Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Acogeme, oh Madre del Carmelo !
par Françoise Sam 14 Juil - 8:05

» Le site Proliturgia.org et Ses rubriques intéressantes à relayer.
par Françoise Jeu 12 Juil - 18:24

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Jeu 12 Juil - 18:12

» Immigration
par Françoise Jeu 12 Juil - 16:11

» La vie dans nos diocèses - Eglise en Lozère.
par Françoise Jeu 12 Juil - 15:02

» De tout et de rien !
par Françoise Jeu 12 Juil - 14:57

» Cardinal Sarah
par Françoise Jeu 12 Juil - 14:50

» Flor del Carmelo - Fray César Lôpez.
par Françoise Jeu 12 Juil - 6:49

» L'encantada - chanson profane sentant bon le terroir signée Nadau.
par Françoise Jeu 12 Juil - 6:28

» 12 juillet : Saints Louis et Zélie Martin
par ami de la Miséricorde Mer 11 Juil - 23:59

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Mer 11 Juil - 23:41

» SANCTUS.
par Philippe Mer 11 Juil - 22:45

» Le Pape Dictateur - Auteur Henry Sire.
par Françoise Mer 11 Juil - 9:02

» 11 juillet Saint Benoît de Nursie
par ami de la Miséricorde Mar 10 Juil - 22:39

» Mystiques: Marcel van
par Françoise Mar 10 Juil - 16:16

» Luz de Maria
par Françoise Mar 10 Juil - 7:01

» Père Yannik Bonnet.
par Françoise Mar 10 Juil - 6:38

» 10 juillet Vénérable Marcel Van
par ami de la Miséricorde Lun 9 Juil - 22:57

» Garabandal : la + belle histoire depuis le Temps de Jésus et de Marie !
par Françoise Lun 9 Juil - 19:45

» Père Boulad
par Françoise Lun 9 Juil - 18:32

» Anna Maria Taïgi
par Philippe Lun 9 Juil - 15:53

» Musique relaxante pour méditer, s'évader de ce monde voué à disparaître.
par Françoise Lun 9 Juil - 14:43

» Mosquée de Poitiers... l’imam lui-même donne raison à Génération identitaire
par Philippe Lun 9 Juil - 8:29

» 9 juillet Sainte Véronique Giuliani
par ami de la Miséricorde Dim 8 Juil - 23:04

» 9 juillet Saint Augustin ZhaoRong et ses compagnons
par ami de la Miséricorde Dim 8 Juil - 22:46

» Guérison et miracle : A Lourdes avec soeur Bernadette Mouriau... C'est sublime.
par Françoise Dim 8 Juil - 22:06

» Bientôt sainte Sophie rendu aux orthodoxes
par Philippe Dim 8 Juil - 10:29

» Levons les yeux (chant de l'Emmanuel)
par Françoise Dim 8 Juil - 5:43

» 8 juillet Saints Aquila et Prisca
par ami de la Miséricorde Dim 8 Juil - 0:25

» Du 8 au 16 juillet Neuvaine à Notre Dame du Mont Carmel
par ami de la Miséricorde Sam 7 Juil - 23:52

» Du renouveau dans l'Eglise ?
par zamie Sam 7 Juil - 22:05

» Et voici l'entrée quasi officielle de l'intercommun° ds l'Eglise catholique !
par Françoise Sam 7 Juil - 17:22

» La franc Maçonnerie
par Philippe Sam 7 Juil - 10:45

» Un curé de campagne sur KTO
par Philippe Sam 7 Juil - 8:57

» Justice et Miséricorde avec Sainte Brigitte de Suède
par ami de la Miséricorde Sam 7 Juil - 7:01


Partagez | 
 

 Doctrine de Luisa sur le "Fiat de la CRéation"

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Noëlle



Messages : 53
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 46
Localisation : Québec

MessageSujet: Doctrine de Luisa sur le "Fiat de la CRéation"   Sam 1 Juil - 23:21

Doctrine de Luisa sur le « FIAT DE LA CRÉATION »

Luisa présente une catéchèse du don de la Vie dans la Divine Volonté et de la grâce qui lui est associée en trois stades successifs qu’elle appelle les « Fiat de Dieu : le Fiat de Dieu dans la Création, dans la Rédemption et dans la sanctification de l‘être humain.  Le mot « Fiat » révélé par Jésus à Luisa, à une époque où la liturgie de l’Église était universellement célébrée en latin, signifie l’opération une de Dieu qui crée, rachète et sanctifie, et la coopération de l’être humain avec la Divine Volonté pour glorifier Dieu au nom de toutes les créatures.
 

Dans le « Fiat de la Création », Luisa affirme qu’en prononçant ses Fiat ad extra, Dieu créa toutes choses dans l’univers à partir de rien.  Dieu crée à partir de rien et dans un acte d’amour inconditionnel le premier homme et la première femme, Adam et Ève, pour qui il remplit les cieux et la terre de lumière et de vie.  Dans la création de la lumière, Dieu rendit visiblement présent le reflet éternel de son état intérieur comme symbole de la présence continuelle de son Amour.  Puisque Dieu le Père engendre éternellement le Fils comme lumière de la lumière, on peut dire qu’il créa nos premiers parents comme un reflet de l’éclat de sa propre Lumière.  Afin de mieux illustrer ce point, Jésus révèle à Luisa la manière dont la lumière éternelle de Dieu forma et anima dans l’homme la première volonté humaine.

« En créant l’homme, notre Divine Volonté sortit de notre Être suprême tandis que tous nos attributs concouraient naturellement et subséquemment à notre opération (…) Plus grande que le soleil, ma Volonté émit Ses rayons dont l’extrémité forma dans l’âme de l’homme sa volonté humaine qui anima sa nature humaine (…)
Tout comme les rayons de soleil sont reliés au soleil, la première volonté humaine était continuellement reliée à la Volonté de Dieu.  Et tout comme les rayons du soleil gravitent autour du soleil, l’âme de nos premiers parents « gravitait » autour de leur Créateur, et leur corps brillait du reflet de son éclat.  Jésus affirme à Luisa : « Avant qu’il ne pèche, ma Divinité ne lui était pas cachée. En gravitant autour des reflets de ma lumière, l’homme devenait mon reflet et par conséquent ma petite lumière.  Il était donc naturel que cette petite lumière soit en mesure de recevoir de moi, le Grand Soleil, les reflets de ma Lumière (…)

Avant le péché, Adam possédait la vie complète de ma Divine Volonté dans son âme : on peut dire qu’il en était rempli à ras bord, au point qu’elle débordait hors de lui. En vertu de ma Volonté, la volonté humaine transfusait la lumière et exhalait les fragrances de son Créateur : parfums de beauté, de sainteté et de parfaite santé; parfums de pureté et de force qui émanait de sa volonté comme autant de nuages lumineux.  Et le corps était si embelli par ces exhalaisons qu’il était merveilleux de le voir beau, vigoureux, en si bonne santé et d’une grâce si ravissante » (le Livre du Ciel, Tome XXIV, 7 juillet 1922)
SOURCE : Le Don de la Vie dans la Divine Volonté dans les Écrits de Luisa Piccarreta, par R .P, Joseph léo Lannuzzi,Rome 2012, pages 38-39)
Revenir en haut Aller en bas
 
Doctrine de Luisa sur le "Fiat de la CRéation"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luisa Piccarreta : " Fiat voluntas tua ! "
» Jésus entrelace le Fiat de la Création avec celui de la Rédemption
» Benoît XVI rappelle la Déclaration commune sur la Doctrine de la Justification...
» Criteres de Discernement selon la congregation pour la Doctrine de la foi
» DOCTRINE SOCIALE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR :: PRIÈRE CONTINUELLE ET SACRIFICE PERPÉTUEL :: Enseignements de Luisa Piccarreta - La Divine Volonté-
Sauter vers: