Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 21 mars : Saint Benoît de Nursie
par ami de la Miséricorde Hier à 23:49

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:42

» Mois de Saint Joseph : Fils de David, priez pour nous
par ami de la Miséricorde Hier à 23:35

» France : une laicité religieusement dogmatique.
par violaine Hier à 22:42

» De tout et de rien !
par violaine Hier à 22:36

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 18:54

» Leur Souffle... Un film de Cécile Besnault/Ivan Marchika
par Françoise Hier à 11:23

» Un Carême pour la Vie éternelle (Missionnaires de la Miséricorde divine)
par Françoise Hier à 7:52

» 20 mars : Saint Jean Népomucène
par ami de la Miséricorde Mar 19 Mar - 22:47

» LE CURÉ ENRAGÉ
par Philippe Mar 19 Mar - 22:35

» L'apparition de saint Joseph à Cotignac (83 - VAR)
par Françoise Mar 19 Mar - 20:24

» Il est temps de quitter vos tombeaux (Cté Emmanuel)
par Françoise Mar 19 Mar - 17:09

» Il est temps de quitter nos tombeaux !
par Françoise Mar 19 Mar - 17:04

» Grâce à Dieu : un film de François Ozon sur l'affaire Preynat.
par Françoise Mar 19 Mar - 15:11

» se tromper avec le pape plutot que d'avoir avec la tradition, raison contre lui
par Françoise Mar 19 Mar - 13:43

» Neuvaine à St Joseph du 10 au 19 mars 2019.
par Françoise Mar 19 Mar - 8:16

» 19 mars : Saint Joseph, époux de la Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Lun 18 Mar - 22:51

» France : la basilique St Denis et de nombreux lieux profanés
par Françoise Lun 18 Mar - 21:46

» Hommage à Saint Joseph (Vincent Marie)
par Françoise Lun 18 Mar - 21:28

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Françoise Lun 18 Mar - 10:51

» Témoignage saisissant : histoire du P. Scheier jugé par la Miséricorde divine
par Françoise Lun 18 Mar - 9:15

» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
par ami de la Miséricorde Dim 17 Mar - 23:15

» prière pour la béatification de Marie Julie Jahnenny
par Philippe Dim 17 Mar - 21:50

» 17 mars : Saint Patrick d'Irlande
par ami de la Miséricorde Dim 17 Mar - 7:00

» Père James Manjackal
par Françoise Sam 16 Mar - 22:49

» Abbé Philippe Laguérie.
par Françoise Sam 16 Mar - 22:44

» je crois à la Sainte Eglise Catholique
par Françoise Sam 16 Mar - 21:31

» Du site "Benoit et moi" 2019.
par violaine Sam 16 Mar - 20:56

» Dieu peut-il me juger malgré moi ?
par ami de la Miséricorde Sam 16 Mar - 8:49

» 16 mars : Saint Jean de Brebeuf et ses compagnons
par ami de la Miséricorde Sam 16 Mar - 8:05

» Les enfants morts sans baptême par les Missionnaires de la Miséricorde Divine.
par Françoise Sam 16 Mar - 8:04

» Abbé Fabrice Loiseau (Missionnaires de la Miséricorde Divine)
par Françoise Ven 15 Mar - 22:46

» le droit de la messe romaine
par violaine Ven 15 Mar - 21:55

» 15 mars : Sainte Louise de Marillac
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Mar - 21:36

» 14 mars : Sainte Mathilde de Saxe (de Ringelheim)
par ami de la Miséricorde Mer 13 Mar - 21:58


Partagez | 
 

 Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mer 28 Fév - 10:14

Rappel du premier message :

Afin que chacun réponde (ou pas) à ce très important sujet sur la bioéthique, parce que c'est de notre responsabilité de catholiques conscients des enjeux... et même s'il nous semble que les dés sont pipés d'avance, je remets en avant le blog créé par Bruno de Vergeron, dans un langage que nous comprenons.

Merci Bruno, nous nous comprenons. Smile

http://bioethiquecatholique.blogspot.fr/2018/02/des-catholiques-repondent-lappel-du-cef.html

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré


Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mar 26 Juin - 18:34

Merci @ Azaïs... et voilà en clair la vidéo "Bioéthique et catholique" sortie aujourd'hui 26 juin 2018 sur YouTube :

Le jeudi 3 mai 2018, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, et le professeur Emmanuel Sapin, Chef de Service en Chirurgie Infantile et Néonatale au CHU de Dijon, ont donné une conférence sur le thème : “Embryon et période anténatale : recherche et thérapeutique – l’homme en danger ?”.

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Jeu 28 Juin - 9:49

Lu sur "Breizh-info.com" : PMA : la manif pour tous met la pression sur E. Macron.


https://www.breizh-info.com/2018/06/28/98649/pma-la-manif-pour-tous-met-la-pression-sur-e-macron-video
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Lun 2 Juil - 11:34

Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Lun 2 Juil - 18:52

@Françoise a écrit:


Lu sur le "Figaro.fr" : Agnès Busyn veut s'inspirer de Simone Veil pour la loi bioéthique. 


http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/07/01/25001-20180701ARTFIG00173-agnes-buzyn-veut-s-inspirer-de-simone-veil-pour-la-loi-bioethique.php
 Simone veil est allée au Pantheon  .. c'est bien tentant 

Simone veil a obtenu le texte redigé en atelier maçonique 10 ans avant le vote et debat de la loi : le texte est intégralement à la virgule près celui des ateliers sataniques maçonniques :  c'est un autre Pantheon qui l'attend  moins glorieux 

Simone Veil filait sur du velours : une culture de mort de politique  contraceptive progestative qui aujourd'hui fait , chaque année , en France 20 à 60 millions de morts d'enfants conçus dans les entrailles de leur mère ( environ 12 millions qui prennent la pilule dont 10 à 16% n'empechent pas l'ovulation et la fecondation   , 4 millions ont le sterilet : qui n'empechent pas 100% des ovulations et fecondations , le reste pilules du lendemain, patch et implants ... etc etc ) . Culture de mort qui esclavagise dans la concupiscence et la luxure , péché mortel transformé en vertu bestiale  : aujourd'hui les lois bioethique. legalisent dejà le clonage humain lois du 6 aout 2004  et 2013 ), la reproduction humaine  sans père ni mère ( loi du 16 01 2016) etc etc  faisant de l'embryon un materiau , de l'ame spirituelle immortelle une variable à abattre , de Dieu un inexistant.... et d'ailleurs avec un embryon disait un chercheur à France culture le 13 juillet 2013 à 18h30. " on arrive à en obtenir 50 (sic !) ":  pour 1 million d'embryons  congelé on arrive aussi au même chiffre de potentiel plusieurs dizaines de millions  d'êtres humains fabriqués par la recherche" bioethique " en plus des 400.000 embryons obtenus en PMA et qui sont detruits chaque année 

La comparaison de l'article  du Figaro tient bien la route: on a toujours dit que la Franc maçonnerie et Satan haissaient l'humanité  ... et  l'amour de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Lun 2 Juil - 20:55

Pris en flagrant délit de mensonge, notre président ! 

Lu sur le blog de Yves Daoudal :

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2018/07/02/totalitaire-6063769.html
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mar 3 Juil - 6:27

Lu sur "Riposte Catholique", l'éditorial de Mgr AILLET, Evêque de Bayonne Lescar et Oloron, dans la dernière revue diocésaine, mois de Juillet et Août 2018 :

Les 50 ans d'une encyclique prophétique.

https://www.riposte-catholique.fr/en-une/les-50-ans-dune-encyclique-prophetique







Les 50 ans d’une encyclique prophétique

2 JUILLET 2018


Editorial de Mgr Marc Aillet publié dans la revue diocésaine “Notre Eglise” de juillet-août 2018 :

Les Etats généraux de la bioéthique se sont achevés fin avril et l’heure est au bilan. Force est de constater que le large consensus présenté par le Président de la République comme condition à l’évolution de la législation en faveur de « la PMA pour toutes » n’a pas été atteint. Les oppositions argumentées à « la PMA sans père » l’ont emporté, non seulement dans les débats organisés en région, mais aussi dans les contributions postées sur le site internet dédié et encore dans les auditions organisées par le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE). Un sondage IFOP pour Alliance Vita, en juin 2018, montre même que 73% des français considèrent que les rôles du père et de la mère sont différents et complémentaires, 89% que l’absence de père est quelque chose qui marque toute la vie, et 61% qu’il faut privilégier le besoin de chaque enfant d’avoir un père en réservant la PMA aux couples homme – femme ayant un problème d’infertilité. On est loin du sondage publié par La Croix avant les Etats généraux de la bioéthique, faisant valoir que 64% des français sont favorables à la PMA pour toutes, mais en se situant du côté du « droit à l’enfant » plutôt que du « droit de l’enfant » à avoir un père et une mère.
Le 25 juillet prochain, on célébrera les 50 ans de l’encyclique Humanae Vitae, sur la régulation naturelle des naissances, publiée par le Pape Paul VI, dont la canonisation a été annoncée pour octobre prochain. On sait hélas comment cette encyclique fut accueillie, avec quelles réserves et quelles oppositions, tant elle semblait à beaucoup tourner le dos à la modernité. Le Pape en fut meurtri. Certes, il ne pouvait s’étonner de ces réactions du monde, lui qui avait précisément écrit au terme de la partie doctrinale de son encyclique : « On peut prévoir que cet enseignement ne sera peut-être pas facilement accueilli par tout le monde: trop de voix – amplifiées par les moyens modernes de propagande – s’opposent à la voix de l’Eglise. Celle-ci, à vrai dire, ne s’étonne pas d’être, à la ressemblance de son divin Fondateur, un ” signe de contradiction ” » (HV 18). Mais il ne semble pas avoir anticipé les réactions hostiles que l’on enregistra au sein même de l’Eglise.
Pourtant Humanae vitae est moins un plaidoyer contre la contraception, même si elle affirme son « caractère intrinsèquement déshonnête » (HV 14), qu’un éloge vibrant de la dignité et de la vérité de la sexualité humaine, affirmant que le bonheur plénier des époux réside dans le respect responsable de la nature intime de l’acte conjugal, expression même de la volonté du Créateur. En ce sens, la rigueur doctrinale de l’encyclique, qui ne manque pas de sollicitude pastorale pour les époux, appuyée sur les moyens de la grâce, sans dissimuler jamais la logique de la croix, fut prophétique.
On peut dire en effet que le refus d’Humanae Vitae, en cette année 1968, fut à l’origine de bien des évolutions sociétales que nous connaissons, 50 ans plus tard. Le bienheureux Paul VI avait parfaitement prévu que la dissociation entre les deux significations intrinsèques de l’acte conjugal – union et procréation – induite par les moyens de contraception allait entraîner toutes les dérives que nous connaissons : légalisation de l’avortement, libération sexuelle effrénée, justification des relations entre personnes de même sexe, droit à l’enfant pour les couples de même sexe, et donc PMA, GPA… La mentalité contraceptive est assurément la source de cette « culture de mort » dénoncée en son temps par le Pape Jean Paul II.
C’est dire l’actualité de l’encyclique Humanae Vitae et l’urgence pour l’Eglise d’en redire la pertinence pour aujourd’hui. Le commentaire autorisé que saint Jean Paul II en fit, en particulier dans sa « théologie du Corps », dans l’exhortation apostolique Familiaris consortio et dans l’encyclique Veritatis splendor, nous permettent d’accueillir Humane vitae, non dans la logique du permis et du défendu, comme s’il s’agissait d’une loi s’imposant de l’extérieur aux époux et de ce fait insupportable, mais dans celle d’une inclination intérieure de la nature de la personne humaine au Bien, qui ne peut trouver son épanouissement que dans une morale de la vertu et de la grâce. Puissions-nous avoir le courage de renouer avec le caractère prophétique de cette encyclique, même s’il faut marcher à contre-courant. L’enjeu est de taille, comme le Pape Paul VI le soulignait lui-même : « En défendant la morale conjugale dans son intégralité, l’Eglise sait qu’elle contribue à l’instauration d’une civilisation vraiment humaine; elle engage l’homme à ne pas abdiquer sa responsabilité pour s’en remettre aux moyens techniques; elle défend par là même la dignité des époux » (HV 18). Un humanisme qui prétend faire abstraction des lois inscrites par Dieu dans la nature de l’homme devient tôt ou tard inhumain.
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mar 3 Juil - 11:00

@Françoise a écrit:
Lu sur "Riposte Catholique", l'éditorial de Mgr AILLET, Evêque de Bayonne Lescar et Oloron, dans la dernière revue diocésaine, mois de Juillet et Août 2018 :
Les 50 ans d'une encyclique prophétique.
https://www.riposte-catholique.fr/en-une/les-50-ans-dune-encyclique-prophetique


Les 50 ans d’une encyclique prophétique

2 JUILLET 2018


Editorial de Mgr Marc Aillet publié dans la revue diocésaine “Notre Eglise” de juillet-août 2018 :

Les Etats généraux de la bioéthique se sont achevés fin avril et l’heure est au bilan. Force est de constater que le large consensus présenté par le Président de la République comme condition à l’évolution de la législation en faveur de « la PMA pour toutes » n’a pas été atteint. Les oppositions argumentées à « la PMA sans père » l’ont emporté, non seulement dans les débats organisés en région, mais aussi dans les contributions postées sur le site internet dédié et encore dans les auditions organisées par le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE). Un sondage IFOP pour Alliance Vita, en juin 2018, montre même que 73% des français considèrent que les rôles du père et de la mère sont différents et complémentaires, 89% que l’absence de père est quelque chose qui marque toute la vie, et 61% qu’il faut privilégier le besoin de chaque enfant d’avoir un père en réservant la PMA aux couples homme – femme ayant un problème d’infertilité. On est loin du sondage publié par La Croix avant les Etats généraux de la bioéthique, faisant valoir que 64% des français sont favorables à la PMA pour toutes, mais en se situant du côté du « droit à l’enfant » plutôt que du « droit de l’enfant » à avoir un père et une mère.
Le 25 juillet prochain, on célébrera les 50 ans de l’encyclique Humanae Vitae, sur la régulation naturelle des naissances, publiée par le Pape Paul VI, dont la canonisation a été annoncée pour octobre prochain. On sait hélas comment cette encyclique fut accueillie, avec quelles réserves et quelles oppositions, tant elle semblait à beaucoup tourner le dos à la modernité. Le Pape en fut meurtri. Certes, il ne pouvait s’étonner de ces réactions du monde, lui qui avait précisément écrit au terme de la partie doctrinale de son encyclique : « On peut prévoir que cet enseignement ne sera peut-être pas facilement accueilli par tout le monde: trop de voix – amplifiées par les moyens modernes de propagande – s’opposent à la voix de l’Eglise. Celle-ci, à vrai dire, ne s’étonne pas d’être, à la ressemblance de son divin Fondateur, un ” signe de contradiction ” » (HV 18). Mais il ne semble pas avoir anticipé les réactions hostiles que l’on enregistra au sein même de l’Eglise.
Pourtant Humanae vitae est moins un plaidoyer contre la contraception, même si elle affirme son « caractère intrinsèquement déshonnête » (HV 14), qu’un éloge vibrant de la dignité et de la vérité de la sexualité humaine, affirmant que le bonheur plénier des époux réside dans le respect responsable de la nature intime de l’acte conjugal, expression même de la volonté du Créateur. En ce sens, la rigueur doctrinale de l’encyclique, qui ne manque pas de sollicitude pastorale pour les époux, appuyée sur les moyens de la grâce, sans dissimuler jamais la logique de la croix, fut prophétique.
On peut dire en effet que le refus d’Humanae Vitae, en cette année 1968, fut à l’origine de bien des évolutions sociétales que nous connaissons, 50 ans plus tard. Le bienheureux Paul VI avait parfaitement prévu que la dissociation entre les deux significations intrinsèques de l’acte conjugal – union et procréation – induite par les moyens de contraception allait entraîner toutes les dérives que nous connaissons : légalisation de l’avortement, libération sexuelle effrénée, justification des relations entre personnes de même sexe, droit à l’enfant pour les couples de même sexe, et donc PMA, GPA… La mentalité contraceptive est assurément la source de cette « culture de mort » dénoncée en son temps par le Pape Jean Paul II.
C’est dire l’actualité de l’encyclique Humanae Vitae et l’urgence pour l’Eglise d’en redire la pertinence pour aujourd’hui. Le commentaire autorisé que saint Jean Paul II en fit, en particulier dans sa « théologie du Corps », dans l’exhortation apostolique Familiaris consortio et dans l’encyclique Veritatis splendor, nous permettent d’accueillir Humane vitae, non dans la logique du permis et du défendu, comme s’il s’agissait d’une loi s’imposant de l’extérieur aux époux et de ce fait insupportable, mais dans celle d’une inclination intérieure de la nature de la personne humaine au Bien, qui ne peut trouver son épanouissement que dans une morale de la vertu et de la grâce. Puissions-nous avoir le courage de renouer avec le caractère prophétique de cette encyclique, même s’il faut marcher à contre-courant. L’enjeu est de taille, comme le Pape Paul VI le soulignait lui-même : « En défendant la morale conjugale dans son intégralité, l’Eglise sait qu’elle contribue à l’instauration d’une civilisation vraiment humaine; elle engage l’homme à ne pas abdiquer sa responsabilité pour s’en remettre aux moyens techniques; elle défend par là même la dignité des époux » (HV 18). Un humanisme qui prétend faire abstraction des lois inscrites par Dieu dans la nature de l’homme devient tôt ou tard inhumain.

Sur la 1ère partie ( PMA bioéthique)  Mgr Aillet reste encore figé sur les slogans LMPT/Vita de Tugdual Derville , dont m^me Jean-Marie Lemene dénonce le caractère de diversion https://www.fondationlejeune.org/recherche-sur-lembryon-deballage-des-revendications/ par rapport à l'essentiel de la perversion de la loi bioéthique et qui porte sur l’Embryon et non les aspects sociétaux ou de préjudice des  futurs enfants de PMA pour toutes et GPA : l'arbre qui cache la forêt . 
 Les textes déjà votés qui réifient l'embryon et de façon définitive  https://bioethiquecatholique.fr/?p=306 et massive : un directeur de recherche ne disait il pas à France culture le 13 juillet à 18h30  «  (avec la loi du 6 aout 2013) nous  disposerons d’un  « matériel »  immense  car avec un seul embryon nous arrivons à en créer 50  «  Nous sommes donc loin des 200.000!
 N’eusse-t-il pas été le moment (et il n’est jamais trop tard de booster et encourager ces propositions, à l’instar de celles de Bioéthique et Catholiques) d'insister sur l'enjeu FONDAMENTAL que recouvre la loi bioéthique et la nécessité de la réformer. Des PROPOSITIONS  constructives qui fassent barrage à la transgression suprême contre l’espèce humaine, permettent de stopper la destruction des embryons PMA , leur congélation, leur livraison à la recherche, le clonage humain, la reproduction humaine  « scientifique » d’embryons sans père ni mère  etc.  https://bioethiquecatholique.fr/?p=804  ) ? 


sur la 2è partie : nous applaudissons à la réaffirmation de ces essentiels  fondements de l’Eglise et du Magistère en matière de relation génitale intrinsèque à la procréation - que la PMA  et la réification de ‘embryon dévaste radicalement  ce qui eut mérité d’être condamné fortement -  que la sexualité dévoyée par la politique de contraception progestative va vouer à l’oubli des pères et mères potentiels « qui n’ont même plus pitié du fruit de leurs entrailles »(Ste Vierge à Sr Lucie de Fatima ) ...  et dont Mgr Aillet ne dit pas les chiffres abyssaux : 3, 5 millions de stérilets  qui n'empêchent pas les fécondations et suscitent fausses couches des embryons conçus  "invisiblement, idem pour trois fois plus d'utilisateurs de la pilule contraceptive  dont 1/10è à 1.6è n'évite pas l'ovulation et la fécondation associée , et dans ces cas sont matrices de fausses couches artificielles et chimiques : sans parler de la pilule du lendemain, des patch et des implants , cela donne des chiffres génocidaires effroyables de plusieurs dizaines de millions d'enfants  détruits après conception et le plus souvent à l'implantation 
 Ce dont Mgr Au Petit à St Léon en mai dernier disait qu'il y avait bien une âme spirituelle directement créée par Dieu  au moment de la fin du processus de fécondation à l'apparition du génome (écouter ces 4 minutes dede Mgr AuPetit , à St Leon en mai 2018 lors de sa réponse aux questions , https://www.youtube.com/watch?v=5sCxMoSAPkU&t=18s). Mgr d'Ornelas l'a dit aussi lors d'un débat bioéthique à Martigues ("au moment de la méiose"), soutenant donc clairement la Déclaration de Jean-Paul II de février 1998  qu'AUCUN  leader des mouvements pro-famille sur le front des lois bioéthiques  n'a avancé depuis plus de 20 ans (et à leur suite les représentants des commissions bioéthique épiscopales et diocésaines) .
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Jeu 20 Sep - 21:46

Nous pouvons les encourager : Les Evêques de France signent une déclaration solennelle contre la PMA.


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/09/20/01016-20180920ARTFIG00357-les-eveques-de-france-signent-une-declaration-solennelle-contre-la-pma.php
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Ven 21 Sep - 10:22

Réaction à la Déclaration des évêques. "Dignité de la Procréation" https://tv.catholique.fr/actualites/14431-dignite-de-la-procreation-par-mgr-dornellas/


En lecture de ce texte de 122 pages,  difficile à obtenir sur le web , il semble devoir confirmer qu'il n'y a  rien sur ... la dignité sacrée de l'embryon, ni sur l'animation immédiate: l’embryon a une âme  humaine dès sa conception et est de ce fait une personne pleinement humaine,  créée et voulue par Dieu Lui-même 


Il n'est pas plus dénoncé les libéralisations légales sur  le clonage humain ( dont la procréation en lien avec l'Assistance Médicale à la Procréation  est rendue clairement possible pour ce qui concerne le clonage humain d'embryons fécondés in vitro et disponibles depuis la loi du 6 aout 2013), qui est  pourtant considéré comme un crime contre l'espèce  humaine , voire,   comme à Nuremberg, contre l'Humanité  
Il n'est pas mis à jour non plus la légalisation de la création artificielle d'embryons suite aux lois de aout 2013  (ce que  révélait le Pr J Testart lors de son intervention à la commission parlementaire bioéthique il y a deux mois ) et  celle du 26 janvier 2016 ( voir article de bioethiquecatholique.fr  à ce propos ) par la création d'êtres humains à partir de production  de gamètes masculines ( spermatogenèse)  et féminines (ovogenèse) à partir de cellules germinales obtenues par la  recherche destructive d'embryons humains issus de FIVE 




C'eut pourtant été  l'occasion unique pour l'Eglise catholique de France de rappeler  que ces actes opèrent dans la Sanctuaire de la Création réservée à Dieu seul où IL se rend présent substantiellement, directement  (Encyclique Humani Generis de Pie XII), et sans voile ...  à l'instar de le Déclaration du Pape Jean Paul II du 28 février 1998 : "Dieu crée une âme spirituelle  qui imprègne et vivifie le génome dès son apparition", confirmée par Mgr D'Ornellas à Marseille  et Mgr Michel Au Petit en mai  et juin  2018  lors de débats bioéthique à Marseille et à Parie ( église st Leon ) 


la Loi bioethique  est une Offense faite directement et délibérément à Dieu qui opère la Création directement (sans voile) comme le décrète l'Encyclique Humani Generis (du pape Pie XII)  Autrement dit il s'agit de ce que le prophète Daniel appelle la Profanation du Saint des Saints  qui est aussi appelée l'Abomination de la Désolation  dont parle l'évangile de St Matthieu  (que nous fêtons aujourd'hui ) évoquant les signes de la fin des temps 




Et ne faut il pas appeler de nos voeux et de nos prières et jeûnes suppliants que soit manifesté  au Peuple des baptisés du monde entier que l'embryon est dès cet instant de Procréation une Personne humaine à part entière revêtue du Sceau de la Très Sainte Trinité  et d'une âme humaine spirituelle  et de ce fait immortelle . Bref que la Procréation ne tient sa Dignité que du caractère Sacré de celle-ci  dans son Principe ( Dieu ) et sa Réalité révélée et enseignée par l'Eglise et la Tradition 


Au vu de ces vérités lumineuses sur la véritable Dignité sacrée de la Procréation , la loi bioéthique  rend responsable la société entière et ceux qui collaborent à  sa Profanation , et qu 'il ne peut y avoir de complicité ni de silence  tolérable à ce propos 




Aux  femmes en pleurs rencontrant Jésus sur le Calvaire, Jésus  leur dit pleurez sur vous même et sur vos enfants : bioethique et Catholique. veut éviter à l'Eglise et aux hommes de bonne volonté de notre pays ce reproche 


Dernière édition par azais le Ven 21 Sep - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Ven 21 Sep - 10:52

Bonjour Azaïs,


Nos évêques sont timorés sur tous les sujets de société, tétanisés et dépassés par les événements.
Bien souvent, ils s'enferment dans leur tour et donc, en agissant de la sorte, s'avouent vaincus.

Le réveil spirituel pourrait repartir du peuple de Dieu si celui-ci priait.
Il priera sûrement quand des malheurs viendront...

Au sujet du terme "abomination", il me semble que nous pouvons l'employer pour beaucoup de transgressions comme le péché d'homosexualité (ce qui avait coûté cher à Christine Boutin), d'avortement, de manipulation génétique sur l’embryon...

Pour autant le terme "abomination de la désolation" est réservé à ce moment qui nous guette et qui concerne la suppression du Saint sacrifice de la messe; c'est à dire ce temps d'obscurité où le peuple de Dieu ne pourra plus être nourri de la Divine Eucharistie, temps d'une durée de 3 ans et demi.
Attention donc de ne pas mettre de confusion sur cette terminologie particulière.

Merci pour cette attention,

M'
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Ven 21 Sep - 13:11

Merci @Panetier  pour ta réaction 

Certes le mot abomination est cité des dizaines de fois pour les actes homosexuels et de zoophilie : cela concerne tous les temps depuis des millénaires   et ce phenomène n'est âs tres nouveau de ce fait  , comme consequence du peche originel 

Le mot Abomination de la Désolation est cité deux fois dans le prophète Daniel , designant par ce mot ce qui declenche la venue de la Désolation jusqu' a la fin des siècles justement 
 Dans le texte de Daniel  (ch 9, 26 et 27 , et il faut prendre les bonnes traductions...)  je remarque que sont associés "Abomination de la Désolation  " et "Suppression du Sacrifice Perpétuel" , avec le conjonctif  (ou:  "et inclusif ") " ET "  

 Autrement dit l'un entraine l'autre ; Il y a conjonction ( et distinction à faire) des deux . L'un est une Profanation du Saint des Saints , l'autre est une  Abolition  du Saint Sacrifice Divin : les deux encore une fois sont liés  ... et le second semble "suivre", comme conséquence, le premier 

Le fruit de la Désolation est bien entendu corrélé à l'Abolition  du Sacrifice Eucharistique qui est une Grâce immense pour la Création et l'Humanité depuis 2000 ans , comme un paratonnerre  contre le dechainement de l'Antichrist  que le même prophète Daniel  annonce egalement pour le Dernier combat eschatologique...
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Ven 21 Sep - 15:22

Le collectif Bioethique et Catholiques réagit à cette déclaration ...  apres avoir publié sa presentation par Mgr D'Ornellas sur le site bioethique-eglise et société  du CEF 

http://bioethiquecatholique.fr/?p=988#comment-183


bounce

 A lire la synthèse de ce texte :
https://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2018/09/180920-Synthese-declaration-la-dignite-de-la-procreation.pdf
En lecture de ce texte de 122 pages, difficile à obtenir sur le web, il semble devoir confirmer qu’il n’y a rien sur … la dignité sacrée de l’embryon, ni sur l’animation immédiate : l’embryon a une âme humaine dès sa conception et est de ce fait une personne pleinement humaine, créée et voulue par Dieu Lui-même.
Il n’est pas plus dénoncé les libéralisations légales sur le clonage humain ( dont la procréation en lien avec l’Assistance Médicale à la Procréation est rendue clairement possible pour ce qui concerne le clonage humain d’embryons fécondés in vitro et disponibles depuis la loi du 6 aout 2013), qui est  pourtant considéré comme un crime contre l’espèce  humaine, voire,  comme à Nuremberg, contre l’Humanité.
Il n’est pas mis à jour non plus la légalisation de la création artificielle d’embryons suite aux lois de août 2013  ( ce que  révélait le Pr J Testart lors de son intervention à la commission parlementaire bioéthique ) et  celle du 26 janvier 2016 ( voir article de bioethiquecatholique.fr  à ce propos [ mettre le lien bioéthique et catholique ]) par la création d’êtres humains à partir de production  de gamètes masculines ( spermatogenèse)  et féminines (ovogenèse) à partir de cellules germinales obtenues par la  recherche destructive d’embryons humains issus de FIVE.
Cette déclaration aurait pu être l’occasion providentielle pour l’Eglise Catholique de proclamer la vérité sur la Procréation et sa véritable Dignité qu’elle tient de son caractère éminemment sacré et divin :  une loi qui autorise de profaner  ce Sanctuaire  de la Procréation  réservé à Dieu seul (Déclaration du President Jacques Chirac  au salon Bio-vision de Lyon en février 2001) ne peut pas être que l’objet d’observations  sur ses conséquences sociales, éthiques, de  fraternité et de  droits.
Elle est une Offense faite directement et délibérément à Dieu qui opère la Création directement (sans voile) comme le décrète l’Encyclique Humani Generis (du pape Pie XII)  à l’instar de le Déclaration du Pape Jean Paul II du 28 février 1998 : « Dieu crée une âme spirituelle  qui imprègne et vivifie le génome dès son apparition », confirmée par Mgr D’Ornellas à Marseille  et Mgr Michel Au Petit en mai  et juin  2018  lors de débats bioéthique à Marseille et à Parie ( église st Léon )
Bioéthique  et Catholique  rappelle que, au vu de ces vérités lumineuses sur la véritable Dignité sacrée de la Procréation, la loi bioéthique  rend responsable la société entière et ceux qui collaborent à  sa Profanation, et qu ‘il ne peut y avoir de complicité ni de silence tolérable à ce propos.
L’Eglise catholique de France a ici une occasion de manifester son  caractère prophétique  et d’accomplir son devoir de vérité pour tous les hommes et tous les baptisés ….. plus de 24 ans après le début de la Loi Bioéthique  initiée en 1994  ….  et dont elle énumère  et dénonce dans son texte  d’aujourd’hui les fruits  collatéraux.
Aux  femmes en pleurs rencontrant Jésus sur le Calvaire, Jésus  leur dit pleurez sur vous même et sur vos enfants : Bioethique et Catholique veut éviter à l’Eglise et aux hommes de bonne volonté de notre pays ce reproche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Ven 21 Sep - 16:47

A propos de "l'abomination de la désolation", la vierge Marie nous dit :

Extrait du Message N° 485 du 31 décembre 1992, intitulé "La fin des temps"
Le livre bleu a reçu l'Imprimatur et le Nihil obstat

— Le quatrième signe est l'horrible sacrilège, accompli par celui qui s'oppose au Christ, c'est-à-dire l'Antéchrist. Il entrera dans le Temple Saint de Dieu et s'assoiera sur son trône, en se faisant adorer lui-même comme Dieu.
« Il se dressera contre tout ce qui porte le nom de Dieu et qu'on adore. L'impie viendra avec la puissance de Satan, avec toute la force de faux miracles et de faux prodiges. Il usera de mille subterfuges méchants pour faire le mal. » (2 Tess. 2, 49).
« Un jour vous verrez dans le lieu saint celui qui commet l'horrible sacrilège. Le prophète Daniel en a parlé ; celui qui lit, qu'il cherche à comprendre. » (Mt. 24, 15).
Fils de prédilection, pour comprendre en quoi consiste l'horrible sacrilège, lisez ce qui a été prédit par le prophète Daniel. « Va, Daniel, ces paroles sont cachées et scellées jusqu'à la fin des temps. Beaucoup seront purifiés, deviendront candides, intègres, mais les impies continueront à agir avec impiété. Aucun des méchants ne comprendra ces choses mais les sages les comprendront.
Donc, depuis le temps où sera aboli le Sacrifice quotidien et où sera dressée l'abomination de la désolation, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours. Heureux celui qui attendra avec patience et qui parviendra à mille trois cent trente-cinq jours. » (Dan. 12, 912). La Sainte Messe est le Sacrifice quotidien, l'oblation pure offerte au Seigneur sur tous les autels, du lever au coucher du soleil. Le Sacrifice de la Messe renouvelle celui que Jésus a accompli au Calvaire. En accueillant la doctrine protestante, on dira que la Messe n'est pas un sacrifice, mais seulement une cène sacrée, c'est-à-dire le souvenir de ce que fit Jésus lors de sa dernière cène. Et l'on supprimera ainsi la célébration de la Sainte Messe. C'est dans cette abolition du sacrifice quotidien que consiste l'horrible sacrilège accompli par l'Antéchrist, dont la durée sera d'environ trois ans et demi, c'est-à-dire mille deux cent quatre-vingt-dix jours.
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Sam 22 Sep - 11:05

Panetier a écrit:
A propos de "l'abomination de la désolation", la vierge Marie nous dit :Extrait du Message N° 485 du 31 décembre 1992, intitulé "La fin des temps"
Le livre bleu a reçu l'Imprimatur et le Nihil obstat

— Le quatrième signe est l'horrible sacrilège, accompli par celui qui s'oppose au Christ, c'est-à-dire l'Antéchrist. Il entrera dans le Temple Saint de Dieu et s'assoiera sur son trône, en se faisant adorer lui-même comme Dieu.
« Il se dressera contre tout ce qui porte le nom de Dieu et qu'on adore. L'impie viendra avec la puissance de Satan, avec toute la force de faux miracles et de faux prodiges. Il usera de mille subterfuges méchants pour faire le mal. » (2 Tess. 2, 49).
« Un jour vous verrez dans le lieu saint celui qui commet l'horrible sacrilège. Le prophète Daniel en a parlé ; celui qui lit, qu'il cherche à comprendre. » (Mt. 24, 15).
Fils de prédilection, pour comprendre en quoi consiste l'horrible sacrilège, lisez ce qui a été prédit par le prophète Daniel. « Va, Daniel, ces paroles sont cachées et scellées jusqu'à la fin des temps. Beaucoup seront purifiés, deviendront candides, intègres, mais les impies continueront à agir avec impiété. Aucun des méchants ne comprendra ces choses mais les sages les comprendront.
Donc, depuis le temps où sera aboli le Sacrifice quotidien et où sera dressée l'abomination de la désolation, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours. Heureux celui qui attendra avec patience et qui parviendra à mille trois cent trente-cinq jours. » (Dan. 12, 912). La Sainte Messe est le Sacrifice quotidien, l'oblation pure offerte au Seigneur sur tous les autels, du lever au coucher du soleil. Le Sacrifice de la Messe renouvelle celui que Jésus a accompli au Calvaire. En accueillant la doctrine protestante, on dira que la Messe n'est pas un sacrifice, mais seulement une cène sacrée, c'est-à-dire le souvenir de ce que fit Jésus lors de sa dernière cène. Et l'on supprimera ainsi la célébration de la Sainte Messe. C'est dans cette abolition du sacrifice quotidien que consiste l'horrible sacrilège accompli par l'Antéchrist, dont la durée sera d'environ trois ans et demi, c'est-à-dire mille deux cent quatre-vingt-dix jours.
 Autrement dit  je me permets d'en relever les 
Le quatrième signe est l'horrible sacrilège, ....l'Antéchrist. Il entrera dans le Temple Saint de Dieu 
« Un jour vous verrez dans le lieu saint celui qui commet l'horrible sacrilège. 
Le prophète Daniel en a parlé ; celui qui lit, qu'il cherche à comprendre. » (Mt. 24, 15).
Fils de prédilection, pour comprendre en quoi consiste l'horrible sacrilège, lisez ce qui a été prédit par le prophète Daniel. « Va, Daniel, ces paroles sont cachées et scellées jusqu'à la fin des temps. ....Donc, depuis le temps où sera aboli le Sacrifice quotidien et où sera dressée l'abomination de la désolation,  etc ...


Tous ces éclairages  concordent bien avec ce qui est la lecture de Daniel : il y a conjonction, eschatologiquement parlant, entre l'Abolition du Saint Sacrifice ET  l''Abomination de la Désolation, lequel est un acte  éccompli dans le Saint des Saints , c'est à dire ou Dieu est réellement et directement présent ( c'est à dire sans voile, comme il en était dans le Saint des Saints de Jérusalem  ou se trouvait l'Arche d'Alliance  et ou Dieu parlait au Grand Pretre designé chaque année  - tel par exemple l'annonce de Jean Baptiste à son père Zacharie - mais depuis le voile est dechiré , au dernier souffle de Jésus sur la Croix ) 
 Cet acte  d'Abomination ne peut pas concerner la messe  puisque des sacrilèges contre l'Eucharistie ( qui est la Sainte Présence de Jésus qui renouvelle Son Sacrifice Rédempteur et Sa  Resurrection pour toute la Création : mais cela ne constitue pas le Saint des Saints  car il y a encore le voile du pain et du vin consacré ) n'ont pas cessé de se produire depuis 2000 ans : il s'agit d'un Acte qui se situe dans le temps de l'Histoire eschatologique 

L'Encyclique Humani Generis cite un seul moment où Dieu est present dans Son Acte Pur et Divin  et  " directement " ou "sans intermédiaire " ( immediate en italien)  autrement dit sans voile : le Lieu et l'Instant de la création de l'âme spirituelle humaine à chaque conception . Ste Therese d'Avila, Docteur de l'Eglise , l'a contemplé  ( et n'est pas la seule mais cette contemplation est tellement belle ! ) 

 De tres nombreux textes  de l'Ecriture Sainte évoquent aussi cela  : reportons nous  à ce qu'il en est recensé dans les liens ci dessous 
Le coin des théologiens. NOTES BIBLIQUES  Abomination de la Désolation  et animation immédiate  sur l’Abomination de la Désolation :
https://bioethiquecatholique.fr/?p=276. y c ceshe   et https://bioethiquecatholique.fr/?p=274 : Lois bioethiques : et Dieu dans tout ça ? ) 

extraits du texte cité dans le passage de 1992 du livre bleu 
[size=13]Daniel 9:26-27 (traduction littérale analytique latine de la Vulgate de St Jérôme à partir du mot à mot grec et hébreu)[/size]
 Daniel demandait : « quand viendra le Jour du Seigneur ?  » Après 62 semaines : le Messie. Il sera tué. Ce (Jour) ne sera pas avec lui. Le peuple (des hommes) avec le chef qui doit venir [( expression visant l’Anti Christ, Faux Messie)] va disloquer la Cité et le Sanctuaire; et le terme de tout cela: c’est le cataclysme et la désolation qui s’installe jusqu’à la fin «   » Le chef [(qui doit venir)] consolidera un pacte avec les multitudes pendant une semaine. Et dans la moitié d’une semaine il va défaire l’Hostie vivante et le Sacrifice vivant: c’est que dans le Temple, il y aura eu l’Abomination de la Désolation, et cette désolation persévèrera jusqu’à la fin et la consommation de toute chose »
[size=13] Par ailleurs nous avons reçu des archéologistes et  linguistiques  experts en araméen langue parlée de Jésus et des Apotres ( les liturgies catholiques en Iraq ont conservé les textes d'évangile dans l'arameen) Les traductions monosyllabiques du Ps139 et de Dn9, 26-27, faites par les experts de textes datant de civilisations monosyllabiques ( hiéroglyphes égyptiens, sumériens, hébreu ancien d’où sont issus l’araméen langue de Jésus, le copte, l’hébreu mosaïque) : Tout le développement des recherches du CESHE autour du chapitre 9, 26-27 du livre de Daniel en 15 pages : http://catholiquedu.free.fr/2007/daniel9.pdf   montrent que cela est en lien avec la conception et la procréation humaine  "avec des cellules tres froides "[/size]
26 (partie). A une époque, la science s’imposera et l’emportera sur l’esprit (le spirituel) en commençant par les avortements ; en touchant à la vie, on atteindra l’âme crée par Dieu. Le démon mènera le monde vers la corruption et la mort.
27. Le Malin (Satan) rassemblera des individus grâce à son intelligence maligne et son esprit infidèle. A cette époque, l’homme de science fabriquera des fœtus avec des semences et des cellules très froides inanimées auxquelles il donnera vie ; cependant, comment pourra-t-il créer une âme ? Sa science (savoir théorique) ne pourra rivaliser avant la fin avec l’Amour et la science de Dieu.
Aux derniers temps, à la même époque, le malin, usurpateur de Dieu, se consacrera à la création, fabrication de chair par mutation scientifique de semences et de cellules (particules) prenant possession du lieu de la (femme) féminité (utérus, matrice ?) : la pire des abominations, négation du principe de la conception, voulue par Dieu, fabrication à partir de particules ; ce temps accompli (venu), le Seigneur, au moment du jugement, effacera cette désolation.


 Comme il est dit aussi : Beaucoup seront purifiés, deviendront candides, intègres, mais les impies continueront à agir avec impiété. Aucun des méchants ne comprendra ces choses mais les sages les comprendront.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 973
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Sam 22 Sep - 11:31

@Azais a écrit:
cependant, comment pourra-t-il créer une âme ? Sa science (savoir théorique) ne pourra rivaliser avant la fin avec l’Amour et la science de Dieu.
 C'est bien ce que je pense? Dieu pourrait refuser de donner une âme à une créature de laboratoire ? Il y aurait comme un sacrement naturel, où Dieu ne donnerait une âme que dans l'union d'un homme avec une femme ?
On aurait alors un androïde sans âme, mais pouvant être occupé par l'esprit d'un démon (La Salette) ?

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Sam 22 Sep - 12:01

@Philippe a écrit:
@Azais a écrit:
cependant, comment pourra-t-il créer une âme ? Sa science (savoir théorique) ne pourra rivaliser avant la fin avec l’Amour et la science de Dieu.
 C'est bien ce que je pense? Dieu pourrait refuser de donner une âme à une créature de laboratoire ? Il y aurait comme un sacrement naturel, où Dieu ne donnerait une âme que dans l'union d'un homme avec une femme ?
On aurait alors un androïde sans âme, mais pouvant être occupé par l'esprit d'un démon (La Salette) ?
Bien sur que seul Dieu peut créer une âme : c'est ce que proclame l'Encyclique Humani Generis . Satan ni l'Antichrist de peuvent égaler l'Acte Pur Divin  Eternel et Tout Puissant 
l'Abomination de la Désolation est un Acte qui a pour prétention de l'égaler , à l'instar de la première Transgression de la Genèse 

 Quant  à la liberté de Dieu  de créer une âme en dehors de l'union de l'homme et de la femme , elle est aussi un Mystère , comme l'est le Mystère d'Iniquité ( Mystère signifie que nous sommes invités à le percer, avec la Grace de Dieu ) . Si Dieu accepte d'être abominé dans Sa Paternité créatrice , c'est parce qu'Il sait qu'Il en sortira victorieux et cette fois definitivement  .... comme la mort de Dieu sur la croix , la deuxième Transgression ,  aura été la signature de la chute de Satan  là même où il croyait avoir gagné 

Pour l'androide sans âme, il y en a eu et il y en aura ....  l'homme a  fabriqué  des etres  humanoides , des chimères , des hybrides sans ame spirituelle humaine 
 ce sont aussi des abominations convenons-en ( le mot abomination est cité des centaines de fois dans l'Ecriture Sainte , le mot Abomination de la Désolation lui se compte sur les doigts d'une main )
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Lun 24 Sep - 17:30

Respectons la Diginité de la Procréation 
Declaration des évêques de France, 20 septembre 2018

Elle se divise en 4 chapitres 
& 1 à 23 : La dignité de la procréation 
& 24 à 31 : L'ethique des pratiques actuelles de l'AMP ( PMA) 
& 32 à 50: L'ethique de l'AMP pour toutes les femmes 
& 51 à 60 : La profondeur d’un regard sur la personne en société : dignité et fraternité

Chacune meritera un commentaire bien evidemment qui n'évacue pas la parution déjà  référencée  sur le site http://bioethiquecatholique.fr/?p=988 
... 
=> pour & 1 à 23 : La dignité de la procréation 
il convient de le relever positivement d'emblée, le caractère transcendant de la dignité humaine .... est annoncé ( le mot transcendant est donné 3 fois inclus les notes ) quand bien m^me cela ne constitue pas le coeur de la Déclaration , peu s'en faut . Il convient de le relayer aux declarations de Mgr d'Ornellas à Marseille, de Mgr Michel AuPetit à St Leon d'heureuse memoire , et a la Déclaration du pape Jean Paul II le 28 fevrier 1998 à Rome comme à l'Encyclique de pie XII Humani Generis 
=> pour & 24 à 31 : L'ethique des pratiques actuelles de l'AMP ( PMA) 
il est possible, et cela n'est pas, hélas, suggéré positivement, d'éviter la production d'embryons surnuméraires - la Déclaration le suggère néanmoins par la preference affichée de l'IAD (plutot que la methode invasive de la FIV) - comme cela est pratiqué en Allemagne et de façon tres proche en Italie , ce qui a été suggéré dans les propositions bioethique et catholiques pour la loi bioethique en débat 
il est nécessaire que soient signalées les lois qui autorisent finalement la pratique effective du clonage humain , de la fabrication de gamètes à partir d'embryons humains ( et d 'avortons ou fausses couches ) en vue de leur fecondation lois du 6 aout 2013 et du 26 janvier 2016. qui sont autant d'intrusions gravissime et abominables au vu de la Dignité et du caractère sacré de la Procréation ( fecondation - conception ): cela est une grave ommission dans cette Déclaration
Il sera aussi utile de signaler les techniques de modification du genome entrepris en recherche et en developpement ( Crispr ca 9 ) et qu'elles portent atteinte à l'épigenèse de l'embryon humain et de ce qu'il sera 
=> pour & 32 à 50: L'ethique de l'AMP pour toutes les femmes 
il n' y rien à dire: tout cela ressort des inombrables alertes de Vita , LMPT , universités de la vie , colloques que personne de sensé ne peut desapprouver ni nier 
pour & 51 à 60 : La profondeur d’un regard sur la personne en société : dignité et fraternité
la fraternité n'existe que par le fait d'une Paternité qui est commune et universelle . C'est un Dieu Père que la Révélation proclame et annonce . 
C'est aussi cette Paternité qui doit être consacrée et respectée par les Etats et les gouvernements dans leurs lois et leurs orientations. La fraternité humaine sera sinon l'objet de toutes les injustices et de toutes les iniquités que la monde connait fort bien , car dès lors cette fraternité sera ballottée aux vents des interêts et des idéologies. de chacun , des communautés et des sociéts qui composent cette humanité
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mar 25 Sep - 11:26

... Cela avance ... dans le mauvais sens ! 

Le comité d'éthique confirme son avis favorable à l'extension de la PMA à toutes les femmes.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-comite-d-ethique-favorable-a-l-extension-de-la-pma_127893
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mar 25 Sep - 12:11

Confirmation  avec la publication  demain mardi 25/09  du rapport du CCNE !
 +++ Le CCNE favorable à l’extension de la PMA, la levée de l’anonymat, l’extension de l’utilisation des tests génétiques, le desserrement des contraintes de la recherche sur l’embryon, l’auto conservation des ovocytes. Défavorable à la GPA et l’euthanasie. +++

Le CCNE est favorable à la PMA aux femmes, à l'auto conservation des ovocytes pour toutes, à la PMA post-mortem, à la levée de l'anonymat.

Le CCNE veut encore libéraliser la recherche sur l'embryon en supprimant les deux critères : finalité médicale et absence d'alternative

Le CCNE propose de ne plus soumettre rech sur embryons et cellules souches embryonnaires au même régime juridique

Le CCNE veut autoriser la recherche embryonnaire avec modifications génétiques sans transfert de l'embryon

Rapport complet à lire ici
http://www.ccne-ethique.fr/fr/actualites/le-rapport-des-etats-generaux-de-la-bioethique-2018-version-editee-est-en-ligne




 bref : la machine broyeuse avance et ne s'arrête pas . Seul le bras de Dieu interviendra soudainement comme Il le fit contre Nabuchodonosor ,   dont il se servit auparavant pour  la purification du peuple israel  et des ses prêtres 

 Ces avis montrent que comme les lois du 6 aout 2013et celle du 26 janvier 2016 ne sont qu'à peine dénoncées(par Jacques Tsetart  à la commision parlementaire bioethique en juillet  et en filigrane  par deux ou trois communiqués de JM Lemene au 2è trimestre, deux autorités écoutées qui depuis 20 ans cachaient la verité de la loi Bioethique  dans  son Abomination  eschatologique et  Crime contre la Création ... ) la Machine peut continuer à élargir et amplifier son Oeuvre  de dévastation  de la Procréation  humaine qui,est la Sanctuaire de la Vie réservée à Dieu seul, le Saint des Saints  que les Puissances   investissent et dont elles prennent possession, du moins le croient elles . Si elles offensent la Paternité Divine et le Coeur de Dieu , IL n'en reste pas moins le Dieu Tout Puissant Maitre de tout , du temps et de l'Histoire
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mer 26 Sep - 19:37

Pleins feux  sur la PMA en matière de Santé publique 


 http://www.cosetteetgavroche.fr/nos-actions/etats-generaux-acte-ii
 Dans la foulée des interventions de cette rentrée l'intervention la plus instructive est celle de Alexandra Caude Henrion ( durée 1h30) lors des journées Gavroche et Cosette à Lyon 

le site bioethiquecatholique la diffuse et, apres un résume de cette intervention la commente  Pleins feux sur la PMA en matière de Santé Publique qui va engendrer des enfants à problèmes de santé déjà identifiés (vasculaires , leucémiques, psychologiques en particulier pour les mères ) 

26 septembre 2018  
mots clés : Actualités, Bioethique, Clonage, Embryon, PMA 

Voici un bref résumé de l’intervention

1° partie : le clonage est evoqué mais semble concerner l’enfant à 3 parents (et non la techique de transfert de noyau), puis la parthenogenèse et aussi la modification du génome (édition du génome). La réalité de ce qui se passe : la PMA est rentrée dans la Procréation de façon intrusive.

2° partie : la réalité hospitalière permet d’aborder les conséquences de l’épigénétique sur l’être humain conçu et en gestation précoce :
La condamnation de la FIV et de la PMA est nette et sans appel au regard des conséquences sur les enfants créés ou modifiés ou mutés dans un environnement non naturel : l’épigénetique induit des modifications sensibles du génome ce qui peut laisser à croire que les 8 millions d’enfants FIV actuels seront pathologiquement fragiles (est évoquée la leucémie notamment)

Elle l’est aussi au regard des conséquences mentales et physiques sur les mères : plus de 9 milliards de $ sont employés aux USA pour accompagner ces désordes mentaux induits…. ce qui justifie parfaitement d’affirmer sans appel une opposition à la PMA tout court… pour qui que ce soit [pour les parents inféconds, il serait interessant de promouvoir la naprotechnologie qui permet de résoudre plus des 3/4 des infertilités donc des PMA inutiles qui induisent de lourdes conséquences dans le couple et la femme « soignée » ]

La Procréation non administrativement assistée (auto insemination ) existe et ne justifie pas la PMA ( les lesbiennes et la gay ne s’en privent pas, 95% de leurs enfants sont nés de cette manière !! Tout le tourisme génétique à l’étranger n’est que de la fumée pour instrumentaliser l’homosexualité au profit d’une PMA « ouverte » ) J. Testart montrait l’inanité de la PMA pour toutes, dont les conséquences sont aussi pourtant graves ou pénalisantes pour l’enfant. Alexandra plaisante sur l’insémination en France et des motifs de son illegalité – manipulation de sperme en dehors de ceux du CECOS [qui d’ailleurs achète au Danemark des spermes mais chhut] … alors que si elle est punie de 30.000e et 2 ans de prison, cela n’arrive pas , il faudrait prouver que la grossesse ne vient pas d'une union « consentie »… cette pénalisation ne fait que dissuader des medecins de preconiser cette voie 

In fine : 
=>l’Ectogenèse est évoquée, aussi « l’uterus artificiel on y arrive » en décembre 2017, à Philadelphie des gestations d’agneaux sont effectués et réalisés de façon efficace. 
=>Le clonage humain faisable depuis 2013 pour l’homme : il est autorisé par la loi en France est affirmé. 
En mai 2018 des articles scientifiques parlent de clonage humain pratiqué en Hollande. Le clonage humain est donc aussi faisable pratiquement [on le savait par des parutions scientifiques américaines et coréennes dès 2013 ]
 
 commentaires de Bioethique et Catholiques 
Conclusion sur la verite  de l'humain dans cette affaire :

    La vérite scientifique est donc donnée : les conséquences sur l'enfant  et la santé sont cachées ainsi que sur la santé mentale des mères qui ont vécu la PMA ( suivi de plusieurs millirad de dollars sont mis pour accompagner ces degats qui sont completement ignorés des medias ) . 

 avec l'Ectogenèse la procréation ( inclus le clonage humain d'embryons five depuisle 6 8 2013 et de fusion de gamètes artificielles issues d'embryons FIV aussi loi du 26 janvier 2016  qui ont fait l'objet d'articles aussi sur le site bioethiquecatholique.fr ) ET la gestation ( grossesse ) ne seront plus necessaires  techniquement , ni scientifiquement  selon les autorisations que se donneront la geneticiens  dans le cadre d'une libeeralisation obtenue de recherche en 2013 sur l'embryon 


 Il resterait à abonder sur  la partie   de la Dignité  de la Procréation  qui porte sur son caractère sacré et divin et de transgression eschatologique ce qui n'aura pas été reellement fait au cours de ces journées Gavroche ... 
A nous de prendre le relais dans nos communautés d'amis de paroisse , et nos pasteurs , par exemple en leur diffusant les articles les plus éclairants de bioethique catholique
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 973
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Dim 30 Sep - 7:25

http://www.leparisien.fr/societe/pma-gpa-fin-de-vie-mgr-aupetit-appelle-les-catholiques-a-se-mobiliser-29-09-2018-7906764.php

[size=40]PMA, GPA, fin de vie… Mgr Aupetit appelle «les catholiques à se mobiliser»[/size]
>[size=10][size=10]Société[/size]|Propos recueillis par Christine Mateus et Vincent Mongaillard|29 septembre 2018, 21h42|10[/size]
Quelques jours après les recommandations du Comité consultatif national d’éthique, notamment sur la procréation médicale assistée ou la problématique de la fin de vie, Mgr Aupetit, a tenu à rappeler la position de l’Eglise. LP/Jean-Baptiste Quentin
[size][/size]



[size=13]

[size=20]Pour la première fois, un des plus hauts dignitaires de l’Eglise française, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, prend la parole après les avis du conseil national d’éthique. PMA, GPA, fin de vie, il répond à toutes les questions. Y compris sur la pédophilie.

C’est la voix de l’Eglise de France désormais la plus écoutée et la plus influente. Mgr Michel Aupetit, 67 ans, archevêque de Paris depuis janvier, nous a reçus, chez lui, une bonne heure durant afin d’évoquer les sujets d’actualité qui font trembler ses fidèles : PMA, GPA, recherches sur l’embryon humain, euthanasie, avortement… C’est pour sa maîtrise de ces dossiers sensibles, pour défendre également haut et fort la ligne conservatrice des catholiques, que le pape François l’a choisi.


LIRE AUSSI >En route vers la PMA pour toutes les femmes ?


Car avant d’être ordonné prêtre il y a 23 ans, ce fils d’un cheminot qui ne mettait jamais les pieds à l’église, était médecin généraliste. De ses années dans un cabinet en banlieue, ce diplômé en bioéthique a gardé le sens du contact. D’un abord facile, il répond, avec sa voix de crooner, spontanément et sans langue de bois pour faire passer son message toujours très conservateur.

[size=20]PMA et GPA : « On fait de l’embryon humain un cobaye »




« Est-il pensable que l’on puisse considérer qu’un enfant n’a pas besoin de père ? » questionne l’archevêque sur la PMA. LP/Jean-Baptiste Quentin

Comment avez-vous accueilli l’avis du conseil consultatif national d’éthique (CCNE) qui s’est dit, mardi, favorable à l’extension de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes ?

Je l’ai accueilli sans surprise. Il y a longtemps que je pense que le CCNE n’est plus ce qu’il était. J’ai connu celui du Pr Bernard. A l’époque, il avait été voulu comme un comité de Sages qui puisse s’exprimer de manière indépendante. J’avoue très honnêtement que je ne sens plus cela aujourd’hui. Le résultat était quand même assez attendu, ce qui est d’ailleurs un peu inquiétant. On se demande pourquoi on a fait des Etats Généraux puisqu’ils n’ont aucun impact sur la décision finale.
Vous pensez que la communauté catholique n’a pas été entendue lors de ces débats ?
Le problème n’est pas là. Ce n’est pas l’Eglise catholique qui est en jeu. L’Eglise catholique est un éveilleur de consciences. La vraie question est : qu’est-ce que la dignité de l’homme ? Cela va bien au-delà de la conception catholique de l’humanité. Nous pensons qu’une société doit se construire sur la fraternité, sur la recherche du bien commun. Or, on ne trouve aucun argument à ce niveau-là. On n’a que des impressions, des « oui, on pourrait », « non, on ne pourrait pas » mais pas de véritable argumentaire.
Quels sont, selon vous, les principaux sujets qui touchent le plus à cette dignité de l’homme ?
Il y en a au moins deux. D’abord cette question de la PMA. Est-il pensable que l’on puisse considérer qu’un enfant n’a pas besoin de père ? Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit. Il peut y avoir, bien évidemment, des enfants élevés sans leur père pour des raisons accidentelles ou parce qu’ils sont abandonnés mais là on décrète légalement qu’un enfant n’en a pas besoin.
Et le second ?
La question de l’embryon. La recherche s’ouvre de plus en plus. Aujourd’hui, dans la législation, vous n’avez rien. Il n’y a pas de statut juridique de l’embryon humain. Ce vide autorise des expériences et fait de lui un cobaye. Puisqu’on utilise de moins en moins les animaux, on va utiliser les embryons humains. Alors, est-ce que la larve de scarabée doré sera plus protégée que l’embryon humain ? Cela pose quand même une question qui va bien au-delà de la religion.
Le médecin que vous êtes aussi devrait être un passionné de recherches. Or, là elle vous fait peur…
Je suis tout à fait pour la recherche mais il y a des recherches légitimes, d’autres non. Vous savez, les médecins nazis pensaient aussi qu’ils faisaient de la recherche. C’est ainsi qu’ils ont présenté leur défense ! La recherche ne justifie pas tout. Elle a un but et si le but est souvent bon, le moyen employé ne l’est pas toujours. Le diagnostic prénatal, par exemple, est une bonne chose mais lorsqu’on l’utilise pour éliminer l’enfant parce qu’il est porteur d’une tare quelconque, là c’est une question éthique.
Est-ce que vous appelez les catholiques à se mobiliser contre l’extension de la PMA ?
J’appelle les catholiques à se mobiliser par une parole, déjà.
Cela n’a pas porté ses fruits…
Une parole, si elle est juste, traverse l’Histoire et finit par triompher. C’est toujours comme cela. Elle fera son chemin de conscience en conscience.
Pas d’appel à manifester ?
La question d’une manifestation dans la rue appartient aux citoyens, pas du tout aux évêques. Ce n’est pas à nous d’en organiser et nous ne le ferons pas.
Et y participer ?
Si j’y participe, ce sera en tant que citoyen, je n’irai jamais en tant qu’évêque. Ce n’est pas ma place. Mais comme citoyen, je suis libre. Il faut bien faire la distinction entre l’expression d’un évêque et celle d’un citoyen.
Croyez-vous en une Manif pour Tous bis ?
Je ne suis pas sûr que les gens se mobilisent comme ils l’ont fait au moment du Mariage pour Tous. A l’époque, d’ailleurs, ils s’étaient surtout mobilisés contre la PMA. Ils savaient que le mariage allait déboucher sur ces problématiques de procréation, et donc de filiation. Et c’est bien ce qui risque d’arriver. Alors vont-ils se remobiliser alors que précédemment cela n’a servi à rien sur le plan légal ? Je ne sais pas. Je pense quand même que ces manifestations, avec des centaines de milliers de personnes, et pas seulement des catholiques, ont servi au réveil des consciences. Elles ont montré qu’il n’y avait pas de consensus.
Êtes-vous rassuré par le gouvernement qui explique que l’extension de la PMA n’entraînera pas la levée de l’interdiction de la gestation pour autrui (GPA) ?
Je n’y crois pas une seconde. D’abord parce que lorsqu’il y a eu le Mariage pour Tous, on nous avait déjà affirmé qu’il n’y aurait pas de PMA. Au nom de quoi refuserait-on aujourd’hui la GPA ?
L’animateur Marc-Olivier Fogiel sort la semaine prochaine un livre où il raconte son bonheur d’être père de deux filles grâce à la GPA. Vous ne croyez pas à ce bonheur et au fait que ces enfants puissent être heureuses ?
Elles sont encore jeunes mais à l’adolescence… Ce moment où l’on cherche à savoir d’où l’on vient. Le risque d’un déséquilibre est alors important. Je ne souhaite bien sûr aucun mal à cette famille, mais je dis simplement : est-ce qu’on prend la mesure de ce que les enfants qui sont dans cette situation vont avoir à vivre ? Comment vont-ils accepter d’avoir fait l’objet d’une certaine marchandisation ? Est-ce que le fait de savoir qu’ils sont nés dans ces conditions va leur permettre d’être apaisés ?

EUTHANASIE : « Une loi qui va dire ce que l’on peut faire ou ne pas faire, c’est extrêmement compliqué »




Pour Mgr Aupetit, ouvrir la porte une aide active à mourir n’est « pas très sérieux ». LP/Jean-Baptiste Quentin

Sur la fin de vie, l’avis du CCNE préconise de ne pas toucher à la loi actuelle mais évoque tout de même des cas exceptionnels nécessitant un travail de réflexion qui pourrait faire évoluer la loi à la marge. Selon vous, c’est un pas vers l’aide active à mourir ?
Oui, il y a effectivement des risques réels que ce soit une « ouverture » ou alors c’est une caution pour ceux qui militent en sa faveur au sein de La République en Marche, comme M. Touraine par exemple (NDLR : le député Jean-Louis Touraine est l’auteur d’une tribune pour le droit à l’euthanasie). Cela ne me paraît pas très sérieux.
Selon vous, il ne faut pas toucher à la loi actuelle sur la fin de vie…
Elle a au moins le mérite d’exister et de permettre une forme de souplesse. Faire une loi qui va dire ce que l’on peut faire ou ne pas faire, c’est extrêmement compliqué en matière de fin de vie. L’important, c’est que la personne puisse vivre ces moments qui sont d’une intensité extraordinaire. Si on supprime ces instants d’intimité entre un parent qui s’en va et ceux qui restent, il y a quelque chose de volé. Il faut généraliser les soins palliatifs et permettre aux proches d’y participer, en accompagnant leur tendresse d’un geste concret. Ce qui est insupportable, c’est de voir les gens souffrir sans pouvoir rien faire.

IVG : « Le médecin est libre, c’est capital »




Lorsqu’il était médecin, Michel Aupetit, « en conscience », a refusé de pratiquer l’IVG. LP/Jean-Baptiste Quentin

Un président de syndicat de gynécologues a récemment assimilé l’IVG à un homicide, suscitant une vive polémique jusqu’au gouvernement. Le soutenez-vous ?
Je le soutiens dans son expression. Est-ce qu’un médecin peut encore s’exprimer librement ? La réponse est oui. La liberté de conscience est le droit le plus fondamental de toute société. Une société qui l’annihile, ça s’appelle une dictature. L’objection de conscience fait partie du droit médical et elle est intouchable. Ce droit doit être absolument préservé, je peux vous dire que les médecins vont réagir durement si on y touche.
Des sénateurs PS, sous la houlette de Laurence Rossignol, ex-ministre de la Famille, ont déposé vendredi une proposition de loi pour supprimer cette clause de conscience…
C’est terrible. Cela signifie qu’on entre dans une forme de dictature qui dit : « Vous n’avez pas le droit de penser, votre conscience doit être éteinte ».
Avez-vous utilisé ce droit quand vous étiez médecin, concernant des demandes d’avortement ?
Oui, bien sûr, j’ai expliqué à la patiente : « Moi, en conscience, je ne peux pas ». Le médecin est libre, c’est capital. Cela s’appelle la relation médecin-malade. Sinon, c’est une prestation de service.

PÉDOPHILIE : « Pourquoi pas une commission d’enquête parlementaire »




Mgr Aupetit assure que le célibat des prêtres concernant la problématique de la pédophilie au sein de l’Eglise est « une fausse question ». LP/Jean-Baptiste Quentin

Dans les débats sur la bioéthique, l’Eglise a systématiquement mis en avant l’intérêt de l’enfant. Mais comment peut-elle être crédible alors que ces mêmes enfants sont parfois la proie de prêtres pédophiles ?
Il faut absolument que l’Eglise soit cohérente. Il nous faut une conversion radicale sinon, c’est évident, on ne peut pas avoir de parole crédible. Il faut remercier les victimes que nous ne savions peut-être pas entendre, mais aussi les médias d’avoir révélé toutes ces affaires. C’est une bonne chose. Il y a un abcès, il faut que le pus soit complètement vidé. Nous avons déjà pris des décisions, nous avons fait des signalements, nous nous sommes entourés de juristes… Nous ne pouvons pas régler ces problèmes nous-mêmes, il nous faut travailler avec le droit civil et écouter de plus en plus les victimes, les accompagner pour qu’elles se reconstruisent.
Êtes-vous favorable à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire afin de faire toute la lumière sur ces crimes commis par l’Eglise ?
Pourquoi pas, bien sûr ! Une commission nationale d’expertise indépendante a été créée par la Conférence des évêques de France en 2016. Mais si ce n’est pas suffisant, il faut faire autre chose.
Ce n’est pas, pour vous, une entorse à la laïcité ?
Je ne pense pas. C’est vraiment une question de justice. Si la société juge que c’est important pour davantage de clarté, si la situation montre qu’on a besoin d’une intervention extérieure à l’Eglise pour aller au bout des choses, je ne vois pas d’entorse à la laïcité. La laïcité, pour moi, ce n’est pas cela, c’est la possibilité, pour chacun, de pouvoir exercer librement sa religion.
En matière de lutte contre la pédophilie, le pape François en fait-il assez ?
Il essaie d’en faire le plus possible avec les moyens qui sont les siens. Il faut qu’il soit suivi partout, le problème est là. Il a beau être pape, il a une parole d’autorité mais pas de pouvoir. L’Eglise, ce n’est pas l’armée, tout le monde n’est pas au garde à vous.
Face aux scandales de prêtres pédophiles, l’Eglise catholique allemande vient d’appeler à une réflexion sur le célibat. Faut-il autoriser les membres du clergé à se marier ?
Je crois que c’est une fausse question. Personnellement, je pense que la pédophilie n’est pas du tout liée au célibat. C’est une structure mentale, et il est possible que certains profils pédophiles se réfugient dans l’Eglise et dans le célibat. Mais la grande majorité d’entre eux sont mariés et pères de famille. Croire qu’en mariant les prêtres, il n’y aura plus de problème, c’est une douce illusion.
[/size][/size][/size]

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Dim 30 Sep - 9:45

Alors là , vraiment: BRAVO et BRAVO  Mgr  AUPETIT  !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 973
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Dim 30 Sep - 11:23

C'est un appel aux petits que nous sommes (oui bon ! c'est nul, mais g pas pu m'empêcher  geek)

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Dim 30 Sep - 11:48

Pas si nul que ça du tout ...
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Jeu 18 Oct - 14:46

Déclaration des évêques «Dignité de la Procréation» 2/2

17 octobre 2018 Accueil_Contenu / Infos importantesActualitésRegards 0


Liminaire

En lisant cette Déclaration in extenso, nous sommes déçus de voir que l’aspect vertical est très largement sous-traité : ce qu’on en voit dans la synthèse ne le laissait pas forcément présager ou présupposer. Bref il y a peu de ce coté là à retirer en matière d’apport episcopal supplémentaire par rapport à ce que nous  commentions à propos de la synthèse.
Néanmoins il parait utile de préciser que la 1è partie donne des marques de cette Dignité de la Procréation, comme étant  le fil rouge le plus important et une référence fondamentale mise en exergue dans ce contexte de changement en matière de bioéthique, ce, de façon explicite, et qui mérite d’être publicitée, approfondie, par des références et études  appropriées.

La Déclaration

Page 7 à 11  Introduction par Mgr d’Ornellas :  » reconnaitre la dignité de la procréation » …  le titre suit  avec :  « et s’engager pour la fraternité « ..
(Ce qui annonce bien ce que la Déclaration ne cessera pratiquement pas de faire tout du long, ramener la question sur le plan non de la Paternité et de la Procréation en ce qu’elle porte en matière de Dignité pour les catholiques, les croyants et les personnes de bonne volonté , mais de la fraternité humaine …)

Page 11 à 20 : « Declaration  »
Il s’agit  d’une Déclaration liminaire qui expose les motifs qui mobilisent les eveques à faire cette Déclaration … Celle-ci  n’apporte rien  ou si peu  en matière de « dignité  » de la Procréation sinon du point de vue humain et culturel ( au sens religieux)

Page 21  à 35
chapitre 1:  « valeurs et normes  fondamentales de la Procréation » dont Page 21 à 27 : « La Dignité de la personne inclut la Procréation »
Cette partie représente la contribution intéressante de la Déclaration, même si elle s’appuie principalement sur des déclarations du Conseil d’Etat et aucune quasiment du Magistère et de l’Eglise. Il est bon cependant de relever, en notes, Redemptor Hominis , Familiarum Consortio et Caritas in Veritate …
Commentaire rapide : pourtant  d’autres paroles du Magistère ou de la tradition si importants (que bioethiquecatholique.fr a mis en exergue) pourraient sensiblement éclairer les lecteurs sur le caractère fondamental de cette Dignité: Humani Generis, Déclarations de Benoit XVI et de  JeanPaul II, vision de Ste Therese d’Avila sur la Conception, les révélations de Ste Hildegarde ou de soeur Lucie de Fatima sur le combat spirituel final ou escathologique contre la Procréation et la famille, les textes de l’Ecriture Sainte et leurs traductions théologiques et monosyllabiques.

dont Page  27 à 35  :  » Comment préciser cette dignite de la procréation  constitutive de la dignite de la personne »
« La Procréation  ne doit pas s’affranchir  d’une relation intégrant toutes les dimensions de la personne »
« La Procréation  ne doit pas être l’objet  d’une volonté à tout prix  mais le fruit d’un désir d’accueillir »
il pourra être utile de tirer des instructions de ce titre qui conjugue cette blessure avec les modes de procréation exhibés en PMA.
« Pour un accompagnement respectueux  des personnes en souffrance  d’attente d’enfant »
Commentaire rapide: La Déclaration signale la ligne éthique en-deçà de laquelle « la Dignité de la Procréation est blessée » ;  on voit bien que la déclaration a quitté le contenu de son titre de chapitre  pour ramener à un niveau moral …
Chapitre 2  et 3
Pages 40 à 47
& 24 à 31 L’ethique  des pratiques actuelles de l’AMP ( PMA)

Pages 52 à 72
& 32 à 50: L’ethique de l’AMP pour toutes les femmes
[commentaire rapide : ces  chapitres 2 et 3  sont dans l’argumentaire…  et ne font pas vraiment ressortir la dignité de la Procréation ]

chapitre 4
pages 77 à 85
& 51 à 60 : La profondeur d’un regard sur la personne en société : dignité et fraternité

Ce chapitre 4  est une sorte de conclusion et fait le lien entre le projet politique et ses conséquences sociales, de droit, d’humanité, d’exercice de la liberté
La Déclaration  appelle ensuite  à résister à ces dangers en revenant  « à l’attention au mystère de la personne  et à sa transcendance » ( &59)
 

Commentaires de Bioéthique et Catholique

Le mystère de la personne, la genèse et le principe de sa transcendance et de sa Procréation, hélas, dans cette Déclaration,  n’auront pas vraiment été abordés sur le fond et les fondements : la lettre ne s’adresse pourtant pas seulement au CCNE et au gouvernement mais à l’Eglise et aux hommes et familles de ce pays et du monde entier !
Nous maintenons délibérément les commentaires déjà  publiés le 21/09 à partir de la lecture de la synthèse de la Déclaration.
Il est  regrettable par exemple qu’il n’y ait pas de proposition constructive à l’instar des 11 propositionsque nous avions faites.
Tant d’autres paroles du Magistère ou de la tradition patristique et d’études scripturaires si importants nécessitent d’être revisités pour éclairer les lecteurs sur le caractère fondamental de cette Dignité : Humani Generis, Déclarations de Benoit XVI et de JeanPaul II, vision de Sainte Therese d’Avila sur la Conception, les révélations de Ste Hildegarde ou de soeur Lucie de Fatima sur le combat spirituel final ou eschatologique contre la Procréation et la famille, les textes de l’Ecriture Sainte et leurs traductions théologiques et monosyllabiques… Des articles de bioéthique et catholique y aident sensiblement (*) …
La Déclaration des évêques de France re-focalise la question de société sur la « Dignité de la Procréation », et donc son caractère sacré … ce qui rejoint, paradoxalement, ceux qui utilisent le mot «sacré », sans mesurer la portée de ce mot, quant à désigner l’humanité. Continuer et dialoguer avec ceux qu’interroge cette mutation de la loi bioéthique sur ce plan est indispensable : les catholiques et les croyants comme d’ailleurs les gens « raisonnables  » (qui s’appuient sur la vérité sur l’être humain par la raison)  ne sont-ils pas appelés à témoigner que ce caractère sacré ne vient pas seulement d’un privilège de l’espèce  humaine (face aux autres espèces vivantes  végétales ou animales), mais bien du fait que ce privilège vient de ce que la création de chaque homme pro-vient d’un être premier (pour les philosophes ou métaphysiciens : autrement dit l « être de l’être  » ou pour ceux qui privilégient chez l’homme la raison et la relation, « l’intelligence de l’intelligence », « le principe de toute relation » ou communion  ou amour entre les êtres). Pour les croyants, de Dieu , et en particulier pour les catholiques, il s’agit bien de la Très Sainte Trinité qui « descend du ciel » pour créer une âme spirituelle  au moment du processus de fécondation (Encyclique Humani Generis) , en particulier au moment de l’apparition du premier corps embryonnaire humain, le génome (s’appuyant en cela  sur des textes du Magistère de l’Eglise catholique qui obligent de  foi, car le Mystère de la vie et du sacré persiste, et en conscience).
Pour toute personne et citoyen il y a la conscience par laquelle nous savons que Dieu parle à tout homme et par lequel les Ecritures affirment que chacun sera jugé, car nul ne peut ignorer que la vie terrestre a une fin et que l’âme humaine est de raison immortelle.
Les prises de position et les non prises de positions sont donc, en cette matière si fondamentale pour le Bien de l’humanité , et celle de milliards d’innocents crucifiés, très certainement, à mettre en balance lors de tout discernement et jugement en conscience. Car de fait, si la raison affirme l’existence du sacré et de Dieu, elle affirme également que ce Dieu et cet Etre premier est juste … qu’il y a un jugement éternel (après des jugements immanents  en vue d’une conversion ici-bas,  préférables au précédant réservé aux non-repentants) Car les affidés du démon savent que « Dieu existe, et ils en tremblent. »
Et que la phrase de  Karol Wojtila  en 1976  aux USA corrobore bien celle-ci en effet :
«Nous nous trouvons maintenant face à la plus grande confrontation historique que l’humanité ait connue. Je ne pense pas que de larges cercles de la société américaine ou de la communauté chrétienne le réalisent pleinement. Nous sommes maintenant confrontés à la confrontation finale entre l’Eglise et l’anti-Eglise, de l’Evangile contre l’anti-Evangile. Cette confrontation s’inscrit dans les plans de la divine Providence; c’est une épreuve que toute l’Eglise doit assumer… non seulement une épreuve pour l’Église, mais, dans un sens, pour 2000 ans de culture et de civilisation chrétienne et toutes ses conséquences pour la dignité humaine, les droits de la personne, les droits de l’homme et les droits des nations. « 
(…)  « Le cardinal Carlo Caffarra, de la  fondation de l’Institut pontifical d’études sur le mariage et la famille partageait une lettre écrite par sœur Lucie, dans laquelle, à propos de ce qu’elle a appelé une «anti-création», elle avertissait qu’« il viendra un moment où la confrontation décisive entre le Royaume de Dieu et Satan aura lieu sur le mariage et la famille. « 
Nous sommes en plein dans cette confrontation  et « anti-création » dont l’ampleur frappe aujourd’hui davantage et correspond aux avertissements apocalyptiques radicaux du cardinal Karol Wojtyla en 1976. Il semble plus probable, maintenant en 2018, que nous nous trouvions face à  face à la plus grande confrontation historique que l’humanité ait jamais connue et que l’Église et ses ennemis – l’anti-Église – sont au centre de la bataille.  Difficile de dire que ce n’est pas le cas : le mariage et la famille sont le Sanctuaire de la (Pro) Création, le message des évêques de France a bien mis l’accent, consciemment ou non, sur le fondement de la Dignité (Sainte) de la Procréation que la loi Bioéthique et la PMA impactent essentiellement.
Tout le reste en découle inexorablement.
(*) Le site bioéthique catholique diffuse et expose ces arguments par des videos d’experts et professionnels y compris récentes et émanant de toutes confessions et parti politique.
=> sur la réalité de « l’anti-création » (clonage humain, création artificielle d’êtres humains sans père ni mère) largement ignorée dans les débats et les publications ou déclarations manipulations et création artificielle d’embryons légalisées (lois 6 aout 2013 et 26 janvier 2016): http://bioethiquecatholique.fr/?p=288
=> clonage humain légalisé  et modification du génome: http://bioethiquecatholique.fr/?cat=13
=> pleins feux sur la PMA : espèce humaine en danger (Alexandra CH): http://bioethiquecatholique.fr/?p=1006
=>propositions constructives bioéthique catholique pour sauver l’humanité : http://bioethiquecatholique.fr/?p=804
=> rubrique  «et Dieu dans tout ça» «la Dignité sacrée de la Procréation»  :http://bioethiquecatholique.fr/?cat=25 
= > rubrique métaphysique : http://bioethiquecatholique.fr/?cat=7
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 2429
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Lun 11 Mar - 16:33

Pourquoi rebondir sur ce thème largement développé en 2018, me direz-vous ? Peut-être parce que les choses, mine de rien, sont en train d'évoluer. 

C'est en regardant à nouveau ce reportage passé sur ARTE, juste la veille de l'entrée en Carême, reportage sur les abus sexuels qui en a écoeuré plus d'un sur la personnalité du fondateur de la Communauté St Jean, que nous remettons sur le tapis l'animation immédiate dès le génome. Cela compromet la pensée de St Thomas d'Aquin et bien sûr celle du Père Marie-Do, fondateur de la Cté St Jean.  

Il est clair que si l'animation immédiate est établie à coup sûr, toutes ces lois sur l'avortement, le clonage humain, la Pma et tutti quinti se confirment encore davantage franchement abjectes et contre nature.

Nous ne pouvons que prier - tout cela nous dépasse largement - mais nous savons qu'in fine, Notre Seigneur dans sa Grandeur, peut transformer un mal en bien et finalement nous sommes dans l'Espérance au lieu de nous morfondre de toutes ces mauvaises nouvelles. 

Ce Temps de Carême pas comme les autres est un temps de prière, de jeûne, d'aumône. Sachons en tirer profit !
Revenir en haut Aller en bas
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mar 12 Mar - 18:57

https://www.facebook.com/pere.gabriel.9/posts/10218859058171484
Le pere gabriel laguarigue de la Communauté St Jean fait un buzz sur facebook ... il confirme  que bien des comportements coupables  ont fait des victimes au sein de la Communauté st Jean : soeurs  comme frères  et que certains de ces religieux sont  encore  là ... donc que le travail de clarification n'est pas terminé , dusse t il se faire en interne  comme il  serait plus normal  d'ailleurs 

Son intervention en video  permet de prier , comme il  y invite , pour cette Communauté, leurs  victimes  et ceux qui découvrent des choses jusqu'ici deniées et non dites : c'est toujours très douloureux de savoir sa famille si touchée . 


Mais comme il est dit sur un autre forum , il y a d'autres  éléments  qui touchent à la theologie du corps et à la metaphysique qui y est enseignée  , et que le p Gabriel Laguarigue  n'aborde pas ... et qui peuvent aussi expliquer une certaine perte de grâce de la Communaute . Et celle ci n'est pas dans les "compromissions " de quelques uns dans un comportement contraire à la chasteté  religieuse ... mais  qui ont été plus liées à la désobeissance  vis a vis de leur évêque , designé pour père spirituel et canonique de la Communauté st Jean ( à l'époque Mgr Seguy ) , à l'occasion de l'imprimatur de l'edition du livre de Frederic Lenoir les 3 Sagesses , contre son avis et désaccord a ce propos , à cause de son contenu ... sur l'animation immediate ( et ce à deux reprises, la 2ème , apres demande de reedition corrective de ce livre par Rome) 
Cette désobéissance s'est faite encore plus violente apres la déclaration de Jean Paul II le 24 fevrier 1998 à l'académie Pontificale . La réaction de ceux qui gouvernaient alors , a été de decreter que le pape ne pouvait pas comprendre leur vision metaphysique ( faute d'être métaphysicien) et que ceux de la Communaute qui soutenaient la vision du pape en cette matière seraient mis au ban, privés d'apostolat ... et du coté des amis de st jean ils étaient tout simplement exclus ...  Cette disposition du chapitre general de fin 1998 n'a pas été remise en cause à ce jour ....

Celui qui se coupe de sa tête  ne peut pas vraiment pas pretendre être en bonne santé .... c'est ce que voulait dire  francoise je pense  (voir aussi le Fil http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11241p780-actualite-sur-le-clonage-humain où  tout cela est évoqué ....)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 973
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mer 13 Mar - 10:42

@Azais a écrit:
Celui qui se coupe de sa tête  ne peut pas vraiment pas prétendre être en bonne santé ....

Oui mais Benoit XVI qui démissionne tout en disant qu'il est toujours pape, la conspiration du groupe Gallen, alors qui qui est la tête ? Et l'article 675 du CEC nous prévient qu'à un moment l'Eglise va passer par une imposture ?
La seule chose qu'on peut faire pour ne pas être des schismatiques faisant une Eglise à part est que, les cardinaux reconnaissant François Bergoglio, il a donc du moins une certaine autorité disciplinaire.
Les cardinaux ont l'autorité d'infirmer ou confirmer la validité de l'élection du pape ; pas nous.

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
azais



Messages : 75
Date d'inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   Mer 13 Mar - 12:34

@Philippe a écrit:
@Azais a écrit:
Celui qui se coupe de sa tête  ne peut pas vraiment pas prétendre être en bonne santé ....
 Ce dont je parlais, ci-dessus reproduit,  ne concerne pas Benoit XVI et le pape François(*) mais le fait que la Communaute st Jean s'est coupée de la position affirmée de Jean Paul II sur l'animation immediate , l'ont disqualifiée  et ont fait une règle de gouvernement et d'appartenance pour tous leurs membres de ne pas y souscrire sous peine  d'exclusion de tout apostolat , ou, pour les laics, de la fraternité des amis de st Jean
 lol!



 (*) dont les cardinaux les plus traditionnels (et  dont l'autorité est reconnue, inclus des personnes qui les considèrent comme des cardinaux fidèles à la "vraie (!) Eglise " tels Mgr  Burke, Schneider, Müller) ont confirmé que la décision de Benoit XVI faite en claire conscience et pleine liberté, et l'election du pape François étaient pleinement valides  ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Lois de Bioéthique
» Master 2 - Droit de la bioéthique et de la santé
» Questions sur la Bible et des pratiques dans l'Eglise Catholique
» les parents catholiques et protestant quel choix de religion pour vos enfans ?
» (1994) Très bon site sur les RR3.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: ACTUALITÉ INFO-
Sauter vers: