Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Maria Valtorta
par Panetier Aujourd'hui à 10:57

» Le site Proliturgia.org et Ses rubriques intéressantes à relayer.
par Panetier Aujourd'hui à 10:08

» Deux synodes à venir... et le pré-avertissement de Garabandal.
par Philippe Aujourd'hui à 9:00

» 22 octobre Saint Salomé la Myrophore
par ami de la Miséricorde Hier à 22:48

» 22 octobre : Notre-Dame de Kazan
par ami de la Miséricorde Hier à 22:41

» Monseigneur Nicola Bux
par Panetier Hier à 22:31

» 22 octobre : Saint Karol Jozef Wojtytla
par ami de la Miséricorde Hier à 22:25

» 20 octobre : Sainte Faustine visite l'enfer
par ami de la Miséricorde Hier à 22:15

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 22:08

» Marie de la Divine Miséricorde: Docteur Kedlly Bowring nous parle d'elle
par Philippe Hier à 21:16

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:14

» Exhortation retentissante de Jim Caviezel
par Panetier Hier à 19:15

» L'Islam
par Philippe Hier à 8:57

» 21 octobre : Saint Hilarion de Gaza (de Tabathe)
par ami de la Miséricorde Hier à 8:39

» 21 octobre Sainte Ursule et ses compagnes
par ami de la Miséricorde Hier à 8:32

» Le livre de l'Amour Miséricordieux.
par Philippe Hier à 8:30

» 21 octobre : Bienheureux Nicolas Barré
par ami de la Miséricorde Hier à 8:20

» pureté
par Philippe Hier à 8:10

» François Bergoglio
par Philippe Hier à 8:05

» Blogs catholiques (où trouver encore de l'info catho...)
par Philippe Hier à 7:29

» Synode pour les jeunes : Paolo Ruffini parle et Vatican news camoufle
par Panetier Sam 20 Oct - 22:50

» Les œufs pas cassés
par Panetier Sam 20 Oct - 16:31

» Sub Tuum Praesidium (Sous l'abri de ta miséricorde) - chant à Marie.
par Panetier Sam 20 Oct - 16:23

» Comment être chrétien dans un monde qui ne l'est plus - Rod DREHER
par Panetier Sam 20 Oct - 15:39

» Ordinaire » de la messe chanté par les moines de Solesmes
par Panetier Sam 20 Oct - 13:02

» 20 octobre Saint Corneille le Centurion
par ami de la Miséricorde Sam 20 Oct - 9:51

» 20 octobre Sainte Faustine sur le péché des Anges
par ami de la Miséricorde Sam 20 Oct - 9:44

» Mgr Viganò publie une nouvelle lettre
par Françoise Sam 20 Oct - 7:21

» « On nous a changé la religion ! » : le grand effondrement de 1965
par Philippe Ven 19 Oct - 7:41

» 19 octobre : Saint Joël
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:58

» 19 octobre : Saint Zorobabel
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:48

» 19 oct Saint Néhémie
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:42

» 19 octobre : Saint Paul de la Croix
par ami de la Miséricorde Ven 19 Oct - 0:32

» Je sais que Tu es là Saint-Esprit.
par Françoise Jeu 18 Oct - 22:09

» Père James Manjackal
par Françoise Jeu 18 Oct - 21:53


Partagez | 
 

 Doctrine de Luisa sur le "Fiat de la CRéation"

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Noëlle



Messages : 53
Date d'inscription : 24/06/2017
Age : 46
Localisation : Québec

MessageSujet: Doctrine de Luisa sur le "Fiat de la CRéation"   Sam 1 Juil - 23:21

Doctrine de Luisa sur le « FIAT DE LA CRÉATION »

Luisa présente une catéchèse du don de la Vie dans la Divine Volonté et de la grâce qui lui est associée en trois stades successifs qu’elle appelle les « Fiat de Dieu : le Fiat de Dieu dans la Création, dans la Rédemption et dans la sanctification de l‘être humain.  Le mot « Fiat » révélé par Jésus à Luisa, à une époque où la liturgie de l’Église était universellement célébrée en latin, signifie l’opération une de Dieu qui crée, rachète et sanctifie, et la coopération de l’être humain avec la Divine Volonté pour glorifier Dieu au nom de toutes les créatures.
 

Dans le « Fiat de la Création », Luisa affirme qu’en prononçant ses Fiat ad extra, Dieu créa toutes choses dans l’univers à partir de rien.  Dieu crée à partir de rien et dans un acte d’amour inconditionnel le premier homme et la première femme, Adam et Ève, pour qui il remplit les cieux et la terre de lumière et de vie.  Dans la création de la lumière, Dieu rendit visiblement présent le reflet éternel de son état intérieur comme symbole de la présence continuelle de son Amour.  Puisque Dieu le Père engendre éternellement le Fils comme lumière de la lumière, on peut dire qu’il créa nos premiers parents comme un reflet de l’éclat de sa propre Lumière.  Afin de mieux illustrer ce point, Jésus révèle à Luisa la manière dont la lumière éternelle de Dieu forma et anima dans l’homme la première volonté humaine.

« En créant l’homme, notre Divine Volonté sortit de notre Être suprême tandis que tous nos attributs concouraient naturellement et subséquemment à notre opération (…) Plus grande que le soleil, ma Volonté émit Ses rayons dont l’extrémité forma dans l’âme de l’homme sa volonté humaine qui anima sa nature humaine (…)
Tout comme les rayons de soleil sont reliés au soleil, la première volonté humaine était continuellement reliée à la Volonté de Dieu.  Et tout comme les rayons du soleil gravitent autour du soleil, l’âme de nos premiers parents « gravitait » autour de leur Créateur, et leur corps brillait du reflet de son éclat.  Jésus affirme à Luisa : « Avant qu’il ne pèche, ma Divinité ne lui était pas cachée. En gravitant autour des reflets de ma lumière, l’homme devenait mon reflet et par conséquent ma petite lumière.  Il était donc naturel que cette petite lumière soit en mesure de recevoir de moi, le Grand Soleil, les reflets de ma Lumière (…)

Avant le péché, Adam possédait la vie complète de ma Divine Volonté dans son âme : on peut dire qu’il en était rempli à ras bord, au point qu’elle débordait hors de lui. En vertu de ma Volonté, la volonté humaine transfusait la lumière et exhalait les fragrances de son Créateur : parfums de beauté, de sainteté et de parfaite santé; parfums de pureté et de force qui émanait de sa volonté comme autant de nuages lumineux.  Et le corps était si embelli par ces exhalaisons qu’il était merveilleux de le voir beau, vigoureux, en si bonne santé et d’une grâce si ravissante » (le Livre du Ciel, Tome XXIV, 7 juillet 1922)
SOURCE : Le Don de la Vie dans la Divine Volonté dans les Écrits de Luisa Piccarreta, par R .P, Joseph léo Lannuzzi,Rome 2012, pages 38-39)
Revenir en haut Aller en bas
 
Doctrine de Luisa sur le "Fiat de la CRéation"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luisa Piccarreta : " Fiat voluntas tua ! "
» Jésus entrelace le Fiat de la Création avec celui de la Rédemption
» Benoît XVI rappelle la Déclaration commune sur la Doctrine de la Justification...
» Criteres de Discernement selon la congregation pour la Doctrine de la foi
» DOCTRINE SOCIALE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LE MONASTÈRE INTÉRIEUR :: PRIÈRE CONTINUELLE ET SACRIFICE PERPÉTUEL :: Enseignements de Luisa Piccarreta - La Divine Volonté-
Sauter vers: