Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le Credo chanté : La Sainte Eglise - Jean Yves Marie Tourbin
par Panetier Aujourd'hui à 0:00

» 17 novembre : Saint Grégoire de Tours
par ami de la Miséricorde Hier à 23:59

» 17 novembre Saint Grégoire le Thaumaturge (De Néocésarée)
par ami de la Miséricorde Hier à 23:53

» Des religieuses victimes d'un cléricalisme méprisant et sans vergogne
par Panetier Hier à 23:51

» 17 novembre : Sainte Elisabeth de Hongrie
par ami de la Miséricorde Hier à 23:06

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 22:44

» Forum difficile à consulter
par Panetier Hier à 20:32

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:30

» Exorcisme
par Philippe Hier à 16:47

» Maria Valtorta
par Panetier Hier à 12:18

» FAUT IL COUVRIR LA NUDITÉ DU PAPE ?
par Panetier Hier à 11:51

» 16 novembre : Sainte Marguerite d'Ecosse
par ami de la Miséricorde Hier à 8:00

» 16 novembre Sainte Gertrude d'Helfta ou la Grande
par ami de la Miséricorde Hier à 7:54

» La purge commence (Mgr Schneider, soeurs de la m- du rédempteur...)
par Philippe Jeu 15 Nov - 10:55

» 15 novembre : Saint Eugène 1er de Tolède
par ami de la Miséricorde Jeu 15 Nov - 0:09

» 15 novembre Bienheureuse Marie de la Passion Chappotin
par ami de la Miséricorde Mer 14 Nov - 23:59

» 15 novembre Saint Albert le Grand
par ami de la Miséricorde Mer 14 Nov - 23:51

» Flash Mob, Hallelujah
par Philippe Mer 14 Nov - 17:18

» Père Amorth: Padre Pio a déclaré que le troisième secret de Fatima était une «fa
par Philippe Mer 14 Nov - 12:22

» Le Purgatoire, une Miséricorde de Dieu
par Panetier Mer 14 Nov - 10:48

» La pensée du jour
par Panetier Mer 14 Nov - 10:01

» Mgr Fulton Sheen sur le Faux Prophète et l'Antéchrist
par Philippe Mer 14 Nov - 0:55

» 14 novembre : Toussaint de l'Ordre du Carmel
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 22:58

» 14 novembre : Saint Sérapion d'Alger
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 22:51

» Messages du Ciel à Robert Brasseur.
par Panetier Mar 13 Nov - 22:41

» Arche d'Alliance - Le chant de la miséricorde
par Panetier Mar 13 Nov - 22:12

» L'Islam
par Philippe Mar 13 Nov - 12:31

» honorer ceux de 14/18
par jardin des oliviers Mar 13 Nov - 10:11

» Saint Stanislas Kostka rencontre une âme du Purgatoire
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 8:00

» 13 novembre : Saint Stanislas Kostka
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 7:54

» 13 novembre Saint Eugène de Tolède
par ami de la Miséricorde Mar 13 Nov - 7:44

» 12 novembre : Saint Didace (Diego)d'Alcala
par ami de la Miséricorde Lun 12 Nov - 8:30

» 12 novembre : Saint Jean le Miséricordieux ou (l'Aumônier)
par ami de la Miséricorde Lun 12 Nov - 8:23

» 11 novembre Saint Martin de Tours
par Panetier Dim 11 Nov - 23:05

» Re-bonjour
par Panetier Dim 11 Nov - 22:39


Partagez | 
 

 4 novembre Saint Charles Borromée

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
avatar

Messages : 2134
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 60
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: 4 novembre Saint Charles Borromée   Dim 4 Nov - 8:07



4 novembre : Saint Charles Borromée :

Evêque


Charles naquit à Arona en 1538, d'une famille de l'aristocratie lombarde. 
A 12 ans il prit la tonsure dans l'abbaye bénédictine où était son oncle. Evêque puis cardinal pour le diocèse de Milan, Charles mena des réformes dans sa province où des abus avaient eu lieu. 

Il fonda une Congrégation de missionnaires "les Oblats de Saint Ambroise", il réforma le catéchisme qu'on appelle aujourd'hui Catéchisme du Concile de Trente, 

il ouvrit de nombreuses écoles et plusieurs séminaires.
Il mourut en 1584 et fut canonisé en 1610.
Il est le saint Protecteur de la ville de Milan, du clergé, des intituteurs et des catéchistes. 
Son prénom vient de l'allemand  qui signifie "qui est libre." 

Une prière à son ange gardien de St Charles Borromée



Au nom de la Très Sainte Trinité, moi… malheureux et misérable pécheur,
Je proteste en votre présence, ô Saint Ange de Dieu,
De vouloir absolument mourir en l’Eglise catholique, apostolique et romaine,
En laquelle sont morts tous les Saints qui ont été jusqu’à présent,
Et, hors de laquelle il n’y a point de salut.
Inspirez-moi ces sentiments à l’article de la mort et à tous mes associés.

Je proteste encore, ô mon cher Ange, que sous votre garde et votre protection,
Je veux sortir de cette vie, avec une grande confiance en votre secours,
Et entière espérance en la Miséricorde* de mon Dieu.
Combattez les ennemis de mon salut à ce moment,
Recevez mon âme à la sortie de mon corps,
Rendez-moi mon divin Jésus favorable après la mort.

Je proteste pareillement, mon bienheureux Ange,
Que je demande du plus intime de mon cœur,
De participer aux mérites du Sang de mon Jésus.
Je déteste tous les péchés que j’ai commis, 
Par les œuvres, par pensées, par paroles ;
Je pardonne à tous mes ennemis ; 
Je veux mourir en serrant la Croix sur mon cœur,
Pour dire que je fonde mon espérance
Sur les mérites de celui qui l’a teinte de son Sang.
Je proteste aussi, ô mon très fidèle protecteur,
Qui ne m‘abandonnerez pas en ce dernier passage,
Que dans le désir je suis près à souffrir 
Ce qui plaira à la Justice de mon Dieu. […]

Que je crois tout ce que l’Eglise croit ;
Que je déteste tous les péchés,
Parce qu’ils lui déplaisent ;
Que je les jette dans son Cœur amoureux ;
Que j’espère dans sa Miséricorde* ;
Que je meurs volontiers, parce qu’il le veut ainsi ;
Que je recommande ma pauvre âme 
Et celle de mes associés entre ses mains ;
Et que je veux l’aimer toute l ‘éternité.
Amen.

Extrait des « plus beaux textes sur les Saints Anges »   
Nouvelles Editions Latines 1993 

une homélie de Saint Charles Borromée  

Les mystères de la vie publique de Jésus - L'annonce du Royaume de Dieu

543 Tous les hommes sont appelés à entrer dans le Royaume. Annoncé d'abord aux enfants d'Israël (cf. Mt 10,5-7), ce Royaume messianique est destiné à accueillir les hommes de toutes les nations (cf. Mt 8,11; Mt 28,19). Pour y accéder, il faut accueillir la parole de Jésus:
La parole du Seigneur est en effet comparée à une semence qu'on sème dans un champ: ceux qui l'écoutent avec foi et sont agrégés au petit troupeau du Christ ont accueilli son royaume lui-même; puis, par sa propre vertu, la semence croît jusqu'au temps de la moisson (LG 5).

544 Le Royaume appartient aux pauvres et aux petits, c'est-à-dire à ceux qui l'ont accueilli avec un cœur humble. Jésus est envoyé pour " porter la bonne nouvelle aux pauvres " (Lc 4,18 cf. Lc 7,22). Il les déclare bienheureux car " le Royaume des cieux est à eux " (Mt 5,3); c'est aux " petits " que le Père a daigné révéler ce qui reste caché aux sages et aux habiles (cf. Mt 11,25). Jésus partage la vie des pauvres, de la crèche à la croix; il connaît la faim (cf. Mc 2,23-26; Mt 21,18), la soif (cf. Jn 4,6-7; Jn 19,28) et le dénuement (cf. Lc 9,58). Plus encore: il s'identifie aux pauvres de toutes sortes et fait de l'amour actif envers eux la condition de l'entrée dans son Royaume (cf. Mt 25,31-46).

545 Jésus invite les pécheurs à la table du Royaume: " Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs " (Mc 2,17 cf. 1Tm 1,15). Il les invite à la conversion sans laquelle on ne peut entrer dans le Royaume, mais il leur montre en parole et en acte la Miséricorde sans bornes de son Père pour eux (cf. Lc 15,11-32) et l'immense " joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent " (Lc 15,7). La preuve suprême de cet amour sera le sacrifice de sa propre vie " en rémission des péchés " (Mt 26,28).

46 Jésus appelle à entrer dans le Royaume à travers les paraboles, trait typique de son enseignement (cf. Mc 4,33-34). Par elles, il invite au festin du Royaume (cf. Mt 22,1-14), mais il demande aussi un choix radical : pour acquérir le Royaume, il faut tout donner (cf. Mt 13,44-45) ; les paroles ne suffisent pas, il faut des actes (cf. Mt 21,28-32). Les paraboles sont comme des miroirs pour l'homme : accueille-t-il la parole comme un sol dur ou comme une bonne terre (cf. Mt 13,3-9) ? Que fait-il des talents reçus (cf. Mt 25,14-30) ? Jésus et la présence du Royaume en ce monde sont secrètement au cœur des paraboles. Il faut entrer dans le Royaume, c'est-à-dire devenir disciple du Christ pour " connaître les Mystères du Royaume des cieux " (Mt 13,11). Pour ceux qui restent " dehors " (Mc 4,11), tout demeure énigmatique (cf. Mt 13,10-15).

Source : clerus.org

Jésus mange avec les pécheurs de Saint Charles Borromée
http://qe.catholique.org/homelie/32935-saint-charles-borromee-eveque

Angélus de Benoît XVI du 4 novembre 2007
http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/angelus/2007/documents/hf_ben-xvi_ang_20071104.html

SAINTS DU 4 NOVEMBRE

https://nominis.cef.fr/contenus/fetes/4/11/2017/4-Novembre-2017.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
 
4 novembre Saint Charles Borromée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4 Novembre: Saint Charles Borromée
» 4 Novembre: Saint Charles Borromée
» 4 novembre Saint Charles Borromée
» 4 Novembre: Saint Charles Borromée
» 4 novembre Saint Charles Borromée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: LES SAINTS DU JOUR.-
Sauter vers: