Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Acogeme, oh Madre del Carmelo !
par Françoise Sam 14 Juil - 8:05

» Le site Proliturgia.org et Ses rubriques intéressantes à relayer.
par Françoise Jeu 12 Juil - 18:24

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Jeu 12 Juil - 18:12

» Immigration
par Françoise Jeu 12 Juil - 16:11

» La vie dans nos diocèses - Eglise en Lozère.
par Françoise Jeu 12 Juil - 15:02

» De tout et de rien !
par Françoise Jeu 12 Juil - 14:57

» Cardinal Sarah
par Françoise Jeu 12 Juil - 14:50

» Flor del Carmelo - Fray César Lôpez.
par Françoise Jeu 12 Juil - 6:49

» L'encantada - chanson profane sentant bon le terroir signée Nadau.
par Françoise Jeu 12 Juil - 6:28

» 12 juillet : Saints Louis et Zélie Martin
par ami de la Miséricorde Mer 11 Juil - 23:59

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Mer 11 Juil - 23:41

» SANCTUS.
par Philippe Mer 11 Juil - 22:45

» Le Pape Dictateur - Auteur Henry Sire.
par Françoise Mer 11 Juil - 9:02

» 11 juillet Saint Benoît de Nursie
par ami de la Miséricorde Mar 10 Juil - 22:39

» Mystiques: Marcel van
par Françoise Mar 10 Juil - 16:16

» Luz de Maria
par Françoise Mar 10 Juil - 7:01

» Père Yannik Bonnet.
par Françoise Mar 10 Juil - 6:38

» 10 juillet Vénérable Marcel Van
par ami de la Miséricorde Lun 9 Juil - 22:57

» Garabandal : la + belle histoire depuis le Temps de Jésus et de Marie !
par Françoise Lun 9 Juil - 19:45

» Père Boulad
par Françoise Lun 9 Juil - 18:32

» Anna Maria Taïgi
par Philippe Lun 9 Juil - 15:53

» Musique relaxante pour méditer, s'évader de ce monde voué à disparaître.
par Françoise Lun 9 Juil - 14:43

» Mosquée de Poitiers... l’imam lui-même donne raison à Génération identitaire
par Philippe Lun 9 Juil - 8:29

» 9 juillet Sainte Véronique Giuliani
par ami de la Miséricorde Dim 8 Juil - 23:04

» 9 juillet Saint Augustin ZhaoRong et ses compagnons
par ami de la Miséricorde Dim 8 Juil - 22:46

» Guérison et miracle : A Lourdes avec soeur Bernadette Mouriau... C'est sublime.
par Françoise Dim 8 Juil - 22:06

» Bientôt sainte Sophie rendu aux orthodoxes
par Philippe Dim 8 Juil - 10:29

» Levons les yeux (chant de l'Emmanuel)
par Françoise Dim 8 Juil - 5:43

» 8 juillet Saints Aquila et Prisca
par ami de la Miséricorde Dim 8 Juil - 0:25

» Du 8 au 16 juillet Neuvaine à Notre Dame du Mont Carmel
par ami de la Miséricorde Sam 7 Juil - 23:52

» Du renouveau dans l'Eglise ?
par zamie Sam 7 Juil - 22:05

» Et voici l'entrée quasi officielle de l'intercommun° ds l'Eglise catholique !
par Françoise Sam 7 Juil - 17:22

» La franc Maçonnerie
par Philippe Sam 7 Juil - 10:45

» Un curé de campagne sur KTO
par Philippe Sam 7 Juil - 8:57

» Justice et Miséricorde avec Sainte Brigitte de Suède
par ami de la Miséricorde Sam 7 Juil - 7:01


Partagez | 
 

 O Sapentia

Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: O Sapentia   Lun 18 Déc - 10:36

Depuis le 17 décembre, nous entrons plus avant dans le temps de la Joie de Noël. Ici, sur le site "Le Salon Beige", Michel Janva nous rappelle la Tradition par son sujet  "O Sapentia" sur les sept antiennes du 17 au 23 décembre en introduction aux grandes fêtes de Noël si chères à nos coeurs de chrétiens.

"Ami de la Miséricorde" les a mises sur le forum. Merci à elle.

http://www.monastere.biz/t1160-antiennes-de-noel#2817 


Citation :
O Sapientia, quæ ex ore Altissimi prodisti, attingens a fine usque ad finem, fortiter suaviter disponensque omnia: veni ad docendum nos viam prudentiæ.
O Sagesse, sortie de la bouche du Très-Haut, qui enveloppez toutes choses d'un pôle à l'autre et les disposez avec force et douceur, venez nous enseigner le chemin de la prudence.


17 décembre 2017

O Sapientia

Les sept antiennes qui se chantent au Magnificat du 17 au 23 décembre servent comme d'introduction solennelle à la grande fête de Noël. Elles commencent toutes par l'interjection O et on les appelle grandes à cause de leur solennité et des sublimes mystères qu'elles expriment. Ces invocations datent, pour le moins, du VI° siècle. Primitivement, il y en avait douze et on les chantait au Benedictus des Laudes. Au IX° siècle, on commença de les chanter au Magnificat des Vêpres. Dans certaines églises, elles étaient répétées après chaque verset.
Dom Guéranger disait que ces antiennes « contiennent toute la moelle de la liturgie de l'Avent ». Chacune en effet comprend deux parties faciles à distinguer. La première est tirée de la sainte Écriture, non pas toujours textuellement, mais en des termes qui en font bien reconnaître l'origine : O Sagesse (Ecclésiastique, XXIV et Sag., VIII) ; O Adonaï et Chef de la maison d'Israël ; O Rejeton de Jessé (Isaïe) ; O Clef de la maison de David (Isaïe, XXII, 22) ; O Orient (Luc, I, 78) ; O Roi des nations ; O Emmanuel (Isaïe). Dans la seconde partie, on répète, comme dans une litanie, le même appel : « Veni, venez », suivi d'une invocation qui varie avec chaque strophe.
On serait curieux de trouver dans ces chants, auxquels la musique ajoute un caractère d'ardente supplication, une réponse du Christ aux appels qui lui sont faits. Elle y est. Nous n'avons qu'à lire, en commençant par la dernière strophe, la première lettre des titres donnés au Messie, au début de chaque antienne, et nous pourrons former ces mots : « Ero cras, Je serai demain (parmi vous) ». Cet acrostiche d'ailleurs n'empêche pas un certain ordre logique, une progression, d'exister dans la suite de ces pièces remarquables : la naissance éternelle du Verbe est d'abord proclamée, puis ses rapports spéciaux avec le peuple élu, enfin ses droits sur toutes les nations.
O Sapientia, quæ ex ore Altissimi prodisti, attingens a fine usque ad finem, fortiter suaviter disponensque omnia: veni ad docendum nos viam prudentiæ.
O Sagesse, sortie de la bouche du Très-Haut, qui enveloppez toutes choses d'un pôle à l'autre et les disposez avec force et douceur, venez nous enseigner le chemin de la prudence.

Posté le 17 décembre 2017 à 20h01 par Michel Janva | Catégorie(s): L'Eglise : Vie de l'Eglise 
  
Revenir en haut Aller en bas
 
O Sapentia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR ::  FORMATION-
Sauter vers: