Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Un nouveau catéchisme pour adultes par l'abbé Guillaume de Tanoüarn.
Covid Emptypar Françoise Aujourd'hui à 7:34

» 23 octobre : Saint Jean de Capistran
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 11:06

» Viens Saint Esprit, viens par ton vent remplir le temple que je suis.
Covid Emptypar Françoise Hier à 8:32

» Prophéties de Marie des Neiges Holgado - Maria Nieves Holgado -
Covid Emptypar Françoise Hier à 7:55

» L'Evangile du jour... Prions, méditons.
Covid Emptypar Françoise Ven 22 Oct - 8:45

» ...Bas les masques... Et pendant ce temps là, Macron fait la fête à L'Elysée...
Covid Emptypar Françoise Ven 22 Oct - 8:15

» 22 octobre : Saint Karol Jozef Wojtytla
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 21 Oct - 23:20

» Méditation sur la vie intérieure de la Très Vierge Marie avec M. Olier
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 21 Oct - 23:11

» Abbé Philippe Laguérie.
Covid Emptypar Philippe Jeu 21 Oct - 23:04

» Luz de Maria
Covid Emptypar Françoise Jeu 21 Oct - 23:03

» Chansons profanes... tellement belles à partager.
Covid Emptypar Françoise Jeu 21 Oct - 22:46

» Considérat° sur le Great Reset et le nouvel ordre mondial pr Mgr. Vigano.
Covid Emptypar Philippe Jeu 21 Oct - 22:39

» Veillons et prions : CHAPELET quotidien à la Grotte de Lourdes.
Covid Emptypar Françoise Jeu 21 Oct - 18:47

» 21 Octobre : Sainte Ursule et ses compagnes
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Mer 20 Oct - 23:17

» 20 octobre : Saint Corneille le Centurion
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Mar 19 Oct - 23:06

» Apparitions à Trevignano Romano (Italie) depuis 2016.
Covid Emptypar Françoise Mar 19 Oct - 11:20

» Remous à la Garde Suisse : "On nous a jetés comme des pestiférés".
Covid Emptypar Françoise Mar 19 Oct - 11:08

» 19 octobre : Saint Joël
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Mar 19 Oct - 0:40

» Aujourd'hui, prêtre... Témoignage Père P.A. Lejeune (5 octobre 2021)
Covid Emptypar Françoise Lun 18 Oct - 9:23

» Pourquoi le pape François reçoit Jean Castex au Vatican ce 18 octobre.
Covid Emptypar Françoise Lun 18 Oct - 8:54

» Georgio Bergoglio est-il pape ou antipape ?
Covid Emptypar Françoise Lun 18 Oct - 8:21

» 18 octobre : Saint Luc l'Evangéliste
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Lun 18 Oct - 7:50

» Je vous aime ô Mon Dieu - d'après les Paroles du St Curé d'Ars. -
Covid Emptypar Françoise Dim 17 Oct - 22:43

» 14 ème manifestat° devant la nonciature pour le liberté de la messe trad.
Covid Emptypar Françoise Dim 17 Oct - 18:29

» Les + beaux chants chrétiens avec paroles en continu.
Covid Emptypar Françoise Dim 17 Oct - 9:28

» 17 octobre : Saint Osée
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Dim 17 Oct - 8:27

» Prions pour l'avènement des Apôtres des Derniers Temps.
Covid Emptypar Françoise Dim 17 Oct - 8:24

» 16 octobre : Sainte Hedwige de Silésie
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Sam 16 Oct - 8:49

» Le futur des vaccins - Vivre sainement.
Covid Emptypar Françoise Sam 16 Oct - 8:38

» Traité Théologique : St Joseph, Epoux de la Très Sainte Vierge
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Sam 16 Oct - 8:34

» Des enfants masqués en Lozère dès Lundi 18 octobre...
Covid Emptypar Tite Ven 15 Oct - 21:44

» Primum non noncere - Le film (Trailer)
Covid Emptypar Françoise Ven 15 Oct - 10:27

» Tuberculose : les décès repartent à la hausse en raison du covid-19... OMS
Covid Emptypar Françoise Ven 15 Oct - 10:16

» Neuvaine à NOTRE DAME du ROSAIRE de POMPEI.
Covid Emptypar Françoise Ven 15 Oct - 10:08

» 15 octobre Sainte Thérèse d'Avila
Covid Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 14 Oct - 23:14

Le deal à ne pas rater :
Adhérents FNAC : 20€ offerts en chèques cadeaux par tranches de ...
Voir le deal

 

 Covid

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Covid   Covid EmptyMar 13 Juil - 21:36

Un avis à propos du vaccin :
« Pour que ce soit bien clair. Comme ancien pompier militaire et parce que j’ai souvent voyagé en zone endémique, j’ai été vacciné à maintes reprises dans le passé. Je n’ai donc évidemment aucune opposition de principe à la vaccination. Je suis opposé à la vaccination obligatoire pour plusieurs raisons :
1- j’ai déjà eu le COVID19 à deux reprise (symptomatologie atténuée), et suis de ce fait immunisé. Je n’ai donc aucune envie de me faire administrer un produit reposant sur une techno ARNm en phase d’évaluation.
2- les laboratoires producteurs de ces technos ont été condamnés à de nombreuses reprises et se sont déchargés de toutes responsabilités sur les États pour ces produits.
3- Nous ne disposons d’aucune garantie d’innocuité de ces produits (voir C.Vélot) à long terme en particulier.
4- le forcing indécent d’un gouvernement qui a préconisé tout et son contraire depuis le début de cette pandémie ne m’inspire aucune confiance.
5- les conflits d’intérêts et l’opacité au plus haut niveau gangrènent l’ensemble de la chaîne de décision sanitaire.
6- la stratégie d’immunisation artificielle (techno ARNm) de groupe face à un virus très mutagène est au mieux insuffisante (si l’innocuité était réelle ) et au pire dangereuse et liberticide. Elle implique une administration contrainte et renouvelée de ces produits que seule une mise sous laisse numérique peut garantir. Cette logique débouche sur l’administration forcée de technos géniques en phase d’évaluation et d’une mise sous laisse numérique pour suivre leur administration à la population doublées de restrictions de liberté.
7- L’origine douteuse de cette maladie (CNRS) et le matraquage indécent de l’ensemble de la chaîne médiatique (TV, réseaux sociaux, presse et radio) doublé par une politique de censure de réels débats contradictoires invitent à la méfiance.
8 - J’ai constaté le sabotage délibéré de toutes alternatives de prise en charge (ventilation, désinfection, traitements etc.) par le gouvernement et la chaîne sanitaire pour ne pas parler de mesures de prévention…

Conclusion : je ne me ferai pas administrer ces « vaccins », je recommande a mon entourage de ne pas le faire non plus tout en veillant à leur état de santé et m’opposerai à toute atteinte à mes libertés et celles de mes proches à l’avenir. Bonne journée. »
Laurent Ozon

====================================================================================
Covid Sacry_12

constantin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyJeu 15 Juil - 11:55


=AZUG3DKUnTZuif6RkTHeE78CiN3y8c4lIYAK8-s5P6fdNACyBhOUIoCj9VYERwAr01_gaJr8HtZT0dkcgLiPb3-RrUs-wYOUNXg0Tcc4y_ANv09YF01SYRKH9VToB1tqsONz3yTW-yCz4LwT65siNSIT&__tn__=-UC%2CP-R]Philippe Poindron


=AZUG3DKUnTZuif6RkTHeE78CiN3y8c4lIYAK8-s5P6fdNACyBhOUIoCj9VYERwAr01_gaJr8HtZT0dkcgLiPb3-RrUs-wYOUNXg0Tcc4y_ANv09YF01SYRKH9VToB1tqsONz3yTW-yCz4LwT65siNSIT&__tn__=%2CO%2CP-R][size=11]itHSihSimpoetrc,en uàd 1hsscore0:d06mse  · 


[/size]
Citation :


MMWR Morb Mortal Wkly Rep
. 2021 Apr 30;70(17):632-638. doi: 10.15585/mmwr.mm7017e1.
Post vaccination SRAS-CoV-2 Infections chez les résidents et les membres du personnel de l'établissement de soins infirmiers qualifiés - Chicago, Illinois, décembre 2020-mars 2021
Richard A Teran, Kelly A Walblay, Elizabeth L Shane, Shannon Xydis, Stephanie Gretsch, Alexandra Gagner, Usha Samala, Hyeree Choi, Christy Zelinski, Stephanie R Black
PMID : 33914721 PMCID : 33914721 PMC7074122 DOI : 10.15585 / mwr. mm7017e1
Article PMC gratuit
Résumé de l'histoire
Les premières études suggèrent que les vaccins contre le COVID-19 protègent contre une maladie grave (1), mais après la vaccination, les infections par le SRAS-CoV-2 (c'est-à-dire les infections percées) peuvent survenir parce que les vaccins contre le COVID - ne pas offrir une protection de 100 % (2,3). Les données évaluant l'apparition d'infections percées et l'impact de la vaccination dans une transmission réduite dans les milieux congrégats sont limitées. Les résidents des établissements de soins infirmiers compétents (SNF) et les membres du personnel ont été affectés de manière disproportionnée par le SRAS-CoV-2, le virus qui cause COVID-19 (4,5), et ont été priorisés pour la vaccination contre le COVID-19 (6,7 ). À partir du 28 décembre 2020, les 78 SNF de Chicago ont commencé les cliniques de vaccination contre le COVID-19 sur plusieurs semaines par le biais du partenariat fédéral de pharmacie pour les soins de longue durée (PPP). † En février 2021 , par le biais d'un dépistage de routine, le Département de la santé publique de Chicago (CDPH) a identifié une infection par le SARS-CoV-2 chez un résident de la SNF > 14 jours après la réception de la deuxième dose d'une vaccination à deux doses contre Série. Les cas de SARS-CoV-2, le statut de vaccination et les éventuelles infections percées par le vaccin ont été identifiés par les rapports des installations avec les cas de l'état et les registres de Parmi 627 personnes atteintes d'infection par le SARS-CoV-2 dans 75 SNF depuis le début des cliniques de vaccination, 22 infections au SARS-CoV-2 ont été identifiées parmi 12 résidents et 10 membres du personnel en 15 installations ≥ 14 jours après avoir reçu leur deuxième dose de vaccin (c'est-à-dire une infection percée chez des personnes pleinement vaccinées). Près des deux tiers (14 sur 22 ; 64 %) des personnes atteintes d'infection percée étaient asymptomatiques ; deux résidents ont été hospitalisés à cause du COVID-19 et un est mort. Aucune transmission secondaire associée à l'installation ne s'est produite. Bien que peu d'infections au SRAS-CoV-2 chez des personnes pleinement vaccinées aient été observées, ces cas démontrent que les SNF doivent suivre les pratiques de prévention et de contrôle des infections recommandées et promouvoir une couverture vaccinale élevée parmi les résidents de la SNF et les membres du personnel.



====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyJeu 15 Juil - 15:25

https://fl24.net/2021/07/13/pass-sanitaire-philippe-de-villiers-sonne-la-revolte-generale/?fbclid=IwAR2KtI2OQQeaQAq4BA3ckK17jqfRldSeU-a04h77YDcJAlWf7WWJFQIPDG4



Pass sanitaire: Philippe de Villiers sonne la révolte générale!




Par
 Pascal Tenno
 -
13/07/2021


Covid Philippe_de_villiers-696x464Philippe De Villiers/DR


C’est le message le plus important de la journée, peut-être même de la semaine, ou du mois.
Il est signé Philippe de Villiers et c’est une déclaration de guerre ouverte à la Macronie. Un genre d’Appel du 18 juin: le tweet du 13 juillet.

En trois phrases, le politicien le plus libre de France déclenche l’orage populaire.
“Ce soir, la France vient de basculer dans un régime totalitaire. Le gouvernement entend disposer de nos corps et de nos esprits. La liberté est morte. La résistance commence.”
Inutile de commenter. C’est dit, c’est clair, c’est carré. La France est entrée dans une nouvelle ère de son histoire. Sombre, froide, mais où il y aura de la place pour les héros.
Partageons cet appel partout autour de nous et tenons-nous prêts à défendre notre liberté.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyJeu 15 Juil - 22:23

Allocution d'Emmanuel Macron: «Le pass sanitaire introduit une rupture fondamentale dans notre contrat social»
FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que le chef de l'État a annoncé, lundi, l'obligation vaccinale pour les personnels de santé et l'extension du pass sanitaire à de nombreuses activités, l'analyste politique Mathieu Slama estime que ces nouvelles mesures sont une aberration éthique, juridique et démocratique.
Par Mathieu Slama
[size=16]Publié le 13/07/2021 à 12:00, mis à jour le 13/07/2021 à 14:53
[/size]



«Depuis plusieurs semaines, le gouvernement a décidé de faire du non-vacciné le bouc-émissaire de la situation sanitaire». AFP

[size=18]Consultant et analyste politique, Mathieu Slama collabore à plusieurs médias, notamment Le Figaro et Le Huffington Post. Il a publié La guerre des mondes, réflexions sur la croisade de Poutine contre l'Occident, (éd. de Fallois, 2016).

[/size]



« Partout, nous aurons la même démarche : reconnaître le civisme et faire porter les restrictions sur les non vaccinés plutôt que sur tous ».
Cette phrase sidérante a été prononcée par Emmanuel Macron lors de son allocution d'hier soir, qui marque une étape supplémentaire dans le délitement démocratique de notre pays. L'extension du pass sanitaire, en particulier, constitue une atteinte essentielle non seulement à nos libertés, mais à notre contrat social et au concept même de citoyenneté tel qu'il s'est imposé depuis Rousseau.
En étendant le pass sanitaire à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, en l'élargissant aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux ainsi qu'aux trains et aux cars pour les trajets de longue distance, le gouvernement rend de facto la vie des non-vaccinés impossible, ou très difficile. En faisant cela, il instaure une inégalité de fait entre le vacciné et le non-vacciné et introduit donc une rupture fondamentale dans notre contrat social, fondé sur l'adhésion rationnelle du citoyen à l'intérêt général, son consentement libre et éclairé et l'égalité devant le droit. Tous ces principes fondateurs de notre démocratie sont réduits en morceaux.

Mathieu Slama a écrit:

Le gouvernement avance pas à pas, subit les évolutions de la crise et va à chaque fois un peu plus loin dans les mesures autoritaires et liberticides, finissant par se dédire de ses anciennes promesses.

Il y a d'abord, dans cette décision prise par Macron, un reniement de la parole donnée. Le gouvernement n'avait-il pas promis que le pass sanitaire ne pourrait pas concerner les actes du quotidien ? Emmanuel Macron n'avait-il pas annoncé que la vaccination ne serait pas rendue obligatoire, et que son objectif était de convaincre par l'information et la pédagogie ? Il s'est passé ce qu'il se passe depuis le début de la crise : le gouvernement avance pas à pas, subit les évolutions de la crise et va à chaque fois un peu plus loin dans les mesures autoritaires et liberticides, finissant par se dédire de ses anciennes promesses.
À VOIR AUSSI - «Chacun devrait être libre de choisir»: les Parisiens réagissent à l'extension du pass sanitaire contre le Covid-19





«Chacun devrait être libre de choisir»: les Parisiens réagissent à l'extension du pass sanitaire contre le Covid-19




Pause

Unmute
 



ACTIVER LE SON




Que dire, d'autre part, de la manière dont cette décision gravissime est prise ? Depuis le début de la crise sanitaire, le Parlement est réduit à une chambre d'enregistrement et toutes les décisions sont prises par un homme seul, le chef de l'État, assisté par un Conseil scientifique non élu et délibérant au sein du Conseil de Défense dans la plus grande opacité. Il n'en va pas différemment de la décision d'hier soir, où Macron a annoncé les nouvelles mesures sanitaires sans la consultation du Parlement, qui sera sommé de voter le texte de loi en urgence et sans réel débat démocratique. Cette crise majeure de nos institutions parlementaires et démocratiques devrait interroger quiconque se soucie de l'équilibre de nos institutions.
Il y a ensuite, dans ces annonces, des problèmes juridiques immenses. Le Conseil d'État avait validé le pass sanitaire le 6 juillet dernier au motif qu'il ne concernait pas les activités quotidiennes, tandis que la CNIL donnait également son feu vert parce que la version initiale du pass sanitaire excluait « les activités de la vie courante (lieux de travail, restaurants, commerces…) ». Comment ces institutions, censées nous protéger de l'arbitraire et des atteintes à nos libertés fondamentales, justifieront leur (probable) validation de la nouvelle mouture du pass ? Vont-elles se dédire ? Justifier ce durcissement par la remontée du variant Delta ? Depuis le début de la pandémie, le Conseil d'État et le Conseil Constitutionnel n'ont cessé de légitimer les mesures les plus attentatoires à nos droits fondamentaux et à notre Constitution. Il n'y a plus, aujourd'hui, de garde-fous juridiques contre les excès du pouvoir sanitaire.

Mathieu Slama a écrit:

Le pass sanitaire généralisé, c'est tout un système répressif et disciplinaire qui se met en marche subrepticement, aux antipodes des principes démocratiques qui ont fondé notre République.

Ces annonces signifient aussi que nous entrons dans une société répressive, où la police pourra, comme l'a rappelé Gabriel Attal après l'intervention du chef de l'État, effectuer des contrôles à l'aveugle des pass et réprimer les récalcitrants ; une société où les Français eux-mêmes pourront vérifier le QR Code de leurs concitoyens et ainsi jouer un rôle de police ; une société où chaque action de la vie quotidienne sera soumise à des règles disciplinaires strictes et contrôlées. Bref, le pass sanitaire généralisé, c'est tout un système répressif et disciplinaire qui se met en marche subrepticement, aux antipodes des principes démocratiques qui ont fondé notre République.
La manière dont le gouvernement a orchestré cette mise au pas du non-vacciné mérite d'ailleurs qu'on en dise un mot. Depuis plusieurs semaines, le gouvernement a décidé de faire du non-vacciné le bouc-émissaire de la situation sanitaire. La rhétorique gouvernementale est simple : « si nous devons nous reconfiner à la rentrée, ce sera la faute des non-vaccinés, et il est hors de question que les vaccinés payent pour ceux qui ont décidé de faire preuve d'incivisme ». Tout un chantage au reconfinement s'est mis en place, avec pour conséquence un climat absolument détestable où le non-vacciné est devenu une sorte d'épouvantail collectif. Sur les réseaux sociaux, la haine se déverse, certains allant même jusqu'à demander qu'on enferme les récalcitrants ou qu'on leur fasse payer tous les frais d'hospitalisation liés au Covid. Et sur les chaînes de télévision, certains chroniqueurs ont participé de ce climat haineux, certains allant même jusqu'à appeler à ce que la police vienne chercher les non-vaccinés pour les amener en centres de vaccination, d'autres appelant à rendre le plus difficile possible la vie des non-vaccinés. Le pays entier est pris d'une fureur répressive et autoritaires.

Mathieu Slama a écrit:

Le plus inquiétant est que les citoyens eux-mêmes plébiscitent, dans leur majorité, ces atteintes à l'État de droit.

Il faut ici s'interroger sur la rupture démocratique que tout cela représente. L'état d'exception permanent, la rupture d'égalité entre les citoyens, la mise en place d'un dispositif disciplinaire et répressif, cette bureaucratisation à l'extrême des rapports sociaux, tout cela n'a aucun équivalent dans notre histoire récente. Il s'agit même, comme l'a joliment écrit Giorgio Agamben, d'un renversement complet de l'idée même de citoyenneté, où le nouveau citoyen n'a de droits qu'à la condition qu'il produise la preuve de sa bonne santé. Se rend-on compte de ce que signifie le fait que la citoyenneté est désormais conditionnée à la bonne santé ? Qu'un citoyen vacciné a des droits qu'un non-vacciné ne possède pas ? Que la vie d'un non vacciné est désormais similaire à ce que nous avons vécu pendant le confinement ? Toutes les blessures infligées à notre modèle démocratique depuis le début de la crise ne cicatriseront pas facilement. Le plus inquiétant est que les citoyens eux-mêmes plébiscitent, dans leur majorité, ces atteintes à l'État de droit. Et que les mesures disciplinaires fonctionnent, comme en témoigne la saturation du site de prise de rendez-vous pour la vaccination DoctoLib quelques minutes après le discours du chef de l'État. Sans contre-pouvoir et avec un tel assentiment populaire, comment sortir de cette spirale liberticide qui semble n'avoir aucune fin ?
Essayons donc, face à l'hystérie qui embrume notre jugement, de poser quelques principes clairs et de bon sens. D'abord, il n'y a nul besoin de pass sanitaire ou de vaccination obligatoire. La vaccination protège celui qui décide de se faire vacciner des formes graves du virus : le non-vacciné n'est donc une menace que pour lui-même. La vaccination est donc un choix purement individuel qui doit relever de la seule décision rationnelle de chaque citoyen. Les personnes vaccinées sont protégées, les autres choisissent en leur âme et conscience de prendre un risque pour eux-mêmes. Ensuite la citoyenneté ne se divise pas. Le pass sanitaire, qui créé de facto deux catégories de citoyens selon qu'ils sont vaccinés ou non, est une aberration éthique, juridique et démocratique. Il n'a pas sa place dans notre démocratie. Enfin, le virus ne disparaîtra pas. Il faut apprendre à vivre avec, sortir de l'état d'exception et faire confiance au libre-arbitre et à la responsabilité de chacun. La France n'est pas une cour d'école à discipliner, mais un pays où les citoyens ont des devoirs et des droits, et parmi ces droits figure la liberté de disposer de son corps. L'État doit encourager les Français à rester prudents et à se protéger du virus, mais il doit le faire comme il l'a fait pour l'épidémie du Sida : en privilégiant l'information et la pédagogie plutôt que la coercition. Ce n'est que de cette manière que l'on retrouvera un chemin qui soit celui de la liberté et non de la servitude.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 8:46

Covid 215853979_10165601896115217_8296103536829552664_n.jpg?_nc_cat=110&ccb=1-3&_nc_sid=8bfeb9&_nc_ohc=SXPI-QfWThQAX-3Ou5J&_nc_ht=scontent.fcdg3-1

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 10:10

Covid Manif10

Qu'est devenue la presse française ?
Mais où est donc passée la déontologie des journalistes dont la profession est de rendre compte de ce qui se passe ? L'incroyable silence sur les importantes manifestations organisées hier samedi dans toute la France sur la défense des libertés constitue sans doute une première.
Tels des perroquets, les journalistes ont rapporté qu'il y avait eu 114.000 manifestants dans toute la France "selon le ministère de l'Intérieur ", sans plus de curiosité, alors que la seule manifestation parisienne a rassemblé près de 100.000 personnes selon les constatations officieuses de la police...
Quand on est journaliste, on a parfaitement le droit de contester le bien-fondé d'un tel mouvement populaire mais on ne peut pas en occulter la réalité.
"Les faits sont sacrés. Ils sont nos maîtres. Après, le commentaire est libre " me répétaient mes rédacteurs en chef quand j'étais jeune journaliste. Que reste-t-il de cette conduite, de cette éthique ? Plus grand chose, c'est évident. C'est aussi très grave car on ne peut dire que la liberté de la presse est constitutive de la démocratie et, en même temps, saboter cette même démocratie en trompant et en manipulant le peuple de façon systématique.
Il faut le dire franchement : les journalistes aux ordres ont pris le pouvoir et musellent la vie démocratique.
Les quelques médias qui se risquent à s'opposer sont aussitôt qualifiés d'extrémistes et rejetés dans le camp du mal.
Je le dis avec l'expérience du vieux journaliste et la (relative) sagesse d'un homme qui a sa jeunesse derrière lui : j'ai très peur que tout cela se termine très mal.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6474
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 22:01

... Hello Philippe ! De qui est ce texte posté posté précédemment ? C'est de Ricardo ?

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 18 Juil - 23:17

je ne sais pas trop. J'ai chopé ça sur FB mais ce n'était pas signé. 


ps Après recherche ce serait d'un certain :   Gerard Bardy

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6474
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 19 Juil - 0:42

... Ok Google... non ok Philippe, merci. Smile


Covid Bonne_11

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptySam 24 Juil - 16:19

https://www.lesalonbeige.fr/mgr-aillet-souligne-une-masse-dinformations-sur-lepidemie-qui-ne-sont-pas-toujours-portees-a-la-connaissance-du-public/?fbclid=IwAR0xAQvFbcgVAKPFw23vzCmYo4hFUOvFUh4m2qjCrczYDI2JxDg6PNVqpsw

Covid Salon_10

Mgr Aillet souligne une masse d’informations sur l’épidémie, qui ne sont pas toujours portées à la connaissance du public


Covid Ivg-une-petition-reclame-la-demission-de-l-eveque-de-bayonne
Dans un long communiqué, Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, pose un certain nombre de questions sur la crise sanitaire, en refusant de dicter une conduite ni de prendre position, de manière dogmatique, pour ou contre le vaccin :
Citation :
[…] On nous dit que la vaccination est le seul moyen, dans la situation actuelle, de stopper l’épidémie et d’atteindre l’immunité collective. Mais qu’en est-il des traitements qui existent et qui sont efficaces ou des autres moyens de prévention préconisés pour renforcer nos défenses immunitaires naturelles ? Est-il avéré que l’hydroxychloroquine, qui a été frappée d’interdiction en France par décret, a été autorisée dans d’autres pays européens ? Qu’en est-il de l’Ivermectine dont il semble que l’efficacité soit démontrée ? Qu’en est-il de la liberté des médecins de prescrire des traitements contre la covid-19 ?
Le mot « vaccin » résonne dans l’inconscient collectif comme un progrès indéniable qui a apporté de grands bienfaits à l’humanité. Que l’on pense au vaccin contre le Tétanos, pour lequel on n’a toujours pas trouvé de traitement pour éviter une mort inéluctable. L’épidémie de Covid-19 est-elle du même ordre, le risque d’en mourir est-il comparable ? Le taux de mortalité est-il particulièrement inquiétant ? Le nombre de contaminations fait-il croitre de manière exponentielle le nombre de décès ? Les vaccins protègent-ils contre les « variants » ?
Les vaccins mis sur le marché actuellement en France sont-ils des vaccins à proprement parler ou des « thérapies géniques » innovantes ? Pourquoi l’Agence européenne du médicament, suivie par l’Agence Nationale de sécurité du médicament en France, n’a-t-elle accordé qu’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) « conditionnelle » et pourquoi les firmes pharmaceutiques ont-elles été exemptées d’indemnisation pour leurs effets indésirables ? Si la phase expérimentale 3 ne s’achèvera pour Pfizzer par exemple qu’en octobre 2023, cela signifie-t-il qu’il faille craindre pour la sécurité du médicament à moyen ou long terme ? Des effets indésirables, voire mortels, ont-ils été recensés depuis l’utilisation de ces « vaccins » et les médecins traitants ont-ils été invités à informer leurs patients de ces risques ? Pourquoi n’invoque-t-on pas le « principe de précaution » si présent dans le discours public quand il s’agit de la protection de l’environnement ?
La dernière question concerne l’utilisation avérée, au moins pour le vaccin Astrazeneka, puisqu’il n’existe aucune notice d’information sur la composition des trois autres vaccins – ce qui est pour le moins étrange –, de cellules issues de fœtus avortés. La Congrégation pour la Doctrine de la foi a publié, le 20 décembre 2020, une « Note sur la moralité de l’utilisation de certains vaccins ». La question n’est pas nouvelle puisque d’autres vaccins qui circulent depuis les années 1960 (contre la rubéole, la varicelle, l’hépatite A et le zona), ont déjà suggéré à l’Eglise de se prononcer par le passé. Le dernier document en date, cité par la Note de 2020, est l’Instruction de la Congrégation pour la doctrine de la foi, Dignitas personae, du 8 décembre 2008. Si l’Eglise porte évidemment un jugement négatif sur l’utilisation de cellules issues de fœtus avortés dans l’expérimentation et la fabrication des vaccins, qu’en est-il de la coopération au mal des utilisateurs de ces vaccins ? C’est une question éthique que l’on ne saurait éluder.
Enfin, le pass-sanitaire est présenté souvent de manière altruiste, comme nécessaire pour éviter que des non vaccinés contaminent les autres, par exemple les clients d’un restaurant ou les personnes les plus vulnérables que nous côtoyons ? Mais si ceux-ci sont vaccinés, que risquent-ils ? D’ailleurs le vaccin anti-covid protège-t-il de la contamination et de la transmission du virus ? La parole publique n’est pas claire : dans un mémoire au Conseil d’Etat du 28 mars 2021, le Ministre de la Santé affirme, arguments à la clé, qu’il y a toujours un risque pour les personnes vaccinées, mais le Premier Ministre dans son allocution du 21 juillet sur TFI, affirme sans ambages que l’on est protégé. Qui croire ? Et si le vaccin ne protège pas, pourquoi les vaccinés seraient-ils davantage admis dans certains lieux que les non-vaccinés ? A-t-on évalué les contraintes que le pass-sanitaire fera peser sur les citoyens dans la vie quotidienne ? Ne représente-t-il pas en fin de compte une obligation vaccinale déguisée ?
Comment concilier les textes de loi, depuis le Code de Nuremberg, qui interdisent toute obligation vaccinale ? Si le 8 avril 2021, un arrêt de la CEDH (Cour Européenne des droit de l’homme) a autorisé la vaccination obligatoire à certaines conditions, une résolution du Parlement Européen, votée le 27 janvier 2021, par tous les pays de la Communauté, y compris la France, demande « de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement » (7.3.1) et « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner » (7.3.2). Qu’en penser ? […]

Mgr Aillet nous invite à la sérénité, dans le plus grand respect de tous, quelle que soit notre option, en refusant de stigmatiser ceux qui font d’autres choix.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 25 Juil - 18:21


====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 2 Aoû - 23:52

La vaccination Covid à l’épreuve des faits. 2ème partie : une mortalité inédite


  • 30 JUIL. 2021
     

  • PAR LAURENT MUCCHIELLI
     

  • BLOG : LE BLOG DE LAURENT MUCCHIELLI



La pharmacovigilance des vaccins anti-covid est déniée car elle menace l’idéologie de la vaccination intégrale portée par les industries pharmaceutiques, les gouvernements et les principaux médias. Cette vaccination de masse conduit pourtant à une mortalité inédite dans l’histoire de la médecine moderne. Il y a urgence à la suspendre pour évaluer la balance bénéfice/risque au cas par cas.


  • FAVORI
  • RECOMMANDER
  • ALERTER
  • IMPRIMER



  • Partager
  • [url=https://twitter.com/share?url=https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/300721/la-vaccination-covid-l-epreuve-des-faits-2eme-partie-une-mortalite-inedite?utm_source=twitter%26utm_medium=social%26utm_campaign=Sharing%26xtor=CS3-67&text=La vaccination Covid %C3%A0 l%E2%80%99%C3%A9preuve des faits. 2%C3%A8me partie %3A une mortalit%C3%A9 in%C3%A9dite, par @lmucchielli via @MediapartBlogs]Tweet[/url]


Épisode 59  (actualisé au 01/08/2021)
Par Laurent MUCCHIELLI (sociologue, directeur de recherche au CNRS), Hélène BANOUN (pharmacien biologiste, PhD, ancienne chargée de recherches à l’INSERM), Emmanuelle DARLES (maîtresse de conférences en informatique à Aix-Marseille Université), Éric MENAT (docteur en médecine, médecin généraliste), Vincent PAVAN (maître de conférences en mathématique à Aix-Marseille Université) & Amine UMLIL (pharmacien des hôpitaux, praticien hospitalier, unité de « pharmacovigilance/CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques)/Coordination des vigilances sanitaires » du Centre hospitalier de Cholet).
[size=10]Contact : laurent.mucchielli@protonmail.com

[/size]
* * *

Dans le précédent épisode de notre mini-série sur la vaccination, nous avions montré que les données épidémiologiques les plus facilement disponibles à l’échelle mondiale suffisent à prouver que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission du Sars-Cov-2, en particulier de l’actuel variant Delta (ou indien), ce qui contredit massivement les déclarations répétées des représentants du pouvoir exécutif français relatives à la « protection vaccinale ». Aux États-Unis, le directeur du NIAID, Antony Fauci, vient du reste de le reconnaître publiquement, recommandant même le port du masque en intérieur par les personnes vaccinées. Autre exemple : en Angleterre, les touristes français doivent subir une quarantaine même s’ils sont vaccinés. Il est donc déjà clair que la vaccination n’est pas la solution miracle annoncée pour endiguer l’épidémie et que le chantage formulé par l’exécutif français (vaccination générale ou reconfinement) est fondé sur un mensonge. Un second mensonge répété à plusieurs reprises tant par le président de la République, le premier Ministre que le ministre de la Santé (et d’autres élus adoptant des postures sanitaires autoritaires, à l’image du maire de Nice M. Estrosi) est probablement la prétendue quasi-disparition (« à 96% ») des formes sévères de la Covid grâce à la vaccination. En Israël, un des pays où la population est la plus vaccinée au monde, les autorités viennent ainsi de décider de fermer les frontières du pays aux touristes vaccinés, indiquant non seulement que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission, mais également que la majorité des personnes hospitalisées pour des formes graves sont désormais des personnes vaccinées. Tout ceci suggère clairement qu’un gouffre sépare le marketing des industriels (repris par la propagande politique) des réalités de santé publique. Et c’est également au fond de ce gouffre qu’est pour le moment oubliée la question des effets indésirables les plus graves de la vaccination anti-covid, sujet de ce nouvel épisode.
Sortir du déni, observer froidement les données de la pharmacovigilance
Dans un autre précédent épisode de notre enquête, nous avons montré comment et pourquoi la plupart des journalistes français travaillant dans les médias mainstream ont trahi certains principes déontologiques de base de leur profession, n’exerçant plus leur rôle de contre-pouvoir pour devenir au contraire de simples relais de la communication gouvernementale. En cause notamment, la fin du journalisme d’investigation, remplacé par un fact-checking de bureau qui n’est plus qu’un simulacre de journalisme. S’agissant de la sécurité des vaccins anti-covid, le pseudo-journalisme va ainsi chercher à dénier la réalité des effets indésirables, dans la droite ligne du discours gouvernemental. Un exemple parmi de nombreux autres est fourni par les fact-checkers du groupe de télévision TFI-LCI qui, depuis janvier 2021, s’évertuent à dénier toute conséquences médicales négatives de la vaccination (le dernier article en ce sens est à lire ici). L’argument est toujours le même, et il est bien connu. Sur tous les sites de pharmacovigilance du monde, on trouve en effet les mêmes précautions d’interprétation indiquant que les déclarations d’effets indésirables imputées à tel ou tel médicament ne sont qu’une présomption de causalité (imputabilité). Cette présomption est cependant considérablement renforcée lorsque les décès surviennent très rapidement après la vaccination, ce qui est le cas comme on le verra avec les données américaines (la très grande majorité des décès déclarés sont survenus dans les 48h).
Par ailleurs, ces réserves d'interprétation sont à appliquer à la pharmacovigilance de manière générale, et on verra que la comparaison avec d’autre médicaments montre qu’il se passe bel et bien quelque chose d'inédit pour ces vaccins génétiques anti-covid. Comme d’habitude, les journalistes sont aveuglés par leur dépendance au pouvoir politique et aux sources institutionnelles directement liées au ministère de la Santé, et ils font preuve d’un esprit critique à géométrie extrêmement variable. Les mêmes précautions valent en effet, par exemple, pour le comptage des morts imputables à la Covid (morts de la Covid ou avec la Covid ?), sujet sur lequel on n’a pourtant quasiment jamais lu d’article critique dans la presse. Autre exemple saisissant de parti-pris : à la fin du mois de mars 2020, il avait suffit de 3 cas de décès (liés en réalité à des auto-médications surdosées) remontés par la pharmacovigilance pour déclencher en France une tempête politico-médiatique sur le thème de la dangerosité de l'hydroxychloroquine. En d’autres termes, pour la plupart des journalistes, les statistiques sanitaires sont indiscutables quand elles vont dans le sens de la narration officielle, mais elles deviennent soudainement discutables lorsqu’elles contredisent cette même narration. Cette malhonnêteté intellectuelle devrait sauter aux yeux.
En outre, nous allons voir que, dans certains pays (comme la France mais également les États-Unis), les remontées d’informations de pharmacovigilance sur la sécurité des vaccins anti-covid sont principalement le fait de médecins et non de malades. Et nous verrons également qu’elles corroborent largement celles des pays (comme les Pays-Bas) où la déclaration est principalement le fait des malades. Nous verrons même qu’il existe des recherches qui ont testé rétrospectivement la fiabilité de ces déclarations, et qui indiquent un haut niveau de fiabilité.
A distance de ces jeux de représentations et de ces arguments d’autorité, nous allons donc ici observer froidement les données de la pharmacovigilance concernant la sécurité des vaccins anti-covid. Et nous allons le faire dans plusieurs pays afin d’échapper au tropisme français. On verra alors que, en réalité, les mêmes constats peuvent être faits un peu partout dans les pays occidentaux.
Dernière précision avant d’entamer l’examen des chiffres : loin d’exagérer les problèmes, ces chiffres sont au contraire à considérer comme des minima sous-évaluant la réalité. En effet, la pharmacovigilance fonctionne presque partout de façon passive (et non pro-active) : les centres dédiés à la collecte des effets indésirables des médicaments attendent que les professionnels de santé et les particuliers leur signalent les problèmes. Si pour une raison ou une autre (oubli, incertitude, auto-censure, manque de temps ou négligence des médecins généralistes ou hospitaliers, isolement du malade qui meurt seul à domicile, ignorance du dossier médical de la personne décédée par le médecin établissant le certificat de décès, problèmes informatiques divers et variés, etc.) les médecins ou les malades ne remplissent pas le formulaire de déclaration d’incident, ce dernier ne sera jamais connu. Dès lors, la sous-estimation de l’état réel des problèmes est à la fois permanente et massive. Les premières études françaises, au début des années 2000, estimaient qu’environ 95% des effets indésirables des médicaments n’étaient pas rapportés. Même si on peut éventuellement faire l’hypothèse que la sous-déclaration concerne surtout les effets indésirables les moins graves, tout ce qui suit doit donc non seulement être pris très au sérieux, mais de surcroît regardé comme constituant très probablement une euphémisation de la réalité des problèmes de sécurité posés par les vaccins anti-covid (comme pour tout autre médicament).
En France, les rapports de l’agence du médicament
En France, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) publie un « suivi hebdomadaire des effets indésirables des vaccins » dont nous avons épluché les rapports détaillés sur chacun des quatre vaccins utilisés en France. On va systématiquement y observer ce qui est dit sur les effets « graves » (par opposition aux effets non-graves qui sont les petites réactions locales immédiates à l’injection).
Concernant le vaccin d’AstraZeneca, l’ANSM indique que 7,2 millions de doses avaient été administrées au 08 juillet 2021, majoritairement dans la population ciblée par les recommandations vaccinales des plus de 55 ans, mais « on note néanmoins 623 doses tracées comme administrées chez des patients de moins de 16 ans ». A la même date, plus de 22 071 évènements indésirables ont été déclarés, exclusivement par des professionnels de santé (on se souvient qu’il leur était réservé en priorité au début, conformément à la Recommandation de la Haute Autorité de Santé du 2 février 2021), dont 5 191 événements « graves » (soit près d’un quart du total). Comme l’indique le tableau ci-dessous, ces cas graves concernent toutes les tranches d’âge mais sont concentrés entre 30 et 74 ans. Parmi ces 5 191 événements graves, un quart a nécessité une hospitalisation, 247 ont engagé le pronostic vital, 121 ont entraîné des invalidité ou incapacités et 170 ont conduit à la mort.

Covid Cas-graves-astrazeneca

Source : CRPV d’Amiens ‐ CRPV de Rouen, Enquête de pharmacovigilance du vaccin VAXZEVRIA:registered:
.
.
.
.
.
.
Concernant le vaccin de Pfizer, plus de 42,5 millions de doses avaient été administrées au 1er juillet 2021 (dont 700 000 à des jeunes de 16 à 18 ans) et 31 389 cas effets/évènements indésirables déclarés, principalement par les professionnels de santé. Parmi eux, 8 689 événements « graves » survenus à partir de l’âge de 30 ans (27,7% du total des événements indésirables), dont 2 551 mises en jeu du pronostic vital, 460 invalidités ou incapacités et 761 décès.

Covid Cas-graves-pfizer

Source : CRPV de Bordeaux, CRPV de Marseille, CRPV de Toulouse, CRPV de Strasbourg, Enquête de pharmacovigilance du vaccin Pfizer – BioNTech Comirnaty
.
.
.
.
.
.
Concernant le vaccin de Janssen, l’ANSM indique que 608 489 injections ont eu lieu au 08 juillet 2021, dont 7% de personnes âgées de 16 à 49 ans et même 407 enfants âgés de 0 à 15 ans, « contrairement aux recommandations nationales de réserver ce vaccin aux plus de 55 ans » ! A la même date, 243 évènements indésirables ont été déclarés, principalement par des professionnels de santé. Parmi ces événements, on note 39 hospitalisations, 4 pronostics vitaux engagés, 1 invalidité ou incapacité et 7 décès.

Covid Cas-graves-janssen

Source : CRPV de Grenoble et CRPV de Lyon, Enquête de pharmacovigilance du vaccin JANSSEN:registered:
.
.
.
.
.
.
Concernant le vaccin de Moderna, l’ANSM indique que 5,2 millions de doses avaient été administrées au 08 juillet 2021, dont près de 53 000 à des mineurs. A la même date, environ 6 000 évènements indésirables avaient été déclarés, dont 14,4% de cas graves et autant de « cas inattendus » (on ignore hélas ce que recouvre cette catégorie), signalés ici presque autant par les particuliers que par les professionnels de santé. Sur les 1 050 événements graves, on note 312 hospitalisations, 50 mises en jeu du pronostic vital, 25 incapacités ou invalidités et 44 décès (dont quelques cas de morts fœtales). Les principaux problèmes constatés parmi ces cas graves sont de type hématologiques/vasculaires (thromboses, AVC, embolies pulmonaires), neurologiques (paralysies faciales, convulsions généralisées), cardiaques (troubles du rythme, myocardites), à quoi s’ajoutent « 28 morts subites inexpliquées ».

Covid Cas-graves-moderna

Source : CRPV de Lille, CRPV de Besançon, Enquête de pharmacovigilance du VACCINE MODERNA
.
.
De quels effets indésirables s’agit-il précisément ?
Au 8 juillet 2021, au terme d’environ 6 mois de campagne vaccinale, la pharmacovigilance française du vaccin AstraZeneca rapporte un total de près de 43 000 effets/évènements indésirables, dont 9 637 (22,5%) classés comme « graves ». Ces derniers sont des réactions immédiates à la vaccination, des affections du système nerveux (paralysies notamment), des problèmes vasculaires (thromboses, AVC notamment), des problèmes respiratoires graves et cardiaques graves, enfin des problèmes cutanés très importants, des affections hématologiques et des troubles graves de la vision et/ou de l’audition.

Covid Effets-indesirables-astrazeneca

CRPV d’Amiens ‐ CRPV de Rouen, Enquête de pharmacovigilance du vaccin VAXZEVRIA:registered:
.
.
.
.
.
.
La même analyse peut être faite sur les 4 vaccins qui ont des effets indésirables graves en partie différents (surtout neurologiques et nerveux pour le Moderna et le Janssen, davantage cardiaques pour le Pfizer).
Enfin, si l’on additionne les conséquences les plus graves, mentionnés précédemment pour chacun des 4 vaccins, l’on parvient au tableau ci-dessous qui livre le constat de plus de 15 000 événements indésirables graves, parmi lesquels près de 1 800 hospitalisations, plus de 2 800 mises en jeu du pronostic vital et près de 1 000 morts potentiellement liés à la vaccination anti-covid. Le tout en seulement 6 mois. 

Covid Comparaison-des-4-vaccins-en-france

.
.
.
Ce que dit la pharmacovigilance dans d’autres pays occidentaux
Au Royaume Uni, le ministère de la santé indique que, le 14 juillet 2021, ont été administrées environ 20 millions de premières doses et 12 millions de deuxièmes doses du vaccin Pfizer/BioNTech, 25 millions de premières doses et 23 millions de deuxièmes doses du vaccin AstraZeneca (cette firme pharmaceutique étant domiciliée à Londres), et environ 1,3 million de premières doses du vaccin Moderna. Au total, plus de 46 millions de personnes ont reçu au moins une dose et plus de 35 millions deux doses. Le rapport de pharmacovigilance du 22 juillet commence par indiquer que les vaccins sont sûrs et fait tout pour appeler à la vaccination générale. Le début du rapport officiel signale que les vaccins ont des effets indésirables de court terme qui sont très peu graves. Par exemple, pour la Pfizer, « les effets indésirables les plus fréquents dans les essais étaient la douleur au site d'injection, la fatigue, les maux de tête, les douleurs musculaires, les frissons, les douleurs articulaires et la fièvre ; ceux-ci ont été signalés chacun chez plus de 1 personne sur 10. Ces réactions étaient généralement d'intensité légère ou modérée et se sont résorbées en quelques jours après la vaccination ». Certes, le ministère précise aussi avoir enregistré quelques 325 000 signalements d’effets indésirables (dont les deux tiers pour l’AstraZeneca). Mais dans le détail, il précise que « l'écrasante majorité des rapports concernent des réactions au site d'injection (douleur au bras par exemple) et des symptômes généralisés tels que syndrome « ​​grippal », maux de tête, frissons, fatigue (fatigue), nausées (envie de vomir), fièvre, étourdissements, faiblesse, douleurs musculaires et rythme cardiaque rapide. Généralement, ceux-ci surviennent peu de temps après la vaccination et ne sont pas associés à une maladie plus grave ou plus durable ». En un mot : tout va bien. Comme en France, le gouvernement anglais martèle du reste dans son rapport que « les vaccins sont le meilleur moyen de protéger les gens contre le COVID-19 et ont déjà sauvé des milliers de vies. Tout le monde doit continuer à se faire vacciner lorsqu'on lui demande de le faire, sauf indication contraire ». Et pourtant. Une fois passée l’introduction à la gloire de la vaccination, la seconde partie du rapport détaille les effets indésirables : chocs anaphylactiques, paralysie de Bell (paralysie faciale), thromboses (71 décès de ce type avec l’AstraZeneca), troubles menstruels et saignements vaginaux, myocardites et péricardites (surtout avec le Pfizer), réactions cutanées sévères (surtout avec le Moderna), syndromes de Guillain Barré (surtout avec l’AstraZeneca) et enfin des « événements à l’issue fatale », c’est-à-dire des morts. Dans le détail, à la date donc du 14 juillet 2021, l’agence britannique reconnaît 999 morts que les déclarations lient à l’injection du vaccin AstraZeneca, 460 à celle du Pfizer et 31 autres, ce qui porte le total à près de 1 500 morts.
Aux Pays-Bas, le centre de pharmacovigilance (bijwerkinden centrum - LAREB) fait un point mensuel sur la vaccination et ses effets indésirables, ces derniers étant principalement signalés par les citoyens. Dans sa dernière actualisation du 4 juillet 2021, il faisait état de 16,5 millions de doses administrées, principalement le Pfizer (11,8 millions de doses, contre 2,8 millions pour AstraZeneca, 1,3 million pour Moderna et 600 000 pour Janssen). A cette date, 93 453 déclarations d’effets indésirables avaient été remontées concernant les conséquences de la vaccination anti-covid, parmi lesquels les thromboses dans le cas des vaccins AstraZeneca et Janssen. Enfin, le centre comptait 448 décès rapportés comme liés à la vaccination, concernant principalement des personnes âgées et principalement le vaccin Pfizer.
En Europe, le site de pharmacovigilance de l’Agence européenne du médicament est particulièrement difficile à manier informatiquement, le chargement des données concernant les vaccins anti-Covid est compliqué à trouver et extrêmement long à réaliser, quand il fonctionne. Deux chercheurs français les ont cependant étudiées patiemment à la fin du mois de juin et présenté dans cette vidéo. A la fin du mois de juin, la pharmacovigilance européenne avait déjà enregistré environ 9 000 décès liés à la vaccination uniquement pour le vaccin de Pfizer, notamment du fait de complications cardiaques, pulmonaires ou cérébro-vasculaires, inclues des morts par Covid (un comble pour les vaccins anti-covid…). Par ailleurs, ces données livrent également un deuxième constat très préoccupant, qui est le fait que ces risques d’effets indésirables graves concernent non seulement les personnes âgées de plus de 65 ans, mais aussi les nourrissons et les adolescents (12-17 ans). En d’autres termes, les vaccins génétiques anti-covid utilisés en Europe présentent des risques d’effets indésirables graves (pouvant aller jusqu’à la mort) dans des catégories de la population qui ne sont nullement menacées par la Covid. Les professionnels de santé du collectif ReinfoCovid et de la Coordination Santé Libre ont ainsi montré que, en dessous de l’âge de 45 ans, la balance bénéfice/risque est très défavorable à la vaccination génétique anti-covid. Concernant les enfants et les adolescents, elle relève même d’une forme de violence sur mineurs qu’il serait par conséquent criminel de généraliser. C'est du reste l'occasion de rappeler que l'OMS elle-même déconseille la vaccination des jeunes, n'en déplaise au gouvernement français et à ses serviteurs (parmi lesquels l'Académie de médecine dont on se souvient du communiqué du 25 mai 2021).
Enfin, aux États-Unis, où la pharmacovigilance (comme la transparence des données d’administration publique de manière générale) est beaucoup mieux organisée et plus contraignante que dans beaucoup de pays européens, des données très précises peuvent être exploitées sur le site de la Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS). Et, contrairement à l’argument des industriels, répétés en boucle par les journalistes français (à l’image des fact-checkers déjà cités), ces données sont très largement fiables. Six chercheurs anglais viennent ainsi d’analyser un échantillon de 250 déclarations de décès attribués aux vaccins anti-covid dans la VAERS. Il en résulte que les deux tiers des déclarations ont été faites par des médecins et qu’elles sont fiables à 86%. Or le constat qui ressort des données américaines est plus saisissant encore. En recherchant dans ces données les décès liés à la vaccination, il est possible non seulement d’avoir un comptage détaillé pour chaque vaccin anti-covid, mais de surcroît de pouvoir comparer ces résultats avec ceux de tous les autres vaccins administrés depuis plus de 30 ans dans ce pays. Au 16 juillet 2021, date à laquelle 160 millions d’Américains avaient été intégralement vaccinés, les vaccins anti-covid sont liés à plus de 6 000 décès, 91% d’entre eux étant attribuables aux seuls vaccins de Moderna et Pfizer (deux entreprises pharmaceutiques/biotechnologiques américaines, Janssen étant la filiale belge d’une autre entreprise pharmaceutique américaine, Johnson & Johnson). Nous avons reconstitué le tableau ci-dessous qui donne le détail de ces chiffres.

Covid Mortalite-liee-aux-vaccins-usa

Source : VAERS, calcul réalisé sur les données datant du 16 juillet 2021
.
.
Ces décès sont en outre survenus principalement dans les 48h qui ont suivi la vaccination, ce qui renforce considérablement la présomption de causalité. Par ailleurs, ces fichiers permettent donc de comparer cette mortalité des vaccins anti-covid à la mortalité vaccinale globale dans ce pays depuis 30 ans (concernant des centaines de vaccins). Ce fichier donne un total de 16 605 décès pour l’ensemble des vaccins sur toute la période. A elle seule et en seulement 6 mois, la vaccination anti-covid représente donc 36% de la totalité de la mortalité vaccinale dans ce pays depuis 30 ans. Par comparaison, dans la même base de données, nous avons compté le nombre de morts occasionnés par l’administration des différents vaccins contre la grippe saisonnière (influenza seasonal). En 30 ans (1990-2020), ces vaccins ont occasionné 1 106 décès, ce qui représente 6,66% du total de la mortalité vaccinale depuis 30 ans. Une autre façon d’exprimer ces résultats est donc de dire que, aux États-Unis, en 6 mois, la vaccination anti-covid a contribué à tuer 5 fois plus de personnes que la vaccination anti-grippe en 30 ans. Ceci confirme d’une autre façon encore que nous sommes bien en présence de vaccins d’un nouveau genre, dont la dangerosité est inédite. Ajoutons enfin que cette dangerosité doit tout particulièrement interroger lorsqu'elle concerne des personnes jeunes et qui ne sont donc pas sérieusement menacées par la Covid. Or, 23,2% du total des morts américains imputés aux vaccins anti-covid et dont l'âge est connu avaient moins de 65 ans.
Conclusion 
La question des effets indésirables graves des vaccins anti-covid fait l’objet d’un déni et d’un silence de la part du gouvernement et des principales agences sanitaires (Agence nationale de sécurité du médicament, Haute autorité de santé, Haut conseil de santé publique, etc.). Tout se passe comme s’il s’agissait d’un véritable tabou, en France comme dans la plupart des autres pays occidentaux. L’importance de ces effets apporte en effet une contradiction trop flagrante et dévastatrice pour l’idéologie de la vaccination intégrale qui guide des gouvernements ayant choisi de s’abandonner dans les bras de l’industrie pharmaceutique. Cette dernière est ainsi au cœur de toute la gestion d’une épidémie qui constitue pour elle une aubaine inédite dans l’histoire : quel produit commercial breveté a pour marché potentiel la totalité de l’humanité, renouvelable chaque année qui plus est ? Patrons et actionnaires de ces firmes pharmaceutiques et biotechnologiques sont en train de devenir immensément riches. Au vu de la façon dont ces industries ont travaillé (dans l’urgence, pour générer un maximum de profits, sans tester les personnes les plus à risque - âge et comorbidités -, à grand renfort de formules de type publicitaire), notamment aux États-Unis et en Angleterre, pour mettre au point ces nouveaux vaccins génétiques (ADN ou ARN), on pouvait ainsi dès le départ redouter que ces produits ne soient pas de très bonne qualité. Mais la réalité dépasse ces craintes et montre que ces vaccins ont davantage d’effets indésirables plus ou moins graves qu’aucun autre avant eux. Nous avons vu ainsi qu’aux Pays-Bas l’on parvient à un taux de 2,7 morts pour 100 000 vaccinés (16,5 millions de vaccinés, 448 morts). En France et aux États-Unis, ce taux monte à environ 3,7 morts pour 100 000 vaccinés. Et en Grande-Bretagne, ce taux grimpe même à 4,3 morts pour 100 000 vaccinés, très probablement en raison de la prépondérance du vaccin AstraZeneca que l’on sait depuis le mois de mars 2021 être le plus dangereux des quatre vaccins couramment utilisés en Occident (en particulier du fait des nombreuses thromboses qu’il provoque et qui commencent à être documentées dans la littérature scientifique médicale, voir par exemple ici et là), ce qui n’est guère surprenant lorsque l’on connaît les conditions dans lesquelles il a été fabriqué en Chine. Au passage, nous avons également signalé que ce fut le premier vaccin administré en France, dès février 2021, aux professionnels de santé. De là une des raisons rationnelles probables de la grande réticence à la vaccination anti-covid que manifestent une partie d’entre eux.
Cette mortalité vaccinale (qui n’est que la pointe émergée de l’iceberg des effets indésirables graves) est donc inédite, elle est particulièrement grave et sa dissimulation l’est plus encore. Soyons clair : dissimuler d’une façon ou d’une autre un tel danger est tout simplement criminel vis-à-vis de la population. Même réduite à ses plus élémentaires principes de déontologie (primum non nocere), l’approche de cette question en termes de santé publique devrait conduire à suspendre d’urgence la campagne vaccinale, à étudier beaucoup plus en détail les données de cette pharmacovigilance (en particulier selon les classes d’âge et en fonction des différents facteurs de risque) et, au terme d’une analyse bénéfices/risques méticuleuse, à déterminer à quelles catégories bien précises de la population il est possible de proposer la vaccination sans risque que les effets indésirables graves soient plus nombreux que les formes graves de la Covid dont elle est censée les protéger. Tout autre approche ne relève pas de la santé publique mais de postures idéologiques ou d’un marketing commercial. Et l’histoire a déjà montré (sur le tabac, sur les pesticides, sur la pollution aux hydrocarbures, etc.) que ces postures et ce marketing étaient responsables de véritables crimes contre les populations civiles. Qu'ils soient commis au nom du Bien ne devrait en aucun cas aveugler sur leur réalité et leur nature. Toutes celles et ceux qui s’y adonnent pourraient être désormais considérés comme complices de cette nouvelle mortalité vaccinale qui semble inédite dans l’histoire de la médecine moderne.
Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMer 4 Aoû - 17:51

Messieurs, je ne vous salue pas

Messieurs, je ne vous salue pas car un militaire ne salue jamais des criminels." Colonel Jacques Amiot
Besançon le 28 juillet 2021
Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre de la santé,
Quoi qu’il puisse m’en coûter je n’hésite pas à affirmer que vous êtes des criminels et j’associe à cette accusation tous ceux qui vous soutiennent dans votre funeste besogne : certains élus, journalistes, (je ne généralise pas).
Vos premiers crimes remontent au début de 2020 quand, par décret, vous avez refusé aux médecins généralistes la possibilité de soigner leurs patients sous des prétextes fallacieux. Depuis cette époque vous avez des dizaines de milliers de morts sur la conscience car beaucoup de nos concitoyens auraient pu être traités et sauvés.
Je vous défie de me prouver le contraire, car, partout dans le monde, des médicaments ont prouvé leur efficacité. Début 2020 on a aussi découvert que la Chloroquine, largement utilisée depuis plus de 70 ans notamment en Afrique, était mystérieusement devenue un produit dangereux.
Le seul but de cette décision totalement illogique et condamnable a été de pouvoir imposer un « vaccin » en tentant de justifier qu’il n’y avait pas d’autres solutions.
La vérité finira par éclater ; vous ne pourrez pas encore la cacher bien longtemps.
Depuis plus d’un an le général Delawarde fait des recherches minutieuses et publie des analyses approfondies par lesquelles il a démontré que les pays qui pratiquent les traitements précoces ont proportionnellement beaucoup moins de décès que la France ; bien tardivement l’Institut Pasteur vient d’ailleurs de confirmer l’intérêt de l’Ivermectine. Le général a également démontré que la « pandémie » était très largement surfaite et qu’elle pouvait être gérée de manière beaucoup moins destructrice. D’autres maladies sont beaucoup plus meurtrières mais on en parle très peu.
Vous êtes des criminels car, toujours en raison de ce refus de soins, les hôpitaux ont été engorgés, des opérations et des soins urgents ont été repoussés avec pour conséquences de nombreux décès ; sans parler de « l’assassinat » de personnes âgées par le Rivotril par manque de moyens en raison de votre incurie.
Vous êtes des criminels car, toujours pour cette raison, vous avez provoqué l’effondrement de l’économie avec pour conséquence un chômage de masse, des suicides…
Messieurs de l’exécutif je ne suis pas anti vaccin ; depuis des années, avec mon épouse, nous nous faisons vacciner contre la grippe et je ne critique pas ceux qui se font « vacciner » car c’est leur choix qui, souvent, a été largement provoqué par la propagande de médias aux ordres.
Il ne faut pas s’étonner de cette attitude de nombreux médias car beaucoup sont la propriété de ceux qui vous ont propulsé au pouvoir par effraction, avec l’aide efficace de la justice, qui a bien opportunément disqualifié monsieur Fillon.
Il est par contre monstrueux de vouloir injecter de force aux Français des produits, toujours en cours d’expérimentation et dont on ne connait absolument pas les effets notamment à moyen-long terme. Les Français, à vos yeux, ne sont rien d’autres que des cobayes soumis au bon vouloir de puissants laboratoires pharmaceutiques.
Manifestement vous accomplissez scrupuleusement la feuille de route prévue depuis longtemps par les mondialistes dont le seul souci est d’imposer un «vaccin » afin d’engranger des milliards de dollars.
Pour imposer cette feuille de route vous avez constamment menti aux français et gouverné par la peur, des cas, des hospitalisions, des décès largement surévalués.
Les mesures que vous avez décidées le 12 juillet sont le fruit de l’imagination de psychopathes tyranniques. Nous faisons partie des cinq pays du monde à être rentré dans une tyrannie plus que draconienne. Qu’est devenue la patrie des droits de l’homme ?
Par plusieurs lectures j’ai compris que pour imposer une gouvernance mondiale les mondialistes devaient préalablement éliminer les nations souveraines ; j’avais encore un léger doute mais je n’en ai plus.
Messieurs Klaus Schwab, Jacques Attali, Georges Soros, Bill Gates, Anthony Faucy, et beaucoup d’autres ne s’en cachent pas ; pour s’en convaincre il suffit de retrouver les déclarations et écrits de ces oligarques qui se prennent déjà pour les maitres du monde.
Avec eux vous participez donc activement à la destruction de la France, et actuellement vous nous préparez le coup du variant Delta, certainement pas plus létal que les précédents, de manière à soumettre encore un peu plus le peuple.
Le Conseil Constitutionnel et le Conseil d’Etat démontrent que l’on ne peut rien attendre d’eux ; ils sont complices.
Nous avons bien compris que vous voulez culpabiliser les non « vaccinés » et, surtout, que votre principal but est de dresser les Français les uns contre les autres. J’espère qu’ils auront l’intelligence de ne pas tomber dans ce piège maléfique ; sans quoi tout peut arriver.
Pour moi il ne s’agit pas uniquement de liberté de choix mais, surtout, de préserver mon intégrité physique et celle de mes proches. Affirmer que les « vaccins » ne présentent pas de risques graves relève de la « voyance » et non de la science.
A vos places je ne serais pas tranquille car l’histoire a montré que les tyrans et leurs collaborateurs finissent en général très mal. Je comprends que des Français, peut- être naïfs et crédules pour certains, veuillent devenir députés (c’est une bonne place) ; je comprends que des journalistes veuillent préserver leur emploi, mais beaucoup devraient se méfier de ne pas trop collaborer avec un pouvoir devenu tyrannique car ils risquent d’en payer le prix fort. On surveille, on note.
Je ne vous salue pas car un militaire ne salue pas des criminels.
Colonel Jacques Amiot.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMar 10 Aoû - 12:44


====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyVen 13 Aoû - 10:21

On commence à y voir un peu plus claire.



====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 15 Aoû - 16:17

Je pense que là le Seigneur nous dit tout ce que nous devons savoir. C'est clair et précis. A nous de faire aussi notre travail et de d'étayer ce qu'il nous dit par des preuves, comme d'ailleurs il nous le demande.


https://messages-du-ciel.com/message-du-13-mai-2021/




ACCUEIL
IMPRIMATUR
PRÉFACES
MESSAGES
RECHERCHER UN MESSAGE





FERMER CE MENU


Covid Messag10




  • Messages importants

  • Tome 1 (1981-1986)

  • Tome 2 (1987-1991)

  • Tome 3 (1992-2020)

  • Nouveaux messages 2021

  • Messages inédits

  • Messages par dates




ESPACE ADMINISTRATEUR


MESSAGE DU 13 MAI 2021

[size=24]Nouveaux messages 2021PDF


 

PRÉCÉDENT
SUIVANT


[/size]
MESSAGE DE L’ASCENSION 2021

Frères bien-aimés,
Rappelez-vous qu’en ce jour de l’Ascension, le Seigneur Jésus est monté au Ciel pour prendre place à la droite du Père dans la communion de l’Esprit Saint. Alléluia !
Sachez que son unique volonté est de vous accueillir tous, à l’issue de votre vie terrestre, dans son Ciel de Gloire, comme il l’a fait pour nous, les saints, afin de vous faire participer pareillement au festin de noce de l’Agneau [size=14](cf. Ap 19, 9). Pour cela, il vous invite à vous convertir et à croire plus fermement à l’Évangile (cf. Mc 1, 15), qu’il vous appelle à faire connaître autour de vous non seulement par vos paroles mais aussi par votre exemple, à travers vos actes et votre charité.

Or, bien qu’amour et charité soient la clé de toutes choses et qu’eux seuls ouvrent aux enfants de Dieu les portes de la Vie Éternelle, votre monde est en train de partir à la dérive, précipité par de violents courants vers des rivages hasardeux : ceux de l’athéisme, du matérialisme et surtout d’un totalitarisme où l’amour, submergé par l’iniquité ambiante, se voit condamné à se refroidir (cf. Mt 24, 11-12).
Pour évaluer la gravité de ce qui vous arrive aujourd’hui, mes frères, relisez d’abord le Psaume 104 (Vulg., 103), qui met en exergue les splendeurs de la Création et l’ordre des choses tels que voulus par Dieu, l’unique Seigneur (cf. Mc 12, 29), Créateur et Maître-de-tout (cf. Ap 1, Cool :
[/size]
« … Tu fais croître l’herbe pour le bétail
et les plantes à l’usage des humains,
pour qu’ils tirent le pain de la terre
et le vin qui réjouit le cœur de l’homme. […]
Quand se lève le soleil, […]
l’homme sort pour son ouvrage,
faire son travail jusqu’au soir. » (Ps 104 (Vulg. 103), 14-15 et 22-23)

Relisez aussi le Psaume 148 : « Alleluia ! Louez Yahvé depuis les cieux. […] Louez Yahvé depuis la terre, etc. », et le Cantique des trois jeunes gens dans la fournaise : « Vous toutes, œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur ! etc. » (Dn 3, 51-90), qui sont des chants de louange à l’adresse du Père Éternel pour le remercier de toutes ses merveilles.
Ensuite, comparez les merveilles de la Création, dont Dieu dit que cela était très bon (cf. Gn 1, 31), avec ce déséquilibre sociétal, cette grande déstabilisation que connaît le monde actuel : déstabilisation de l’ordre des choses et de la vie humaine dans de nombreux domaines, déstabilisation des personnes sur le plan psychologique et psycho-affectif à cause d’exigences sanitaires démesurées et du climat de peur et de mensonge qu’entretiennent vos gouvernants et que propagent des médias serviles – ce qui a pour effet de terroriser des sociétés tout entières. Déstabilisation, aussi, pour beaucoup, à cause du « vaccin » (ou plutôt de l’injection) dont on vous rebat les oreilles à toute heure du jour, désigné comme l’unique panacée à un « virus » qui, en fait, ne présente un réel danger que pour des personnes très âgées ou victimes de comorbidités. Cette injection est, en réalité, l’instrument même d’un véritable viol collectif susceptible de transmettre la maladie à celui qui la reçoit et aussi de la répandre auprès d’autres personnes. Déstabilisation enfin, dans un avenir proche, à cause d’une possible abolition progressive de vos libertés par une obligation « vaccinale » étendue à l’ensemble de la population, incluant même vos enfants, dont vous, parents, êtes les seuls et uniques responsables au yeux de Dieu et de l’État – ce qui relève d’un abus d’autorité et de la plus pure inconscience ! – et au moyen d’une surveillance accrue de chaque individu et de contrôles numériques systématiques.
Nombre d’entre vous se demandent pourquoi cette déstabilisation serait intentionnelle : ce sont les promoteurs du fameux « nouvel ordre mondial », dont il est de plus en plus question à travers vos médias, qui sont les mieux qualifiés pour répondre à cette interrogation tout à fait légitime. Généralement liés au Diable par le biais de pratiques occultes, ennemis de la foi catholique et pilotés par l’esprit de l’Anti-Christ, ces gens bouffis d’orgueil entendent bien prendre la place de Dieu pour « trans-former » l’être humain selon leurs critères en un « homme nouveau » à l’image de Lucifer se révoltant contre Dieu, un être sur lequel ils puissent avoir un contrôle permanent afin de gérer, à terme, tous les peuples à une échelle planétaire.
Sans doute, frères bien-aimés, vous gausserez-vous : « Mais c’est de la science-fiction ! ». Eh bien non, c’est la plus pure des vérités ! Depuis quelque temps, le processus d’une transformation à la fois génétique et sociale est bien amorcé, et toutes ces mesures dont vous êtes aujourd’hui les témoins – musellement, confinement, couvre-feu, distanciation sociale, confiscation progressive de vos libertés et, pourquoi pas un jour prochain, d’une plus grande partie de vos biens, forces de l’ordre dans les rues, surveillance accrue de vos moindres faits et gestes ; mais aussi éclatement des familles, formation de clans ennemis, agressivité, délation, violence, etc. – n’en sont que les prémices ! Sachez, en tout cas, que vos gouvernants – à tout le moins ceux qui se font les complices de cette abomination – savent très bien ce qu’ils font, inféodés qu’ils sont à des êtres plus puissants qu’eux qui les choisissent et les dirigent.
Cependant, la chose la plus étonnante au milieu de toute cette confusion, c’est que les instigateurs de ces innovations visant à changer l’humanité ne s’en cachent point. Si vous procédez à des recherches intelligentes sur Internet, vous pourrez, en effet, trouver leurs projets et théories explicitement exposés. Mais ils sont généralement présentés sous un jour si favorable et si séduisant que certains parmi les élus* eux-mêmes – pasteurs et fidèles jusqu’aux plus hauts sommets de l’Église – s’en trouvent et s’en trouveront encore abusés (cf. Mt 24, 24).
C’est pourquoi, moi, Paul, l’Apôtre des nations, j’ai été dépêché par Dieu pour vous annoncer clairement la vérité : en dépit de tout ce que l’on peut vous raconter, frères bien-aimés, ces nouveaux « maîtres du monde », je vous le redis, sont habités par l’esprit de l’Anti-Christ. Ils veulent réellement faire disparaître l’homme et la femme tels que le Père-Créateur les a conçus (cf. Gn 1, 27), et toucher à l’Arbre de Vie (cf. Gn 2, 9 ; Gn 3, 24) pour les transformer en des créatures parfaites selon leurs critères, manipulables à merci et destructibles à souhait par le simple truchement d’armes numériques ou bactériologiques.
Ils veulent faire disparaître aussi l’amour et la charité de la surface de la Terre en éloignant physiquement les êtres humains les uns des autres, en les rendant suspicieux les uns vis-à-vis des autres jusque dans leurs propres familles, et aussi délateurs moyennant récompenses. Ils veulent détruire la foi catholique et la pratique religieuse afin que le nom de Jésus soit banni et disparaisse au milieu d’un magma de faux prophètes et d’imposteurs, promoteurs d’hérésies et de théories fumeuses pires que dans les premiers temps du christianisme.
Bien-aimés, si vous êtes des tièdes (cf. Ap 3, 15-16) qui n’ont ni le cœur ni l’intelligence pour contrer rapidement ces êtres pervers par la prière, l’aumône, le jeûne et le sacrifice, je vous le dis : Dieu n’aura pas pitié de vous ! Celui qui vous a modelés ne vous fera pas grâce (cf. Is 26, 11), et vous ne récolterez que le fruit de votre impiété, de votre insouciance et de votre naïveté – pour ne pas dire de votre bêtise.
Car cette transformation de l’humanité sur le plan mondial n’a, hélas, rien en commun avec la solide transformation spirituelle à laquelle je vous appelle dans mon Épître aux Éphésiens (cf. Ep 4, 1), qui consiste, pour chacun d’entre vous, à abandonner ses convoitises, ses mensonges et son péché pour mener une vie nouvelle, une vie libre, fondée toujours davantage sur l’imitation des vertus du Seigneur Jésus-Christ dans le but d’atteindre un état de sainteté.
En effet, je vous le répète, nul d’entre vous ne vit et ne meurt pour lui-même : si vous vivez et si vous mourez, vous le faites pour le Seigneur, et dans votre vie comme dans votre mort, vous appartenez au Seigneur (cf. Rm 14, 7-Cool. C’est pourquoi vous ne devez pas vous laisser abuser en devenant d’égoïstes petits robots soumis au pouvoir destructeur de tyrans criminels, sans cœur et sans foi.
La transformation que vous propose la sainte Église du Christ Jésus depuis ses origines – pour laquelle il est tout à fait opportun de susciter le concours de la Vierge Marie et de tous les saints -, une grande partie de l’humanité n’en a jamais voulu et n’en veut toujours pas. Hommes et femmes ont préféré, au fil des siècles, s’acoquiner égoïstement avec le Mal jusqu’à devenir étrangers à la vie divine. Alors, le Seigneur Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, mais bien qu’il fût la lumière véritable, le monde ne l’a pas reconnu (cf. Jn 1, 9-10) ; bien qu’il fût l’Amour incarné, le monde n’a pas voulu de lui. Si le monde avait voulu de lui, l’humanité ne serait point aujourd’hui sous l’emprise du Mal, celle du Diable.
Depuis des mois que ces messages vous mettent en garde contre la malhonnêteté  et les dangers de cette machination à dimension planétaire qui cherche délibérément à changer le monde par la force, qu’avez-vous fait et que faites-vous pour vous en démarquer ? Qu’avez-vous fait et que faites-vous pour l’éloigner de vous et de vos enfants ? Dominés par la peur ou victimes de votre insouciance, vous continuez délibérément à écouter les médias grand-public déblatérer sur les dangers du fameux « virus », et vous continuez à vous laisser museler, « couvrefeuter », et à vous précipiter à corps perdu vers des injections dont vous ne connaissez rien et qui, à plus ou moins long terme, selon votre âge, votre sexe, votre potentiel immunitaire ou votre hérédité, risquent de nuire profondément à votre santé et même à votre vie !
Malgré les avertissements que nous vous avons donnés au cours de ces derniers mois, nombre d’entre vous persistent dans leur aveuglement à suivre, comme des moutons, les inutiles et dangereuses directives « vaccinales » préconisées – voire imposées – par vos gouvernants sans jamais rien remettre en question. Aujourd’hui, comme vous l’ont annoncé ces messages, les vaccins commencent à montrer leurs effets délétères, et ce n’est, croyez-moi, qu’un début ! Au-delà des mensonges et des fausses interprétations, je vous conjure, frères bien-aimés, d’aller sur Internet chercher avec intelligence la vérité sur les chiffres et les preuves scientifiques des dangers qui vous menacent, et vous les y trouverez.
Depuis le Ciel, nous qui sommes témoins de tout cela prions inlassablement pour vous, mais, à cause de votre impiété, de votre insouciance et de votre naïveté – pour ne pas dire de votre bêtise -, nous assistons, impuissants, aux prémices de cette monstrueuse machination destinée à modifier à travers le monde entier, l’être humain tel que Dieu l’a créé.
Aujourd’hui, seule une réelle prise de conscience de la vérité de cette terrible supercherie, sciemment élaborée depuis plusieurs décennies, peut vous permettre de recouvrer votre liberté. Si votre désir de vivre une authentique spiritualité et de vous rapprocher de Dieu égalait celui de vous faire vacciner, et si vous obéissiez aux Commandements avec autant de soumission que vous suivez de pernicieuses contraintes sanitaires, vous contribueriez pleinement à l’installation du Royaume de Dieu sur cette Terre. Malheureusement, frères bien-aimés, en l’état actuel des choses, il n’en est pas vraiment ainsi !
Et vous, les incroyants, qui avez coutume d’accuser l’Église catholique d’avoir, à travers les siècles, imposé la foi chrétienne aux nations en massacrant ceux qu’elles jugeait infidèles, en culpabilisant les hommes à cause de leurs péchés et en suscitant chez eux la peur de châtiments éternels, comment pouvez-vous aujourd’hui vous laisser vous-mêmes museler, « couvrefeuter », terroriser, tuer, euthanasier et asservir de la sorte par vos propres gouvernants ? N’avez-vous donc plus souvenir des moments sombres de votre Histoire ? Comment pouvez-vous désirer autant un prétendu « vaccin » dont vous ne connaissez ni les effets secondaires ni les effets tout court ? Comment pouvez-vous faire confiance à de vénaux laboratoires pharmaceutiques qui, dès le principe, se sont couverts en déclinant toute responsabilité par rapport à la nocivité de leurs produits, et dont il est connu, par ailleurs, qu’ils sont déjà en procès pour avoir mis sur le marché des substances nocives ? Comment pouvez-vous faire confiance à des gouvernants qui n’ont cessé de se contredire et qui vous mentent effrontément et vous malmènent depuis des mois ? Comment pouvez-vous faire confiance à des médecins qui sont truffés de conflits d’intérêts et dénigrer ceux qui n’en ont point et ont le courage de dire la vérité ?
L’heure est grave, mes frères, car, tandis que vos pays ouvrent imprudemment leurs frontières à des ennemis de la foi catholique dont le but est de la détruire, ce sont aujourd’hui vos corps, temples de l’Esprit Saint, qui se voient assaillis et contraints d’ouvrir leur porte à des substances vénéneuses dont les effets risquent de leur être fatals !

« L’homme dans son luxe ne comprend pas,
il ressemble au bétail muet.
Ainsi vont-ils, sûrs d’eux-mêmes,
et finissent-ils, contents de leur sort.
Troupeau que l’on parque au shéol,
la Mort les mène paître. » (Ps 49 (Vulg., 48), 13-15)

Bien que sur Internet, vous puissiez trouver des mises en garde on ne peut plus explicites émanant des plus grands virologues, épidémiologistes et généticiens du monde entier, pourquoi ne cherchez-vous point à savoir ? pourquoi ne cherchez-vous point à comprendre ? Ils ont fait de vous des souris de laboratoire chloroformées, ces êtres qui se prennent pour des dieux mais dont la pensée est enténébrée, le cœur endurci et le sens moral vicié (cf. Ep 4, 18-19) !
Frères bien-aimés, ce n’est pas pour vous ennuyer que je vous dis tout cela mais pour vous mettre en garde et pour vous inciter à fortifier votre foi, à prier ardemment, à faire l’aumône, à jeûner et à faire des sacrifices pour l’avenir du monde au lieu de vous abandonner à la peur dans un contexte mortifère sans aucun recul, aucune réflexion ni aucune recherche de la vérité.
Transformez vos cœurs, suivez les Commandements et vivez une vie sainte. Devenez des « hommes nouveaux » et ne faites plus qu’un dans la foi, l’espérance, la charité, et la connaissance du Fils de Dieu (cf. Ep 4, 12-13). Alors, vous deviendrez des temples de l’Esprit Saint (cf. 1 Co 6, 19), capables d’agir sur le Cœur du Seigneur Jésus, qui a dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que je fais ; et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers le Père. Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils » (Jn 14, 12-13). À lui la puissance et la gloire pour les siècles des siècles ! Amen.
Je vous bénis,

+ Paul, Apôtre de Jésus-Christ

* Ceux qui ont reçu l’appel de Dieu et cherchent à y répondre du plus profond de leur conscience.
 
Approbation de l’Abbé Marc-Antoine Fontelle o.b., docteur en théologie.

====================================================================================
Covid Sacry_12


Dernière édition par Philippe le Lun 16 Aoû - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 16 Aoû - 10:46

En 1930 celui qui aurait dit que le but d'Hitler était de tuer tous les juifs et asservir l'Europe aurait été accusé de calomnie et de complotiste. Le mal est tel qu'on ne peut l'accuser avant l'heure, même si le bon Dieu nous souffle toujours l'évidence dans l'oreille. Mais si on ne peut affirmer sans preuve, on peut et on doit se poser des questions. Attali qui veut euthanasier les plus de 65 ans, Bill Gatte qui veut réduire la population par moyen chimique, idée de grand remplacement ici et là et remplacer la sainte Vierge par la déesse Pachamama avec l'approbation du soi-disant pape et le vrai pape souffrant de je ne sais quel retour en enfance cautionnant le fau pape, bref le foutoir, etc...L'idée du Nouvel Ordre Mondial est dans l'air, mais surtout il ne faut pas le dire sous peine d'être discrédité. Macron viole notre paradigme, les protocoles sanitaires, les principes de liberté, de bon sens et de raison tout en refusant l'autorité des hommes de science pour écouter ceux liés par des conflits d'intérêts, et il le sait très bien. Et le grand patron de tout ça c'est le diable, parce que nous sommes devenus des "bofs" ayant apostasié le Christ, des moutons bêlants. Pédagogie noire, "c'est pour ton bien mon enfant". Alors c'est quoi la prochaine étape, une formidable intelligence artificielle d'un ordinateur quantique qui gérera la vie des sept milliards d'individu de la planète Terre au centime près sur le plan économique, psychologique, sanitaire et spirituel ? L'image de la bête à qui on va donner le pouvoir de parler, comme nous le prophétise l'Apocalypse de Jean ? Cette image apportant l'ordre et la paix, la paix du monde et non celle du Christ ? Avec le pas sanitaire, on entre dans le processus du signe de la bête.

====================================================================================
Covid Sacry_12


Dernière édition par Philippe le Lun 16 Aoû - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 16 Aoû - 10:48

Ci joint un commentaire de Philippe Poindron. C'est parfaitement clair.



Il paraît que monsieur Florian PHILIPPOT m'a cité dans une émission de BMFTV, et s'est vue rétorquer que ce n'est pas parce que l'on est médecin (ou virologue) que l'on dit la vérité. Je ne connais pas monsieur PHILIPPOT ; je suis honoré qu'il ait pris mes propos en considération. Quant au petit monsieur de BFMTV, je lui dirais, si je le connaissais, que mes propos sont fondés sur la littérature, que je cite mes sources et qu'elles sont analysées par des pairs (peer reviewed papers). Quand on nous dit que 80 % des patients hospitalisés (en France) ne sont pas vaccinés, on omet de souligner que 20 % d'entre eux le sont. Ces chiffres d'ailleurs ne correspondent pas à ce que disent les autorités de santé israélienne, islandaise, anglaise, voire américaine. Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et qui, pour des raisons que je ne m'explique pas se fait le propagandiste de contre-vérité ! Non, les vaccins ne protègent de l'infection, non, ils n'empêchent pas la transmission du virus, oui, ils diminuent dans une mesure relativement appréciable la survenue de cas graves, mais ne les préviennent pas absolument, oui, ils ont des effets indésirables, dont certains sont graves, voire mortels. Ces effets sont relativement rares. Toutefois (et je m'étonne que nul statisticien ne se soit intéressé à ce problème) certains d'entre eux miment les effets de la maladie naturelle. Tout cela peut être vérifié en consultant le VAERS américain, le statistiques de l'ANSM, et les publications relatives à la Covid-19 mises en ligne sur PubMed. La plupart de ces articles sont libres d'accès et les journalistes peuvent les lire ; mais ils préfèrent lire les commentaires de monsieur ATTAL, de monsieur MACRON ou de monsieur VERAN. A chacun ses sources. Je préfère les miennes;

====================================================================================
Covid Sacry_12

Françoise aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6474
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 16 Aoû - 14:39

Merci @ vous deux, les Philippe !  Smile

Le professeur Philippe Poindron, virologue, que nous comptons parmi nos amis est un sage que nous respectons énormément ; ses avis et analyses comptent pour nous. 

Nous ne sommes pas des rats de laboratoire, non mais !   affraid

Covid Ns_ne_10

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMar 17 Aoû - 11:02


====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6474
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMar 17 Aoû - 17:59

Vaccin et variant Delta - Prof. Didier Raoult - IHU Méditerranée Infection - 17 août 2021 -




====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMar 17 Aoû - 19:29

Philippe Poindron




Je reprends ici un article de France Soir publié par Alain TRANCHANT. Pour éviter la critique de mon ami Luc qui disait ignorer que France Soir fût un journal scientifique, j’ai recherché soigneusement les sources de ces informations. Je donne en annexe les qualités de trois infectiologues immunologistes et les liens qui donnent accès à des informations plus directes. Je sais, c'est un peu long, mais c'est très informatif. Le laisser-passer sanitaire est inutile et dangereux.

"On ne gouverne pas un peuple par la peur ou le chantage. Au total, M. Macron donne encore raison au cardinal de Retz : "Quand on a fait un mauvais choix, on est toujours tenté de s'en tirer par un choix pire encore". Le problème, c'est que le peuple français n'a pas à payer le prix des erreurs stratégiques d'un pouvoir qui, après avoir cédé à la panique, navigue à vue, en feignant de ne pas voir ce qui se passe autour de nous en Europe et dans le reste du monde.
Partout, des voix s'élèvent pour dire que la réponse à la pandémie, à la succession des variants, ne peut pas se trouver dans la vaccination. Il suffirait au Président de disposer d'une revue de presse bien faite pour le vérifier.
En Grande Bretagne, où l'on a beaucoup vacciné, c'est le professeur Sir Andrew Pollard qui affirme que "l'immunité collective n'est pas possible", parce que le variant delta "infecte encore les individus vaccinés". En Islande, où la population des plus de 16 ans est vaccinée à hauteur de 93 %, c'est M. Guonason, responsable de la santé du pays, qui soutient "qu'obtenir l'immunité collective par la vaccination générale est hors d'atteinte". En Israël, c'est le docteur Kobi Haviv qui nous apprend que "95 % des patients gravement malades sont vaccinés et que 85 à 90 % des hospitalisations concernent des personnes entièrement vaccinées" ; il constate aussi que "l'efficacité des vaccins diminue ou disparaît". Toujours en Israël, c'est le professeur Ash qui souligne : "Nous savons que le déclin de l'efficacité du vaccin touche tous les âges, nous voyons que des personnes de 40 ans et plus peuvent tomber gravement malades". Aux Etats-Unis, c'est la directrice du Centre de contrôle des maladies (CDC), Rachelle Walensky qui lance une alerte sur les personnes vaccinées, considérées comme des bombes virales qui menacent la santé de tous lorsqu'elles ne respectent pas les gestes barrières. Aussi le CDC a-t-il "mis à jour son guide pour les personnes vaccinées" le 27 juillet, en "recommandant que chacun porte un masque en intérieur, dans les zones de transmission haute et forte, quel que soit le statut vaccinal". En France, là où "la Grande muette" ne vise plus seulement l'armée, mais désormais un monde médical sous la menace de l'Ordre et du pouvoir politique, des professeurs d'université disposant, du fait de leur statut, d'une liberté de parole, nous confirment depuis Marseille, et son désormais célèbre IHU-Méditerranée Infection, que "les vaccinés sont aussi contagieux que les non-vaccinés" (professeur Parola), que "les vaccinés ont des charges virales plus élevées que les non-vaccinés" et que "quand on est infecté, le vaccin n'empêche pas la circulation du virus" (professeur Lascola).Alors que deux catastrophes nous avaient été annoncées, le pronostic des "experts" tourne au fiasco. D'abord, en Inde. Quand bien même, je cite ici le Dr Maudrux, "les vaccinés ne représentaient que 3 % de la population" de cet immense pays, la vague épidémique s'est éteinte "avec la seule arme dont il disposait : l'Ivermectine". Et, "en intensité, le nombre de cas par million d'habitants a été de moitié inférieur à la France". Autre catastrophe prévue par les grands spécialistes de la désinformation : en Angleterre, avec la levée des restrictions le 19 juillet. Résultat : le nombre de cas positifs a baissé de moitié ! Evidemment, cela ne fait pas les gros titres des journaux, écrits, parlés ou télévisés. Et le pire, le plus accablant pour M. Macron et son ministre de la Santé, c'est qu'il se produit ainsi très rigoureusement ce que l'on pouvait lire dans le mémoire destiné à la section du contentieux du Conseil d'Etat daté du 28 mars 2021. La Direction des affaires juridiques du ministère des solidarités et de la Santé écrivait en effet : "Les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d'inefficacité du vaccin ou de réinfection post vaccinale (...) du fait de la virulence d'un variant". Le fait que les personnes, alors vaccinées, étaient nécessairement des personnes âgées, ne change évidemment rien à l'affaire. C'est le professeur Mc Cullough qui a manifestement raison quand il qualifie le vaccin d'"obsolète". Alors, votre vaccin obsolète, je vous le laisse bien volontiers, Monsieur le Président, surtout quand je vois dans mon entourage les effets secondaires de l'injection. Je ne consentirai à votre vaccination que lorsque vous aurez expliqué aux Français à la télévision par quel miracle la vaccination de masse pourrait avoir en France un résultat autre que partout dans le monde, quand je vous aurai entendu parler des effets indésirables et des décès liés à ces produits en phase expérimentale, quand vous aurez abordé le refus d'appliquer les contrats d'assurance-vie et l'absence de toute responsabilité des laboratoires en cas de dommages graves ou irréversibles sur les personnes vaccinées.
Enfin, Monsieur le Président, au lieu de rester enfermé dans le dogme désormais "irresponsable", pour parler comme vous, du "tout vaccin", au lieu de menacer les Français d'un nouvel enfermement, au lieu de mettre une fois encore une partie des Français dans la rue, comme cela restera la "réussite" incontestable et ineffaçable de votre mandat, ne pourriez-vous pas tenir le langage de M. Lieberman, ministre des finances d'Israël: "Il n'est pas clair qu'il y ait une corrélation entre un confinement et une baisse des (cas) confirmés et des patients dans un état grave. Ce qui est clair, c'est qu'il existe une corrélation entre le confinement et les dommages économiques. Nous devons nous préparer à vivre aux côtés du coronavirus. Tout comme nous savons vivre aux côtés de la grippe, il en va de même pour le coronavirus".
Parce qu'il n'y a pas de politique qui vaille en-dehors des réalités, il est d'une urgence absolue de mettre le soin, et donc les médecins, au cœur du dispositif de lutte contre le virus."

Sir Andrew POLLARD.
Sir Andrew John Pollard FHEA FMedSci est professeur d'infection et d'immunité pédiatriques à l'Université d'Oxford et membre du St Cross College d'Oxford. Il est pédiatre consultant honoraire à l'hôpital John Radcliffe et directeur de l'Oxford Vaccine Group.
Delta variant renders herd immunity from Covid ‘mythical’
Head of Oxford Vaccine Group rules out overall immunity, but also questions need for booster jabs
https://www.theguardian.com/.../delta-variant-renders...

Þórólfur GUONASON.
https://www.lesechos.fr/.../covid-19-lislande-sinterroge...

Dr Kobi HAVIV.
Israël : selon le Dr Kobi Haviv, directeur médical de l’hôpital Herzog à Jérusalem, La plupart des patients atteints de Covid-19 sont entièrement vaccinés
"Le 5 août, le Dr Kobi Haviv, directeur médical de l’hôpital Herzog à Jérusalem, a déclaré lors d’une interview sur la chaîne 13 TV News, que 95 % des patients hospitalisés pour une forme sévère de Covid-19 sont vaccinés. Il a aussi indiqué que 85 à 90 % des patients sont entièrement vaccinés et que l’hôpital « ouvre de plus en plus de salles Covid. »"
=AT1LBRM0jpcCF0VZ1gHt0RY0-fNd-Baj7-hIvmFCIF9Bp5sRbIqPD69tQpeTPwfxmxsANx524cciTRKiv8kWheSoYWpI_KkMb4-9d4VDs8iZjEDI1RhTJ3EEervv9aashYQ2taGHlkccq_XEhBKHtgntfEZ4ZIEBTcE8UQ9UqsBjcFYvvhIjIBGb9A]https://www.visiontimes.fr/.../israel-selon-dr-kobi-haviv...


Covid Safe_image.php?d=AQHPbkhDBIi1xrvp&w=500&h=261&url=https%3A%2F%2Fwww.visiontimes.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F08%2Fisrael-patients-atteints-covid-19-vaccines





VISIONTIMES.FR
Israël : selon le Dr Kobi Haviv, directeur médical de l’hôpital Herzog à Jérusalem, La plupart des patients atteints de Covid-19 sont entièrement vaccinés

====================================================================================
Covid Sacry_12

Françoise aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyJeu 19 Aoû - 18:29

https://srbeghe.blog/2021/01/17/le_coronavirus_ou_ce_qui_en_tient_lieu/

Dimanche 17 janvier 2021
Le coronavirus ou ce qui en tient lieu




Quand la terre se révoltera de l’abus auquel elle a été soumise, les hommes se révolteront à leur tour à cause de la pénurie à laquelle ils auront été soumis. Leur révolte les rendra voleurs et chapardeurs et ils n’accepteront pas leur nouvelle condition de privation. Les hommes ont bénéficié de tant de variété dans leurs besoins dits vitaux, qu’ils n’accepteront pas la privation. Ils se révolteront et racketteront les plus grandes enseignes ; les petits commerces en ville seront également visés. Ces petits commerces déjà déficitaires par la fermeture que l’Etat leur a imposée seront définitivement fermés et leurs propriétaires viendront grossir les rangs des insurgés.
L’Etat essayera de leur apporter quelques aides insuffisantes mais ce sera sans effet guérisseur. L’homme a le devoir de travailler et, sans travail, il ne satisfait ni à sa propre condition de travailleur ni à ses devoirs familiaux. Il perdra l’estime de soi et beaucoup ne le supporteront pas.
Quand l’Etat empêche ses administrés de subvenir à leurs besoins, il est non seulement injuste mais criminel. La règle de confinement peut être acceptée un temps mais si elle dépasse la mesure exceptionnelle pour devenir habituelle, elle est préjudiciable à ceux qu’elle malmène et elle devient injuste et criminelle.
A présent, la dose d’acceptabilité est atteinte et si l’Etat ne revient pas sur cette mesure pour permettre aux habitants de gagner leur pain quotidien et celui de leur famille, il sera devenu hostile et criminel. L’Etat a le devoir de protéger ses administrés. Si la protection contre la maladie devient elle aussi mortifère, son autorité est vile et ses décrets inhumains. Cet état de choses est inacceptable et les habitants cesseront de l’accepter au risque d’attraper la maladie à combattre. Cette maladie est moins grave que la peste des siècles passés or, en ces temps reculés, il n’y avait aucun confinement.
Les hommes, s’ils étaient mus par des sentiments chrétiens et charitables, s’occupaient des malades et leur apportaient consolation et réconfort. Or l’Etat, en la maladie actuelle, agit à l’inverse de la charité et du réconfort. Il isole les malades, il interdit aux familles de les aider ou de les soutenir, et ces pauvres malades peuvent mourir sans affection ni secours de la sainte Eglise catholique et romaine.
Cette gestion de la maladie est dirigée par des cœurs secs, par des gens névrosés et par des dirigeants sans âme. Ces hommes ne sont pas dignes de leur fonction et lorsque viendra leur tour d’être présentés devant le Tribunal de Dieu, ils baisseront la tête plus bas que leurs talons et leurs excuses ou leurs justifications ne seront même pas entendues. Puissent-ils se repentir et demander pardon à Dieu avant ce moment terrible et sans mensonge.
Oui, il est bon de se protéger de cette maladie car elle est produite par l’homme, non par un fait naturel. Elle est, par conséquent, plus nocive qu’un phénomène naturel car elle est précisément non naturelle. Toute atteinte volontaire à l’œuvre de Dieu, comme des bombes ou des tirs, est plus nocive que les nuisances dites naturelles, qui ont un rôle de balancier, non de destruction unilatérale.
Cette maladie, issue de la main humaine, est désastreuse quand elle touche des personnes déjà malades, car le processus de guérison de la première vulnérabilité est ébranlé. Ces personnes ne peuvent surmonter deux agressions alors qu’elles étaient déjà en difficulté. Ce n’est donc pas cette maladie qui tue, mais la combinaison des faiblesses qui ont raison de la fragilité de la personne affaiblie. Il est donc faux – et c’est Moi, Jésus-Christ, qui le dis – d’imputer cette maladie aux décès des personnes fragiles alors que cette maladie seule ne saurait faire périr le plus grand nombre.
Je sais tout de cette maladie, de sa naissance, de sa diffusion, de sa nocivité, et Je jugerai les hommes qui en sont responsables avec la fermeté et la justesse qu’un tel homicide mérite. Ceux qui portent cette responsabilité ont nui non seulement à chaque homme qui en a été impacté, mais aussi à l’œuvre divine de création. Leur responsabilité est immense et leur châtiment le sera aussi.
Que les hommes qui tombent dans ce piège prient pour leurs bourreaux et que ceux-ci prennent conscience de leur faute avant qu’il ne soit trop tard.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyVen 20 Aoû - 20:34

La Rochelle un médecin généraliste veut rompre la loi du silence


====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 22 Aoû - 22:21

https://srbeghe.blog/2021/03/12/mesures_et_traitement_officiels_recommandes/

Vendredi 12 mars 2021
Mesures et traitements officiels recommandés




Quand le monde est entré en ce temps de maladie et de contagion, les hommes ont eu peur de ce qui leur était annoncé : la pandémie. Le monde entier était sous la menace d’une mort imminente et, pour sauver les populations, il fallait les enfermer. C’est ce qui s’est passé, et les populations ont été craintives et obéissantes. A présent, ce sont les vaccins qui doivent leur être injectés et elles le désirent dans leur plus grand nombre parce que les autorités les leur recommandent. Alors elles obéissent. C’est normal qu’elles obéissent puisque leurs supérieurs ordonnent. Mais qu’ordonnent-ils ? Est-ce pour leur bien ou non ?
C’est ici que Moi, Jésus-Christ, Je les informe que ces vaccins ne leur sont pas inoculés pour leur bien. Ce qui leur est injecté est un conglomérat de substances inutiles et malsaines. Leur bonne santé approximative subira des effets secondaires à plus ou moins long terme, compte tenu de leur état personnel. Une bonne santé luttera plus efficacement qu’une moins bonne, selon que l’un ou l’autre sera plus ou moins sensible à telle ou telle substance incluse dans la dose injectée. Cette injection est mal conseillée car elle est recommandée alors qu’elle ne devrait pas l’être.
Je vous recommande, Mes enfants, si cela vous est possible de ne pas vous faire inoculer cette substance vénéneuse. Oui, elle peut être considérée vénéneuse parce qu’elle est nocive. Qu’est-ce qu’un venin ? C’est, dit le dictionnaire Larousse, » un liquide toxique secrété chez certains animaux par un organe spécial et qui se communique par une piqûre ou une morsure. Au sens figuré, c’est aussi de la malignité, une haine cachée ». Cette explication convient au liquide toxique qui est injecté au moyen d’une piqûre faite par des personnes aux ordres d’autorités mal intentionnées.
Quel en est le but ? Il faut se poser cette question. Le but est la diminution de la population qui occupe la terre ; si ce but est atteint, il y en a d’autres aussi : le contrôle de ceux qui restent sera plus aisé, car moins il y a de personnes à contrôler, plus facile ce sera. De plus, le monde est abîmé, la terre est aride dans les déserts et dans de grandes étendues surexploitées où elles tarissent à cause de la surenchère d’engrais et de pesticides. Le monde pourra être dirigé par une robotisation dans de nombreux domaines industriels et les grandes compagnies internationales préfèreront robotiser leurs cadres plutôt que d’en engager. La main d’œuvre sera de moins en moins nécessaire et trop d’employés coûtent cher.
Tous ces scénarios engagent les têtes pensantes qui gouvernent le monde à réduire la population et quoi de mieux pour l’éliminer que d’introduire une pandémie ? Elle est pourtant molle, cette pandémie, alors il faut l’aider au moyen de vaccins qui ne sont pas des protecteurs mais des inhibiteurs. Ce qui se passera sera peu remarqué parce que les morts s’étaleront sur une période relativement longue de telle sorte que les vaccins ne devraient pas être incriminés. C’est ainsi que la pandémie, ou appelée telle, est une arme de guerre et le vaccin son soutien.
Quand viendra votre tour d’être vaccinés, vous pouvez le refuser. Vous risquez d’être bannis, en ce sens que la vie qui sera la vôtre sera privée de beaucoup de choses. Vous ne pourrez pas faire ceci, vous ne pourrez pas faire cela, mais vous serez vivants et votre santé ne sera pas en danger de lâcher tout à coup. Confiez-vous alors à la prière, à la divine Providence qui prend soin des Siens et qui leur assurera le nécessaire. La parabole du lys des champs est à relire et à méditer : Mt 6, 25-34. Cette parabole se termine ainsi : « cherchez d’abord le Royaume et sa justice et tout cela vous sera donné par surcroît (…) Ne vous inquiétez pas du lendemain (…) A chaque jour suffit sa peine. »
Je vous aiderai, Mes enfants, Je suis toujours présent par Ma divine Providence. Il vous faudra être confiants, fervents et disposés à Me confier vos soucis, votre vie, vos familles. Je veillerai et vous ne manquerez de rien qui ne soit vraiment nécessaire. Que Dieu vous bénisse. Je vous aime et suis auprès de vous.

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 23 Aoû - 11:30

https://www.breizh-info.com/2021/08/23/169324/covid-19-et-point-de-situation-dans-le-monde-au-21-aout-quels-sont-aujourdhui-les-premiers-resultats-de-lexperimentation-vaccinale-de-masse/?fbclid=IwAR0YCl3siv50oeBQMkhhWnVFwpQJBiFiyzqyxni_qTjJL9izzzouaOEmC8g


Covid-19 et point de situation dans le monde au 21 août. Quels sont aujourd’hui les premiers résultats de l’expérimentation vaccinale de masse ?


Quels sont aujourd’hui, les premiers résultats de l’expérimentation vaccinale de masse ?
 32,3% de la population mondiale aurait reçu au moins une dose d’un vaccin COVID-19 et 24,3% seulement seraient complètement vaccinés.
4,91 milliards de doses auraient été administrées dans le monde et 34,94 millions seraient désormais administrées chaque jour, en utilisant trop souvent des mesures coercitives, dans des pays occidentaux qui voudraient se poser en modèle pour le reste du monde.
1,3% seulement des habitants des pays à faible revenu ont reçu au moins une dose. Ils ont, il est vrai, parce qu’ils sont plus jeunes, une mortalité Covid très inférieure aux pays les plus vaccinés.
Covid 49
Extrait d’un point de situation vaccinal au 20 août 2021
Le 20 août 2020, sans vaccin, la planète enregistrait 259 000 nouveaux cas et 6 172 décès/jour (moyenne des 7 derniers jours), après une première vague très meurtrière en Europe.
Le 20 août 2021, après 4,91 milliards de doses injectées, la planète enregistre 648 344 nouveaux cas/jour, 9 669 décès/jours (moyenne des 7 derniers jours)
À l’échelle planétaire, aucune amélioration de la situation n’est donc encore perceptible, bien au contraire. On me rétorquera que la situation serait bien pire si l’on avait adopté d’autres stratégies de lutte contre la pandémie.
C’est une affirmation commode et gratuite qui est, bien heureusement, démentie par les faits :
1 – En Suède, aucune des prédictions apocalyptiques des experts autoproclamés ne s’est réalisée. 96 000 décès en 1 mois prévus par les experts ?  Dans la vraie vie, 14 500 en un an et demi, bilan réalisé sans aucune des mesures folles que la France a connue. La Suède, plus contaminée, plus âgée et moins vaccinée que la France est aujourd’hui sortie de l’épidémie, dans la sérénité, alors même que la France continue d’’y patauger.
2 – En Islande, en Israël, au Royaume Uni, pays supposés être les plus immunisés ou protégés au monde  par le vaccin ou la guérison de la maladie (Entre 80 et 90%), la contamination et/ou la mortalité explose parmi les doubles vaccinés.
Ainsi, en cinq semaines, l’Islande, pays de 300 000 h, le plus vacciné au monde, est passé de 2 à 119 nouveaux/cas jours. En 1 mois, en Israël, le nombre de nouveaux cas a été multiplié par 7 et la mortalité quotidienne par 20, atteignant aujourd’hui des nombres considérables qui, rapporté à la population, sont bien supérieurs à la mortalité que nous connaissons en France. Au Royaume Uni, en deux mois la mortalité a été multipliée par 9 et continue d’augmenter.
3 – Curieusement, et c’est une autre exception française, il n’y aurait, selon les déclarations officielles, que des non vaccinés dans les réanimations et dans les décès enregistrés en France… Curieusement aussi, aucun des nombreux effets secondaires recensés dans d’autres pays  ne semble apparaître en France et leur nombre, largement sous évalué n’est pas porté à la connaissance  du public.
En clair, le slogan répété inlassablement par les politiques et leurs relais médiatiques : «Tous vaccinés, tous protégés » apparaît chaque jour un peu plus mensonger et contre productif.
Mensonger parce que ça n’est manifestement pas vrai à l’échelle mondiale, si l’on en croit  l’évolution actuelle de l’épidémie dans les pays les plus vaccinés. Les vaccins actuels, élaborés à la hâte, et toujours en expérimentation, ont été conçus pour contrer le virus souche de Wuhan. Ils ne semblent pas adaptés et très efficace pour contrer les nouveaux variants et peut être ceux qui pourraient bien apparaître l’hiver prochain…
Contre-productif parce que les plus crédules des vaccinés se croient « immunisés » par un QR code de pass sanitaire et ne respectent plus les gestes barrières et les précautions élémentaires nécessaires en cas d’épidémie. Ces gens là deviennent, avec les encouragements et la bénédiction des autorités politiques et de santé, des dangers publics pour la santé de la population, vaccinée ou non. Les évolutions observées en Israël et au Royaume Uni ayant une fâcheuse tendance à se reproduire en France, avec un décalage, les perspectives ne sont pas réjouissantes pour l’ automne à venir. La perspective existe d’une « fuite en avant vaccinale » avec une 3ème dose à suivre et pourquoi pas une 4ème, une 5ème, avec des vaccins qui auront toujours une guerre de retard sur des variants.
La vaccination va-t-elle devenir obligatoire tous les ans ? Tous les semestres ? Tous les mois ? Au plus grand bénéfice des laboratoires pharmaceutiques, et des hommes politiques qui bénéficient de leurs largesses lors des campagnes électorales ? Ou finira-t-on par se rabattre sur le « vivre avec » en utilisant des traitements précoces qui ont fait leurs preuves et rendra-t-on aux praticiens l’entière liberté de prescrire ? L’avenir très proche nous le dira.
Quelques vidéos à ne pas manquer sur la vaccination :
Celle de notre futur retraité Didier Raoult qui s’exprime sur le vaccin et le variant delta :
et une deuxième du même auteur visionnée 1,3 million de fois :
Une analyse factuelle de l’évolution des narratifs politiques et sanitaires sur les bienfaits du vaccin.

Rapport de situation planétaire Covid du 21 août 2021 0h00 GMT

Observations factuelles : La contamination et la mortalité sont, au 21 août 2021 et après 4,9 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées (à très peu près, le double) de ce qu’elles étaient en 2020, à la même date, sans vaccination, à la suite d’une première épidémie très meurtrière.
Les pays les plus pauvres, dont 1,4% seulement de la population est vacciné, sont ceux qui affichent les taux de mortalités Covid les plus faibles (inférieurs à 1, mais le plus souvent à 0,5 pour mille).
Les pays les plus riches, les plus « avancés », les plus vaccinés (de 50% à 90%), les plus assistés médicalement, mais aussi les plus âgés, les plus fragiles, les plus touchés par le surpoids et l’obésité, sont ceux qui continuent d’afficher les taux de mortalité les plus élevés au monde. (supérieurs à 1, voire à 2 ou 3 pour mille).
Après 18 mois d’épidémie, le taux de mortalité Covid planétaire reste dérisoire (0,568 pour mille habitants), comparé à d’autres maladies plus ou moins difficilement curables (cancer, sida et surtout « famines »…).
La population terrestre continue donc d’augmenter, malgré la Covid au rythme élevé de 70 à 73 millions d’habitants par an.
En 18 mois d’épidémie, 4,43 millions d’individus, très âgés, fragiles et souvent déjà malades sont décédés « avec la Covid » alors que plus de 110 millions d’individus sont décédés dans le monde, de bien d’autres causes.
Il faut donc RE…LA…TI…VI…SER, apprendre à « vivre avec », apprendre à « traiter précocement » pour limiter la mortalité, comme on l’a déjà fait dans le passé pour nombre de maladies. Il faut aussi, en Europe, cesser de supprimer des lits d’hospitalisation, en pleine épidémie, au nom de la « rentabilité », alors que notre population vieillit et donc se fragilise et faire semblant de s’étonner (pour nos politiques et leurs « conseils scientifiques » sponsorisés par « Big Pharma »), que nos structures hospitalières soient saturées.
En Europe, la gestion suédoise de l’épidémie qui a donné, depuis le début, des résultats bien meilleurs que les nôtres,  devrait désormais être prise en exemple, en palliant ses faiblesses dans la prise en charge et le traitement des personnes âgées en établissements hospitaliers.
Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, puis baissé fortement en mai et juin les nombres hebdomadaires de contamination et de décès sont repartis à la hausse depuis début juillet, en dépit d’une vaccination de masse déjà bien avancée dans de nombreux pays. Mais ces indicateurs plafonnent aujourd’hui, ce qui semble indiquer que le pic épidémique planétaire du « variant delta » semble bien être franchi ou très proche de l’être.
Cette évolution reste très contrastée d’un pays à l’autre. La situation s’améliore désormais progressivement en Amérique latine et en Afrique, elle s’est stabilisée en Asie, elle se détériore assez nettement aux USA et, à un moindre degré en Europe qui marchent désormais vers l’automne. En Europe, c’est la Russie qui enregistre toujours les pertes les plus sévères, mais la contamination y est désormais en baisse. En Asie, les pertes restent sévères en Indonésie mais la situation s’y améliore désormais rapidement. En revanche, la situation se détériore au Sri Lanka, en Malaisie et en Thaïlande. L’Inde, est très largement sortie d’un épisode épidémique sévère qui a duré deux mois. Le nombre hebdomadaire de décès en Inde poursuit sa baisse. Cette baisse devrait continuer dans les jours prochains. Notons que c’est le traitement précoce et massif à l’ivermectine et non la vaccination qui est à l’origine cette évolution spectaculaire, puisque moins de 10% de la population indienne ont reçu, à ce jour, leurs deux doses requises.
En dépit d’une vaccination à marche forcée et très avancée (au Chili, par exemple), la situation de l’Amérique latine, dont de nombreux pays sont toujours en hiver austral, ne s’améliore pas très vite.
La situation de l’Afrique s’améliore presque partout à l’exception notable de l’Afrique du Sud, qui vaccine pourtant beaucoup plus que les autres pays africains. Dans ce pays, la contamination et la mortalité continuent d’augmenter sensiblement….

*

Présentation des courbes de contamination et de décès planétaires
Covid 50
[size][url][/url][/size]
S’agissant de la mortalité, après un point bas observé le 5 juillet dernier. Le nombre de décès est reparti en  hausse sur tous les continents depuis 45 jours.
Covid 51
[size][url][/url][/size]
À noter que l’arrivée de la vaccination n’a pas changé grand-chose, à ce jour. Aujourd’hui, 4,9 milliards de doses de vaccin auraient été injectées mais moins de 24% seulement des habitants de la planète « auraient » reçu leurs deux doses de vaccin.
1,4% des populations des pays les plus pauvres aurait reçu « au moins une dose » de vaccin.
Les taux de guérison sont très rassurants, sur 212 millions de personnes déclarées positives à la Covid depuis le début de l’épidémie, 190 millions ont été déclarés guéris, soit près de 90%. 17,6 millions seraient encore en cours de soin, 4,4 millions seraient décédés « avec la Covid », et pour l’énorme majorité de ces derniers, des personnes déjà très âgées, atteintes de comorbidité et ayant dépassé l’espérance de vie de leur pays d’origine.
Ces taux de guérison varient d’un continent à l’autre en fonction de l’âge des population concernées et surtout de la gestion plus ou moins efficace de l’épidémie. Mais il est aujourd’hui presque partout proche de 90% à l’exception des pays les plus affectés du moment.
Pour conclure cet avant propos, le lecteur est invité à prendre connaissance, d’une vidéo en lien ci après sur la gestion de l’épidémie en France : youtube.com/watch?v=TaezxvjUo7g

*

Le point sur la  situation au samedi 21 août 2021 0h00 GMT

 Depuis le début de l’épidémie :
220 pays ou territoires ont été affectés par le virus, pour 211,5 millions de cas déclarés, 4,43 millions de décès, 190 millions de guérisons 17,8 millions de cas « actifs » dont 109 000 en état critique.
35 pays ont déclaré plus de 16 700 décès depuis le début de l’épidémie et comptent 91% des décès avec, dans l’ordre des pertes (USA, Brésil, Inde, Mexique, Pérou, Russie, Royaume Uni, Italie, Colombie, Indonésie, France, Argentine, Iran, Allemagne, Espagne, Afrique du Sud, Pologne, Turquie, Ukraine, Chili, Roumanie, Équateur, Philippines, République Tchèque, Hongrie, Canada, Belgique, Bangladesh, Pakistan, Tunisie, Irak, Bulgarie, Bolivie, Pays Bas, Portugal.
À l’échelle de la planète, la mortalité liée à la « pandémie » atteint désormais une moyenne quotidienne sur les derniers 7 jours de 9 669 décès/jour (quasi-stable depuis 15 jours).
Si l’on s’en tient  à l’évolution des quatre indicateurs (contamination, cas actifs, cas critiques et décès déclarées), la situation est quasi-table aujourd’hui dans le monde.
À la lecture du tableau qui suit, on  réalise à quel point la mortalité reste faible et baisse en Afrique, plus forte mais en baisse en Amérique latine (Brésil, Argentine, Colombie), faible mais en hausse nette en  Amérique septentrionale, en Europe et en Océanie ; plus élevée encore mais en légère baisse en Asie (Indonésie, Iran, Inde, Vietnam …), qui reste l’épicentre actuel de l’épidémie.   
Covid Covid-19-4-20210822
[size][url][/url][/size]
Bilan au 21 août 2021 0h00 GMT du nombre de cas et de décès par grande région du monde :
Covid Covid-19-5-20210822
[size][url][/url][/size]
Les bilans les plus lourds de la journée d’hier ont été ceux de l’Indonésie, des USA, du Brésil, du Mexique et de la Russie. Ces cinq pays ont déclaré, à eux seuls, près de 50% des nouveaux décès de la planète.
L’Océanie, l’Afrique et l’Asie enregistrent une part des pertes mondiales de 26,6% alors qu’elles regroupent 77% de la population. L’Europe et le continent américain (Nord et Sud) enregistrent 73,4% des pertes pour moins de 23% de la population mondiale. Les parts de l’Amérique septentrionale, de l’Europe et de l’Asie vont désormais augmenter, celles de l’Afrique et de l’Amérique latine devraient se réduire.
Pour relativiser, encore et toujours, cette crise sanitaire, voici la comparaison avec les  épidémies du siècle dernier :
Covid Covid-19-6-20210822
[size][url][/url][/size]
Au delà des nombres évoqués ci dessus, il faut aussi constater qu’une très forte majorité des décédés de cette épidémie avait déjà dépassé l’espérance de vie de leur pays d’origine…

*

Situation par continents, sous continents, et pays les plus affectés
1 – L’Asie
La mortalité y reste dérisoire mais plus élevée qu’en début d’année. Elle est stable en Asie de l’Est, mais toujours tirée par les bilans de l’Indonésie, du Vietnam et de la Malaisie. Les traitements précoces (ivermectine et hydroxichloroquine) y sont massivement appliqués et font merveille.
L’Asie de l’Est et du Sud-Est (Chine, Japon, Vietnam, les deux Corées, Taïwan, Philippines, Indonésie, Laos, Cambodge, Malaisie, Birmanie …) reste donc toujours très peu touchée par la pandémie comparée, au reste de l’Asie et du monde
L’Indonésie, actuellement pays le plus touché d’Asie de l’Est, enregistre un taux de mortalité encore dérisoire de 0,448 décès/1 000 h. Taïwan, pays parmi les moins touchés et qui n’a jamais adopté de confinement national, déclare un taux de mortalité de 0,035 décès pour mille h (827 décès de la Covid pour 24 millions d’h). Le Japon, quant à lui, déclare 15 534 décès pour 126 millions d’h soit 0,123 décès /mille h.
C’est donc l’Asie de l’Ouest (Inde, Iran et pays voisins du Moyen-Orient) qui a enregistré l’essentiel des pertes en Asie. Ces pertes restent très limitées si on les rapporte au nombre d’habitants. Malgré les exagérations médiatiques délirantes des médias occidentaux sur la situation en Inde, celle ci y a été beaucoup moins sérieuse qu’en Europe en taux de mortalité par million d’habitants (0,311 décès pour 1000 h contre 1,54 pour l’Europe). S’agissant de l’Iran, ce pays est toujours un pays sous sanctions économiques « maximales » de la part des USA (au profit d’Israël) et enregistre le 3ème taux de mortalité le plus élevé d’Asie (1,183 décès/millier d’h), derrière la Géorgie, et l’Arménie qui a cumulé la guerre et la Covid. La contamination et la mortalité sont reparties en très forte hausse en Israël, l’un des meilleurs élèves de la classe « tous vaccinés-tous protégès », laissant planer un très sérieux doute sur l’efficacité du vaccin Pfizer contre les nouvelles souches du virus en circulation dans le pays. Cette mortalité asiatique, y compris celle de l’Inde aujourd’hui, reste très inférieure à celle des continents américains et de l’Europe de l’Ouest.
Tableau présentant la situation du 21 août 2021 des 21 pays d’Asie ayant dépassé les 6 700 décès (95% des pertes en  Asie)
Covid Covid-19-7-20210822
[size][url][/url][/size]
2 – L’Amérique latine
Avec près de 1,419 millions de décès déclarés, l’Amérique latine est devenue la région du monde la plus affectée par l’épidémie. Elle est toutefois parvenue à stabiliser sa situation, depuis début août.
En Amérique latine, les pertes humaines hebdomadaires déclarées sont en légère baisse à 15 200 décès déclarés. Le bilan brésilien reste lourd avec plus du tiers des pertes « latinos » la semaine passée.
Les décès se concentrent dans douze états qui déclarent près de 98% des décès et plus de 5 400 décès chacun. Les autres pays des Caraïbes et d’Amérique du Sud restent encore relativement épargnés par l’épidémie.
Le nombre des décès hebdomadaire reste élevé, particulièrement au Brésil où il s’inscrit toutefois en baisse progressive (-6%) à 821 décès/jour (moyenne des 7 derniers j).
Au Mexique, la contamination  poursuit sa hausse (+5% en 1 sem) le nombre hebdomadaire de décès est en nette hausse (+24%). Les situations de l’Argentine, de la Colombie, du Chili, de la Bolivie s’améliorent très progressivement, celle du Pérou reste stable.
Tableau présentant la situation du 21 août des douze pays d’Amérique latine ayant dépassé les 6 200 décès (94% des pertes)
Covid Covid-19-9-20210822
[size][url][/url][/size]
3 – L’Europe
La situation se détériore à nouveau légèrement en Europe qui est pourtant au cœur de l’été et beaucoup plus vaccinée que d’autre régions : + de   « positifs » (+2% en 1 semaine), + de décès  (+11% en 1 semaine) et + de cas critiques que la semaine dernière. Dans les faits, ce sont la Russie, le RoyaumeUni, l’Espagne, la France et l’Italie qui sont à l’origine de cette détérioration
Seule la Russie a enregistré  encore plus de 1 000 décès la semaine dernière. Elle compte encore 60% des pertes européennes, à elle seule.       
Situation du Royaume Uni : Malgré le vaccin, la situation continue de s’y détériorer : (+10% de positifs et  de décès cette semaine ). Observation importante à souligner : les proportions de vaccinés et de non vaccinés dans les testés positifs et dans les décès sont les même que dans la population générale. Ce constat ne peut que renforcer le camp des vaccino-sceptiques.
Il illustre parfaitement la déclaration de Boris Johnson disant que le virus et ses variants ne disparaîtraient probablement pas avec la vaccination et qu’il fallait se préparer à « vivre avec », comme on vit avec la grippe, en recherchant notamment des traitements précoces pour l’automne prochain.
Le bilan total des pertes Covid du Royaume Uni (131 487 décès « déclarés ») suit désormais celui de la Russie (174 485) mais pour une population deux fois moins nombreuse. La vaccination de masse a débuté au début de décembre 2020 et 70% de la population aurait reçu une première injection en six mois ; 61% auraient reçu la 2ème et 9,4%, ayant contracté la maladie, seraient immunisés naturellement.
Situation de l’Italie : Elle semble bien en voie de détérioration : le nombre de nouveaux cas est stable mais celui des décès sur 7 jours explose (+58%). Il est à craindre que l’Italie ne passe pas le reste de l’été sans dommages.
La situation de la France est comparable à celle de l’Italie. Le nombre de testés positifs qui avait augmenté depuis le 29 juin se stabilise. Il en est de même des cas critiques stabilisés autour de 1 800. Mais le nombre hebdomadaire de décès augmente sensiblement (+55%).
À ce jour, 54% des français auraient reçu leurs deux doses de vaccin (en 8 mois de campagne). Une forte majorité des vaccinés de mon entourage admet s’être fait vaccinée sous les pressions des mesures prises par le gouvernement pour interdire aux non vaccinés de vivre et de travailler normalement. On est très loin du consentement « libre et éclairé » requis dans ce genre d’acte médical « expérimental ».
Si les scénarios israélien, anglais, islandais… etc, d’une vague importante de contamination et de décès chez les doubles-vaccinés venaient à se produire en France, à l’automne, ce qui est possible, sinon probable, les politiques qui ont promu et joué la gestion et la stratégie calamiteuse du tout « expérimentation vaccinale » payeront électoralement au prix fort leurs erreurs d’appréciation. Peut être regretteront-ils alors de ne pas avoir utilisé toute la palette des traitements précoces existant sur le marché et d’avoir interdit aux médecins de prescrire des molécules jugées efficaces partout ailleurs dans le monde.
Covid 52
[size][url][/url][/size]
nombre des décès, la France devrait franchir le cap des 114 000 avant fin août.
France : courbe des décès quotidiens (en barre grise) et moyenne quotidienne sur 7 jours (en orange)
Covid 53
[size][url][/url][/size]
Le taux de mortalité Covid français reste, à ce jour, plus de 3 fois supérieur à la moyenne mondiale avec 1,730 décès pour mille habitants (hors décès à domicile), pour une moyenne mondiale de 0,568 pour mille. Pour le nombre des décès, la France reste à la quatrième place  européenne (sur 48 pays ou territoires) derrière la Russie, le Royaume Uni et l’Italie.
Observation factuelle : Le 21 août 2020, il y a un an, jour pour jour, la France se remettait beaucoup plus vite d’une première vague épidémique plus violente et meurtrière que toutes les suivantes, sans vaccin. Elle ne comptait alors que 14 décès/jour (moyenne sur 7 jours). Le 21 août 2021, malgré plus de 47 millions de premières doses de vaccins déjà injectées, la France se remet beaucoup plus lentement d’une vague beaucoup moins « sévère », puisqu’elle compte encore aujourd’hui 90 décès/jour (moyenne sur 7 jours)
La situation de l’Espagne, pays latin, ressemble à celle de l’Italie et de la France. Le nombre de tests positifs hebdomadaires est en baisse de 27%, mais le nombre des décès, conséquences des fortes contaminations passées, augmente de 44% en 1 semaine). La baisse des contamination porte en germe la baisse des décès.
Covid 54
[size][url][/url][/size]
La situation de l’Allemagne est différente de celles des pays évoqués précédemment : explosion du nombre de cas hebdomadaires déclarés (+61% en 1 semaine), mais stabilité du nombre des cas critiques et des décès (+2% en 1 sem). L’Allemagne aurait vacciné d’une première dose, à ce jour, 63% de sa population, 58% auraient reçu les deux doses.
Covid 55
[size][url][/url][/size]
Avec un taux de mortalité de 2,174 décès par millier d’habitant, la Belgique, siège des institutions européennes, pays de brassage et de passage, restera un pays « cluster ».
En Russie, la situation s’est nettement détériorée depuis début juin. La Russie déclare aujourd’hui, à elle seule, 60% des décès européens. Les indicateurs montrent que le 3ème pic épidémique russe a été franchi. La baisse de la mortalité devrait suivre dans les prochains jours.
Covid 56
[size][url][/url][/size]
4- L’Amérique septentrionale
Le nombre de cas déclarés poursuit sa hausse (+6 % en 1 sem) aux USA qui enregistrent aussi une hausse des cas critiques et des décès (+20% en 1 semaine). 60% des citoyens US auraient reçu une première dose de vaccin, 50% de la population auraient reçu les deux.
Covid 57
[size][url][/url][/size]
L’épidémie n’est pas terminée aux USA. Le nombre des décès devrait passer le cap des 650 000 avant fin août (140 fois les pertes déclarées par la Chine).
Au Canada, la contamination (+32% en 1 sem) et le nombre des décès (+107% en 1 sem) sont en hausse rapide. Toutefois, le taux de mortalité Covid déclaré par les canadiens (0,703/1000h) reste inférieur de plus de moitié à celui de l’Europe (1,54/1000h) et de près des deux tiers à celui des USA (1,934/1000 h).
 5 – L’Afrique
Elle se porte toujours très bien (comparée au reste du monde) :
La mortalité liée au Covid y reste dérisoire et s’améliore un peu partout à l’exception de l’Afrique du Sud, pays le plus vacciné d’Afrique, où la contamination (+19%) et la mortalité (+3%) augmentent. Tous les indicateurs restent bons.
Avec la Tunisie, l’Égypte, le Maroc, l’Algérie, l’Éthiopie, le Kenya, et le Zimbabwe, seuls autres pays d’Afrique à dépasser les  4 200 décès déclarés, elle regroupe 79% des décès africains de la Covid.
Covid Covid-19-16-20210822
[size][url][/url][/size]
6 – L’Océanie
La Covid-19 « explose » aujourd’hui sur ce continent qui a été très largement épargné jusqu’à présent et qui est pourtant un très bon élève de la classe « tous vaccinés-tous protégés » (Contamination +30%, décès +43%). Sur 42 millions d’habitants, le continent a déclaré, à ce jour, 143 108  cas dont 103 541 auraient déjà été guéris et 1 890 seraient décédés. Il reste 37 677 cas « actifs » (dont 7 015 en territoires  français d’outre mer), et 450 cas sérieux ou critiques. Le continent océanien a déclaré 167 décès cette semaine (record hebdomadaire depuis le début de l’épidémie). Son taux de mortalité Covid de 0,04 décès pour mille habitants depuis le début reste toutefois dérisoire (France : 1,730), et très inférieur au nombre de décès liés à la circulation routière sur le continent océanien.
Covid 58
[size][url][/url][/size]
Commentaires sur le tableau ci dessus :
1 – Onze pays de l’OTAN,  dont les puissances majeures, se situent dans les 19 premières places de ce triste classement, les autres membres de l’OTAN ne sont d’ailleurs pas très loin : Grande fragilité des populations âgées et en surpoids ? Faillite des systèmes de santé ? Ou incompétence des gouvernances ? Quelles que soient les réponses à ces questions, elles n’augurent rien de bon en cas de conflit majeur impliquant tout ou partie de l’OTAN… contre un adversaire potentiel eurasiatique (Chine, Russie, Iran). En raison des conséquences de l’affaiblissement économique de l’occident et des bascules de puissance en cours de réalisation, l’OTAN devra revoir sa politique d’ingérence tous azimuts et ses ambitions à la baisse. Les retraits occidentaux d’Afghanistan et du Mali en sont les premiers signes tangibles…
2 – Les donneurs de leçons anglo-saxons (USA, UK) et, à un moindre degré, l’Allemagne et la France, pays qui tiennent encore le haut du pavé dans les institutions internationales (OMS, ONU, FMI, Banque mondiale, UE, OTAN), sont désormais assez mal placés pour prodiguer leurs conseils, avec condescendance, au reste du monde, et pour ramener leur « science » à tout propos. Les pays du tiers monde ont observé avec intérêt la gestion « à l’occidentale » de la crise sanitaire. Ils sauront, au fil du temps, se rallier aux partenaires les plus fiables du moment … accélérant ainsi le déclin en cours de ceux qui ont failli.
3 – Quant à l’Inde qui a fait la une de l’actualité Covid en juin, force est de reconnaître que, rapporté à sa population, son taux de mortalité déclaré depuis le début de l’épidémie reste encore près de 6 fois inférieur à celui de notre pays. L’Inde est un pays qui a fait le choix des traitement précoces efficaces et peu onéreux (ivermectine, chloroquine, azytromycine), choix que les pays occidentaux ont refusé de faire pour privilégier un vaccin qui est aujourd’hui en situation d’échec face aux nouveaux variants du virus.

*

Un tableau présente ci après les bilans du 21 août 2021 0h00 GMTdes 72 pays ayant déclaré plus de 4 500 décès (98% des pertes)

Covid Covid-19-18-20210822

[size][url][/url][/size]

Covid Covid-19-19-20210822

[size][url][/url]*[/size]

Tableau de données concernant l’Europe (et l’UE) face à l’épidémie le 21 août 2021 0h00 GMT
Rappel : taux de mortalité Covid mondial : 0,568 décès /mille h et européen : 1,54 décès/millierd’ h
Covid Covid-19-20-20210822
[size][url][/url][/size]
Nombre de décès Covid déclarés par millier d’habitants et depuis février 2020, des 33 pays européens de plus de 1,5 million d’habitants affectés par l’épidémie (au 21 août 2021 0h00 GMT) :
Covid 59
[size][url][/url][/size]
Commentaires sur les deux tableaux ci dessus :
1 – Les pays du Nord et de l’Est de l’Europe (pacte de Visegrad excepté) ont  beaucoup mieux géré cette épidémie que les pays de l’UE de l’Ouest et du Sud.
2 – Sans confinements ni mesures répressives, la Suède a fait mieux que de nombreux grands (et moins grands) pays européens, alors même que sa population, non confinée, plus âgée, moins vaccinée que la notre, a été l’une des plus « contaminée » au monde : 10,98% de la population suédoise ont été testés positifs contre 10,02% en France, 9,36% au Royaume Uni, 7,4% en Italie … Il y a eu manifestement, en Suède, une prise en charge et des traitements précoces des patients, meilleurs que dans d’autres pays … Les faits ont montré que les « experts » qui prévoyaient 96 000 décès en Suède pour la fin d’avril 2020 se trompaient très lourdement ; et que les médias et les politiques qui relayaient bêtement les délires des « experts », jusqu’à prophétiser, pour certains, 400 000 décès pour la France à l’automne 2020 se trompaient aussi… Aucun d’entre eux n’a jamais reconnu ses erreurs… ni présenté d’excuses pour avoir paniqué les populations par des « fake » prévisions …
3 – La Suède, dont la stratégie et la ténacité ont payé, est sorti du groupe des 40 pays les plus touchés au monde. Si l’on en croit sa courbe de décès, la Suède est sortie d’affaire puisqu’elle ne compte que 2 décès Covid sur les 7 derniers jours et surtout, elle s’en sort avant beaucoup d’autres pays européens … et avec beaucoup moins de casse … Son taux de mortalité est de 45 fois inférieur à celui de la France sur les 7 derniers jours …
Covid 60
[size][url][/url][/size]
Quant à la Biélorussie, non confinée, peu vaccinée (13%) qui recevait des exhortations de l’OMS, des pressions du FMI, des conseils de confinement du président français, grand spécialiste de la chose, et des torrents de critiques des politiques et des médias mainstream occidentaux qui voulaient « ramener leur science » et voir ce pays singer les décisions débiles de leurs gouvernances dans la gestion de la crise sanitaire, il s’en sort avec un taux de mortalité de 5 à 8 fois inférieur à celui des donneurs de leçons : l’un des meilleurs d’Europe (0,386 pour mille habitants). Il est vrai que ce pays n’a pas été une destination touristique très prisée des occidentaux, principaux porteurs et vecteurs d’infection et de chaos sur la planète, aujourd’hui comme hier.
D. Delawarde

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMar 24 Aoû - 11:27

Covid 109807757_2770482109847617_2165910534431482588_n.jpg?_nc_cat=1&ccb=1-5&_nc_sid=8bfeb9&_nc_ohc=wRCKxiJiFZAAX_GiOQo&_nc_ht=scontent.fcdg1-1

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMar 24 Aoû - 17:24

https://stream.org/profile-in-cowardice-how-catholic-leaders-botched-the-abortion-linked-covid-vaccines/?fbclid=IwAR2x1XbGM5ykJ_-yEklM2jbd67GeJgRKQNKCUvnVnnDJZUCyv4zx6oygeBk





Équiper les chrétiens pour qu'ils réfléchissent clairement aux problèmes politiques, économiques et moraux de notre époque.
SOUTENEZ LE FLUX





[size=38]Profil dans la lâcheté : Comment les dirigeants catholiques ont bâclé les vaccins COVID liés à l'avortement[/size]

Après s'être fermement opposés aux vaccins contaminés par l'avortement, de nombreux évêques préfèrent maintenant les imposer à tout le monde.


Covid Dark-bishop-e1534450645382iStockphoto



Par JOSUÉ CHARLES Publié le 23 août 2021


Josué Charles
« Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici, je suis contre les bergers ; et j'exigerai mes brebis de leur main. (Ézéchiel 34:10)
[size]
 
Lorsque je suis arrivé à la Maison Blanche pour travailler comme écrivain en 2020, je me suis immédiatement renseigné sur le statut de l'opération Warp Speed. J'étais très préoccupé par le fait que bon nombre des vaccins produits étaient développés à l'aide de lignées cellulaires dérivées d' enfants avortés .
Un universitaire avec qui j'ai travaillé m'a fourni une lettre écrite au commissaire de la FDA Steven Hahn en avril 2020. Cette lettre a été signée par plusieurs évêques catholiques – certains au nom de l'USCCB. Ils comprenaient :
[/size]

  • Mgr Joseph F. Naumann (Président, Comité USCCB sur les activités pro-vie).
  • Évêque Kevin C. Rhoades (Président du Comité USCCB sur la Doctrine).
  • Mgr John F. Doerfler (président, sous-comité de l'USCCB sur les problèmes de santé). Et
  • Mgr Paul S. Coakley (Président, Comité de l'USCCB sur la justice nationale et le développement humain).

[size]

Allons-nous sauver nos vies grâce à la mort de ces innocents ?

 Cette lettre , datée du vendredi 17 avril 2020, soulevait la question des vaccins « étant produits à partir d'anciennes lignées cellulaires créées à partir de cellules de bébés avortés ». Comme nous le savons maintenant, les vaccins produits par l'opération Warp Speed ​​ont utilisé ces lignées cellulaires dans leurs phases de production (Johnson & Johnson, AstraZeneca) ou de test (Pfizer/BioNTech et Moderna), bien que la lettre ne fasse pas clairement la différence entre les deux, faisant référence à à la fois « production » et « développement ».
La lettre précise :
[/size]
Citation :
Il est extrêmement important que les Américains aient accès à un vaccin produit de manière éthique : aucun Américain ne devrait être forcé de choisir entre se faire vacciner contre ce virus potentiellement mortel et violer sa conscience . [Je souligne]
[size]
La lettre soulignait alors que des alternatives totalement éthiques étaient disponibles :
[/size]
Citation :
Heureusement, il n'est pas nécessaire d'utiliser des lignées cellulaires éthiquement problématiques pour produire un vaccin COVID, ou tout autre vaccin, car d'autres lignées cellulaires ou processus qui n'impliquent pas de cellules issues d'avortements sont disponibles et sont régulièrement utilisés pour produire d'autres vaccins. [Je souligne]
[size]
La lettre se terminait par une demande solennelle au commissaire de la FDA :
[/size]
Citation :
Commissaire Hahn, nous vous implorons de manière urgente et respectueuse non seulement de veiller à ce que les Américains aient accès à un vaccin COVID exempt de problèmes éthiques , mais d'encourager et d'inciter les sociétés pharmaceutiques à utiliser uniquement des lignées cellulaires ou des procédés éthiques pour produire des vaccins. [Je souligne]
[size]

Trump n'a rien fait

Aucune de ces choses n'a été prise en compte par l'administration. Et maintenant, en août 2021, de nombreux évêques catholiques affirment que les fidèles ne devraient avoir aucune exemption religieuse du vaccin. C'est-à-dire que la chose même qu'ils exhortaient le gouvernement à s'assurer n'a jamais eu lieu lorsque la pandémie a commencé.
En effet, lorsque le CDF (le bras doctrinal du Vatican) a parlé de la moralité des vaccins COVID en décembre 2020, il a explicitement affirmé que la réception de tels vaccins doit être volontaire, ainsi que le droit des catholiques de s'objecter en conscience. Après tout, aucun catholique ne peut jamais être tenu en conscience de se conformer à une proposition morale incertaine qui dépend d'une foule de jugements prudentiels.

Se plier comme une tente bon marché

Alors je demande : qu'est-ce qui a changé ? L'utilisation de ces lignées cellulaires reste la question morale clé, sans parler de notre ignorance totale des conséquences à long terme de ces vaccins, et d'une foule d'autres préoccupations prudentielles. Malgré toutes ces questions, ces vaccins sont désormais obligatoires à gauche et à droite. Et nos évêques, loin de défendre leurs ouailles, se joignent à eux. . Cela viole de manière flagrante ce que le Vatican lui-même a déclaré.
Le mal est encore aggravé par le fait que les vaccins qui n'utilisent pas ces lignées cellulaires dérivées d'avortements sont actuellement en phase finale de développement.
S'il vous plaît, soutenez le flux : Équiper les chrétiens pour qu'ils réfléchissent clairement aux problèmes politiques, économiques et moraux de notre époque.
Dans tout le pays, les catholiques voient leur emploi et leurs moyens de subsistance menacés parce qu'ils refusent de prendre ce vaccin expérimental au sujet duquel ils nourrissent les mêmes graves doutes moraux exprimés par les évêques l'année dernière. Les femmes enceintes qui sont profondément préoccupées par la vie de leur enfant si elles prennent ces vaccins sont mises à sécher. Les familles et les enfants catholiques sont mis sous le feu des projecteurs, tandis que les évêques de nombreux diocèses interdisent aux prêtres de les soutenir en faisant même le strict minimum d'écrire une lettre en faveur d'une exemption religieuse.
Et tu, Excellences ?

épines de gelée

Nous vivons à une époque où de nombreux membres de la hiérarchie ont justifié les violations les plus scandaleuses de la loi morale et de la doctrine catholique intemporelle au nom de la «conscience». Maintenant, sur une question qui dépend profondément à la fois des vérités morales et prudentielles, de nombreux membres de la hiérarchie - en violation directe de l'enseignement catholique et du Vatican lui-même - refusent aux catholiques le droit de conscience. C'est un droit qu'ils ont explicitement affirmé l'année dernière, et qu'ils affirment si souvent pour les hérétiques les plus effrontés. Ils nient la conscience au nom de la santé corporelle temporelle, tout en l'affirmant pour excuser la mort spirituelle éternelle. "Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui mettent les ténèbres pour la lumière, et la lumière pour les ténèbres, qui mettent l'amer pour le doux, et le doux pour l'amer!" ( [url=https://www.biblegateway.com/passage/?search=Isaiah 5&version=RSVCE]Esaïe 5:20[/url] )
Nous pouvons très bien nous retrouver dans une situation où les droits de conscience des catholiques sont défendus par les avocats et les autorités civiles laïques plus que par leurs propres bergers.
C'est une honte, un coup de poignard dans le dos d'un troupeau qui a déjà plus que quelques coups de couteau.
 
Joshua Charles est un ancien rédacteur de discours à la Maison Blanche pour le vice-président Mike Pence, auteur à succès, historien, chroniqueur, écrivain/fantôme et conférencier n°1 du New York Times . Suivez-le sur Twitter @JoshuaTCharles ou visitez  JoshuaTCharles.com .
[/size]

Covid Button-print-grnw20



Vous aimez l'article ? Partage-le avec tes amis! Et utilisez nos pages de réseaux sociaux pour rejoindre ou démarrer la conversation ! Retrouvez-nous sur Facebook , Twitter , Parler , Instagram , MeWe et Gab .

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 6 Sep - 12:41

Covid-19. Le point sur la mortalité et les mesure en Suède, pays qui n’a pas instauré la tyrannie sanitaire

06/09/2021 04:55





A LA UNE





Tableau de la contamination et de la mortalité Covid par âge en Suède au 3 Septembre 2021 sur 18 mois d’épidémie et sans mesures coercitives
Covid Suede.jpg
Source officielle suédoise: https://experience.arcgis.com/experience/09f821667ce64bf7be6f9f87457ed9aa

Observations:
1 – sur 1,13 millions de cas déclarés en 18 mois dans le pays, et sans mesures contraignantes (pas d’obligation de porter le masque, pas de confinement, pas de couvre feux : aucun décès à moins de 30 ans n’a été déclaré en Suède

2 – 167 des décédés avaient entre 30 et 50 ans, la quasi totalité atteint de comorbidité (obésité, diabète, cancer, problèmes cardiaques) donc des gens qu’on ne trouve pas dans les armées.
3 – 377 décédés avaient entre 50 et 59 ans, la quasi totalité atteint de comorbidité (obésité, diabète, cancer, problèmes cardiaques) donc des gens qu’on ne trouve pas ou très peu dans les armées pour des raisons de santé, mais aussi d’âge.
2 – 14 148 des décédés avaient plus de 60 ans, donc non susceptibles de se trouver dans les Armées.
Conclusions:
1 – Il est stupide de rendre la vaccination obligatoire pour des militaires suédois de moins de 30 ans qui ne risquent strictement rien sans vaccin mais qui risque l’effet secondaire grave (trombose ou autre ….en cas d’injection vaccinale).
2 – Entre 30 et 50 ans, le risque de décéder de la Covid, d’un militaire suédois en bonne santé non atteint de comorbidité et non vacciné est infinitésimal en Suède. Le risque d’effets secondaires graves est plus important.
3 – Les exemples d’Israël, du Royaume Uni et des Etats Unis (entre autres) montrent que les produits expérimentaux injectés ne protègent ni de la contamination, ni de l’hospitalisation, ni du décès. Il n’empêche pas non plus la transmission du virus. Plus de cent double vaccinés sont décédés de la Covid, la semaine dernière, en Israël.
Rapporté à la population, il faut multiplier par 7 pour voir ce que la situation israélienne donnerait avec la population française. (donc 700 décès de vaccinés/semaine ….). C’est considérable et il est donc totalement faux, et mensonger de dire : « Tous vaccinés, tous protégés ».

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6474
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 19 Sep - 20:56

Lu sur "Le Salon Beige" - 19 septembre 2021 -

* Les révélations de PFIZER devant le FDA (Food and Drug Administration) 

Les révélations de Pfizer devant la FDA - Le Salon Beige

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1759
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 73
Localisation : Maisons Laffitte

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyDim 19 Sep - 23:08

Si je dis qu'il y a un coup monté derrière tout ça on va me traiter de complotiste ? 

====================================================================================
Covid Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6474
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyLun 20 Sep - 9:46

... Ben oui, mon pauvre @ Philippe, nous sommes des complotistes... Qu'ils disent ! Alors que c'est eux qui complotent depuis de nombreuses années pour éliminer les petits, les "sans dents"... Les pervers narcissiques sont à l'action. Constat : Nous avons culbuté d'un coup dans le mal profond : Satan tient les rênes et ceux qui obéissent aveuglément à son plan diabolique nous malmènent.

 TENONS BON, grâce à DIEU. Notre Dame, notre Maman du Ciel écrasera la tête du serpent antique.

Chaque jour, osons demander à Dieu qu'Il augmente notre Foi en Lui. Seule, notre foi en Dieu nous protègera du mal régnant actuellement. Ce n'est que le début, il faudra tenir dans la durée.

COURAGE, CONFIANCE, ESPERANCE !  Smile

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.

Philippe aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 6474
Date d'inscription : 12/06/2016

Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid EmptyMar 28 Sep - 9:07

Lu sur "Le Courrier du Soir" - GUYANE - 26/09/2021 -

* Révolte en Guyane : Le président rejette la vaccination obligatoire et défie Macron : "Je n'ai pas été élu pour ça".


Révolte en Guyane : le président rejette la vaccination obligatoire et défie Macron : "je n'ai pas été élu pour ça" - Le courrier du soir (lecourrier-du-soir.com)


Révolte en Guyane : le président rejette la vaccination obligatoire et défie Macron : “je n’ai pas été élu pour ça”

By
 Cheikh Dieng
 -
26 septembre 2021



Share on Facebook
 
Tweet on Twitter
  
Covid Guyane




Gabriel Serville, président de la Collectivité territoriale de Guyane, refuse catégoriquement d’appeler à la vaccination et irrite les autorités sanitaires de la métropole 


Un pied de nez. Alors que plus de 250 décès dus au Covid ont été enregistrés par Santé Publique France (SPF) qui tire la sonnette d’alarme sur la situation catastrophique que vit la Guyane, le président de la Collectivité territoriale de la Guyane refuse, en tout cas pour l’instant, d’appeler à la vaccination, arguant qu’il n’a pas été élu pour ça.
“Je ne peux pas appeler clairement la population guyanaise à se faire vacciner parce que je ne suis pas particulièrement convaincu que c’est la bonne démarche qu’il faut que j’initie aujourd’hui dans la mesure où je vous le dis que ce sujet-là ne faisait pas partie de ma campagne et qu’au sein de ma majorité, il y a autant de personnes vaccinées que de personnes non vaccinées et que je me dois de tenir sur cette position d’équilibre”, a déclaré Gabriel Serville sur BFMTV.

Et d’ajouter : “par contre, ce que je dis, c’est qu’il y a des autorités sanitaires dont c’est le travail que de faire de l’information”. Dans son interview accordée à la chaine française, le président de la Collectivité territoriale de Guyane estime qu’il faut plutôt faire un travail sur les raisons qui poussent les populations à refuser de se vacciner.
Il faut dire qu’il y a deux jours, lors de son passage sur RTL, Christiane Taubira, ex ministre de la Justice, d’origine guyanaise, avait déclenché un séisme dans la classe politique en déclarant ouvertement qu’elle n’avait pas vocation à appeler à la vaccination. Leurs propos ne sont pas passés inaperçus car ce 24 septembre, elle et Gabriel Serville ont fait l’objet de virulentes attaques.

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Covid Empty
MessageSujet: Re: Covid   Covid Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Covid
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: Dossiers-
Sauter vers: