Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» FAUT IL COUVRIR LA NUDITÉ DU PAPE ?
par Panetier Aujourd'hui à 14:21

» 16 octobre Dédicace de la basilique du Mont Saint Michel
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:41

» 16 octobre : Saint Gérard Majella
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:11

» 16 octobre : Sainte Hedwige de Silésie
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:01

» Luz de Maria
par Philippe Aujourd'hui à 9:40

» 16 octobre : Sainte Marguerite-Marie Alacoque
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:41

» Chapelet Cassé
par Philippe Aujourd'hui à 0:59

» 15 OCTOBRE - ANNIVERSAIRE ACTE D'ABANDON MARTHE ROBIN
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:28

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:22

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:44

» Le livre de l'Amour Miséricordieux.
par Philippe Hier à 18:22

» Maria Valtorta
par Philippe Hier à 12:04

» L'Islam
par Philippe Hier à 9:38

» Défendez-nous Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 22:28

» 15 octobre : Saint Euthyme le jeune
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 21:58

» 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 21:39

» Le célibat des prêtres
par Philippe Dim 14 Oct - 10:49

» François Bergoglio
par Philippe Dim 14 Oct - 10:03

» La pensée du jour
par Philippe Dim 14 Oct - 9:59

» 14 octobre : Saint Calixte 1er
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 7:51

» Cardinal Sarah
par Françoise Sam 13 Oct - 21:43

» Sub Tuum Praesidium (Sous l'abri de ta miséricorde) - chant à Marie.
par Françoise Sam 13 Oct - 21:19

» 13 octobre 1884 : la vision du Pape Léon XIII
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 23:43

» 13 octobre 1917 Fin de l'apparition de Notre Dame de Fatima
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 23:26

» 13 octobre : Bienheureuse Alexandrina Maria Da Costa Balasar
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 23:09

» De tout et de rien !
par Françoise Ven 12 Oct - 14:42

» 12 octobre Sainte Spérie de cahors
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 8:26

» 12 octobre Saint Dismas, Le Bon Larron
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 8:19

» 12 octobre : Notre-Dame du Pilier
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 7:13

» 11 octobre : Sainte Maria Soledad Torrès Acosta
par ami de la Miséricorde Jeu 11 Oct - 7:41

» 11 octobre : Saint Angelo Giuseppe Roncal, Pape Jean XXIII
par ami de la Miséricorde Jeu 11 Oct - 7:29

» 11 octobre : Maternité de la B.V. Marie
par ami de la Miséricorde Mer 10 Oct - 23:26

» Ave Maria Gratia Plena
par Panetier Mer 10 Oct - 16:44

» L’abbé Henri Vallançon
par Panetier Mer 10 Oct - 11:17

» Jean Paul II
par Panetier Mer 10 Oct - 11:08


Partagez | 
 

 1er août Saint Alphonse de Liguori

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
avatar

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 60
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: 1er août Saint Alphonse de Liguori   Mar 31 Juil - 23:37



1er août : Saint Alphonse Marie de Liguori :

Prêtre et Docteur de l'Eglise


Alphonse naquit dans les environs de Naples en 1696. 
Il renonça à une carrière d'avocat, pour se tourner vers le sacerdoce et fut  ordonné prêtre en 1726. Il entama son apostolat auprès des plus pauvres. 

En 1732, il réunit quelques amis prêtres  avec les mêmes convictions que lui, celles d'imiter le Christ dans sa manière de vivre et d'annoncer l'Evangile.

 Il fonda la Congrégation du Très Saint Rédempteur dont les religieux sont appelés "Rédemptoristes". 

En 1748, il publia un exposé fondamental de Théologie morale. 
Nommé Evêque en 1762, il se dépensa sans compter malgré de grandes souffrances physiques. Il mourut en 1787.

Canonisé en 1839, il fut proclamé Docteur de l'Eglise par Pie IX, en 1871. 

Il est le saint Protecteur des théologiens. Son nom vient de l'allemand qui signifie "est courageux ou de caractère noble"

Prière de Saint Alphonse à la Ste Vierge Marie : A l'immaculée toujours Vierge Marie, pleine de grâces, bénie entre tous les enfants d'Adam, bien-aimée de Dieu, sa colombe, sa touterelle préférée, honneur du genre humain, délice de la Sainte Trinité, sanctuaire de charité, modèle d'humilité, miroir de toutes les vertus, Mère du bel amour, Mère de la sainte confiance, de la Miséricorde, avocate des malheureux, appui des faibles, lumière des aveugles et guérison des malades,  ancre d'espérance, cité de refuge, porte du paradis, arche de vie et arc en cile de la paix, porte du salut, étoile de la mer, océan de douceur, médiatrice des pêcheurs, espoir des désespérés, ressource des délaissés, consolatrice des affligés, secours des mauribonds, allégresse du monde,  cet ouvrage est humblement offert par un de ses serviteurs bien vil et indigne mais tout dévoué et affectionné.

 

Une prière à Marie, Reine de Miséricorde de Saint Alphonse,
http://www.mariedenazareth.com/index.php?id=13648


une prière quotidienne pour obtenir les grâces nécessaires au salut,

Père éternel, votre Fils nous a promis que vous nous accorderez toutes les 
grâces que nous vous demanderons en son nom. Au nom et par les mérites 
de Jésus Christ je vous demande pour moi et pour tous les hommes les 
grâces suivantes et tout d'abord une foi vive à tout ce que m'enseigne la 
Sainte Église Romaine.

Donnez-moi en même temps votre lumière qui me fasse connaître la vanité 
des biens de ce monde et la grandeur du bien infini que vous êtes, qui me 
fasse comprendre la laideur des péchés que j'ai commis, pour m'en humilier 
et pour les détester, qui me fasse apprécier votre bonté pour moi et y 
répondre du plus profond de mon coeur. Faites-moi aussi connaître l'amour 
que vous m'avez porté, pour que j'essaie désormais de vous être 
reconnaissant pour tant de bonté.

Donnez-moi ensuite une ferme confiance de recevoir de votre Miséricorde*, 
par les mérites de Jésus Christ et l'intercession de Marie, le pardon de mes 
péchés, la sainte persévérance et la gloire du Paradis.
Troisièmement, donnez-moi un grand amour envers vous, qui me détache 
de toutes les affections de la terre et de moi-même, pour n'aimer que vous, 
pour ne chercher et ne désirer que vous.

Quatrièmement, je vous prie de me donner une parfaite résignation à votre 
volonté, d'accepter en paix les souffrances, les infirmités, les mépris, les 
persécutions, les sécheresses d'esprit, la perte de mes biens, de ma 
réputation, de mes parents, et toutes les autres croix qui me viendront de 
vous. Je m'offre tout entier à vous pour que vous fassiez de moi et de tout 
ce qui m'appartient ce qui vous plaît. Mais donnez-moi la lumière et la force 
pour accomplir toutes vos saintes volontés ; et, spécialement au moment de 
la mort, aidez-moi à vous faire de tout mon coeur le sacrifice de ma vie, en 
union avec le grand sacrifice de Jésus votre Fils mourant sur la croix.

Cinquièmement, je vous demande d'avoir une grande douleur de mes 
péchés, qui me fasse vivre continuellement avec le regret dans le coeur et 
pleurer jusqu'à la mort les déplaisirs que je vous ai causés à vous, mon 
souverain bien, digne d'un amour infini et qui m'avez tant aimé.
Sixièmement, je vous prie de me donner l'esprit de vraie humilité et 
douceur, qui me fasse embrasser avec sérénité et même avec plaisir tous les 
mépris, les ingratitudes et mauvais traitements que je recevrai des hommes. 
Je vous prie de me donner aussi une charité parfaite qui me fasse souhaiter 
du bien à ceux qui m'ont fait du mal et m'employer à faire du bien, autant 
que je pourrai, tout au moins par la prière, à tous ceux qui m’auront fait 
quelque offense.

Septièmement, je vous prie de me donner d'aimer la sainte vertu de 
mortification, qui me fasse châtier mes sens rebelles, contrarier mon 
amour-propre. Je vous demande aussi de m'accorder la sainte pureté du 
corps et la grâce de résister à toutes les tentations déshonnêtes et de recourir 
alors toujours à vous et à votre sainte Mère. Donnez-moi la grâce d'obéir 
ponctuellement aux ordres de mon père spirituel et de tous mes supérieurs.
Donnez-moi une intention droite afin qu'en tout ce que je fais et désire, tout 
soit pour votre gloire et pour vous faire plaisir. 

Donnez-moi une totale confiance en la Passion de Jésus Christ et en l'intercession de Marie 
Immaculée. Donnez-moi une grande dévotion au Saint-Sacrement de l'autel, 
un tendre et véritable amour pour votre sainte Mère. Je vous prie de me 
donner par-dessus tout la sainte persévérance et la grâce de vous la 
demander sans cesse, spécialement au moment des tentations et de la mort.

Je vous recommande ensuite les saintes âmes du Purgatoire, mes parents et 
bienfaiteurs et je vous recommande d'une manière particulière tous ceux qui 
me haïssent ou qui m'ont fait quelque offense ; je vous prie de leur rendre 
en bien le mal qu'ils m'ont fait ou qu'ils me souhaitent. Je vous recommande 
enfin les infidèles, les hérétiques et tous les autres pécheurs ; donnez-leur la 
lumière et la force pour sortir du péché. 

O Dieu très aimable, faites-vous connaître et faites-vous aimer de tous, mais spécialement de moi qui me 
suis montré plus ingrat que les autres, afin que par votre bonté j'aille un jour 
chanter éternellement vos Miséricordes en Paradis, comme je l'espère par les 
mérites de votre sang et la protection de Marie. O Marie, Mère de Dieu, 
priez pour moi. Telle est mon espérance. Ainsi soit-il.

Source : livres-mystiques.com

un extrait " Des voies du salut" intitulé : De la patience de Dieu à l'égard des pécheurs,

1. Où trouver en ce monde quelqu'un dont la patience envers ses semblables égale la patience du Seigneur envers nous, ses créatures? Après tant d'offenses que nous lui avons faites, non seulement il nous supporte, mais il attend notre repentir.
Ah! Mon Dieu, si l'un de nos frères, si mon propre père avait reçu de moi les injures que je n'ai pas craint de vous faire, depuis combien de temps ne m'aurait-il pas interdit de paraître en sa présence? Mais vous, ô Père des Miséricordes, « ne me rejetez pas de devant votre face » (Ps 51-50, 13); ayez pitié de moi.

2. « Seigneur, s'écrie le sage, en s'adressant à Dieu lui-même, vous avez pitié de tous, parce que vous pouvez tout; et vous fermez les yeux sur les péchés des hommes, pour qu'ils se repentent » (Sg 11, 23).
Les hommes ferment les yeux sur les injures qu'ils ont reçues: les uns par vertu, car ils savent qu'ils n'ont pas le droit de se venger; les autres par impuissance, car ils n'ont pas la force nécessaire pour se venger. Mais vous, ô mon Dieu, vous avez le droit de tirer vengeance des injures commises contre votre Majesté infinie; et vous avez le pouvoir de vous venger toutes les fois que vous voulez. Néanmoins vous fermez les yeux. Ces hommes vous méprisent, ils vous font des promesses, puis ils vous manquent de parole: vous feignez de ne pas vous en apercevoir, comme si vous étiez indifférent à votre honneur.

Telle fut, Seigneur, votre Miséricorde envers moi. Aussi je ne veux plus jamais vous mépriser, ô mon Dieu, Bonté infinie; je ne veux plus jamais provoquer votre colère, ni vous forcer à me châtier. Eh quoi! Voudrai-je donc, pour revenir à vous, attendre que vous m'ayiez abandonné définitivement, et irrévocablement condamné à l'enfer? Je me repens, ô souverain Bien, de tous les déplaisirs que je vous ai causés. Que ne suis-je mort plutôt que de vous offenser! Vous êtes mon souverain Seigneur et Maître, vous m'avez racheté par votre mort; vous seul m'avez aimé, vous seul méritez d'être aimé; et c'est vous seul que je veux aimer.

3. Comment as-tu pu, ô mon âme, te conduire envers ton Dieu avec tant d'ingratitude et de témérité? Au moment même où tu l'offensais, il pouvait te frapper de mort subite et te précipiter en enfer; mais il t'attendait; au lieu de te punir, il te conservait la vie et te comblait de bienfaits. Et toi, au lieu de lui témoigner de la reconnaissance et de répondre par ton amour à son immense amour, tu continuais à l'offenser!

Ô Seigneur mon Dieu, vous m'avez attendu vraiment avec une Miséricorde étonnante; je vous en remercie; je me repens de vous avoir offensé et je vous aime. Je devrais maintenant me trouver en enfer, où je ne pourrais ni me repentir ni vous aimer. Mais, à cette heure je le puis; je me repens donc de tout mon coeur de vous avoir offensé, vous, la Bonté infinie; je vous aime plus que toute chose, je vous aime plus que moi-même. Pardonnez-moi, et faites que, désormais, je vous aime vous seul qui m'avez tant aimé. Que je vive uniquement pour vous, mon Rédempteur, qui êtes mort pour moi! J'espère tout par les mérites de votre Passion.
Ô Marie, Mère de Dieu, aidez-moi, priez pour moi.

Source : jesusmarie.free.fr

et la consultation de ses Oeuvres complètes,
http://jesusmarie.free.fr/alphonse.html

un site Rédemptoriste. 
http://www.redemptoristes.ca/notre-mission.html

SAINTS DU 1er AOÛT
https://nominis.cef.fr/contenus/fetes/1/8/2016/1-Aout-2016.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
 
1er août Saint Alphonse de Liguori
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neuvaine au Saint-Esprit de Saint Alphonse de Liguori
» Manière d'Entretenir avec Dieu (Saint Alphonse de Liguori)
» Méthode d'oraison selon Saint Alphonse de Liguori
» Saint Alphonse-Marie de Liguori et sa Prophétie sur la F.-M. !
» Neuvaine au Saint-Esprit de Saint Alphonse de Liguori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: LES SAINTS DU JOUR.-
Sauter vers: