Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 12 décembre Saint Corentin de Quimper
par ami de la Miséricorde Hier à 23:43

» 12 décembre Notre Dame de Guadalupe
par ami de la Miséricorde Hier à 23:34

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:24

» Pierre Éliane - Ma vie n'est qu'un instant (Ste Thérèse de l'E-J)
par Panetier Hier à 22:18

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:38

» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Hier à 8:28

» 11 décembre : Sainte María Maravillas de Jesús
par ami de la Miséricorde Hier à 8:21

» Une nouvelle Constitut° apostolique précisant le rôle du synode des Evêques.
par Panetier Hier à 0:03

» La franc Maçonnerie
par Panetier Lun 10 Déc - 16:13

» Si on parlait des gilets jaunes
par Panetier Lun 10 Déc - 10:25

» La Divine Volonté Pères J-Jacques et Dominique/ & homélies
par Françoise Dim 9 Déc - 23:18

» 10 décembre : Sainte Eulalie de Mérida
par ami de la Miséricorde Dim 9 Déc - 22:06

» 10 décembre :Translation de la Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Dim 9 Déc - 21:47

» Un peu plus loin que la grotte de Lourdes...
par Panetier Dim 9 Déc - 14:30

» Sal Solo - San Damiano
par Panetier Dim 9 Déc - 13:49

» Charte du Monastère Intérieur.
par Panetier Dim 9 Déc - 13:22

» Les canonisations express, une arnaque ?
par Panetier Dim 9 Déc - 12:34

» 9 décembre : Sainte Anne (Hanna), mère du Prophète Samuel
par ami de la Miséricorde Dim 9 Déc - 0:02

» 9 décembre Saint Pierre Fourier
par ami de la Miséricorde Sam 8 Déc - 23:49

» 8 décembre Saint Romaric de Luxeuil
par ami de la Miséricorde Sam 8 Déc - 0:54

» 8 décembre Solennité de L'Immaculée Conception
par ami de la Miséricorde Sam 8 Déc - 0:31

» Le combat spirituel
par Panetier Ven 7 Déc - 10:36

» 7 décembre Saint Ambroise de Milan
par ami de la Miséricorde Ven 7 Déc - 9:21

» 7 décembre : Sainte Maria Giuseppa Rossello
par ami de la Miséricorde Ven 7 Déc - 9:06

» Comment être chrétien dans un monde qui ne l'est plus - Rod DREHER
par Panetier Jeu 6 Déc - 22:01

» LETTRE A DON CAMILLO
par Panetier Jeu 6 Déc - 20:08

» cardinal Burke
par Panetier Jeu 6 Déc - 18:42

» Le Concile œcuménique Vatican II
par Panetier Jeu 6 Déc - 18:27

» "Viens maintenant, Sauveur des païens" - cantate de Bach à l'orgue
par Panetier Jeu 6 Déc - 16:08

» 6 décembre : Bienheureux János Scheffler
par ami de la Miséricorde Jeu 6 Déc - 9:52

» 6 décembre Saint Nicolas de Myre
par ami de la Miséricorde Jeu 6 Déc - 9:45

» Saint Curé d'Ars pour le 1er dimanche de l'Avent
par ami de la Miséricorde Jeu 6 Déc - 9:37

» 5 décembre : Saint Sabas le sanctifié (de Mutalasque)
par ami de la Miséricorde Mer 5 Déc - 1:31

» 5 décembre : Vénérable Jean-Baptiste Fouque
par ami de la Miséricorde Mer 5 Déc - 1:10

» 1er sermon de Saint Bernard pour l'Avent
par ami de la Miséricorde Mer 5 Déc - 0:29


Partagez | 
 

 la sainte qui a fait de la France la « Fille aînée de l’Église

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
avatar

Messages : 882
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: la sainte qui a fait de la France la « Fille aînée de l’Église    Ven 18 Mai - 9:38

https://fr.aleteia.org/2018/05/16/petronille-la-sainte-par-laquelle-la-france-est-devenue-fille-ainee-de-leglise/

Pétronille, la sainte qui a fait de la France la « Fille aînée de l’Église »
 Isabelle Cousturié | 16 mai 2018

GUERCINO (1591–1666)

 
Sainte Pétronille, méconnue en France, et pourtant sa première sainte patronne, est honorée chaque année par une messe spéciale pour la France que le cardinal Vingt-Trois, archevêque émérite de Paris, célébrera ce 17 mai.

Sainte Pétronille est patronne de la France depuis le temps de Pépin le Bref (714-768). Et elle est honorée en grande pompe chaque année, depuis 1574, à l’autel où sont conservées ses reliques, à l’intérieur de la basilique Saint-Pierre, à Rome, par une messe particulière dédiée spécialement à la France.
Lire aussi : 6 prières pour la France adressées à saint Michel
La messe est célébrée cette année par l’archevêque émérite de Paris, le Cardinal André Vingt-Trois, en présence de l’ambassadeur de France près le Saint-Siège, son épouse, et les membres du corps diplomatique. Généralement, ce ne sont pas moins de 200 français, fidèles et pèlerins de Rome, qui y assistent, ces derniers voyant en cette tradition une belle occasion pour réaffirmer l’amour qu’ils nourrissent pour leur patrie et prier pour elle.

Une sainte méconnue


Pourtant en France, on connaît mal cette sainte entourée de tous les égards depuis des siècles. Et même si cette messe est là pour rappeler ces liens forts anciens qui l’unissent à la France, rares sont ceux qui savent pourquoi ce choix de sainte Pétronille et comment cette tradition est arrivée jusqu’à nous de façon si intense :
Sur la vie proprement dite de sainte Pétronille, on ne connaît pas grand chose si ce n’est que nous parlons d’une vierge martyre romaine du Iersiècle, descendante de Titus Flavius Petro, le grand père de l’empereur Vespasien et enterrée dans les Catacombes de Domitille.



Découvrez en images les catacombes de Domitille à Rome


Démarrer le diaporama
Selon la tradition, Pétronille aurait été amenée à la foi et baptisée par Saint Pierre lui-même, thèse jugée probable par la plupart des historiens. Dans la Légende dorée du chroniqueur Jacques de Voragine, on raconte que Dieu lui aurait épargné le martyre en la rappelant à Lui, alors qu’un noble romain qui l’avait demandé en mariage, et qu’elle refusait d’épouser pour consacrer sa virginité à Dieu, la menaça de mort si elle ne lui donnait pas une réponse favorable d’ici trois jours. Pétronille pria, jeûna et à sa prière, Dieu la rappela à lui.

Pourquoi ce choix de sainte Pétronille ?


C’est le roi franc Pépin le Bref lui-même qui a demandé au Pape que le corps de Pétronille soit porté au Vatican, qu’un sanctuaire y perpétue son culte, et qu’on y prie pour la nation franque. Parce qu’en défendant le pape Étienne II, contre les Lombards et empêchant leur roi Astolphe de s’emparer de Rome et d’en faire la capitale, Pépin lui avait donné un royaume, « l’État pontifical », proclamé le jour de son (deuxième) sacre par le Pape. Nous sommes le 28 juillet 754. Pépin devient alors « Fils de l’Église », et sainte Pétronille, « la fille spirituelle » de saint Pierre, tout naturellement la « patronne des francs » qui vaudra à la France, par analogie,  son titre de « Fille ainée de l’Église ».
Lire aussi : Mgr Laffitte : prier pour la France est un « devoir noble » du chrétien
Mais le pape Étienne II n’a pas eu le temps de transférer le sarcophage de sainte Pétronille dans une chapelle près de l’église de Saint-Pierre, comme il avait promis à Pépin, et c’est alors son successeur, le pape Paul Ier qui s’empresse de le faire. Celle-ci devient l’église des rois Francs, et en quelque sorte le symbole de l’alliance de la papauté et de la monarchie franque.



Une dévotion sans bornes


Le culte de la martyre romaine se répand dans toute la France où tant de petites Perrine, Pernelle, Perronelle voient le jour, en son honneur. Que de prières lui sont faites pour intercéder en faveur de quelques grâces, pour guérir une maladie (Louis IX lui-même). Que de défilés de rois dans la petite chapelle, que d’ornements précieux lui sont offerts au fil du temps. Jusqu’à une fameuse Piéta — celle de Michel-Ange — qui n’y restera que de 1499 à 1544, la chapelle devant être détruite comme l’ensemble de la basilique constantinienne, pour permettre la construction de l’actuelle basilique vaticane.
Le corps de sainte Pétronille est alors mis dans la « nouvelle Saint-Pierre » ainsi que la Piéta de Michel-Ange. En 1889, le pape Léon XIII fait suspendre devant l’autel de sainte Pétronille une lampe dont la flamme doit toujours restée allumée, sur laquelle est gravée : « Elle semble toujours prier sans cesse pour la France ». Et c’est donc à cet autel que, chaque année, une messe est célébrée pour la France.

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
 
la sainte qui a fait de la France la « Fille aînée de l’Église
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Livre de la Grâce Spéciale : Révélations de Sainte Mechtilde
» Sainte Hildegarde, saint Jean d'Avila bientôt déclarés docteur de l'Église
» Choc: une fille de 8 ans fait croire qu'elle a perdu sa mère dans la rue, l'impensable ce produit! (Vidéo)
» Famille saint Joseph
» Comment se confesser ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: L’ÉTERNELLE VÉRITÉ-
Sauter vers: