Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 21 septembre Saint Matthieu apôtre
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 23:16

» Traité Théologique : St Joseph, Epoux de la Très Sainte Vierge
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 23:06

» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:57

» Un esprit lucide
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Philippe Hier à 22:22

» Prions ensemble du 14/09/2021 (Notre Dame des Douleurs) pendant un mois.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Hier à 20:37

» Veillons et prions : CHAPELET quotidien à la Grotte de Lourdes.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Hier à 20:33

» Motu proprio
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Philippe Hier à 11:01

» Appel aux Français du Dr. L. Montesino, médecin réanimateur/Eveil - spiritualité
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Hier à 10:47

» Le sacerdoce, c'est l'amour du Coeur de Jésus (Saint Curé d'Ars)
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Hier à 10:13

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Hier à 10:01

» Covid
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Hier à 9:46

» 20 septembre Sainte Eustache et ses compagnons
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Dim 19 Sep - 22:28

» Consécration à Notre Dame de La Salette (J.C. Gianadda - 24/09/2020)
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Dim 19 Sep - 19:42

» Rappelle-toi, Ô Marie, souviens-toi (N.D. de la Salette) - J.C. Gianadda -
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Dim 19 Sep - 18:31

» 19/09/1846 - Notre Dame de la Salette : le SECRET.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Dim 19 Sep - 18:22

» 19 septembre : Notre Dame de la Salette
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Dim 19 Sep - 7:58

» Sœur Beghe
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Philippe Sam 18 Sep - 11:02

» 18 septembre : Saint Joseph de Cupertino
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Sam 18 Sep - 9:05

» Prière infaillible à la Très Sainte Vierge Marie ND du Mont-Carmel.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Sam 18 Sep - 7:25

» Le scapulaire de Notre Dame du Mont Carmel
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Sam 18 Sep - 7:15

» Leurs mensonges au grand jour ! (Silvano Trotta) ... CRASHDEBUG.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Ven 17 Sep - 11:10

» La minute de Ricardo...
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Ven 17 Sep - 10:50

» Mort de Michaël Lonsdale, comédien à l'inépuisable générosité.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Ven 17 Sep - 9:58

» La prière de St François devant le crucifix de St Damien. (Léonhard Lehmann)
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Ven 17 Sep - 8:06

» Le dernier appel de Benoit XVI à l'Europe.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Ven 17 Sep - 7:42

» Pourquoi a-t-on secoué le bocal à ce moment précis ?
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Jeu 16 Sep - 9:36

» 16 septembre : Sainte Mechtilde (Mathilde) de Magdebourg
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Mer 15 Sep - 22:14

» Vaccinat° obligatoire contre le covid 19/les sénateurs PS déposent 1 prop de loi
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Mer 15 Sep - 19:53

» Bergoglio Bergoglio.
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Philippe Mer 15 Sep - 15:05

» 15 septembre : Notre-Dame des Douleurs
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Mar 14 Sep - 22:16

» Liberté pour la Messe tridentine !
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar Françoise Mar 14 Sep - 21:18

» 14 septembre La Croix Glorieuse, Exaltation de la Ste Croix
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Lun 13 Sep - 22:48

» 13 septembre : Saint Jean Chrysostome
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Dim 12 Sep - 22:48

» 12 septembre : Fête du Saint Nom de Marie
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Dim 12 Sep - 0:28

» 11 septembre : Vénérable Jeanne Chézard de Matel
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Emptypar ami de la Miséricorde Ven 10 Sep - 23:34

-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Command
90.97 € 129.99 €
Voir le deal

 

 10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1739
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Empty
MessageSujet: 10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX    10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  EmptyVen 11 Oct - 14:34

Je mettrais quand même un bémol au conseil 3 :  "Ne pas céder aux discours apocalyptiques ". On dans l'ensemble partisans de Garabandal qui soutient qu'avec Benoit XVI commence la fin des temps ; non pas la fin du monde mais la fin des temps. Et puis La Salette nous prévient que : "Rome perdra la foi", et enfin le CEC nous dit dans l'article 675 que : L'Eglise n'entrera dans sa gloire que par une Pâques ultime qui viendra sous la forme d'une imposture spirituelle. Or beaucoup de théologiens pensent que l'Eglise n'a jamais connu une pareille crise, , au point que certains parlent même d'un schisme interne venant du pape lui-même. Ça ressemble tout de même beaucoup à la fin des temps, non ?






10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX ET CONTINUER A ETRE CATHOLIQUE
29 octobre 2014 
(V.O. ici: conmilupa.blogspot.fr/…/diez-consejos-para-sobrevivir-un-pa… , traduction Carlota)
-----
Ah, mais…un catholique peut-il penser qu’un Pape est calamiteux ? Bien sûr que oui. Pourtant un bon catholique ne doit-il pas penser que c’est l’Esprit Saint qui est derrière l’élection du Pape ? Évidemment que non!
Il suffit peut-être à ce sujet de se rappeler ce que celui qui était alors le cardinal Ratzinger a répondu au professeur August Everding, lors d’un célèbre entretien accordé en 1997. Le professeur Everding avait demandé au cardinal s’il croyait vraiment que l’Esprit Saint intervenait dans l’élection du Pape. La réponse de Ratzinger a été simple et éclairante, comme d’habitude : « Je vous dirais que non dans le sens que c’est l’Esprit Saint qui choisit dans chaque cas le pape étant donné qu’il y a trop de preuves qui vont à l’encontre de cela, il y a trop de Papes pour lesquels ce n’est pas du tout évident que c’est l’Esprit Saint qui les aurait choisis. Mais, globalement, Il ne lâche pas complètement la main, ou pour le dire ainsi, il nous laisse du mou à la corde, comme un bon éducateur, il nous laisse beaucoup de liberté, mais il fait en sorte que la corde ne se rompe pas complètement, c’est comme cela que je le dirais. Par conséquent, il faudrait le comprendre dans un sens beaucoup plus large, et non pas qu’Il dit : maintenant vous devez voter pour lui. Mais il est possible qu’il ne permette que celui qui ne détruit pas complètement la chose ».

Par conséquent, même si un catholique considère évidemment qu’aucun Pape ne peut arriver à détruire entièrement l’Église, l’histoire montre que, en matière de souverains pontifes, il y a eu de tout : des bons, des moyens, des mauvais, et des mauvais de notoriété, ou des calamiteux.
Quand pouvons-nous dire qu’un Pape est calamiteux? Bien sûr, il ne suffit pas pour cela qu’un Pape soutienne des opinions fausses sur tels ou tels sujets. En effet, un Papa, comme tout autre homme, méconnaît nécessairement beaucoup de matières et possède des convictions erronées sur autant d’autres. Et ainsi il pourrait y avoir un Pape qui aimerait beaucoup parler de philatélie ou de numismatique, et qui soutiendrait de grossières erreurs sur la valeur ou la datation de certains timbres et monnaies. En donnant son opinion sur des matières qui ne sont pas de sa compétence, un Pape a plus de possibilités de se tromper que de toucher au but. Exactement comme vous et moi, cher lecteur. C’est pourquoi, si un Pape montre une certaine propension à rendre publiques ses opinions sur l’art de la colombophilie, l’écologie, l’économie ou l’astronomie, le spécialiste en de telles matières fera bien de relever avec patience les pérégrinations hasardeuses du souverain pontife romain sur des affaires, qui bien sûr, sont étrangères à son enseignement. Le spécialiste pourra, évidemment, regretter les éventuelles erreurs et plus généralement le manque de prudence qui se manifeste dans quelques déclarations. Mais ce n’est pas parce qu’un Pape est imprudent et bavard qu’il est calamiteux.

S’il l’est, au contraire, ou peut arriver à l’être, c’est qu’il est la cause en paroles et provoque, des dommages dans le legs de la foi de l’Église, en obscurcissant temporairement des aspects de l’image de Dieu et de l’image de l’homme que l’Église a le devoir de protéger, de transmettre et d’approfondir.
Mais un tel cas peut-il se produire? … Eh bien, en fait, il y en eu déjà plusieurs fois dans l’histoire de l’Église. Quand le Pape Libère (IVème siècle), - le premier Pape non canonisé - cédant aux fortes pressions de l’arianisme, a accepté une position ambiguë relative à cette hérésie, a abandonné les défenseurs du dogme trinitaire comme Saint Anatase ; quand le Pape Anatase II (Vè s.) a flirté avec les défenseurs du schisme d’Acace de Césarée (ndt évêque arien de Césarée) ; quand le Pape Jean XXII (XIVè s.) enseignait que l’accès à Dieu pour les justes n’arrivait pas avant le Jugement Dernier ; quand les Papes de la période connue comme « le Grand Schisme d’Occident » (XIV et XVè s.) s’excommuniaient mutuellement ; quand le Pape Léon X (XVIè s.) non seulement prétendait satisfaire ses goûts de luxe moyennant la vente des indulgences, mais défendait en théorie son autorité pour le faire, etc., etc., une partie du legs de la foi resta obscurci durant un temps plus ou moins long par leurs actions ou leurs omissions, en générant ainsi des moments d’énormes tensions internes dans l’Église (*). Ces Papes responsables de telles choses, oui, il faut les appelés, avec pertinence, « calamiteux ».
La question est, alors, que peut-on faire en des temps de Pape calamiteux ? Quelle attitude convient-il d’adopter en de tels temps ? Eh bien, puisque dernièrement sont devenues à la mode les listes de conseil pour le bonheur, pour contrôler son cholestérol, pour être plus positifs, pour cesser de fumer et pour maigrir, je vais me permettre, moi aussi, de proposer au lecteur, une série de conseils, pour survivre à un Pape calamiteux sans cesser de rester catholique. Pas question de dire non plus qu’il s’agit d’une liste exhaustive. Mais elle peut être utile, de toute façon.
Commençons donc :
* * *
(
Citation :
1) Garder son calme :
Au moment d’un naufrage, la tendance à l’hystérie est très humaine, mais n’aide pas à résoudre la moindre chose. Donc du calme. Ce n’est en effet que dans le calme que doivent se prendre des décisions convenant à chaque cas, et éviter de dire et de faire des choses dont on aura par la suite à regretter.
(2) Lire de bons livres d’histoire sur l’Église et la papauté :
Habitués à une suite de grands Papes, le vécu d’un pontificat calamiteux peut se révéler traumatisant, si l’on n’arrive pas à le replacer dans son contexte. Lire de bons traités d’histoire de l’Église et d’histoire de la papauté aide à mieux donner sa valeur à la situation présente. Surtout parce dans ces livres nous sont montrés d’autres cas, - nombreux, par malheur ou parce que la nature humaine est ainsi, où les eaux des fontaines, à Rome, ont coulé bien troubles. L’Église souffre de faiblesses de ce genre, mais ne coule pas à cause d’elles. C’est ainsi que c’est arrivé dans le passé et c’est ainsi que nous pouvons nous attendre à ce que cela arrive aussi dans le présent et dans l’avenir.
(3) Ne pas céder aux discours apocalyptiques :
En endurant les malheurs d’un pontificat calamiteux, certains les prennent comme des indices de l’imminence de la fin des temps. C’est une idée qui jaillit dans de telles circonstances : des textes apocalyptiques motivés par des maux similaires on peut les lire aussi chez les auteurs médiévaux. Mais précisément ce fait devrait nous servir d’avertissement. Cela n’a pas beaucoup de sens d’interpréter chaque orage comme si c’était déjà la dernière tribulation. La fin des temps arrivera quand elle devra arriver, et ce n’est pas à nous de vérifier le jour et l’heure. Ce qui nous revient c’est de mener le combat de notre époque, mais la vision globale revient à un Autre.
(4) Ne pas rester silencieux, ni regarder d’un autre côté :
Durant un pontificat calamiteux, le défaut opposé à celui d’adopter l’attitude du prophète de l’apocalypse consiste dans la minimisation des événements, le silence face aux abus, et de regarder d’un autre côté. Certains justifient cette attitude en ayant recours à l’image des bons fils qui recouvrent la nudité de Noé. Mais ce qui est sûr c’est qu’il n’y a pas moyen de remettre dans la bonne direction la route d’un navire si l’on ne dénonce qu’elle a dévié. D’ailleurs l’Écriture a pour cela un exemple qui correspond beaucoup plus au cas que celui de Noé: les durs mais justes et loyaux reproches de l’apôtre Paul au souverain pontife Pierre, quand ce dernier s’est laissé emporté par le regard des hommes. Cette scène des Actes des Apôtres est là pour que nous apprenions à distinguer la loyauté du silence complice. L’Église n’est pas un parti dans lequel le président doit recevoir toujours des applaudissements inconditionnels. Le Pape n’est pas le leader d’une secte mais un serviteur de l’Évangile et de l’Église; un serviteur libre et humain, qui, en tant que tel, peut dans certaines occasions adopter des décisions ou des attitudes répréhensibles. Et les décisions et attitudes répréhensibles doivent être réprimées.
(5) Ne pas généraliser :
Le mauvais exemple (de lâcheté, de carriérisme, etc.) de quelques évêques ou cardinaux durant un pontificat calamiteux, ne doit pas nous amener à disqualifier d’une manière systématique les évêques, les cardinaux et le clergé dans son ensemble. Chacun d’entre eux est responsable de ses paroles et de ses actes ainsi que de ses omissions. Mais la structure hiérarchique de l’Église a été instituée par son Fondateur, et pour cela elle doit être respectée, malgré toutes les critiques. On ne doit pas non plus étendre la protestation à l’encontre d’un Pape calamiteux à tous ses faits et dires. Ne doivent être contestés que ceux pour lesquels la doctrine séculaire de l’Église est déviée, ou ceux où est marqué un changement de direction qui peut compromettre des aspects de la doctrine même. Et le jugement porté sur ces points ne doit pas s’appuyer sur des dires, des opinions ou des goûts particuliers : l’enseignement de l’Église est résumé dans son catéchisme. La réprobation doit porter sur les points où un Pape s’écarte du catéchisme. Pour les autres, non.
(6) Ne pas collaborer avec des initiatives à la plus grande gloire du souverain pontife calamiteux :
Si un Pape calamiteux demande de l’aide pour s’occuper de choses bonnes, il doit être écouté. Mais on ne doit pas seconder d’autres initiatives comme peuvent être, par exemple, des rencontres de foules qui servent à le montrer comme un souverain pontife populaire. Dans le cas d’un Pape calamiteux, les acclamations abondent. Donc soutenu par elles, il pourrait se sentir épauler pour faire dévier encore plus la route du navire de l’Église. Cela ne vaut pas de dire, par conséquent, que l’on n’applaudit pas le souverain pontife, mais Pierre. En effet, le résultat est que cet applaudissement sera employé à ses fins, non en faveur de Pierre, mais du souverain pontife calamiteux.
(7) Ne pas suivre les instructions du Pape là où il y a déviation par rapport au legs de l’Église :
Si un Pape enseigne des doctrines ou essaie d’imposer des pratiques qui ne correspondent pas à l’enseignement pérenne de l’Église, dont la synthèse est le catéchisme, il ne doit pas être secondé et obéi dans son dessein. Cela veut dire, par exemple, que les prêtres et les évêques ont l’obligation d’insister sur la doctrine et la pratique traditionnelles, enracinées dans le dépôt de la foi, même au prix de s’exposer à des sanctions. De même les laïcs doivent insister en enseignant la doctrine et les pratiques traditionnelles dans leur domaine d’influence. En aucun cas, ni par obéissance aveugle, ni par peur des représailles, il n’est acceptable de contribuer à l’extension de l’hétérodoxie ou de l’hétéropraxis (ndt donc doctrine ou pratiques non conformes).
(Cool Ne pas soutenir économiquement des diocèses qui collaborent :
Si un Pape enseigne des doctrines ou essaie d’imposer des pratiques qui ne correspondent pas à l’enseignement pérenne de l’Église, dont la synthèse est le catéchisme, les pasteurs des diocèses devraient servir de mur d’arrêt. Mais l’histoire montre que les évêques ne réagissent pas toujours avec suffisamment d’énergie face à ces dangers. Plus encore, parfois ils secondent même, pour un quelconque motif, les desseins du souverain pontife calamiteux. Le chrétien laïc qui réside dans un diocèse régi par un pasteur qui est ainsi doit retirer son soutien économique à son église locale, tant que persiste la situation irrégulière. Évidemment, ce qui vient d’être exposé ne s’applique pas aux aides qui sont directement destinées à des fins caritatives, mais aux autres. Et cela vaut aussi pour tout autre type de collaboration, par exemple sous forme de volontariat ou de charge institutionnelle.
(9) Ne soutenir aucun schisme:
Face à un Pape calamiteux, peut surgir la tentation d’une rupture radicale. On doit résister à cette tentation. Un catholique a le devoir d’essayer de minimiser, au sein de l’Église, les effets négatifs d’un mauvais pontificat, mais sans briser l’Église ni rompre avec l’Église. Cela veut dire que si, par exemple, sa résistance à adopter des thèses déterminées ou des pratiques déterminées, fait tomber sur lui la peine d’excommunication, il ne doit pas pour cela encourager un nouveau schisme ou soutenir un de ceux déjà existant. Il faut en tant que catholique, rester patient, en toute circonstance.

NB : reste aussi comme solution qu'il soit finalement reconnu comme pape canoniquement invalide par un consistoire, c.a.d un antipape. Ou alors qu'à la mort de Benoit XVI les cardinaux refusant de se réunir dans les vingt jours, ils perdent leur droit d'élection et c'est alors le diocèse de Rome qui peut légalement élire le pape. Dans ces deux cas, nous ne serions pas schismatiques. 

(10) Prier:
La permanence et le salut de l’Église ne dépendent pas en dernière instance de nous, mais de Celui qui l’a voulue et l’a fondée pour notre bien. Dans les moments de naufrage, il faut prier, prier et encore prier, pour que le Maître se réveille et calme la tempête. Ce conseil a été mis en dernier, non pas parce qu’il est le moindre, sinon le plus important de tous. Car, finalement, tout se réduit à ce que nous croyons vraiment que l’Église est soutenue par un Dieu (ndt Dieu !) qui l’aime et qui ne la laissera pas être détruite. Prions donc, pour la conversion des souverains pontifes néfastes, et pour qu’aux pontificats calamiteux succèdent, des pontificats de restauration et de paix. Beaucoup de branches sèches auront été brisées durant l’orage mais celles qui seront restées unies au Christ, refleuriront. Plaise à Dieu que l’on puisse dire la même chose de nous.
-



Notes de traduction
(*) Admettons que tous ces exemples soient à nuancer, comme pour le pape Libère (même si à son époque les évêques fidèles à la doctrine se comptaient sur les doigts d’à peine deux mains) ou l’affaire des indulgences qui a bien servi a posteriori la propagande anticatholique et où il est bien difficile d’appréhender exactement les faits. Mais ce qui est important ici c’est de montrer qu’il y a eu des époques où certains Papes n’ont pas délivré l’enseignement qu’ils auraient du délivrer pour lutter contre l’air du temps.


Un évêque qui n'a pas eu peur:
Pell dérange

====================================================================================
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX  Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
 
10 CONSEILS POUR SURVIVRE A UN PAPE CALAMITEUX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: L’ÉTERNELLE VÉRITÉ-
Sauter vers: