Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 21 février : Saint Robert Southwell
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:54

» La Providence et la confiance en Dieu par Fr. Garrigou-Lagrange
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:26

» 20 février : Sainte Jacinta Marto
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Mer 19 Fév - 21:31

» 19 février : Saint Gabin de Rome
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Mar 18 Fév - 21:30

» Burkina Faso : 24 fidèles assassinés
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Lun 17 Fév - 21:57

» 18 février : Sainte Bernadette Soubirous
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Lun 17 Fév - 20:41

» Dossier Chine
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Lun 17 Fév - 9:47

» JOURS 24 DE PRIÈRE CONTRE L'ÉGLISE DES TÉNÈBRES
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Lun 17 Fév - 9:00

» 17 février : St Alexis Falconieri et les fondateurs des Serv
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Dim 16 Fév - 21:13

» DEUX PAPES PRÉDITS 7 ANS AUPARAVANT
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Dim 16 Fév - 9:06

» 16 février : Sainte Julienne de Nicomédie
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Dim 16 Fév - 7:39

» 15 février : Bienheureux Michel Sopocko
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Sam 15 Fév - 8:27

» 15 février : Saint Claude la Colombière
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Sam 15 Fév - 8:15

» Pas de pape sans sede vacante
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Ven 14 Fév - 10:34

» 14 février : Saint Valentin de Terni
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 13 Fév - 21:23

» 13 février Bienheureux Jourdain de Saxe
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Mer 12 Fév - 21:10

» 12 février : Sainte Eulalie de Barcelone
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Mer 12 Fév - 20:54

» LE VATICAN TENTE D'EXPULSER UN ITALIEN EN TANT QU'IMMIGRANT
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Mar 11 Fév - 16:45

» 11 février : Notre-Dame de Lourdes
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Lun 10 Fév - 21:43

» Du 3 au 11 février Neuvaine à Notre Dame de Lourdes
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Lun 10 Fév - 21:21

» Le curé enragé
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Lun 10 Fév - 12:53

» Mise au point
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Lun 10 Fév - 8:55

» 10 février : Sainte Scholastique
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Dim 9 Fév - 21:46

» 9 février Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Dim 9 Fév - 8:29

» L'oraison.
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Dim 9 Fév - 2:06

» 8 février : Sainte Joséphine Bakhita
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Sam 8 Fév - 9:07

» 7 février : Bienheureux Pie IX
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 6 Fév - 21:55

» Baisse spectaculaire de la violence quand l'adoration augmente
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Jeu 6 Fév - 14:55

» Luisa PICCARRETA la petite fille de la DIVINE VOLONTE.
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Mer 5 Fév - 23:02

» 6 février : Vénérable Marthe Robin
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Mer 5 Fév - 22:24

» 5 février : Sainte Agathe de Catane
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Mar 4 Fév - 22:02

» un collégien chrétien violemment agressé parce qu’il portait une croix au cou
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar Philippe Mar 4 Fév - 19:14

» 4 février Sainte Véronique
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Lun 3 Fév - 21:46

» 3 février : Saint Siméon le Sage
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Dim 2 Fév - 21:45

» 2 Février : La Présentation de Jésus au Temple
1903 haine de l'Eglise catholique Emptypar ami de la Miséricorde Dim 2 Fév - 8:25


Partagez
 

 1903 haine de l'Eglise catholique

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1381
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

1903 haine de l'Eglise catholique Empty
MessageSujet: 1903 haine de l'Eglise catholique   1903 haine de l'Eglise catholique EmptyJeu 12 Avr - 17:37

Le 12 avril 1903: la république met en œuvre sa haine de l'Eglise catholique : expulsion des Congrégations.


1903 haine de l'Eglise catholique Combe10

« Le 12 avril, le révérend père général des chartreux, Dom Michel, a écrit à Combes afin de lui faire part de son refus de quitter les murs d'un monastère fondé au XIe siècle. Lui accordant son pardon pour « les procédés si peu dignes d'un chef de gouvernement », le prieur l'a toutefois averti de se préparer à comparaître « devant le tribunal de Dieu ». La conclusion prouvait qu'on peut être un vieux moine et pratiquer l'impertinence : « À bientôt, monsieur le Président du Conseil ! Je ne suis plus jeune et vous avez un pied dans la tombe. Préparez-vous, la confrontation que je vous annonce vous réserve des émotions inattendues. »

Le 20, le procureur de la République a fait apposer les scellés sur les accès au monastère. Mais pour défendre « ses » chartreux, la population s'est mobilisée. Sous la neige et dans le froid, des hommes et des femmes sont arrivés de partout. La nuit, autour de feux de bois, ils se chauffent comme ils le peuvent. Le 28 avril, ils doivent être 5 000. Certains chantent des cantiques ou récitent leur chapelet, mais quand les troupes se profilent sur la route, le 29 avril, à 2 heures du matin, c'est La Marseillaise que les manifestants entonnent. Et ils crient : « Vive l'armée ! Vive les chartreux ! Vive la liberté ! »

Dans les derniers kilomètres, les soldats ont dû déblayer des barrages dressés avec des arbres ou des charrettes renversées. Devant eux sont massés les milliers de manifestants qui bloquent le passage. Il faut une bonne heure pour que les fantassins, mètre par mètre, fendent la foule. Les cavaliers les suivent, de même que les trois calèches qui, encadrées par une cinquantaine de gendarmes, transportent les magistrats. À l'intérieur du monastère, à trois heures et demie, pendant que les cloches sonnent le glas, les moines se regroupent dans l'église et rejoignent leur stalle. Le prieur entame la lecture de l'office du jour.

Dehors, la foule est toujours aussi compacte. On fait charger les chevaux pour briser la chaîne humaine qui interdit l'accès aux portes. En vain. Les manifestants crient toujours : « Vive les chartreux ! », « Vive l'armée ! », « Vive la République ! » Si les soldats —qui sont des appelés— s'efforcent de ne blesser personne, les gendarmes ont moins de scrupules. À quatre heures du matin, l'entrée du monastère est dégagée. S'approchant du grand portail, un magistrat sonne trois fois : « Je suis le juge d'instruction, ouvrez. » « Non », répond une voix derrière le guichet. « Nous sommes ici au nom de la loi. » « Il n'y a plus de loi », rétorque le moine.

Le procureur ordonne au capitaine de gendarmerie de faire enfoncer la porte de service. Vingt minutes sont nécessaires aux sapeurs du génie, sous les sifflets de la foule, pour accomplir leur besogne. À 5 heures, alors que les premières lueurs du jour dévoilent les montagnes, les forces de l'ordre pénètrent dans l'enceinte. Elles défoncent la porte de l'hôtellerie, puis la grille du cloître, et débouchent au premier étage, au niveau de la tribune de l'église. Dans leurs stalles, les moines se tiennent immobiles. Le juge d'instruction aperçoit Jean-François Pichat, député de Grenoble, et Me Poncet, avocat à la cour d'appel, venus assister les chartreux. « Je vous somme d'ouvrir, clame le magistrat, au nom de la loi ! »

Faute de réponse, le juge et le procureur descendent l'escalier qui mène au rez-de-chaussée, et commandent aux gendarmes de défoncer la porte de l'église. Ils y pénètrent enfin, le chapeau sur la tête.

Les moines entonnent le Sub tuum, un chant d'invocation à la Vierge. Il reste à franchir la grille de bois qui sépare les stalles du reste de la nef. Un caporal escalade le jubé, et l'ouvre. Vingt-deux chartreux sont là. Pour le prieur et pour chacun d'entre eux, un mandat d'amener est rédigé. Puis chacun des religieux est empoigné par deux gendarmes. À 7 heures du matin, tout est fini.

Après un ultime interrogatoire à l'hôtellerie des Dames, face au monastère. Le lendemain, le commandant de Coubertin, commandant du 2e Dragon, envoie sa démission au ministre de la Guerre.

Tiré de "Quand les catholiques étaient hors la loi" de Jean Sévillia (éditions Perrin page 9)

====================================================================================
1903 haine de l'Eglise catholique Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
 
1903 haine de l'Eglise catholique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: Chambre ardente pour les Martyrs, ceux qui souffrent, les Chrétiens d'Orient et les enfants avortés-
Sauter vers: