Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.
par azais Aujourd'hui à 17:30

» Cardinal Gerhard Müller
par Panetier Aujourd'hui à 10:18

» La pensée du jour
par Panetier Aujourd'hui à 9:56

» 24 septembre : Saint Silouane de l'Athos
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:09

» 24 septembre : Notre-Dame de la Merci
par ami de la Miséricorde Hier à 23:45

» Neuvaine à St Michel Archange et aux neuf choeurs des Anges.
par ami de la Miséricorde Hier à 23:34

» Mois de Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Hier à 23:25

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:12

» 23 septembre Saint Padre Pio de Pietrelcina
par Panetier Hier à 17:32

» Blogs catholiques (où trouver encore de l'info catho...)
par Panetier Hier à 17:03

» Prière après la sainte communion de St Padre PIO
par Panetier Hier à 16:28

» Le cardinal Zen appelle à la démission du card. Parolin...
par Panetier Hier à 16:18

» Le prêtre ayant brûlé le drapeau gay est en fuite
par ami de la Miséricorde Hier à 14:17

» Le secret le mieux gardé de Fatima.
par Philippe Hier à 14:13

» "Jean Paul II était un saint je suis le diable"
par ami de la Miséricorde Hier à 13:51

» Statistiques sur les pédophiles (Abbé Guy Pagès)
par ami de la Miséricorde Hier à 13:19

» 23 septembre : Saints Zacharie et Elisabeth
par ami de la Miséricorde Hier à 8:57

» Mgr Chaput élève la voix
par Philippe Sam 22 Sep - 23:21

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Sam 22 Sep - 20:50

» Du blog de Jeanne Smits...
par Françoise Sam 22 Sep - 5:53

» 22 septembre : Saint Maurice et ses compagnons
par ami de la Miséricorde Sam 22 Sep - 0:56

» Don Guéranger : Les Quatre Temps de Septembre
par ami de la Miséricorde Sam 22 Sep - 0:33

» Une nouvelle Constitut° apostolique précisant le rôle du synode des Evêques.
par Panetier Ven 21 Sep - 16:20

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Panetier Ven 21 Sep - 11:05

» La prière
par Philippe Ven 21 Sep - 10:10

» Le Pape Dictateur - Auteur Henry Sire.
par Françoise Ven 21 Sep - 3:29

» Prions pour toute l'Eglise et pour nos deux Pontifes à Rome ...
par Philippe Jeu 20 Sep - 23:36

» 21 septembre : Sainte Déborah
par ami de la Miséricorde Jeu 20 Sep - 22:45

» 21 septembre Saint Matthieu Apôtre et Evangéliste
par ami de la Miséricorde Jeu 20 Sep - 22:33

» Comment les communistes ont infiltré l'Eglise pour la détruire de l'intérieur.
par Philippe Jeu 20 Sep - 20:03

» Père Linus Clovis
par Philippe Jeu 20 Sep - 18:28

» Notre Dame de la Salette (J.C. Gianadda)
par Françoise Jeu 20 Sep - 15:42

» Ce que l'on peut attendre des musulmans.
par Philippe Jeu 20 Sep - 12:56

» Un Evêque courageux - Voici une belle homélie de Mgr Cattenoz, pour la messe du
par Hercule Jeu 20 Sep - 12:37

» L'Eglise est-elle entrée en errance ?
par Philippe Jeu 20 Sep - 11:07


Partagez | 
 

 Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2237
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?   Mer 17 Mai - 7:19

Bonjour,

Après l'arrivée d'Emmanuel Macron, voici celle d'Edouard Philippe : deux Bilderberg en puissance. Il est à souhaiter qu'ils ne nous préparent pas le coup de l'Europe fédérale. Qu'est-ce qu'on aimerait se tromper ?

Voir :

https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/13606-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-internationale-de-ce-mercredi-17-mai-2017 

https://www.crashdebug.fr/dossiers/5002-la-derive-federaliste-est-consubstantielle-a-la-construction-europeenne-par-le-general-pierre-marie-gallois

***

La dérive fédéraliste est consubstantielle à la « construction européenne », par le général Pierre-Marie Gallois
511111 Rating 5.00 (5 Votes)
Catégorie : Dossiers  Publication : 28 juin 2012  Mis à jour : 12 janvier 2015  Création : 28 juin 2012Écrit par folamour  Affichages : 3435



Ça c’est le double effet « kiss cool ». Saurez-vous trouver la surprise ? À l’heure où le fédéralisme est en question à Bruxelles, j’ai pensé qu’il était bon d’en discuter dans nos pages... Cependant, une question me taraude, FN, PS, UMP,  Modem, tous calqués sur le même cap européiste servile, mais à part l'... où sont passés les patriotes en 2012 ?



 
Dans cette analyse datant de mai 2004, notre ami le général Gallois exprime son point de vue à propos de la construction européenne. Dans la mouvance républicaine, patriote et progressiste comme ailleurs, les avis sont partagés sur cette question. Certains sont favorables à une Europe confédérale des nations. D’autres comme le général Gallois estiment de manière argumentée que toute « construction européenne » conduit inéluctablement au fédéralisme et à la destruction des Etats-nations. Si, dans ses « Propositions pour une Charte Nationale et Républicaines », le Comité Valmy a pris position, en partie pour des considérations tactiques, en faveur d’ « une autre Europe, indépendante, fondée sur des peuples et des nations souverains et solidaires, suivant une base d’alliances et de coopérations mutuellement profitables, » cette question y reste cependant ouverte et l’argumentation du général Gallois entre, de manière très pertinente, dans nos hypothèses de travail. Pierre-Marie Gallois a signé l’appel fondateur du Comité pour une Europe des Peuples et Nations Souveraines, qui est devenu le Comité Valmy. Il est également l’un des premiers a avoir signé le Manifeste Républicain.

Certains, en France se déclarent membres de « l’Alliance pour l’Europe des nations ». C’est le cas de M. Charles Pasqua dont le groupe « Union pour l’Europe des nations » serait un « espace de résistance à la dérive fédéraliste et bureaucratique de l’Union européenne (Le Figaro du 18 mai 2004, p.15 : « Non à la dérive fédéraliste »).
Si l’on veut respecter la France, et que lui soit restituée sa pleine souveraineté et son indépendance ce n’est pas de « l’Europe des Nations » qu’il faut parler mais, tout simplement, des « nations d’Europe » ainsi qu’on le faisait avant d’être atteints par le mortel virus Jean Monnet.
« L’Europe des nations » est une expression dépourvue de signification politique. Ou bien les nations qui composent cette Europe géographique sont des Etats souverains n’obéissant à d’autres lois que celles adoptées par les représentants de leurs populations respectives ou bien ces populations vivent sur des divisions territoriales administratives d’un Etat qui s’appellerait « Europe ». Il n’existe pas, et il n’a jamais existé de système politique intermédiaire qui fut viable.
« L’Europe des nations » conduit à la fédération des « Etats-nations » de M. Jospin, autre expression qui demeure une vue de l’esprit. Pas plus que les précédentes, de telles Institutions n’ont existé. Pas davantage les Institutions confédérales dont on vous rebat les oreilles afin de justifier la « Construction européenne » en faisant mine d’écarter son objectif réel qui est l’Europe fédérale. L’idée confédérale est l’attrape-nigauds usuel des européistes, c’est-à-dire des destructeurs – entre autres nations – de la France souveraine, en spéculant sur l’ignorance institutionnelle de l’opinion et en lui faisant croire que par le confédéral on pourrait à la fois mettre sur pied un Etat européen souverain formé d’Etats nationaux également souverains. Ce qui n’a aucun sens.
Outre-atlantique, en 1783, les « pères fondateurs » avaient tenté de s’en remettre à des Institutions confédérales. Leur flagrante inefficacité, le chaos politique et social qui en est rapidement résulté ont conduit à bref délai à un régime fédéral pur et dur avec la Constitution de 1787. Toujours en vigueur, et ayant évolué avec le passage des ans grâce à de nombreux amendements.
La « Construction européenne » ne peut que nourrir la « dérive fédéraliste ». Une fois entrés dans l’engrenage européen, ce qui semble être le cas, des membres de l’ « Union pour l’Europe des nations », il n’y a d’autre choix que l’inefficacité, le désordre, le chaos, d’une part, ou le fédéralisme intégral d’autre part avec la disparition de toutes les souverainetés et de toutes les indépendances nationales.
Il ne s’agit pas, comme le dit, en conclusion, le signataire de cet article de « défendre les intérêts de la France en Europe », mais de les défendre, ces intérêts, dans le monde, au besoin aux dépens d’un ou de plusieurs de ses voisins géographiques si les circonstances l’exigent et si la France y gagne.
On ne défend pas l’intérêt de la France dans l’Europe si l’on cherche à faire de l’Europe une entité politique. A elle seule l’idée européenne suffit à compromettre ces intérêts.
La preuve en est que les européistes ont déjà réussi à installer le fédéralisme dans la gestion des plus importantes activités des pays membres de cette désastreuse Union. L’économie et la monnaie unique sont fédéralisées, ce n’est pas une dérive mais un fait accompli. Les directives de Bruxelles ayant force de loi, le droit européen l’emportant sur le droit français, les arrêts de la Cour de Justice européenne invalidant ceux de le l’Institution judiciaire de la France, l’anglais langue européenne supplantant le français, à ranger dans les patois régionaux, sont autant de manifestations du fédéralisme. Parler de « dérive » c’est tromper les Français.
La vérité c’est qu’il faut, exercice difficile entre tous, revenir en arrière, redonner aux Français la souveraineté qu’ils exerçaient il y a moins d’un demi-siècle, à leur profit, un peuple de 60 millions étant parfaitement à la mesure de relever souverainement les défis du monde, à commencer, par ceux de l’inéluctable mondialisation.
L’ « idée européenne », avec son inévitable fédéralisme final c’est pour les Français :

 la vassalité,

 la désindustrialisation et la dépendance financière, économique, industrielle

 l’appauvrissement, le chômage, l’évasion des capitaux,

 le pillage de leurs ressources,

 la mainmise par l’étranger sur leurs outils de travail,

 l’évasion des capitaux,

 la transformation de leur territoire en parc de loisirs

 l’invasion par la montée du sud vers le nord et l’insécurité

 la fin d’une Histoire millénaire.
L’« idée européenne » ce n’est pas une dérive à contrôler, c’est tout simplement la création d’un super-Etat fédéral, et la « provincialisation » des ex-Etats membres de cette fédération. Le salut exige de reléguer l’idée européenne aux côtés des tentatives avortées et maléfiques de l’Histoire et de redonner à la France la maîtrise de son destin. Tant qu’on parlera d’Europe politique et que des centaines de milliers de prébendiers vivent – grassement – de l’idée européenne et en font la propagande, politiciens compris, les Français seront dépouillés de leurs droits. « Contrôler la dérive fédéraliste » n’est qu’un pauvre artifice conciliant politicaillerie et apparent patriotisme.
Mise en ligne CV fin 2004
Revenir en haut Aller en bas
Vévette



Messages : 13
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?   Mer 17 Mai - 12:08

Bonjour

A mon avis, il faut attendre les Législatives pour en savoir plus. C'est là que tout va se jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2237
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?   Jeu 18 Mai - 6:36

Bonjour,

En partage ce matin : 

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/05/15/du-jamais-vu-elysee-et-matignon-sous-controle-du-bilderberg/

Très bon saint Jeudi de la 5 ème semaine de Pâques.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2237
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?   Jeu 18 Mai - 10:56

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2237
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?   Lun 22 Mai - 14:25

Est-ce bien cela que veut Emmanuel Macron ? Est-ce bien cela que les Français veulent ?

... A vous de voir, le discours de cette dame est clair : Bruxelles veut effacer la République Française.

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2237
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?   Lun 22 Mai - 15:23

C'est bel et bien parti ! ... Et Bruno Le Maire créa le job à 5 euros de l'heure ! ... Mais pourquoi ne montrerait-il pas l'exemple, par exemple ?  Basketball

https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13625-et-bruno-le-maire-crea-le-job-a-5-euros?utm_medium=push_notification&utm_source=rss&utm_campaign=rss_pushcrew
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce que vous percevez la déferlante qui nous arrive dessus à toute vitesse ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment vous percevez vous? (test)
» je suis avec vous par la pensée..
» " Vous m'êtes très chers" Jésus 28 mai 2007
» un film vous a plu...decrivez le pour nous donner envie
» "Sans Moi, vous ne pouvez rien faire", nous rappelle le Seigneur Jésus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: ACTUALITÉ INFO-
Sauter vers: