Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Aujourd'hui à 19:47

» La purge commence (Mgr Schneider, soeurs de la m- du rédempteur...)
par Philippe Aujourd'hui à 10:55

» 15 novembre : Saint Eugène 1er de Tolède
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:09

» 15 novembre Bienheureuse Marie de la Passion Chappotin
par ami de la Miséricorde Hier à 23:59

» 15 novembre Saint Albert le Grand
par ami de la Miséricorde Hier à 23:51

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:42

» Flash Mob, Hallelujah
par Philippe Hier à 17:18

» Père Amorth: Padre Pio a déclaré que le troisième secret de Fatima était une «fa
par Philippe Hier à 12:22

» Le Purgatoire, une Miséricorde de Dieu
par Panetier Hier à 10:48

» Des religieuses victimes d'un cléricalisme méprisant et sans vergogne
par Philippe Hier à 10:42

» La pensée du jour
par Panetier Hier à 10:01

» Mgr Fulton Sheen sur le Faux Prophète et l'Antéchrist
par Philippe Hier à 0:55

» 14 novembre : Toussaint de l'Ordre du Carmel
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 22:58

» 14 novembre : Saint Sérapion d'Alger
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 22:51

» Messages du Ciel à Robert Brasseur.
par Panetier Mar 13 Nov - 22:41

» Arche d'Alliance - Le chant de la miséricorde
par Panetier Mar 13 Nov - 22:12

» L'Islam
par Philippe Mar 13 Nov - 12:31

» honorer ceux de 14/18
par jardin des oliviers Mar 13 Nov - 10:11

» Saint Stanislas Kostka rencontre une âme du Purgatoire
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 8:00

» 13 novembre : Saint Stanislas Kostka
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 7:54

» 13 novembre Saint Eugène de Tolède
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 7:44

» 12 novembre : Saint Didace (Diego)d'Alcala
par ami de la Miséricorde Lun 12 Nov - 8:30

» 12 novembre : Saint Jean le Miséricordieux ou (l'Aumônier)
par ami de la Miséricorde Lun 12 Nov - 8:23

» 11 novembre Saint Martin de Tours
par Panetier Dim 11 Nov - 23:05

» Re-bonjour
par Panetier Dim 11 Nov - 22:39

» blocage du périph. sympa, non ?
par Panetier Dim 11 Nov - 22:18

» Agni Parthene - chant orthodoxe
par jardin des oliviers Dim 11 Nov - 22:00

» Prions une dizaine de chapelet avec le pape Benoît XVI
par jardin des oliviers Dim 11 Nov - 21:11

» Le Club des hommes en noir
par Panetier Dim 11 Nov - 13:22

» 11 novembre : Saint Théodore le Studite
par ami de la Miséricorde Dim 11 Nov - 0:00

» Soeur Marie Keyrouz - Touba
par Panetier Sam 10 Nov - 21:41

» Blogs catholiques (où trouver encore de l'info catho...)
par Panetier Sam 10 Nov - 21:22

» Mgr Ottavio Michelini
par Panetier Sam 10 Nov - 20:55

» 10 novembre : Saint Léon le Grand
par ami de la Miséricorde Sam 10 Nov - 7:40

» 10 novembre : Saint Noé Patriarche
par ami de la Miséricorde Sam 10 Nov - 7:25

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Formation psycho-spirituelle.

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Formation psycho-spirituelle.   Mar 2 Jan - 10:24

Je commence ici mes réflexions sur le psychisme. Ça peut surprendre, mais c'est important d'avoir un minimum de connaissances sur notre fonctionnement psychologique. Un exemple ? On connait bien les rudiments de notre voiture : essence, huile, batterie, courroie de transmission etc... et si on n'avait pas cette connaissance minimum, notre voiture tomberait très vite en panne ; alors pourquoi ne pas se connaître tout autant ni plus ni moins ? 
Un autre exemple plus parlant encore : Il y a des moines qui s'adonnent tout entier à la prière ; mais dans l'ordre le plus contemplatif qui soit, il faudra bien un intendant et un trésorier s'occupant de la gestion du couvent, et encore un service d'entretien, de ménage, et encore un service de cuisine ? Pour nous c'est pareille, on s'adonne à la recherche de Dieu dans notre Carmel intérieur, mais il faut bien malgré tout faire tourner la Machine.
Un autre chose qui peut surprendre : j'emprunte des éléments à Freud. Que voulez-vous il faut partir d'une base culturelle réelle et je prend les choses en l'état, quitte à ensuite énormément approfondir cette base. Freud n'a pas fondamentalement commis d'erreurs ; il a délibérément tronqué la partie profonde du psychisme car il savait que cette partie menait inexorablement à Dieu, et il ne voulait pas. Et bien on va corriger tout ça.

Je part d'un postulat : Le Ça, l'Ego et le Soi. Et le "soi" que Freud n'a pas voulu reconnaître, et pour cause. Mais les trois nous font immanquablement penser au corps, l'âme et l'esprit. On pourrait aussi dire : le corps, le psychisme et le Moi profond : le cœur profond, notre véritable "Moi" dans le Verbe Divin.
Le but du psychisme est d'atteindre le cœur profond où l'on atteint ET son équilibre, ET nous-même Et Dieu, car l'un ne va pas sans les deux autres.

Deux dernières remarques : 
On verra très vite qu'il y a toujours dans le psychisme un coté informatif et un coté dynamique. Mais je vous laisse découvrir ça peu à peu ; simplement à ne pas oublier, car parfois, ou ça ne va pas à cause de l'informatif qui n'est pas bon, ou à cause du dynamique. 


MAIS SURTOUT : je ne fais pas de tératologie ni de pathologie. Désolé mais je ne suis ni thérapeute ni psychiatre ; je m'en sens incapable et je laisse ça aux médecins. je me contente d'être comme un architecte décrivant comment une maison pourrait être bâtie, et le "connais-toi toi-même", ce que toute personne devrait connaître pour le bon fonctionnement de sa maison. A d'autres, j'espère, de définir selon ce que j'écris les différentes maladies et comment y remédier. 
Alors pourquoi j'écris ? Parce que connaître son psychisme peut grandement aider à trouver son équilibre, ou même le réparer.  

SUITE

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Jeu 20 Sep - 18:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Mer 3 Jan - 11:59

Le psychisme.


Tout d'abord, le psychisme, c'est quoi ? 
Platon en parle comme étant "la vie de l'âme", et un dictionnaire de philo me dit : "vie de l'esprit sous son aspect empirique et phénoménologique". Oups !....
Moi j'ai envie de dire que c'est le logiciel qui gère notre cerveau.
On peut avoir les plus grandes envolées mystiques ; tout ce qui concerne nos actions et nos décisions passent nécessairement par notre cerveau, et donc le logiciel, le psychisme. 


Je reprend l'exemple du monastère ; même si les moines et moniales sont élevés jusqu'au ciel, que ce soit pour acheter un crayon ou faire un don aux pauvres, ils sont bien obligés de passer par l'intendant et le trésorier ? Pour nous c'est pareille ; rien ne se fait hors de la gestion du logiciel psychisme, et tout doit s'incarner dans la gestion par le psychisme pour s'exprimer, fut-ce la charité. Je dis bien "s'exprimer" et non "exister" car le psychisme n'est que le violon et non le violoniste, l'instrument de la machine et non le machiniste mais il faut bien reconnaître qu'à un certain niveau nous ne sommes que des machines. Un homme qui adore sa femme par exemple, ne va même plus se souvenir d'elle et croire ne plus l'aimer s'il est atteint d’Alzheimer.........vaste débat......... 


Prenons maintenant l'exemple de la bonne ménagère : Celle-ci va veiller à ce que sa maison soit propre et ordonnée, On la verra toujours propre avec des habits soignés, et pour peu que son mari soit un peu tête en l'air, elle veillera aussi à ce que la vidange de la voiture soit faite tous les dix milles kilomètres etc... Et donc, pourquoi ne pas veiller aussi à ce que notre psychisme soit lui aussi dans l'ordre et l'harmonie ? Oui bien sûr le Seigneur nous donne très souvent des dons d'équilibre, mais il ne ferra pas tout et ne ferra pas ce que nous pouvons et devons faire, car nous avons notre part à faire, nous aussi.


Vous allez voir que connaître son psychisme, c'est détaillé mais finalement assez simple, sans à avoir à faire de grandes études pour cela. Mais mon rôle est limité, comment vous dire ? C'est un peu comme les hommes de lettre ; il y en a qui écrivent des romans merveilleux, et d'autres qui se contentent de statuer sur la grammaire ? C'est mon cas. je ne veux pas me mettre à décrire la psychologie humaine dans toute ses nuances infinies ; ce dont je suis parfaitement incapable, mais seulement vous donner comme une grammaire du psychisme, et ensuite, à vous d'y écrire de belles phrases. je pense qu'il y a une différence entre la psychologie et la science psychique. Le psychologue décrit avec une infinité de nuances l'âme humaine, et la science psychique ne cherche qu'à donner une grammaire en toute simplicité et rigueur. Je me limiterai à ce rôle.


Mais dernière recommandation : Dans l'Evangile, il y la ménagère dont la maison est occupée par un démon. Et quand ce démon revient, voyant que cette maison a été nettoyée, rangée et tout mis en ordre, il s'en retourne et va chercher sept autres démons, et la maison est sept fois pire qu'avant.  Ne cherchons pas l'équilibre et la réalisation psychique si ce n'est pour aller vers le Seigneur, car notre état deviendrait alors sept fois pire qu'avant.


Je ne veux pas parler d'une morale, mais il y a une certaine éthique à poursuivre dans la recherche de l'équilibre psychique........



====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Lun 8 Jan - 14:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Ven 5 Jan - 13:22

Les trois libidos.



Je ne peux m'empêcher de vous parler directement de la libido.
J'avais dit à un ami qu'à mon avis il y a une libido positive et une libido négative, et celui-ci m'avait répondu : "oui ! il y a l'instinct de vie et l'instinct de mort". 
Non ! Instincts de vie et de mort sont les deux régulateurs.
Bon je vais m'expliquer, et vous allez voir c'est assez simple ; mais je vais vous demander d'abord de comprendre pour l'instant intuitivement, et je détaillerai par la suite pour mieux comprendre. 

Libido.
Pour moi c'est l'énergie psychique qui fait fonctionner notre cerveau, par la recherche du plaisir de celui-ci, car le Créateur a voulu qu'en nous tout soit plaisir. Elle inclut bien sûr le sexuel pour lequel elle est surtout connue, mais aussi tout plaisir, que ce soit manger, prier Dieu, voyager ou lire du Claudel. 
Et nous sommes constitués de telle sorte que nous voulons intégrer et acquérir toujours plus de plaisir. 
Donc on peut déjà donner le schéma suivant que l'on comprend intuitivement : 
 

Ici l'Ego fonctionne comme une machine à tricoter pour nous faire acquérir toujours plus d'élément en vue de notre plaisir.
On voit donc qu'il y a une grande différence entre les éléments intégrés qui sont notre plaisir, et les éléments non intégrés qui ne sont que projet de plaisir, mais qui agisse avec tout autant de force. Il y a donc bien une libido positive et une libido négative, que l'on peut comparer au courant électrique.

ou bien une
autre manière
de présenter les choses
L'interprétation est donc simple : L'Ego fonctionne comme un moteur électrique, qui a besoin du courant positif et négatif pour fonctionner.


Quelques exemples :


- Un jeune homme sent les forces de vie en lui, sent le besoin de ne pas être seul, de combler sa partie manquante etc... et il est donc attiré par une jeune fille. 
Les forces de vie en lui c'est la libido ; l'attirance pour une jeune fille c'est l'antilibido, et le moteur Ego (surlibido) va se déclencher pour intégrer la jeune fille.

- Un homme ou une femme plein d'une force physique inutilisée est attiré par la montagne et l'alpinisme. la force physique inutilisée c'est la libido, la montagne c'est l'antilibido. 

- un homme a besoin de communiquer, et désir faire l'acquisition d'un téléphone. Le désir de communiquer c'est la libido, le téléphone c'est l'antilibido.

Mais en principe on ne se rend pas compte de la différence entre libido et antilibido que l'on fusionne assez facilement. C'est un peu comme quand on prend une châtaigne; on ne se rend pas compte si on a été électrocuté par le courant positif ou négatif. 

On a donc trois libido : La libido ou libido négative, l'antilibido ou libido positive, et la surlibido dans l'Ego qui est le moteur.
Il faut toutefois faire la différence, car d'un point-de-vue éthique, on ne gérera pas de la même manière nos désirs, et la projection ou la réalisation de nos désirs. 
La libido est toujours a prendre en ligne de compte car la nature est bonne, nos choix (en antilibido) pour la réaliser peuvent être bon ou mauvais, et les moyens (surlibido), de même.
La libido sera toujours plaisir, l'antilibido séduisante, et la surlibido si elle est toujours porteuse d'une certaine joie ne sera jamais sans un certain effort sinon la joie de l'effort, car la douleur est inhérente à notre condition actuelle. Donc prise de conscience de ce que l'on vit au fond de soi.

SUITE

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Lun 8 Jan - 23:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2308
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Lun 8 Jan - 13:28




Bonjour Philippe et merci.


Plutôt absente du forum ces deux dernières semaines, je découvre ce nouveau sujet ouvert par tes soins.

Surprenante cette petite formation qui démarre...


Dernière édition par Françoise le Ven 12 Jan - 7:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Lun 8 Jan - 14:31

Les cinq énergies.


Nous avons cinq énergies psychiques. vous allez voir c'est facile à comprendre, et c'est important de les connaître.

Commençons par les énergies au repos dans l'Ego



Ou si l'on préfère
L'Ego est comme un bouchon ou un bateau qui flotte à la surface de l'eau ; il doit toujours être directement en contacte avec l'acquis, la libido, à cause du principe de plaisir.
Mais la situation au repos, où les trois libido s'équilibrent sans bouger, est une situation idéale qui n'existe pas et ne peut pas exister. On est un peu comme un homme sur un vélo qui ne trouve son équilibre qu'en roulant. Au repos, la libido finirait par perdre de sa saveur et s'étioler.

En fait, la libido a tendance à germer. Dans sa dynamique, les trois libidos font une réaction en chaîne qui produit de l'acquis, de la libido et on va voir pourquoi.

Comme nous l'avons vu la surlibido est la jonction (intersection ?) de la libido et de l'antilibido de façon adéquate au sein de l'Ego, et la surlibido ne peut exister que dans l'Ego puisque l'Ego est le moteur. Partons de la situation où il y aurait un excédent de libido dans la surlibido de la manière suivante






L'Ego a un coefficient de tolérance et peut supporter un excédent de libido dans une relative inflation, mais pas au-delà du coefficient donné. Un peu comme un bateau poussé dans l'eau et qui aurait alors tendance à remonter ; et je ne vois pas de meilleure image pour expliquer ce qui se passe alors.
Cette tendance à monter vers le haut pour remettre le bateau au niveau de l'eau et pas en-dessous, c'est la pulsion de vie.....je préfère utiliser le mot "pulsion de vie" plutôt qu'instinct de vie utilisé actuellement.
Nous avons donc :
surlibido + Libido = pulsion de vie.


Maintenant voyons le contraire ; l'intégration du non acquis vers l'acquis ne s'est pas faite, et il y a donc un excédent d'antilibido dans la surlibido. Comme si le bateau se retrouvait en l'air, sans toucher le niveau de l'eau. Et la sagesse populaire connait ce genre d'état où le bateau est au-dessus de l'eau: "je suis hors de moi", ou encore "je suis comme sur un petit nuage".





En fait il y a deux cas possible : Ou le bateau est trop enfoncé ou en l'air, ou alors l'Ego est en inflation, mais ne chipotons pas.
Dans les deux cas, l'Ego va évacuer le trop plein d'antilibido ne pouvant être intégrer ; par ce que l'on nomme : la pulsion de mort.
Nous avons donc :

surlibido + Libido = pulsion de vie.
antilibido + libido = pulsion de mort.


On a donc bien cinq énergies en nous : Trois libidos et deux pulsions de vie et de mort régulatrices de ces trois libidos ; l'une qui ouvre, et l'autre qui ferme.


Quelques considérations :
la nature est très inégale. Certains ont un gros coefficient d’absorption et d'autres beaucoup moins. Il faut donc bien connaître la capacité de notre petit moteur, afin de ne pas se retrouver en dépression. Et surtout ne pas non plus culpabiliser si on ne peut faire que peu ; car dans ce domaine, c'est la nature qui parle et non notre héroïsme illusoire.
En même temps, nous avons tous de bonnes chaussures pour atteindre le sommet de la montagne ; mais il ne faut pas pour autant se disperser et ne prendre que le nécessaire. Saint Jean de la croix voyait des âmes qui n’atteignent pas leur but pour s'être égarer dans l'esprit ? A quoi ça sert d'avoir quinze diplômes si c'est pour arriver épuisé à mi-parcourt du chemin ? 


Une autre considération : Vous avez remarqué que sur les dessins, plus la monté va se faire, plus la libido va augmenter et la surlibido va diminuer ? Et c'est le paradoxe : Ceux qui choisissent l'effort trouve le plaisir, alors que ceux qui ne veulent vivre que par leur libido finissent par la perdre, car celle-ci finit par s'étioler, les élément intégrés disparaissant faute de raison d'être. 
On pourrait prendre l'exemple de l'éros qui est comme un jeu de carte qui s'écroule à mesure qu'on le touche. Les débauchés finissent par se lasser alors que les âmes pures ne rechignant pas devant l'effort lui trouve toute sa splendeur. Et O! paradoxe, Eros s'épanouit dans la chasteté.

REMARQUE:


C'est pas seulement des considérations intellectuelles. Il est important de faire en nous le distingo de ces trois forces : libido, anti et surlibido. 
Reprenons l'exemple le plus simple, la sexualité. Un jeune homme aura des appétences le poussant vers une réalisation sexuelle avec une jeune fille, et c'est parfaitement normale et légitime (libido). Ensuite cette appétence va se projeter sur une ou des jeunes filles qui vont à leur tour l'attirer (antilibido). Mais le désir de cette jeune fille n'est pas à proprement parler uniquement son désir (libido) car s'il ne tient compte que de sa libido, il enferme cette jeune fille dans son Ego comme un objet, et ceci est illégitime. Cette jeune fille ou cette attirance, c'est l'autre distinct de lui, et donc en quelque sorte "anti", afin de corriger son égocentrisme naturel. D'où aussi au sein de l'Ego la force "sur", au-dessus, surlibido, afin de faire dans l'harmonie la synthèse entre nos désirs avec ceux d'un autre en fonction de notre option fondamentale ; et l'on peut même dire que ce qui nourrit notre désir est en fin de compte celui de l'autre.
Mais c'est beaucoup plus riche que ça en a l'air, parce que, si ma libido est en principe une c'est à dire, mon désir, l'antilibido est un chatoiement d'une multitude de choix possibles, car notre liberté est très grande. Il faudra donc faire un choix réducteur à l'aide de notre surlibido conforme à la raison, sous peine de se retrouver avec une libido égocentrique débridée et incohérente partant dans tous les sens. Parmi tous les choix possibles de jeunes filles, ou plutôt de représentations de celles-ci dans notre antilibido, certains seront bons, d'autres meilleurs encore, et d'autres mauvais même s'ils nous attirent. il faudra donc faire un choix en fonction de notre option fondamentale ; à condition que celle-ci soit clairement précisée dans notre conscience. 
Vous voyez donc comment les trois, libido, surlibido et antilibido agissent de pair, pour notre harmonie. 
 
SUITE

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Jeu 20 Sep - 18:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Mer 10 Jan - 14:54

Les trois postulats :
Le Ça, l'Ego et le Soi.



Je pose trois postulats que je vous demande d'accepter : Le Ça, l'Ego et le Soi. Mais la réalité est difficile à cerner de ce qui est en fait essence, quand on cherche à comprendre avec notre pauvre intelligence humaine. On parle du corps âme esprit ? Et d'autres préfèrent parler du corps, psychisme et cœur profond ? L'âme est parfois prise comme la vie de l'âme dans son sens psychique quand d'autres parlent de l'âme spirituelle immortelle ? Les définitions sont pour l'instant mal définies et incertaines. Mais pour faire simple, certains comme sainte Thérèse d'Avila parlent de la psychologie spirituelle des profondeurs, quand d'autres parleront de la psychologie naturelle ; d'où une certaine confusion. C'est pourquoi pour parler du psychisme, de façon pragmatique, je préfère partir de la base culturelle actuelle fut-ce en empruntant des éléments Freudiens, quitte à faire ensuite évoluer les choses ou les corriger.  


- Le Ça.
C'est tout ce qui est fondement et immédiateté à l'instar du Soi qui est but. Qu'on prenne pour s'en convaincre les expressions populaires : " ça m'intJresse....ça me fait mal....ça me fait du bien....ça veut rien dire etc...Et dans cet ordre d'idée, tout ce qui jaillit spontanément de nous, souvent d'une manière floue et incertaine.
je dirais que le ça, c'est la cave quand le soi  est le grenier. C'est pas seulement le cerveau, ni seulement le corps, c'est tout, nos réactions premières, notre histoire, notre inconscient personnel et collectif, le corps, la matière, et pour tout dire l'Univers entier puisque nous sommes poussières d'étoile. La mécanique quantique nous apprend que la plus petit des particules possède tout l'univers en elle. Et donc nous aussi ; il n'y a pas une étoile de l'univers qui ne soit pas en nous, car chaque homme est un monde à lui tout seul.

- l'Ego.
Comme je l'ai déjà dit, l'Ego est la machine à tricoter qui nous permet d'intégrer le non acquis vers l'acquis, et ce faisant, en principe nous élève peu à peu du Ça vers le Soi.
La tendance de l'Ego est d'être égocentrique et c'est la nature qui veut ça. Les spirituels nous disent d'être dans la haine de "soi" et vouloir le tuer....Soi mal nommé par abus de langage puisqu'il s'agit de l'Ego. les Bouddhistes vont jusqu'à dire que l'Ego n'est qu'une illusion qu'il faut faire disparaître pour tomber dans le nirvana du néant.....Hum !....pas trop pressé.
Mais c'est oublier un peu vite que l'Ego, c'est aussi la création du Père Créateur, et qu'il est absolument essentiel pour s'élever et se construire. Alors, réfrénons sa tendance à l'égocentrisme, mais utilisons-le pour nous construire. Le drame de notre époque est que l'on ne s'aime plus soi-même, mais comment aimer les autres si on est dans la haine de soi-même ?

Le Soi.
C'est le sommet de notre réalisation, le point où tout converge, où l'on trouve et soi-même et Dieu, car on ne trouve pas Dieu sans se trouver soi-même. Et comme par hasard, Freud a toujours rejeté l'existence du Soi ; et pour cause, car qui dit "Soi" dit Dieu. Freud a tronqué le psychisme. Il a coupé en deux le psychisme humain pour ne pas y trouver Dieu.
Et quand on a anéanti l'Ego, c'est non pas pour tomber dans le Nirvana du néant, mais pour bien au contraire se trouver soi, notre moi profond, ou notre cœur profond.
Mais si le Soi est le point de convergence où l'on trouve et Soi, et les autres et Dieu ainsi que toute la création, au début le Soi nous parait neutre et même laïc. C'est que Dieu nous laisse à notre propre conseil, et veut qu'on le choisisse librement.


Petite remarque : Curieusement le Moi profond, ou le cœur profond, est absent des outils de la science morale et spirituelle. Comme c'est curieux.

SUITE

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Jeu 11 Jan - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Jeu 11 Jan - 14:44

L'option fondamentale
le numéro d'être.



 En deçà il y a l'âme spirituelle qui est consciente et libre, et elle va s'incarner pour se réaliser par le psychisme. En fait l'âme ne s'incarne pas car elle est déjà corps.
Et elle va donc se positionner sur les trois éléments fondamentaux : le Ça, l'Ego et le soi comme si elle était chacune des trois. 

Déjà pour commencer elle peut décider de l'ouverture ou la fermeture de ces éléments 
 
-       Il y a donc fondamentalement : le Ça, le Moi et le Soi. Très vite, l'individu va prendre conscience de ces trois réalités fondamentales qui le constituent, mais bien sûr sous des mots et manières différentes, en fonction du langage personnel de chacun.
 
      Il va positionner tour à tour le Ça, le Moi et le Soi, afin de déterminer qui est au service de qui. Je m'explique : Donnons d'abord et par convention un chiffre, Indiquant le positionnement de l'individu par rapport à ces éléments. Par exemple si l'individu est ouvert ou non au Soi, et ainsi de suite. Nous obtenons alors le tableau suivant :

 
 
ouvert
fermé
Soi
1
2
Ça
3
4
Ego
5
6

Question : 

mais pourquoi le Ça par exemple ne s'ouvrirait pas aux deux autres éléments plutôt qu'un seul ?
Non ça ne serait pas viable, car en cas de choix il irait alors nécessairement vers un conflit. 

Comment peut-on se fermer au Soi, à l'âme profonde, et comment peut-elle se fermer elle-même, ce qui serait une négation de la vie profonde et la vérité ?
Les situations de la vie sont complexes à l'infini ; de plus le créateur laisse l'homme à son propre conseil. Mais pour ce qui est du Soi, il ne cesse pas d'être lui-même en lui-même, mais bonne fille qu'elle est, l'âme profonde obéit à son maître pour le meilleur et pour le pire. Et si son maître c.a.d l'individu lui demande de se retirer, elle entre dans le silence.



    Maintenant, appliquons à chacun des éléments : Soi, Ça, Ego, le positionnement que l'individu choisit en option fondamentale. Étant entendu que pour chaque élément il ne peut choisir le positionnement que d'un seul autre élément sous peine d'une contradiction impossible. Toujours par convention, choisissons l'ordre suivant :

Soi ÇaEgo
De 1 à 6De 1 à 6De 1 à 6

Nous obtenons alors, en option fondamentale, un numéro d'être constitué de trois chiffre, allant de : 111 à 666. je suis mauvais statisticien, mais je crois que ça nous fait 246 cas de caractères possibles

 les numéros 111 et 666 me semblent impossibles à obtenir. L'un parce qu’il est le chiffre de l'absolu et qu'il est métaphysiquement impossible de donner tout son être sinon une grâce très spéciale, et l'autre parce qu'il est la négation absolu de l'existence. Il y a donc 244 cas de caractères possibles après correction.

 Mais sinon ces deux cas, tous les numéros sont possibles. On pourrait même lancer une branche de la psychologie pour déterminer le numéro d'être d'un individu, et lui en indiquer la caractérologie correspondante. Et si je puis me permettre un mot d'humour, maintenant on pourra dire à quelqu'un qu'il est un " sacré numéro ".

 A noter que certains numéros sont bons et que d'autres sont peut-être mauvais ou même pathologiques. Pour guérir, il suffirait alors de simplement changer de numéro d'être.

 Question : Peut-on changer de numéro d'être ? 
Oui, en fonction des choix de l'Ego, qui finissent peu à peu par changer le numéro d'être si celui-ci ne correspond plus aux choix de l'Ego. Mais plus on s'approche de 111 ou 666, plus le numéro devient difficile à changer, et demande alors, selon sa croyance, le recours à la grâce ou disgrâce de l'objet de notre propre credo. Reste aussi les grands moments de l'existence, où brusquement on change d'option fondamentale du tout au tout, Mais ce qui demandera ensuite un grand effort de volonté à mettre en pratique.
SUITE

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Ven 12 Jan - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Ven 12 Jan - 7:06

Le sentier lumineux
La ligne dominante



Prenez un couché de soleil sur la mer ; il y a un sentier lumineux qui nous mène tout droit de nous jusqu'à lui. 
Je suis persuadé que même si on ne le voit pas, on est traversé par un rayon de lumière de part en part, mais que l'on peut voir et sentir si on reste calme et reposé. Et d'ailleurs, saint Jean de la Croix dit à peu près la même chose.

On peut avoir choisi un mauvais numéro d'être, être dans la tempête ballotté par plusieurs fausses personnalités à cause d'un manque de maturité, dans l'orgueil arrogante de la jeunesse, d'un déséquilibre psychologique, d'une maladie ou que sais-je encore, il y aura toujours la constante de la lige dominante qui est notre véritable personnalité, et qui nous remettra toujours sur le chemin d'équilibre et de vérité. 

la ligne dominante suffit, et tout le reste viendra s’agréger à elle, comme un puzzle. 
Si on croit en Jésus, demandons-lui de nous montrer notre ligne dominante ; car c'est là qu'il nous attend, là et pas ailleurs. 

REMARQUE :
Il est important de connaître sa ligne dominante, son sentier lumineux. Avec un peu de calme, on peut apprendre à la sentir, la reconnaître, puis si possible ne plus jamais la quitter. Ça vaut franchement le coup de s'y consacrer.



====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Jeu 20 Sep - 18:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Sam 13 Jan - 12:52

Un peu de philosophie


Sans chercher à vous prendre la tête, on va faire un peu de philosophie afin d'y voire plus claire. 

Question : quelle sont les éléments qui définissent une individualité qu'elle soit celle de Dieu, l'ange ou l'homme ?
Réponse :  son être, sa personne et sa nature. 

le système Ça-Ego-soi répond à cela sous sa forme psychique. 

L'être, c'est le Soi, l'esprit, le cœur profond ou le moi profond. Mais il y a une ambivalence, car il est en même temps notre être et notre personne véritable.

l'Ego est notre personne en devenir. Notre personne est un fil tendu entre l'Ego et le Soi.

Et notre nature ? Nous sommes des hommes constitués d'un corps et d'une âme, et Dieu a disposé dans notre nature tout ce qu'il faut pour exprimer notre être et notre liberté.
j'ai fortement envie de rejeter le concept du "Ça" que je continue à voir comme flou, et prendre à sa place celui de "nature", qui nous paraît bien plus claire, qu'en pensez-vous ?

Freud parlait du "Ça" et non de la nature, mais je me demande si ce n'était pas encore pour rejeter l'idée de Dieu, car qui dit nature dit créateur ? 
Allez hop ! on prend le terme de "nature" à la place de "Ça", si vous êtes d'accord.

SUITE

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Dim 14 Jan - 15:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Dim 14 Jan - 15:24

 La réincarnation n'existe pas.



 La réincarnation n'existe pas. 

C'est une croyance issue du Bouddhisme, mais déjà il y a une grosse contradiction sur le sujet :
Les Bouddhistes ne croient pas en une âme substantielle ; or en Occident on parle d'une réincarnation de l'âme ? 
 Telle qu'elle est définie en Occident, la réincarnation n'est affirmée par aucune grande croyance, ni Bouddhiste, ni Hindouiste, et encore moins chrétienne. Et étant de l'ordre du credo, elle ne pourra jamais être affirmée ni infirmée, du moins, sur le plan qui nous occupe actuellement.

Oui mais on a une multitude de cas de personnes, et surtout des jeunes enfants, qui affirment avoir des souvenirs antérieurs à leur naissance. Et une fois vérifiés, leurs souvenirs s'avèrent très souvent exactes : Tel enfant disant avoir été matelot sur un bateau s''appelant tel nom, décédé à la suite de tel accident etc...  . Comment donc expliquer cela si la réincarnation n'existe pas, à moins de mettre le diable partout cherchant à nous tromper par des illusions? mais l'explication est un peu facile.

Par contre on peut raisonnablement supposer une mémoire subsistante d'individu à individu. Nous avons un inconscient collectif avec des strates de souvenirs et des archétypes, formés de génération en génération, que nous avons en commun avec l'humanité. Cela parait incroyable, mais nous avons tant à découvrir sur l’entité humanitaire ; et nous savons que dans l'univers tout est lié, et donc à plus forte raison l'humanité. 

Maintenant supposons qu'outre les strates horizontales que nous aurions en commun avec l'ensemble de l'humanité, il y ait aussi des strates verticales, une mémoire, comme une bande magnétique, que des individus se transmettraient? non pas collectivement à l'humanité entière, mais d'individu à individu. quand une personne meurt, elle transmettrait sa mémoire plus ou moins à un nourrisson, qui la transmettrait ensuite à sa mort et ainsi de suite ? Nous sommes tous peut être sur un arbre, une mémoire-force ; et certains trouble ne pourraient s'expliquer que de cette manière ? par exemple quelqu'un héritant de la mémoire d'une personne morte brûlé dans un accident de voiture aurait très peur du feu etc...Et pour rester positif, chaque arbre a peut être une mission, un aboutissement à accomplir ?


Quoi qu'il en soit, raisonnablement la mémoire-force peut être prouvé Scientifiquement et être observé objectivement, mais la réincarnation ne le sera jamais puisqu'elle est de l'ordre de la croyance irrationnelle.
Moi je peux vous prouver l'existence de la mémoire-force et strictement cette mémoire-force ; et vous, si vous croyez en la réincarnation, prouvez-moi donc l'existence de celle-ci?

SUITE

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Lun 15 Jan - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Lun 15 Jan - 11:34

Les quatre grands ensembles.

 

Ce n'est pas un postulat que je pose en parlant des ensembles, ni même une hypothèse ou une démonstration, mais un constat, qui pourra par la suite nous servir si quelque chose ne va pas.
Si l'on observe bien notre vie intérieure, on peut en effet constater que tous les éléments qui nous composent, semble constituer de familles d'ensembles.

En outre, ce qui semble déterminant, c'est la position de ces ensembles par rapport à notre durée générale ou un moment précis de notre temps. Certains ensembles, en effet, semble se regrouper autour du moment présent que l'on vit, tandis que d'autres semblent s'étendre dans toute notre durée. Pour classifier un peu l'affaire, je dirais qu'il y a quatre situations les déterminants. Un ensemble peut-être :
 
   a: Immanent :       quand l'effet de l'ensemble est contenu entièrement dans un moment donné.
   b : Transcendant : quand l'effet de l'ensemble est réparti dans une suite de moments, ou de toute notre durée.
 
Viennent s'y ajouter deux autres situations possibles :
 
   c: Horizontal :         quand la base d'un ensemble est contenue dans un moment donné.
   d: Verticale :           quand la base d'un ensemble, est réparti dans une suite de moments, ou toute notre durée.
 
 
On obtient alors quatre sortes d'ensemble possible, tenant compte de toutes les situations possibles. Je vous donne quand mêmes des exemples, qui pour l'instant ne vous disent pas grand chose, mais que nous verrons par la suite. :
 
- E.I.H      : ensemble immanent horizontal.        Ex : L'Ego.
- E.I.V      : ensemble immanent vertical.            Ex : les énergies.
- E.T.H     : ensemble transcendant horizontale. Ex : Les continuum. (que nous verront par la suite).
- E.T.V     : ensemble transcendant verticale.     Ex :  Le numéro d'être.
 
Deux ou trois remarques :
Les ensembles peuvent contenir, trois, quatre ou cinq classes d'éléments contenant les éléments. Cela n'a rien de magique. Les ensembles transcendants vont avoir tendance à vouloir intégrer la durée : Passé-présent-futur, donc trois, alors que les ensembles immanents vont plutôt se référer à la matrice de base (que nous verrons plus tard), donc quatre ou cinq selon le cas.
Pour l'Ego, c'est un cas spécial : Il peut être considéré comme un E.I.H au sein, de la Matrice. Mais étudié en lui-même, puisqu'il contient des zones et des éléments se répartissant de façon vertical, il doit alors être considéré comme un E.I.V. Et ces mêmes zones ou éléments contenant des sous-éléments horizontaux, ces éléments sont des E.I.H . Il y a toute une logique de ces ensembles psychiques qu'il reste à découvrir.
 
je le répète, ceci peut paraître un peu abstrait du moins au début. Mais ensuite si quelque chose ne va pas il suffit de voir à quel ensemble il appartient, par exemple les libido, elles sont trois, et voir ensuite ce qui cloche : Libido, antilibido ou surlibido ? quelque chose de vrai ne nous conduit JAMAIS dans la dépression.


Exemple 1 :
l'abandon d'une amitié nous déprime. le choix de cet abandon est donc faux. Il faut alors aller voir du coté de la surlibido l'intégration négative qui nous déprime.
Exemple 2 : l'abandon d'une amitié au contraire semble nous construire. l'intégration au niveau de la surlibido est donc vrai.

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Mar 16 Jan - 17:50

La matrice.


Aujourd'hui, présentation de l'organigramme de la Matrice sous sa forme simplifiée. 


====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Jeu 23 Aoû - 12:14

LA MATRICE DE BASE




Il faudrait parler de matrice de base dans le psychisme, mais il faudrait alors un livre entier, sinon plusieurs. mais ne soyez pas choqués si je prend des éléments de la psychanalyse, car je prend la culture en l'état.

La matrice de base est le point de départ de la vie psychique de l'enfant. Incontournable et innée, et si je me trompe, alors qu'on me le montre et le démontre. Elle est le point de départ de la vie psychologique, cognitive, de la formation du cerveau et de l'Ego. Ou pour dire les choses d'une façon plus abstraite : de la formation structurelle et dynamique, informative et énergétique. Il y aura toujours ces deux aspects dans le psychisme :  L'informatif et l'énergétique.
Par exemple cognitive ? étrange comme toutes nos constructions s'organisent autour de quatre éléments, comme si, et en conformité avec la mécanique quantique, la création répondait à notre observation. Exemple : les quatre point cardinaux, espace temps matière énergie, dans le langage : vocabulaire grammaire syntaxe sémantique etc.....

la Matrice de base est très simple. elle est constitué en carré de l'image du papa et de la maman, qui entre en interaction avec notre propre partie féminine et masculine. On est homme ou femme et jamais à cent pour cent l'un ou l'autre ni à cent pour cent l'un et l'autre. Papa et maman nous initie d'abord au goût de l'absolu. Puis à l'étape de la différenciation, on s'aperçoit qu'il y a une partie manquante en nous, féminine pour les hommes et masculine pour les femmes, et on part alors à la recherche de cette partie manquante pour retrouver l'absolu. Et en chemin si on va jusqu'au bout on va trouver Dieu et le moi profond, c'est tout un.

Mais il ne faut pas manquer cette initiation du nourrisson à l'absolu de maman et de papa car c'est le moteur de tout le reste. Quand papa ou maman manque, Dieu merci très souvent le nourrisson se trouve un papa ou une maman de surcroît comme le grand-père, un frère etc....

La grosse erreur de la psychanalyse est d'inviter les parents à sexualiser le bébé ; d'inviter les mamans à voir leur bébé garçon comme leur petit prince, et les papas de voir la petite fille comme leur petite épouse. NON ! l'enfant n'est pas encore en demande sexuelle, et comment le pourrait-il quand l'appareillage biologique et hormonal n'est pas encore en place ? l'enfant est d'abord à la recherche de son identité d'être *; et la mère doit nourrir son enfant de sa propre identité en tant qu'être, puis le papa. et beaucoup d'adultes sont très perturbés à cause de cette sexualisation avant l'heure.

* Ça pose une grave question philosophique et théologique: l'âme de l'homme est-elle d'abord androgyne comme celle d'un ange, puis recevant l'incidence sexuelle subsistante ? l'âme est la forme du corps, alors recevons-nous un vêtement unisexe, mais qui prend une bosse chez l'homme et un creux chez la femme, ou bien alors est-ce que notre âme est-elle formé directement homme ou femme ? Est-ce qu'en nous l'être prédomine ontologiquement sur l'identité sexuelle ? Toujours est-il que c'est le cas chez le nourrisson.

====================================================================================


Dernière édition par Philippe le Jeu 23 Aoû - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   Jeu 23 Aoû - 12:17

LA MATRICE DE BASE suite


Il faut approfondir et nuancer la question de l'être chez l'homme. L'être est-il premier avant le sexe ou le contraire ? Pour beaucoup de philosophes chrétiens l'homme reçoit une âme descendant d'un ciel métaphysique (pléonasme) qui recevrait une incidence subsistante dans le corps ? Bonjour Kant. On serait donc essentiellement des anges, et des hommes par incidence seconde mais ange avant tout ? Et il est indéniable qu'avant tout on se reconnait homme libre, conscient et immortelle avant tout autre considération ? Mais l'inconvénient est qu'alors nous sommes une incarnation angélique. Or ce n'est pas le cas, notre âme ne s'incarne pas dans notre corps ; elle est directement créée directement dans notre corps.

Pour se dépatouiller de cet imbroglio écoutons saint Jean Paul II qui nous dit que : "l'essence de la femme est supérieur à celle de l'homme, parce que l'homme est issu de la terre alors que la femme est issu de de l'homme". Ah ! tient, il y a donc une essence féminine et une essence masculine.

Mais les choses s'éclairent vraiment par la petit phrase de la Genèse : "homme et femme il les fit, à sa ressemblance il les fit". Pour être à la ressemblance de Dieu il faut le féminin et le masculin, mais l'homme à lui tout seul n'est pas l'image de Dieu pas plus que la femme. Et tout s'éclaire encore plus par l'intériorisation : Un homme aussi masculin soit-il ne sera jamais un mal à cent pour cent et ce serait monstrueux, pas plus qu'une femme ne peut être féminine à cent pour cent. En l'un comme en l'autre il y aura toujours une part complémentaire de l'autre sexe, et donc une image de Dieu, mais déficitaire, une partie manquante ; d'où la recherche de L'AUTRE pour retrouver l'image de l'absolu et de Dieu. Alors oui un homme individuel est l'image de Dieu puisqu'il y a toujours de l'homme et de la femme en lui. Mais d'une façon déficitaire, et cet image de Dieu ne lui est redonnée que par la recherche de l'autre. la partie manquante devient L'AUTRE qu'il faut rechercher.

Maintenant on comprend mieux ce qui se passe chez le nourrisson et la petite enfance. "A son image homme et femme il les fit" ? Papa et maman lui donne la première image de Dieu, de l'absolu, et donc d'un bonheur complet. Et lui-même, sexué et non sexualisé, se sent ANDROGYNE car il est encore dans une étape fusionnelle avec papa et maman qui sont pour lui l'absolu. il a donc en lui-même et intériorisé une image d'absolu homme et femme sans même le savoir. Cet étape de l'enfance du paradis perdu est absolument cruciale, car la recherche de l'absolu et donc de Dieu deviendra le moteur psychologique de toute sa vie. Plus tard seulement au moment de la différenciation il prendra conscience de sa partie manquante, et partira donc à la recherche de l'autre pour retrouver l'absolu.

Sexualiser la petite enfance et le priver de son étape androgyne est une monstruosité car c'est le priver de l'absolu et de sa prise de conscience de son identité. Freud tu n'es qu'un monstre.
Mais vouloir aller vers "l'autre" puis vers "L'AUTRE" bien sûr ne suffit pas en soi. Il faut pour cela toute une prise de conscience, toute une progression morale, psychologique et spirituelle.

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Formation psycho-spirituelle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Formation psycho-spirituelle.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation psycho-spirituelle.
» Future étudiante IED L1 Psycho Paris 8
» Pièges de la vie spirituelle
» Formation pour devenir psychoéducateur
» Formation du granit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: LE COIN DES ETUDES, théologie et philosophie ETC...-
Sauter vers: