Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» En vrac... Récents Messages du Ciel... qui en disent long !
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Philippe Aujourd'hui à 9:27

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Aujourd'hui à 9:14

» Je vous aime ô Mon Dieu - d'après les Paroles du St Curé d'Ars. -
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Aujourd'hui à 8:48

» 20 janvier : Saint Fabien
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 23:00

» L'éternelle vie et la profondeur de l'âme par Fr. Garrigou-L
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:34

» Veillons et prions : CHAPELET quotidien à la Grotte de Lourdes.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Hier à 21:22

» Bioéthique - Invitat° au jeûne et à la prière -Diocèse de Mgr Aillet/Bayonne
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Hier à 8:52

» La conf. des évêques de France à propos de la liturgie traditionnelle.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Hier à 1:30

» La généticienne Alexandra Henrion-Caude nous dit tout !
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Hier à 0:20

» Irak : La ville de Qaraqosh sous la bienveillance de la Vierge Marie.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Hier à 0:08

» 19 janvier : Saint Joseph-Sébastien Pelczar
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Lun 18 Jan - 21:34

» Notre Dame de Pontmain : récit de l'Apparition.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Lun 18 Jan - 12:52

» Cibles d'Irma (Bastiano)/Coup de gueule Crashdebug : même combat !
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Lun 18 Jan - 8:47

» De la mobilisation pour La Vie : dans la rue à Paris, et sur les réseaux.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Lun 18 Jan - 8:25

» Ave Maria (Glorious et les petites chanteurs de St Thomas d'Aquin)
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Lun 18 Jan - 7:40

» 18 janvier : Sainte Marguerite de Hongrie
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Dim 17 Jan - 22:20

» 17 janvier : Notre Dame de Pontmain
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Dim 17 Jan - 14:15

» Sainte Messe de 10h30 - Dimanche 17 janvier 2021 - Notre Dame du Laus.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Dim 17 Jan - 10:43

» Sainte Messe de 10h30 - Dimanche 17 janvier 2021 - St Nicolas du Chardonnet.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Dim 17 Jan - 10:35

» Voici ce Coeur qui nous a tant aimés - Le message spirituel de Paray Le Monial -
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Dim 17 Jan - 10:25

» Du blog de Jeanne Smits...
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Dim 17 Jan - 9:57

» "Une immense joie t'attend" Soeur Emmanuel.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Sam 16 Jan - 18:34

» 16 janvier : Saint Marcel 1er
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Sam 16 Jan - 10:15

» Les bébés non-nés utilisés pour le développement de vaccins étaient en vie...
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Sam 16 Jan - 4:06

» Les Padrés : des aumoniers militaires chantent pour toucher les coeurs.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Sam 16 Jan - 3:46

» Amen Oui je croiX 15 janvier.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Sam 16 Jan - 2:08

» Ce nom si merveilleux.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Ven 15 Jan - 9:47

» Jésus Jésus Jésus (chant de l'Emmanuel)
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Ven 15 Jan - 9:12

» France... de la misère.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Ven 15 Jan - 8:48

» 15 janvier : Saint Rémi
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Ven 15 Jan - 5:37

» 14 janvier : Bienheureuse Alfonsa Clerici
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar ami de la Miséricorde Mer 13 Jan - 22:15

» Nouveau sur le forum : lancement d'un groupe de prière marial.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Mer 13 Jan - 20:31

» Le Château intérieur ou livre des Demeures - Sainte Thérèse d'Avila -
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Philippe Mer 13 Jan - 16:35

» Le SERMON de l'EPIPHANIE - 10 janvier 2021 - Les Capucins de Morgon/Beaujolais.
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Mer 13 Jan - 13:36

» Mon âme a soif du Dieu Vivant (Cté de l'Emmanuel)
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Emptypar Françoise Mer 13 Jan - 12:48


 

  232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1583
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Empty
MessageSujet: 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol    232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol EmptyJeu 12 Mar - 12:46

http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2020/03/11/jose-aparicio-sanz-et-ses-232-compagnons-martyrs-victimes-de-6219209.html?fbclid=IwAR3nDmtw_DPJh6vOmqc5UhtHv_wf6IvjR6_XOJ5d38yFabAVAgqOMulX_CI







martyrs victimes des "Rouges" espagnols (11 mars)

[size=13]D'Evangile au Quotidien :[/size]
[size=13]José Aparicio Sanz et ses 232 compagnons
Martyrs de la Guerre Civile Espagnole (1936-1939)
Béatification record du 11 mars 2001 par saint Jean-Paul II
Mémoire commune : 11 mars
Mémoire individuelle : ‘dies natalis’ de chacun[/size]
Fruit du grand Jubilé de l'An 2000, cette béatification du 11 mars 2001 est la première du nouveau siècle et du nouveau millénaire. Jamais autant de serviteurs de Dieu n'ont été béatifiés à la fois. (Il faut remonter au Bx Pie IX - Giovanni Maria Mastai Ferretti, 1846-1878, en 1867, pour avoir la béatification de 205 martyrs du Japon.) Chaque cause a été étudiée individuellement. Chacun de ces martyrs avait déjà mené une vie sainte digne de béatification avant que le martyr ne vienne couronner leur carrière. L'Église de Valence, suivie par celles de Barcelone et de Lérida, a commencé à instruire les procès de béatification depuis 50 ans déjà. Une masse de documents a été recueillie.
Avant cette béatification, saint Jean Paul II avait déjà célébré 10 béatifications pour des martyrs de la guerre civile espagnole, soit, avec ceux de ce jour, 471 martyrs. A savoir: 4 évêques, 43 prêtres séculiers, 379 religieux, 45 laïcs.
La seconde République instaurée en 1931 amène le "[size=13]Frente popular" (Front populaire) au pouvoir. Composée de communistes, socialistes et anarchistes, elle est essentiellement anticléricale. Pourtant les évêques ont reconnu au début sa légitimité. Si les violences ne se déclenchent pas tout de suite, néanmoins ce gouvernement révolutionnaire entame d'emblée une persécution juridique : dissolution des ordres religieux et nationalisation de tous leurs biens, approbation du divorce, crucifix retirés des classes.[/size]
Après les lois restrictives vient la persécution sanglante avec la "[size=13]Révolution des Asturies" en 1934 et les martyrs de Turon.
En l'été 1936, les "Rouges", comme on les appelle, (à juste titre car leur but est de faire de l'Espagne un état satellite de la Russie), déclenchent la plus grande persécution religieuse qu'ait jamais connu l'Espagne. Sur la liste noire des personnes à abattre figurent en premier lieu tous les prêtres. A cause de sa brièveté dans le temps et de son intensité, c'est un ouragan révolutionnaire comparable à celui de la Révolution française qui s'abat sur toutes les régions où domine leur influence : incendie de couvents, d'évêchés, d'églises, destruction du patrimoine artistique sacré, bref, de tout ce qui rappelle la religion catholique. Mais les révolutionnaires ne sont pas suivis par tout le peuple ; au contraire, il se produit un sursaut de la conscience nationale.[/size]
Une partie de l'armée avec le général Francisco Franco se révolte et crée le "[size=13]Mouvement national". C'est alors la guerre civile entre "Rouges" et "Nationaux" qui dure de 1936 à 1938. Les révolutionnaires ont vraiment l'intention d'éradiquer l'Église et ils procèdent à des exécutions massives, accompagnées d'une férocité inouïe.
Sont victimes: 13 évêques, 4184 prêtres, 2365 religieux, 283 religieuses, des milliers et des milliers de laïcs. Ils sont vraiment martyrs car ils ont été tués "en haine de la foi", ce ne sont pas des "victimes de guerre", car ils sont pacifiques et ne prennent pas part aux événements, ni des "victimes politiques ", car ils n'ont pas pris partie. (Notons à ce propos que le parti qui soutenait Franco, la "Phalange", influente surtout au début, avait certaines accointances avec les Nazis.). Conscients de mourir pour leur foi, beaucoup criaient « Vive le Christ-Roi! », ce qui n'est pas sans rappeler la guerre des "Cristeros" au Mexique (1926-1929), et tous, avant de mourir, pardonnaient de tout cœur à leurs bourreaux.[/size]
La liste de 233 martyrs, élevés le 11 mars 2001 aux honneurs des autels pour avoir professé leur foi et donné leur vie pour elle, est nombreuse :  Trente-huit prêtres de l'archidiocèse de Valence, avec un nombreux groupe d'hommes et de femmes de l'Action catholique, provenant également de Valence ; dix-huit Dominicains et deux prêtres de l'archidiocèse de Saragosse ; quatre Frères mineurs franciscains et six Frères mineurs franciscains conventuels ; treize Frères mineurs capucins avec quatre Religieuses capucines et une Augustine déchaussée ; onze Jésuites avec un jeune laïc ; trente-deux Salésiens et deux Filles de Marie Auxiliatrice ; dix-neuf Tertiaires capucins de la Vierge des Douleurs avec une collaboratrice laïque ; un prêtre déhonien ; l'aumônier du Collège La Salle de la Bonanova, de Barcelone, avec cinq Frères des Écoles chrétiennes ; vingt-quatre Carmélites de la Charité; une Religieuse servante ; six Religieuses Scolopes avec deux collaboratrices laïques, ces dernières provenant de l'Uruguay et étant les premières bienheureuses de ce pays latino-américain ; deux Petites sœurs des personnes âgées abandonnées; trois Tertiaires capucines de Notre-Dame des Douleurs ; une Missionnaire clarétienne et, enfin, le jeune Francisco Castelló i Aleu, de l'Action catholique de Lleida.
Les témoignages qui nous sont parvenus parlent de personnes honnêtes et exemplaires, dont le martyr a scellé des vies consacrées au travail, à la prière et à l'engagement religieux au sein de leurs familles, de leurs paroisses ou de leurs Congrégations religieuses. En une phrase, le Saint Père résume ainsi leur sainteté : « [size=13]Ils vivent en aimant et meurent en pardonnant ».[/size]
Comment ne pas nous émouvoir profondément à l'écoute des récits de leur martyre ? En voici quelques-uns.
La vieille Maman Maria Teresa Ferragud, 83 ans, est arrêtée avec ses quatre filles religieuses contemplatives. Le 25 octobre 1936 - fête du Christ-Roi, notons-le! - elle demande à accompagner ses filles au martyre. Et pour les encourager jusqu'au bout, elle veut mourir la dernière: « [size=13]Mes filles, leur dit-elle, restez fidèles à votre Époux Jésus Christ et ne cédez pas aux flatteries de ces hommes ». Sa mort a tant impressionné les bourreaux, qu'ils s'exclament: "C'est une vraie sainte !".

Le jeune Francisco Castello i Aleu, âgé de 22 ans, est chimiste de profession et membre de l'Action Catholique. Conscient de la gravité du moment, il ne veut pas se cacher mais offre sa jeunesse en sacrifice par amour pour Dieu et pour ses frères, laissant trois lettres, écrites quelques instants avant de mourir, à ses sœurs, à son directeur spirituel et à sa fiancée. Il est un exemple de force, de générosité, de sérénité et de joie.
Le jeune prêtre German Gozalbo, âgé de 23 ans, est fusillé seulement deux mois après avoir célébré sa première messe. Il subit nombre d'humiliations et de mauvais traitements.
Parmi les autres martyrs, citons le plus en vue à l'époque : Pablo Menendez Gonzallo, président de l'Action Catholique de Valence, député provincial pour la région de Valence, journaliste; ou encore un pyrotechnicien que l'Espagne se choisit comme patron des artificiers, etc.[/size]
Étonnante cérémonie de béatification, sous un beau soleil printanier précoce inondant la place Saint Pierre et qui a vu dans son assistance beaucoup de témoins encore vivants des événements : notamment un prêtre de 90 ans, Eugenio Laguanda, ayant survécu par miracle au peloton d'exécution après avoir reçu une balle dans la tête, beaucoup de femmes, veuves des martyrs ou leur ancienne fiancée, des enfants de martyrs dont certains ont été choisis pour porter les reliques de leurs parents à l'autel… Enfin, dans les procès de béatifications, ont même témoigné d'anciens bourreaux.
Avant la prière de l'[size=13]Angélus qui clôtura cette béatification solennelle, saint Jean Paul II déclara encore : « Tournons à présent notre regard vers la Très Sainte Vierge Marieque la foi nous fait contempler comme Reine des Saints et des Saintes de toute époque et de toute nation. Elle est, en particulier, Mère et Reine des Martyrs, présente auprès d'eux à l'heure de l'épreuve, de même qu'elle demeura sous la Croix auprès de son Fils Jésus. Ces nouveaux bienheureux ont placé leur confiance en Elle, la Vierge fidèle, au cours des moments dramatiques de la persécution. Lorsqu'on les empêcha d'exprimer librement leur foi, ou, par la suite, au cours de leur emprisonnement, pour affronter le moment suprême, ils trouvèrent un soutien constant dans le Saint Rosaire, le récitant seuls ou en petits groupes. Comme cette traditionnelle prière mariale est efficace dans sa simplicité et sa profondeur! Le Rosaire constitue à chaque époque une aide précieuse pour d'innombrables croyants. Qu'il en soit ainsi également pour nous ! ». (>>> Homélie complète de saint Jean-Paul II).[/size]
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Beato_Jose_Aparicio_Sanz

====================================================================================
 232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
 
232 martyrs victimes des "Rouges" espagnol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: Chambre ardente pour les Martyrs, ceux qui souffrent, les Chrétiens d'Orient et les enfants avortés-
Sauter vers: