Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 21 novembre Présentation de la Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 2:09

» 21 novembre : Saint Dimitri de Rostov
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 2:00

» Dieu contre Satan, le combat final
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:34

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:19

» Prophétie de Saint Jean Paul II
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 1:09

» Terrible vision prophétique sur l'Islam de S.S. Jean-Paul II.
par Philippe Hier à 21:08

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:38

» TEMOIGNAGES
par Philippe Hier à 7:13

» 20 novembre Vénérable Agnelo de Souza
par ami de la Miséricorde Hier à 0:30

» 20 novembre Saint Grégoire le Décapolite
par ami de la Miséricorde Hier à 0:14

» Considérations de Saint Ephrem sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Hier à 0:01

» Purgatoire dans le Nouveau Testament St Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 23:51

» Saint Bernard de Clairvaux sur les Fins dernières
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 23:42

» Allez par toute la Terre (J. Berthier - Notre Dame de Paris)
par Françoise Dim 19 Nov - 10:29

» 19 novembre Saint Philarète de Moscou
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 1:29

» 19 novembre Saint Abdias Prophète
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 1:07

» 19 novembre Saint Raphaël Kalinowski
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 0:47

» Considérations de Saint Prosper d'Aquitaine sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 0:31

» A propos du Purgatoire de Sainte Thérèse d'Avila
par ami de la Miséricorde Sam 18 Nov - 0:43

» Acte d'acceptation de la mort avec indulgence plénière
par ami de la Miséricorde Sam 18 Nov - 0:09

» 18 novembre Sainte Rose-Philippine Duchesne
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 23:57

» 18 novembre Saint Odon de Cluny
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 23:41

» 18 novembre Dédicace des basiliques St Pierre et St Paul
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 23:06

» Ô Seigneur, à Toi la Gloire (chant de l'Emmanuel)
par Françoise Ven 17 Nov - 14:26

» A-t-on le droit de "critiquer" le Pape ?
par Françoise Ven 17 Nov - 14:17

» 17 novembre Saint Grégoire le Thaumaturge
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 12:20

» De tout et de rien !
par Françoise Ven 17 Nov - 11:23

» 17 novembre Saint Grégoire de Tours
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 0:58

» 17 novembre Sainte Elisabeth de Hongrie
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 0:38

» 16 novembre : Notre Dame de Miséricorde (La Porte de l'Auror
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 0:11

» Les dérèglements dans le monde : on en parle, voulez-vous !
par Françoise Jeu 16 Nov - 10:34

» Viens Esprit-Saint (Veni Sancte Spiritus) - Cté Emmanuel.
par Françoise Jeu 16 Nov - 7:45

» le pape est-il un antipape ?
par Philippe Jeu 16 Nov - 7:25

» 16 novembre Sainte Marguerite d'Ecosse
par ami de la Miséricorde Jeu 16 Nov - 0:04

» 16 novembre Sainte Gertrude d' Helfta (la Grande)
par ami de la Miséricorde Mer 15 Nov - 23:46

» Abbé Guy Pagès.
par Philippe Mer 15 Nov - 17:32

» Empêchez que le Christ soit insulté dans les théâtres
par ami de la Miséricorde Mer 15 Nov - 11:23

» La résurrection de la chair
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov - 22:46

» 15 novembre Saint Eugène de Tolède 1er
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov - 22:35

» 15 novembre Saint Albert le Grand
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov - 22:24


Partagez | 
 

 Islam: quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux catholiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré


Messages : 422
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Islam: quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux catholiques   Mer 26 Juil - 21:27

https://ripostelaique.com/islam-quand-le-pere-boulad-essaie-douvrir-les-yeux-aux-naifs-catholiques.html
Publié le 31 juillet 2016 - par Caroline Alamachère -  Riposte Laïque

Islam : quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux naïfs catholiques



« Vous êtes les bienvenus chez nous ! », a déclaré le prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray aux Mahométans en kamis venus pratiquer la takkyia par dizaines, lors de la cérémonie d’hommage au Père Jacques Hamel égorgé aux cris de « Allah Akhbar ! », Allah est le plus grand, comme ordonné par ce dernier dans la sourate 47:4 (sourate médinoise abrogeante) du coran.

L’ambiance se voulait fraternelle, comme si l’islam n’avait jamais massacré de chrétiens au cours de son existence. De bien drôles de frangins en vérité.

Première épître de Jean 3.12 : « Ne soyons pas comme Caïn : il appartenait au Mauvais et tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? Parce que les actions de Caïn étaient mauvaises, tandis que celles de son frère étaient justes ».

De son côté, le pape François a réclamé le suicide volontaire, à coups de millions de migrants, de l’ensemble des Occidentaux de culture chrétienne, réclamant même aux jeunes des JMJ de combattre, tels des ennemis de guerre, « ceux qui refusent le changement », c’est-à-dire ceux qui manifestent leur manque d’enthousiasme à l’idée de se faire remplacer et déposséder de la terre de leurs plus lointains ancêtres.

Dans une bouffée délirante, François est allé jusqu’à supplier Dieu de bien vouloir toucher « le cœur des terroristes, afin qu’ils reconnaissent le mal de leurs actions et qu’ils reviennent sur le chemin de la paix et du bien », tandis que des grenouilles de bénitier en état de décomposition avancée tendaient ce dimanche la main et les lèvres à ceux qui ont pour obligation divine de les tuer tous sans exception « jusqu’à ce que le culte soit rendu uniquement à Allah » (sourate 9:29), à ceux qui révèrent un bouquin appelant à trancher les têtes (sourate 47:4), invitant des musulmans en leur demeure même pour y réciter un sermon en arabe, la langue de Mahomet, pédophile et assassin sanguinaire multirécidiviste notoire qui aujourd’hui, compte tenu de ses états de service, serait très probablement fiché S avec un bracelet électronique.



Le Père Boulad, authentique chrétien, lui, invitait il y a quelques jours dans une homélie, à ne pas se laisser manipuler, implorant les Européens à sauvegarder leur identité propre, seul rempart à leur survie, à ne pas la souiller et la pervertir par un excès de mortelle dégoulinante gentillesse, signe clairement perçu par l’ennemi dont on ne doit pas prononcer le nom comme étant une faiblesse encourageant à appliquer les sourates médinoises, celles qui incitent au meurtre du monde chrétien, des athées, et plus largement de tous les non musulmans.

« Si le Seigneur nous a donné un cœur pour aimer, il nous a donné une tête pour penser », expliquait-il. « La priorité est à ma famille, est à mes enfants, est à ma femme. (…) Si je continue à lui dire on va tous déménager, on va laisser la place, alors je suis un imbécile. (…) Ca ne s’appelle plus de l’hospitalité, ça s’appelle de la bêtise », a t-il poursuivi, fustigeant l’acceptation jusqu’au suicide collectif les exigences de ceux qui veulent nous imposer leurs coutumes sans lien avec nos coutumes, leurs cultures aussi nombreuses qu’antinomiques avec les nôtres, leurs lois. Il a rappelé que le message de Jésus était qu’une charité bien ordonnée devait commencer par soi-même.

L’une des religieuses attaquées à St Etienne du Rouvray relatait cette fumeuse réponse des égorgeurs du père Hamel : « La paix, c’est ça qu’on veut. Quand vous passerez à la télévision, vous direz à vos gouvernants que tant qu’il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous vous arrêterez, nous arrêterons ». Une takkyia que seul un ignorant de la nature agressive peut avaler.

Publié le 31 juillet 2016 - par Caroline Alamachère -  Riposte Laïque

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Islam: quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux catholiques   Ven 28 Juil - 8:53

Le "J'accuse" du Père Henri Boulad, prêtre égyptien, après les terribles attentats du Dimanche des Rameaux.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré


Messages : 422
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Islam: quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux catholiques   Ven 28 Juil - 10:15



http://www.bvoltaire.fr/cest-mensonge-de-dire-ca-na-rien-a-voir-lislam/    

Abbé Fabrice Loiseau : « C’est un mensonge de dire que ça n’a rien à voir avec l’islam »


Abbé Fabrice Loiseau
Prêtre catholique
Fondateur et supérieur des Missionnaires de la Miséricorde divine, curé de Saint-François-de-Paule à Toulon.

L’abbé Fabrice Loiseau est le fondateur et supérieur des Missionnaires de la Miséricorde divine, communauté qui repose sur trois piliers : la miséricorde, l’adoration et l’évangélisation, en particulier auprès des musulmans.

Un an après l’assassinat du père Hamel par des terroristes islamistes et fort de son expérience de terrain, il donne sa vision de l’islam en France et sur une possible cohabitation avec les chrétiens.
Le 26 juillet 2016, le père Hamel tombait sous le couteau de deux terroristes islamistes.
Comment aviez-vous vécu cette journée à cette époque-là ?

Pour nous, c’était la fin des JMJ.
Notre évêque nous l’a annoncé. Il l’a fait devant les 2000 jeunes du diocèse qui étaient là.
Dans un premier temps, ce fut évidemment un traumatisme pour beaucoup.
Beaucoup de jeunes ont compris que c’était une éventualité qui pouvait arriver n’importe où, dans n’importe quelle église, et que n’importe quel endroit retiré pouvait être l’occasion d’un tel drame.
Dans un deuxième temps, cela a été vécu dans la prière et la paix.
On savait qu’on avait un prêtre français martyr qui intercéderait à la fois pour les musulmans et pour notre Église de France.

Vous avez beaucoup travaillé sur la question de l’Islam.
Est-ce que votre vision sur l’Islam, sur une possible cohabitation a changé après cet événement ou est-ce qu’au contraire cela a conforté vos idées sur ce point ?

Cela n’a pas changé quoi que se soit sur les relations que l’on avait ou sur ce que je pensais sur l’Islam.
Dans le cadre de notre communauté, les Missionnaires de la miséricorde, je distingue bien la question des personnes, de celle de l’Islam.
Je vois dans tout musulman un frère et un chercheur de Dieu.
On doit garder cette charité, cette compréhension du phénomène religieux, de la vertu naturelle de religion, et donc du respect du chaque homme. C’est ce que le Concile nous invite à découvrir.
En même temps, j’avoue avoir un jugement sévère sur l’Islam et sur la manière dont cette religion peut être vécue dans beaucoup d’endroits, et particulièrement en France.
L’assassinat du père Hamel mais aussi les 260 morts des attentats en 2 ans n’ont fait que conforté hélas la gravité de la situation.
Je pense qu’il y a un gros problème théologique dans l’Islam aujourd’hui. Il a toujours été, mais tout particulièrement aujourd’hui et en France.
Je vois que l’UOIF est incapable d’analyser un tel événement.
Je condamne tout à fait ceux qui disent que cela n’a rien à voir avec l’Islam.
On est bien d’accord qu’il ne s’agit pas de tous les musulmans et de tout l’Islam.
Toutefois, hélas, cette interprétation violente prend ses sources dans le Coran et dans les hadiths.
Il est inutile de dire que cela n’a rien à voir avec l’islam. C’est un mensonge de dire cela.
J’ai peur que nous allions vers une impasse.

Être prêtre aujourd’hui est devenu un métier dangereux.
Comment avez-vous traité cette question avec les prêtres et les séminaristes dont vous êtes responsables ?

Pour nous, cela n’a rien changé dans notre attitude.
Nous sommes bien sûr toujours appelés à évangéliser avec le même désir.
Je les ai appelés à prier le père Hamel pour lui demander sa protection, puisqu’il est martyr.
Il faut être ni dans la crainte ni de provocation.
Il faut rester soi-même avec le même désir d’annoncer la Foi.
On sait que cela peut arriver n’importe-où, comme on sait qu’on peut avoir de l’audace pendant des années et ne jamais être embêtés.
Il ne sert à rien d’avoir peur.
Je les ai vraiment encouragés à ne pas avoir peur, à être dans la simplicité, la charité vis-à-vis des musulmans, le respect des personnes, et en même temps l’annonce de la Révélation.
Il faut aussi dire la vérité aux musulmans.
Je crois que plus nous cèderons à la crainte, à la peur et au manque d’esprit missionnaire, plus l’Islam violent avancera.
Il est très important que nous ayons une identité forte et une annonce de la Foi de plus en plus forte et dire nos vérités aux musulmans.
Plus nous reculerons par peur, plus nous cèderons la place au terrorisme.

Vous qui êtes en contact avec les musulmans, avez-vous eu des retours de la communauté musulmane même dans sa branche la plus radicale ?
Est-ce que vous avez l’impression que cela a pu choquer, peut-être quelque chose de plus dénoncé que les attentats de manière générale parce que cela touchait au sacré ?

Certains sont effectivement venus nous le dire avec beaucoup de respect et de délicatesse.
D’autres non.
L’Islam est une réalité complexe. Il y a eu toutes les attitudes.
Il est certain qu’il y a plus de manifestations que pour les autres attentats vis-à-vis de nous.
Certains n’ont néanmoins pas changé d’attitude.
Certains sont favorables à une évolution de l’Islam comme les salafistes dit « spirituels », qui sont pour l’application de la Charria, mais qui ne sont pas favorables au terrorisme.
Certains prennent cet attentat comme quelque chose de vulgaire et grossier, mais ils ne savent pas condamner ou faire une herméneutique des appels au meurtre qu’il y a dans les hadiths ou dans le coran.
Il y a un lien abstrait.
Je sens la communauté musulmane un peu dépassée par ces drames. Je sens une grande difficulté de faire une synthèse théologique.
Certains réagissent avec du bon sens et une réelle compassion. C’est déjà cela.
Il y a cependant peu de réponses théologiques pour faire une herméneutique de toute la violence qu’il y a dans les hadiths ou dans la vie du prophète.

====================================================================================
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monastere.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Islam: quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux catholiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Islam: quand le Père Boulad essaie d’ouvrir les yeux aux catholiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouvrir les yeux à soi même
» Ouvrir les yeux
» la beauté de la femme en islam
» Le jeûne du Ramadan quatrième pilier de l'Islam
» Ajna ( 6eme chakra)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: ACTUALITÉ INFO-
Sauter vers: