Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» De tout et de rien !
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Aujourd'hui à 8:10

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Aujourd'hui à 5:08

» Demande de prière pour Vincent Lambert
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Aujourd'hui à 5:01

» On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Aujourd'hui à 4:55

» Cantique en l'honneur de la Très Sainte Vierge Marie (1221-1284)
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Aujourd'hui à 4:25

» Du blog de Jeanne Smits...
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Aujourd'hui à 4:09

» Du 18 au 26 juillet : Neuvaine à Ste Anne et St Joachim
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:51

» 19 juillet : Sainte Macrine la Jeune
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:13

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:01

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Hier à 21:31

» Les églises se vident ? d'autres chats à fouetter
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Philippe Hier à 18:31

» Le blog de Philippe Poindron
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Philippe Hier à 18:26

» A Fatima, le message d'espérance et de conversion de la Très Sainte Vierge Marie.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Hier à 14:12

» 18 juillet : Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar ami de la Miséricorde Mer 17 Juil - 22:36

» 17 juillet : Saint Colman D'Autriche (de Stockerau)
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar ami de la Miséricorde Mar 16 Juil - 22:19

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar ami de la Miséricorde Mar 16 Juil - 21:55

» Père Boulad
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Philippe Mar 16 Juil - 20:23

» Du 8 au 16 juillet Neuvaine à Notre Dame du Mont Carmel
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Mar 16 Juil - 6:38

» Belle fête Notre Dame du Mont Carmel !
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Mar 16 Juil - 6:25

» hommage au 14 juillet
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Philippe Dim 14 Juil - 10:28

» Douce France, cher pays de mon enfance (Charles Trénet)
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Sam 13 Juil - 7:59

» Notre Dame de Paris en feu.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Sam 13 Juil - 6:35

» Nouvelles profanations en France... Cela continue encore et encore.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Sam 13 Juil - 6:19

» Du site "Benoit et moi" 2019.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Ven 12 Juil - 16:18

» Malgré l'amertume, Espérance !
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Ven 12 Juil - 8:46

» Des profondeurs je crie vers Toi Seigneur (je mets mon espoir ds Le Seigneur)
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Ven 12 Juil - 6:51

» Vincent Lambert Une transgression diabolique
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Jeu 11 Juil - 7:00

» Tuer ne sera jamais un acte d'amour.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Mer 10 Juil - 8:18

» Le satanisme est un vrai fléau.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Mer 10 Juil - 8:07

» Axelle - Message en forme d'avertissement.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Mar 9 Juil - 13:08

» L'emprisonnement du pape Benoît XVI
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Philippe Mar 9 Juil - 8:04

» Fatima/Le calvaire de Lucie adolescente - vision de Tuy - Chez ns soyez Reine
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Lun 8 Juil - 21:33

» Vassula Ryden ... Message mis à jour.
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Lun 8 Juil - 19:09

» Le cardinal Burke
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Philippe Lun 8 Juil - 16:37

» Le Labeur des Paysans de France (Choeur Montjoie St Denis)
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Emptypar Françoise Lun 8 Juil - 14:02


Partagez
 

 On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1125
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptySam 29 Juin - 13:53

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur.
Et d'après Françoise en ce moment à Paray-le-Monial pour la solennité: très peu de monde, presque personne.
Tristesse.

http://www.dehonianadocs.org/pdf/DEH2002-35-FR.pdf?fbclid=IwAR1PuLORe4u4lYBGO9zNzN6foa6Ark2AlIAfRWYtF31tFICZdnnBvQedEhw


Et aussi :
http://www.sacrecoeur-paray.org/experimenter/le-message-de-paray-le-monial/de-jesus-a-sainte-marguerite-marie/

Sainte Marguerite-Marie, messagère du Cœur de Jésus



On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Header-4



Le Père Gérard Dufour, Chapelain à Paray-le-Monial de 1984 à 1993, nous présente et résume les grandes apparitions du Christ à Sainte Marguerite-Marie : évocation de son expérience consumante et récit de sa mission à être témoin de l'Amour du Cœur de Jésus pour le monde. 



Marguerite-Marie Alacoque (1646-1690) est au monastère de la Visitation depuis deux ans et demi lorsqu’une première apparition du Cœur de Jésus le 27 décembre 1673, en la fête de saint Jean, le disciple bien-aimé, va déterminer la vocation de la « confidente et apôtre » du Cœur de Jésus.
Dans cette première manifestation, celle qui a été choisie par Jésus comme « instrument pour attirer des cœurs à son amour » reçoit clairement les grandes lignes de la dévotion qu’elle devra propager. Les autres apparitions, surtout celles de 1674 et 1675, viendront les préciser et les développer.

L’Amour de l’Eucharistie








La première manifestation du Cœur de Jésus à Marguerite-Marie a été précédée de nombreuses communications du Seigneur à sa disciple. Bien avant qu’elle entre au monastère, il lui a appris lui-même à faire oraison, lui a donné un grand amour pour la sainte Eucharistie, l’a détournée des distractions mondaines, l’a choisie comme épouse et confiée aux soins de la Vierge Marie … Une fois au monastère, il l’a invitée à vivre « la vie d’un Homme Dieu » et l’a revêtue de la « robe d’innocence », il lui a enseigné une stricte obéissance à ses supérieures et depuis le 6 novembre 1672, jour de sa profession religieuse, il l’a gratifiée de sa divine et continuelle présence, tout en lui annonçant une vie marquée par la Croix.
Marguerite-Marie a donc une certaine familiarité avec le Sauveur. Et pourtant l’apparition du 27 décembre 1673 va lui apporter une certitude qui la bouleversera : les merveilles de l’amour du Cœur de Jésus.

« Il me découvrit les merveilles de son Amour »








Au XVII siècle, on communie peu et on adore beaucoup. Depuis sa première communion, préparée chez les Clarisses de Charolles, Marguerite-Marie affectionne cette prière « le plus près possible du tabernacle ». Elle aime passer le plus de temps possible devant le Saint-Sacrement où « son cœur est comme dans son centre ». Ce jour-là, ses occupations lui laissent plus de loisir qu’à l’accoutumée.
Elle se trouve « tout investie de la divine présence », au point de ne plus savoir ce qu’elle est ni où elle se trouve. Elle « s’abandonne à ce divin Esprit, livrant son cœur à la force de son amour ». C’est l’extase. Tout mouvement de la créature ayant été rendu impossible, Jésus intervient directement.
« Il me fit reposer fort longtemps sur sa divine poitrine, où il me découvrit les merveilles de son amour et les secrets inexplicables de son Sacré Cœur, qu’il m’avait toujours tenu cachés, jusqu’alors qu’il me l’ouvrit pour la première fois ».
Première découverte éblouie et émerveillée du Cœur de Jésus! Impossible d’en mesurer la longueur, la largeur ou la profondeur ! Impossible d’en parler avec des mots humains : « le souvenir de ces grâces me met hors de moi… L’impression m’en restera toute ma vie ». Cette impression est si forte qu’aucun doute n’est possible sur l’origine de ces grâces.

« Je t’ai choisie … »







Cette révélation des trésors d’amour du Cœur de Jésus, Marguerite-Marie devra la partager. Nous pouvons imaginer la surprise que notre Sainte a dû éprouver en entendant le message de Jésus :  » Mon divin Cœur est si passionné d’amour pour les hommes, et pour toi en particulier, que ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu’il les répande par ton moyen, et qu’il se manifeste à eux pour les enrichir de ses précieux trésors que je te découvre, et qui contiennent les grâces sanctifiantes et salutaires nécessaires pour les retirer de l’abîme de perdition. Et je t’ai choisie comme un abîme d’indignité et d’ignorance pour l’accomplissement de ce grand dessein afin que tout soit fait par moi « .
« Je suis venu allumer un feu sur la terre « , disait Jésus (Luc 12,49). Il sait que Marguerite-Marie, humblement, va objecter son indignité et son ignorance, mais c’est précisément pour cela qu’il a choisi la petite Visitandine inconnue pour en faire son « instrument » … un mot qu’il lui redira cinq ans plus tard, en 1678, alors que Marguerite-Marie n’avait pas encore eu beaucoup d’occasions pour promouvoir la dévotion demandée « Je veux que tu me serves d’instrument pour attirer des cœurs à mon amour « . Toujours la même mission, qui ne prendra toute son ampleur que quelque six années plus tard.
Jésus manifeste son dessein à Marguerite-Marie : enrichir les hommes des précieux trésors de son Cœur qu’il vient de lui découvrir ; trésors qui contiennent des grâces sanctifiantes et salutaires pour les retirer de l’abîme de perdition. Le grand désir du Cœur de Jésus ne varie pas « Je suis venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19,10). Les expressions de ce dessein « trésors de grâces », « abîme de perdition », appartiennent au langage du XVIIème siècle, mais sont suggestives. Nous les retrouvons souvent sous la plume de Marguerite-Marie.

« Il me demanda mon cœur »







L’apparition n’est pas terminée. Elle se poursuit par une extraordinaire « effusion de l’Esprit ». Marguerite-Marie s’était tout abandonnée à ce divin Esprit: il va répandre l’Amour dans son cœur, d’une façon exceptionnelle :  » Après, il me demanda mon cœur, lequel je le suppliai de prendre. Ce qu’il fit, et le mit dans le sien adorable, dans lequel il me le fit voir comme un petit atome qui se consommait dans cette ardente fournaise d’où, le retirant comme une flamme ardente en forme de cœur, il le remit dans le lieu où il l’avait pris … »
Jésus demande à Marguerite-Marie son cœur. Ce n’est pas du sentimentalisme. Le cœur, a rappelé Jean-Paul Il, est le « foyer central » de la conversion ou du refus de Dieu. C’est le lieu le plus intime de notre personne où le Seigneur vient faire sa demeure, le lieu du oui sans réserve qu’il attend de notre liberté. Jésus demande une offrande totale et inconditionnelle.
 » Je le suppliai de le prendre « , répond Marguerite-Marie. Jésus accomplit alors un geste visible, impossible humainement parlant. Il prend le cœur de sa disciple et le met dans son Cœur adorable: il accepte l’amour de sa servante et l’unit à son ardente charité. Mais l’amour du Cœur de Jésus est un amour divin, infiniment plus grand que notre amour de créature. Dans le Cœur de Jésus, le cœur de celle qui sera son « épouse » est infiniment petit, un « petit atome » !
Dans une telle fournaise, cet atome ne sera pourtant pas détruit. « II se consommait », écrit notre Sainte, qui emploie indifféremment les verbes consommer et consumer. On pense au buisson ardent. Plusieurs fois, Marguerite-Marie dira son désir de consumer toute sa vie en présence du Seigneur,  » Comme un cierge ardent devant le saint Sacrement « . Jésus rend son cœur à Marguerite-Marie: il ressemble alors à une flamme ardente en forme de cœur. Le cœur est symbole de l’amour, de cette capacité d’aimer que la grâce vient de renouveler : Marguerite-Marie va aimer avec un amour divin!
Elle reçoit une nouvelle identité qui la transforme au plus profond d’elle-même. Désormais elle est la disciple bien-aimée du Sacré-Cœur ! Un titre qu’elle partage avec l’apôtre Jean.

« Ce divin Cœur me fut présenté »







Dans une lettre du 3 novembre 1689 au Père Croiset, Marguerite-Marie donne la date de la première apparition du Cœur de Jésus :  » La première grâce particulière qu’il me semble avoir reçue pour cela, ce fut un jour de saint Jean l’Évangéliste qu’après m’avoir fait reposer plusieurs heures sur cette sacrée poitrine, je reçus de cet aimable Cœur des grâces dont le souvenir me met hors de moi-même. Après cela, ce divin Cœur me fut présenté comme dans un trône de flammes, plus rayonnant qu’un soleil et transparent comme un cristal, avec cette plaie adorable, et il était environné d’une couronne d’épines, qui signifiait les piqûres que nos péchés lui faisaient, et une croix au-dessus qui signifiait que dès les premiers instants de son Incarnation, c’est-à-dire que dès lors que ce sacré Cœur fut formé, la Croix y fut plantée, et il fut rempli dès ces premiers instants, de toutes les amertumes que devaient lui causer les humiliations, pauvretés, douleurs et mépris que la sacrée humanité devait souffrir, pendant tout le cours de sa vie et en sa sainte Passion … « .
Le Cœur de Jésus est comme dans un trône de flammes. C’est l’image de la royauté. Marguerite-Marie prend à son compte le grand désir du Cœur de Jésus, elle écrit volontiers : « Pourvu qu’il se contente et qu’il règne, cela me suffit ! ». Cette Spiritualité de dévotion doit ruiner l’empire de Satan pour établir le règne du pur amour du Cœur de Jésus.
La lumière plus forte que celle du soleil, la transparence semblable à celle du cristal évoquent les merveilles inexplicables du Cœur de Jésus. Mais la vision comporte aussi la marque et les instruments de la passion : la plaie, la couronne d’épines, la Croix.
Vient ensuite l’affirmation étonnante : la Croix a été plantée dans le Cœur de Jésus dès son Incarnation, avec toutes les souffrances que le Fils de Dieu allait endurer tout au long de sa vie. Entrant en ce monde, Jésus n’a-t-il pas dit:  » Père, me voici, je viens faire ta volonté » (He 10,7) ? La volonté du Père comportait ce geste d’amour extrême du sacrifice de la Croix. Dans sa prescience divine, Jésus ne connaissait-il pas tous les péchés des hommes et la somme de souffrances qui en serait le prix ? Comment comprendre, sinon, l’agonie à Gethsémani que Marguerite-Marie méditait chaque jeudi soir?

L ‘image de son Cœur doit être honorée







Rappelant l’ardent désir du Cœur de Jésus d’être aimé des hommes et de les sauver, sainte Marguerite-Marie ajoute : « Et il me fit voir qu’il fallait honorer (le Cœur de Dieu) sous la figure de ce Cœur de chair, dont il voulait l’image être exposée et portée sur soi et sur le coeur, pour y imprimer son amour et le remplir de tous les dons dont il était plein et pour y détruire tous les mouvements déréglés. Et que partout où cette sainte image serait exposée pour y être honorée, il répandrait ses grâces et bénédictions. »
Jésus veut faire connaître son Cœur, avec tous les trésors d’amour, de grâce, de miséricorde, de sanctification et de salut. Ces trésors doivent enrichir ceux qui veulent rendre et procurer (à son Cœur) tout l’honneur, l’amour et la gloire qui sera en leur pouvoir.
Mais il y a une condition : l’image du divin Cœur doit être exposée et portée sur soi, pour y imprimer son amour, le remplir de ses dons, y détruire tous les mouvements contraires à l’amour. C’est parce qu’il veut notre cœur que Jésus montre son Cœur !
L’image est un rappel : par son Incarnation, Dieu s’est rendu visible. Dans sa Passion, Jésus met en évidence la miséricorde de Celui qui a pris sur lui nos iniquités. La contemplation de la Passion a toujours été source de ferveur. Dans sa jeunesse, Marguerite-Marie avait été frappée par une vision du Christ aux outrages…
Elle ajoute l’évocation des « promesses » attachées à la pratique de la dévotion, promesses qui lui ont été sans doute révélées plus tardivement.

« Je l’ai choisie et préparée »







C’est ici que Marguerite-Marie va insérer l’annonce du choix de Jésus. La réaction de notre sainte va être, curieusement, celle de saint Thomas lorsque huit jours après Pâques, Jésus l’invite à regarder ses mains et ses pieds, à mettre sa main dans son Côté ouvert.
 » Et après cela, ce Souverain de mon âme me dit : « Voilà les desseins pour lesquels je t’ai choisie et fait tant de faveurs que d’avoir pris un soin particulier de toi dès le berceau. Je ne me suis rendu moi-même ton maître et ton directeur que pour te disposer à l’accomplissement de ce grand dessein … « 
Alors, me prosternant en terre, je lui dis avec saint Thomas: « Mon Seigneur et mon Dieu ! » ne pouvant m’exprimer de ce que je sentais pour lors, et je ne savais si j’étais au ciel ou en terre».
Chaque fois que le Seigneur se choisit un instrument, il le prépare à sa mission par des grâces adaptées. À mission exceptionnelle, grâces exceptionnelles !… Le moment d’agir viendra, une douzaine d’années plus tard. Dans l’immédiat, Jésus prend soin de disposer le cœur de sa disciple. Mais dans sa « mission», accomplie avec courage, de toutes ses forces et malgré bien des difficultés, Marguerite-Marie sera aidée par le Père Claude La Colombière  » fidèle serviteur et parfait ami  » du Cœur de Jésus.
Père Gérard Dufour


Les trois « grandes » apparitions du Cœur de Jésus







• Le 27 décembre 1673
Jésus fait reposer Marguerite-Marie fort longtemps sur sa divine poitrine. Il lui découvre les merveilles de son amour. Il la choisit pour répandre l’ardeur de cette « ardente charité » et sauver des âmes. Jésus plonge le cœur de Marguerite-Marie dans le sien, puis le lui rend tout embrasé. De cette expérience, elle conservera toute sa vie une douleur au côté.
• Un premier vendredi de 1674
Jésus apparaît à Marguerite-Marie qui adore le Saint Sacrement. Il lui montre ses plaies brillant comme des soleils et sa poitrine comme une fournaise ardente. Il se plaint du peu de « retour d’amour » que lui témoignent les hommes, après tout ce qu’il a enduré pour les sauver. Il demande deux actes de réparation : la communion le premier vendredi de chaque mois; l’Heure Sainte le jeudi soir, en union avec son agonie à Gethsémani.
• La « Grande Apparition » : juin 1675
 » Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu’ils ont pour moi dans ce Sacrement d’amour. Mais ce qui m’est encore le plus sensible est que ce sont des cœurs qui me sont consacrés qui en usent ainsi ».
Jésus demande qu’une fête particulière, le vendredi après l’octave du Saint-Sacrement, soit instituée pour honorer son Cœur et réparer les outrages qu’il a reçus dans la sainte Eucharistie. Il promet des grâces abondantes à ceux qui lui rendront cet honneur.

====================================================================================
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3038
Date d'inscription : 12/06/2016

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyLun 1 Juil - 16:27

PRIERE au SACRE-COEUR par Sainte Marguerite-Marie.




Père éternel,
je vous offre le Coeur de Jésus-Christ,
votre Fils bien-aimé,
comme il s’est offert lui-même
en sacrifice pour moi.
Recevez cette offrande que je vous fais,
comme aussi tous les désirs,
tous les sentiments,
toutes les affections,
tous les mouvements,
tous les actes de ce Sacré-Coeur.
Ils sont miens,
puisqu’il s’est immolé lui-même pour moi,
et je veux à l’avenir ne désirer que lui seul.
Recevez-les en satisfaction pour mes péchés,
et en action de grâce pour vos bienfaits.
Recevez-les
et accordez-moi par ses mérites,
toutes les grâces qui me sont nécessaires,
et surtout la grâce de la persévérance finale.
Recevez-les comme autant d’actes d’amour,
d’adoration, de louanges
que j’offre à votre divine majesté,
puisque c’est par le Coeur de Jésus
que vous pouvez être dignement honoré et glorifié.

sainte Marguerite-Marie
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3038
Date d'inscription : 12/06/2016

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyLun 1 Juil - 16:45

...
Citation :
On a oublié le Sacré-Coeur de Notre Seigneur,

dis-tu @ Philippe ! C'est vrai que les fêtes du Sacré-Coeur à Paray Le Monial n'attirent plus comme jadis !

Néanmoins, dans la Cité du Sacré-Coeur de Jésus, le petit nombre  était là en ces fêtes du Sacré-Coeur, version 2019, ... et les grâces ont surabondé, sous un soleil de plomb !

Un petit témoignage va suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1125
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 71
Localisation : Maisons Laffitte

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyLun 1 Juil - 19:44

Qu'on attend avec impatience

====================================================================================
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3038
Date d'inscription : 12/06/2016

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyMar 2 Juil - 7:01

Bonjour,

Avant de témoigner,  place à la prière avec, en partage matinal et amical, ce petit chant de la Cté de l'Emmanuel : Appelés Enfants de Dieu !

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3038
Date d'inscription : 12/06/2016

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyMer 3 Juil - 9:20

Des catholiques veulent consacrer la France au Sacré-Coeur de Jésus.


Lu sur "Famille Chrétienne" du 28/06/2019 :


https://www.famillechretienne.fr/eglise/initiatives-et-engagements/des-catholiques-veulent-consacrer-la-france-au-sacre-coeur-de-jesus-257602



... C'est la seule solution... La France va si mal ! Remettons la France, notre pays, dans de bonnes mains !
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3038
Date d'inscription : 12/06/2016

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyJeu 4 Juil - 5:25

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Voici_10


... Pour ne pas l'oublier !

Bref témoignage de notre petit pélerinage dans la Cité du Coeur de Jésus à Paray Le Monial (71).

Nous nous sommes retrouvés Nadine, Jean-Christophe et moi-même vers 10 H le samedi matin dans ce lieu si cher à nos coeurs. Dans le parc des chapelains, sous le dôme, le recteur des sanctuaires de Paray donnait une conférence. Ce qui nous a frappé, c'est le peu de monde présent sous le dôme. C'est vrai qu'il faisait très chaud ce samedi 29 juin mais cela n'explique pas cette désertion.


On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Dsc02310


Temps de prière à la chapelle de la Visitation, repas, confession, Temps d'Adoration, chapelet (les quatre mystères du rosaire ont été prié tout au long de la journée) puis ce fut la conférence donnée par Mgr Francis Bestion, Evêque de Corrèze et ancien vicaire général dans mon diocèse de Mende. C'est pas pour dire mais ce fut une très belle conférence : les coeurs furent touchés !  Very Happy
 Merci Mgr Bestion : la simplicité des mots, l'amour donné à préparer cette conférence se sentait, votre propre Amour pour le Coeur de Jésus était palpable et malgré la chaleur tenace et intense, chacun était attentif et à l'aise.

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Dsc02311

S'en est suivi une très belle et sainte Messe présidée par Mgr. Francis Bestion où de nombreux prêtres étaient présent dans le Coeur du dôme.

Tout au long de cette journée du samedi, les différents intervenants nous ont préparé à la Consécration personnelle au Coeur de Jésus.

Consécration personnelle au Coeur de Jésus 


Seigneur Jésus, Toi qui es venu allumer un feu sur la terre, je m'abandonne aujourd'hui à la volonté du Père dans le souffle de l'Esprit Saint. Purifie mon coeur, embrase-le d'amour et de charité. Fais grandir en moi le désir de la sainteté. Par le Coeur immaculé de Marie, moi............, je me consacre tout entier à ton Coeur pour t'aimer et te servir. Amen !

Le Dimanche matin, nous avions fait le choix de participer à la Sainte Messe à la Chapelle de la Visitation dès 9 h du matin plutôt qu'attendre la grande Messe de clôture à la Basilique à 11 h car il nous fallait chacun reprendre la longue route de retour vers Paris ou la Lozère.

Chacun de nous a reçu de grandes grâces à Paray dans la Cité du Coeur de Jésus : réponses à des questions, changement de vie, temps d'amitié spirituelle partagée. Allez-Y, vous ne serez pas déçu ! Le Coeur Sacré de Jésus parle à nos coeurs.

 Amis de Jésus, comme le fut Sainte Marguerite-Marie Alacoque, nous sommes revenus dans nos lieux de vie respectifs avec une force renouvelée et un coeur davantage encore tourné vers Notre Seigneur !

 AMEN, rendons Gloire à Notre Dieu !

NB : Les sanctuaires de Paray Le Monial se préparent à fêter en 2020 les 100 ans de la canonisation de Sainte Marguerite-Marie. Nous aussi, nous pouvons nous préparer dès maintenant à devenir des missionnaires du Coeur de Jésus... En voilà une bonne résolution ! Smile


On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Christ10
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3038
Date d'inscription : 12/06/2016

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyJeu 4 Juil - 12:09

Incompris Sacré-Coeur !

Lu sur "Infocatho" - Edito 129 du 21 juin 2019 -  

https://www.infocatho.fr/edito-129-incompris-sacre-coeur/

... Comme c'est important de comprendre, retranscription intégrale du texte Infocatho.


Citation :
S’il est une spiritualité qui est bien mal reçue c’est bien celle du Sacré Cœur. Parfois récupérée, quelque fois galvaudée, régulièrement dévoyée, la spiritualité du Sacré Cœur est mal comprise par bien des fidèles. Il faut dire qu’elle pâtit de l’engouement que lui porta le XIXème siècle qu’on se plait aujourd’hui à décrier.
Mais au XIXème siècle plus que la spiritualité, c’est la dévotion qui irriguait la vie de la plus reculée des paroisses. Une dévotion qui oscille entre superstition et amour d’une grande profondeur poussant bien des fidèles à une consécration personnelle ou collective. Et c’est bien l’ambiguïté de cette spiritualité toute particulière. La spiritualité du Sacré Cœur n’est pas simplement une spiritualité parmi d’autres, comme un des chemins de sainteté proposé par un saint. La spiritualité du Sacré Cœur est celle du Christ Lui-même, proposé par le Christ en personne. Elle est Lui-même et en ce sens tournée vers la dévotion (entendons la charité) et se revêt plus qu’elle ne se suit.
La spiritualité du Sacré Cœur n’est pas un chemin de vie, mais un véritable état de vie dans la consécration. Et par là, elle regroupe toutes les spiritualités, les surpasse, les accomplit. La grande demande qui traverse toute la spiritualité du Sacré Cœur au point de se muer en dévotion et de se plonger en consécration trouve son écho dans la demande du Christ à Sainte Marguerite Marie de lui donner son cœur.
Car la spiritualité du Sacré Cœur est un cœur à cœur amoureux, consumé d’ardeur. Ce brasier amoureux est un tison qui n’aspire qu’à embraser tous les cœurs, pour qu’enfin l’amour soit aimé. On comprend pourquoi cette spiritualité ne peut qu’être une consécration et une dévotion. Mais dévotion entendue en ce sens du XVIIème siècle, celui dont use le fondateur de l’ordre dans lequel s’est révélé cette flamme intense. Saint François de Sale, lorsqu’il titre son ouvrage de direction spirituelle, introduction à la vie dévote, il n’entend pas faire un livre de « pieusetés ». Mais lorsqu’il explique le sens de dévotion, il lui donne sa plénitude dans le degré suréminent d’amour qu’il suppose.
Pour bien comprendre cette spiritualité, il convient en effet de l’éclairer à la lumière de la spiritualité dans laquelle elle a été révélée, celle de l’ordre de la Visitation. En soit tout un programme. Un ordre fondé pour visiter, au nom de la charité, les plus démunis et qui se trouve contraint par le droit canon de l’époque de demeurer cloîtré dans la contemplation. Outre le contenu des règles et des écrits des deux fondateurs, il y a deux grands enseignements de cette histoire de fondation.
Le désir de charité se puise et retourne à la contemplation, à l’amour même de l’amour. Mais il y a un autre enseignement, intimement lié à la spiritualité du Sacré Cœur. Un enseignement qui traverse les messages parfois rudes de Jésus à sainte Marguerite Marie Alacoque. La spiritualité du Sacré Cœur est une spiritualité de l’abandon, du renoncement. Se consacrer c’est s’offrir pleinement au Sacré Cœur. C’est saint Jean Baptiste qui diminue en nous, pour que le Christ grandisse. C’est l’anéantissement de l’amour propre (ligne directrice de l’introduction à la vie dévote) pour épouser la volonté même du Sacré Cœur.
C’est se renoncer soi-même par amour et en toute confiance. Telle est la véritable spiritualité du Sacré Cœur. Telle est la véritable dévotion, amour de l’amour mal aimé. Telle est l’unique et absolue consécration.
Baudouin d’Alixan
Ce sont ces piliers et ces gros médicaments que nous nous proposons d’explorer au fil des mois sur InfoCatho.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 3038
Date d'inscription : 12/06/2016

On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur EmptyAujourd'hui à 4:55

Dévotion au Sacré-Coeur de Jésus : ne L'oublions pas dans nos prières !
Soyons victorieux par le Précieux Sang.


On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Images?q=tbn:ANd9GcSkG6Q6Iknzm6MPHy0rvrkH9UurP3iwCFm0vWiHtGGtXGomZHsR
Ô Sacré-Cœur de Jésus, à qui une seule chose est impossible,
que Vous n’ayez pas compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs,
et accordez nous les grâces que nous vous demandons, humblement,
par la puissante intercession de Votre Très Sainte Mère et notre Mère chérie.

Notre Dame du Sacré-Cœur, Céleste Trésorière du Cœur de Jésus,
de ce Cœur qui est la source intarissable de toutes les grâces
et que vous pouvez ouvrir à votre gré, intercédez pour nous.

Saint Joseph, confident du Sacré-Cœur de Jésus, priez pour nous.

SALVE REGINA – NOTRE PERE – JE VOUS SALUE MARIE – GLOIRE AU PERE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty
MessageSujet: Re: On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur   On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On a oublié le Sacré Cœur de notre Seigneur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Image du Sacré-Coeur
» Fête du Sacré Cœur
» Parole Sacrée - Parole Tueuse
» La Passion de la Terre. Traité d'écologie sacrée.
» Texte sacré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR :: PRIÈRE CONTINUELLE ET SACRIFICE PERPÉTUEL :: Consécration au Coeur Immaculé de Marie-
Sauter vers: