Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 24 mai : Saint Syméon le Stylite (le jeune)
par ami de la Miséricorde Hier à 23:00

» Don Guéranger pour le Jeudi de la Pentecôte
par ami de la Miséricorde Hier à 22:43

» MAI, le mois de Marie
par ami de la Miséricorde Hier à 22:33

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 22:24

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:52

» De tout et de rien !
par Françoise Hier à 16:01

» Cardinal Sarah
par Philippe Hier à 11:24

» Julia Gillard ne mâche pas Ses mots sur l'Islam
par Philippe Mar 22 Mai - 23:25

» Mystiques: Marcel van
par Françoise Mar 22 Mai - 20:49

» Sainte Rita (chanson profane par Roland Gerbeau décédé en 2012)
par Françoise Mar 22 Mai - 18:58

» FATIMA
par Françoise Mar 22 Mai - 15:23

» 22 mai Sainte Rita de Cascia
par ami de la Miséricorde Mar 22 Mai - 10:49

» 21 mai : Saint Eugène de Mazenod
par ami de la Miséricorde Lun 21 Mai - 2:33

» Gloire à Toi, je veux chanter pour Toi.
par Françoise Lun 21 Mai - 0:25

» Comme un grand vent (N. Colombier - musique J. Berthier.)
par Françoise Dim 20 Mai - 20:27

» La vie dans nos diocèses - Eglise en Lozère.
par Françoise Dim 20 Mai - 19:52

» En son temps, Marie-Julie JAHENNY (1850/1941) prophétisait ...
par Françoise Dim 20 Mai - 18:51

» VENI CREATOR SPIRITUS
par Françoise Dim 20 Mai - 18:04

» Pentecôte
par Philippe Dim 20 Mai - 18:01

» Le blog de Philippe Poindron
par Philippe Sam 19 Mai - 13:16

» Le site Proliturgia.org et Ses rubriques intéressantes à relayer.
par Philippe Sam 19 Mai - 7:36

» Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.
par Françoise Sam 19 Mai - 6:36

» Neuvaine à l’Esprit Saint - pour demander les sept dons sacrés...
par Françoise Ven 18 Mai - 23:04

» 19 mai Saint Yves de Hélory
par ami de la Miséricorde Ven 18 Mai - 21:15

» Saint Jude Apôtre pour la Vigile de la Pentecôte
par ami de la Miséricorde Ven 18 Mai - 21:03

» 19 mai : Saint Crispin de Viterbe
par ami de la Miséricorde Ven 18 Mai - 20:37

» la sainte qui a fait de la France la « Fille aînée de l’Église
par Philippe Ven 18 Mai - 9:38

» 18 mai Saint Venant de Camérino
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Mai - 22:42

» Fin de chemin de croix avec Sainte Faustine
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Mai - 22:11

» Marie, Mère de l'Eglise sera fêtée le Lundi de Pentecôte.
par Françoise Jeu 17 Mai - 18:47

» Un prêtre dénonce le nouvel ordre mondial.
par Françoise Jeu 17 Mai - 14:24

» 17 mai Saint Pascal Baylon
par ami de la Miséricorde Mer 16 Mai - 23:35

» Appel urgent pour ce 13 mai 2018
par Françoise Mer 16 Mai - 17:36

» Politique et économie... Est-ce que nous suivons bien l'actualité ?
par Françoise Mer 16 Mai - 11:53

» Affaire Alfie Evans - Le silence de l'Eglise et le tweet du Pape (12/04/18)
par Françoise Mer 16 Mai - 6:45


Partagez | 
 

 Les enfants morts sans baptême

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
avatar

Messages : 1524
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 60
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Les enfants morts sans baptême    Mer 24 Jan - 22:36



Les enfants morts sans baptême  :

Dom Jean Pateau, abbé de Fontgombault, vient de publier Le salut des enfants morts sans baptême (Artège, 2017, 312p.) dans lequel il s’interroge sur l’hypothèse des limbes et sur les suppléances possible au sacrement du baptême. Il a bien voulu répondre aux questions du Rouge & le Noir.

Une telle extension de la Miséricorde Divine n’ouvre-t-elle pas la porte à d’autres extensions, voir à une extension sans limite de celle-ci et à une relativisation du péché originel et de ses conséquences ?

Dom Jean Pateau : Je pense qu’il n’y a pas là une extension de la Miséricorde Divine, ce sont plutôt les solutions antécédentes (le feu, la peine très douce, les limbes) qui en étaient un rétrécissement. Certes, l’infinité de la Miséricorde Divine est aujourd’hui mieux reconnue, grâce à tout un mouvement favorisé par les révélations faites à Sœur Faustine, l’institution de la fête de la Miséricorde Divine, le pontificat de S Jean-Paul II et de ses successeurs. Mais il reste que la Miséricorde Divine s’exerce de façon privilégiée sur les plus petits et les plus pauvres, ce qui est le cas de ces enfants à qui tout a été refusé (la vie et le développement humain, la grâce), et qui ont souvent souffert de la violence des adultes à leur égard (le drame de l’avortement). Je pense que c’est en considération de cette misère que Dieu peut leur accorder avec tant de Miséricorde la béatitude ; mais en dehors de ce cas limite, son dessein reste de nous faire participer à l’obtention de la béatitude, en nous permettant de grandir humainement et dans la grâce : Dieu montre au plus haut point sa bonté en communiquant la dignité de cause, ce qui implique pour nous une vie tendant vers la sainteté.

Par ailleurs, le dogme du péché originel est aujourd’hui nié ou ignoré pratiquement par la plupart des chrétiens, et l’abandon de l’hypothèse des limbes ne changera pas grand chose sur ce point. La croyance en l’innocence de l’homme est viscéralement enracinée chez nos contemporains (cf. la bonté de l’homme dans l’état de nature selon Rousseau…), et c’est plutôt Dieu qui souvent est mis en accusation ; en même temps est ignorée l’inclination native de l’homme vers le mal du fait du péché originel, ce qui a des conséquences dramatiques dans le domaine de l’éducation. L’individualisme régnant depuis les temps modernes rend difficile à concevoir la solidarité très profonde de l’humanité, tant horizontale (les péchés des uns retentissent sur les autres) que verticale (en descendant les générations depuis nos premiers parents). Face à ce constat, il est bon de revenir au ch. 5 de Lumen gentium sur l’appel universel à la sainteté, ainsi qu’à un effort de formation catéchétique plus doctrinal, permettant à nos contemporains d’agir en meilleure connaissance de cause, relativement aux réalités surnaturelles en particulier. C’est dans ce contexte que la considération de la bonté divine, de sa Miséricorde telle qu’elle nous parvient normalement dans le baptême pourra être mieux reconnue ; en même temps que le développement de la prière pour les enfants qui n’ont pu bénéficier de ce sacrement pourra contribuer à leur salut. 

Lire
https://www.lerougeetlenoir.org/opinions/les-inquisitoriales/quel-sort-pour-les-enfants-morts-sans-bapteme-entretien-avec-dom-jean-pateau

Source : Le Rouge et le Noir

Avec l'aimable autorisation du webmestre du site

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
 
Les enfants morts sans baptême
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR ::  FORMATION-
Sauter vers: