Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 24 novembre : Saints Martyrs du Vietnam
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 22:48

» L'éternelle vie et la profondeur de l'âme par Fr. Garrigou-L
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 22:32

» Veillons et prions : CHAPELET quotidien à la Grotte de Lourdes.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Aujourd'hui à 20:15

» La messe doit continuer.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Aujourd'hui à 18:45

» Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Philippe Aujourd'hui à 17:46

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Aujourd'hui à 8:40

» Jésus Christ, you are my life.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Aujourd'hui à 8:22

» Car Tu es mon Père -
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Hier à 22:19

» 23 novembre : Saint Colomban de Luxeuil
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:51

» Abbé Guy Pagès.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Hier à 20:43

» Notre cité se trouve dans les cieux... Céleste Jérusalem (Cté du Verbe de vie)
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Hier à 20:00

» Messe du dimanche 22 novembre 2020 - Notre Dame du Laus.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Hier à 14:43

» 22 novembre : Saints Philémon et Apphia
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 12:47

» Le Mondialisme contre l'Eglise : conférence de Pierre Hillard.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Hier à 7:49

» Le canular des canulars : un prêtre vous explique.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Hier à 7:43

» Témoignage.Natalie Saracco. Si le monde savait !
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Philippe Sam 21 Nov - 19:04

» Réjouis-Toi, o Mère du Sauveur (hymne acathiste à la Mère de Dieu)
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Sam 21 Nov - 9:36

» 21 novembre : Présentation de la Très Sainte Vierge
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Sam 21 Nov - 8:04

» En vrac... Récents Messages du Ciel... qui en disent long !
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Ven 20 Nov - 22:32

» 20 novembre : Vénérable Agnelo de Souza
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Ven 20 Nov - 7:59

» Maintenant, Seigneur (Cantique de Syméon) - Cté de l'Emmanuel -
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 22:31

» La Madone de Fleurie (Beaujolais) : un lieu à couper le souffle.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 21:33

» Fêtes de Ste Marguerite Marie - Sanctuaire du Sacré-Coeur - Paray Le Monial (71)
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 21:14

» Juste une heure avec Toi ! (cover "Mistral gagnant" Renaud)
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 20:40

» Leurs mensonges au grand jour ! (Silvano Trotta) ... CRASHDEBUG.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 14:42

» La stratégie de lucifer à travers les siècles par l'Abbé Salenave.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 12:41

» Mort de Michaël Lonsdale, comédien à l'inépuisable générosité.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 10:16

» Tête à tête avec le Père François Brune (YouTube 16 mars 2016)
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 9:41

» Du Haut du Ciel, Tu me bénis + 1 heure de louange (Groupe Glorious)
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Jeu 19 Nov - 8:33

» 19 novembre : Saint Abdias Prophète
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 19 Nov - 8:10

» Veilleurs, bénissez Dieu.(Cté de l'Emmanuel.)
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Mer 18 Nov - 22:08

» Nouveau sur le forum : lancement d'un groupe de prière marial.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Mer 18 Nov - 22:01

» 18 novembre Dédicace de Saint Pierre et Saint Paul de Rome
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar ami de la Miséricorde Mer 18 Nov - 10:51

» Ô Marie, Aurore du monde nouveau, Mère des Vivants, ns Te confions la cause Vie.
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Mer 18 Nov - 9:57

» Je vous aime ô Mon Dieu - Martin Szersnovicz - d'après Paroles St Curé d'Ars. -
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Emptypar Françoise Mer 18 Nov - 9:10

Le Deal du moment : -39%
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To ...
Voir le deal
119.99 €
Le Deal du moment :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel ...
Voir le deal
8 €

 

 Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -

Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4569
Date d'inscription : 12/06/2016

Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Empty
MessageSujet: Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -   Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - EmptyLun 22 Mai - 17:43

Ce livre est en audio complet. S'il peut en aider certains, le voici en partage (bien sûr, il faut s'y prendre en plusieurs fois avant de tout comprendre) :

Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1512
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Empty
MessageSujet: Re: Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -   Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - EmptyJeu 19 Nov - 21:31

Oups ! J'ai essayé de lire ou plutôt écouter. Mais il faut bien avouer que c'est plutôt indigeste pour une personne de notre époque ; surtout pour une culture française qui aime bien les chose simples claires et concises. On a du mal à suivre le fil conducteur et elle se perd dans des détail où on perd vite le fil de ce que elle veut parler en tout premier lieu, et elle avoue elle-même qu'elle s'éloigne parfois du sujet. mais je fais sans doute là un mauvais procès, parce que j'ai lu Saint Jean de la Croix, et lui est toujours clair et précis sans jamais quitter son sujet d'un pouce. On va donc essayer de parler de tout ça ensemble pour y voir plus clair. Mais attention je ne veux pas jouer les maîtres, et si je dis des bêtises, et bien dites le moi tout simplement. 
On va donc commencer par les trois premières demeures, mais ça sera demain car il se fait tard, et je suis trop fatigué pour bien écrire. 

====================================================================================
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1512
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Empty
MessageSujet: Re: Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -   Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - EmptySam 21 Nov - 10:37

                            LES TROIS PREMIERES DEMEURES.                  
Ou du moins ce que j'en ai compris.


L'œuvre d'un génie contient plus de choses qu'il ne pense en dire lui-même, et Sainte Thérèse d'Avila est un génie. On me pardonnera donc d'éclairer son œuvre sous un angle qui, loin de la contredire, bien au contraire ne fait que la confirmer. 

Déjà pour commencer et si elle m'y autorise je ne prendrais pas d'emblée l'image d'un château intérieur pour parler de l'âme. Parlons plutôt d'un royaume, et au reste Jésus lui-même parle de royaume en disant que le royaume est au dedans de nous. Pour moi l'âme est comme un pays, un royaume où règne un roi, Jésus. Alors voyons les choses de cette manière : l'âme est un royaume avec les jardins du royaume, et au milieu des jardins se trouve le château du roi, où seul entreront les plus intimes selon la volonté seul du roi.

Les trois premières demeures de l'âme sont les jardins du royaume où vivent le commun des sujets du roi, et à la quatrième demeure commence le château proprement dit. Et quelles sont ces trois demeures pour résumer au plus simple et y voir clair sur le sujet ? Rien d'autre que la vie des trois sacrements initiatiques : le baptême, la confirmation et l'Eucharistie. Non pas tant les sacrements en eux-mêmes, mais la vie de ceux qui consentent à en vivre.

Le Seigneur sait bien que nous sommes des êtres faibles et fragiles. Aussi il a voulu amarrer les premières demeures de façon solide à une base sûre et indéfectible, où il s'oblige lui-même en quel que sorte à nous venir en aide : les sacrements. Mais soyons bien lucide, l'homme est pécheur ; certains d'entre nous commettrons même de très gros péchés, et même les religieux puisque sœur Faustine nous dit qu'elle a vu des religieuses en enfer à cause du péché de bavardage. Et le Seigneur veut bien passer outre de notre part d'ombre pour nous faire avancer malgré tout. La vie spirituelle, c'est trois pas en avant et deux en arrière ; ayons l'humilité de le reconnaître. 

Bref, voyons maintenant ces demeures en particulier, et pour cela je prendrais volontiers l'image d'un migrant (sic). 


PREMIERE DEMEURE : la vie du baptême; le don de la foi, la conversion.


On parle beaucoup ces temps-ci de flots de migrants qui envahissent notre pays. Mais pour intégrer un pays il y a, qu'on le veuille ou non, des conditions. Si on entre dans un pays que pour le voler ou le détruire, cela ne sera profitable ni au migrant ni au pays d'accueil. Alors je suppose que ce migrant a déjà fait un voyage touristique dans le pays en question ; ou alors il en a entendu parler en bien. Il constate qu'il a foi en ce royaume et en son roi, et  veut donc intégrer ce pays car dans son pays d'origine ce n'est que ruine et misère. Il peut vouloir intégrer ce pays, d'abord pour avoir du pain, tout comme le fils prodigue ; mais il doit aussi être prêt à rejeter les mauvaises coutumes de son ancien pays de péchés et accueillir l'âme, l'identité et la culture de son nouveau pays ; sinon il risque fort de ne rester qu'un étranger profiteur, qui tôt ou tard devra être rejeter hors du royaume. 
Voilà la première demeure, le baptême. Que se soit par le baptême reçu dans l'enfance ou le choix libre d'un adulte, un jour on franchit le pas et on décide de vivre ou demander le baptême. Ce jour-là on quitte le monde du péché, "je renonce à Satan et à ses œuvres", on est pardonné du péché originel qui nous tient prisonnier du diable et de la mort, et l'on reçoit la vie, la vie, la vraie vie. Et l'Église qui est bonne fille nous donne immédiatement l'identité du royaume ; on devient sujet à part entière de l'Église et du royaume des cieux. "France fille aînée de l'Église, qu'as-tu fait de ton baptême" ? Il n’y a sans doute rien de plus important que de vivre des grâces de son baptême et y être fidèle. Et par le baptême on devient roi, prêtre et prophète mais déjà surtout roi de la royauté du roi ; dans les deux autres demeures seront mis en évidence notre charisme de prophète, puis dans la troisième celui de prêtre.  Mais ça implique de renoncer définitivement au royaume du mal, malgré toutes les nostalgies, les combats qu'inéluctablement cela va entraîner lors même qu'on a franchi la frontière et que l'on vit déjà du baptême. Mais ai-je besoin d'en dire plus pour comprendre l'importance de cette première demeure, en vivre et y rester pour toujours ? 
                                                                                                                                      
 
Pour résumer : la grâce reçue aux premières demeures : le baptême, la foi. Si l'on accepte d'en vivre. 


Petite remarque que je préfère dire tout de suite : Même si elle reconnaît la valeur capitale d'entrer dans son âme intérieure en entrant dans les premières demeures, Sainte Thérèse d'Avila semble quelque peu galvauder celles-ci. On voit qu'elle ne vit pas à notre époque, car si seulement l'humanité entière, et je dirais même les religieux ; prêtres, évêques et princes de l'Église, du moins pour certains, ne vivaient seulement que dans les troisièmes demeures, le monde serait alors merveilleux ne connaissant plus les guerres ni la misère.
Jésus est humble et miséricordieux et cela lui suffirait. J’irai même plus loin : "qui s'abaisse sera élevé" Les trois premières demeures nous sont données en propre et dépendent en grande part de notre volonté sinon la grâce du Seigneur qui nous les donne. Les autres demeures dépendent du bon vouloir du Seigneur s'il veut bien nous y convier. Contentons-nous donc d'en vivre et d'y retourner dans une perpétuelle conversion et le repentir.  

humilité requise.                                              

Pour comprendre l'humilité requise afin de rester se maintenir et revenir sans cesse à ces trois premières demeures au lieu de s'imaginer être déjà dans les sixième ou septième demeures, je voudrais vous faire part d'un songe que j'avais fait vers vingt deux ans.  Dans mon songe, j'étais à un banquet avec Jésus qui y trônait, en train de converser très sérieusement avec deux Apôtres à sa gauche et à sa droite. Et je me fis ce raisonnement : "voyons voir, si je prend une place assez haute, Jésus va me demander de redescendre. Mais si je prend la dernière place, à coup sûr il va alors me demander de monter plus haut ? Donc je prend la dernière place afin de monter plus haut. Brusquement et voyant sans doute alors mes pensées de calcul, Jésus arrêta net sa conversation, me regarda, se précipita vers moi et d'un revers de la main accompagné d'un grand sourire de bon humeur me jeta parterre hors de la table, avec une gamelle à chien s'il vous plaît. c'était tellement drôle que je suis sorti de mon songe en éclatant de rire. Tout ça pour bien me faire comprendre que la petitesse n'est pas une étape intermédiaire en attendant une promotion plus digne de ma personne ; non ! la vraie grandeur consiste en la petitesse en elle-même; s'y mettre, s'y maintenir et y rester définitivement. et plus on sera petit mieux ça vaudra pour le Seigneur, car c'est là que se trouve la véritable grandeur. Le reste n'est que vanité.

====================================================================================
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Sacry_12


Dernière édition par Philippe le Lun 23 Nov - 17:56, édité 2 fois

Françoise aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1512
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Empty
MessageSujet: Re: Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -   Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - EmptyAujourd'hui à 17:46

DEUXIEME DEMEURE : la persévérance, l'espérance, le sacrement de communion. Le repentir.
 
J'avoue que là, j'ai une hésitation et ce sera peut-être à vous de me corriger. En effet, j'avais envie de donner le point fort de cette deuxième demeure aux sacrements de confirmation. Mais les Apôtres ont d’abord reçu la Foi en Jésus, puis la Communion à son corps, et enfin la Pentecôte. C’est donc sans doute ainsi que se suivent les trois premières demeures mais peut-être que je me trompe ? En tout les cas c’est ainsi de même que procède l’Église où elle accorde d’abord le baptême aux nourrissons, puis très tôt la communion aux petites enfants, et un peu plus tard la confirmation au moment de l’adolescence. On doit donc lier les deuxièmes demeures à la Communion et l’Eucharistie. Et puis dans mon expérience personnelle, je constate que c'est bien L'Eucharistie qui a compté avant la confirmation, que je n'ai comprise que bien plus tard.
 
Persévérance.
S'il y a une demeure où la persévérance et mise en valeur, c'est bien La deuxième où l'on est admis à L'Eucharistie. Celle-ci comporte en effet des exigences, elles ne sont pas si faciles que ça.
 Quand on est adolescent par exemple, ce n'est pas toujours facile d'aller à la messe tous les dimanches quand les autres jeunes n'y vont pas ; Et ce n'est pas facile non plus de rester dans la chasteté au milieu de cette ambiance de sensualité et de facilité que l'on connaît actuellement.
 Que dire de même de ceux qui se retrouvent dans l'adultère après un divorce et un remariage, ou encore un avortement non repenti ? Il faut donc beaucoup de persévérance et même une persévérance déjà héroïque Pour rester seulement fidèle à la table de communion. Certains que je préfère ne même pas nommer disent que l’Eucharistie est un remède et un médicament. Sous entendu : On doit admettre à la communion les divorcés, les avorteurs, les homosexuels pratiquants leur homosexualité  etc…C'est tout simplement une hérésie formelle et matérielle de dire et penser cela car Saint Paul nous dit au contraire que ceux qui mangent le corps du Christ en état de péché mortel mangent leur propre condamnation.
 Et aucune autorité, fût-elle celle d'un pape, n’est au dessus de la révélation. Le combat des deuxièmes pour rester fidèle à l’Eucharistie est donc très exigeant et demande beaucoup de persévérance ; mais la joie et le bonheur sont à ce prix. Et puis, on ne peut pas se mentir à soi même ni à sa conscience, car il y aura alors toujours au fond de nous un petit quelque chose qu'il nous dira que l'on a faussé la vérité. Mais le Seigneur est bon et il sait que nous sommes des pêcheurs. Notre chemin spirituel, c'est 3 pas en avant et 2 en arrière, mais Jésus ne tiendra compte que du pas en avant effectif, si l'on reste dans le repentir et la confession.
 Durant tout notre parcours, avouons-le, nous commettrons des péchés ; même parfois de très gros péchés Et ceci jusqu'au 7e demeures. Prenons garde toutefois de ne pas abuser de la miséricorde. Certains, en effet, se disent : « je pêche et ensuite j'irai me confesser ». Non ! Ça ne marche pas comme ça, car ceux-ci mettent en quelque sorte leur pêché dans l'éternité ; Il faut donc qu'ils aillent très vite se confesser de cet abus de la miséricorde et ce manque de sincérité, avant que la mort ne les trouve dans l’impénitence finale.
 
Espérance.
Mais il n'y a pas de persévérance si celle-ci n'est pas soutenue par l'espérance. En fait, les 3 vertus théologales : foi espérance et charité vont toujours ensemble et ne peuvent être séparées, mais c'est dans ces deuxièmes demeures que l'Espérance doit commencer à être fortifiée.
 Je me souviens d’une chanson de Bob Dylan qui chantait : « à quoi ça sert de chercher la lumière puisqu'il n'y a rien à voir » Et bien si ! La lumière est là, même si on ne la voit pas, et le Seigneur est toujours en train de faire quelque chose, surtout quand c'est la nuit et la croix. Quand on perd l'espérance on tombe dans le désespoir, et on est alors à deux doigts de tomber dans le péché et d'abandonner la foi.  
 
Repentir.
Maintenant se pose la question : que doit faire notre cher migrant ; et nous somme tous ce migrant du royaume des cieux ayant quitté la cité du mal. He bien en un mot comme en mille pour faire simple : Le repentir, pour être admissible à la communion de l’Eucharistie. Et je ne dis pas « digne », car qui peut se déclarer digne ? Repentir en quittant le péché mortel et ce sera un rude combat. J’exagère ? Sainte Thérèse d’Avila elle-même nous dit qu’elle a mérité l’enfer, et que pendant sa vie religieuse pour ne pas tomber dans quelques péchés libertins, je la cite : « le Seigneur m’a retenu par la main ».
 Ou encore la petite Thérèse qui nous avoue que si elle n’était pas entrée au Carmel à quinze ans, elle serait devenue une vraie Marie Madeleine. Donc repentir, repentir pour faire le deuil de notre ancienne vie, de nos anciennes habitudes mauvaises, de nos péchés que l’on verra de façon de plus en plus précise. 
C’est un peu comme un homme face à une montagne ; tant qu’il est loin de celle-ci il n’en voit qu’une image globale, mais à mesure qu’il va s’approcher les détails vont apparaître, et en s’approchant encore il ne pourra que constater qu’il n’est qu’un monstre d’horreur.


 Un jour le Seigneur montra son âme à sainte Marguerite Marie, et La sainte de s’écrier : « Seigneur, chassez loin de ma vue cette horreur ». Alors nous qui ne sommes pas saint, qu’est-ce que ce serait ? repentir, repentir, repentir. Repentir que l’on poursuivra toute notre vie et il n’est pas un saint aussi élevé soit-il qui n’ait besoin de se repentir ; et comme nous disait notre Maman du Ciel à Lourdes : « Pénitence, pénitence, pénitence ». Et je vois quelques moyens pour nous aider dans ce repentir : D’abord une confession régulière ; disons tous les quinze jours.
 Puis une bonne pratique ; au moins la messe du Dimanche, mais si possible quotidienne. Puis le jeûne et la prière. Puis l’étude de notre religion par de bons livres etc… Et à vous de terminer la liste des moyens qui ne manquent pas. Mais surtout la dévotion à notre Maman du Ciel par le ROSAIRE que l’on doit faire tous les jours.
Je ne veux pas faire trop long au risque de vous fatiguer et j’arrête là. Mais voilà le travail des deuxièmes demeures ; demeures que d’une certaine manière, nous ne quitterons Jamais. Quand bien même nous deviendrions le plus grand saint de tout l’Univers, qui pourrait dire qu’il a épuisé les exigences des trois premières demeures ?  
 
                   

====================================================================================
Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Empty
MessageSujet: Re: Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -   Le Château intérieur ou livre des Demeures -  Sainte Thérèse d'Avila - Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: Vivre avec notre Seigneur et sa mère ::  FORMATION-
Sauter vers: