Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Charte du Monastère Intérieur.
par Philippe Aujourd'hui à 13:31

» Une nouvelle Constitut° apostolique précisant le rôle du synode des Evêques.
par Philippe Aujourd'hui à 12:06

» Si on parlait des gilets jaunes
par Philippe Aujourd'hui à 11:45

» Page humour (vidéos etc...)
par Panetier Aujourd'hui à 10:39

» Conférence de Marrakech: le St-Siège soutient le Pacte sur les migrations
par Panetier Aujourd'hui à 10:03

» 14 décembre Saint Nicaise, ses compagnons, sa soeur Eutropie
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:23

» 14 décembre Saint Jean de la Croix
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 0:09

» 14 décembre Sainte Odile d'Alsace (d'Honenbourg)
par ami de la Miséricorde Hier à 23:57

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 23:41

» Mgr Fulton Sheen sur le Faux Prophète et l'Antéchrist
par Panetier Hier à 20:53

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:38

» Venez Divin Messie (chant de Noël)
par Panetier Hier à 19:54

» 13 décembre : Sainte Lucie de Syracuse
par ami de la Miséricorde Mer 12 Déc - 22:23

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Mer 12 Déc - 22:05

» La pensée du jour
par Panetier Mer 12 Déc - 11:05

» FAUT IL COUVRIR LA NUDITÉ DU PAPE ?
par Panetier Mer 12 Déc - 10:31

» 12 décembre Saint Corentin de Quimper
par ami de la Miséricorde Mar 11 Déc - 23:43

» 12 décembre Notre Dame de Guadalupe
par ami de la Miséricorde Mar 11 Déc - 23:34

» Pierre Éliane - Ma vie n'est qu'un instant (Ste Thérèse de l'E-J)
par Panetier Mar 11 Déc - 22:18

» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Mar 11 Déc - 8:28

» 11 décembre : Sainte María Maravillas de Jesús
par ami de la Miséricorde Mar 11 Déc - 8:21

» La franc Maçonnerie
par Panetier Lun 10 Déc - 16:13

» La Divine Volonté Pères J-Jacques et Dominique/ & homélies
par Françoise Dim 9 Déc - 23:18

» 10 décembre : Sainte Eulalie de Mérida
par ami de la Miséricorde Dim 9 Déc - 22:06

» 10 décembre :Translation de la Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Dim 9 Déc - 21:47

» Un peu plus loin que la grotte de Lourdes...
par Panetier Dim 9 Déc - 14:30

» Sal Solo - San Damiano
par Panetier Dim 9 Déc - 13:49

» Les canonisations express, une arnaque ?
par Panetier Dim 9 Déc - 12:34

» 9 décembre : Sainte Anne (Hanna), mère du Prophète Samuel
par ami de la Miséricorde Dim 9 Déc - 0:02

» 9 décembre Saint Pierre Fourier
par ami de la Miséricorde Sam 8 Déc - 23:49

» 8 décembre Saint Romaric de Luxeuil
par ami de la Miséricorde Sam 8 Déc - 0:54

» 8 décembre Solennité de L'Immaculée Conception
par ami de la Miséricorde Sam 8 Déc - 0:31

» Le combat spirituel
par Panetier Ven 7 Déc - 10:36

» 7 décembre Saint Ambroise de Milan
par ami de la Miséricorde Ven 7 Déc - 9:21

» 7 décembre : Sainte Maria Giuseppa Rossello
par ami de la Miséricorde Ven 7 Déc - 9:06


Partagez | 
 

 2 septembre Bienheureux Martyrs des Carmes

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
avatar

Messages : 2207
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 60
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: 2 septembre Bienheureux Martyrs des Carmes   Ven 1 Sep - 22:39



RECUEIL DES MARTYRS DE LA REVOLUTION
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/martyrs/martyrs0012.htm

Le 2 septembre 1792, un peu plus de cent personnes, en grande majorité des prêtres et religieux, sont massacrés dans les jardins et actuels bâtiments du Séminaire des Carmes. 

Premières persécutions 

Sous la Révolution, la vie des religieux n’est guère troublée avant octobre 1790, lorsque les vœux religieux sont interdits. Quelques-uns des frères carmes quittent alors le couvent, pendant que d’autres sont accueillis, venant de couvents parisiens fermés.

Les persécutions s’intensifient en 1791. En avril 1792, ce sont finalement toutes les congrégations religieuses qui sont interdites. Une fois encore, plusieurs frères partent se réfugier en province ou émigrent.

La prison


Le 11 août 1792, le lendemain de la chute de la monarchie, l’église Saint Joseph des Carmes est transformée en dépôt pour les prêtres réfractaires arrêtés. Environ cent cinquante prêtres et dix laïcs y sont enfermés dans des conditions de vie précaires.

En effet, depuis la condamnation de la Constitution civile du Clergé par Pie VI en avril 1791, le clergé français s’est divisé entre jureurs et réfractaires. Ces derniers, fidèles au Pape, sont alors contraints d’entrer dans la clandestinité. Nombre d’entre eux, venant de toute la France en habit civils, optent pour l’anonymat de la capitale. Ils sont particulièrement nombreux à se retrouver dans le quartier de Saint-Sulpice où beaucoup d’entre eux ont suivi leur formation au Séminaire qui jouxte l’Eglise. 

Les massacres du 2 septembre 1792 

Le 2 septembre, alors que les Prussiens marchent sur Paris, le tocsin attise la violence des révolutionnaires de la capitale. Vers 16 h, un groupe de forcenés en armes pénètre dans le jardin pendant la promenade et massacre pendant quinze minutes plusieurs prêtres et deux évêques.

Puis les commissaires de la section du Luxembourg organisent un simulacre de procès, demandant à chaque prisonnier de prêter serment ; à chaque réponse négative, le prêtre est exécuté à l’arme blanche. Après deux heures, environ 115 cadavres s’entassent dans le parc, jetés dès le lendemain dans un puits ou dans le cimetière de Vaugirard. 

Aujourd’hui
La crypte des martyrs

La crypte de l’église Saint Joseph des Carmes abrite de nombreux ossements retrouvés au XIXe siècle. Plusieurs autres souvenirs du massacre sont répartis dans le séminaire : le perron où a eu lieu une partie des exécutions, une salle où le mur garde la trace des baïonnettes ensanglantées. Et quelques lieux où des prisonniers ont pu se cacher.

Des visites sont organisées régulièrement, vous pouvez contacter le Séminaire pour en organiser une. 

Le site de l’association du souvenir des martyrs de 1792Un contenu très riche, beaucoup de textes de témoins, quelques uns d’hagiographes postérieurs. On y trouve aussi des informations sur l’église Saint Joseph des Carmes.Un récit datant de la fin du XIXe siècle




2 SEPTEMBRE 1792 : LES BIENHEUREUX MARTYRS DES CARMES
CRYPTE DES MARTYRS


(Source : Wikipedia)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
 
2 septembre Bienheureux Martyrs des Carmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienheureux Martyrs des Carmes (+ 1792) Saint du jour
» 9 Septembre : Bienheureux Frédéric Ozanam
» 8 septembre Bienheureux Guillaume de Saint Thierry
» 2 septembre Les Martyrs de la Révolution Française
» 2 septembre : Martyrs de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: LES SAINTS DU JOUR.-
Sauter vers: