Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Aujourd'hui à 19:17

» Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.
par Panetier Aujourd'hui à 16:47

» Une nouvelle Constitut° apostolique précisant le rôle du synode des Evêques.
par Panetier Aujourd'hui à 16:20

» La pensée du jour
par Philippe Aujourd'hui à 11:32

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Panetier Aujourd'hui à 11:05

» La prière
par Philippe Aujourd'hui à 10:10

» Le Pape Dictateur - Auteur Henry Sire.
par Françoise Aujourd'hui à 3:29

» Prions pour toute l'Eglise et pour nos deux Pontifes à Rome ...
par Philippe Hier à 23:36

» 21 septembre : Sainte Déborah
par ami de la Miséricorde Hier à 22:45

» 21 septembre Saint Matthieu Apôtre et Evangéliste
par ami de la Miséricorde Hier à 22:33

» Neuvaine à St Michel Archange et aux neuf choeurs des Anges.
par ami de la Miséricorde Hier à 22:12

» Mois de Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Hier à 21:57

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 21:49

» Comment les communistes ont infiltré l'Eglise pour la détruire de l'intérieur.
par Philippe Hier à 20:03

» Père Linus Clovis
par Philippe Hier à 18:28

» Notre Dame de la Salette (J.C. Gianadda)
par Françoise Hier à 15:42

» Ce que l'on peut attendre des musulmans.
par Philippe Hier à 12:56

» Un Evêque courageux - Voici une belle homélie de Mgr Cattenoz, pour la messe du
par Hercule Hier à 12:37

» L'Eglise est-elle entrée en errance ?
par Philippe Hier à 11:07

» 20 septembre Vigile de Saint Matthieu apôtre
par ami de la Miséricorde Mer 19 Sep - 23:51

» Le dr Bertrand de Rochambeau -Pourquoi je ne pratique plus d'IVG
par Philippe Mer 19 Sep - 20:11

» Que Notre Dame de Garabandal nous bénisse tous !
par Françoise Mer 19 Sep - 17:15

» François Bergoglio
par Philippe Mer 19 Sep - 14:26

» 19 septembre : Saint Janvier de Bénévent
par ami de la Miséricorde Mar 18 Sep - 23:31

» 19 septembre : Sainte Marie-Emilie de Rodat
par ami de la Miséricorde Mar 18 Sep - 23:11

» 19 /09/1846 : 1ère appartion de Notre-Dame de la Salette
par ami de la Miséricorde Mar 18 Sep - 22:47

» Blogs catholiques (où trouver encore de l'info catho...)
par Panetier Lun 17 Sep - 23:55

» APPARITIONS DE SAN DAMIANO
par Panetier Lun 17 Sep - 23:39

» 18 septembre : Saint Joseph de Cupertino
par ami de la Miséricorde Lun 17 Sep - 23:05

» 17 septembre : Sainte Hildegarde de Bingen
par Panetier Lun 17 Sep - 12:05

» 17 septembre L'impression des stigmates de St François
par ami de la Miséricorde Dim 16 Sep - 23:50

» 17 septembre Saint Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Dim 16 Sep - 23:41

» la conception: une communion substantielle ?
par Philippe Dim 16 Sep - 22:00

» Miserere (Allegri)
par Panetier Dim 16 Sep - 19:43

» Arnaud arnaud arnaud !.......
par Panetier Dim 16 Sep - 12:27


Partagez | 
 

 Pape François : L'Eglise catholique s'est engagée à protéger les migrants.

Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 2234
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Pape François : L'Eglise catholique s'est engagée à protéger les migrants.   Mer 14 Juin - 14:44

Citation :


Pape François: "L'Église catholique s'est engagée à protéger les migrants"



2017-06-12 Radio Vatican

(Radio Vatican) Le pape Francis a envoyé un message au Président du Parlement d'Amérique latine et des Caraïbes (Parlatino) à l'occasion de sa 33ème Assemblée générale.
S'adressant à sa lettre à Mme Blanca Alcalá, le président de Parlatino, le pape Francis réfléchit sur la migration en Amérique latine et dans les Caraïbes, thème de l'Assemblée.
Il a déclaré que l'initiative «vise à aider et rendre la vie plus digne pour ceux qui, ayant une patrie, ne trouvent malheureusement pas dans leurs pays des conditions adéquates de sécurité et de subsistance et sont obligés de migrer vers d'autres endroits».
Le Saint-Père poursuit en soulignant trois mots liés à la migration: la réalité, le dialogue et l'engagement.
En ce qui concerne la réalité, il a déclaré que derrière chaque émigré se trouve «un être humain avec une histoire propre, avec une culture et des idéaux».
"Le dialogue", a-t-il déclaré, "est essentiel pour favoriser la solidarité avec ceux qui ont été privés de leurs droits fondamentaux, ainsi que pour accroître la volonté d'accueillir ceux qui fuient des situations dramatiques et inhumaines".
En ce qui concerne l'engagement, le pape Francis a renouvelé son appel "pour arrêter la traite des êtres humains, qui est un fléau. Les êtres humains ne peuvent être traités comme des objets ou des marchandises, car chacun porte avec lui l'image de Dieu ".
En conclusion, le pape a exhorté les gouvernements à protéger tous ceux qui résident sur leur territoire, malgré leur provenance.
"Je réitère l'engagement de l'Église catholique, par la présence des Eglises locales et régionales, à répondre à cette blessure que beaucoup de frères et sœurs nous emmenent".
Veuillez trouver ci-dessous la traduction anglaise de la lettre:
À Mme Blanca Alcalá
Président du Parlement d'Amérique latine et des Caraïbes
Madame la Présidente,
A l'occasion du Forum "Dialogue parlementaire de haut niveau sur les migrations en Amérique latine et les Caraïbes: réalités et engagements envers le Pacte mondial", je vous salue en tant que président et, avec vous, tous ceux qui participeront à cet événement. Je vous félicite de cette initiative qui vise à aider et à rendre la vie plus digne pour ceux qui, ayant une patrie, ne trouvent malheureusement pas dans leurs pays des conditions adéquates de sécurité et de subsistance et sont obligés de migrer vers d'autres endroits.
Du titre de votre réunion, je voudrais souligner trois mots qui invitent à la réflexion et au travail: la réalité, le dialogue et l'engagement.
D'abord, la réalité. Il est important de connaître la raison de la migration et les caractéristiques qu'elle présente sur notre continent. Cela nécessite non seulement une analyse de cette situation à partir du «bureau d'étude», mais aussi en contact avec les gens, c'est-à-dire avec de vrais visages. Derrière chaque émigrant, il y a un être humain dont l'histoire est propre, avec une culture et des idéaux. L'analyse aseptique produit des mesures stériles; D'autre part, une relation avec une personne dans la chair nous aide à percevoir les cicatrices profondes qu'il porte avec lui, causées par la raison ou la déraison de sa migration. Cette réunion aidera à fournir des réponses valables pour les migrants et les pays hôtes, tout en veillant à ce que les accords et les mesures de sécurité soient examinés à partir de l'expérience directe, en respectant ou non la réalité. En tant que membres d'une grande famille, Nous devons travailler pour placer la «personne» au centre (voir l'adresse au corps diplomatique accrédité auprès du Saint-Siège, 9 janvier 2017); Ce n'est pas un simple nombre ou une entité abstraite, mais un frère ou une soeur qui a besoin de notre aide et d'une main amicale.
Le dialogue est indispensable dans ce travail. On ne peut pas travailler isolément; Nous avons tous besoin l'un de l'autre. Nous devons être "capables de laisser derrière nous une culture égarée et embrasser une rencontre et une acceptation" (Message pour la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés, 2014). Une collaboration commune est nécessaire pour développer des stratégies efficaces et équitables pour l'accueil des réfugiés. Atteindre un consensus entre les parties est un "métier"; Une tâche méticuleuse, presque imperceptible mais essentielle pour façonner les accords et les règlements. Tous les éléments doivent être offerts aux gouvernements locaux ainsi qu'à la communauté internationale afin de développer les meilleurs pactes pour le bien de nombreux, en particulier ceux qui souffrent dans les régions les plus vulnérables de notre planète, ainsi que dans certaines régions du latin Amérique et les Caraïbes.
Afin de répondre aux besoins des migrants, un engagement est nécessaire de toutes les parties. Nous ne pouvons pas nous arrêter sur l'analyse détaillée et le débat sur les idées, mais nous sommes forcés de résoudre ce problème. L'Amérique latine et les Caraïbes ont un rôle international important et la possibilité de devenir des acteurs clés dans cette situation complexe. Dans cet effort, «il faut une planification à moyen terme et à long terme qui ne se limite pas aux réponses d'urgence» (Discours au Corps diplomatique accrédité auprès du Saint-Siège, 11 janvier 2016). Cela sert à établir des priorités dans la région avec une vision du futur, comme l'intégration des migrants dans les pays d'accueil et l'assistance au développement des pays d'origine. A cela s'ajoute de nombreuses autres actions urgentes, telles que les soins aux mineurs: «Tous les enfants ... ont droit à la récréation; en un mot, Ils ont le droit d'être enfants "(Message pour la Journée Mondiale des Migrants et Réfugiés, 2017). Ils ont besoin de nos soins et de notre aide, tout comme leurs familles. À cet égard, je renouvelle mon appel pour arrêter la traite des êtres humains, ce qui est un fléau. Les êtres humains ne peuvent être traités comme des objets ou des marchandises, car chacun porte avec lui l'image de Dieu (cf. exhortation apostolique Evangelii Gaudium, 197-201).
Le travail est énorme et nous avons besoin d'hommes et de femmes de bonne volonté qui, avec leur engagement concret, peuvent répondre à ce «cri» qui vient du cœur du migrant. Nous ne pouvons pas rappeler nos oreilles à leur appel. J'exhorte les gouvernements nationaux à assumer leurs responsabilités envers tous ceux qui résident sur leur territoire; Et je réitère l'engagement de l'Église catholique, par la présence des Eglises locales et régionales, à répondre à cette blessure que beaucoup de frères et sœurs portent avec eux.
Enfin, je vous encourage dans cette tâche que vous accomplissez, et je demande l'intercession de la Sainte Vierge. May She, qui a également connu une migration dans le vol en Égypte avec son épouse et son fils Jésus (Mt 2, 13), gardez-vous et vous soutenez avec ses soins maternels.
Je vous prie de prier pour moi; Et je demande au Seigneur de vous bénir.
Cité du Vatican, 7 juin 2017
FRANCIS
[size=25](
De la Radio Vatican)
[/size]


Source : http://en.radiovaticana.va/news/2017/06/11/pope_francis_%E2%80%98catholic_church_committed_to_migrants/1318361
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape François : L'Eglise catholique s'est engagée à protéger les migrants.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pape François vit toujours à la Maison Sainte-Marthe
» Que serait l’Eglise sans vous(religieuses) ? (pape François)
» Notre Eglise est une Eglise de martyrs - homélie du Pape François -
» Le pape François créé un groupe de 8 cardinaux chargés de l’assister pour gouverner l’Eglise et réformer la curie
» Les 15 maux de la Curie selon le pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: ACTUALITÉ INFO-
Sauter vers: