Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Planète X serait une réalité et se rapprocherait du Soleil de la Terre
Aujourd'hui à 18:37 par Françoise

» De tout et de rien !
Aujourd'hui à 13:10 par Françoise

» Nous annonçons le Roi, Alléluia.
Aujourd'hui à 7:27 par Françoise

» L'ésotérisme en vogue... sachez-le !
Aujourd'hui à 7:20 par Françoise

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Aujourd'hui à 0:51 par ami de la Miséricorde

» 22 septembre Saint Maurice et ses compagnons
Aujourd'hui à 0:44 par ami de la Miséricorde

» Septembre : LE MOIS DE SAINT MICHEL ARCHANGE
Aujourd'hui à 0:27 par ami de la Miséricorde

» Du 21 au 29 septembre neuvaine à Saint Michel
Aujourd'hui à 0:09 par ami de la Miséricorde

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
Hier à 21:55 par Françoise

» Offrande (P. Baloche)
Hier à 7:37 par Françoise

» Il est temps de quitter vos tombeaux (V. Hendricks)
Hier à 7:13 par Françoise

» 21 septembre Saint Matthieu Evangéliste
Mer 20 Sep - 23:16 par ami de la Miséricorde

» 21 septembre Sainte Déborah
Mer 20 Sep - 22:58 par ami de la Miséricorde

» le pape est-il un antipape ?
Mer 20 Sep - 11:34 par Philippe

» En Jésus seul (S.Towend/K.Getty)
Mer 20 Sep - 8:51 par Françoise

» Neuvaine au Saint Padre Pio de Pietrelcina - 15 au 23 septembre 2017 -
Mer 20 Sep - 7:54 par Françoise

» Le Père James Manjackal à Nevers (58) les 15 - 16 et 17 septembre 2017
Mer 20 Sep - 7:04 par Françoise

» Méditation sur l'éternité des peines de l'Enfer
Mer 20 Sep - 1:26 par ami de la Miséricorde

» 20 septembre Vénérable Yves Mahyeuc de Rennes
Mer 20 Sep - 1:05 par ami de la Miséricorde

» Prière pour se protéger des périls
Mer 20 Sep - 0:34 par ami de la Miséricorde

» Car Dieu est un Dieu puissant (R. Mullins)
Mar 19 Sep - 12:35 par Françoise

» Mon secours est en Toi (S.Corn)
Mar 19 Sep - 9:30 par Françoise

» Curé d'Ars: 10 moyens contre le démon.
Mar 19 Sep - 8:13 par Philippe

» Que ces lieux soient visités (C. Lafitte)
Mar 19 Sep - 8:11 par Françoise

» 19 septembre 1ère apparition de Notre Dame de la Salette
Mar 19 Sep - 1:52 par ami de la Miséricorde

» 19 septembre Sainte Marie- Emilie de Rodat
Mar 19 Sep - 1:36 par ami de la Miséricorde

» 19 septembre Saint Janvier de Bénévent (de Naples)
Mar 19 Sep - 1:26 par ami de la Miséricorde

» LE CURÉ ENRAGÉ
Lun 18 Sep - 15:08 par Philippe

» En Egypte kidnapping de jeunes Chrétiennes pour les vendre
Lun 18 Sep - 14:27 par Philippe

» 18 septembre Saint Joseph de Cupertino
Dim 17 Sep - 22:51 par ami de la Miséricorde

» 17 septembre Sainte Hildegarde de Bingen
Dim 17 Sep - 2:13 par ami de la Miséricorde

» 17 septembre Saint Robert Bellarmin
Dim 17 Sep - 1:57 par ami de la Miséricorde

» 17 septembre Les Stigmates de Saint François d'Assise
Dim 17 Sep - 1:47 par ami de la Miséricorde

» Mais nous sommes là pour ça Cardinal Caffarra
Sam 16 Sep - 23:55 par Philippe

» Les sept douleurs de Marie
Sam 16 Sep - 12:36 par Philippe

Sujets les plus vus
Voix séparées pour la chorale des Veilleurs
De tout et de rien !
Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Kirié des Gueux.
Le chant de l'Espérance.
Présentation
Agnès-Marie JOIE de DIEU... messages.
... Et si on parlait des élections présidentielles 2017 en France !
le pape est-il un antipape ?
C Emerich La fausse Eglise

Partagez | 
 

 3 juillet Saint Thomas Apôtre (Didyme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
regardant
avatar

Messages : 347
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 59
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: 3 juillet Saint Thomas Apôtre (Didyme)   Lun 3 Juil - 0:42




Homélie LXXXVII de Saint Jean Chrysostome


1. Si c'est être trop facile et trop complaisant que de croire à ta légère, c'est aussi être bien dur et bien grossier que de vouloir curieusement tout voir et tout examiner à la rigueur. Voilà de quoi on a lieu d'accuser Thomas, quand les apôtres disaient : « Nous avons vu le Seigneur » ; il ne crut point, moins par défiance à leur égard que par doute au sujet de la possibilité du fait, je veux dire d'une résurrection. Car il n'a pas dit : Je ne vous crois point, mais : « Si je ne mets ma main dans la plaie, je ne le croirai point ». Comment les autres apôtres étant tous ensemble au même lieu, Thomas seul n'y était-il pas? Il est vraisemblable qu'il n'était pas encore de retour de la précédente dispersion et de sa fuite.

Pour vous, mes chers frères, voyant ce disciple incrédule, pensez à la clémence du Seigneur, à la bonté avec laquelle, dans l'intérêt d'une seule âme, il montre les plaies qu'il a reçues, et vient au secours d'un seul disciples d'esprit plus grossier que les autres. Voilà pourquoi Thomas voulait établir sa fol sur le témoignage du plus grossier de tous les sens, et il ne s'en rapportait pas même à ses yeux. Car il n'a pas dit seulement : si je ne vois, mais encore : si je ne touche; de peur que ce qui paraissait ne fût qu'un fantôme et une illusion. Mais cependant les disciples qui annonçaient cette résurrection étaient dignes de foi, et aussi le Seigneur qui l'avait promise. Et néanmoins , quoiqu'il demandât beaucoup de choses, Jésus-Christ voulut bien le satisfaire en tout. 

Et pourquoi Jésus-Christ n'apparut-il pas sur-le-champ à Thomas, mais seulement huit jours après? Afin que les disciples l'ayant auparavant instruit, et ayant eu tout le temps de lui faire le récit de tout ce qu'ils avaient vu et entendu, son ardeur s'en accrût, et qu'il fût dans la suite plus ferme dans la foi. D'où avait-il appris que le côté avait été ouvert? Des disciples. Pourquoi crut il à une chose sans croire à l'autre? Parce que cette seconde chose était, de beaucoup, ce qu'il y avait de plus surprenant. Mais , mes frères, considérez ici avec quelle vérité les apôtres parlent; voyez comment ils ne cachent ni leurs défauts ni ceux des autres, et rapportent tout avec une très-grande sincérité.

Jésus-Christ se fait voir encore à ses disciples; il n'attend pas que Thomas l'en prie, ni rien de pareil; mais, de lui-même, il [548] prévient et comble ses désirs, lui faisant connaître qu'il était présent lorsqu'il avait dit ces choses aux disciples : car il se sert des mêmes paroles, comme pour lui faire une vive et forte réprimande, et l'instruire en même temps pour l'avenir; il lui dit : « Portez ici votre doigt, et considérez mes mains, et mettez votre main dans mon côté »; et il ajoute : « Et ne soyez plus incrédule, mais fidèle (27) ». Ne voyez-vous pas que Thomas doutait par incrédulité ? Mais c'était avant que les disciples eussent reçu le Saint-Esprit; après, ils ne furent plus incrédules, ils furent parfaits. Jésus-Christ ne reprit pas Thomas seulement par ces paroles, mais encore par les suivantes. Thomas, aussitôt qu'il eut été éclairci de ses doutes, revint, et croyant, il s'écria : « Mon Seigneur et mon Dieu (28) ! » Et Jésus lui dit : « Vous avez cru, Thomas, parce que vous avez vu : Heureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru (29) ! » C'est le propre de la foi de croire les choses mêmes que l'on n'a point vues. « La foi est le fondement des choses a que l'on doit espérer, et une pleine conviction de celles qu'on ne voit point ». (Héb. XI, 1.) Au reste, le Sauveur ne déclare pas seulement ici les disciples heureux, mais encore ceux qui croiront dans la suite.

Cependant, direz-vous, les disciples ont vu avant de croire. — Oui, mais ils n'ont point cherché à voir et à toucher comme Thomas. Aussitôt qu'ils ont vu les linceuls et1e suaire, sur ce témoignage ils ont reçu la doctrine de la résurrection; et avant de voir Jésus-Christ ressuscité, ils ont montré une foi pleine et entière. S'il vous vient donc dans l'esprit de dire : je voudrais avoir été en ce temps, je voudrais voir Jésus-Christ opérer des miracles, rappelez-vous alors cette parole . « Heureux ceux qui sans avoir vu ont cru ». Il est maintenant à propos d'examiner comment un corps incorruptible a retenu les cicatrices des clous, et a bu être touché de la main d'un homme : cela ne doit point vous ébranler Jésus-Christ le voulut ainsi par condescendance. Ce corps, qui était si subtil et si léger, qu'il entra dans la salle où étaient les apôtres, les portes étant fermées, n'avait rien de grossier. Mais le Sauveur se montra sous cet aspect, afin de persuader sa résurrection à ses apôtres, et de leur faire connaître qu'il avait été véritablement crucifié, qu'un autre n'était tuas ressuscité pour lui. Voilà pourquoi il ressuscita, portant sur son corps les marques de la croix, et c'est encore pour cette raison qu'il mangea. Car les apôtres faisaient souvent valoir cette preuve dans les prédications, disant « Il s'est montré à nous, qui avons mangé et bu avec lui ». (Act. X, 41.) De même donc que, quand nous le voyons avant sa mort marcher sur les flots, nous ne disons pas que son corps est d'une autre nature que le nôtre; ainsi, le voyant après sa résurrection avec les cicatrices de ses plaies, nous ne dirons pas pour cela que son corps soit corruptible. Le Sauveur ne fait paraître ces cicatrices que pour guérir la maladie de son disciple. ...

Source : abbaye-saint-benoit.ch

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
 
3 juillet Saint Thomas Apôtre (Didyme)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 juillet : Saint Thomas Apôtre
» 3 juillet : Saint Thomas Apôtre
» 3 juillet Saint Thomas Apôtre (Didyme)
» Saint Thomas et commentaire du jour "Heureux ceux qui croient sans avoir vu"
» Saint Thomas d'Aquin et commentaire du jour "La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: LA COMMUNION DES SAINTS-
Sauter vers: