Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Aujourd'hui à 19:25

» 13 décembre Sainte Lucie de Syracuse
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:10

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 9:56

» Vienne la Paix sur notre terre (chant liturgique de l'Avent)
par Françoise Aujourd'hui à 9:54

» Ne nous laissons pas voler Noël !
par Françoise Aujourd'hui à 8:16

» De tout et de rien !
par Françoise Aujourd'hui à 7:42

» TEMOIGNAGES. Les trois jours de ténèbres.
par Philippe Hier à 12:13

» Voici la Nuit (Moines abbaye de Tamié)
par Françoise Hier à 7:21

» Père Boulad
par Françoise Hier à 7:06

» 12 décembre Notre-Dame de Guadalupe
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 22:28

» 12 décembre Saint Corentin de Quimper
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 22:06

» Bx Jean Ruysbroeck : Savoir imiter Jésus dans son humilité
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 21:51

» Toi qui vient pour tout sauver (chant liturgique de l'Avent)
par Françoise Lun 11 Déc - 7:53

» 11 décembre Sainte María Maravillas de Jesús
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 1:44

» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 1:25

» St Bonaventure : De l'Intercession pleine de sollicitude des Anges
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 1:12

» Dieu nous a tous appelé à la Vie... Témoignage Mgr. Aillet.
par Françoise Dim 10 Déc - 19:38

» Le livre de la vérité 8 - Maria de la Divine Miséricorde.
par Françoise Dim 10 Déc - 18:20

» Messe Internationale du 8 décembre 2017 au Sanctuaire de Lourdes.
par Françoise Dim 10 Déc - 7:45

» Encore un peu de temps, le Seigneur sera là (chant de l'Avent)
par Françoise Dim 10 Déc - 7:21

» Avec Saint Bernard pour l'Avent
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 2:35

» 10 Sainte Eulalie de Mérida
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 2:18

» 10 décembre Translation de la Sainte Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 2:06

» L'Ave Maria retentit dans la Madeleine...
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 1:54

» Vienne la rosée (chant liturgique de l'Avent)
par Françoise Sam 9 Déc - 20:19

» Si tu as la foi comme une graine de moutarde.
par Françoise Sam 9 Déc - 7:19

» 9 décembre Saint Pierre Fourier
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 23:36

» 9 décembre Sainte Anne (Hanna), mère du Prophète Samuel
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 23:21

» Le sens de l'Avent pour Saint Charles Borromée
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 23:11

» Grande Neuvaine de l'IMMACULEE CONCEPTION
par Françoise Ven 8 Déc - 21:36

» le Vatican va autoriser le culte marial à Medjugorje
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 16:24

» Le 8 décembre : l'Heure de Grâce pour le monde entier.
par Françoise Ven 8 Déc - 12:42

» Que l'Immaculée Conception nous bénisse !
par Françoise Ven 8 Déc - 8:13

» ADORATION comment ?
par Philippe Ven 8 Déc - 7:27

» 8 décembre L'Immaculée Conception de la Bse Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 2:13

» 8 décembre Saint Romaric de Luxeuil
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 2:02

» Fête de l'Immaculée Conception auprès de Sainte Faustine
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 1:50

» AVE MARIA (Les choristes 2005)
par Françoise Jeu 7 Déc - 18:57

» Si la mer se déchaîne (Cté de l'Emmanuel)
par Françoise Jeu 7 Déc - 8:03

» 7 décembre Saint Ambroise de Milan
par ami de la Miséricorde Jeu 7 Déc - 2:02


Partagez | 
 

 La légende de sainte Enimie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
avatar

Messages : 891
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: La légende de sainte Enimie.   Lun 11 Sep - 15:05

Bientôt, nous fêterons Sainte Enimie, la soeur du Roi Dagobert. En Gévaudan, c'est une belle légende qui circule... et aujourd'hui, curieusement j'ai été fortement inspirée à prier ma chère petite sainte que j'aime bien, pour une cause très particulière.

Voici l'histoire... et en suivant, un petit reportage partagé sur le site "Coeurs unis en Jésus et Marie" lors d'un pélerinage en 2015 (premier dimanche d'octobre). Vive nos saints du Gévaudan !... quand on les invoque, ils sont puissant !


LA LÉGENDE DE LA PRINCESSE ÉNIMIE

Dans le royaume de Clotaire II, roi des Francs, tous les jeunes barons en âge de se marier parlent de la princesse Énimie et de son incroyable beauté. Chaque jour, le roi reçoit une demande pour la main de sa fille. Mais la princesse n’est pas seulement resplendissante, elle est aussi d’une grande vertu et ne cesse de repousser ses prétendants.
– Ma fille, tu as l’âge de prendre époux. Cesse de te comporter comme une enfant, lui dit un jour le roi avec lassitude.
– Père, je ne veux consacrer ma vie qu’à Dieu, et me dévouer aux plus démunis. Telle est Sa volonté, vous ne pouvez rien y faire.
– Puisque tu t’entêtes ainsi, je choisirai moi-même ton époux ! s’emporte le roi avant de quitter la pièce.
Énimie fond en larmes. Désespérée, elle invoque le seul qui puisse lui venir en aide.
– Seigneur, aie pitié de moi ! Prends ma beauté, que plus un homme ne s’intéresse à moi.
Épuisée par les sanglots, elle finit par s’endormir. Le lendemain, elle réalise avec stupeur que Dieu l’a exaucée. Son visage est recouvert de plaies immondes et douloureuses. Elle est complètement défigurée par la lèpre.
Les premiers temps, Énimie se réjouit de son sort. Plus personne ne veut l’épouser, elle peut maintenant consacrer sa vie aux pauvres et aux malades. Mais au bout de plusieurs années, devant l’impuissance des meilleurs médecins et le désespoir de ses parents et de son frère, le futur roi Dagobert, elle commence à regretter sa prière.
La douleur est de plus en plus vive, et le chagrin de son entourage ne fait que l’accentuer. Un soir, elle s’agenouille et prie :
– Seigneur, tu as exaucé ma prière la première fois, peut-être m’entendras-tu à nouveau. Je suis rongée par la douleur et le regret. Par pitié, fais disparaître ce mal.
À ces mots, un ange apparaît.
– Mon enfant, trouve la source de Burle dans la province du Gévaudan. Baigne-toi et ta prière sera exaucée.
Le lendemain, son père la fait aussitôt escorter jusqu’au Gévaudan. Après un long voyage, ils trouvent enfin la source. Énimie s’y plonge et, par miracle, toutes ses plaies disparaissent.
– Merci Seigneur ! s’exclame-t-elle avec joie.
Tout le cortège est en liesse. Dès le lendemain, ils reprennent la route pour regagner le château. Mais à peine se sont-ils éloignés qu’Énimie sent le mal la ronger de nouveau. Le cortège rebrousse chemin. Énimie se baigne dans la source et le miracle se reproduit. Ils repartent, mais plus ils s’éloignent, plus la maladie est virulente.
– Ainsi, la volonté de Dieu est que je reste en ces lieux païens pour Le servir, murmure-t-elle, pensive.
La princesse s’installe dans une grotte au creux de la montagne, laissant une grande partie de son escorte regagner le château. Pendant plusieurs années, elle accueille les pèlerins et accomplit des miracles en guérissant les malades au bord de la source. Elle fonde un monastère dont elle est nommée abbesse par l’évêque Ilère de Mende.
Mais le Drac, l’une des incarnations du Diable, voit d’un bien mauvais œil la présence de la sainte. Aussi sort-il régulièrement des gouffres de la montagne pour détruire le bâtiment. Épuisée par ces persécutions et déterminée à chasser le démon définitivement, Énimie demande l’aide de l’évêque Ilère. Ensemble, ils le combattent et le poursuivent à travers la montagne.
La course est effrénée jusqu’à une falaise surplombant le Tarn. Là, à bout de force, Ilère invoque la montagne. C’est alors que d’énormes rochers s’écrasent sur le Drac, l’obligeant à regagner les Enfers, fou de rage.
Aujourd’hui encore, on peut apercevoir le chaos des roches au Pas de Soucy. Un peu plus loin, on peut aussi s’émerveiller devant l’Ermitage, la grotte où, après le combat, sainte Énimie s’est retirée pour finir ses jours.
 
Textes : Aurélie Garnier, TV5.ca
Illustrations : Alexandra Myotte
Revenir en haut Aller en bas
 
La légende de sainte Enimie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage à sainte Enimie - la soeur du Roi Dagobert.
» Photographie : Sainte-Enimie, Gorges du Tarn
» La légende de la Sainte Ampoule
» Sainte Prisca ou Priscille IIIème s. (Rome) et commentaire du jour " L'Epoux est avec eux"
» Sainte Jeanne Delanoue et Saint Roch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: LES SAINTS DU JOUR.-
Sauter vers: