Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» La Divine Volonté Pères J-Jacques et Dominique/ & homélies
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 22:30

» 19 septembre : Notre Dame de la Salette
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:06

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:43

» Rubrique De tout et de rien !
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Hier à 17:01

» 23 juillet Sainte Brigitte de Suède
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Hier à 16:51

» Luisa PICCARRETA la petite fille de la DIVINE VOLONTE.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 16:14

» Abbé Fabrice Loiseau (Missionnaires de la Miséricorde Divine)
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 15:33

» Grr.. Toutes ces injustices actuelles qui nous horripilent.. Le mal en action. !
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 14:38

» Bioéthique catholique : un blog créé pour les catholiques répondant à l'appel.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 8:31

» Père James Manjackal
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 8:22

» Comment fait Google pour cacher les articles ds les résultats de recherche !
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 7:04

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Hier à 6:46

» 18 septembre : Saint Joseph de Cupertino
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar ami de la Miséricorde Mar 17 Sep - 22:09

» Marie et la France... 500 è anniversaire des App. à Notre Dame de Grâces.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Mar 17 Sep - 20:18

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Mar 17 Sep - 19:33

» 17 septembre : Sainte Hildegarde de Bingen
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Mar 17 Sep - 17:33

» L'IMPOSTURE
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Lun 16 Sep - 16:17

» Hong-Kong, le Pape se tait pour obéir à Pékin.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Lun 16 Sep - 15:32

» Vocation. Attention danger.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Lun 16 Sep - 14:04

» Mgr Viganò publie une nouvelle lettre
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Lun 16 Sep - 12:12

» 16 septembre : Sainte Mechtilde (Mathilde) de Magdebourg
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar ami de la Miséricorde Lun 16 Sep - 1:44

» Institut JPII proposera des cours favorables à la contraception et aux gay
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Dim 15 Sep - 10:10

» 15 septembre : Notre-Dame des Douleurs
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar ami de la Miséricorde Sam 14 Sep - 22:54

» Femme revêtue de soleil (groupe Arche d'alliance)
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Sam 14 Sep - 17:14

» 14 septembre : La Croix Glorieuse du Christ
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Sam 14 Sep - 16:45

» Nés d'une PMA Tout va bien ?
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Sam 14 Sep - 9:45

» Le pape Benoît accepte tacitement que sa démission était invalide
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Ven 13 Sep - 23:50

» New-age, attention
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Philippe Ven 13 Sep - 11:42

» 13 septembre : Saint Jean Chrysostome
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 12 Sep - 22:14

» 12 septembre : Fête du Saint Nom de Marie
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 12 Sep - 21:38

» Fête du Très Saint Nom de Marie en ce 12 septembre... Prions.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Jeu 12 Sep - 16:15

» En vrac... Récents Messages du Ciel... qui en disent long !
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Jeu 12 Sep - 15:28

» Le site Proliturgia.org et Ses rubriques intéressantes à relayer.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Jeu 12 Sep - 15:02

» La vie dans nos diocèses - Eglise en Lozère.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Mer 11 Sep - 6:42

» Mon espoir est dans Le Seigneur.
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Emptypar Françoise Mer 11 Sep - 6:13


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

  Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle.

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1189
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Empty
MessageSujet: Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle.    Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. EmptySam 6 Avr - 12:29

https://www.facebook.com/philippe.coutel/posts/10214853016623734

Le docteur Kedlly Bowring est un théologien catholique.
Le Dr Kelly Bowring affirme, preuves à l’appui, que l’élection du cardinal Jorge Bergoglio à la papauté est nulle.
Lettre au Pape François en 2018 :
Êtes-vous en train de redéfinir la Doctrine de l'Église?
(Traduit de l’anglais)
Docteur Kelly Bowring, Docteur en Théologie Catholique.
Cher Pape François,
En tant que théologien Catholique, l'Église enseigne qu'il m'est permis de soulever des questions quant au contenu de vos interventions. Donc, je le fais par cette lettre.
Depuis que vous êtes devenu Pape, plusieurs de vos actions et déclarations ont soulevé des inquiétudes parmi plusieurs Cardinaux Catholiques et plus…
J'ai aussi soulevé des questions préalablement, spécialement au sujet de vos paroles et des actions qui semblent accomplir les prophéties Catholiques crédibles de nos temps.
Le centre de cet intérêt croissant se concentre sur ce qui semble être vos intentions de changer ou altérer la doctrine Catholique et aussi d'établir des concessions pastorales au sujet de l'enseignement doctrinal de la foi et de la morale.
Quelques questions à soulever.
Je commence en demandant si Benoît XVI se référait à vous et à votre suite lorsqu'il a proclamé ouvertement au début de son pontificat : « Priez afin que je n'aie pas à fuir à cause de la peur des loups » ? Avez-vous l'intention d'égarer plusieurs personnes, d'abord en vous concentrant sur la famille (en changeant la signification du mariage, compromettant la moralité sexuelle et les questions de la vie), puisqu'elles sont le fondement de la société et de l'église domestique ?
Pourquoi avez-vous amoindri les doctrines de l'homosexualité, de la cohabitation, de l'avortement, et de la contraception ?
Pourquoi avez-vous placé stratégiquement des chefs de l'Église dans des postes clefs, ceux qui promeuvent le compromis doctrinal et le changement, et qui ont donc causé de la confusion ?
Êtes-vous en train de diriger l'Église Catholique à prendre un nombre de déclarations alarmantes, concernant la nécéssité de changer et d'amender diverses parties de sa structure et de ses croyances?
Pourquoi semble-t-il que les changements des lois dans nos pays semblent être incitées de pair avec les changements qui sont proposés dans nos églises, de sorte que les deux ensembles se fondent concernant les lois, pour redéfinir et souhaiter la bienvenue à toutes sortes de péchés ?
Ceci pourrait-il mettre en question la validité papale?
Il est objectivement impossible de changer, destituer, ou compromettre un seul article de la Foi. Comme j'en ai discuté dans un article précédent, l'Église enseigne que même un pape pourrait commettre de l'hérésie s'il refuse de croire même en une seule doctrine, et si c'est le cas, il s'invaliderait lui-même comme Pape.
Y a-t-il une seule doctrine de la Foi en laquelle vous refusez de croire ? Ou tentez de changer ? Ou qui de fait changera ?
Thomas d'Aquin confirme que n'importe quel membre de l'Église qui obstinément refuse de croire en une seule doctrine de la Foi perd toute grâce de la foi théologique ; et en fait maintient une espèce d'opinion selon son propre vouloir, fait de soi-même un hérétique.
Ceci devient plutôt matière à scandale lorsque les dirigeants de l'Église traitent la doctrine comme ne l'étant pas, réclamant que la doctrine a été controversée et font donc des efforts pour la redéfinir en la traitant comme matière ouverte aux questions d'opinion ou de discussions parmi les experts. Ceci est au cœur même d'être l’œuvre de la tromperie.
De plus, grand intérêt est lorsque des membres de la hiérarchie de l'Église disent qu'ils n'ont aucune intention de changer la doctrine de l'Église, alors qu'ils s'aventurent à mettre en place ce qui semble apparemment miséricordieuses des concessions pastorales condamnables ayant pour fin de les rendre en doctrine tombée en désuétude.
On ne peut changer aucune doctrine dans le Catéchisme.
Alors que toutes les doctrines dans le Catéchisme ne sont pas définies comme étant infaillibles, le Catéchisme enseigne seulement la vérité, la vérité qui fut « confiée une fois pour toute aux saints » Quant à changer aucun enseignement dans le Catéchisme, qui est la Source de la doctrine sacrée, « le texte de référence authentique et certain pour la doctrine Catholique » qui sans erreur « synthétise normativement la totalité de la foi Catholique » et les vérités fondamentales salvifiques » de la Foi, conduit objectivement à l'hérésie et l'apostasie.
Que vous changiez une doctrine ou simplement la sanctionniez en la violant au nom d'en faire une concession pastorale (pour aucune autre raison même si la raison en semble noble) ou la remplaciez par de nouvelles lois de tolérance, tout ceci ne fait qu'aboutir à de l'hérésie.
De changer la doctrine de l'Église en guise d'innovation pastorale ne donne pas validité au changement. Il y a de nos jours un libéralisme radical universel d'une compassion fourvoyée, d'une fausse miséricorde, et d'une tolérance excessive au nom de pastorale et de mise-à-jour. Mais seul ce qui est pastoralement véritable peut être vraiment pastoral. On ne peut citer la miséricorde comme alternative ou contre la doctrine.
La vérité doctrinale ne peut être adaptée au croyant et à l'âge, mais le croyant et la personne âgée doivent être invités à la véritable doctrine. Un enseignement de l'Église nouveau ou révisé ou une allocation qui outrepasse ou change un article de la Foi, ou même lui donne une interprétation différente de la véritable et de la traditionnelle, serait nécessairement hérétique.
Est-ce cela que vous planifiez ?
Jésus-Christ est la Voie, la Vérité et la Vie et il n'y a aucun salut par quelqu'un d'autre. Il est la plénitude de la Révélation divine, qui subsiste pleinement dans l'Église Catholique. Les fidèles Catholiques doivent croire comme étant vraie la doctrine de l'Église.
Cette foi « est nécessaire pour le salut (Catéchisme de l’Eglise Catholique) pour ceux qui en sont conscients. Alors que le pape « a la complète, suprême et puissance universelle sur toute l'Église » (CEC), ceci s'applique seulement lorsqu'il est et demeure valide.
Votre office de pape vous délègue à sauvegarder respectueusement et à interpréter authentiquement les doctrines chargées au Magistère authentique de l'Église par notre divin Rédempteur (Matt. 16:18, 18:18), mais qui ne vous sont pas laissées à vous en tant qu'individu de vous servir de votre pouvoir et de votre ordre du jour.
Alors que l'enseignement de l'Église sur le développement de la doctrine permet un progrès authentique en articulant et en comprenant la Révélation, il ne sanctionne jamais le changement, l'abandon, ou le rejet d'aucune doctrine de l'Église.
La Parole, telle qu'elle nous est donnée dans l'Écriture (la Bible) et la Tradition (le Catéchisme), ne peut être changée. Toute la divine vérité de la Foi, transmise à nous sous forme de doctrine sacrée, est « sagesse au-dessus de la sagesse humaine » et est comprise et acceptée par une profonde et authentique « crainte du Seigneur ». C'est le devoir de la hiérarchie de l'Église d'inviter les fidèles à une « obéissance de foi » à toute la vérité de la sainte doctrine dans l'Écriture et la Tradition avec une liberté de conscience qui n'est jamais liberté 'de' la vérité mais toujours liberté 'dans' la vérité. Et toute œuvre de véritable pluralité doit sauvegarder l'unité de la foi en son intégrité doctrinale.
Au lieu de faire appel à l'humanité à la conversion au Christ et à la vérité de la doctrine tout en accomplissant la grand commandement du Christ « Allez et faites des disciples de toutes les nations, enseignez leur à observer toutes les vérités » pour la conversion par le Baptême, certains voient votre approche comme étant celle d'adapter et de compromettre la doctrine aux tendances actuelles à une pensée et un comportement temporels et de la détourner pour accommoder d'autres orientations religieuses.
Pape François, nous devons tenir ferme à ce qui nous a été chargé par le Christ et Ses Apôtres, c'est-à-dire, le dépôt total de la Foi trouvé dans la doctrine sacrée.
Nous sommes appelés à laisser la vérité surnaturelle du Christ témoigner pour elle-même, car « ce qui nous porte à croire (doctrine) n'est pas le fait que les vérités révélées semblent vraies et intelligibles aux yeux de la raison naturelle (spécialement dans le contexte d'une société corrompue moralement), nous croyons à cause de l'autorité de Dieu lui-même qui les révèle, et qui ne peut ni nous tromper ou être trompé ». (CEC).
Mais alors que Dieu ne peut tromper, un pape le peut, spécialement avec une allure de (fausse) humilité et de (faux) amour envers l'humanité qu'il expose et qu'il ne pratique pas authentiquement. Certains ont exprimé des soucis quant à vos véritables intentions à ce sujet.
Pour réitérer mon point principal – Pape François, vous ne changerez peut-être pas, ne modifierez, ou destituerez pas même une doctrine sans démonter le dépôt total de le Foi elle-même. « Aurait-on observé la Loi tout entière, si l'on commet un écart sur un seul point, c'est du tout qu'on devient justiciable ». (St Jacques). Même si la plus petite et la plus insignifiante doctrine est (au début) rejetée, compromise ou changée, alors le tout de la vérité de Dieu est compromis.
Pape François, vous pouvez mettre à jour ou changer les traditions de l'Église, comme certains de la hiérarchie l’ont accompli validement, mais vous ne pouvez pas changer la doctrine de l'Église, même pas un iota, sans même considérer la doctrine la plus insignifiante (communion pour les remariés, bénédiction de l'Église pour les couples de même sexe, changement du sens de la Sainte Communion) sans, de fait, rendre votre pontificat invalide.
Pour un chef de l'Église, permettre un changement pastoral substantiel à une doctrine serait impossible car cela ferait de telle accommodation pastorale révisée quelque chose d'incompatible avec la doctrine, ce qui est ainsi allié à de l'hérésie et de l'apostasie.
Faites un compromis avec une doctrine Catholique et vous ouvrez la boîte de Pandore et vous délégitimez donc toute doctrine Catholique.
Êtes-vous en train de conduire l’Église vers la Grande Apostasie et le Schisme ?
Pape François, êtes-vous en train d’organiser un nouveau mouvement évangélique, qui sera annoncé par étapes et avec une stratégie par étapes graduelles, afin d'éviter de créer trop de questions, mais qui est vu par plusieurs comme une bouffée d'air frais?
Est-ce que vous formez une fausse association œcuménique comme partie d'une nouvelle Église rénovée, cherchant donc à unir les églises du monde en une Église du Nouveau Monde, ce qui conduirait à de nouveaux rites et abominations ?
L'Église ne peut pas être dirigée pour convenir au monde moderne, ni sa doctrine ne peut pas être changée pour devenir inclusive, afin de convenir aux autres dénominations et religions et aux modes.
Bien que vous puissiez faire, quoique autre engagement humanitaire vous proposiez, ou concours de popularité que vous pourriez gagner, si vous égariez les fidèles, vous ne seriez pas plus qu'un faux pape. Tout comme nous tous, vous avez deux choix – demeurer fidèle à la Vérité du Christ ou embrasser des mensonges en substitution, ce qui est de l'hérésie, et répandre ces mensonges par la tromperie et une apostasie rusée, ce faisant, divisant l’Église en un schisme.
Pape François, quelques soient vos plans, le fait est qu'il semble à plusieurs personnes que vous ajoutez déjà à la confusion spirituelle de nos temps. Votre point de mire semble être davantage centré sur l'homme que sur Dieu, sur le fait de plaire ou d'impressionner l'homme plutôt que Dieu, et de sembler aider l'homme à pécher plus qu'à servir et obéir à Dieu en se soumettant à ses Commandements. Si cela est tel, alors où en allez-vous avec ceci ? Et où conduisez-vous l'Église.
Le Faux Prophète est-il parmi nous ?
Pape François, il y plusieurs enseignements bibliques et des prophéties au sujet du faux prophète, certaines dont vous semblez accomplir.
Pourquoi soutenez-vous si vigoureusement les évêques dissidents qui proposent des concessions pastorales hérétiques et qui en effet tentent de se mêler de la sainte doctrine, alors que vous congédiez, que vous faites démissionner et que vous dés autorisez si implacablement les autres évêques que l'on sait être fidèles à la doctrine.
Pourquoi offrez-vous une sensibilité pastorale extraordinaire aux personnes qui ne veulent même pas pratiquer la Foi et sont enclins à l'offenser, alors que vous exercez un antagonisme massif envers ceux qui la pratiquent ?
Pourquoi ceci nous semble-t-il de plus en plus qu'une désorientation diabolique mais délibérément nébuleuse de la doctrine de l'Église fait partie de votre direction.
La Bible nous avertit au sujet des faux enseignants qui conduisent les gens de l'Église à être égarés par leurs mensonges et leur imprudence. Saint Jude dit qu’ils vont pervertir la grâce de Dieu en licence.
Le Seigneur nous avertit à plusieurs reprises su sujet des faux enseignants qui conduiront plusieurs à la ruine spirituelle. Jésus nous annonce la parabole au sujet de l'ivraie et du blé, où l'ivraie de la fausse doctrine ressemble au blé, au point que même les fermiers (théologiens, apologistes, évêques) ont de la difficulté à les distinguer, car le mal aime masquer l'erreur avec la vérité, de prendre la vertu pour justifier le vice, et de tordre la doctrine pour justifier l'hérésie de sorte que même les fidèles peuvent être trompés.
Jésus a de fait averti de se méfier des faux prophètes, qui nous viennent sous le revêtement de la brebis mais qui sont intérieurement des loups rapaces. Et Saint Paul déclare au sujet de ces vilains : « Mais même si nous, ou un ange du ciel, prêchions un évangile contraire à celui du Christ, qu'il soit maudit. »
Pape François, êtes-vous le loup sous le revêtement de la brebis dont la prophétie Catholique nous avertit ? Êtes-vous le Faux Prophète de tromperie prophétisé qui va conduire l'Église au schisme ? Êtes-vous l'anti-Jean Baptiste et le précurseur de l'antichrist qui va régner sur le monde? Serez-vous bientôt à la porte de la mort, comme le prophétise l'Apocalypse, qui alors seulement, comme si un miracle s'est produit, semblera ressuscité des morts ?
Deux sources de révélation privée sont dignes d'être considérées ici. D'abord à La Salette Notre-Dame a averti que Rome perdrait la foi et deviendrait le siège de l'Antichrist, et que l'Église sera éclipsée, et que nous ne saurons plus qui est le vrai pape ?
Et deuxièmement à Akita, Notre-Dame a averti que la tromperie de Satan infiltrerait l'Église à tel point que nous verrons les (bons) Cardinaux divisés contre les (mauvais) Cardinaux et où l'Église en sera aux prises avec une révolution. Et il y a plusieurs autres prophéties Catholiques qui donnent perspicacité, avertissement et de la direction au sujet de nos temps, ceux dont les Catholiques doivent être avertis.
Il est dit qu'un chef de l'Église viendra et que par lui la monde sera trompé par ses actes qui sembleront être des actes de charité, mais masqués par une façade extérieure d'humilité et de paroles douces présentées avec un charisme extérieur merveilleux et aimant. Par ses enseignements, il encouragera l'humanité à un humanisme exalté à la place de Dieu.
Il est très possible pour un maître trompeur de duper les Catholiques fidèles : le Père Maciel, fondateur des Légionnaires du Christ, par sa fausse orthodoxie, humilité et sainteté superficielle, a trompé avec succès même le saint pape (Saint Jean-Paul).
Le Catéchisme affirme même qu'à la fin des temps une grande partie des fidèles serait trompée, spécialement par le truchement d'une tromperie religieuse.
Pape François, êtres-vous un imposteur qui compromettra la doctrine de l'Église, proclamera fièrement votre solution d'unir toutes les églises en une, et conduira l'Église Catholique au schisme ?
Serez-vous applaudi par le monde séculier et salué comme un innovateur moderne parce que vous excusez le péché ? Allez-vous bientôt tenir un référendum qui adaptera les Lois de l'Église et excuserez de nouvelles pratiques du péché, pratiques sympathiques à des droits humains défigurés et par la suite allez forcer un serment d'allégeance sur l'Église à l'endroit de cette nouvelle fausse doctrine ?
Allez vous vous moquer de la foi Catholique et des lois morales au nom d'une discipline à changer, d'une action pastorale et un vote populaire et poursuivre avec un ordre du jour qui donnera place suprême à la conscience individuelle au-dessus de la doctrine ?
De nos temps plus que jamais, Satan veut causer un grand dommage spirituel à l'humanité par la tromperie. Nous savons que le Faux Prophète va se masquer comme étant un ami des Catholiques, Protestants, Juifs, et Musulmans.
À la place, il sera le fourbe et faux qui entrera dans la maison de Dieu pour tromper et détruire des âmes par ce qui sera la plus grande tromperie dans l'histoire.
Pape François, si vous êtes le Faux Prophète, cherchant à voler des âmes par la tromperie, alors vous allez vous perdre.
Le Livre de l'Apocalypse dit que le Faux Prophète et l'Antichrist seront projetés dans le lac de feu où ils souffriront pour toujours. « Le Mal aura son heure, mais Dieu aura Son jour » (Vén. Fulton Sheen).
Beaucoup de ce qui se passe dans l'Église de ces temps-ci a été prévu, et nous savons que Dieu va permettre ces abominations pour une bonne raison.
L'Église, comme le Christ, souffrira Sa passion, Son crucifiement et Sa mort, pour entrer dans Sa résurrection dans la nouvelle Ère de la Paix (Fatima). Et nous savons que les fidèles ne subiront pas la défaite, qu'ils demeureront fermes dans la Foi et soutiendront la Vérité – la Parole de Dieu – même face à l'adversité, l'hérésie, à l'apostasie et le schisme.
Pape François, quelque défense que vous tiendriez ou auriez concernant les questions que j'ai soulevées, le temps révèlera la vérité des choses.
Aux Catholiques Fidèles .
Aux Catholiques fidèles, je dis ceci. Nous vivons une période sombre et dangereuse, où notre foi et les lois morales sont attaquées et réprimées de tout côté, et de façon plus sinistre au sein de l'Église elle-même.
Saint Paul, dans sa première lettre à Timothée « l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains renieront la foi pour s'attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines diaboliques, séduits par des menteurs hypocrites ».
Vous devez donc être éveillés aux signes des temps qui sont prophétisés dans l'Écriture, y inclus l'Apocalypse, et dans la prophétie Mariale et moderne.
La prophétie Catholique solide indique le temps d'un grand combat prédit dans l'Écriture et qui devra prendre place à la fin des temps dans lequel nous vivons.
Quoiqu'il en advienne, l'Église Catholique de Jésus demeurera intacte, à travers un petit reste. Jésus a promis que la Vérité ne changera jamais ni ne sera défaite. Ceux qui se séparent de l'Église en ces temps en compromettant la doctrine, même s'ils suivent le pape, ne seront plus unis à la véritable Église. Priez pour la grâce de discerner la Vérité. La victoire appartient au Seigneur. Tout ce dont vous avez besoin est de vous fier à la vérité, pour que vous puissiez éviter les pièges qui sont placés pour perdre vos âmes.
Ne permettez pas à une fausse doctrine de vous être imposée, même si on vous accuse (faussement) de manque de tolérance, manque de compassion, manque d'amour, manque de respect pour les droits humains, et pour être injustifiablement capables de juger par vous-mêmes.
Puisse Jésus vous ouvrir les yeux à toute tromperie possible qui se présente à vous ou encore aux mensonges présentés comme demi-vérité, ou au langage trompeur; et puisse le Seigneur ne pas permettre qu'il y ait un faux chef qui diviserait l'Église.
Priez pour la grâce du discernement, afin que vous n'ayiez jamais à renier la Vérité. Demeurez fermes dans votre foi en la Parole divine, les Enseignements de l'Église et aux Sacrements.
Nonobstant combien l'Église sera attaquée, Dieu ne permettra pas qu'elle soit détruite (le fameux rêve de S. Jean Bosco au sujet de la Barque de Pierre nous vient à la pensée ici).
Il pourrait y avoir un plan fourvoyant qui se déroule et qui veut vous induire en erreur vers la grande apostasie, le premier sceau de l'Apocalypse, et qui sera la plus grande tromperie de l'histoire ; alors examinez tout ce qu'on vous dira à partir de maintenant, même par le Pape François. Car l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de la vraie Parole de Dieu. Nier ou abandonner une seule doctrine de la Foi c'est de nier ou abandonner le Christ Lui-même, comme l'a fait Judas.
Les fidèles doivent être attentifs à quelques ordres du jour qui changera ou destituera la doctrine selon les caprices de la modernité et du relativisme.
Aux fidèles Catholiques et aux personnes de bonne volonté, je déclare, la vigilance est maintenant requise! Ne permettez pas aux mensonges de quelque source que ce soit de l'Église de vous tromper, et ne soutenez pas de fausses loyautés. Suivez la Parole de Dieu telle qu'on l'a reçue depuis le début.
Ne succombez pas aux faux appels à la charité proclamés pour les droits de ceux qui cherchent l'acceptation de leur vies pécheresses, alors qu'ils défient le Lois de Dieu et recevrons bientôt l'acceptation pour la poursuite de leur conduite.
Sachez ceci : si le pape conduit l'Église à l'hérésie, les doctrines de l'Église demeureront vraies. Et comment discerner ceci – si un enseignement réclame que Jésus excuse le péché, alors vous savez que ceci est un mensonge. La vérité est que Jésus a toujours et clairement détesté tout péché, sans équivoque, bien qu'il aime le pécheur. Et Jésus ne compromettrait jamais Sa Vérité!
En conclusion.
Pape François, si vous avez l'intention d'accommoder toute doctrine de foi au monde séculier et profane d'aujourd'hui ou même de réduire une certaine doctrine pour en produire une nouvelle tolérance à l'endroit du péché, l'Église ne se joindra pas à vous, et les fidèles n’y concéderont pas. Car une telle apostasie rendra votre pontificat invalide. A la place de cela, je vous exhorte à suivre votre véritable appel à sauvegarder et promouvoir clairement la doctrine sacrée et avec elle de former des évangélisateurs qui sont de vrais témoins de la Foi pour former les saints du troisième millénaire Chrétien.
À ce temps, j'encourage tous les Catholiques à vous aimer et à vous obéir, Pape François en toute matière de la vraie Foi ; mais j'encourage aussi les fidèles à devenir plus alertes et conscients des signes des temps. Pape François, si vous voulez toujours décider de permettre des changements à la doctrine, alors la hiérarchie légitime de l'Église rendra les fidèles clairement conscients de ces réalités et comment y répondre en bonne foi.
Sans cela, seuls l'amour, l'obéissance, et les prières à votre endroit, Pape François, alors qu'ils demeureront alertes et vigilants aux signes prophétiques des temps présents.
Sincèrement dans le Christ,
Kelly Bowring



 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. 32948268_1721438864599211_5593418557636476928_n.jpg?_nc_cat=107&_nc_ht=scontent.fcdg1-1

Emmanuel Le Rien
2 avril, 17:37
Le docteur Kedlly Bowring est un théologien catholique.
Le Dr Kelly Bowring affirme, preuves à l’appui, que l’élection du cardinal Jorge Bergoglio à la papauté est nulle.
Lettre au Pape François en 2018 :
Êtes-vous en train de redéfinir la Doctrine de l'Église?
(Traduit de l’anglais) 
Docteur Kelly Bowring, Docteur en Théologie Catholique.
Cher Pape François,
En tant que théologien Catholique, l'Église enseigne qu'il m'est permis de soulever des questions quant au contenu de vos interventions. Donc, je le fais par cette lettre.
Depuis que vous êtes devenu Pape, plusieurs de vos actions et déclarations ont soulevé des inquiétudes parmi plusieurs Cardinaux Catholiques et plus…
J'ai aussi soulevé des questions préalablement, spécialement au sujet de vos paroles et des actions qui semblent accomplir les prophéties Catholiques crédibles de nos temps.
Le centre de cet intérêt croissant se concentre sur ce qui semble être vos intentions de changer ou altérer la doctrine Catholique et aussi d'établir des concessions pastorales au sujet de l'enseignement doctrinal de la foi et de la morale.
Quelques questions à soulever.
Je commence en demandant si Benoît XVI se référait à vous et à votre suite lorsqu'il a proclamé ouvertement au début de son pontificat : « Priez afin que je n'aie pas à fuir à cause de la peur des loups » ? Avez-vous l'intention d'égarer plusieurs personnes, d'abord en vous concentrant sur la famille (en changeant la signification du mariage, compromettant la moralité sexuelle et les questions de la vie), puisqu'elles sont le fondement de la société et de l'église domestique ?
Pourquoi avez-vous amoindri les doctrines de l'homosexualité, de la cohabitation, de l'avortement, et de la contraception ?
Pourquoi avez-vous placé stratégiquement des chefs de l'Église dans des postes clefs, ceux qui promeuvent le compromis doctrinal et le changement, et qui ont donc causé de la confusion ?
Êtes-vous en train de diriger l'Église Catholique à prendre un nombre de déclarations alarmantes, concernant la nécéssité de changer et d'amender diverses parties de sa structure et de ses croyances?
Pourquoi semble-t-il que les changements des lois dans nos pays semblent être incitées de pair avec les changements qui sont proposés dans nos églises, de sorte que les deux ensembles se fondent concernant les lois, pour redéfinir et souhaiter la bienvenue à toutes sortes de péchés ?
Ceci pourrait-il mettre en question la validité papale?
Il est objectivement impossible de changer, destituer, ou compromettre un seul article de la Foi. Comme j'en ai discuté dans un article précédent, l'Église enseigne que même un pape pourrait commettre de l'hérésie s'il refuse de croire même en une seule doctrine, et si c'est le cas, il s'invaliderait lui-même comme Pape.
Y a-t-il une seule doctrine de la Foi en laquelle vous refusez de croire ? Ou tentez de changer ? Ou qui de fait changera ?
Thomas d'Aquin confirme que n'importe quel membre de l'Église qui obstinément refuse de croire en une seule doctrine de la Foi perd toute grâce de la foi théologique ; et en fait maintient une espèce d'opinion selon son propre vouloir, fait de soi-même un hérétique.
Ceci devient plutôt matière à scandale lorsque les dirigeants de l'Église traitent la doctrine comme ne l'étant pas, réclamant que la doctrine a été controversée et font donc des efforts pour la redéfinir en la traitant comme matière ouverte aux questions d'opinion ou de discussions parmi les experts. Ceci est au cœur même d'être l’œuvre de la tromperie.
De plus, grand intérêt est lorsque des membres de la hiérarchie de l'Église disent qu'ils n'ont aucune intention de changer la doctrine de l'Église, alors qu'ils s'aventurent à mettre en place ce qui semble apparemment miséricordieuses des concessions pastorales condamnables ayant pour fin de les rendre en doctrine tombée en désuétude.
On ne peut changer aucune doctrine dans le Catéchisme.
Alors que toutes les doctrines dans le Catéchisme ne sont pas définies comme étant infaillibles, le Catéchisme enseigne seulement la vérité, la vérité qui fut « confiée une fois pour toute aux saints » Quant à changer aucun enseignement dans le Catéchisme, qui est la Source de la doctrine sacrée, « le texte de référence authentique et certain pour la doctrine Catholique » qui sans erreur « synthétise normativement la totalité de la foi Catholique » et les vérités fondamentales salvifiques » de la Foi, conduit objectivement à l'hérésie et l'apostasie.
Que vous changiez une doctrine ou simplement la sanctionniez en la violant au nom d'en faire une concession pastorale (pour aucune autre raison même si la raison en semble noble) ou la remplaciez par de nouvelles lois de tolérance, tout ceci ne fait qu'aboutir à de l'hérésie.
De changer la doctrine de l'Église en guise d'innovation pastorale ne donne pas validité au changement. Il y a de nos jours un libéralisme radical universel d'une compassion fourvoyée, d'une fausse miséricorde, et d'une tolérance excessive au nom de pastorale et de mise-à-jour. Mais seul ce qui est pastoralement véritable peut être vraiment pastoral. On ne peut citer la miséricorde comme alternative ou contre la doctrine.
La vérité doctrinale ne peut être adaptée au croyant et à l'âge, mais le croyant et la personne âgée doivent être invités à la véritable doctrine. Un enseignement de l'Église nouveau ou révisé ou une allocation qui outrepasse ou change un article de la Foi, ou même lui donne une interprétation différente de la véritable et de la traditionnelle, serait nécessairement hérétique.
Est-ce cela que vous planifiez ?
Jésus-Christ est la Voie, la Vérité et la Vie et il n'y a aucun salut par quelqu'un d'autre. Il est la plénitude de la Révélation divine, qui subsiste pleinement dans l'Église Catholique. Les fidèles Catholiques doivent croire comme étant vraie la doctrine de l'Église. 
Cette foi « est nécessaire pour le salut (Catéchisme de l’Eglise Catholique) pour ceux qui en sont conscients. Alors que le pape « a la complète, suprême et puissance universelle sur toute l'Église » (CEC), ceci s'applique seulement lorsqu'il est et demeure valide.
Votre office de pape vous délègue à sauvegarder respectueusement et à interpréter authentiquement les doctrines chargées au Magistère authentique de l'Église par notre divin Rédempteur (Matt. 16:18, 18:18), mais qui ne vous sont pas laissées à vous en tant qu'individu de vous servir de votre pouvoir et de votre ordre du jour.
Alors que l'enseignement de l'Église sur le développement de la doctrine permet un progrès authentique en articulant et en comprenant la Révélation, il ne sanctionne jamais le changement, l'abandon, ou le rejet d'aucune doctrine de l'Église.
La Parole, telle qu'elle nous est donnée dans l'Écriture (la Bible) et la Tradition (le Catéchisme), ne peut être changée. Toute la divine vérité de la Foi, transmise à nous sous forme de doctrine sacrée, est « sagesse au-dessus de la sagesse humaine » et est comprise et acceptée par une profonde et authentique « crainte du Seigneur ». C'est le devoir de la hiérarchie de l'Église d'inviter les fidèles à une « obéissance de foi » à toute la vérité de la sainte doctrine dans l'Écriture et la Tradition avec une liberté de conscience qui n'est jamais liberté 'de' la vérité mais toujours liberté 'dans' la vérité. Et toute œuvre de véritable pluralité doit sauvegarder l'unité de la foi en son intégrité doctrinale.
Au lieu de faire appel à l'humanité à la conversion au Christ et à la vérité de la doctrine tout en accomplissant la grand commandement du Christ « Allez et faites des disciples de toutes les nations, enseignez leur à observer toutes les vérités » pour la conversion par le Baptême, certains voient votre approche comme étant celle d'adapter et de compromettre la doctrine aux tendances actuelles à une pensée et un comportement temporels et de la détourner pour accommoder d'autres orientations religieuses.
Pape François, nous devons tenir ferme à ce qui nous a été chargé par le Christ et Ses Apôtres, c'est-à-dire, le dépôt total de la Foi trouvé dans la doctrine sacrée.
Nous sommes appelés à laisser la vérité surnaturelle du Christ témoigner pour elle-même, car « ce qui nous porte à croire (doctrine) n'est pas le fait que les vérités révélées semblent vraies et intelligibles aux yeux de la raison naturelle (spécialement dans le contexte d'une société corrompue moralement), nous croyons à cause de l'autorité de Dieu lui-même qui les révèle, et qui ne peut ni nous tromper ou être trompé ». (CEC). 
Mais alors que Dieu ne peut tromper, un pape le peut, spécialement avec une allure de (fausse) humilité et de (faux) amour envers l'humanité qu'il expose et qu'il ne pratique pas authentiquement. Certains ont exprimé des soucis quant à vos véritables intentions à ce sujet.
Pour réitérer mon point principal – Pape François, vous ne changerez peut-être pas, ne modifierez, ou destituerez pas même une doctrine sans démonter le dépôt total de le Foi elle-même. « Aurait-on observé la Loi tout entière, si l'on commet un écart sur un seul point, c'est du tout qu'on devient justiciable ». (St Jacques). Même si la plus petite et la plus insignifiante doctrine est (au début) rejetée, compromise ou changée, alors le tout de la vérité de Dieu est compromis.
Pape François, vous pouvez mettre à jour ou changer les traditions de l'Église, comme certains de la hiérarchie l’ont accompli validement, mais vous ne pouvez pas changer la doctrine de l'Église, même pas un iota, sans même considérer la doctrine la plus insignifiante (communion pour les remariés, bénédiction de l'Église pour les couples de même sexe, changement du sens de la Sainte Communion) sans, de fait, rendre votre pontificat invalide.
Pour un chef de l'Église, permettre un changement pastoral substantiel à une doctrine serait impossible car cela ferait de telle accommodation pastorale révisée quelque chose d'incompatible avec la doctrine, ce qui est ainsi allié à de l'hérésie et de l'apostasie.
Faites un compromis avec une doctrine Catholique et vous ouvrez la boîte de Pandore et vous délégitimez donc toute doctrine Catholique.
Êtes-vous en train de conduire l’Église vers la Grande Apostasie et le Schisme ?
Pape François, êtes-vous en train d’organiser un nouveau mouvement évangélique, qui sera annoncé par étapes et avec une stratégie par étapes graduelles, afin d'éviter de créer trop de questions, mais qui est vu par plusieurs comme une bouffée d'air frais? 
Est-ce que vous formez une fausse association œcuménique comme partie d'une nouvelle Église rénovée, cherchant donc à unir les églises du monde en une Église du Nouveau Monde, ce qui conduirait à de nouveaux rites et abominations ?
L'Église ne peut pas être dirigée pour convenir au monde moderne, ni sa doctrine ne peut pas être changée pour devenir inclusive, afin de convenir aux autres dénominations et religions et aux modes.
Bien que vous puissiez faire, quoique autre engagement humanitaire vous proposiez, ou concours de popularité que vous pourriez gagner, si vous égariez les fidèles, vous ne seriez pas plus qu'un faux pape. Tout comme nous tous, vous avez deux choix – demeurer fidèle à la Vérité du Christ ou embrasser des mensonges en substitution, ce qui est de l'hérésie, et répandre ces mensonges par la tromperie et une apostasie rusée, ce faisant, divisant l’Église en un schisme.
Pape François, quelques soient vos plans, le fait est qu'il semble à plusieurs personnes que vous ajoutez déjà à la confusion spirituelle de nos temps. Votre point de mire semble être davantage centré sur l'homme que sur Dieu, sur le fait de plaire ou d'impressionner l'homme plutôt que Dieu, et de sembler aider l'homme à pécher plus qu'à servir et obéir à Dieu en se soumettant à ses Commandements. Si cela est tel, alors où en allez-vous avec ceci ? Et où conduisez-vous l'Église.
Le Faux Prophète est-il parmi nous ?
Pape François, il y plusieurs enseignements bibliques et des prophéties au sujet du faux prophète, certaines dont vous semblez accomplir.
Pourquoi soutenez-vous si vigoureusement les évêques dissidents qui proposent des concessions pastorales hérétiques et qui en effet tentent de se mêler de la sainte doctrine, alors que vous congédiez, que vous faites démissionner et que vous dés autorisez si implacablement les autres évêques que l'on sait être fidèles à la doctrine.
Pourquoi offrez-vous une sensibilité pastorale extraordinaire aux personnes qui ne veulent même pas pratiquer la Foi et sont enclins à l'offenser, alors que vous exercez un antagonisme massif envers ceux qui la pratiquent ?
Pourquoi ceci nous semble-t-il de plus en plus qu'une désorientation diabolique mais délibérément nébuleuse de la doctrine de l'Église fait partie de votre direction.
La Bible nous avertit au sujet des faux enseignants qui conduisent les gens de l'Église à être égarés par leurs mensonges et leur imprudence. Saint Jude dit qu’ils vont pervertir la grâce de Dieu en licence.
Le Seigneur nous avertit à plusieurs reprises su sujet des faux enseignants qui conduiront plusieurs à la ruine spirituelle. Jésus nous annonce la parabole au sujet de l'ivraie et du blé, où l'ivraie de la fausse doctrine ressemble au blé, au point que même les fermiers (théologiens, apologistes, évêques) ont de la difficulté à les distinguer, car le mal aime masquer l'erreur avec la vérité, de prendre la vertu pour justifier le vice, et de tordre la doctrine pour justifier l'hérésie de sorte que même les fidèles peuvent être trompés.
Jésus a de fait averti de se méfier des faux prophètes, qui nous viennent sous le revêtement de la brebis mais qui sont intérieurement des loups rapaces. Et Saint Paul déclare au sujet de ces vilains : « Mais même si nous, ou un ange du ciel, prêchions un évangile contraire à celui du Christ, qu'il soit maudit. »
Pape François, êtes-vous le loup sous le revêtement de la brebis dont la prophétie Catholique nous avertit ? Êtes-vous le Faux Prophète de tromperie prophétisé qui va conduire l'Église au schisme ? Êtes-vous l'anti-Jean Baptiste et le précurseur de l'antichrist qui va régner sur le monde? Serez-vous bientôt à la porte de la mort, comme le prophétise l'Apocalypse, qui alors seulement, comme si un miracle s'est produit, semblera ressuscité des morts ?
Deux sources de révélation privée sont dignes d'être considérées ici. D'abord à La Salette Notre-Dame a averti que Rome perdrait la foi et deviendrait le siège de l'Antichrist, et que l'Église sera éclipsée, et que nous ne saurons plus qui est le vrai pape ?
Et deuxièmement à Akita, Notre-Dame a averti que la tromperie de Satan infiltrerait l'Église à tel point que nous verrons les (bons) Cardinaux divisés contre les (mauvais) Cardinaux et où l'Église en sera aux prises avec une révolution. Et il y a plusieurs autres prophéties Catholiques qui donnent perspicacité, avertissement et de la direction au sujet de nos temps, ceux dont les Catholiques doivent être avertis.
Il est dit qu'un chef de l'Église viendra et que par lui la monde sera trompé par ses actes qui sembleront être des actes de charité, mais masqués par une façade extérieure d'humilité et de paroles douces présentées avec un charisme extérieur merveilleux et aimant. Par ses enseignements, il encouragera l'humanité à un humanisme exalté à la place de Dieu.
Il est très possible pour un maître trompeur de duper les Catholiques fidèles : le Père Maciel, fondateur des Légionnaires du Christ, par sa fausse orthodoxie, humilité et sainteté superficielle, a trompé avec succès même le saint pape (Saint Jean-Paul).
Le Catéchisme affirme même qu'à la fin des temps une grande partie des fidèles serait trompée, spécialement par le truchement d'une tromperie religieuse.
Pape François, êtres-vous un imposteur qui compromettra la doctrine de l'Église, proclamera fièrement votre solution d'unir toutes les églises en une, et conduira l'Église Catholique au schisme ?
Serez-vous applaudi par le monde séculier et salué comme un innovateur moderne parce que vous excusez le péché ? Allez-vous bientôt tenir un référendum qui adaptera les Lois de l'Église et excuserez de nouvelles pratiques du péché, pratiques sympathiques à des droits humains défigurés et par la suite allez forcer un serment d'allégeance sur l'Église à l'endroit de cette nouvelle fausse doctrine ?
Allez vous vous moquer de la foi Catholique et des lois morales au nom d'une discipline à changer, d'une action pastorale et un vote populaire et poursuivre avec un ordre du jour qui donnera place suprême à la conscience individuelle au-dessus de la doctrine ?
De nos temps plus que jamais, Satan veut causer un grand dommage spirituel à l'humanité par la tromperie. Nous savons que le Faux Prophète va se masquer comme étant un ami des Catholiques, Protestants, Juifs, et Musulmans.
À la place, il sera le fourbe et faux qui entrera dans la maison de Dieu pour tromper et détruire des âmes par ce qui sera la plus grande tromperie dans l'histoire.
Pape François, si vous êtes le Faux Prophète, cherchant à voler des âmes par la tromperie, alors vous allez vous perdre.
Le Livre de l'Apocalypse dit que le Faux Prophète et l'Antichrist seront projetés dans le lac de feu où ils souffriront pour toujours. « Le Mal aura son heure, mais Dieu aura Son jour » (Vén. Fulton Sheen).
Beaucoup de ce qui se passe dans l'Église de ces temps-ci a été prévu, et nous savons que Dieu va permettre ces abominations pour une bonne raison.
L'Église, comme le Christ, souffrira Sa passion, Son crucifiement et Sa mort, pour entrer dans Sa résurrection dans la nouvelle Ère de la Paix (Fatima). Et nous savons que les fidèles ne subiront pas la défaite, qu'ils demeureront fermes dans la Foi et soutiendront la Vérité – la Parole de Dieu – même face à l'adversité, l'hérésie, à l'apostasie et le schisme.
Pape François, quelque défense que vous tiendriez ou auriez concernant les questions que j'ai soulevées, le temps révèlera la vérité des choses.
Aux Catholiques Fidèles .
Aux Catholiques fidèles, je dis ceci. Nous vivons une période sombre et dangereuse, où notre foi et les lois morales sont attaquées et réprimées de tout côté, et de façon plus sinistre au sein de l'Église elle-même.
Saint Paul, dans sa première lettre à Timothée « l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains renieront la foi pour s'attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines diaboliques, séduits par des menteurs hypocrites ».
Vous devez donc être éveillés aux signes des temps qui sont prophétisés dans l'Écriture, y inclus l'Apocalypse, et dans la prophétie Mariale et moderne.
La prophétie Catholique solide indique le temps d'un grand combat prédit dans l'Écriture et qui devra prendre place à la fin des temps dans lequel nous vivons.
Quoiqu'il en advienne, l'Église Catholique de Jésus demeurera intacte, à travers un petit reste. Jésus a promis que la Vérité ne changera jamais ni ne sera défaite. Ceux qui se séparent de l'Église en ces temps en compromettant la doctrine, même s'ils suivent le pape, ne seront plus unis à la véritable Église. Priez pour la grâce de discerner la Vérité. La victoire appartient au Seigneur. Tout ce dont vous avez besoin est de vous fier à la vérité, pour que vous puissiez éviter les pièges qui sont placés pour perdre vos âmes.
Ne permettez pas à une fausse doctrine de vous être imposée, même si on vous accuse (faussement) de manque de tolérance, manque de compassion, manque d'amour, manque de respect pour les droits humains, et pour être injustifiablement capables de juger par vous-mêmes.
Puisse Jésus vous ouvrir les yeux à toute tromperie possible qui se présente à vous ou encore aux mensonges présentés comme demi-vérité, ou au langage trompeur; et puisse le Seigneur ne pas permettre qu'il y ait un faux chef qui diviserait l'Église.
Priez pour la grâce du discernement, afin que vous n'ayiez jamais à renier la Vérité. Demeurez fermes dans votre foi en la Parole divine, les Enseignements de l'Église et aux Sacrements.
Nonobstant combien l'Église sera attaquée, Dieu ne permettra pas qu'elle soit détruite (le fameux rêve de S. Jean Bosco au sujet de la Barque de Pierre nous vient à la pensée ici).
Il pourrait y avoir un plan fourvoyant qui se déroule et qui veut vous induire en erreur vers la grande apostasie, le premier sceau de l'Apocalypse, et qui sera la plus grande tromperie de l'histoire ; alors examinez tout ce qu'on vous dira à partir de maintenant, même par le Pape François. Car l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de la vraie Parole de Dieu. Nier ou abandonner une seule doctrine de la Foi c'est de nier ou abandonner le Christ Lui-même, comme l'a fait Judas.
Les fidèles doivent être attentifs à quelques ordres du jour qui changera ou destituera la doctrine selon les caprices de la modernité et du relativisme.
Aux fidèles Catholiques et aux personnes de bonne volonté, je déclare, la vigilance est maintenant requise! Ne permettez pas aux mensonges de quelque source que ce soit de l'Église de vous tromper, et ne soutenez pas de fausses loyautés. Suivez la Parole de Dieu telle qu'on l'a reçue depuis le début.
Ne succombez pas aux faux appels à la charité proclamés pour les droits de ceux qui cherchent l'acceptation de leur vies pécheresses, alors qu'ils défient le Lois de Dieu et recevrons bientôt l'acceptation pour la poursuite de leur conduite.
Sachez ceci : si le pape conduit l'Église à l'hérésie, les doctrines de l'Église demeureront vraies. Et comment discerner ceci – si un enseignement réclame que Jésus excuse le péché, alors vous savez que ceci est un mensonge. La vérité est que Jésus a toujours et clairement détesté tout péché, sans équivoque, bien qu'il aime le pécheur. Et Jésus ne compromettrait jamais Sa Vérité!
En conclusion.
Pape François, si vous avez l'intention d'accommoder toute doctrine de foi au monde séculier et profane d'aujourd'hui ou même de réduire une certaine doctrine pour en produire une nouvelle tolérance à l'endroit du péché, l'Église ne se joindra pas à vous, et les fidèles n’y concéderont pas. Car une telle apostasie rendra votre pontificat invalide. A la place de cela, je vous exhorte à suivre votre véritable appel à sauvegarder et promouvoir clairement la doctrine sacrée et avec elle de former des évangélisateurs qui sont de vrais témoins de la Foi pour former les saints du troisième millénaire Chrétien.
À ce temps, j'encourage tous les Catholiques à vous aimer et à vous obéir, Pape François en toute matière de la vraie Foi ; mais j'encourage aussi les fidèles à devenir plus alertes et conscients des signes des temps. Pape François, si vous voulez toujours décider de permettre des changements à la doctrine, alors la hiérarchie légitime de l'Église rendra les fidèles clairement conscients de ces réalités et comment y répondre en bonne foi. 
Sans cela, seuls l'amour, l'obéissance, et les prières à votre endroit, Pape François, alors qu'ils demeureront alertes et vigilants aux signes prophétiques des temps présents.
Sincèrement dans le Christ,
Kelly Bowring

====================================================================================
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1189
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Empty
MessageSujet: Re: Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle.    Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. EmptyLun 26 Aoû - 18:32

Donc pour le cardinal Burke l'hypothèse est envisageable sinon des questions techniques à régler ; sauf qu'il n'a pas commenté l'éventualité de l'invalidité de la démission de Benoit XVI, puisque celui-ci a renoncé au ministerium et non au munus se considérant comme pape à jamais, et que selon Vatican I il ne peut y avoir deux papes vivants en même temps. 


https://www.lifesitenews.com/news/cardinal-burke-responds-to-questions-about-the-validity-of-pope-francis-election


 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Cardinal_Burke_-_RLF_810_500_75_s_c1Le cardinal Burke au Rome Life Forum à Rome, le 18 mai 2018.[size=11]Steve Jalsevac / LifeSiteNews[/size]
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. John-Henry_Westen_100_100_75gray_s_c1John-Henry WestenSuivre John-Henry


ACTUALITÉS ÉGLISE CATHOLIQUE vendredi 23 août 2019 - 16h00 HNE

Le cardinal Burke répond aux questions sur la validité de l'élection du pape François


23 août 2019 ( LifeSiteNews ) -


 Le cardinal Raymond Burke a répondu aux questions sur la validité de la papauté du pape François  à la lumière des révélations de cardinaux électeurs suggérant l'existence d'une campagne organisée pour assurer son élection. 
Le cardinal, expert en droit canonique et ancien président de la plus haute juridiction du Vatican, a abordé la question dans un  entretien  au "The Patrick Coffin Show" diffusé le 13 août (voir la discussion commençant à 19 heures 24 ). 

Coffin a demandé: «Certains catholiques se demandent s'il est permis d'enquêter au moins sur la constitution apostolique de 1995,  Universi Dominici Gregis  de Saint Jean-Paul II - qui a établi des normes pour les futurs conclaves papaux - si ces règles ont été violées et si ou non toute l'élection du pape François pourrait être invalide. Y a-t-il un fondement à cette spéculation? 
La constitution apostolique prescrit la manière dont les élections papales doivent avoir lieu et suggère qu'une élection serait invalide si elle contrevenait à la constitution. Le paragraphe 76 du document se lit comme suit: « Si l'élection se déroule d'une autre manière que celle prévue dans la Constitution actuelle, ou si les conditions énoncées ici ne sont pas respectées, l'élection est pour cette raison nulle et non avenue, sans aucune nécessité. pour une déclaration à ce sujet; par conséquent, il ne confère aucun droit à celui qui est élu. ” 

Le cardinal Burke a répondu à Coffin en déclarant:  "Le seul motif qui pourrait servir à remettre en question la validité de l'élection serait si l'élection était organisée au préalable par une campagne strictement interdite et qu'il serait très difficile de démontrer." " 
"Les gens parlent de ce vote supplémentaire  qui a été pris,  mais j'ai étudié cette question et je ne pense pas que cela remettrait en cause la  validité de l'  élection ", a ajouté le cardinal Burke. 

Le cardinal Burke a déclaré: «Il y a des déclarations qui ont été faites par le défunt cardinal  Godfried Danneels, l'archevêque de Bruxelles et Mechelin, qui parlent de ce groupe de Sankt Gallen et de la façon dont ils se sont réunis les premiers pour s'opposer au pape Saint Jean-Paul II et… ont continué à être très opposé au pape Benoît XVI. " 
« L’autobiographe de feu Cormac Murphy-O'Connor parle de cela  et il y a des indications ,  mais je  pense que  s’il  pouvait être démontré que ces personnes engagées dans une campagne active pour saper d’abord le pape Benoît XVI et en même temps élection de quelqu'un qui sera radicalement différent, cela pourrait être un argument ", at-il ajouté. 
« Je ne pense pas avoir  sous la main  les faits, et ils doivent être des faits,  des faits démontrables ,  pour le prouver.  Mais c'est tout ce que je pourrais dire à ce sujet. ” 

Coffin a ensuite soulevé un autre point qui semble indiquer une campagne organisée pour le pape François avec le  discours  prononcé à l’Université de Villanova par le cardinal alors déshérité Theodore McCarrick, qui s’est vanté de  faire pression pour l’élection de Jorge Bergoglio, devenu pape François. 

Le cardinal Burke a répondu: « Il y a certes des indications ,  mais il faudrait en établir des preuves concrètes. Le discours à Villanova de Theodore McCarrick crée certainement une grande suspicion, mais je ne sais pas s'il y a des gens qui pourraient le démontrer  ou non. ”


 La question est doucement entrain de mûrir. Mais question : si des cardinaux en arrivent à l'intime conviction que le pape Francis est un antipape, ont-ils le droit moral de laisser les brebis du Seigneur entre les pattes d'un imposteur, eux qui sont les gardiens du troupeau ?

====================================================================================
 Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle. Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
 
Dr Kelly Bowring l’élection du cardinal Jorge est nulle.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un livre sur la Fin des Temps
» Sur quoi agit la sélection naturelle?
» Prière pour la Ville du Cardinal Lustiger
» A propos de son pélerinage a Medjugorje,le cardinal Schonborn s'est excusé
» Récit d'un vécu... paru sur Sélection du Reader's Digest

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: PROFESSION DE FOI-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: