Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 13 décembre Sainte Lucie de Syracuse
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:10

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 9:56

» Vienne la Paix sur notre terre (chant liturgique de l'Avent)
par Françoise Aujourd'hui à 9:54

» Ne nous laissons pas voler Noël !
par Françoise Aujourd'hui à 8:16

» De tout et de rien !
par Françoise Aujourd'hui à 7:42

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:20

» TEMOIGNAGES. Les trois jours de ténèbres.
par Philippe Hier à 12:13

» Voici la Nuit (Moines abbaye de Tamié)
par Françoise Hier à 7:21

» Père Boulad
par Françoise Hier à 7:06

» 12 décembre Notre-Dame de Guadalupe
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 22:28

» 12 décembre Saint Corentin de Quimper
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 22:06

» Bx Jean Ruysbroeck : Savoir imiter Jésus dans son humilité
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 21:51

» Toi qui vient pour tout sauver (chant liturgique de l'Avent)
par Françoise Lun 11 Déc - 7:53

» 11 décembre Sainte María Maravillas de Jesús
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 1:44

» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 1:25

» St Bonaventure : De l'Intercession pleine de sollicitude des Anges
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc - 1:12

» Dieu nous a tous appelé à la Vie... Témoignage Mgr. Aillet.
par Françoise Dim 10 Déc - 19:38

» Le livre de la vérité 8 - Maria de la Divine Miséricorde.
par Françoise Dim 10 Déc - 18:20

» Messe Internationale du 8 décembre 2017 au Sanctuaire de Lourdes.
par Françoise Dim 10 Déc - 7:45

» Encore un peu de temps, le Seigneur sera là (chant de l'Avent)
par Françoise Dim 10 Déc - 7:21

» Avec Saint Bernard pour l'Avent
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 2:35

» 10 Sainte Eulalie de Mérida
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 2:18

» 10 décembre Translation de la Sainte Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 2:06

» L'Ave Maria retentit dans la Madeleine...
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc - 1:54

» Vienne la rosée (chant liturgique de l'Avent)
par Françoise Sam 9 Déc - 20:19

» Si tu as la foi comme une graine de moutarde.
par Françoise Sam 9 Déc - 7:19

» 9 décembre Saint Pierre Fourier
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 23:36

» 9 décembre Sainte Anne (Hanna), mère du Prophète Samuel
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 23:21

» Le sens de l'Avent pour Saint Charles Borromée
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 23:11

» Grande Neuvaine de l'IMMACULEE CONCEPTION
par Françoise Ven 8 Déc - 21:36

» le Vatican va autoriser le culte marial à Medjugorje
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 16:24

» Le 8 décembre : l'Heure de Grâce pour le monde entier.
par Françoise Ven 8 Déc - 12:42

» Que l'Immaculée Conception nous bénisse !
par Françoise Ven 8 Déc - 8:13

» ADORATION comment ?
par Philippe Ven 8 Déc - 7:27

» 8 décembre L'Immaculée Conception de la Bse Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 2:13

» 8 décembre Saint Romaric de Luxeuil
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 2:02

» Fête de l'Immaculée Conception auprès de Sainte Faustine
par ami de la Miséricorde Ven 8 Déc - 1:50

» AVE MARIA (Les choristes 2005)
par Françoise Jeu 7 Déc - 18:57

» Si la mer se déchaîne (Cté de l'Emmanuel)
par Françoise Jeu 7 Déc - 8:03

» 7 décembre Saint Ambroise de Milan
par ami de la Miséricorde Jeu 7 Déc - 2:02


Partagez | 
 

 23 septembre Saints Zacharie et Elisabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 59
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: 23 septembre Saints Zacharie et Elisabeth   Ven 22 Sep - 21:39



Parents de Saints Jean-Baptiste

Biographie de Saint Zacharie, père de Saint Jean-Baptiste
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zacharie_%28p%C3%A8re_de_Jean_le_Baptiste%29

Biographie de Sainte Elisabeth, mère de Saint Jean-Baptiste

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_%28m%C3%A8re_de_Jean_le_Baptiste%29

Evangile selon Saint Luc 1, 57


57 Cependant le temps s'accomplit où Elisabeth devait enfanter, et elle mit au monde un fils. 
58 Ses voisins et ses parents, ayant appris que le Seigneur avait manifesté sa Miséricorde envers elle, se réjouissaient avec elle. 
59 Or, le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant, et ils le nommaient Zacharie d'après le nom de son père. 
60 Alors sa mère, prenant la parole: " Non, dit-elle, mais il s'appellera Jean. " 
61 Ils lui dirent: " Il n'y a personne de votre parenté qui soit appelé de ce nom. " 
62 Et ils demandaient par signes à son père comment il voulait qu'on le nommât. 
63 S'étant fait donner une tablette, il écrivit: " Jean est son nom; " et tous furent dans l'étonnement. 
64 A l'instant sa bouche s'ouvrit et sa langue (se délia); et il parlait, bénissant Dieu. 
65 La crainte s'empara de tous les habitants d'alentour, et partout dans la montagne de Judée on racontait toutes ces choses. 

Lire
https://bible.catholique.org/evangile-selon-saint-luc/3240-chapitre-1

Prier Marie avec sainte Élisabeth
http://www.alliancemariale.com/saints/sainte-elisabeth/

Visite de la Sainte Vierge à Sainte Elisabeth et naissance de Saint Jean-Baptiste par la vénérable Maria d'Agreda.

Dans la vision qu'elle eut après l'incarnation, la sainte Vierge connut que lé Seigneur avait pour agréable qu'elle visitât sainte Elisabeth, afin de sanctifier par la présence de son divin fils le précurseur qui allait naître. Elle conféra de ce voyage avec saint Joseph, qui offrit avec un grand respect de l'accompagner. Ils fixèrent le jour du départ, qui fut le quatrième après l'incarnation du verbe. Ils préparèrent les choses nécessaires, c'est-à-dire un âne que leur prêta un voisin , quelques fruits, du pain et quelques poissons et ils partirent de Nazareth, pour la maison de Zacharie, éloignée de quatre jours de marche par un chemin rude et pénible. La sainte Vierge se servait quelquefois du petit animal dans son voyage pour obéir à son époux, mais elle marchait souvent à pied. Elle pria plusieurs fois saint Joseph de se servir de la pauvre monture, mais le saint ne voulut jamais le faire. Ils restaient de longues heures en silence, la sainte Vierge chantait alors avec les anges visibles pour elle seule des hymnes au Très-Haut, saint Joseph s'entretenait avec Dieu dans l'oraison. ils s'occupaient ensuite à de saints entretiens dont le saint époux se sentait extraordinairement enflammé et pénétré; ne sachant d'où lui provenait cette grande ferveur, il voulut le demander à la sainte Vierge, mais il n'en eut pas le courage; la prudente Vierge ne voulut pas le lui découvrir, quoiqu'elle pénétrât son intérieur. 

Le voyage dura quatre jours pendant lesquels plusieurs miracles furent opérés l'un fut de rendre la santé à une fille malade. La reine de l'univers ordonna aux humeurs par le pouvoir suprême qu'elle avait sur les créatures, de se remettre dans leur état naturel. Les saints pèlerins arrivèrent enfin à Juda, c'était le nom de la ville où sainte Elisabeth habitait; elle fut détruite dans la suite, et il resta seulement cette maison qui devint un temple. Zacharie ne demeura pas toujours à Juda, mais aussi à Hébron, où il avait une maison, et il y mourut. Avant d'arriver à Juda, Joseph voulut prévenir Zacharie, mais sainte Elisabeth éclairée de l'esprit saint, était venue à la rencontre de la sainte Vierge avec quelques personnes de sa famille et la joignit aussitôt. La très-pure Vierge salua la première Elisabeth avec ces paroles : Le Seigneur soit avec vous ma cousine. Elisabeth répondit La mère du Très-Haut vient à moi! Que le Seigneur vous récompense d'être venue me donner cette consolation. Après ce salut, elles se retirèrent en particulier, et la mère de la grâce salua de nouveau, en disant : Dieu vous sauve, ma chère cousine, et sa divine lumière vous communique la grâce et la vie. A ces paroles, Elisabeth fut remplie de l'esprit saint, et éclairée intérieurement elle connut en un instant les plus hauts mystères. Lorsque Marie proférait les paroles déjà rapportées, Dieu regarda saint Jean, et lui accorda en ce moment le parfait usage de la raison, il le purifia du péché originel et le remplit de l'esprit saint. Dans le même temps saint Jean vit aussi le verbe incarné, les entrailles de Marie lui servant comme de cristal, et prosterné il adora le rédempteur du monde. 

Cette adoration produisit un tressaillement de joie du saint enfant dans le sein d'Elisabeth et ravie d'admiration de ces merveilles, les yeux fixés sur Marie elle dit les paroles rapportées par saint Luc: Vous êtes bénie entre toutes les femmes. Le jeune Baptiste comprit le sent de ces paroles. La sainte Vierge répondit d'une voix douce et modeste par le cantique Magnificat anima mea dominum. Elisabeth ensuite s'offrit elle-même et toute sa famille à la sainte Vierge pour la servir, et la pria d'accepter une chambre dont elle faisait usage pour prier le Seigneur. Marie accepta cette chambre avec un remerciement sincère et personne n'y entra désormais excepté sainte Elisabeth. La nuit arriva au milieu de leur doux entretien, la Vierge mère demanda en se retirant la bénédiction à Zacharie comme prêtre du Seigneur. Elle ne s'empressa pas de remédier à son état de mutisme, mais elle pria pour lui et lui porta une tendre compassion. Saint Joseph, après trois jours, demanda la permission de revenir à Nazareth, offrant de revenir au premier avis de sa sainte épouse. Après son départ, la sainte Vierge régla sa manière de vivre dans cette maison, et ce fut celle qu'elle observait à Nazareth. Elle faisait de ses mains les langes de l'enfant qui devait naître. Après une douce contestation, elle obtint de pratiquer l'obéissance, et qu'Elisabeth aurait le commandement. Elle s'occupa des ouvrages qui lui furent imposés de sa sainte cousine; tout ce que faisait la mère de sa sagesse, Elisabeth le gardait avec une grande vénération sans jamais l'employer pour aucun usage. 

Dans la compagnie de la mère de Dieu, Elisabeth s'éleva à une très-haute sainteté, elle vit plusieurs fois la sainte Vierge entourée de splendeurs et soulevée de terre; en la voyant toute absorbée en Dieu, elle se prosternait devant elle pour adorer le verbe fait homme renfermé dans son chaste sein. Elle ne découvrit jamais à personne ce mystère caché excepté à Zacharie, et à son fils, et à celui-ci seulement après la naissance du divin enfant. Il y avait dans la maison d'Elisabeth, une servante d'un mauvais naturel, colère, médisante et habituée aux jurements; à cause de ces péchés, plusieurs démons la possédaient déjà depuis quatorze ans. La sainte Vierge découvrant le mauvais état de cette malheureuse femme et le motif pour lequel le démon l'avait possédée, pria le Seigneur pour cette âme; elle lui obtint la contrition et le pardon de ses péchés. Elle ordonna aux esprits infernaux de ne plus la tourmenter, mais de se tenir toujours éloignés d'elle comme ils avaient fait lorsque la Vierge entra sur le seuil de la maison. Il y avait une autre femme dans le voisinage de la maison d'Elisabeth, qui n'était pas meilleure que la précédente. 

Dès qu'elle eut appris qu'il était arrivé dans ce lieu une jeune étrangère, modeste, humble et retirée. Quelle est celle-ci, dit-elle, dont la vie est si singulière? Je veux voir qui elle est. Elle alla poussée par la curiosité à la maison d'Elisabeth voir l'étrangère; mais à la vue de la très-pure Marie, tous ses sentiments dépravés furent changés; elle pleura amèrement ses péchés, sans connaître encore la cause de ce changement si subit. La mère de Dieu fit aussi la conquête d'un grand nombre d'autres âmes, mais toujours en secret sans que personne remarquât que la grâce et la conversion étaient l'effet de l'efficacité de ses prières. Il y avait plus de deux mois que la Vierge habitait chez Elisabeth et sanctifiait toute cette famille par ses actions et ses exemples d'humilité. Elisabeth prévoyant le prochain départ de sa sainte cousine, commença à ressentir la perte qu'elle allait faire. Un jour elle s'efforça de lui persuader de changer son habitation de Nazareth à Juda; elle lui dit qu'on appellerait saint Joseph, et que sa maison, sa famille et sa personne seraient à leur service, L'humble Vierge écouta cette proposition, mais elle lui dit qu'elle ne pouvait rien décider sans le bon plaisir de Dieu et de son époux, qu'elle exposerait à Dieu ses désirs dans la prière et ferait connaître son invitation à saint Joseph. Sainte Elisabeth fut satisfaite elle la pria seulement de ne pas la quitter jusqu'à la naissance de l'enfant. La sainte Vierge se retira dans son oratoire, pour connaître la volonté du Seigneur. Elle fut aussitôt ravie en extase et le Seigneur lui fit comprendre qu'elle devait rester jusqu'à la naissance de l'enfant qui devait naître bientôt, et retourner à Nazareth lorsque la circoncision serait faite. 

Source : livresmystiques.com

SAINTS DU 23 SEPTEMBRE
http://nominis.cef.fr/contenus/fetes/23/9/2017/23-Septembre-2017.html

Que jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
 
23 septembre Saints Zacharie et Elisabeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Sylvie, Saint Zacharie et Elisabeth et commentaire du jour "Viens chercher ta brebis perdue"
» Le saint du jour: Saint Zacharie et Sainte Elisabeth
» 29 Septembre : Saints Archanges Michel, Gabriel, Raphaël
» Saints du 4 septembre
» 29 septembre : Fête des Saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: LES SAINTS DU JOUR.-
Sauter vers: