Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 21 mars : Saint Benoît de Nursie
par ami de la Miséricorde Hier à 23:49

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:42

» Mois de Saint Joseph : Fils de David, priez pour nous
par ami de la Miséricorde Hier à 23:35

» France : une laicité religieusement dogmatique.
par violaine Hier à 22:42

» De tout et de rien !
par violaine Hier à 22:36

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 18:54

» Leur Souffle... Un film de Cécile Besnault/Ivan Marchika
par Françoise Hier à 11:23

» Un Carême pour la Vie éternelle (Missionnaires de la Miséricorde divine)
par Françoise Hier à 7:52

» 20 mars : Saint Jean Népomucène
par ami de la Miséricorde Mar 19 Mar - 22:47

» LE CURÉ ENRAGÉ
par Philippe Mar 19 Mar - 22:35

» L'apparition de saint Joseph à Cotignac (83 - VAR)
par Françoise Mar 19 Mar - 20:24

» Il est temps de quitter vos tombeaux (Cté Emmanuel)
par Françoise Mar 19 Mar - 17:09

» Il est temps de quitter nos tombeaux !
par Françoise Mar 19 Mar - 17:04

» Grâce à Dieu : un film de François Ozon sur l'affaire Preynat.
par Françoise Mar 19 Mar - 15:11

» se tromper avec le pape plutot que d'avoir avec la tradition, raison contre lui
par Françoise Mar 19 Mar - 13:43

» Neuvaine à St Joseph du 10 au 19 mars 2019.
par Françoise Mar 19 Mar - 8:16

» 19 mars : Saint Joseph, époux de la Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Lun 18 Mar - 22:51

» France : la basilique St Denis et de nombreux lieux profanés
par Françoise Lun 18 Mar - 21:46

» Hommage à Saint Joseph (Vincent Marie)
par Françoise Lun 18 Mar - 21:28

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Françoise Lun 18 Mar - 10:51

» Témoignage saisissant : histoire du P. Scheier jugé par la Miséricorde divine
par Françoise Lun 18 Mar - 9:15

» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
par ami de la Miséricorde Dim 17 Mar - 23:15

» prière pour la béatification de Marie Julie Jahnenny
par Philippe Dim 17 Mar - 21:50

» 17 mars : Saint Patrick d'Irlande
par ami de la Miséricorde Dim 17 Mar - 7:00

» Père James Manjackal
par Françoise Sam 16 Mar - 22:49

» Abbé Philippe Laguérie.
par Françoise Sam 16 Mar - 22:44

» je crois à la Sainte Eglise Catholique
par Françoise Sam 16 Mar - 21:31

» Du site "Benoit et moi" 2019.
par violaine Sam 16 Mar - 20:56

» Dieu peut-il me juger malgré moi ?
par ami de la Miséricorde Sam 16 Mar - 8:49

» 16 mars : Saint Jean de Brebeuf et ses compagnons
par ami de la Miséricorde Sam 16 Mar - 8:05

» Les enfants morts sans baptême par les Missionnaires de la Miséricorde Divine.
par Françoise Sam 16 Mar - 8:04

» Abbé Fabrice Loiseau (Missionnaires de la Miséricorde Divine)
par Françoise Ven 15 Mar - 22:46

» le droit de la messe romaine
par violaine Ven 15 Mar - 21:55

» 15 mars : Sainte Louise de Marillac
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Mar - 21:36

» 14 mars : Sainte Mathilde de Saxe (de Ringelheim)
par ami de la Miséricorde Mer 13 Mar - 21:58


Partagez | 
 

  Grâce de Noël vécue par Ste Thérèse de Lisieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Grâce de Noël vécue par Ste Thérèse de Lisieux    Lun 24 Déc - 18:17

Grâce de Noël vécue par Ste Thérèse de Lisieux    


Thérèse de Lisieux a 13 ans (presque 14) lors de l’évènement qu’elle raconte. 
A Noël, elle va vivre une guérison complète d’une hypersensibilité 
qui a blessé sa vie depuis la mort de sa Maman à 4 ans et demi. 
Ce texte doit nous encourager à oser demander pour nous 
la grâce de Noël car le Seigneur désire que sa Miséricorde 
nous libère de nos misères, même de celles que nos efforts 
personnels  n’ont pu maîtriser depuis 10 ans ou plus ! 
Oui, osons y croire et le demander !.




«  Ce fut le 25 décembre 1886 que je reçus la grâce de sortir de l'enfance, en un mot la grâce de ma complète conversion. - Nous revenions de la messe de minuit où j'avais eu le bonheur de recevoir le Dieu fort et puissant. En arrivant aux Buissonnets je me réjouissais d'aller prendre mes souliers dans la cheminée (…) mais Jésus voulant me montrer que je devais me défaire des défauts de l'enfance m'en retira aussi les innocentes joies, il permit que Papa fatigué de la messe de minuit éprouvât de l'ennui en voyant mes souliers dans la cheminée et qu'il dît ces paroles qui me percèrent le cœur: "Enfin, heureusement que c'est la dernière année!..." Je montais alors l'escalier pour aller défaire mon chapeau, Céline connaissant ma sensibilité et voyant des larmes briller dans mes yeux (…) me dit :"O Thérèse! Ne descends pas, cela te ferait trop de peine de regarder tout de suite dans tes souliers." Mais Thérèse n'était plus la même, Jésus avait changé son cœur! Refoulant mes larmes, je descendis rapidement l'escalier et comprimant les battements de mon cœur, je pris mes souliers et les posant devant Papa, je tirai joyeusement tous les objets, ayant l'air heureuse comme une reine. Papa riait, il était aussi redevenu joyeux et Céline croyait rêver!...Heureusement c'était une douce réalité, la petite Thérèse avait retrouvé la force d'âme qu'elle avait perdue à 4 ans et demi et c'était pour toujours qu'elle devait la conserver!...

            En cette nuit de lumière commença la troisième période de ma vie, la plus belle de toutes, la plus remplie des grâces du Ciel... En un instant l'ouvrage que je n'avais pu faire en 10 ans, Jésus le fit se contentant de ma bonne volonté qui jamais ne me fit défaut. Comme ses apôtres, je pouvais Lui dire: "Seigneur, j'ai pêché toute la nuit sans rien prendre." Plus miséricordieux encore pour moi qu'Il ne le fut pour ses disciples, Jésus prit Lui-même le filet (…) Il fit de moi un pêcheur d'âmes, je sentis un grand désir de travailler à la conversion des pécheurs, désir que je n'avais  (jamais) senti aussi vivement... Je sentis en un mot la charité entrer dans mon cœur, le besoin de m'oublier pour faire plaisir et depuis lors je fus heureuse!... »
Revenir en haut Aller en bas
 
Grâce de Noël vécue par Ste Thérèse de Lisieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
» Film sur Thérèse d'Avila
» La petite soeur Thérèse
» lA FAMILLE DE Ste THERESE DE L'ENFANT JESUS
» CEUX QUI ONT MARQUE L HISTOIRE…ET NOS MEMOIRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR :: PRIÈRE CONTINUELLE ET SACRIFICE PERPÉTUEL :: Acte d'offrande à la Divine Miséricorde-
Sauter vers: