Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Considérations du Saint Curé d'Ars sur les Fins dernières
par ami de la Miséricorde Hier à 23:28

» 22 novembre Sainte Cécile de Rome
par ami de la Miséricorde Hier à 23:16

» 22 novembre Saints Philémon et Apphia
par ami de la Miséricorde Hier à 23:01

» Le manuscrit du Purgatoire
par ami de la Miséricorde Hier à 22:51

» Purgatoire dans le Nouveau Testament St Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Hier à 22:39

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 22:28

» Terrible vision prophétique sur l'Islam de S.S. Jean-Paul II.
par Philippe Hier à 20:10

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:48

» De tout et de rien !
par Françoise Hier à 15:26

» Jésus, sois le centre (chant d'Adoration).
par Françoise Hier à 10:25

» TEMOIGNAGES
par Philippe Hier à 7:05

» 21 novembre Présentation de la Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Hier à 2:09

» 21 novembre : Saint Dimitri de Rostov
par ami de la Miséricorde Hier à 2:00

» Dieu contre Satan, le combat final
par ami de la Miséricorde Hier à 1:34

» 20 novembre Vénérable Agnelo de Souza
par ami de la Miséricorde Lun 20 Nov - 0:30

» 20 novembre Saint Grégoire le Décapolite
par ami de la Miséricorde Lun 20 Nov - 0:14

» Considérations de Saint Ephrem sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Lun 20 Nov - 0:01

» Saint Bernard de Clairvaux sur les Fins dernières
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 23:42

» Allez par toute la Terre (J. Berthier - Notre Dame de Paris)
par Françoise Dim 19 Nov - 10:29

» 19 novembre Saint Philarète de Moscou
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 1:29

» 19 novembre Saint Abdias Prophète
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 1:07

» 19 novembre Saint Raphaël Kalinowski
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 0:47

» Considérations de Saint Prosper d'Aquitaine sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov - 0:31

» A propos du Purgatoire de Sainte Thérèse d'Avila
par ami de la Miséricorde Sam 18 Nov - 0:43

» Acte d'acceptation de la mort avec indulgence plénière
par ami de la Miséricorde Sam 18 Nov - 0:09

» 18 novembre Sainte Rose-Philippine Duchesne
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 23:57

» 18 novembre Saint Odon de Cluny
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 23:41

» 18 novembre Dédicace des basiliques St Pierre et St Paul
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 23:06

» Ô Seigneur, à Toi la Gloire (chant de l'Emmanuel)
par Françoise Ven 17 Nov - 14:26

» A-t-on le droit de "critiquer" le Pape ?
par Françoise Ven 17 Nov - 14:17

» 17 novembre Saint Grégoire le Thaumaturge
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 12:20

» 17 novembre Saint Grégoire de Tours
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 0:58

» 17 novembre Sainte Elisabeth de Hongrie
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 0:38

» 16 novembre : Notre Dame de Miséricorde (La Porte de l'Auror
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov - 0:11

» Les dérèglements dans le monde : on en parle, voulez-vous !
par Françoise Jeu 16 Nov - 10:34

» Viens Esprit-Saint (Veni Sancte Spiritus) - Cté Emmanuel.
par Françoise Jeu 16 Nov - 7:45

» le pape est-il un antipape ?
par Philippe Jeu 16 Nov - 7:25

» 16 novembre Sainte Marguerite d'Ecosse
par ami de la Miséricorde Jeu 16 Nov - 0:04

» 16 novembre Sainte Gertrude d' Helfta (la Grande)
par ami de la Miséricorde Mer 15 Nov - 23:46

» Abbé Guy Pagès.
par Philippe Mer 15 Nov - 17:32


Partagez | 
 

 Neuvaine du St Nom de Marie : 4 au 12 septembre 2017.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 770
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Neuvaine du St Nom de Marie : 4 au 12 septembre 2017.   Sam 2 Sep - 7:34

Pour ceux qui voudront s'y joindre voici le lien depuis le site "Etoile Notre Dame" :

http://www.etoilenotredame.org/page/neuvaine-du-saint-nom-de-marie

Très bon et saint samedi en ce premier samedi du mois, fête de Marie.
Françoise.



Dernière édition par Françoise le Sam 2 Sep - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 770
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Neuvaine du St Nom de Marie : 4 au 12 septembre 2017.   Sam 2 Sep - 7:40

En clair :

Neuvaine du Saint Nom de Marie
Neuvaine au Saint Nom de Marie - Du 4 au 12 septembre - Fête du Saint Nom de Marie
Introduction 
De même que quelques jours après Noël on célèbre le Saint Nom de Jésus, ainsi après la fête de la Nativité de Marie, on glorifie son Saint Nom.
Huit jours après la naissance de la Vierge comme cela se pratiquait chez les Juifs, ses saints parents, inspirés de Dieu, disent saint Jérôme, l’appelèrent Marie.
Au cours de l’Octave de la Nativité, la liturgie a une fête qui nous fait honorer le Saint Nom de Marie. Cette fête venait de la ville de Cuenca, en Espagne (Nouvelle-Castille), à qui elle fut concédée en 1513. La fête du Saint Nom de Marie ne fut instituée à Rome qu'en 1683, par Innocent XI, en action de grâce pour la délivrance de Vienne assiégée par les Turcs (12 septembre 1683).
Pendant ces neuf jours de prière, nous allons revivre les différents épisodes de la bataille et de la victoire remportée sur les Ottomans grâce à la puissance du Nom de Marie. Puisse cette neuvaine nous faire comprendre l’importance de celle qui est notre Mère et surtout l’importance d’invoquer son Nom. 
Prières quotidiennes:
Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen 
Je crois en Dieu
Prière à l’Esprit Saint
Viens, Sanctificateur et Gardien de l’Eglise !
Viens et donne un seul cœur et une seule âme à tes fidèles !
Viens et enflamme notre dévotion froide et stérile !
Viens et dissipe les ténèbres de l’impiété répandues sur la terre !
Viens et conduis-nous tous sur le chemin d’une vie juste !
Viens et instruis-nous en toute vérité !
Viens, Sagesse inaccessible et par les voies que tu connais, sauve-nous !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous ! Amen

Prière à Marie
Marie! Quel bonheur de T'appeler ainsi!
Marie! Quelle joie de prononcer ce Nom béni entre tous!
Marie! Mère de Dieu et notre Mère, rappelle-toi de tous Tes enfants et viens à notre aide!
Marie! Implore pour nous, auprès de notre Père du ciel, la protection face aux assauts du Mal qui nous menace et veut déraciner de notre âme, la Foi, l' Espérance et la Charité!
Marie! Toi notre Mère et notre Reine dont le Saint Nom est si réconfortant et
si apaisant pour ceux qui le prononcent, accueille-nous tous, dans l'intimité de Ton Cœur immaculé, Toi, la Mère aimante et compatissante  qui veut nous conduire jusqu'au Vrai Dieu que Tu as enfanté, un j our de notre Histoire!
Béni soit le Nom de Marie, Vierge et Mère. Amen.
Notre Père, 10 Je vous salue Marie, Gloire au Père
Premier jour de la neuvaine - Le nom de la vierge était Marie
Luc 1, 26-27 : « Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. »
Tandis que la Hongrie se révoltait contre les Habsbourgs, à Vienne depuis le 14 juillet 1683 une armée de trois cent mille hommes des armées turques étaient conduites par le grand vizir Kara Mustapha Pacha. Cette armée s’apprêtait à combattre les troupes chrétiennes, guidées par le comte hongrois et protestant Tököly.
La reddition de Vienne n’était plus qu’une question d’heures. Le rapport de force n’était pas en faveur des troupes chrétiennes, mais Vienne se confiait à l’intercession de la Vierge...
Le nom de la Vierge, dit l’Evangile, était Marie. Le nom hébreu de Marie signifie Dame ou Souveraine ; en effet l’autorité de son Fils Dominateur du monde la constitue Souveraine de fait et de nom dès sa naissance.
Aussi, comme nous appelons Jésus Notre-Seigneur, nous disons de Marie qu’elle est Notre-Dame. Prononcer son Nom, c’est affirmer sa toute-puissance.
Oui, ô Marie ! votre nom sublime et admirable est sorti du trésor de la Divinité ; car c'est la sainte Trinité tout entière qui vous a donné ce nom au-dessus de tous les noms après celui de votre divin Fils, et qui l'a enrichi de tant de majesté et de puissance, qu'il faut que, par respect pour ce saint nom, dès qu'il est prononcé, tout genou fléchisse dans le ciel, sur la terre et aux enfers. Richard de Saint-Laurent
Salut ! O Marie Reine du ciel et de la terre, Majesté du céleste Royaume, Salut !
Beauté de tous les cœurs, Lys de la Très Sainte Trinité, Salut !
O Splendeur du matin qui, dans votre Sainte Bonté, me donnez vos yeux pour voir et me faites entendre la voix des anges, Salut !
O Marie Médiatrice, le lien d'amour pour nous avec le Divin Cœur de votre Fils, l'Agneau du Très Puissant Dieu, l'Eternel, Salut !
O Mère du Fils, l'Agneau du Tabernacle, Salut !
O Refuge de nos Ames, Salut ! O Rose céleste qui avez été choisie par le Très Haut entre toutes les roses d'ici-bas, Salut ! Je vous salue, ô Marie notre Mère !
Eclatante Rose du Matin, Salut !
Prières quotidiennes 
 Deuxième jour de la neuvaine - Etoile de la mer
Nb 24,17 : « Je le vois, mais non maintenant, Je le contemple, mais non de près. Un astre sort de Jacob, Un sceptre s'élève d'Israël. Il perce les flancs de Moab, Et il abat tous les enfants de Seth. »
L'empereur Léopold Ier (1640-1705) et son beau-frère, Charles de Lorraine, avaient déserté la ville de Vienne, où treize mille hommes attendaient sous le commandement du comte de Sarhenberg...
Ce Nom signifie, dit-on, « étoile de la mer », et il convient admirablement à la Vierge Mère. Marie est bien cette noble « étoile issue de Jacob » qui est l'astre glorieux dont la lumière remplit le monde.
Oui, c’est elle, cette étoile brillante et magnifique que rien n’empêche de s’élever au-dessus de cette mer vaste et immense, étincelante de mérites, éclairant par son exemple.
Marie, est fort à propos comparée à l’étoile ; car, de même que l’astre émet son rayon sans en éprouver aucune altération, ainsi la Vierge a enfanté un fils sans dommage pour sa virginité. Le rayon n’amoindrit pas l’éclat de l’astre et le fils de la Vierge n’ôte rien à l’intégrité de sa mère. Marie est donc l’illustre étoile qui s’est levée de Jacob et dont le rayonnement illumine tout l’univers ; sa splendeur brille dans les cieux et pénètre les abîmes, luit partout sur la terre, fait sentir sa chaleur aux âmes plutôt qu’aux corps, favorise l’épanouissement des vertus et réduit les vices. Elle est, dis-je, la très brillante et remarquable étoile qu’il était nécessaire d’élever au-dessus cette mer profonde et vaste, étoile étincelante par ses mérites, lumineuse en ses exemples. » Saint Bernard
Pour nos prières qui montent vers Toi par Marie, Seigneur voici ce jour où nous fêtons le nom de Marie..! Nous pensons à ce jour de joie, où dans la montagne de Judée
Anne et Joachim accueillirent cette petite fille qu'ils nommèrent Marie...
Pensaient-ils que ce nom serait si souvent sur nos lèvres ?
Qu'il serait notre consolation et serait chemin vers le Père ?
Voyaient-ils déjà, ces hommes qui en prononçant ce nom, pleurent doucement leur prière de supplication pour les misères humaines ?
Imaginaient-ils tous ces jeunes mariés qui se placent face à l'image de Marie, et chantent son nom, pour fortifier leur couple dans leur marche vers ton amour ?
Voyaient-ils déjà ces lieux de pèlerinages, où en processions nous chantons ce nom, et où nous te prions par ce nom, pour que ta main maternelle se pose sur nous, pour que ton cœur de Père se révèle à nous et nous bénisse ?
Magnificat
Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur.
Il s'est penché sur son humble servante; désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles; Saint est Son Nom.
Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Déployant la force de Son bras, Il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, Il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, Il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères en faveur d'Abraham et de sa race à jamais.

Prières quotidiennes
Troisième jour de la neuvaine - Marie, Nom maternel et protecteur
Ps 103, 24-25 : «  Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! Tout cela, ta sagesse l'a fait; la terre s'emplit de tes biens. »
Innocent XI aurait  voulu former une ligue catholique contre les Turcs, ne put compter que sur l'alliance de Jean III Sobieski  (1624-1696), roi de Pologne depuis 1674, que l'on joignit lors d'un pèlerinage à Chestokowa dont il partit le 15 août...
Marie est un nom maternel, car le Seigneur Jésus, en mourant sur la croix, a voulu nous donner pour mère, la Mère qu’il s’était choisie, la Vierge Marie, ce qui est un réconfort pour les fidèles qui invoquent son nom maternel.
Marie, un nom protecteur, car les fidèles dont les lèvres murmurent fréquemment le nom de Marie, regardent vers elle avec confiance comme vers une étoile brillante : dans le danger, ils l’invoquent comme une mère ; dans le besoin, ils cherchent en elle, un refuge assuré.
Les saints ont exprimé leur confiance dans le nom de Marie, ils l’ont fait avec des expressions fortes, comme en raccourci, c’est-à-dire sans expliquer forcément toujours son lien avec le nom de Jésus.
Voici plusieurs de ces expressions sur le thème de la protection du Saint Nom de Marie : «O Notre-Dame, par la seule invocation de votre nom tout-puissant, vous mettez vos serviteurs en sûreté, contre tous les assauts de l’ennemis. » (St Germain In Encoenia ss. oedis).
« Au nom de Marie, les démons s’enfuient, comme poursuivis par un feu dévorant. Comme la foudre atterre les pauvres humains, ainsi le nom de Marie, comme un tonnerre venu du ciel, prosterne et abat les esprits infernaux. »
(Thomas A. Kempis, Sermones ad Novitios, pars III, sermo 4).
L'Ange du Seigneur fit son annonce à Marie. Et elle conçut du Saint-Esprit. 
Je vous salue Marie...
Voici la servante du Seigneur. Qu'il me soit fait selon Votre Parole. 
Je vous salue Marie...
Et le Verbe s'est fait Chair. Et Il a habité parmi nous.
Je vous salue Marie...
Prions
Priez pour nous Sainte Mère de Dieu. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions :
Daignez, Seigneur, répandre votre Grâce dans nos âmes, afin qu'ayant connu, par le message de l'Ange, l'Incarnation de votre Fils Jésus-Christ, nous arrivions, par sa Passion et par sa Croix, à la Gloire de la Résurrection. Par le Christ notre Seigneur. Amen. 

Le Seigneur Dieu l’a bénie entre toutes les femmes et a exalté si haut son nom que sa louange ne s’effacera jamais de la bouche des fidèles.
Prières quotidiennes
Quatrième jour de la neuvaine - Marie, Baume délicieux
Mt 14,30 : « Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s'écria: Seigneur, sauve-moi! »  
Lors de l'octave de la nativité de la Sainte Vierge, le dimanche 12 septembre 1683, Jean Sobieski, le roi de Pologne, fit célébrer une messe en l'honneur de Marie. Il servit lui-même la messe, communia, arma son fils chevalier et prit le commandement de l'armée catholique où, en plus de ses troupes polonaises, il y avait celles du duc de Lorraine et du prince de Waldeck ; « Aujourd'hui, s'écria-t-il, il y va tout ensemble de la délivrance de Vienne, de la conservation de la Pologne et du salut de la chrétienté entière ! »
Vers la fin de la célébration du Saint-Sacrifice, il invoqua le nom de Marie, Reine du ciel, et se lança au combat devant la cité de Vienne, capitale de l'Empire d'Autriche. Le roi Jan III Sobieski était alors accompagné du mystique capucin Marc d'Aviano...
Votre nom, ô Marie, est un baume délicieux qui répand l’odeur de la grâce! Saint Ambroise
Le nom seul de Marie, dit saint Bernard, met en fuite tous les démons… Marchons avec confiance sous la protection du ciel et avec l’assistance de la Très Sainte Vierge.
Reine du Ciel, réjouissez-vous, alléluia ! Car Celui qui vous fut donné de porter, alléluia ! Est ressuscité comme Il l'avait dit, alléluia ! Priez Dieu pour nous, alléluia ! Soyez heureuse et réjouissez-vous, ô Vierge Marie, alléluia ! Car le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia !
Prions
O Dieu, qui, par la Résurrection de votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde, faites, nous vous en prions, que par la Vierge Marie, sa Mère, nous arrivions aux joies de la vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

Ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre si tu ne veux pas être submergé par les flots.
Prières quotidiennes 
Cinquième jour de la neuvaine - Marie, femme forte
Gn 3,15 : «  Et je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité; celle-ci te meurtrira à la tête, et tu la meurtriras au talon. » 
Puis, le roi de Pologne se mit à la tête des coalisés et chargea en criant : « Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam ! » qui est un hymne latin court, issu du Psaume 113,9, prononcé comme une prière d'action de grâce et une expression d'humilité. Il signifie : « Non pas à nous Seigneur, non pas à nous, mais à Ton Nom seul, donne la gloire ! »
Comme le suggère l'Ecriture, Marie est la femme forte, présente dans les luttes de l'histoire, en tant que mère du Christ.
« O vous, qui que vous soyez, qui vous sentez ici-bas ballotté au milieu des orages et des tempêtes, et non placé sur une terre ferme, ne détournez pas vos yeux de cet astre plein d’éclat, si vous ne voulez pas être englouti par les flots. Si le vent des tentations se lève, si vous touchez les écueils des tribulations, regardez l’étoile, invoquez Marie. Si vous êtes secoué par les vagues de l’orgueil, de l’ambition, de la médisance, de la jalousie, regardez l’étoile, invoquez Marie. Si la colère, ou l’avarice, ou les séductions de la chair  agitent le frêle esquif de votre âme, jetez un regard vers Marie. Si, troublé par l’énormité de vos crimes, confus de la laideur de votre conscience, effrayé des sévérités du jugement, vous vous sentez entraîné dans le gouffre de la tristesse, dans l’abîme du désespoir, pensez à Marie. » Saint Bernard
« O Marie, Que Votre nom est Glorieux, ô sainte Mère de Dieu ! Qu'il est glorieux, ce Nom qui a été la source de tant de merveilles ! Ceux qui ont soin de le prononcer à l’approche de la mort, ne redoutent pas les puissances infernales, car les démons ne peuvent entendre une âme s’écrier : Marie, Marie ! Sans aussitôt prendre la fuite.  Les ennemis visibles, craignent moins une puissante armée que les esprits de ténèbres ne redoutent le nom et la protection de Marie. »
(St Bonaventure Psalterium B. V., pars. CX. Speculum B.M.V., lect. II).
« O Nom plein de suavité ! O Marie ! Qui êtes-vous donc vous-même, si votre Nom seul est déjà si aimable et si rempli de charmes ? » Bienheureux Henri Suzo.
Salut, ô Reine, Mère de miséricorde; notre vie, notre douceur, notre espérance, salut ! Enfants d'Ève exilé, nous crions vers Vous. Vers Vous, nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. O vous, notre avocate, tournez vers nous vos regards miséricordieux. Et après cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit béni de vos entrailles. O clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie. Amen.
Prières quotidiennes 
Sixième jour de la neuvaine - Marie, nom puissant 
Ap 12, 3 : « Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. »
La bataille commença à l’aube du 11 septembre 1683. Les Turcs, dirigés par le grand vizir Kara Mustapha, furent effrayés, prirent bientôt la fuite et quittèrent l'Autriche.  Et le soir, l’étendard du grand vizir turc était tombé aux mains du roi polonais Jan Sobieski.
Dans Vienne délivré, le lendemain, 12 septembre, le roi fit son entrée dans la ville en liesse, et vint se prosterner avec ses généraux devant la statue de Notre-Dame de Lorette à laquelle il attribuait la victoire, vénérée dans l'église des Augustins où l'on chanta un Te Deum 

L'Europe occidentale, chrétienne, conserva son intégrité. Cette victoire décisive contre les Turcs fut attribuée à l’intercession de la Vierge.
« Dans les périls, dans les angoisses, dans les perplexités, songez à Marie, invoquez Marie. Qu’elle soit constamment sur vos lèvres, qu’elle soit constamment dans votre cœur, et pour obtenir l’appui de ses prières, ne perdez jamais de vue les exemples de sa vie. En suivant Marie, on ne s’égare pas ; en la priant, on ne tombe pas dans le désespoir ; en pensant à elle, on n’erre pas. Si elle vous soutient, vous ne tomberez pas ; si elle vous protège, vous n’aurez rien à craindre ; si elle vous accompagne, vous ne connaîtrez pas la fatigue ; sa protection vous conduira au terme et vous expérimenterez ainsi en vous-même avec quelle vérité il a été dit : « Et le nom de la Vierge était Marie ».Saint Bernard
Apprenons à vivre ainsi, avec le désir de vivre nos croix de chaque jour, le regard fixé sur La Croix de Jésus, avec le Nom de Marie sur nos lèvres, afin qu’unis à elle aux pieds de La Croix de Son Fils, nous partagions sa très grande souffrance (une épée lui transpercera le cœur) et son infinie Compassion pour le Salut de tous nos frères. Particulièrement ceux qui nous font beaucoup de mal, mais aussi tous ceux qui par leur vie et leur comportement, risquent de vivre leur éternité dans les souffrances éternelles, afin que par Son Sang versé, Son Divin Cœur transpercé, Jésus les sauve d’une damnation éternelle. Car Lui, Le Maudit, ne supporte ni La Croix, ni Le Nom de Ma Mère. 
Accordez, Seigneur, à vos serviteurs, de jouir toujours de la santé de l’âme et du corps, et, par l’intercession de la bienheureuse Marie, toujours Vierge, donnez-nous, d’être délivrés des tristesses du temps présent et de goûter les joies de l’éternité. Par Jésus-Christ Votre Fils, Notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Prières quotidiennes
Septième jour de la neuvaine - Marie, nom du salut
Lecture du saint Evangile selon saint Luc : « En ce temps-là : L’Ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans la ville de Galilée, appelée Nazareth, à une vierge qu’avait épousée un homme nommé Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie. »
Homélie de saint Pierre Chrysologue. 
« Aujourd’hui, frères bien-aimés, vous avez entendu un ange traiter avec une femme de la réhabilitation de l’homme. Vous avez entendu qu’il s’agissait de ramener l’homme à la vie, par le même chemin qui l’avait conduit à la mort. C’est un ange qui traite avec Marie du salut du genre humain, parce qu’un ange avait traité de sa perte avec Eve. Vous avez entendu cet ange révéler le moyen ineffable de construire, du limon de notre chair, un temple à la divine Majesté. Vous avez entendu comment un mystère place Dieu sur la terre et l’homme dans le ciel. Vous avez entendu par quelle combinaison merveilleuse Dieu s’unit à l’homme dans un seul corps. Vous avez entendu comment la frêle nature de notre corps est affermie par l’exhortation d’un ange, l’animant à porter toute la gloire de la divinité. »

Après le concile Vatican II, l’introduction de la messe votive du saint Nom de Marie, rend gloire à Dieu le Père d’abord à cause du « Nom de Jésus », c’est-à-dire pour la personne de son Fils, sa puissance et sa mission de Sauveur: « son nom est le seul qui puisse sauver » ; ensuite on rend gloire à Dieu à cause du « Nom de Marie », c’est-à-dire pour la personne de la mère du Christ et sa mission dans l’histoire du salut.
Mais surtout le nom de Marie est un nom de salut. Saint Ephrem l’appelle la Clef du Ciel.
Consécration à Jésus Par Marie
Je vous choisis aujourd’hui, ô Marie, en présence de toute la cour céleste pour ma mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité. Saint Louis-Marie Grignon de Montfort
Prières quotidiennes
Huitième jour de la neuvaine - Marie, souveraine
Ph 2,10 : « A son nom, tout être vivant tombe à genoux, au ciel, sur terre et dans l’abîme »
Innocent XIII étendit la fête du Saint Nom de Marie à l'Eglise universelle en 1721. La fête du Saint Nom de Marie fut placée au 12 septembre, par Pie X lors de la grande réforme du  Bréviaire romain.
Un décret établissait la fête du Saint Nom de Marie et l'assignait au dimanche dans l'octave de la Nativité de la Bienheureuse Vierge. Ce jour-là, on avait fait à Rome une grande procession suivie par le pape. Il y eut des sonneries de cloches et des prières d'action de grâces. 
Saint Ambroise de Milan, docteur de l'Eglise (339-397), s'exclamait : « O Marie, votre nom est un parfum qui répand la suave odeur de la divine grâce. Qu’il  descende donc sur moi, ce parfum céleste et qu’il pénètre jusqu’aux dernières fibres de mon âme ! » 
Benoît XVI a recommandé l’invocation du Nom de Marie pour la conversion des baptisés lors de l’angélus du 12 Septembre 2010 : « A la Vierge Marie, dont le Très Saint Nom est Célébré aujourd'hui dans l'Eglise, nous confions notre chemin de conversion à Dieu ».
Le 12 Septembre 2007, lors de l’audience du mercredi, le Pape a souligné le lien de cette fête avec celle de la Nativité de Marie (le 8 Septembre) en s'adressant spécialement aux jeunes : « Samedi dernier, nous avons célébré la Fête de la Nativité de la Vierge, et aujourd'hui nous commémorons son Saint Nom.
Que la Céleste Mère de Dieu, qui nous accompagne tout au long de l'année liturgique, vous guide, chers jeunes, sur le chemin d'une adhésion à l'Evangile toujours plus parfaite ; qu'elle vous encourage, chers malades, à accueillir avec sérénité la volonté de Dieu ; qu'elle vous soutienne, chers jeunes mariés, dans la construction quotidienne de la cohabitation familiale, qui s'inspire du style de la maison de Nazareth ».
Souvenez-vous...
Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé vos suffrages, ait été abandonné !

Animé de cette confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je viens à vous, et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.
O Mère du Verbe incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.
Prières quotidiennes 
Neuvième jour de la neuvaine - Marie, nom saint
Jdt 13, 18-20 : «  Et Ozias, l'un des chefs de la ville, dit à Judith : " Bénie sois-tu, ma fille, par le Dieu Très-Haut, plus que toutes les femmes de la terre ; et béni soit le Seigneur Dieu, Créateur du ciel et de la terre. Car le Seigneur t'a dirigée pour frapper à la tête le chef de nos ennemis. Jamais l'espérance dont tu as fait preuve ne s'éloignera du cœur des hommes, mais ils se rappelleront éternellement la puissance de Dieu.
Oui, Dieu fasse que tu sois exaltée à jamais, qu'il te visite de ses bienfaits, car tu n'as pas épargné ta propre vie pour la cause de notre race humiliée, tu es sortie pour empêcher notre ruine, marchant avec droiture devant notre Dieu. " Et tout le peuple dit : " Amen ! Amen ! " »
Marie est un nom glorieux, car, à l’instar de Judith, qui préfigure la Vierge Marie, jamais la gloire que Dieu lui a donnée, ne s’effacera de la mémoire des hommes.
Marie est un nom saint, car il désigne la Femme qui fut « pleine de grâce » ( Lc 1,28) et qui a « trouvé grâce auprès de Dieu » (Lc 1,30) , pour concevoir et enfanter le Fils de Dieu. (Lc 1,31)
La fête du Saint Nom de Marie fut ratifiée par Jean-Paul II dans Les messes en l'honneur de la Vierge Marie, publiées à Rome le 15 août 1986, où la vingt-et-unième messe est en l'honneur du saint Nom de Marie. 
Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement : envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme.
“Qui est comme Dieu ?”
O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance!
O divine Mère, envoyez les saints anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi!
Saints anges et archanges, défendez-nous, gardez-nous!
Prières quotidiennes
Prières finales
Que la Vierge Marie nous fasse découvrir chaque jour notre dignité de fils de Dieu, qu'Elle nous obtienne la disponibilité pour accomplir la volonté du Père et pour accueillir les dons de l'Esprit, qu'Elle nous garde un cœur limpide et généreux, capable de s'ouvrir aux besoins de nos frères,
Les pauvres et les humbles de tous les temps ne se sont pas trompés en faisant de Marie leur porte-parole et leur Reine... Nous nous confions à son intercession, afin qu'à travers sa prière, Elle soutienne notre Foi, Elle nourrisse notre Espérance et rende notre Charité active". Béni soit le Nom de Marie, Vierge et Mère! »
(Pape Jean-Paul II. Angelus du 26 mai 2002). 
« Donne la paix à notre terre, ô Mère de miséricorde, nous confions à ton cœur et à ton amour le peuple entier et l'Eglise de cette terre.
Garde-nous de toute injustice, de toute division, de toute violence et de toute guerre. Garde-nous de la tentation et de l'esclavage du péché et du mal. Sois avec nous !
Aide-nous à vaincre le doute par la foi, l'égoïsme par le service, l'orgueil par la mansuétude, la haine par l'amour.
Aide-nous à vivre l'Evangile et la folie de la Croix afin de pouvoir ressusciter avec ton Fils à la vraie vie, avec le Père, dans l'unité de l'Esprit Saint.
O Mère du Christ, sois notre réconfort et donne force à tous ceux qui souffrent : aux pauvres, à ceux qui sont seuls, aux malades, aux non aimés, aux abandonnés.
Donne la paix à notre terre divisée; et à tous, donne la lumière de l'espérance. »
Saint Jean-Paul II
Litanies du Saint Nom de MARIE
Seigneur, ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, ayez pitié de nous, Jésus-Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous

Fils de Marie, écoutez-nous.
Fils de Marie, exaucez-nous 

Père céleste, dont Marie est la fille, ayez pitié de nous.
Verbe éternel, dont Marie est la Mère, ayez pitié de nous.
Saint-Esprit, dont Marie est l’épouse, ayez pitié de nous.
Trinité divine, dont Marie est la servante, ayez pitié de nous.

Mère du Dieu vivant,                                                                                                priez pour nous
Marie, fille de la Lumière éternelle, ...
Marie, notre lumière, ...
Marie, notre sœur, ...
Marie, fleur de Jessé, ...
Marie, la bien-aimée de Dieu, ...
Marie, vierge immaculée, ...
Marie, très juste, ...
Marie, de la lumière dans les ténèbres, ...
Marie, notre repos sûr, ...
Marie, maison de Dieu, ...
Marie, sanctuaire du Seigneur, ...
Marie, autel de la divinité, ...
Marie, vierge mère, ...
Marie, qui englobe Dieu votre enfant, ...
Marie, océan d’amertume, ...
Marie, étoile de la mer, ...
Marie, qui avez souffert avec votre Fils unique, ...
Marie, percée par une épée de douleur, ...
Marie, déchirée par une cruelle blessure, ...
Marie, triste jusqu’à la mort, ...
Marie, privée de toute consolation, ...
Marie, soumise à la loi de Dieu, ...
Marie, debout près la Croix de Jésus, ...
Marie, notre Reine, ...
Marie, Reine de la gloire, ...
Marie, gloire de l’Eglise triomphante, ...
Marie, Avocate de l’Eglise militante, ...
Marie, Reine de miséricorde, ...
Marie, Consolatrice de l’Eglise souffrante, ...
Marie, au-dessus des anges, ...
Marie, couronnée de douze étoiles, ...
Marie, brillante comme le soleil, ...
Marie, distinguée au- dessus de tout, ...
Marie, assise près de Jésus, ...
Marie, notre espoir, ...
Marie, notre douceur, ...
Marie, la gloire de Jérusalem, ...
Marie, la joie d’Israël, ...
Marie, l’honneur de notre peuple, ...

Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, pardonnez nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, exaucez nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, ayez pitié de nous. 

Fils de Marie, –> écoutez nous
Fils de Marie, –> exaucez nous.

Prions 
O Dieu tout-puissant, qui bénissez vos serviteurs sincèrement désireux de se placer à l’ombre du Nom et de la protection de la Très Sainte Vierge Marie, nous vous en supplions, que par son intercession, nous soyons délivrés  de tout mal sur la terre et que nous puissions arriver aux joies éternelles dans le ciel, par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 770
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Neuvaine du St Nom de Marie : 4 au 12 septembre 2017.   Lun 4 Sep - 21:11

C'est bien aujourd'hui 4 septembre que commence notre neuvaine du St nom de Marie !  Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neuvaine du St Nom de Marie : 4 au 12 septembre 2017.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neuvaine du St Nom de Marie : 4 au 12 septembre 2017.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine de la Nativité de Marie
» Neuvaine demandée par Marie 3 mai 2007
» Neuvaine pour l'Assomption de Marie
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine pour la Nativité de Marie
» Du 31 août au 8 septembre Neuvaine pour la Nativité de Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: TOUTES LES PRIÈRES ET LITANIES : PRIEZ SANS CESSE-
Sauter vers: