Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Aujourd'hui à 20:06

» Demande de prière pour Vincent Lambert
par Françoise Aujourd'hui à 15:45

» Paroles de la Très Sainte Mère de Dieu le 13/10/1973 à Akita (Japon)
par Françoise Aujourd'hui à 15:32

» De tout et de rien !
par Françoise Aujourd'hui à 12:48

» Musique relaxante pour méditer, s'évader de ce monde voué à disparaître.
par Françoise Aujourd'hui à 9:22

» Viens, ne tarde plus, adore (chant chrétien)
par Françoise Aujourd'hui à 8:45

» Alfie, pire que les nazis
par Philippe Aujourd'hui à 7:58

» Un peu d'Histoire de France ! D'où venons-nous, où allons-nous ?
par Françoise Aujourd'hui à 6:55

» 20 juin : Saint Silvère
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:27

» Sainte Faustine appelée au jugement de Dieu
par ami de la Miséricorde Hier à 23:45

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 23:37

» Tommy Robinson
par Philippe Hier à 20:25

» Abbé Guy Pagès.
par Françoise Hier à 6:50

» 19 juin : Sainte Julienne Falconieri
par ami de la Miséricorde Lun 18 Juin - 21:35

» 19 juin Bienheureuse Elena Aiello
par ami de la Miséricorde Lun 18 Juin - 21:25

» Emigration
par Philippe Lun 18 Juin - 15:15

» Ô Sainte TRINITE, AIE PITIE de NOUS !
par Françoise Lun 18 Juin - 9:01

» Prière d' exorcisme de St Benoît.
par Françoise Lun 18 Juin - 6:33

» 18 juin : Saint Grégoire Barbarigo
par ami de la Miséricorde Dim 17 Juin - 23:06

» 18 juin : Sainte Marine de Bythinie
par ami de la Miséricorde Dim 17 Juin - 22:56

» Je viens d’abord comme Roi de Miséricorde
par ami de la Miséricorde Dim 17 Juin - 22:19

» Credo III (De Angelis)
par Françoise Dim 17 Juin - 19:17

» Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.
par azais Dim 17 Juin - 19:12

» Témoignage inédit sur le Padre Pio, par François Brunatto.
par Françoise Dim 17 Juin - 16:57

» Franciscains et Franciscaines de l'Immaculée ! Nouvelles du front.
par Françoise Dim 17 Juin - 9:23

» Notre santé : où en sommes-nous avec le Lévothyrox nouvelle formule ???
par Françoise Dim 17 Juin - 4:07

» Tour de vis supplémentaire sur la liberté d'express°/En avant le totalitarisme.
par Françoise Dim 17 Juin - 3:25

» 17 juin: Saint Hervé
par ami de la Miséricorde Sam 16 Juin - 23:16

» 17 juin : Bienheureux Marie-Joseph Cassant
par ami de la Miséricorde Sam 16 Juin - 23:02

» Don Guéranger pour le 4ème dimanche après la Pentecôte
par ami de la Miséricorde Sam 16 Juin - 22:41

» Le site Proliturgia.org et Ses rubriques intéressantes à relayer.
par Françoise Sam 16 Juin - 19:34

» 16 juin : Saint Jean François Régis
par ami de la Miséricorde Ven 15 Juin - 23:57

» Méditation de St Bernard de Clairvaux sur la Miséricorde de Marie
par ami de la Miséricorde Ven 15 Juin - 23:38

» Une voix hispanique : Infocatolica.
par Françoise Ven 15 Juin - 17:29

» Jubilate (Les petits chanteurs de St Joseph)
par Françoise Ven 15 Juin - 11:21


Partagez | 
 

 Marie Mère de l'Eglise désormais fêtée le lundi de Pentecôte

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
avatar

Messages : 1624
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 60
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Marie Mère de l'Eglise désormais fêtée le lundi de Pentecôte   Dim 4 Mar - 1:30



DECRET sur la célébration de la bienheureuse Vierge Marie Mère de l’Eglise dans le Calendrier Romain Général

La joyeuse vénération dédiée à la Mère de Dieu dans l’Eglise contemporaine, à la lumière de la réflexion sur le mystère du Christ et sur sa propre nature, ne pouvait pas oublier cette figure de Femme (cf. Gal 4, 4), la Vierge Marie, qui est à la fois Mère du Christ et Mère de l’Eglise.

Ceci était déjà en quelque sorte présent dans la pensée de l’Eglise à partir des paroles prémonitoires de saint Augustin et de saint Léon le Grand. Le premier, en effet, dit que Marie est la mère des membres du Christ, parce qu’elle a coopéré par sa charité à la renaissance des fidèles dans l’Eglise; puis l’autre, quand il dit que la naissance de la Tête est aussi la naissance du Corps, indique que Marie est en même temps mère du Christ, Fils de Dieu, et mère des membres de son Corps mystique, c’est-à-dire de l’Eglise. Ces considérations dérivent de la maternité de Marie et de son intime union à l’œuvre du Rédempteur, qui a culminé à l’heure de la croix.

La Mère en effet, qui était près de la croix (Jn 19, 25), accepta il testament d’amour de son Fils et accueillit tous les hommes, personnifiés par le disciple bien-aimé, comme les enfants qui doivent renaître à la vie divine, devenant ainsi la tendre mère de l’Eglise que le Christ a générée sur la croix, quand il rendait l’Esprit. A son tour, dans le disciple bien-aimé, le Christ choisit tous les disciples comme vicaires de son amour envers la Mère, la leur confiant afin qu’ils l’accueillent avec affection filiale.

Guide prévoyante de l’Eglise naissante, Marie a donc commencé sa propre mission maternelle déjà au cénacle, priant avec les Apôtres dans l’attente de la venue de l’Esprit Saint (cf. Ac 1,14). Dans ce sentiment, au cours des siècles, la piété chrétienne a honoré Marie avec les titres, en quelque sorte équivalents, de Mère des disciples, des fidèles, des croyants, de tous ceux qui renaissent dans le Christ, et aussi de “Mère de l’Eglise”, comme il apparaît dans les textes d’auteurs spirituels ainsi que dans le Magistère de Benoît XIV et de Léon XIII.

De ce qui précède on voit clairement le fondement sur lequel le bienheureux pape Paul VI, en concluant, le 21 novembre 1964, la troisième session du Concile Vatican II, a déclaré la bienheureuse Vierge Marie “Mère de l’Eglise, c’est-à-dire Mère de tout le peuple chrétien, aussi bien des fidèles que des Pasteurs, qui l’appellent Mère très aimable”, et a établi que “le peuple chrétien tout entier honore toujours et de plus en plus la Mère de Dieu par ce nom très doux”.

Le Siège apostolique a ainsi proposé, à l’occasion de l’Année Sainte de la Réconciliation (1975), une messe votive en l’honneur de la bienheureuse Marie Mère de l’Eglise, insérée par la suite dans le Missel Romain; il a aussi accordé la faculté d’ajouter l’invocation de ce titre dans les Litanies Laurétanes (1980) et il a publié d’autres formules dans le recueil des messes de la bienheureuse Vierge Marie (1986). Pour certaines nations, diocèses et familles religieuses qui en ont fait la demande, il a concédé d’ajouter cette célébration dans leur Calendrier particulier.

Le Souverain Pontife François, considérant avec attention comment la promotion de cette dévotion peut favoriser, chez les Pasteurs, les religieux et les fidèles, la croissance du sens maternel de l’Eglise et de la vraie piété mariale, a décidé que la mémoire de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise, soit inscrite dans le Calendrier Romain le lundi de la Pentecôte, et célébrée chaque année.

Cette célébration nous aidera à nous rappeler que la vie chrétienne, pour croître, doit être ancrée au mystère de la Croix, à l’oblation du Christ dans le banquet eucharistique et à la Vierge offrante, Mère du Rédempteur et de tous les rachetés.

Une telle mémoire devra donc apparaître dans tous les Calendriers et les Livres liturgiques pour la célébration de la Messe et de la Liturgie des Heures; les textes liturgiques nécessaires à ces célébrations sont joints à ce décret et leurs traductions, approuvées par les Conférences Episcopales, seront publiées après la confirmation de ce Dicastère.

Là où la célébration de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise, est déjà célébrée, selon les normes du droit particulier approuvé, à un jour différent avec un degré liturgique supérieur, même dans le futur, peut être célébrée de la même manière.

Nonobstant toutes choses contraires.

Du siège de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, le 11 février 2018, en la mémoire de la bienheureuse Vierge Marie de Lourdes.

Robert Cardinal Sarah
Préfet

Source : http://press.vatican.va/content/salastampa/it/bollettino/pubblico/2018/03/03/0168/00350.html#spagnD
http://www.evangelium-vitae.org/actualite/3299/marie-m%C3%A8re-de-l-eglise-d%C3%A9sormais-f%C3%AAt%C3%A9e-le-lundi-de-pentec%C3%B4te.htm

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 1966
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Marie Mère de l'Eglise désormais fêtée le lundi de Pentecôte   Dim 4 Mar - 6:56

Merci pour cette belle nouvelle ... Elle embellit notre Dimanche de Carême ! 

Marie, Notre Mère, Marie est vraiment reconnue comme MèRE de l'EGLISE ! Marie, la première à avoir reçu l'Esprit Saint est vénérée officiellement le Lundi de Pentecôte comme Mère de l'Eglise !

Le Nouvelle Pentecôte approche !

Joie, Espérance !
Revenir en haut Aller en bas
 
Marie Mère de l'Eglise désormais fêtée le lundi de Pentecôte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie, Mère de l'Église‏ !
» Supplication à Marie ! Mère de Dieu, priez pour nous.
» 9 juin - Marie Mère de Grâce
» Marie, Mère de miséricorde aux heures sombres (I)
» Marie , Mère pleine de tendresse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: ACTUALITÉ INFO-
Sauter vers: