Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Chapelet Cassé
par Philippe Aujourd'hui à 0:59

» 15 OCTOBRE - ANNIVERSAIRE ACTE D'ABANDON MARTHE ROBIN
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:28

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:22

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:44

» Le livre de l'Amour Miséricordieux.
par Philippe Hier à 18:22

» Maria Valtorta
par Philippe Hier à 12:04

» L'Islam
par Philippe Hier à 9:38

» Défendez-nous Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 22:28

» 15 octobre : Saint Euthyme le jeune
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 21:58

» 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 21:39

» Le célibat des prêtres
par Philippe Dim 14 Oct - 10:49

» François Bergoglio
par Philippe Dim 14 Oct - 10:03

» La pensée du jour
par Philippe Dim 14 Oct - 9:59

» 14 octobre : Saint Calixte 1er
par ami de la Miséricorde Dim 14 Oct - 7:51

» Cardinal Sarah
par Françoise Sam 13 Oct - 21:43

» Sub Tuum Praesidium (Sous l'abri de ta miséricorde) - chant à Marie.
par Françoise Sam 13 Oct - 21:19

» 13 octobre 1884 : la vision du Pape Léon XIII
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 23:43

» 13 octobre 1917 Fin de l'apparition de Notre Dame de Fatima
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 23:26

» 13 octobre : Bienheureuse Alexandrina Maria Da Costa Balasar
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 23:09

» De tout et de rien !
par Françoise Ven 12 Oct - 14:42

» Luz de Maria
par Françoise Ven 12 Oct - 14:24

» 12 octobre Sainte Spérie de cahors
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 8:26

» 12 octobre Saint Dismas, Le Bon Larron
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 8:19

» 12 octobre : Notre-Dame du Pilier
par ami de la Miséricorde Ven 12 Oct - 7:13

» 11 octobre : Sainte Maria Soledad Torrès Acosta
par ami de la Miséricorde Jeu 11 Oct - 7:41

» 11 octobre : Saint Angelo Giuseppe Roncal, Pape Jean XXIII
par ami de la Miséricorde Jeu 11 Oct - 7:29

» 11 octobre : Maternité de la B.V. Marie
par ami de la Miséricorde Mer 10 Oct - 23:26

» Ave Maria Gratia Plena
par Panetier Mer 10 Oct - 16:44

» L’abbé Henri Vallançon
par Panetier Mer 10 Oct - 11:17

» Jean Paul II
par Panetier Mer 10 Oct - 11:08

» Mgr Ottavio Michelini
par Panetier Mer 10 Oct - 10:57

» 10 octobre Saint Loth
par ami de la Miséricorde Mar 9 Oct - 22:17

» 10 octobre : Bienheureuse Angèle-Marie Truszkowska
par ami de la Miséricorde Mar 9 Oct - 22:05

» 9 octobre : Bienheureux Cardinal John Henry Newman
par ami de la Miséricorde Mar 9 Oct - 7:36

» 9 octobre : Saint Denis et ses compagnons
par ami de la Miséricorde Mar 9 Oct - 7:28


Partagez | 
 

 La doctrine des écrits de Jésus à Luisa Piccarreta

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Noëlle



Messages : 53
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 46
Localisation : Québec

MessageSujet: La doctrine des écrits de Jésus à Luisa Piccarreta   Jeu 29 Juin - 21:44

La doctrine des écrits de Jésus à Luisa Piccarreta
 

C’est dans le contexte de leur auteur principal, à savoir Jésus Christ, que doivent être convenablement interprétés les écrits de Luisa. Si l’éducation, la culture, l’environnement, l’âge et le tempérament de Luisa ont influencé et conditionné sa structure imparfaite, la doctrine ou la substance de ses écrits n’était pas la sienne, mais celle de Jésus.  Luisa rend tout à fait claire cette vérité :
« Je me sentais très mal parce qu’on m’avait dit qu’ils voulaient imprimer tout ce que mon doux Jésus m’avait manifesté concernant sa très sainte Volonté. Ma détresse était si grande que j’en étais bouleversée et mon doux Jésus est venu en moi pour me dire : « Tu veux te gouverner toi-même?  Cela donnerait un beau spectacle. Est-ce que la décision d’un maître de choisir de dicter sa doctrine, à son élève, signifie que sa doctrine et le bien qu’elle peut accomplir ne doivent pas être publiés? Une telle idée serait insensée et attristerait le maître. De plus, il n’y a rien qui vienne de toi, puisque c’est entièrement ma doctrine. Tu es simplement mon scribe.  Et maintenant que je t’ai choisie, tu veux enterrer mes enseignements et par conséquent Ma Gloire?  (…)  Ma fille bien-aimée, sois en paix, sois en paix et rend heureux ton Jésus. »
 

Jésus donna également à Luisa l’assurance que l’orthodoxie des doctrines contenues dans ses écrits n’était pas compromise par l’imperfection de sa forme.  « J’ai commencé à te parler de ma Volonté d’une manière surprenante et plus je te révélais de vérités, avec leurs effets et leur valeur, plus j’ouvrais des canaux dans la mer immense de ma Volonté pour le bien des autres (…) Par conséquent, s’ils lisent ces Vérités sans être convenablement disposés, ils n’y comprendront rien; ils seront confondus et éblouis par la Lumière de ma Vérité. Mais pour ceux qui sont bien disposés, mes Vérités seront une lumière qui clarifie et une eau qui abreuve et c’est pourquoi ils ne voudront jamais en être détachés à cause du grand bien qu’ils en retirent et de la vie nouvelle qui coule en eux.
 

On se rappelle ici la déclaration du pape Pie XII sur la Sainte Écriture : « …Dieu a parsemé à dessein de difficultés Les Livres saints qu’il a inspirés lui-même, afin de nous exciter à les lire et à les scruter avec d’autant plus d’attention et pour nous exercer à l’humilité par la constatation salutaire de la capacité limitée de notre entendement. »  C’est précisément en raison de l’éducation et du vocabulaire limités de Luisa que Jésus a pu démontrer, à ceux que l’Église plaçait au-dessus d’elle pour évaluer ses écrits, que la doctrine ne venait pas d’elle, mais de Dieu.  Et c’est à cause de ses limites que Jésus demandait à Luisa de ne rien négliger, ne serait-ce qu’une virgule ou une seule de ses paroles.  L’exhortation de Jésus est appuyée par une vision que Luis a eu d’un de ses défunts confesseurs qui l’encourageait à être très méthodique et ordonné, car « chaque parole » qu’elle pourrait négliger affecterait l’ordre de Dieu.
« Ce matin alors que j’étais dans mon était habituel (Je ne savais pas si je rêvais ou non), j’ai vu mon confesseur qui était décédé et qui semblait prendre une chose tout emmêlée dans mon esprit pour la démêler.  Je lui ai demandé pourquoi il faisait cela et il m’a répondu : « Je suis venu te dire que tu dois faite attention à l’ordre, parce que Dieu est ordre. Et une phrase ou un mot que le Seigneur te dit et que tu ne rapportes pas exactement comme il l’entend peut suffire à obscurcir cet ordre, ce qui peut être une source de doutes et de difficultés pour ceux qui liront ce que tu écris concernant son adorable Volonté. (…) Que ce que tu écris soit aussi clair et aussi simple que ce que Jésus te révèle.  Et n’omets rien, car s’il manque une petite phrase ou un seul mot des vérités que Jésus te révèle, ou si tu écris différemment, ce sera suffisant pour obscurcir l’ordre de Dieu. »
(Source : Le don de la Vie dans la Divine Volonté dans les écrits de Luisa Piccarreta, par R.P. Joseph Leo Lannuzzi, Rome 2012, pages 26-27-28.  Éditions LEPAREX, Outremont, Québec, Canada)
Revenir en haut Aller en bas
 
La doctrine des écrits de Jésus à Luisa Piccarreta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Écrits de Luisa Piccarreta !
» Prière avant le sommeil - (Tirée des Écrits de Luisa Piccarreta) !
» Les écrits pauliniens
» des écrits de Saint Padre Pio de Pietrelcina
» Benoît XVI rappelle la Déclaration commune sur la Doctrine de la Justification...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR :: PRIÈRE CONTINUELLE ET SACRIFICE PERPÉTUEL :: Enseignements de Luisa Piccarreta - La Divine Volonté-
Sauter vers: