Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Traité Théologique : St Joseph, Epoux de la Très Sainte Vierge
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 23:05

» 30 juillet : Saint Abel (Ancien Testament)
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 22:57

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
Covid Emptypar Françoise Aujourd'hui à 22:22

» Veillons et prions : CHAPELET quotidien à la Grotte de Lourdes.
Covid Emptypar Françoise Aujourd'hui à 22:08

» 29 juillet : Saints Lazare, Marthe et Marie
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:50

» Le chantage au vaccin sur les enfants (TV Libertés 28/07/2021)
Covid Emptypar Françoise Hier à 18:39

» Neuvaine au Saint Curé d'Ars du 27 juillet 2021 au 4 août 2021.
Covid Emptypar Françoise Hier à 17:46

» A la guerre comme à la guerre ! Cab. Di Vizio (26 juillet 2021)
Covid Emptypar Françoise Hier à 17:18

» Que sait-on du décès de Maxime Beltra, 9h après l'injection du vaccin Pfizer ?
Covid Emptypar Françoise Hier à 17:11

» Marie et la France... 500 è anniversaire des App. à Notre Dame de Grâces.
Covid Emptypar Françoise Hier à 8:05

» 28 juillet : Sainte Alphonsine de l'Immaculée
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Mar 27 Juil - 22:12

» La minute de Ricardo...
Covid Emptypar Françoise Mar 27 Juil - 8:21

» L'Eglise à l'envers. "The American Spectator"
Covid Emptypar Françoise Mar 27 Juil - 7:49

» 26 juillet Sainte Anne mère de Très Vierge Marie
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Dim 25 Juil - 23:16

» Covid
Covid Emptypar Philippe Dim 25 Juil - 18:21

» 25 juillet Saint Christophe de Lycie
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Dim 25 Juil - 8:38

» Explication du Motu Proprio Traditionalis Custodes 16/07/21
Covid Emptypar Philippe Sam 24 Juil - 23:16

» Universi Dominici Gregis
Covid Emptypar Philippe Sam 24 Juil - 13:39

» Sœur Beghe
Covid Emptypar Philippe Sam 24 Juil - 11:16

» 24 juillet Sainte Christine
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Sam 24 Juil - 9:13

» Mgr Schneider
Covid Emptypar Philippe Ven 23 Juil - 23:03

» No Te Vaigas - Cancion de Garabandal.
Covid Emptypar Philippe Ven 23 Juil - 11:17

» Viens Esprit-Saint (Veni Sancte Spiritus) -
Covid Emptypar Françoise Ven 23 Juil - 8:02

» 23 juillet Sainte Brigitte de Suède
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 22 Juil - 23:22

» Pourquoi je ne me ferai pas vacciner (Benoit et moi 22/07/2021)
Covid Emptypar Françoise Jeu 22 Juil - 12:22

» Miracles de Sainte Marie-Madeleine, remède contre la tristesse.
Covid Emptypar Françoise Jeu 22 Juil - 12:12

» La Madone de Fleurie (Beaujolais) : un lieu à couper le souffle.
Covid Emptypar Françoise Jeu 22 Juil - 8:31

» Vos prières SVP ! Attaque contre le Summorum Pontificum de Benoit XVI.
Covid Emptypar Françoise Jeu 22 Juil - 8:23

» 22 juillet : Sainte Marie-Madeleine (de Magdala)
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Mer 21 Juil - 23:56

» Nouveau sur le forum : lancement d'un groupe de prière marial.
Covid Emptypar Françoise Mer 21 Juil - 20:30

» La protéine Spike provoque des lésions irrémédiables (Dr. Charles Hoff).
Covid Emptypar Françoise Mer 21 Juil - 12:42

» Pass sanitaire : jauge abaissée à 50 personnes dans certains lieux publics...
Covid Emptypar Françoise Mer 21 Juil - 9:01

» Interdire l'hôpital aux non-vaccinés devrait avoir une conséquence douloureuse..
Covid Emptypar Françoise Mer 21 Juil - 8:50

» 21 juillet : Saint Laurent de Brindisi (de Brindes)
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Mar 20 Juil - 23:04

» Rôle des Evêques selon l'exhortation apostolique du pape Jean-Paul II (2003)
Covid Emptypar Françoise Mar 20 Juil - 9:39

Le Deal du moment :
Nouveaux clients AliExpress : oxymètre de ...
Voir le deal
0.54 €
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

 

 Covid

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Covid   Covid EmptyMar 13 Juil - 21:36

Un avis à propos du vaccin :
« Pour que ce soit bien clair. Comme ancien pompier militaire et parce que j’ai souvent voyagé en zone endémique, j’ai été vacciné à maintes reprises dans le passé. Je n’ai donc évidemment aucune opposition de principe à la vaccination. Je suis opposé à la vaccination obligatoire pour plusieurs raisons :
1- j’ai déjà eu le COVID19 à deux reprise (symptomatologie atténuée), et suis de ce fait immunisé. Je n’ai donc aucune envie de me faire administrer un produit reposant sur une techno ARNm en phase d’évaluation.
2- les laboratoires producteurs de ces technos ont été condamnés à de nombreuses reprises et se sont déchargés de toutes responsabilités sur les États pour ces produits.
3- Nous ne disposons d’aucune garantie d’innocuité de ces produits (voir C.Vélot) à long terme en particulier.
4- le forcing indécent d’un gouvernement qui a préconisé tout et son contraire depuis le début de cette pandémie ne m’inspire aucune confiance.
5- les conflits d’intérêts et l’opacité au plus haut niveau gangrènent l’ensemble de la chaîne de décision sanitaire.
6- la stratégie d’immunisation artificielle (techno ARNm) de groupe face à un virus très mutagène est au mieux insuffisante (si l’innocuité était réelle ) et au pire dangereuse et liberticide. Elle implique une administration contrainte et renouvelée de ces produits que seule une mise sous laisse numérique peut garantir. Cette logique débouche sur l’administration forcée de technos géniques en phase d’évaluation et d’une mise sous laisse numérique pour suivre leur administration à la population doublées de restrictions de liberté.
7- L’origine douteuse de cette maladie (CNRS) et le matraquage indécent de l’ensemble de la chaîne médiatique (TV, réseaux sociaux, presse et radio) doublé par une politique de censure de réels débats contradictoires invitent à la méfiance.
8 - J’ai constaté le sabotage délibéré de toutes alternatives de prise en charge (ventilation, désinfection, traitements etc.) par le gouvernement et la chaîne sanitaire pour ne pas parler de mesures de prévention…

Conclusion : je ne me ferai pas administrer ces « vaccins », je recommande a mon entourage de ne pas le faire non plus tout en veillant à leur état de santé et m’opposerai à toute atteinte à mes libertés et celles de mes proches à l’avenir. Bonne journée. »
Laurent Ozon

====================================================================================
Covid Sacry_12

constantin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyJeu 15 Juil - 11:55


=AZUG3DKUnTZuif6RkTHeE78CiN3y8c4lIYAK8-s5P6fdNACyBhOUIoCj9VYERwAr01_gaJr8HtZT0dkcgLiPb3-RrUs-wYOUNXg0Tcc4y_ANv09YF01SYRKH9VToB1tqsONz3yTW-yCz4LwT65siNSIT&__tn__=-UC%2CP-R]Philippe Poindron


=AZUG3DKUnTZuif6RkTHeE78CiN3y8c4lIYAK8-s5P6fdNACyBhOUIoCj9VYERwAr01_gaJr8HtZT0dkcgLiPb3-RrUs-wYOUNXg0Tcc4y_ANv09YF01SYRKH9VToB1tqsONz3yTW-yCz4LwT65siNSIT&__tn__=%2CO%2CP-R][size=11]itHSihSimpoetrc,en uàd 1hsscore0:d06mse  · 


[/size]
Citation :


MMWR Morb Mortal Wkly Rep
. 2021 Apr 30;70(17):632-638. doi: 10.15585/mmwr.mm7017e1.
Post vaccination SRAS-CoV-2 Infections chez les résidents et les membres du personnel de l'établissement de soins infirmiers qualifiés - Chicago, Illinois, décembre 2020-mars 2021
Richard A Teran, Kelly A Walblay, Elizabeth L Shane, Shannon Xydis, Stephanie Gretsch, Alexandra Gagner, Usha Samala, Hyeree Choi, Christy Zelinski, Stephanie R Black
PMID : 33914721 PMCID : 33914721 PMC7074122 DOI : 10.15585 / mwr. mm7017e1
Article PMC gratuit
Résumé de l'histoire
Les premières études suggèrent que les vaccins contre le COVID-19 protègent contre une maladie grave (1), mais après la vaccination, les infections par le SRAS-CoV-2 (c'est-à-dire les infections percées) peuvent survenir parce que les vaccins contre le COVID - ne pas offrir une protection de 100 % (2,3). Les données évaluant l'apparition d'infections percées et l'impact de la vaccination dans une transmission réduite dans les milieux congrégats sont limitées. Les résidents des établissements de soins infirmiers compétents (SNF) et les membres du personnel ont été affectés de manière disproportionnée par le SRAS-CoV-2, le virus qui cause COVID-19 (4,5), et ont été priorisés pour la vaccination contre le COVID-19 (6,7 ). À partir du 28 décembre 2020, les 78 SNF de Chicago ont commencé les cliniques de vaccination contre le COVID-19 sur plusieurs semaines par le biais du partenariat fédéral de pharmacie pour les soins de longue durée (PPP). † En février 2021 , par le biais d'un dépistage de routine, le Département de la santé publique de Chicago (CDPH) a identifié une infection par le SARS-CoV-2 chez un résident de la SNF > 14 jours après la réception de la deuxième dose d'une vaccination à deux doses contre Série. Les cas de SARS-CoV-2, le statut de vaccination et les éventuelles infections percées par le vaccin ont été identifiés par les rapports des installations avec les cas de l'état et les registres de Parmi 627 personnes atteintes d'infection par le SARS-CoV-2 dans 75 SNF depuis le début des cliniques de vaccination, 22 infections au SARS-CoV-2 ont été identifiées parmi 12 résidents et 10 membres du personnel en 15 installations ≥ 14 jours après avoir reçu leur deuxième dose de vaccin (c'est-à-dire une infection percée chez des personnes pleinement vaccinées). Près des deux tiers (14 sur 22 ; 64 %) des personnes atteintes d'infection percée étaient asymptomatiques ; deux résidents ont été hospitalisés à cause du COVID-19 et un est mort. Aucune transmission secondaire associée à l'installation ne s'est produite. Bien que peu d'infections au SRAS-CoV-2 chez des personnes pleinement vaccinées aient été observées, ces cas démontrent que les SNF doivent suivre les pratiques de prévention et de contrôle des infections recommandées et promouvoir une couverture vaccinale élevée parmi les résidents de la SNF et les membres du personnel.



====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyJeu 15 Juil - 15:25

https://fl24.net/2021/07/13/pass-sanitaire-philippe-de-villiers-sonne-la-revolte-generale/?fbclid=IwAR2KtI2OQQeaQAq4BA3ckK17jqfRldSeU-a04h77YDcJAlWf7WWJFQIPDG4



Pass sanitaire: Philippe de Villiers sonne la révolte générale!




Par
 Pascal Tenno
 -
13/07/2021


Covid Philippe_de_villiers-696x464Philippe De Villiers/DR


C’est le message le plus important de la journée, peut-être même de la semaine, ou du mois.
Il est signé Philippe de Villiers et c’est une déclaration de guerre ouverte à la Macronie. Un genre d’Appel du 18 juin: le tweet du 13 juillet.

En trois phrases, le politicien le plus libre de France déclenche l’orage populaire.
“Ce soir, la France vient de basculer dans un régime totalitaire. Le gouvernement entend disposer de nos corps et de nos esprits. La liberté est morte. La résistance commence.”
Inutile de commenter. C’est dit, c’est clair, c’est carré. La France est entrée dans une nouvelle ère de son histoire. Sombre, froide, mais où il y aura de la place pour les héros.
Partageons cet appel partout autour de nous et tenons-nous prêts à défendre notre liberté.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyJeu 15 Juil - 22:23

Allocution d'Emmanuel Macron: «Le pass sanitaire introduit une rupture fondamentale dans notre contrat social»
FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que le chef de l'État a annoncé, lundi, l'obligation vaccinale pour les personnels de santé et l'extension du pass sanitaire à de nombreuses activités, l'analyste politique Mathieu Slama estime que ces nouvelles mesures sont une aberration éthique, juridique et démocratique.
Par Mathieu Slama
[size=16]Publié le 13/07/2021 à 12:00, mis à jour le 13/07/2021 à 14:53
[/size]



«Depuis plusieurs semaines, le gouvernement a décidé de faire du non-vacciné le bouc-émissaire de la situation sanitaire». AFP

[size=18]Consultant et analyste politique, Mathieu Slama collabore à plusieurs médias, notamment Le Figaro et Le Huffington Post. Il a publié La guerre des mondes, réflexions sur la croisade de Poutine contre l'Occident, (éd. de Fallois, 2016).

[/size]



« Partout, nous aurons la même démarche : reconnaître le civisme et faire porter les restrictions sur les non vaccinés plutôt que sur tous ».
Cette phrase sidérante a été prononcée par Emmanuel Macron lors de son allocution d'hier soir, qui marque une étape supplémentaire dans le délitement démocratique de notre pays. L'extension du pass sanitaire, en particulier, constitue une atteinte essentielle non seulement à nos libertés, mais à notre contrat social et au concept même de citoyenneté tel qu'il s'est imposé depuis Rousseau.
En étendant le pass sanitaire à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, en l'élargissant aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux ainsi qu'aux trains et aux cars pour les trajets de longue distance, le gouvernement rend de facto la vie des non-vaccinés impossible, ou très difficile. En faisant cela, il instaure une inégalité de fait entre le vacciné et le non-vacciné et introduit donc une rupture fondamentale dans notre contrat social, fondé sur l'adhésion rationnelle du citoyen à l'intérêt général, son consentement libre et éclairé et l'égalité devant le droit. Tous ces principes fondateurs de notre démocratie sont réduits en morceaux.

Mathieu Slama a écrit:

Le gouvernement avance pas à pas, subit les évolutions de la crise et va à chaque fois un peu plus loin dans les mesures autoritaires et liberticides, finissant par se dédire de ses anciennes promesses.

Il y a d'abord, dans cette décision prise par Macron, un reniement de la parole donnée. Le gouvernement n'avait-il pas promis que le pass sanitaire ne pourrait pas concerner les actes du quotidien ? Emmanuel Macron n'avait-il pas annoncé que la vaccination ne serait pas rendue obligatoire, et que son objectif était de convaincre par l'information et la pédagogie ? Il s'est passé ce qu'il se passe depuis le début de la crise : le gouvernement avance pas à pas, subit les évolutions de la crise et va à chaque fois un peu plus loin dans les mesures autoritaires et liberticides, finissant par se dédire de ses anciennes promesses.
À VOIR AUSSI - «Chacun devrait être libre de choisir»: les Parisiens réagissent à l'extension du pass sanitaire contre le Covid-19





«Chacun devrait être libre de choisir»: les Parisiens réagissent à l'extension du pass sanitaire contre le Covid-19




Pause

Unmute
 



ACTIVER LE SON




Que dire, d'autre part, de la manière dont cette décision gravissime est prise ? Depuis le début de la crise sanitaire, le Parlement est réduit à une chambre d'enregistrement et toutes les décisions sont prises par un homme seul, le chef de l'État, assisté par un Conseil scientifique non élu et délibérant au sein du Conseil de Défense dans la plus grande opacité. Il n'en va pas différemment de la décision d'hier soir, où Macron a annoncé les nouvelles mesures sanitaires sans la consultation du Parlement, qui sera sommé de voter le texte de loi en urgence et sans réel débat démocratique. Cette crise majeure de nos institutions parlementaires et démocratiques devrait interroger quiconque se soucie de l'équilibre de nos institutions.
Il y a ensuite, dans ces annonces, des problèmes juridiques immenses. Le Conseil d'État avait validé le pass sanitaire le 6 juillet dernier au motif qu'il ne concernait pas les activités quotidiennes, tandis que la CNIL donnait également son feu vert parce que la version initiale du pass sanitaire excluait « les activités de la vie courante (lieux de travail, restaurants, commerces…) ». Comment ces institutions, censées nous protéger de l'arbitraire et des atteintes à nos libertés fondamentales, justifieront leur (probable) validation de la nouvelle mouture du pass ? Vont-elles se dédire ? Justifier ce durcissement par la remontée du variant Delta ? Depuis le début de la pandémie, le Conseil d'État et le Conseil Constitutionnel n'ont cessé de légitimer les mesures les plus attentatoires à nos droits fondamentaux et à notre Constitution. Il n'y a plus, aujourd'hui, de garde-fous juridiques contre les excès du pouvoir sanitaire.

Mathieu Slama a écrit:

Le pass sanitaire généralisé, c'est tout un système répressif et disciplinaire qui se met en marche subrepticement, aux antipodes des principes démocratiques qui ont fondé notre République.

Ces annonces signifient aussi que nous entrons dans une société répressive, où la police pourra, comme l'a rappelé Gabriel Attal après l'intervention du chef de l'État, effectuer des contrôles à l'aveugle des pass et réprimer les récalcitrants ; une société où les Français eux-mêmes pourront vérifier le QR Code de leurs concitoyens et ainsi jouer un rôle de police ; une société où chaque action de la vie quotidienne sera soumise à des règles disciplinaires strictes et contrôlées. Bref, le pass sanitaire généralisé, c'est tout un système répressif et disciplinaire qui se met en marche subrepticement, aux antipodes des principes démocratiques qui ont fondé notre République.
La manière dont le gouvernement a orchestré cette mise au pas du non-vacciné mérite d'ailleurs qu'on en dise un mot. Depuis plusieurs semaines, le gouvernement a décidé de faire du non-vacciné le bouc-émissaire de la situation sanitaire. La rhétorique gouvernementale est simple : « si nous devons nous reconfiner à la rentrée, ce sera la faute des non-vaccinés, et il est hors de question que les vaccinés payent pour ceux qui ont décidé de faire preuve d'incivisme ». Tout un chantage au reconfinement s'est mis en place, avec pour conséquence un climat absolument détestable où le non-vacciné est devenu une sorte d'épouvantail collectif. Sur les réseaux sociaux, la haine se déverse, certains allant même jusqu'à demander qu'on enferme les récalcitrants ou qu'on leur fasse payer tous les frais d'hospitalisation liés au Covid. Et sur les chaînes de télévision, certains chroniqueurs ont participé de ce climat haineux, certains allant même jusqu'à appeler à ce que la police vienne chercher les non-vaccinés pour les amener en centres de vaccination, d'autres appelant à rendre le plus difficile possible la vie des non-vaccinés. Le pays entier est pris d'une fureur répressive et autoritaires.

Mathieu Slama a écrit:

Le plus inquiétant est que les citoyens eux-mêmes plébiscitent, dans leur majorité, ces atteintes à l'État de droit.

Il faut ici s'interroger sur la rupture démocratique que tout cela représente. L'état d'exception permanent, la rupture d'égalité entre les citoyens, la mise en place d'un dispositif disciplinaire et répressif, cette bureaucratisation à l'extrême des rapports sociaux, tout cela n'a aucun équivalent dans notre histoire récente. Il s'agit même, comme l'a joliment écrit Giorgio Agamben, d'un renversement complet de l'idée même de citoyenneté, où le nouveau citoyen n'a de droits qu'à la condition qu'il produise la preuve de sa bonne santé. Se rend-on compte de ce que signifie le fait que la citoyenneté est désormais conditionnée à la bonne santé ? Qu'un citoyen vacciné a des droits qu'un non-vacciné ne possède pas ? Que la vie d'un non vacciné est désormais similaire à ce que nous avons vécu pendant le confinement ? Toutes les blessures infligées à notre modèle démocratique depuis le début de la crise ne cicatriseront pas facilement. Le plus inquiétant est que les citoyens eux-mêmes plébiscitent, dans leur majorité, ces atteintes à l'État de droit. Et que les mesures disciplinaires fonctionnent, comme en témoigne la saturation du site de prise de rendez-vous pour la vaccination DoctoLib quelques minutes après le discours du chef de l'État. Sans contre-pouvoir et avec un tel assentiment populaire, comment sortir de cette spirale liberticide qui semble n'avoir aucune fin ?
Essayons donc, face à l'hystérie qui embrume notre jugement, de poser quelques principes clairs et de bon sens. D'abord, il n'y a nul besoin de pass sanitaire ou de vaccination obligatoire. La vaccination protège celui qui décide de se faire vacciner des formes graves du virus : le non-vacciné n'est donc une menace que pour lui-même. La vaccination est donc un choix purement individuel qui doit relever de la seule décision rationnelle de chaque citoyen. Les personnes vaccinées sont protégées, les autres choisissent en leur âme et conscience de prendre un risque pour eux-mêmes. Ensuite la citoyenneté ne se divise pas. Le pass sanitaire, qui créé de facto deux catégories de citoyens selon qu'ils sont vaccinés ou non, est une aberration éthique, juridique et démocratique. Il n'a pas sa place dans notre démocratie. Enfin, le virus ne disparaîtra pas. Il faut apprendre à vivre avec, sortir de l'état d'exception et faire confiance au libre-arbitre et à la responsabilité de chacun. La France n'est pas une cour d'école à discipliner, mais un pays où les citoyens ont des devoirs et des droits, et parmi ces droits figure la liberté de disposer de son corps. L'État doit encourager les Français à rester prudents et à se protéger du virus, mais il doit le faire comme il l'a fait pour l'épidémie du Sida : en privilégiant l'information et la pédagogie plutôt que la coercition. Ce n'est que de cette manière que l'on retrouvera un chemin qui soit celui de la liberté et non de la servitude.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 8:46

Covid 215853979_10165601896115217_8296103536829552664_n.jpg?_nc_cat=110&ccb=1-3&_nc_sid=8bfeb9&_nc_ohc=SXPI-QfWThQAX-3Ou5J&_nc_ht=scontent.fcdg3-1

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 10:10

Covid Manif10

Qu'est devenue la presse française ?
Mais où est donc passée la déontologie des journalistes dont la profession est de rendre compte de ce qui se passe ? L'incroyable silence sur les importantes manifestations organisées hier samedi dans toute la France sur la défense des libertés constitue sans doute une première.
Tels des perroquets, les journalistes ont rapporté qu'il y avait eu 114.000 manifestants dans toute la France "selon le ministère de l'Intérieur ", sans plus de curiosité, alors que la seule manifestation parisienne a rassemblé près de 100.000 personnes selon les constatations officieuses de la police...
Quand on est journaliste, on a parfaitement le droit de contester le bien-fondé d'un tel mouvement populaire mais on ne peut pas en occulter la réalité.
"Les faits sont sacrés. Ils sont nos maîtres. Après, le commentaire est libre " me répétaient mes rédacteurs en chef quand j'étais jeune journaliste. Que reste-t-il de cette conduite, de cette éthique ? Plus grand chose, c'est évident. C'est aussi très grave car on ne peut dire que la liberté de la presse est constitutive de la démocratie et, en même temps, saboter cette même démocratie en trompant et en manipulant le peuple de façon systématique.
Il faut le dire franchement : les journalistes aux ordres ont pris le pouvoir et musellent la vie démocratique.
Les quelques médias qui se risquent à s'opposer sont aussitôt qualifiés d'extrémistes et rejetés dans le camp du mal.
Je le dis avec l'expérience du vieux journaliste et la (relative) sagesse d'un homme qui a sa jeunesse derrière lui : j'ai très peur que tout cela se termine très mal.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6016
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 22:01

... Hello Philippe ! De qui est ce texte posté posté précédemment ? C'est de Ricardo ?

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 23:17

je ne sais pas trop. J'ai chopé ça sur FB mais ce n'était pas signé. 


ps Après recherche ce serait d'un certain :   Gerard Bardy

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6016
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 19 Juil - 0:42

... Ok Google... non ok Philippe, merci. Smile


Covid Bonne_11

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptySam 24 Juil - 16:19

https://www.lesalonbeige.fr/mgr-aillet-souligne-une-masse-dinformations-sur-lepidemie-qui-ne-sont-pas-toujours-portees-a-la-connaissance-du-public/?fbclid=IwAR0xAQvFbcgVAKPFw23vzCmYo4hFUOvFUh4m2qjCrczYDI2JxDg6PNVqpsw

Covid Salon_10

Mgr Aillet souligne une masse d’informations sur l’épidémie, qui ne sont pas toujours portées à la connaissance du public


Covid Ivg-une-petition-reclame-la-demission-de-l-eveque-de-bayonne
Dans un long communiqué, Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, pose un certain nombre de questions sur la crise sanitaire, en refusant de dicter une conduite ni de prendre position, de manière dogmatique, pour ou contre le vaccin :
Citation :
[…] On nous dit que la vaccination est le seul moyen, dans la situation actuelle, de stopper l’épidémie et d’atteindre l’immunité collective. Mais qu’en est-il des traitements qui existent et qui sont efficaces ou des autres moyens de prévention préconisés pour renforcer nos défenses immunitaires naturelles ? Est-il avéré que l’hydroxychloroquine, qui a été frappée d’interdiction en France par décret, a été autorisée dans d’autres pays européens ? Qu’en est-il de l’Ivermectine dont il semble que l’efficacité soit démontrée ? Qu’en est-il de la liberté des médecins de prescrire des traitements contre la covid-19 ?
Le mot « vaccin » résonne dans l’inconscient collectif comme un progrès indéniable qui a apporté de grands bienfaits à l’humanité. Que l’on pense au vaccin contre le Tétanos, pour lequel on n’a toujours pas trouvé de traitement pour éviter une mort inéluctable. L’épidémie de Covid-19 est-elle du même ordre, le risque d’en mourir est-il comparable ? Le taux de mortalité est-il particulièrement inquiétant ? Le nombre de contaminations fait-il croitre de manière exponentielle le nombre de décès ? Les vaccins protègent-ils contre les « variants » ?
Les vaccins mis sur le marché actuellement en France sont-ils des vaccins à proprement parler ou des « thérapies géniques » innovantes ? Pourquoi l’Agence européenne du médicament, suivie par l’Agence Nationale de sécurité du médicament en France, n’a-t-elle accordé qu’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) « conditionnelle » et pourquoi les firmes pharmaceutiques ont-elles été exemptées d’indemnisation pour leurs effets indésirables ? Si la phase expérimentale 3 ne s’achèvera pour Pfizzer par exemple qu’en octobre 2023, cela signifie-t-il qu’il faille craindre pour la sécurité du médicament à moyen ou long terme ? Des effets indésirables, voire mortels, ont-ils été recensés depuis l’utilisation de ces « vaccins » et les médecins traitants ont-ils été invités à informer leurs patients de ces risques ? Pourquoi n’invoque-t-on pas le « principe de précaution » si présent dans le discours public quand il s’agit de la protection de l’environnement ?
La dernière question concerne l’utilisation avérée, au moins pour le vaccin Astrazeneka, puisqu’il n’existe aucune notice d’information sur la composition des trois autres vaccins – ce qui est pour le moins étrange –, de cellules issues de fœtus avortés. La Congrégation pour la Doctrine de la foi a publié, le 20 décembre 2020, une « Note sur la moralité de l’utilisation de certains vaccins ». La question n’est pas nouvelle puisque d’autres vaccins qui circulent depuis les années 1960 (contre la rubéole, la varicelle, l’hépatite A et le zona), ont déjà suggéré à l’Eglise de se prononcer par le passé. Le dernier document en date, cité par la Note de 2020, est l’Instruction de la Congrégation pour la doctrine de la foi, Dignitas personae, du 8 décembre 2008. Si l’Eglise porte évidemment un jugement négatif sur l’utilisation de cellules issues de fœtus avortés dans l’expérimentation et la fabrication des vaccins, qu’en est-il de la coopération au mal des utilisateurs de ces vaccins ? C’est une question éthique que l’on ne saurait éluder.
Enfin, le pass-sanitaire est présenté souvent de manière altruiste, comme nécessaire pour éviter que des non vaccinés contaminent les autres, par exemple les clients d’un restaurant ou les personnes les plus vulnérables que nous côtoyons ? Mais si ceux-ci sont vaccinés, que risquent-ils ? D’ailleurs le vaccin anti-covid protège-t-il de la contamination et de la transmission du virus ? La parole publique n’est pas claire : dans un mémoire au Conseil d’Etat du 28 mars 2021, le Ministre de la Santé affirme, arguments à la clé, qu’il y a toujours un risque pour les personnes vaccinées, mais le Premier Ministre dans son allocution du 21 juillet sur TFI, affirme sans ambages que l’on est protégé. Qui croire ? Et si le vaccin ne protège pas, pourquoi les vaccinés seraient-ils davantage admis dans certains lieux que les non-vaccinés ? A-t-on évalué les contraintes que le pass-sanitaire fera peser sur les citoyens dans la vie quotidienne ? Ne représente-t-il pas en fin de compte une obligation vaccinale déguisée ?
Comment concilier les textes de loi, depuis le Code de Nuremberg, qui interdisent toute obligation vaccinale ? Si le 8 avril 2021, un arrêt de la CEDH (Cour Européenne des droit de l’homme) a autorisé la vaccination obligatoire à certaines conditions, une résolution du Parlement Européen, votée le 27 janvier 2021, par tous les pays de la Communauté, y compris la France, demande « de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement » (7.3.1) et « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner » (7.3.2). Qu’en penser ? […]

Mgr Aillet nous invite à la sérénité, dans le plus grand respect de tous, quelle que soit notre option, en refusant de stigmatiser ceux qui font d’autres choix.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1684
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 25 Juil - 18:21


====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Covid
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: Dossiers-
Sauter vers: