Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Aujourd'hui à 19:15

» Du blog de Jeanne Smits...
par Françoise Aujourd'hui à 14:04

» La Divine Volonté Pères J-Jacques et Dominique/ & homélies
par azais Aujourd'hui à 12:53

» Père René-Luc.
par Françoise Aujourd'hui à 11:01

» Le songe de Don Bosco.
par Françoise Aujourd'hui à 10:22

» Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-Il la Foi sur la terre ?
par Françoise Aujourd'hui à 10:06

» De tout et de rien !
par Françoise Aujourd'hui à 9:49

» Tsunami financier, désastre humanitaire ? ... par Gaël Giraud.
par Françoise Aujourd'hui à 9:27

» Un Carême pour la Vie éternelle (Missionnaires de la Miséricorde divine)
par Françoise Aujourd'hui à 7:34

» 21 mars : Saint Benoît de Nursie
par ami de la Miséricorde Hier à 23:49

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:42

» Mois de Saint Joseph : Fils de David, priez pour nous
par ami de la Miséricorde Hier à 23:35

» France : une laicité religieusement dogmatique.
par violaine Hier à 22:42

» Leur Souffle... Un film de Cécile Besnault/Ivan Marchika
par Françoise Hier à 11:23

» 20 mars : Saint Jean Népomucène
par ami de la Miséricorde Mar 19 Mar - 22:47

» Le curé enragé
par Philippe Mar 19 Mar - 22:35

» L'apparition de saint Joseph à Cotignac (83 - VAR)
par Françoise Mar 19 Mar - 20:24

» Il est temps de quitter vos tombeaux (Cté Emmanuel)
par Françoise Mar 19 Mar - 17:09

» Il est temps de quitter nos tombeaux !
par Françoise Mar 19 Mar - 17:04

» Grâce à Dieu : un film de François Ozon sur l'affaire Preynat.
par Françoise Mar 19 Mar - 15:11

» Se tromper avec le pape plutôt que d'avoir avec la tradition, raison contre lui
par Françoise Mar 19 Mar - 13:43

» Neuvaine à St Joseph du 10 au 19 mars 2019.
par Françoise Mar 19 Mar - 8:16

» 19 mars : Saint Joseph, époux de la Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Lun 18 Mar - 22:51

» France : la basilique St Denis et de nombreux lieux profanés
par Françoise Lun 18 Mar - 21:46

» Hommage à Saint Joseph (Vincent Marie)
par Françoise Lun 18 Mar - 21:28

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Françoise Lun 18 Mar - 10:51

» Témoignage saisissant : histoire du P. Scheier jugé par la Miséricorde divine
par Françoise Lun 18 Mar - 9:15

» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
par ami de la Miséricorde Dim 17 Mar - 23:15

» prière pour la béatification de Marie Julie Jahnenny
par Philippe Dim 17 Mar - 21:50

» 17 mars : Saint Patrick d'Irlande
par ami de la Miséricorde Dim 17 Mar - 7:00

» Père James Manjackal
par Françoise Sam 16 Mar - 22:49

» Abbé Philippe Laguérie.
par Françoise Sam 16 Mar - 22:44

» je crois à la Sainte Eglise Catholique
par Françoise Sam 16 Mar - 21:31

» Du site "Benoit et moi" 2019.
par violaine Sam 16 Mar - 20:56

» Dieu peut-il me juger malgré moi ?
par ami de la Miséricorde Sam 16 Mar - 8:49


Partagez | 
 

 Les enfants morts sans baptême

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde

Messages : 2468
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 61
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Les enfants morts sans baptême    Jeu 24 Jan - 21:51



Les enfants morts sans baptême 

Dom Jean Pateau, abbé de Fontgombault, vient de publier Le salut des enfants morts sans baptême (Artège, 2017, 312p.) dans lequel il s’interroge sur l’hypothèse des limbes et sur les suppléances possible au sacrement du baptême. Il a bien voulu répondre aux questions du Rouge & le Noir.

Une telle extension de la Miséricorde Divine n’ouvre-t-elle pas la porte à d’autres extensions, voir à une extension sans limite de celle-ci et à une relativisation du péché originel et de ses conséquences ?

Dom Jean Pateau : Je pense qu’il n’y a pas là une extension de la Miséricorde Divine, ce sont plutôt les solutions antécédentes (le feu, la peine très douce, les limbes) qui en étaient un rétrécissement. Certes, l’infinité de la Miséricorde Divine est aujourd’hui mieux reconnue, grâce à tout un mouvement favorisé par les révélations faites à Sœur Faustine, l’institution de la fête de la Miséricorde Divine, le pontificat de S Jean-Paul II et de ses successeurs. Mais il reste que la Miséricorde Divine s’exerce de façon privilégiée sur les plus petits et les plus pauvres, ce qui est le cas de ces enfants à qui tout a été refusé (la vie et le développement humain, la grâce), et qui ont souvent souffert de la violence des adultes à leur égard (le drame de l’avortement). Je pense que c’est en considération de cette misère que Dieu peut leur accorder avec tant de Miséricorde la béatitude ; mais en dehors de ce cas limite, son dessein reste de nous faire participer à l’obtention de la béatitude, en nous permettant de grandir humainement et dans la grâce : Dieu montre au plus haut point sa bonté en communiquant la dignité de cause, ce qui implique pour nous une vie tendant vers la sainteté.

Par ailleurs, le dogme du péché originel est aujourd’hui nié ou ignoré pratiquement par la plupart des chrétiens, et l’abandon de l’hypothèse des limbes ne changera pas grand chose sur ce point. La croyance en l’innocence de l’homme est viscéralement enracinée chez nos contemporains (cf. la bonté de l’homme dans l’état de nature selon Rousseau…), et c’est plutôt Dieu qui souvent est mis en accusation ; en même temps est ignorée l’inclination native de l’homme vers le mal du fait du péché originel, ce qui a des conséquences dramatiques dans le domaine de l’éducation. L’individualisme régnant depuis les temps modernes rend difficile à concevoir la solidarité très profonde de l’humanité, tant horizontale (les péchés des uns retentissent sur les autres) que verticale (en descendant les générations depuis nos premiers parents). Face à ce constat, il est bon de revenir au ch. 5 de Lumen gentium sur l’appel universel à la sainteté, ainsi qu’à un effort de formation catéchétique plus doctrinal, permettant à nos contemporains d’agir en meilleure connaissance de cause, relativement aux réalités surnaturelles en particulier. C’est dans ce contexte que la considération de la bonté divine, de sa Miséricorde telle qu’elle nous parvient normalement dans le baptême pourra être mieux reconnue ; en même temps que le développement de la prière pour les enfants qui n’ont pu bénéficier de ce sacrement pourra contribuer à leur salut. Lire

Source : Le Rouge et le Noir
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 973
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 70
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Les enfants morts sans baptême    Ven 25 Jan - 13:54

je suis pour ma part persuadé que les enfants avortés partent à l'école du ciel.

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
 
Les enfants morts sans baptême
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Thérèse de Lisieux, source de l'abolition des Limbes?
» cris stridents
» Un enfant de 11 mois est mort dans la Somme ..
» BAPTÊME DES PETITS ENFANTS (saint Augustin)
» Eduquer sans punir : Apprendre l'autodiscipline aux enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR ::  FORMATION-
Sauter vers: