Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 23 janvier : Saint Ildefonse de Tolède
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 22:39

» La Providence et la confiance en Dieu par Fr. Garrigou-Lagrange
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 21:50

» Fin de la concorde entre les Papes
Maria Valtorta Emptypar Philippe Aujourd'hui à 20:04

» GARABANDAL Sortie du film
Maria Valtorta Emptypar Philippe Aujourd'hui à 9:00

» 22 janvier : Bienheureux Guillaume-Joseph Chaminade
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:40

» Pas de pape sans sede vacante
Maria Valtorta Emptypar Philippe Hier à 14:43

» 14 mai 2020 ??? Le pape lance le pacte éducatif "en vue d'une humanité plus frat
Maria Valtorta Emptypar Philippe Hier à 14:30

» Quelques vérités
Maria Valtorta Emptypar Philippe Lun 20 Jan - 22:51

» Hérésies de Jorge Bergoglio
Maria Valtorta Emptypar Philippe Lun 20 Jan - 22:43

» 21 janvier : Sainte Agnès de Rome
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Lun 20 Jan - 22:01

» 20 Janvier : Saint Sébastien
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Dim 19 Jan - 20:42

» Benoit XVI démontre que l'Eglise a tjrs voulu le célibat sacerdotal (RCF)
Maria Valtorta Emptypar Françoise Dim 19 Jan - 18:08

» 19 janvier : Vénérable Juliette Colbert de Barolo
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Sam 18 Jan - 21:39

» 18 janvier : Bienheureux André Grego de Peschiera
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Sam 18 Jan - 7:59

» Du site "Benoit et moi 2020.
Maria Valtorta Emptypar Françoise Ven 17 Jan - 17:03

» Appel de Mgr. LEONARD à ses frères Evêques/Rejoindre la supplique du Cal SARAH..
Maria Valtorta Emptypar Françoise Ven 17 Jan - 16:20

» Du blog de Jeanne Smits...
Maria Valtorta Emptypar Françoise Ven 17 Jan - 15:49

» 17 janvier : Notre Dame de Pontmain
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 16 Jan - 21:54

» Apparitions reconnues par l'Eglise.
Maria Valtorta Emptypar Philippe Mer 15 Jan - 23:24

» 16 janvier : Saint Honorat d'Arles
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Mer 15 Jan - 22:20

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
Maria Valtorta Emptypar Françoise Mer 15 Jan - 17:09

» Rubrique De tout et de rien !
Maria Valtorta Emptypar Philippe Mer 15 Jan - 16:47

» deux Questions auxquelles Gänswein refuse de répondre
Maria Valtorta Emptypar Philippe Mer 15 Jan - 8:40

» 15 janvier : Saint Macaire d'Egypte
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Mar 14 Jan - 21:42

» LE PAPE ACTIVE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL
Maria Valtorta Emptypar Philippe Mar 14 Jan - 13:18

» 14 janvier : Vénérable Anne de Guigné
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Lun 13 Jan - 21:02

» 13 janvier : Saint Hilaire de Poitiers
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Dim 12 Jan - 21:32

» 12 janvier : Le Baptême du Seigneur
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Sam 11 Jan - 23:13

» 12 janvier : Saint Aelred de Rievaulx
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Sam 11 Jan - 22:15

» 11 janvier : Bienheureux Bernard de Scammacca
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Ven 10 Jan - 21:25

» Le site Proliturgia.org et Ses rubriques intéressantes à relayer.
Maria Valtorta Emptypar Françoise Ven 10 Jan - 14:30

» Nouvelles profanations en France... Cela continue encore et encore.
Maria Valtorta Emptypar Françoise Ven 10 Jan - 14:02

» 9 janvier : Bienheureuse Alix Le Clerc
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Mer 8 Jan - 21:29

» 8 janvier : Saint Laurent Justinien
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Mar 7 Jan - 22:21

» 7 janvier : Saint André Bessette
Maria Valtorta Emptypar ami de la Miséricorde Lun 6 Jan - 21:11

-29%
Le deal à ne pas rater :
Sac de transport extensible pour chat et petit chien DADYPET
34.99 € 49.44 €
Voir le deal

Partagez
 

 Maria Valtorta

Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3925
Date d'inscription : 12/06/2016

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Judas dans l'oeuvre de Maria Valtorta/Père Yannick Bonnet.   Maria Valtorta EmptyLun 11 Sep - 6:12

Cette vidéo date du 28 mai 2016. Heureuse de la découvrir et de vous la partager ! ... Si cela peut aider.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1350
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyDim 11 Mar - 12:40

Ils parlent de Maria Valtorta ( www.maria-valtorta.org )


Des rumeurs circulent selon les quelles Maria Valtorta serait condamnée par l'Eglise. J'ouvre donc ce dossier et à chacun de se faire son avis :




SS. le Pape Pie XII (1876-1958)
Pontificat du 2 mars 1939 au 9.10.1958


Maria Valtorta PieXII

Le 26 février 1948 le Pape Pie XII, qui avait reçu le manuscrit de Maria Valtorta des mains de son confesseur le P. Agostino Bea (futur Cardinal), accorde une audience spéciale au Père Migliorini, confesseur de Maria Valtorta, à son confrère Berti (un professeur de théologie dogmatique) et à leur supérieur, le Père Andrea M. Cecchin, o.s.m. (Servites de Marie). Son jugement était favorable. Aussi conseilla-t-il de publier l’œuvre sans rien enlever, pas même les déclarations explicites de rapporter des "visions" et des "dictées"; mais en même temps il n’approuva pas le texte d’une préface qui parlait d’un phénomène surnaturel. Selon le conseil du pape, toute interprétation devait être laissée au lecteur : "Publiez l’œuvre tel quel. Il n’y a pas lieu de donner une opinion quant à son origine, qu’elle soit extraordinaire ou non. Ceux qui liront comprendront". 

Sources : Les termes ont été confirmés, y compris sous serment, par les témoins oculaires. Ces témoignages de l'imprimatur papal sont conservés par les Servites de Marie dans la Basilique de Santa Annunziata à Florence où est enterrée Maria Valtorta


SS. le Pape Paul VI (1897-1978)
Pontificat du 21.06.1963 au 6.08.1978

Maria Valtorta Paul%20VI

Le 17 janvier 1974, la Secrétairerie du Pape (la plus haute instance du Vatican), transmets au P. Roschini (voir ci-dessous) les félicitations du Saint-Père pour son ouvrage ouvertement favorable à Maria Valtorta : "Vous avez bien voulu faire parvenir au Souverain Pontife un exemplaire de votre dernier ouvrage : "La Vierge Marie dans les écrits de Maria Valtorta". Appréciant votre piété et votre zèle et le précieux résultat, le Saint-Père vous remercie chaleureusement pour votre nouveau témoignage de pieux hommage et exprime l'espoir que vos efforts recueillent des fruits spirituels abondants."

Précédemment, Mgr Pasquale Macchi, le secrétaire particulier du Pape avait confirmé, en 1963, au cours d'un long entretien au P. Berti que l'œuvre de Maria Valtorta n'était effectivement pas à l'Index (qui n'était pourtant pas aboli) et avait mentionné que le Pape alors archevêque de Milan, avait lu l'un des quatre tomes de l'œuvre de Maria Valtorta et avait donné l'œuvre complète au grand séminaire. Entretien confirmé sous serment par le P. Berti et propos rapportés par lui.

Sources : Déclaration sous serment du P. Berti – Fac-similé de la lettre de la Secrétairerie d'État.


SS. le Pape Jean-Paul II (1920-2005)
Pontificat du 13.10.1978 au 2.04.2005

Maria Valtorta Ratzinger

Le Pape Jean-Paul II ne s'est pas prononcé sur le cas de Maria Valtorta. Seul le Cardinal Ratzinger, Préfet pour la congrégation de la Foi a déclaré, dans une lettre à l'archevêque de Gênes, qu'il n'était pas personnellement favorable à la diffusion de l'œuvre à cause de son possible impact auprès des gens "les plus naïfs". Il laissait toutefois le Cardinal Siri libre de répondre, de la manière qui lui convenait, à la demande d'un prêtre de son diocèse.

Plus tard, ce même Cardinal a fait demander à l'éditeur par l'intermédiaire de la Conférence des évêques d'Italie "comme un service rendu à la foi de l'Église" de préciser sur les futures éditions que l'œuvre de Maria Valtorta devaient être considérée comme une œuvre littéraire personnelle.

Le Pape Jean-Paul II a cependant béatifié le Fr. Gabriele Allegrabibliste reconnu, ouvertement favorable à Maria Valtorta dont il était un fervent lecteur et sur laquelle il avait écrit une exégèse. Il y reconnaît que cette œuvre "vient de l'esprit de Jésus".

Ce même Pape a canonisé le Padre Pio et béatifié Mère Teresa, tous les deux lecteurs de Maria Valtorta, tous les deux en ayant recommandés la lecture.


Mgr Alfonso Carinci (1862-1963)
Secrétaire de la Congrégation pour les Rites sacrés (actuellement pour la cause des saints)

Maria Valtorta Carinci

Il écrit, en 1946 : "À en juger d'après le bien que l'on éprouve en lisant la vie de Jésus de Maria Valtorta, à mon humble avis, cette œuvre, une foi publiée, pourrait porter beaucoup d'âmes au Seigneur: des pêcheurs à la conversion et des bons à une vie plus fervente et plus active. Tandis que la presse immorale envahit le monde et que les films corrompent les gens, il me vient tout à fait spontanément le désir de remercier le Seigneur de nous avoir donné par l'intermédiaire de cette femme qui a tant souffert, qui est clouée au lit, une œuvre littérairement sublime, doctrinalement et spirituellement si élevée, accessible et profonde, attirante à la lecture et capable d'être reproduite dans des représentations cinématographiques et de théâtre sacré. J'ai communiqué ma pensé qui est aussi celle de théologiens et d'exégètes de grande valeur tel que le révérant Père Béa (il n'était pas encore Cardinal à ce moment), tel que Monseigneur Lattanzi, professeur de théologie fondamentale au Latran, mais cela étant, je suis naturellement prêt à me corriger dans le cas où le Saint Père jugerait autrement."

Témoignage extrait de "Pro e Contro Maria Valtorta" (page 41) – CEV – ISBN 88-7987-130-7. Voir aussi, chez le même éditeur "Lettere a Mons. Carinci" (Lettres de Maria Valtorta à Mgr Carinci) – ISBN 978-88-7987-140


Mgr Édouard Gagnon (p.s.s.) (1918-2007)
président du conseil pontifical pour la Famille jusqu’en 1990

Maria Valtorta Gagnon

Le Cardinal Édouard Gagnon a estimé tout à fait conforme aux exigences du droit canonique "le genre d'imprimatur accordé par le Saint-Père en 1948 devant témoins".

Ce Cardinal était réputé comme spécialiste de la censure, thème pour lequel il avait écrit un ouvrage de référence en 1945 : "La censure des livres" éditions Fides, Montréal, 1945 - 222 pages.


Cardinal Augustin Bea (s.j.) (1881-1968)
Directeur de l'Institut Biblique Pontifical et confesseur de Pie XII

Maria Valtorta Bea

Le futur Cardinal Bea, écrit en 1952 : "J'ai lu plusieurs fascicules de l'ouvrage écrit par Maria Valtorta, en m'attachant plus particulièrement aux domaines exégétique, historique, archéologique et topographique. Pour ce qui est de son exégèse, je n'ai pas trouvé d'erreurs importantes dans les fascicules que j'ai examiné. En outre, j'ai été très impressionné par le fait que ses descriptions archéologiques et topographiques sont faites avec une exactitude remarquable. En ce qui concerne certains éléments exprimés moins précisément, l'auteur, interrogé par moi par le biais d'un intermédiaire, a donné des explications satisfaisantes. Ici et là, certaines scènes m'ont semblé décrites de façon trop diffuse, même avec beaucoup de couleurs vives. Mais de façon générale, la lecture de l'œuvre est non seulement intéressante et agréable, mais vraiment édifiante. Et, pour les personnes moins bien informées sur les mystères de la vie de Jésus, instructive."

Témoignage extrait de "Pro e Contro Maria Valtorta" – CEV – ISBN 88-7987-130-7.


Mère Teresa (1910-1997)
Béatifiée par Jean-Paul II

Maria Valtorta Teresa

Selon ce que rapporte le Père Leo Maasburg, responsable national des missions à Vienne en Autriche et confesseur occasionnel de Mère Teresa pendant 4 ans, elle se déplaçait toujours avec trois livres : La Bible son Bréviaire et un troisième livre. À la question du P. Leo, elle lui dit qu'il s'agissait d'un livre de Maria Valtorta. À sa demande sur le contenu, elle lui dit et répéta simplement : "lisez-le".

Interrogé récemment par "Chrétiens Magazine" sur l'avis de Mère Teresa sur l'œuvre de Maria Valtorta, le P. Leo Maasburg confirme simplement : "Pour ce qui est de l'attitude de Mère Teresa à propos de Valtorta, je me souviens clairement de sa réaction positive sans me rappeler plus de détails".

Extrait de "Chrétiens Magazine" n° 218 du 15/03/2009, page 5


Padre Pio de Pietrelcina (1887-1968)
Canonisé par Jean-Paul II
Maria Valtorta Pio
À Elisa Lucchi, une pénitente, qui lui demande, un an avant sa mort, conseil pour la lecture de "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé", Padre Pio répond : "Non seulement je vous permets de le lire, mais je vous le recommande

Les parcours de Maria Valtorta et Padre Pio étaient si proches qu'un livre a été consacré à leur proximité. Padre Pio avait été aussi condamné par le Saint-Office (en 1933) et réprimandé par le Cardinal Ottaviani, Préfet de cette Congrégation, en 1961.

Sources : "Chrétiens Magazine", numéro spécial de mars 2009 - "Padre Pio et Maria Valtorta" - Emilio Pisani – 2000 - Éditions Centro Editoriale Valtortiano - ISBN 8879870734 - Bollettino Valtortiano n° 39 Janvier – juin 1989


P. Gabriel M. Roschini (o.s.m.) (1900-1977)
Fondateur de l’Université pontificale de théologie "Marianum" et Conseiller au Saint-Siège

Maria Valtorta Roschini

Ce philosophe, théologien, hagiographe, mariologue [1] auteur de 130 ouvrages, écrit dans la préface de son livre "La Vierge Marie dans l'œuvre de Maria Valtorta" : 

"Qui veut connaître la Sainte Vierge en parfaite harmonie avec le Concile Vatican II, les Saintes Écritures et la Tradition de l'Église, se doit de puiser à la mariologie valtortienne […] car La Vierge Marie dans l'œuvre de MariaValtorta est le plus important de mes livres... la mariologie qui se dégage des écrits publiés et inédits de Maria Valtorta a été pour moi une vraie découverte. Aucun autre écrit marial, pas même la somme de tous ceux que j'ai lus et étudiés, n'avait été en mesure de me donner sur Marie, chef-d'œuvre de Dieu, une idée aussi claire, aussi vive, aussi complète, aussi lumineuse et aussi fascinante, à la fois simple et sublime, que les écrits de Maria Valtorta".

Dans cet ouvrage, il classe Maria Valtorta dans "les dix-huit principales mystiques (mariales) des temps anciens et modernes

"La Vierge Marie dans l'œuvre de Maria Valtorta" - 1973 - Éditions Centro Editoriale Valtortiano - ISBN 2920285017. Ce livre a fait l'objet d'une lettre de félicitation de la Secrétairerie d'État - la plus haute instance du Vatican - qui mentionne explicitement le soutien du Pape Paul VI.


Mgr René Laurentin (né en 1917)
Théologien, exégète, historien, ancien conseiller de Vatican II

Maria Valtorta Laurentin

Mgr René Laurentin est l'auteur de 160 ouvrages notamment sur la mariologie mais aussi les apparitions mariales dans le monde, domaine dans lequel il s'est spécialisé. Il écrit à propos d'une étude à paraître sur les "vies révélées de Marie" (et de Jésus) : 

"Maria Valtorta émerge et se recommande à bien des titres […] Sa vie de longue souffrance, vécue dans un abandon total à Dieu, témoigne de sa sainteté. Elle ne s'éloigne en rien de l'Evangile, ne le contredit nulle part, n'y ajoute pas des enseignements étrangers et reste conforme à l'esprit de l'Evangile. Par ailleurs, elle est celle qui ajoute aux épisodes racontés par l'évangile bien d'autres épisodes ignorés, même s'ils s'inscrivent aisément en marge de l'évangile sans contradiction ni rupture. Cela plaide aussi en sa faveur […] Elle a recueilli les plus larges ralliements au sommet dont celui de Pie XII qui l'a protégé discrètement du Saint-Office […] Reste que le récit de Maria Valtorta n'est pas un 5ème évangile".

Extrait de "Chrétiens Magazine" n° 218 du 15/03/2009, page 7


Fr. Gabriele Allegra (o.f.m) (1907-1976)
Traducteur de la Bible en chinois, béatifié par Jean-Paul II

Maria Valtorta Allegra3

Ce bibliste était, dès 1965, féru de Maria Valtorta sur laquelle il a écrit à Macao la première exégèse de l'œuvre de 1968 à 1970, publié en 1985 lors de l'ouverture de son procès en béatification.

Il y déclare notamment : "Produisant de bons fruits dans un nombre toujours croissant de lecteurs, je pense que "L'évangile tel qu'il m'a été révélé" de Maria Valtorta vient de l'esprit de Jésus".

Voir l'exégèse.


Medjugorje
Messages de la "Gospa" (la Vierge Marie) aux voyantes

Maria Valtorta Vicka

En 1982, sur l'instigation du Frère Franjo souvent interrogé par des lecteurs de Maria Valtorta, la voyante Marija transmit à la Vierge cette question : "Quelqu'un qui le demande, peut-il lire ce livre ?". La réponse de la Gospa fut : "Vous pouvez le lire". Réponse en parfait écho à l'avis de Pie XII et avec la position que l'Église définira, dix ans plus tard, pour les révélations privées.

Ces témoignages ne sont pas négligeables car plusieurs voyantes ont reçu, de la Vierge Marie même, le récit de sa vie. Ces œuvres sont encore inédites.

Vicka (photo ci-contre), une autre voyante, s'est fait plus explicite dans un interview accordé le 27 janvier 1988 à Jan Conell, un avocat américain du Pittsburgh Center for Peace.

"Q - Il y a une révélation privée en quatre volumes par Marie d'Agreda, appelée "La Cité Mystique de Dieu". L'Église a approuvé ce traité en quatre volumes comme une révélation privée. Savez-vous quelque chose à ce sujet?

R - Oui, bien sûr. Notre-Dame m'a dit que c'est une version authentique de sa vie.

Q - Y a t-il d'autres livres sur ce sujet, dont Notre-Dame vous a parlé ?

R - Oui. "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" de Maria Valtorta, en dix volumes - Notre-Dame dit que "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" est la vérité.

Q - Que nous sommes bénis de savoir cela, Vicka !

R - Oui, Notre-Dame a dit que si une personne veut connaître Jésus, il doit lire "L'Évangile tel qu'il m'a été révélé" de Maria Valtorta. Ce livre est la vérité."

D'autre part, à la fin des années 90, le Centro Editoriale Valtortiano a reçut des photos d'une autre voyante, Vicka, se recueillant sur la tombe de Maria Valtorta à Florence (Chapelle de Santa Annunziata).

Sources : "Eco di Maria" n° 124, déc. 1995/janvier 1996 – "Chrétiens Magazine" n° 218 – 15 mars 2009, pages 10 à 12. – Fac-similé de l'interview de Vicka, paru dans la "Queen of Peace Newsletter" sur mariavaltortawebring



Merci à Valtortiste91 et son très beau site web, www.maria-valtorta.org


Source de cette page: http://www.maria-valtorta.org/ValtortaWeb/MariaValtorta14.htm


====================================================================================
Maria Valtorta Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Invité
Invité



Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyDim 2 Sep - 22:37

Suggestion spirituelle : Les groupes Maria Valtorta


Créer ou rejoindre un groupe permet d’approfondir l’Évangile et connaitre encore plus intimement Jésus grâce à Maria Valtorta.


Pour rejoindre ou fonder un groupe de lecteurs de Maria Valtorta :


SVP merci de bien vouloir mettre le lien dans un post en suivant (j'en suis empêché pour le moment).
Voyez sur le site de l'association MV


Ainsi que la vidéo qui va avec !


Je crois que créer des groupes MV est une excellente chose en cette période de crise dans notre Eglise.
Le cerveau empoisonné par toutes les affaires vaticanes depuis 5 ans peut rendre stérile notre foi, notre espérance et notre charité. ATTENTION !
Il faut que nous revenions aux sources de notre foi : Sacrements, prière et méditation de la parole de Dieu.
Sincèrement, je crois que lire "l'évangile tel qu'il m'a été révélé" nous permet de goûter l'évangile de l'intérieur comme si nous étions au temps de Jésus.

Je suis allé rencontrer un groupe MV à Tarbes et j'ai été conquis par la profondeur du témoignage des lecteurs, ils sont bouleversés par le Coeur de Jésus qui s'exprime à toutes les pages.

Le principe est de travailler sur un ou deux textes MV qui correspondent aux dimanches passés ou ceux à venir à partir de 3/4 questions puis il faut laisser parler les personnes qui expriment sur ce qui les a touché...c'est tout mais c'est beau  !
On termine par un petit temps de prière au choix des organisateurs.

Une tisane et au revoir tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1350
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyLun 3 Sep - 9:33

Difficile à mettre en place. On se rencontre occasionnellement, maison habite les uns les autres à des centaines de kilometres? Comment faire ?

====================================================================================
Maria Valtorta Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Invité
Invité



Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyLun 3 Sep - 10:12

Bonjour Philippe,

En principe, chacun a une paroisse et par conséquent des connaissances, des amis dans la Foi et donc, il faut lancer des invitations, proposer ces rencontres même avec des gens qui ignorent tout des "mafias actuelles au sein de l'Eglise ", simplement avec des gens qui aiment Dieu et son évangile.

Nous avons besoin de fraîcheur spirituelle, nous avons besoin de mieux connaître Jésus pour devenir familier avec lui jusque dans ses pensées.

Ne disons pas : "je ne suis pas capable de mener un groupe ou, c'est trop petit chez moi ou, Maria Valtorta n'est pas reconnue par l'Eglise ou..."
Soyons simples, invitons et croyons que Dieu veut rebâtir son Eglise avec des simples, des aimants, des petits fidèles, qui resteront fidèles même si une persécution devait venir.

J'ai vu de mes yeux vu, une dame âgée de 80 ans, transformée par la lecture de MV, adoucie par les années et cette lecture bienfaisante, j'ai vu des gens qui ne prenaient pas position mais qui étaient mus par une action transformante que leur procurait cette lecture : ne serait le St Esprit ?

Pas besoin d'acheter les 10 volumes car tout est accessible sur Internet donc ceux qui ne veulent pas dépenser 170 € n'auront qu'à imprimer les 2 textes (10 pages maxi) nécessaires pour une réunion.
Je parie trois pains d’épeautre que celui qui ne veut pas dépenser au départ pour la collection le fera au cours de la première année quand il découvrira la richesse.

C'est drôle comme chacun peut être touché par des passages différents en fonction de sa personnalité. Enfin j'ai vu que ces bonnes lectures permettaient des relations d'amitié dans la Foi, pourrait-on se passer de cela à notre époque ?

A vous lire,

M'
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1350
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyMar 4 Sep - 19:44

J'ai ressenti plusieurs fois l'appel à faire un groupe de prière. Toi aussi tu m'interpelles, un signe ?

====================================================================================
Maria Valtorta Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Invité
Invité



Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyDim 9 Sep - 13:52

Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1350
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyDim 9 Sep - 14:01

je vais lire sur-le-champs. Mais je me sent aussi fortement attiré par la Divine Volonté de Luisa Piccarreta ?

====================================================================================
Maria Valtorta Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Invité
Invité



Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyDim 9 Sep - 20:30

Bonsoir Philippe,

L'un n'empêche pas l'autre.
Vivre dans la Divine Volonté est très exigeant et je crois savoir que c'est plus approprié pour une personne retraitée plutôt qu'une ayant une activité professionnelle.

Pour Luisa Piccaretta, il faut lire 36 volumes d'échanges mystiques ou bien se contenter des manuels indiquant la marche à suivre comme ceux de Marcel Laflamme.
C'est une démarche personnelle.

Pour Maria Valtorta, c'est 10 volumes d'évangile sous forme de vision ou de dictées + quelques livres sur les épîtres... 
La lecture est personnelle mais les partages en groupe apportent une dynamique irremplaçable.

Bonne soirée en Dieu,

M'

Pour rejoindre ou fonder un groupe de lecteurs de Maria Valtorta :


http://www.associationmariavaltorta.fr/2017/08/rejoignez-ou-fondez-un-groupe-de.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1350
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyDim 9 Sep - 21:11

Mais en même temps, ce serait une option fondamentale prise par le Forum. Je ne suis pas contre; réfléchissons et prions. Et puis je ne me considère pas comme le chef; il faut aussi l'avis de Françoise et Nadine

====================================================================================
Maria Valtorta Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1350
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyLun 15 Oct - 12:04

Jésus à Maria Valtorta - Cahiers 19/09/1944

La grâce est l'union de l'âme à Dieu. Elle devrait par conséquent vous donner une force capable de vous rendre imprenables et incorruptibles face aux pièges et aux corruptions sataniques, car l'union à Dieu devrait faire de vous des demi-dieux. Mais encore faut-il vouloir le demeurer. Il importe de dire à Satan et à soi-même : "J'appartiens à Dieu, et c'est à lui seul que je veux appartenir." Cela entraîne l'obéissance à ses préceptes et conseils, un effort de tout instant pour suivre, poursuivre et conquérir un bien toujours plus grand, la fidélité absolue et une vigilance constante, enfin de l'héroïsme pour se dominer et vaincre le monde extérieur et les séductions de la triple concupiscence, sous ses aspects les plus divers.

Rares, bien rares, trop rares sont ceux qui savent faire cela. Ceux-là sont si faciles à capturer, ils font preuve de tant d'inertie pour fuir quand ils sont pris que Satan ne leur prête que peu d'attention. Il agit comme le chat avec la souris. Il les attrape, les étrangle un peu, les étourdit puis les abandonne, se bornant à leur infliger un coup de griffe et une morsure de plus s'ils font mine de tenter une fuite timide. Rien d'autre. Il sait qu'ils lui "appartiennent", si bien qu'il ne gâche guère de temps ni d'intelligence pour eux.

Mais avec les "miens" ! Il en va bien autrement ! Ils sont la proie qui aiguise le plus son livide appétit ! Ils sont les "imprenables".
Plus vous êtes à moi et plus il se déchaîne pour que vous lui apparteniez. Et comme vous possédez une vigilance et une volonté tenaces, le Malin n'emploie pas, pour vous suivre et poursuivre, la méthode dont il se sert pour les autres. Il vous attaque en traître, de toujours plus loin, aux moments les plus imprévisibles et sous les raisons les plus impensables. Il profite de la douleur, du besoin, de l'abandon, des déceptions, et il bondit comme une panthère sur votre faiblesse étonnée ou affligée du moment, dans l'espoir de vous vaincre pour se venger de toutes les fois où vous avez triomphé de lui.

Ses moyens sont infinis. Sa méthode : une douceur bienveillante mais menteuse, une parole sensée et apaisante, un air d'amitié qui aide, qui veut aider.

As-tu reçu de tels assauts ? Tu en connaîtras encore, en grand nombre et toujours plus astucieux. Tu en connaîtras toujours plus, et de si subtils qu'ils tromperaient même le plus rusé des hommes. Rusé humainement parlant, car - souris, mon âme - la simplicité pénétrée de Dieu et qui se conserve telle est impénétrable à toute subtilité.

Il t'atteindra extérieurement. Mais elle est tout à l'honneur du soldat, la cicatrice qui marque la chair et révèle : "Voici la preuve d'un combat viril !" Plus le corps d'un soldat est strié de telles marques, plus le monde s'incline devant cet homme valeureux. Il en va de même des combats spirituels. Vos blessures, qui n'atteignent pas l'âme mais couvrent seulement de bleus ce qui sert d'enveloppe à l'esprit-roi, sont tout à votre honneur. Grâce à elles, vous serez honorés au ciel.

En vérité, je te dis que vous appelez "martyrs" uniquement ceux qui ont péri par l'oeuvre de tyrans. Mais tous ceux qui m'appartiennent sont des martyrs. Pour devenir saints, ils durent en effet subir les persécutions de Satan et néanmoins rester fidèles. Gloire aux vainqueurs ! Les palmes célestes sont pour vous."

====================================================================================
Maria Valtorta Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Invité
Invité



Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyLun 22 Oct - 10:57


Conférence de Bruno Perrinet, président de l'association Maria Valtorta, sur Radio Maria France, le 29 septembre 2018.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyVen 16 Nov - 12:18



L'authenticité scientifique de "l'Evangile tel qu'il m'a été révélé" de Maria Valtorta. J.F.LAVERE

Jean-François LAVERE est scientifique et c'est à ce titre qu'il a étudié l'oeuvre de Maria Valtorta. Il partage ses analyses et la pertinence des écrits de Maria Valtorta avec les découvertes scientifiques
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1350
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta EmptyLun 25 Mar - 17:31

L'Annonciation.






Maria Valtorta 54522577_636218416837126_2005619851715936256_n.jpg?_nc_cat=108&_nc_ht=scontent.fcdg1-1

Claude Thibault
8 h
Enseignement de la Vierge Marie à Maria Valtorta


Marie dit :
« Lorsque j’eus compris la mission à laquelle Dieu m’appelait, je fus comblée de joie ; de joie, mon cœur s’ouvrit comme un lys fermé, et il en sortit le sang qui servit de terreau au Germe du Seigneur.


Joie d’être mère.


Je m’étais consacrée à Dieu dès mon plus jeune âge, car la lumière du Très-Haut m’avait éclairée sur la cause du mal du monde, et j’avais voulu, pour autant que c’était en mon pouvoir, effacer en moi l’empreinte de Satan.
J’ignorais que j’étais sans tache. Je ne pouvais l’imaginer. Cette seule pensée aurait été de la présomption, de l’orgueil, car, étant née de parents humains, il ne m’était pas permis de penser que c’était moi l’Élue appelée à être l’Immaculée.


L’Esprit de Dieu m’avait instruite sur la douleur du Père devant la corruption d’Eve qui, alors qu’elle était une créature de grâce, avait voulu s’abaisser au niveau d’une créature inférieure. J’avais le désir d’adoucir cette douleur en élevant ma chair à une pureté angélique par la volonté de me garder inviolée de toute pensée, de tout désir et de tout contact humain. Mon cœur ne battrait que pour mon Dieu, mon être tout entier ne serait qu’à lui. Mais si je ne connaissais pas la fièvre brûlante de la chair, il y avait encore le sacrifice de ne pas être mère.


Exempte de tout ce qui maintenant l’abîme, la maternité avait aussi été accordée à Eve par le Père créateur. Sans la pesanteur de la volupté, comme cette maternité était douce et pure ! J’en ai fait l’expérience ! De quoi Eve ne s’est-elle pas appauvrie en renonçant à cette richesse ! Plus que de l’immortalité ! Que cela ne vous paraisse pas exagéré. Mon Jésus et moi, sa Mère, avec lui, nous avons connu la langueur de la mort. Pour ma part, le doux affaiblissement d’une personne fatiguée qui s’endort, et lui l’atroce anéantissement du condamné. La mort est donc survenue pour nous aussi. Mais la maternité sans violation d’aucune sorte, je suis seule à l’avoir connue, moi la nouvelle Eve, afin de pouvoir dire au monde quelle est la douceur du sort de la femme appelée à être mère sans souffrance aucune. Et le désir de cette maternité pure pouvait exister et existait réellement dans la vierge toute donnée à Dieu, parce qu’elle fait la gloire de la femme. Si en outre vous pensez au grand honneur dans lequel les Juifs tenaient la femme mère, vous imaginerez d’autant mieux quel avait été mon sacrifice en acceptant par mon vœu cette privation.
Or la Bonté éternelle accorda ce don à sa servante sans m’ôter la pureté dont j’avais été revêtue pour devenir une fleur sur son trône. Et j’exultais de la double joie d’être mère d’un homme et mère de Dieu.


Joie d’être celle par qui la paix réconciliait le Ciel avec la terre.


Oh ! Avoir désiré cette paix par amour de Dieu et du prochain, et savoir que c’est par mon intermédiaire à moi, pauvre servante du Tout-Puissant, qu’elle venait au monde ! Dire : “ Ô hommes, ne pleurez plus. Je porte en moi le secret qui vous rendra heureux. Je ne puis vous le révéler, parce qu’il est scellé en moi, dans mon cœur, tout comme le Fils de Dieu est enfermé dans mon sein inviolé. Mais déjà je vous l’apporte, et chaque heure qui passe rapproche le moment où vous le verrez et en connaîtrez le nom saint. ”


Joie d’avoir rendu Dieu heureux : joie de croyante pour son Dieu empli de joie !


Avoir ôté du cœur de Dieu l’amertume de la désobéissance d’Eve, de son orgueil, de son incrédulité !
Mon Jésus t’a expliqué de quelle faute le premier couple s’est entaché. J’ai effacé cette faute en remontant à rebours les étapes de sa descente.
L’origine de la faute se situe dans la désobéissance. “ Vous ne mangerez pas de cet arbre ”, avait dit Dieu. Or l’homme et la femme, ces rois de la création, qui pouvaient manger de tout excepté de cela, parce que Dieu voulait que les anges seuls leur soient supérieurs, ne tinrent pas compte de cette interdiction.
L’arbre, c’était le moyen de mettre à l’épreuve l’obéissance de ses enfants.


Qu’est-ce qu’obéir au commandement de Dieu ? C’est agir bien, car Dieu ne commande que le bien. Qu’est-ce que désobéir ? C’est agir mal, car cela crée en l’homme une disposition à la rébellion, terrain propice à l’action de Satan.


Eve s’approche de l’arbre : elle aurait dû fuir pour en recevoir le bien, mais son geste lui a valu le mal. Elle se laisse entraîner par la curiosité puérile de voir ce qu’il pouvait bien avoir de spécial, par l’imprudence qui lui fait juger inutile le commandement de Dieu, étant donné qu’elle est forte et pure, reine de l’Eden où tout lui est soumis et où rien ne saurait lui faire du mal. Sa présomption la perd, cette présomption qui est déjà le levain de l’orgueil.


C’est le Séducteur qu’elle trouve auprès de l’arbre : face à son inexpérience, à sa pure et si belle inexpérience, à la faiblesse de son inexpérience, il entonne la chanson du mensonge : “ Penses-tu qu’il y ait quoi que ce soit de mal ? Mais non ! Dieu te l’a dit parce qu’il veut vous garder esclaves de son pouvoir. Vous vous prenez pour des rois ? Vous êtes moins libres qu’une bête sauvage. Elle, au moins, a eu le droit d’aimer d’un amour véritable. Pas vous. Elle a le droit d’être créatrice comme Dieu. Elle en­gendre des enfants et voit grandir à souhait sa famille. Pas vous. Cette joie vous est refusée. A quoi bon vous avoir fait homme et femme si c’est pour vivre de cette manière ? Soyez des dieux. Ne connaissez-vous pas la joie d’être deux en une seule chair, qui en crée une troisième et ainsi de suite ? Ne croyez pas aux pro­messes de Dieu de jouir de votre postérité en voyant vos enfants créer de nouvelles familles, après avoir quitté père et mère pour elles. Il vous a donné un semblant de vie. La vraie vie, c’est d’en con­naître les lois. Alors vous serez comme des dieux et vous pourrez dire à Dieu : ‘ Nous sommes tes égaux. ’ ”


Et la séduction a continué, parce que Eve n’a pas eu la volonté de la repousser, mais plutôt de la suivre et d’expérimenter ce qu’il n’appartenait pas à l’homme de connaître. C’est ainsi que l’arbre interdit est devenu réellement mortel pour la race hu­maine, car ses branches portent le fruit de l’amère connaissance qui vient de Satan. La femme devient femelle et, le levain de la connaissance satanique dans le cœur, elle va corrompre Adam. Leur chair ainsi avilie, leur sens moral corrompu, l’esprit dégradé, ils connurent alors la douleur et la mort de l’âme privée de la grâce et de la chair privée de l’immortalité. La blessure d’Eve engendra la souffrance, qui ne sera pas apaisée avant la mort du dernier couple sur terre.


Moi, j’ai parcouru en sens contraire le chemin de ces deux pécheurs. J’ai obéi. En toutes circonstances, j’ai obéi. Dieu m’avait demandé d’être vierge. J’ai obéi. Après avoir aimé la virginité qui me rendait aussi pure que la première femme avant de connaître Satan, Dieu m’a demandé d’être épouse. J’ai obéi, relevant ainsi le mariage au degré de pureté qu’il avait dans la pensée de Dieu lorsqu’il a créé nos premiers parents. Alors que j’étais convaincue que je serais destinée à la solitude dans le mariage et au mépris des autres à cause de ma sainte stérilité, voici que Dieu m’a demandé de devenir mère. J’ai obéi. J’ai cru que ce serait possible et que cette parole venait bien de Dieu, parce qu’en l’écoutant j’étais inondée de paix. Je n’ai pas pensé : “ Je l’ai mérité. ” Je ne me suis pas dit : “ Désormais, le monde va m’admirer, car je suis semblable à Dieu en créant la chair de Dieu. ” Non, je me suis anéantie dans l’humilité.


La joie a jailli de mon cœur comme la tige d’une rose en fleur. Mais elle s’est aussitôt parée d’épines aiguës et la douleur m’a étreinte comme ces branches autour desquelles s’enroulent les liserons. La douleur due à la souffrance de mon époux, c’est le spasme au sein de ma joie. La douleur due à la souffrance de mon Fils, ce sont les épines de ma joie.


Eve a recherché la jouissance, le triomphe, la liberté. Moi, j’ai accepté la douleur, l’anéantissement, l’esclavage. J’ai renoncé à ma vie tranquille, à l’estime de mon époux, à ma propre liberté. Je n’ai rien gardé pour moi. Je suis devenue la servante de Dieu dans mon corps, ma conduite et mon âme ; je me suis fiée à lui non seulement pour la conception virginale, mais aussi pour la défense de mon honneur, pour la consolation de mon époux, pour le moyen de l’amener lui aussi à sublimer notre mariage, pour que nous devenions ceux qui rendent à l’homme et à la femme leur dignité perdue.


J’ai embrassé la volonté du Seigneur sur moi, sur mon époux, sur mon enfant. J’ai dit “ oui ” pour tous les trois, avec la certitude que Dieu n’allait pas mentir à sa promesse de me secourir dans ma douleur d’épouse qui se voit jugée coupable et de mère qui se rend compte qu’elle enfante son fils pour le livrer à la souffrance.
“ Oui ”, ai-je dit. Oui, et cela suffit. Ce “ oui ” a effacé le “ non ” d’Eve au commandement de Dieu. “ Oui, Seigneur, comme tu veux. Je connaîtrai ce que tu veux. Je vivrai comme tu le veux. Je connaîtrai la joie si tu le veux. Je souffrirai de ce que tu veux. Oui, toujours oui, mon Seigneur, depuis cet instant où ton rayon m’a rendue mère jusqu’au moment où tu m’as appelée à toi. Oui, toujours oui. Toutes les voix de la chair, toutes les inclinations de mes sens sont remises sous le poids de ce oui perpétuel.



 Plus haut se trouve mon âme, placée comme sur un piédestal de diamant. Il lui manque des ailes pour voler vers toi, mais elle maîtrise tout mon être dompté et asservi pour te servir dans la joie comme dans la douleur. Mais souris, mon Dieu, et sois heureux : la faute est vaincue, effacée, annihilée. Elle gît sous mon talon, elle est lavée par mes larmes, détruite par mon obéissance. De mon sein naîtra l’Arbre nouveau. Il portera le Fruit qui connaîtra le mal, intégralement, pour l’avoir souffert en lui-même, et il produira le bien, intégralement. Les hommes pourront venir à lui et je serai heureuse qu’ils le cueillent, même sans penser qu’il naît de moi. Pourvu que l’homme soit sauvé et Dieu aimé, qu’il soit fait de sa servante ce que l’on fait de la terre où un arbre se dresse : un tremplin pour s’élever. ”

Maria, il faut toujours savoir être un tremplin pour que les autres s’élèvent vers Dieu. Peu importe s’ils nous piétinent, pourvu qu’ils réussissent à marcher vers la croix. C’est le nouvel arbre qui porte le fruit de la connaissance du bien et du mal : il dit en effet aux hommes ce qui est mal et ce qui est bien pour qu’ils sachent choisir et vivre. Il sait en même temps devenir une liqueur ca­pable de guérir les personnes empoisonnées par le mal auquel elles ont voulu goûter. Qu’importe si les pieds des hommes foulent notre cœur, pourvu que le nombre des rachetés croisse et que le sang de mon Jésus n’ait pas été versé sans produire de fruit. C’est là le sort des servantes de Dieu. Mais, ensuite, nous méritons de recevoir dans notre sein la sainte Hostie et de dire au pied de la croix baignée de son sang et de nos larmes : “ Père, voici l’hostie immaculée que nous t’offrons pour le salut du monde. Garde-nous, Père, unies à elle et, par ses mérites infinis, donne-nous ta bénédiction. ”


Quant à moi, je te donne ma caresse. Prends du repos, ma fille, le Seigneur est avec toi. »

====================================================================================
Maria Valtorta Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Contenu sponsorisé




Maria Valtorta Empty
MessageSujet: Re: Maria Valtorta   Maria Valtorta Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maria Valtorta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS ::  PROPHÉTIES ET APPARITIONS-
Sauter vers: