Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Cardinal Gerhard Müller
par Panetier Aujourd'hui à 10:18

» La pensée du jour
par Panetier Aujourd'hui à 9:56

» 24 septembre : Saint Silouane de l'Athos
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:09

» 24 septembre : Notre-Dame de la Merci
par ami de la Miséricorde Hier à 23:45

» Neuvaine à St Michel Archange et aux neuf choeurs des Anges.
par ami de la Miséricorde Hier à 23:34

» Mois de Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Hier à 23:25

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:12

» 23 septembre Saint Padre Pio de Pietrelcina
par Panetier Hier à 17:32

» Blogs catholiques (où trouver encore de l'info catho...)
par Panetier Hier à 17:03

» Prière après la sainte communion de St Padre PIO
par Panetier Hier à 16:28

» Le cardinal Zen appelle à la démission du card. Parolin...
par Panetier Hier à 16:18

» Le prêtre ayant brûlé le drapeau gay est en fuite
par ami de la Miséricorde Hier à 14:17

» Le secret le mieux gardé de Fatima.
par Philippe Hier à 14:13

» "Jean Paul II était un saint je suis le diable"
par ami de la Miséricorde Hier à 13:51

» Statistiques sur les pédophiles (Abbé Guy Pagès)
par ami de la Miséricorde Hier à 13:19

» 23 septembre : Saints Zacharie et Elisabeth
par ami de la Miséricorde Hier à 8:57

» Mgr Chaput élève la voix
par Philippe Sam 22 Sep - 23:21

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Sam 22 Sep - 20:50

» Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.
par azais Sam 22 Sep - 12:01

» Du blog de Jeanne Smits...
par Françoise Sam 22 Sep - 5:53

» 22 septembre : Saint Maurice et ses compagnons
par ami de la Miséricorde Sam 22 Sep - 0:56

» Don Guéranger : Les Quatre Temps de Septembre
par ami de la Miséricorde Sam 22 Sep - 0:33

» Une nouvelle Constitut° apostolique précisant le rôle du synode des Evêques.
par Panetier Ven 21 Sep - 16:20

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Panetier Ven 21 Sep - 11:05

» La prière
par Philippe Ven 21 Sep - 10:10

» Le Pape Dictateur - Auteur Henry Sire.
par Françoise Ven 21 Sep - 3:29

» Prions pour toute l'Eglise et pour nos deux Pontifes à Rome ...
par Philippe Jeu 20 Sep - 23:36

» 21 septembre : Sainte Déborah
par ami de la Miséricorde Jeu 20 Sep - 22:45

» 21 septembre Saint Matthieu Apôtre et Evangéliste
par ami de la Miséricorde Jeu 20 Sep - 22:33

» Comment les communistes ont infiltré l'Eglise pour la détruire de l'intérieur.
par Philippe Jeu 20 Sep - 20:03

» Père Linus Clovis
par Philippe Jeu 20 Sep - 18:28

» Notre Dame de la Salette (J.C. Gianadda)
par Françoise Jeu 20 Sep - 15:42

» Ce que l'on peut attendre des musulmans.
par Philippe Jeu 20 Sep - 12:56

» Un Evêque courageux - Voici une belle homélie de Mgr Cattenoz, pour la messe du
par Hercule Jeu 20 Sep - 12:37

» L'Eglise est-elle entrée en errance ?
par Philippe Jeu 20 Sep - 11:07


Partagez | 
 

 Sainte Faustine : L'épreuve suprême le délaissement complet

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
avatar

Messages : 1914
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 60
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Sainte Faustine : L'épreuve suprême le délaissement complet   Ven 30 Mar - 23:25

 

Sainte Faustine : L’épreuve suprême, le délaissement complet :

98. Le désespoir.


L’âme sort victorieuse des batailles précédentes, même si elle a trébuché, elle se bat vaillamment ; elle appelle Dieu en toute humilité : « Sauvez-moi, je péris ! » Elle est encore capable de combattre. 
Maintenant de terribles ténèbres enveloppent l’âme. Elle ne voit en elle que péché. 

Elle souffle cruellement. Elle se voit complètement abandonnée de Dieu, elle a le sentiment d’être pour Lui un objet de haine ; elle est au bord du désespoir. Elle se défend de son mieux, elle tâche d’éveiller la confiance. Mais l’oraison n’est pour elle qu’une plus grande peine ; il lui semble qu’elle attise la colère de Dieu. Elle se tient sur un sommet qui se perd dans les nuées, mais qui surplombe un gouffre. 

L’âme brûle du désir d’être près de Dieu, mais elle se sent repoussée. Tous les supplices du monde ne sont rien, comparés au sentiment dont elle est la proie : l’abandon de Dieu. 

Personne ne peut la soulager. Elle voit qu’elle est toute seule, qu’elle n’a personne pour la défendre. Elle lève les yeux au ciel, mais elle sait qu’elle n’a rien à en attendre ; pour elle, tout est perdu. Elle tombe dans des ténèbres de plus en plus épaisses ; Il lui semble qu’elle a perdu Dieu pour toujours, ce Dieu qu’elle a tant aimé. 

Cette pensée lui cause un tourment indescriptible. Mais elle n’y consent pas. Elle tente de regarder vers le ciel, en vain : et cela redouble son tourment. 

Personne n’éclairera cette âme si Dieu veut la maintenir dans les ténèbres. Elle a le sentiment aigu et terrifiant d’être rejetée de Dieu. Des élans douloureux jaillissent de son cœur si douloureux, qu’aucun prêtre ne les comprendra, à moins qu’il ne soit lui-même passé par ces épreuves. 

Et en tout cela, Satan ajoute encore aux souffrances de l’âme par ses moqueries : « Tu vois bien ! Resteras-tu encore fidèle ? Voilà ton sort, tu es en notre pouvoir ! » Mais Satan n’a pas plus d’influence sur cette âme que Dieu ne le permet, et Dieu sait combien nous pouvons supporter. –« A quoi cela t’a-t-il servi de te mortifier ? D’être fidèle à la règle ? A quoi bon tous ces efforts ? Tu es rejetée de Dieu ! » dit Satan. 

-Ce mot « rejetée » devient un feu qui brûle chaque nerf ; il transperce tout l’être jusqu’à la moelle des os. Le moment le plus important de cette épreuve arrive. L’âme ne cherche plus d’aide nulle part : elle se plonge en elle-même, perd tout le reste de vue. C’est comme si elle acceptait ce supplice du délaissement. C’est un moment que je ne saurais décrire. C’est l’agonie de l’âme. 

Petit Journal" de Ste Faustine

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
 
Sainte Faustine : L'épreuve suprême le délaissement complet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Faustine
» Enregistrement sur Jésus miséricordieux et Sainte Faustine Kowalska
» La prière de la Miséricorde, chez Sainte Faustine.
» 5 Octobre : Sainte Faustine Kowalska
» Sainte Faustine Kowalska a visité l’enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR ::  FORMATION-
Sauter vers: