Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 22 octobre Saint Salomé la Myrophore
par ami de la Miséricorde Hier à 22:48

» 22 octobre : Notre-Dame de Kazan
par ami de la Miséricorde Hier à 22:41

» Monseigneur Nicola Bux
par Panetier Hier à 22:31

» 22 octobre : Saint Karol Jozef Wojtytla
par ami de la Miséricorde Hier à 22:25

» 20 octobre : Sainte Faustine visite l'enfer
par ami de la Miséricorde Hier à 22:15

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 22:08

» Marie de la Divine Miséricorde: Docteur Kedlly Bowring nous parle d'elle
par Philippe Hier à 21:16

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:14

» Exhortation retentissante de Jim Caviezel
par Panetier Hier à 19:15

» L'Islam
par Philippe Hier à 8:57

» 21 octobre : Saint Hilarion de Gaza (de Tabathe)
par ami de la Miséricorde Hier à 8:39

» 21 octobre Sainte Ursule et ses compagnes
par ami de la Miséricorde Hier à 8:32

» Le livre de l'Amour Miséricordieux.
par Philippe Hier à 8:30

» 21 octobre : Bienheureux Nicolas Barré
par ami de la Miséricorde Hier à 8:20

» pureté
par Philippe Hier à 8:10

» François Bergoglio
par Philippe Hier à 8:05

» Blogs catholiques (où trouver encore de l'info catho...)
par Philippe Hier à 7:29

» Synode pour les jeunes : Paolo Ruffini parle et Vatican news camoufle
par Panetier Sam 20 Oct - 22:50

» Les œufs pas cassés
par Panetier Sam 20 Oct - 16:31

» Sub Tuum Praesidium (Sous l'abri de ta miséricorde) - chant à Marie.
par Panetier Sam 20 Oct - 16:23

» Comment être chrétien dans un monde qui ne l'est plus - Rod DREHER
par Panetier Sam 20 Oct - 15:39

» Ordinaire » de la messe chanté par les moines de Solesmes
par Panetier Sam 20 Oct - 13:02

» 20 octobre Saint Corneille le Centurion
par ami de la Miséricorde Sam 20 Oct - 9:51

» 20 octobre Sainte Faustine sur le péché des Anges
par ami de la Miséricorde Sam 20 Oct - 9:44

» Mgr Viganò publie une nouvelle lettre
par Françoise Sam 20 Oct - 7:21

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Philippe Ven 19 Oct - 19:27

» « On nous a changé la religion ! » : le grand effondrement de 1965
par Philippe Ven 19 Oct - 7:41

» 19 octobre : Saint Joël
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:58

» 19 octobre : Saint Zorobabel
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:48

» 19 oct Saint Néhémie
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:42

» 19 octobre : Saint Paul de la Croix
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:32

» Je sais que Tu es là Saint-Esprit.
par Françoise Jeu 18 Oct - 22:09

» Père James Manjackal
par Françoise Jeu 18 Oct - 21:53

» Louis XVI, roi de France, martyr...
par Panetier Jeu 18 Oct - 21:53

» Billet d'humeur d'un panetier (Eglise & société)
par Panetier Jeu 18 Oct - 20:26


Partagez | 
 

 le pape égorge la Fraternité sacerdotale des Saints-Apôtres

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 830
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: le pape égorge la Fraternité sacerdotale des Saints-Apôtres    Ven 13 Avr - 13:54

Le pape confirme par sa signature le décret de dissolution de la Fraternité des Saints Apôtres de Bruxelles. 

Qui, dans le désert ecclésial de la Belgique, avait suscité un nombre considérable de prêtres et de séminaristes. Un coup fatal, porté sans attendre que la justice ecclésiastique suive son cours normal et se prononce sur le recours introduit par les paroissiens.
Vous rappelez-vous l’affaire de la Fraternité sacerdotale des Saints-Apôtres à Bruxelles ? Dans le paysage dévasté de l’Eglise belge et dans la capitale peut-être la plus déchristianisée d’Europe, Mgr André Léonard, alors archevêque de Malines-Bruxelles, avait créé, en 2013, une Fraternité sacerdotale inspirée du charisme du prêtre français Michel-Marie Zanotti-Sorkine. Elle comptait rapidement 23 séminaristes et 6 prêtres. Evénement extraordinaire dans une Eglise, qui, un an avant la nomination de Mgr Léonard à Malines-Bruxelles, n’avait enregistré, pour la partie francophone du diocèse, aucune entrée au séminaire. La Fraternité se vit confier une paroisse du centre de Bruxelles, Sainte-Catherine, et sa présence avait inauguré un renouveau de foi et d’activité.
Puis, l’archevêque Mgr André Léonard, véritable homme de foi, cible récurrente d’attaques (y compris physiques) et plusieurs fois humilié pour sa défense des valeurs de l’Eglise, non seulement se vit refuser la barrette cardinalice qui devait logiquement lui revenir mais, à l’échéance de ses 75 ans, fut aussitôt congédié par le pontife régnant. Il fut remplacé par Joseph De Kesel, grand protégé du controversé cardinal Danneels, impliqué dans une sinistre affaire d’abus sexuels pour avoir protégé un évêque coupable. Bien entendu, De Kesel fut fait cardinal. Et l’un de ses premiers actes de gouvernement fut la décision de ne plus accueillir, puis de dissoudre la Fraternité, qui, en plus de Sainte-Catherine, s’était vu confier une autre paroisse. Le motif officiel de la décision était que beaucoup de séminaristes étant français, il valait mieux qu’ils retournent dans leurs diocèses respectifs pour des raisons de « solidarité entre évêques ».
Naturellement, les paroissiens de Bruxelles n’ont pas cru une seule seconde à ce prétexte maladroit et ont demandé une rencontre avec l’archevêque pour lui exposer leurs arguments. « Mgr De Kesel ne désire plus accueillir la Fraternité au motif qu’elle compte trop de Français ». Est-il est l’évêque de la capitale de l’Europe au XXIe siècle ? Le principe de la « solidarité avec les évêques français » invoqué dans le communiqué pour mettre fin à l’œuvre de Mgr Léonard en dépit des succès reconnus de la Fraternité, n’a aucun sens ; en fait, sur les 80 séminaristes en formation au Séminaire de Namur (qui regroupe les séminaristes de la partie francophone du pays), seulement 25 sont belges : Va-t-on renvoyer tous les autres chez eux ? Va-t-on renvoyer tous les prêtres africains et polonais qui viennent apporter leur aide pour annoncer le message du Christ en Belgique ? L’Eglise catholique n’est-elle plus universelle ? Ne dépasse-t-elle plus les frontières ?
Nous savons comment tout cela s’est terminé. Mais si nous écrivons aujourd’hui, c’est parce que, ces derniers jours, nous avons reçu une information importante sur un événement décisif dans la triste histoire de la Fraternité. Un événement qui s’est passé à Rome et qui, malheureusement, porte la signature du Pape.
Voici l’histoire, en bref. Tandis qu’à Bruxelles on discutait et qu’on cherchait une solution, quelques laïcs et un prêtre ont choisi la voie légale du recours – normal en ces cas – à Rome au Tribunal Suprême de la Signature Apostolique. Les laïcs avaient auparavant contesté la décision de J. De Kesel auprès de la Congrégation pour le Clergé, qui n’était plus dirigée par le cardinal Mauro Piacenza, mais par le cardinal Beniamino Stella, ancien diplomate nommé à ce poste par le Pontife régnant. En novembre 2016, la Congrégation pour le Clergé refusait aux laïcs, sans aucune motivation, le « ius standi », c’est-à-dire le droit des plaignants à présenter leur cause devant un tribunal, et, en même temps, confirmait le décret de dissolution de la Fraternité promulgué par l’archevêque de Bruxelles.
Dans un cas comme celui-ci, le dernier recours est la Signature Apostolique, le Tribunal Suprême de l’Eglise auquel peut s’adresser tout membre de l’Eglise, qu’il soit clerc ou laïc, s’il pense devoir défendre son droit. La Signature Apostolique n’est plus dirigée par le cardinal Raymond Burke, éminent canoniste et prêtre de caractère ; il a été remplacé par l’ancien « ministre des affaires étrangères » du pape, un diplomate lui aussi, Mgr Dominique Mamberti. En décembre 2016, les laïcs de Bruxelles introduisirent leur dossier à la Signature Apostolique. La cause fut considérée positivement par le Promoteur de justice et aurait dû être soumise au Collège des juges, au cours de l’automne 2017. Ainsi auraient pu triompher la vérité et la justice.
C’est alors que s’est produit un vilain coup de théâtre. Le 25 novembre 2017, une lettre de la Signature informait les intéressés que la cause était finie. Sans attendre que la justice suive son cours et rende son verdict, le préfet de la Congrégation pour le Clergé, le cardinal Stella, s’était adressé au pape pour qu’il signe et, par conséquent, fasse sien le décret contesté de dissolution de la Fraternité. Le pontife l’a signé : un acte d’autorité arbitraire, qui apparaît clairement comme un coup porté au droit des plus faibles dans l’Eglise. (En effet, contre un décret pontifical aucun recours n’est possible, NdT). Une histoire qui jette une lumière sinistre sur les manières d’agir des plus hautes sphères de la curie réformée et du pape lui-même. Une sale histoire.

Source: LNBQ
Traduction: Site "Benoît et moi"

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2281
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: le pape égorge la Fraternité sacerdotale des Saints-Apôtres    Dim 15 Avr - 21:26



... Une Fraternité florissante : celle créée par le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine dissoute.


Lu sur "Benoit et moi" :

http://benoit-et-moi.fr/2018/actualite/la-justice-au-vatican-un-cas-emblematique-ii.html
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2281
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: le pape égorge la Fraternité sacerdotale des Saints-Apôtres    Mar 17 Avr - 20:00

...  affraid Sérieux, vous y croyez ! La raison évoquée est que cette fondation, par sa bonne tenue, détournait des vocations des séminaires diocésains, notamment des diocèses français. Eh bé, comme mauvaise foi, on fait difficilement mieux...


https://adelantelafe.com/el-vaticano-suprime-la-fraternidad-de-los-santos-apostoles-de-bruselas/






  • CORRISPONDENZA ROMAINE


Le Vatican abolit la Fraternité des Saints-Apôtres à Bruxelles
17/04/18 13:49par Corrispondenza Romana

La Confrérie des Saints-Apôtres, œuvre sacerdotale fondée par Mgr. Léonard et inspiré par le père Michel Marie Zanotti-Sorkine, dissous par Mons. De Kesel le 15 Juillet 2016, a finalement été supprimé par le pape Francisco les 12 derniers avril 2018. Certains avaient laïcs soumis un appel à la signature apostolique, qui semblait avoir de bonnes chances d'être acceptée, mais a été contrariée par le cardinal Beniamino Stella, préfet de la Congrégation pour le Clergé. Celui-ci, en effet, soumit le décret de suppression au pape François, mettant fin définitivement et brutalement à cette belle tentative de renouveau sacerdotal.
 
La Confrérie des Saints-Apôtres a été canoniquement en Avril 2013 par l'archevêque de Malines Bruxelles et Primat de Belgique, Mgr. André-Joseph Léonard, qui a appelé la communauté en Belgique pour aider au renouveau spirituel de son archidiocèse et Il lui a donné les paroisses de Santa Catalina, au centre de Bruxelles, et San José, au sud de Bruxelles.
 
Mgr Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles depuis 2010, fortement attaqué en raison de leur fidélité, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'église, construite avec l'aide de la Fraternité Sacerdotale une formation parallèle des prêtres en dehors du séminaire diocésain. C'est un chemin que d'autres évêques avaient déjà pris avant lui.
 
L'initiative de l'archevêque Léonard s'est révélée être un succès total. La Société a réalisé ce que les institutions diocésaines progressistes ne pouvaient plus faire: amener les jeunes hommes à la « beauté de la vocation et du service en tant que prêtres diocésains ». Les paroisses confiantes ont prospéré contrairement aux paroisses voisines et ont été visitées par de nombreux jeunes.
 

Bien que la communauté n'avait que trois ans, au printemps 2016, j'avais déjà six prêtres, un diacre et 21 séminaristes. Un succès extraordinaire qui contraste avec la rareté des vocations subies par le séminaire de l'archevêque de l'archidiocèse de Bruxelles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le pape égorge la Fraternité sacerdotale des Saints-Apôtres    

Revenir en haut Aller en bas
 
le pape égorge la Fraternité sacerdotale des Saints-Apôtres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mgr Williamson est exclu de la Fraternité Saint-Pie X
» Fraternité Sacerdotale St-Pie X
» Le Pape présente sainte Julienne de Cornillon, apôtre de l'Eucharistie
» Un prêtre refusé de messe au Pays Basque
» Une nouvelle calamité s'abat sur le Québec!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: ACTUALITÉ INFO-
Sauter vers: