Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le Covid une arnaque ?
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Philippe Aujourd'hui à 9:22

» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:05

» 26 septembre : Sainte Marie-Victoire-Thérèse Couderc
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:00

» La Mère du Sauveur et notre vie intérieure par Fr. Garrigou
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 7:36

» MEDITATION Face à l'abomination. Que faire ?
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Philippe Hier à 22:36

» Veillons et prions : CHAPELET quotidien à la Grotte de Lourdes.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Hier à 20:53

» Mort de Michaël Lonsdale, comédien à l'inépuisable générosité.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Hier à 19:36

» Vol d'une relique de Saint Jean-Paul II dans une cathédrale d'Ombrie.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Hier à 19:15

» Neuvaine irrésistible au Sacré-Coeur par Padre PIO.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Hier à 15:17

» 25 septembre : Saint Nicolas de Flue
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 9:35

» Consécration à Notre Dame de La Salette (J.C. Gianadda - 24/09/2020)
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Hier à 0:16

» Coeur de Jésus, brûlant d'amour (Cté de L'Emmanuel)
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Jeu 24 Sep - 19:59

» Regardez l'humilité de Dieu (Anne-Sophie Rahm)
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Jeu 24 Sep - 11:19

» La monstrueuse loi AVIA revient par la fenêtre, via l'Union européenne.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Jeu 24 Sep - 5:15

» 24 septembre : Saint Silouane de l'Athos
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Mer 23 Sep - 22:08

» La Madone de Fleurie (Beaujolais) : un lieu à couper le souffle.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Mer 23 Sep - 17:19

» La vie dans nos diocèses : diocèse Belley-Ars.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Mer 23 Sep - 16:26

» Encore et encore au sujet du coronavirus, virus mutant !
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Mer 23 Sep - 16:02

» 23 septembre : Saint Padre Pio de Pietrelcina
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Mar 22 Sep - 22:57

» Rappelle-toi, Ô Marie, souviens-toi (N.D. de la Salette) - J.C. Gianadda -
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Mar 22 Sep - 21:27

» 22 septembre : Saint Maurice et ses compagnons
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Lun 21 Sep - 22:04

» Voici la Nuit (Moines abbaye de Tamié)
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Lun 21 Sep - 20:51

» Non à l'avortement jusqu'à 9 mois.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Lun 21 Sep - 20:18

» Aimer c'est tout donner et se donner soi-même.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Lun 21 Sep - 13:15

» Dieu Seul suffit !
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Lun 21 Sep - 12:44

» 21 septembre Saint Matthieu apôtre
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Dim 20 Sep - 21:57

» Appelés enfants de Dieu (chant de louange)
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Dim 20 Sep - 19:42

» Nos amis cévenols sont courageux : sonnés mais pas KO après la crue d'hier 19/09
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Dim 20 Sep - 19:25

» PARDONNER (J.C. Gianadda - 16 août 2020)
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Dim 20 Sep - 18:54

» Chansons profanes... tellement belles à partager.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Dim 20 Sep - 18:42

» Abbé D. PUGA - Eglise St Nicolas du Chardonnet _ Paris-
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Dim 20 Sep - 18:12

» Chant à Saint Joseph (la prière des pères)
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Dim 20 Sep - 17:46

» 19/09/1846 - Notre Dame de la Salette : le SECRET.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Sam 19 Sep - 23:57

» O Vierge Immaculée, océan de tendresse.
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar Françoise Sam 19 Sep - 23:06

» 20 septembre : Vénérable Yves Mahyeuc de Rennes
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Emptypar ami de la Miséricorde Sam 19 Sep - 22:36

Le Deal du moment : -50%
-50% sur les baskets Nike Air Max Invigor
Voir le deal
50 €

 

 Du blog de Jeanne Smits...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 7 Sep - 7:31

Rappel du premier message :

... cette triste nouvelle.

http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2017/09/le-cardinal-caffarra-est-mort-ce-matin.html

Que le Cardinal CAFFARA repose en paix, que Dieu l'accueille auprès de Lui en tant que serviteur fidèle à sa Parole, qu'il soit un ardent intercesseur pour notre Eglise en ces temps de grandes tribulations.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 7 Nov - 18:58

Du blog de Jeanne Smits - 7 novembre 2019 -

* Mgr. Carlo Maria Vigano : "L'abomination des rites idolâtres est entrée dans le sanctuaire de Dieu".


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/mgr-carlo-vigano-labomination-des-rites.html
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyDim 10 Nov - 19:44

Du blog de Jeanne Smits - 9 novembre 2019 -

 * La cérémonie aux jardins du Vatican était bien un culte païen en l'honneur de Pachamama selon sa principale antagoniste.


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/la-ceremonie-aux-jardins-du-vatican.html

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMer 13 Nov - 8:15

Du blog de Jeanne Smits - 12 novembre 2019 -

* Protestation contre les actes sacrilèges du pape François.


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/protestation-contre-les-actes.html

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 14 Nov - 6:54

Du blog de Jeanne Smits - 13 novembre 2019 -

* Mon émission sur le synode amazonien avec l'abbé de Tanoüarn sur "Courtoisie. 

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/mon-emission-sur-le-synode-amazonien.html
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMar 26 Nov - 6:53

Du blog de Jeanne Smits - 25 novembre 2019 -

* Le 30 novembre à Paris : je participerai au colloque "La France et l'Islam, état des lieux".


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/le-30-novembre-paris-je-participerai-au.html

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMer 27 Nov - 6:32

Du blog de Jeanne Smits - 26 novembre 2019 -

* Garder le silence et prier ?


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/garder-le-silence-et-prier.html





Citation :

26 novembre, 2019








Garder le silence et prier ?








Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Candles-532647_1280

Garder le silence et prier…

C’est un conseil d'ordre général que j’ai entendu plusieurs fois ces derniers jours, ces derniers mois : dans la situation de crise où se trouve l’Eglise, mieux vaudrait ne s’occuper de rien, fuir internet, bannir de nos lectures les sites qui dénoncent l’apostasie. N’écoutons plus ceux qui se désolent de cérémonies « catholiques » paganisées au cœur de la chrétienté, des déclarations et des actes douteux, voire matériellement hérétiques du pape François, et de la confusion… qui me semble pourtant véritablement sans précédent.

« Faites votre devoir d’état. »

« Laissez passer l’orage. »

« Accrochez-vous à la saine doctrine et la tradition de l’Eglise, et ne vous occupez pas de ce qui se passe à Rome… »

« Vous créez la division, vous alimentez le mépris du Saint-Père… »

« Vous semez la confusion chez les catholiques qui se posent des questions sur la légitimité du pape… »

Bien sûr, j’ai pris tout cela pour moi. Et notamment pour les nombreux articles que j’ai mis en ligne sur ce blog, et spécialement ces derniers mois alors que le synode sur l’Amazonie a donné lieu à une véritable foire aux scandales, allant de la glorification du panthéisme indigène – la fameuse « spiritualité amazonienne » – à l’introduction d’éléments de paganisme et même de sorcellerie chamanique au cours d’une messe à Saint-Pierre de Rome (je pense au bol rempli de terre et de vilaines plantes utilisé pour le culte de la Pachamama, placé sur l’autel à la demande du pape François au moment de l’Offertoire de la messe de clôture du synode).

Ces objections méritent réflexion, tant il est vrai que nous sommes responsables de nos actes et de leurs répercussions sur autrui.

Que les choses soient donc claires. Quels que puissent être mes interrogations, mes inquiétudes, oui, même mon sentiment de révolte face à ce pontificat :


Citation :
malgré la démission de Benoît XVI et le spectacle qui nous est offert aujourd’hui, en passant par les manœuvres ayant abouti à l’élection de Jorge Bergoglio, la confusion doctrinale qu’il entretient en tant que pape, la soumission de l’Eglise à la marche vers une spiritualité globale à travers l’inféodation de toutes les religions à celle de la Terre ;


je ne dis pas, n’ayant ni la compétence, ni la volonté pour ce faire, que François n’est pas pape.

Je ne prétends nullement connaître les intentions qui gouvernent ses actes.

Et encore moins juger les fidèles qui choisissent la prière dans le silence.

Je crois que nous avons en effet l’obligation comme jamais de prier non seulement pour la papauté en général mais pour ce pape en particulier, qui pose des actes objectivement scandaleux. Il encourage objectivement les plus petits qu’il est censé confirmer dans la foi à croire et à faire ce qui n’est ni vrai, ni bon : se prosterner devant une Terre idolâtrée, imaginer que la doctrine traditionnelle sur le mariage ait pu changer.

Je sais que l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique a reçu cette promesse : les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle. Ce qui signale, soit dit en passant, que les portes de l’enfer font tout pour la faire chanceler, et ça ne date pas d’aujourd’hui !

Alors, devons-nous simplement faire confiance à cette promesse, à la Providence divine dont nous sommes absolument certains qu’elle est à l’œuvre ? Attendre et voir venir ?

 La leçon de la barque dans la tempête ne nous dit pas cela, ce me semble : il faut identifier le mal, et il faut demander les grâces nécessaires pour en sortir. Nous sommes ainsi faits, libres et dotés d’une intelligence, que nous devons prier, demander à Dieu le bien qui nous est nécessaire et qui est nécessaire au monde qui nous entoure. Il est notre Père. Tout est dit.

Nous devons aussi être armés face à ce qui se présente à nous sous l’apparence du bien. Savoir, par exemple, qu’on ne se prosterne pas devant une couverture dressée par terre selon les rites du culte de la Pachamama, la Terre-Mère des Andins mais plus largement la « Gaïa » adorée par les écolo-panthéistes modernes, à cause du Premier commandement. Et il nous faut le dire et en rendre compte si nous en avons reçu la possibilité, parce que la vérité doit être dite, sous peine de voir le monde catholique sombrer dans un indifférentisme dont il n’aura même pas conscience.

Car c’est bien beau d’encourager les catholiques de s’accrocher à ce qui leur a toujours été enseigné… quand le drame de notre temps est que l’immense majorité des catholiques n’a justement pas été catéchisée, et ignore une grande part sinon l’essentiel de sa foi !

Si nous crevons de quelque chose aujourd’hui, c’est du silence des pasteurs. Silence gêné, apeuré, honteux peut-être. Je veux bien croire, ou plus exactement je veux croire qu’il n’est pas complice.
Mais il laisse trop de catholiques de bonne volonté dans la confusion : tentés par le relativisme (combien suivent docilement l’idée qu’après tout, toutes les religions mènent à Dieu !), ou par la colère et son corollaire, la volonté de tout plaquer là et d’aller voir d’autres chrétiens apparemment plus fermes dans leur foi, ou par le sédévacantisme, qui n’est pas une solution.

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sant-michel-40aafe7Ce silence de tant de pasteurs laisse insulter notre Mère, défigurée sous les traits de la Pachamama. Il laisse envahir les sanctuaires qui sont autant de Golgotha par le ricanement du Malin. Il doit être brisé. En tant que journaliste et laïque, je crois avoir le droit et sans doute aussi le devoir de le briser.

Nous sommes dans le même bateau : la barque de l’Eglise, solidaires dans la communion des saints et portant, chacun, notre part de responsabilité pour que la vérité soit sauvegardée. L’unité ne pourra se faire qu’en elle. Nous savons que le rétablissement se fera ; mais nous pouvons y œuvrer en tentant de le hâter.

Nous sommes l’Eglise militante, confrontée aux puissances du mal mais assurés de la grâce nécessaire et de la victoire finale.

Alors, ne refusons pas la bataille. Nous ne portons pas le deuil d'une Eglise morte – ni même
mourante. Nous portons les couleurs du Christ Roi !







… Là, vraiment, un grand, un énorme merci à Jeanne Smits. C'est ce que notre vie de prière, éclairée par L'Esprit-Saint, nous inspire !

Déo gratias et belle fête de la Médaille Miraculeuse à tous ! Portons haut et loin les couleurs du Christ Roi !
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 28 Nov - 6:59

Du blog de Jeanne Smits - 27 novembre 2019 -

 * Le Cardinal Gerhard Müller parle des catholiques amazoniens "scandalisés" par l'idolâtrie Pachamama.


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/le-cardinal-gerhard-muller-parle-des.html



Le blog de Jeanne Smits

27 novembre, 2019



Le cardinal Gerhard Müller parle des catholiques amazoniens « scandalisés » par l’idolâtrie de la Pachamama





Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Muller%2BRome

L’ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le cardinal Gerhard Müller,  a averti que des « centaines de milliers » de catholiques de la région amazonienne quitteront l’Église parce qu’ils ont été scandalisés par les vidéos de l’idolâtrie de la Pachamama lors de cérémonies à Rome à l’occasion du récent synode sur  l’Amazonie.

Il a tenu ces propos dans un entretien accordé à Die Tagespost, journal catholique allemand, déclarant que les photographies des statuettes de la Pachamama avaient exacerbé les sentiments anticatholiques dans la région. Elles vont provoquer le départ massif de catholiques, estime-t-il.

« Toute cette triste histoire viendra au secours de nombreuses sectes agressivement anti-catholiques en Amérique du Sud et ailleurs qui, dans leurs polémiques contre les catholiques, affirment que ceux-ci sont des idolâtres et que le Pape auquel ils obéissent est l’Antichrist », a déclaré le cardinal Müller.

« Des centaines de milliers de catholiques dans la région amazonienne, mais aussi dans tous les lieux où les vidéos de ce spectacle qui s’est produit à Rome ont été vues, quitteront l’Église en signe de protestation », a-t-il poursuivi.

« A-t-on seulement pensé à ces conséquences ou les a-t-on tout simplement acceptées comme faisant partie du lot ? », a-t-il demandé.

Invité à s’exprimer une nouvelle fois sur les actions d’Alexander Tschugguel, qui a jeté cinq statuettes de la Pachamama récupérées à Santa Maria in Traspontina dans le Tibre, le cardinal Müller a fait remarquer que les prophètes de l’Ancien Testament se comportaient bien plus violemment contre les idoles.

Il a également cité saint Boniface, l’apôtre des Allemands, qui abattit un chêne consacré au dieu Thor et fit élever une chapelle chrétienne à sa place.

« En  ces temps d’autosécularisation de l’Église, certains disciples – en une joyeuse harmonie avec ceux qui le crucifièrent – auraient condamné le Christ lui-même pour dommages matériels et coups et blessures lorsqu’il chassa les marchands du Temple. Ils auraient dénoncé le manque de disposition du Christ pour le dialogue parce qu’Il agit alors avec un saint zèle, parce que les monnayeurs et les marchands de bêtes avaient transformé la maison de son Père en marché », dit-il avec vigueur.

Le cardinal a ajouté que les cérémonies de prosternation et de danse autour des figurines de la Pachamama – nom que devait leur donner le pape François lui-même – ne peuvent pas être justifiées en tant qu’exercice d’inculturation.

« Il n’est pas possible de juger toute cette affaire – sponsorisée à coups d’innombrables euros – inoffensive, comme une simple inculturation ou un signe de respect pour d’autres cultures, ou encore de voir dans ces figures peintes de fertilité féminine un symbole pro-vie », a-t-il ajouté.

Le cardinal a rappelé la frontière nette qui existe entre la vénération des saints chrétiens et le culte des symboles païens. Les représentations des saints et de leurs reliques n’en sont que des « souvenirs », a-t-il expliqué : on les honore comme témoins de la grâce de Dieu. Ils ne sont pas vénérés et glorifiés comme s’ils étaient Dieu.

Le culte des idoles n’a pas sa place dans la foi catholique, a insisté le cardinal Müller, rappelant que les baptisés d’Amazonie n’ont nullement le droit de participer à des rites « païens ou non-catholiques ». Quant à ceux qui ne le sont pas, le cardinal a déclaré :

« S’ils ne sont pas catholiques, ils n’appartiennent pas à l’Eglise, Corps du Christ et Temple du Saint-Esprit. Ils n’ont aucun droit de pratiquer leurs rites païens ou non-catholiques dans l’espace liturgique catholique. »


Cet article est pour partie emprunté à celui de Dorothy Cummings MacLean publié lundi par LifeSite, par voie de traduction.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré


Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 28 Nov - 11:44

Lucifer est très puissant. Prudence. Bon nombre de prophètes viennent de lui. Ceux-là vont vous sortir des chose merveilleuses, très vraies, agir avec une très grande force, et le diable sait comment capter notre cœur. Seulement voilà et une fois qu'on est bien mûr dans la confiance, le soit-disant Christ va vous sortir quelque chose d'absolument contraire à la doctrine. Et même des prêtres qui semblent bons se laissent embobiner par lui ; à moins qu'en fin de compte, ils ne soient pas si bon que ça.......

Sauf à devenir schizophrène, la cérémonie de Pachamama au Vatican est clairement l'adoration d'une déesse. 

C'est une abomination dans les lieux saints, tout comme quand les païens avaient mis une statue de Jupiter dans le saint des saints du temple de Jérusalem sous Juda Macchabée. N'écoutez pas Bergoglio c'est un faux prophète. Prudence car il peut aussi sortir des choses très bien, et le diable sait bien qu'on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Donc il peut nous jeter un os à ronger pour nous calmer, et c'est toujours le signes qu'il s’apprête à commettre une infamie. Ne l'écoutez JAMAIS ; ne le regardez même pas si par hasard vous le voyez à la TV. Idem pour les soit-disant prophètes et prêtres disant qu'il est bon. Vous ne serez pas condamnés pour vous être laissé égarer, vous le serez parce que vous n'aurez pas cherché la vérité, choisi la vérité quand celle-ci est évidente, en utilisant la raison éclairée par la foi et la fidélité au catéchisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré


Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptySam 30 Nov - 10:19

Du blog de Jeanne Smits - 29 novembre 2019 -

* Réparons l'outrage fait à Marie par l'idolâtrie de la Pachamama.


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/reparons-loutrage-fait-marie-par.html



29 novembre, 2019




Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Life-silver-rose

Nous devons réparer les outrages faits à notre Mère à l’occasion du synode sur l’Amazonie ! Rejoignez-nous, le 12 décembre, pour exprimer notre amour à Marie, la toute belle !

Si les statuettes de la Pachamama sont, comme l’a affirmé un exorciste mexicain, une « parodie » de Notre Dame de Guadalupe, à l’horreur du culte rendu à la Terre-Mère à l’occasion du synode sur l’Amazonie s’est ajouté l’outrage à l’égard de la plus belle des créatures, la Très Sainte Vierge Marie.

Elle s’est révélée à l’humble Indien Juan Diego au Mexique en 1531, laissant imprimée sur sa tilma – manteau en forme de couverture – l’image miraculeuse que nous vénérons encore aujourd’hui et qui recèle de si étonnants mystères, inexplicables en dehors du miracle.

L’Impératrice des Amériques, dont la visite miraculeuse a précédé le basculement spectaculaire des peuples indigènes d’Amérique centrale et du sud dans la religion du vrai Dieu, Un et Trine, après des siècles d’oppression démoniaque, est un modèle parfait d’inculturation.

Du foisonnement de symboles – à la fois indigènes et espagnols – contenus dans l’image de la « Morenita », la Vierge aux traits de métisse, pleine d’amour et de pudeur, on peut retenir ceci : elle porte à la fois les signes indigènes de la virginité et de la grossesse ; elle est enceinte et donnera bientôt naissance ; elle est revêtue d’étoiles qui dessinent l’état du ciel le 12 décembre 1531 au-dessus de Mexico, et celle qui se trouve sous son cœur, à l’endroit où repose l’Enfant qu’elle porte, est Regulus… le petit Roi.

Et on a voulu lui comparer l’horrible Pachamama promenée dans Rome et jusque dans la Basilique Saint-Pierre ! C’est insupportable. Insultant. Indigne.

Je vous propose que le jeudi 12 décembre prochain, jour de la fête liturgique de Notre Dame de Guadalupe, nous disions tous, catholiques et aimant notre Mère, un chapelet et une prière de réparation. Si possible en formant un groupe. Si possible dans l’église, la chapelle, le sanctuaire le plus proche. Ou chez une personne âgée, un malade qui ne peut se déplacer. Il n’y a rien de plus simple, mais rien de plus nécessaire non plus.

A chacun de se mobiliser, comme il le pourra.

Ce sera notre manière de jeter la Pachamama dans le Tibre !

Je n’ai pas les moyens de vous faire un envoi d'images par la poste, mais si vous souhaitez obtenir un PDF imprimable avec l’image de Notre-Dame et le texte de la prière de réparation pour les outrages faits au Cœur Immaculé de Marie, je vous propose de m’envoyer un courriel à pourmarie@sfr.fr et je vous le ferai parvenir par ce même moyen.

Et s'il vous plaît, aidez-moi à faire circuler cette initiative en partageant ce message autour de vous !

Utilisez pour cela les boutons des réseaux sociaux accessibles en fin de message ou copiez et partagez ce lien : https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/reparons-loutrage-fait-marie-par.html.

Marie, Mère de l’Eglise, Reine de l’univers, priez pour nous.




• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog, et être tenu au courant des suites de cette initiative ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner


Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Feed-icon32x32  S'abonner à un flux





:copyright: leblogdejeannesmits

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyLun 9 Déc - 9:48

Du blog de Jeanne Smits - 8 décembre 2019 -

* Sur "Terres de mission", le cardinal Burke soutient l'initiative "réparons l'outrage fait à Notre Dame de Guadalupe".

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/12/sur-terres-de-mission-le-cardinal-burke.html

Citation :
Plus d'informations sur cette proposition ici, et ici .

L'idée est simple : après les épisodes idolâtres à Rome lors du synode sur l'Amazonie, je vous propose de jeter spirituellement la Pachamama dans le Tibre en récitant un chapelet et en disant une prière de réparation le 12 décembre, fête de Notre Dame de Guadalupe. Si possible publiquement, dans une église, une chapelle, un sanctuaire… ou avec une personne malade, âgée…

Sur demande par mail à pourmarie@sfr.fr, je vous enverrai un pdf imprimable avec l'image de Notre Dame et une prière de réparation.

Merci à TVLibertés et à Jean-Pierre Maugendre de m'aider à diffuser cet appel.
Les autres épisodes de Terres de Mission sont ici.


Et surtout, merci pour votre participation à cette initiative !





… Suivons le lien, c'est important… et merci pour votre participation à cette nouvelle journée de réparation le 12 décembre, jour de la fête de Notre Dame de Guadalupe ! Smile 

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyLun 9 Déc - 13:17

je propose qu'on se retrouve le 12 ensemble sur la chatbox pendant une heure. Non pas tant pour communiquer que pour prier ensemble un chapelet en silence ? Ou alors on peut trouver une autre moyen ?

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMar 10 Déc - 7:06

Même si nous n'étions que deux à prier, Le Seigneur serait parmi nous… donc je suis partante @ Philippe. 
Jeudi 12 décembre à 20 h sur la chatbox, cela t'irait ? 


Ps : Je vais quand même faire un appel à ceux que je connais qui viennent régulièrement sur le forum sans intervenir… chacun restant libre bien sûr de se joindre à ce groupe de prière de réparation, ou pas. Si tu peux en faire de même de ton côté, ce serait bien : on formerait ainsi une petite famille unie en prière sur le forum.

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMar 10 Déc - 16:57

En tous les cas pour moi c'est OK : Jeudi 12 décembre à 20 h sur la chatbox

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMer 11 Déc - 8:04

Du blog de Jeanne Smits - 10 décembre 2019 -

* Les paroles de soutien du Cardinal Burke à la prière de réparation du 12 décembre - "On a introduit dans Saint Pierre la figure d'une force démoniaque".


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/12/les-paroles-de-soutien-du-cardinal.html

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMer 11 Déc - 16:50

Oui mais pourquoi Burke refuse t'il d'en tirer les conclusions qui s'imposent ?

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 12 Déc - 9:30

@ Philippe. Que veux-tu dire ? Si l'on suit un peu ce qui se passe dans l'Eglise actuellement, il semblerait que l'on s'avance vers une nouvelle renonciation… Le Pape François prépare sa sortie et met en poste certains cardinaux dans cette perspective, si on comprend bien. Prions L' Esprit Saint ! 

Voir le fil : www.monastere.biz/t3516-repetit-en-vue-du-conclave

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 12 Déc - 19:38

Du blog de Jeanne Smits - 12 décembre 2019 -

* Aujourd'hui, 12 décembre, fête de Notre Dame de Guadalupe.


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/12/aujourdhui-12-decembre-fete-de-notre.html

Jeanne Smits a écrit:



12 décembre, 2019



Aujourd'hui, 12 décembre, fête de Notre Dame de Guadalupe



Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 28453898_p
[size]
Un petit rappel : c'est aujourd'hui la fête liturgique de Notre Dame de Guadalupe.

Un immense merci au Forum Catholique qui le premier m'a permis de relayer cet appel à réparer l'offense faite contre la Vierge enceinte de Guadalupe par les épisodes idolâtres autour de la Pachamama au Vatican pendant le synode sur l'Amazonie !

Jean-Pierre Maugendre de Renaissance catholique a eu la gentillesse de me faire parler à ce sujet : c'est par ici.

L'initiative a reçu le soutien du cardinal Burke, de Mgr Schneider et d'Alexander Tschugguel (le jeune homme qui a jeté les Pachamama dans le Tibre).

Je réitère mon invitation : dire aujourd'hui un chapelet et une prière de réparation, si possible publiquement (dans une église, chapelle, sanctuaire), ou auprès d'un malade ou d'une personne âgée, ou chez soi…

Cette longue prière est très belle. 

Celle que j'ai retenue pour l'image taille missel que je proposais ici – hélas, elles sont parties comme des petits pains et je n'en ai plus – est celle-ci : 

[/size]
Citation :
Citation :
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. 

Citation :
Citation :
Ô Marie, ma Mère très Sainte, désirant réparer les offenses que reçoit votre Cœur Douloureux et Immaculé et spécialement les blasphèmes dirigés contre Vous, je vous offre ces humbles louanges, dans le but de vous consoler de tant de fils ingrats qui ne vous aiment pas, et de consoler le très saint Cœur de Jésus qui est si offensé et attristé par les injures dirigées contre Vous. 

Citation :
Citation :
Daignez très douce Mère, recevoir mon humble et pauvre hommage : faites que je vous aime et me sacrifie pour Vous, chaque jour davantage ; et regardez avec des yeux pleins de miséricorde tous ces malheureux, afin qu’ils ne tardent pas à se réfugier, repentis, dans votre sein maternel.
Amen. 

Citation :
Citation :
Daignez, Vierge Sacrée, accepter ma louange.
Donnez-moi la force contre vos ennemis. 

Citation :
Citation :
Gloire à la Très Sainte Vierge Marie, Fille bien-aimée du Père,
Gloire à la Très Sainte Vierge Marie, Mère immaculée du Fils,
Gloire à la Très Sainte Vierge Marie, Epouse virginale du Saint-Esprit
[size]


Prière à réciter en réparation pour les outrages commis contre Notre Dame de Guadalupe, qui imprima son image sur la tilma d’un humble indigène du Mexique, S. Juan Diego, le 12 décembre 1531.

Je l'ai choisie notamment en pensant au converti du judaïsme, Roy Schoeman (auteur de Le Salut vient des juifs) parce qu'il eut une rencontre bouleversante avec la Vierge Marie au cours d'un songe qui acheva de le convertir à la foi catholique. Gêné de ne pas savoir le « Je vous salue Marie », et comme elle lui avait dit qu'il pouvait poser des questions, il lui demanda comment elle aime qu'on s'adresse à elle.

Elle lui répondit une phrase en portugais. Les recherches que mena Schoeman par la suite lui montrèrent qu'il s'agissait de l'invocation :
[/size]
Citation :
Citation :
« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. »
[size]

Toujours ennuyé de ne pas savoir dire le « Je vous salue Marie », il insista : quel était le titre préféré de la Vierge ?

Réponse :

[/size]
Citation :
Je vous salue Marie, Fille de Dieu le Père,
Je vous salue Marie, Mère de Dieu le Fils,
Je vous salue Marie, Epouse de Dieu le Saint-Esprit
[size]
Cela m'avait bouleversée parce que ma chère Maman commençait toujours son chapelet en ajoutant ces trois invocations sur les trois premiers « Ave » du début.[/size]




====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyDim 15 Déc - 8:09

Du blog de Jeanne Smits - 14 décembre 2019 -

* Le Cardinal Burke demande à ce que l'on continue de réparer l'idolâtrie de la Pachamama : nous avons une seule Sainte Mère, la Mère de Dieu.

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/12/le-cardinal-burke-demande-que-lon.html

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyDim 15 Déc - 8:37

Oui très bien, mais il sème la confusion en disant qu'on doit rester fidèle au pape François. Fidèle à quoi ?  Pourtant saint Pie X nous a bien dit que : " si dans l'avenir un pape et hérétique, ne le suivez pas".

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyDim 15 Déc - 11:32

Oui @ Philippe, c'est vrai, c'est le combat final !  Smile

Permets-moi de te répondre, un peu humoristiquement, en ce dimanche "Gaudete", dimanche de la Joie, par cette vidéo plutôt entrainante, en tout cas pleine d'espérance : 


====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyDim 15 Déc - 21:26

pleine d'Espérance ?....

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptySam 21 Déc - 7:07

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/?fbclid=IwAR0DA3P2wAdj29c2lQZfJv-kxkLrguk70vyknBKQOPeVS3F4SImAUcb2qhU

[size=55]Le blog de Jeanne Smits
Nouvelles internationales de la culture de vie et de la culture de mort[/size]

19 décembre, 2019


Mgr Carlo Maria Viganò accuse le pape François de démanteler le Siège de Pierre et de souffrir d'« intolérance mariale »



Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Archbishop_Carlo_Maria_Vigano_810_500_75_s_c1

Acte d’accusation contre le Pape François et manifeste d’amour pour l’Eglise :

le texte le plus vigoureux de Mgr Carlo Maria Viganò à ce jour
[size]
S.E. Mgr Carlo Maria Viganò, ancien Nonce apostolique aux Etats-Unis, publie aujourd’hui un document qui constitue une forte mise en accusation du Pape François et, en même temps, une manifestation d’amour ardent pour l’Eglise. Corrispondenza romana a publié le texte intégral en italien, en exclusivité, en début d’après-midi aujourd’hui. C’est avec l’aimable autorisation de Corrispondenza romana que je vous en propose ici ma traduction intégrale en français. Une pièce pour l’histoire…

Elle fait suite aux déclarations du pape François qui, à l’occasion de la fête liturgique de Notre Dame de Guadalupe, a qualifié de « sottises » (« tonterías » en espagnol) l’idée d’affirmer la doctrine de la Vierge Marie, « corédemptrice ». – J.S.

[/size]
Citation :
Voici ce que dit le Seigneur Dieu,
qui a créé les cieux et qui les a étendus,
qui a affermi la terre avec ce qui en germe ;

qui donne le souffle au peuple qui vit sur elle,
et la respiration à ceux qui y marchent.
« Je suis le Seigneur, c’est là mon nom ;
je ne donnerai pas ma gloire à un autre,
ni mes louanges aux idoles. »

Le Seigneur sortira comme un héros,
il excitera son ardeur comme un guerrier ;
il élèvera la voix et il poussera des cris ;
il triomphera de ses ennemis.
Longtemps je me suis tu,
j’ai gardé le silence, je me suis contenu ;
je me ferai entendre comme une femme en travail ;

je détruirai et j’anéantirai tout à la fois.
Je rendrai désertes les montagnes et les collines,
je dessécherai leur verdure ;
je changerai les fleuves en îles,
et je tarirai tous les étangs.
Ils retourneront  en arrière, ils seront couverts de confusion
ceux qui se confient aux idoles taillées
qui disent à des images de fonte :
« Vous êtes nos dieux. »

Qui a livré Jacob au pillage,
et Israël à ceux qui le dévastent ?
N’est-ce pas le Seigneur lui-même que nous avons offensé ?
car ils n’ont pas voulu marcher dans ses voies, ni obéir à sa loi.
Aussi a-t-il répandu sur lui l’indignation de sa fureur
et la violence de la guerre ;
il a allumé un feu autour de lui sans qu’il le sût ;
il l’a brûlé sans qu’il le comprit.
(Isaïe 42, 6-17, 24-25)

***

Marie Immaculée, Vierge Mère, Acies Ordinata, priez pour nous

[size]

« Y a-t-il dans le cœur de la Vierge Marie autre chose que le Nom de Notre Seigneur Jésus-Christ ? Nous aussi, nous ne voulons avoir qu’un seul nom dans notre cœur : celui de Jésus, comme la Très Sainte Vierge. »

La parabole tragique de ce Pontificat se poursuit avec une succession de coups de théâtre qui s’accélèrent. Il ne se passe pas de jour sans que, depuis le trône suprême, le Souverain Pontife procède au démantèlement du Siège de Pierre, usant et abusant de l’autorité suprême, non pour confesser mais pour nier ; non pour confirmer mais pour égarer ; non pour unir mais pour diviser ; non pour construire mais pour détruire.

Hérésies matérielles, hérésies formelles, idolâtrie, superficialité de toutes sortes : le Souverain Pontife Bergoglio ne cesse d’humilier obstinément la plus haute autorité de l’Église, en « démythifiant » la papauté – comme l’aurait dit peut-être son illustre compagnon Karl Rahner. Son action vise à violer le Dépôt Sacré et à défigurer la Face catholique de l’Epouse du Christ, en paroles et en action, par la dissimulation et le mensonge, par ses gestes saisissants, d’une ostensible spontanéité, mais méticuleusement conçus et planifiés, par lesquels il s’exalte lui-même dans une continuelle auto-célébration narcissique, tandis que la figure du Pontife Romain est humiliée, et celle du Doux Christ en terre obscurcie.

Son action se sert de l’improvisation magistrale, de ce magistère à bâtons rompus, liquide, insidieux comme des sables mouvants, non seulement à haute altitude, à la merci des journalistes du monde entier, dans ces espaces éthérés qui peuvent mettre en évidence un délire pathologique de toute-puissance illusoire, mais aussi lors des cérémonies les plus solennelles qui devraient inciter au tremblement sacré et au révérencieux respect.

A l’occasion de la Mémoire de la Vierge de Guadalupe, le pape Bergoglio a une fois de plus donné libre cours à son évidente intolérance mariale, qui rappelle celle du Serpent dans l’histoire de la chute, dans ce Proto-Evangile qui prophétise l’hostilité radicale placée par Dieu entre la Femme et le Serpent, et l’hostilité déclarée de ce dernier qui, jusqu’à la fin des temps, va essayer de mordre le talon de la Femme et la vaincre, elle et sa descendance. Celle du Souverain Pontife constitue une agression manifeste contre les prérogatives et les attributs sublimes qui font de l’Immaculée, Mère de Dieu toujours Vierge, le complément féminin au mystère du Verbe incarné, intimement associé à Lui dans l’Economie de la Rédemption.

Après l’avoir réduite à n’être que la « voisine d’à côté », ou la migrante qui fuit, ou la simple laïque connaissant les défauts et les crises d’une femme quelconque marquée par le péché, ou le disciple qui n’a évidemment rien à nous apprendre ; après l’avoir banalisée et désacralisée, à l’image de ces féministes qui gagnent du terrain en Allemagne avec leur mouvement « Marie 2.0 », visant à moderniser la Vierge pour en faire un simulacre à leur image et ressemblance, le pape Bergoglio est allé encore plus loin à propos de l’Auguste Reine et Mère Immaculée de Dieu, qui « s’est métissée avec l’humanité… et a métissé Dieu lui-même ». En l’espace de quelques plaisanteries, il a frappé au cœur le dogme marial et le dogme christologique qui lui est lié.

Les dogmes mariaux sont le sceau apposé sur les vérités catholiques de notre foi, définies lors des Conciles de Nicée, d’Éphèse et de Chalcédoine ; ils sont le rempart indestructible contre les hérésies christologiques et contre le déchaînement furieux des Portes du Monde souterrain. Ceux qui les « traversent » et les profanent montrent qu’ils sont du côté de l’Ennemi. Attaquer Marie, c’est s’aventurer contre le Christ lui-même ; attaquer la Mère, c’est s’élever contre le Fils et se rebeller contre le mystère même de la Très Sainte Trinité. La Théotokos Immaculée, « terrible comme une armée rangée en bataille » – Acies ordinata – livrera bataille pour sauver l’Eglise et détruire l’armée de l’Ennemi déchaîné qui lui a déclaré la guerre, et avec lui toutes les pachamamas démoniaques retourneront définitivement en enfer.

Le pape Bergoglio ne semble plus contenir son incapacité à supporter l’Immaculée, et il ne parvient même pas à la cacher sous cette apparente dévotion ostentatoire, toujours sous les projecteurs des caméras, alors qu’il a abandonné la célébration solennelle de l’Assomption et la récitation du Rosaire avec les fidèles, qui remplissaient la cour de Saint Damase et la loggia supérieure de la Basilique de Saint Pierre sous Saint Jean Paul II et le pape Benoît XVI.

Le pape Bergoglio utilise la pachamama pour briser la Vierge de Guadelupe. L’intronisation de cette idole amazonienne jusque sur l’autel de la Confession de Saint-Pierre n’était rien de moins qu’une déclaration de guerre à la Dame et la Patronne de toutes les Amériques qui, par son apparition à Juan Diego, a détruit les idoles démoniaques et conquis les Indiens pour le Christ et pour l’adoration du « Dieu Très Vrai et Unique », grâce à sa médiation maternelle. Et ce n’est pas une légende !

Quelques semaines après l’épilogue de l’événement synodal qui a marqué l’investiture de la pachamama au cœur de la catholicité, nous avons appris que le désastre conciliaire du Novus Ordo Missae fait l’objet d’une modernisation supplémentaire, par l’introduction de la « Rosée » dans le Canon eucharistique au lieu de la mention du Saint Esprit, la troisième Personne de la Très Sainte Trinité.

C’est un pas supplémentaire dans le sens de la régression vers la naturalisation et l’immanentisation du culte catholique, vers un Novissimus Ordo panthéiste et idolâtre. La « Rosée », entité présente dans le « lieu théologique » des tropiques amazoniens – comme nous l’ont appris les Pères synodaux – apparaît comme le nouveau principe immanent de fécondation de la Terre, qui opère sa  « transsubstantiation » dans un Tout panthéistement relié, auquel les hommes sont assimilés et soumis, à la gloire de la pachamama. Et nous voilà plongés dans les ténèbres d’un Nouveau Paganisme, mondialiste et éco-tribal, avec ses démons et ses perversions. Par cet énième bouleversement liturgique, la Révélation divine passe de la plénitude à l’archaïsme ; de l’identité hypostatique de l’Esprit Saint, nous glissons vers l’évanescence symbolique et métaphorique propre à la rosée, que la gnose maçonnique a fait sienne depuis longtemps.

Mais revenons un instant sur les statues idolâtres, d’une rare laideur, et sur la déclaration du pape Bergoglio au lendemain de leur enlèvement de l’église de Traspontina et de leur noyade dans le Tibre. Cette fois encore, les paroles du Pape ont le parfum d’un mensonge colossal : il nous a fait croire que les statuettes ont été promptement exhumées des eaux sales grâce à l’intervention des Carabinieri. On se demande pourquoi une équipe de VaticanNews, coordonnée par Tornielli et Spadaro de Civiltà Cattolica, avec des reporters et des cameramen de la presse judiciaire, n’est pas venue filmer les exploits des plongeurs et capturer le sauvetage des pachamas. Il est également peu probable qu’une opération aussi spectaculaire n’ait pas retenu l’attention de quelques passants, équipés d’un téléphone portable pour filmer puis relancer le scoop sur les réseaux sociaux. Nous sommes tentés de retourner cette question à la personne qui a fait cette déclaration. Certainement, cette fois aussi, il nous répondra par son silence éloquent.

Depuis plus de six ans maintenant, nous sommes empoisonnés par un faux magistère, une sorte de synthèse extrême de toutes les idées fausses conciliaires et des erreurs post-conciliaires qui se sont propagées imparablement, sans que la plupart d’entre nous ne s’en aperçoivent. Il en est ainsi parce que Vatican II a ouvert non seulement la boîte de Pandore, mais aussi la fenêtre d’Overton, et d’une manière si graduelle que personne ne s’est rendu compte des bouleversements qui avaient eu lieu, de la nature authentique des réformes, de leurs conséquences dramatiques ; nous n’avons même pas pensé à avoir de soupçon à l’égard de celui qui se trouverait réellement aux commandes de cette gigantesque opération subversive que le cardinal moderniste Suenens appelait « le 1789 de l’Eglise catholique ».

Ainsi, au cours de ces dernières décennies, le Corps mystique s’est lentement vidé de son sang par une hémorragie que rien ne pouvait arrêter : le Dépôt sacré de la Foi a été progressivement dilapidé, les Dogmes dénaturés, le Culte sécularisé et progressivement profané, la Morale saccagée, le Sacerdoce diffamé, le Sacrifice eucharistique protestantisé et transformé en Banquet convivial…

Maintenant l’Eglise est inanimée, couverte de métastases, dévastée. Le peuple de Dieu devenu analphabète, dépouillé de sa Foi, tâtonne dans les ténèbres du chaos et de la division. Au cours de ces dernières décennies, les ennemis de Dieu ont progressivement fait de deux mille ans de Tradition, de la terre brûlée. Par une accélération sans précédent, grâce à la charge subversive de ce pontificat soutenue par le puissant appareil jésuite, on est en train de livrer un coup de grâce mortel à l’Eglise.

Avec le pape Bergoglio – comme avec tous les modernistes – il est impossible de chercher la clarté, car la marque distinctive de l’hérésie moderniste est précisément la dissimulation. Maîtres de l’erreur et experts dans l’art de la tromperie, ils « s’efforcent de faire accepter universellement ce qui est ambigu, présentant le côté inoffensif, qui servira de passeport pour introduire le côté toxique, qui a été initialement gardé caché » (P. Matteo Liberatore S.I.). Ainsi, le mensonge répété avec obstination et obsession finit par devenir « vrai » et accepté par la majorité.

Typiquement moderniste, aussi, est la tactique de soutenir ce que l’on veut détruire, en utilisant des termes vagues et imprécis, en favorisant l’erreur sans jamais la formuler clairement. C’est exactement ce que fait le Pape Bergoglio, avec son amorphisme qui dissout les Mystères de la Foi, avec l’approximation doctrinale qui lui est propre, par laquelle il « métisse » et démolit les dogmes les plus saints, comme il l’a fait avec les dogmes mariaux de la Mère toujours Vierge de Dieu.

Le résultat de cet abus de pouvoir, nous l’avons sous les yeux : une Eglise catholique qui n’est plus catholique, un récipient vidé de son contenu authentique et rempli de marchandises de pacotille.

L’avènement de l’Antichrist est inévitable, il fait partie de l’épilogue de l’Histoire du Salut. Mais nous savons que c’est la prémisse du triomphe universel du Christ et de sa glorieuse Epouse. Ceux d’entre nous qui n’avons pas été trompés par ces ennemis de l’Eglise, enfermés dans le Corps ecclésial, devons nous unir et faire front commun contre le Malin, vaincu depuis longtemps, mais encore capable de nuire et de provoquer la perdition éternelle des multitudes, mais dont la Sainte Vierge, notre « Condottiera », écrasera définitivement la tête.

Maintenant, c’est notre tour. Sans équivoque, sans nous laisser chasser de cette Eglise dont nous sommes les enfants légitimes et dans laquelle nous avons le droit sacro-saint de nous sentir chez nous, sans que la horde haineuse des ennemis du Christ nous fasse sentir marginalisés, schismatiques et excommuniés.

Maintenant, c’est notre tour ! Le triomphe du Cœur Immaculé de Marie – Corédemptrice et Médiatrice de toutes les grâces – passe par ses « petits », certes fragiles, et pécheurs, mais du signe absolument contraire aux à celui des enrôlés dans l’armée de l’Ennemi. « Petits » consacrés, sans aucune limite, à l’Immaculée, pour être son talon, la partie la plus humiliée et méprisée, la plus détestée par l’enfer, mais qui, avec Elle, écrasera la tête du Monstre infernal.

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort s’est demandé : « Mais quand ce triomphe aura-t-il lieu ? Dieu seul le sait. » Notre tâche est de veiller et de prier comme le recommande ardemment sainte Catherine de Sienne : « Hélas ! Je meurs et cependant je ne puis mourir. Ne restez pas endormis dans la négligence, faites au moment présent ce qui est possible. Consolez-vous en Christ Jésus, le doux amour. Noyez-vous dans le sang du Christ crucifié, mettez-vous en croix avec le Christ crucifié, cachez-vous dans les plaies du Christ crucifié, baignez-vous dans le sang du Christ crucifié » (Lettre 16).

L’Eglise est enveloppée par les ténèbres du modernisme, mais la victoire appartient à Notre Seigneur et à son Epouse. Nous voulons continuer à professer la foi éternelle de l’Eglise face au rugissement du Mal qui l’assiège. Nous voulons veiller avec Elle et avec Jésus, dans ce nouveau Gethsémani de la fin des temps, pour prier et faire pénitence en réparation des nombreuses offenses qui leur ont été faites. »


[/size]
+ Carlo Maria Viganò

Archevêque titulaire. d’Ulpiana

Nonce apostolique


19 décembre 2019
[size]

Ce texte a été traduit avec l'aimable autorisation de Corrispondenza romana qui en a fait la publication exclusive en italien ce 19 décembre à 14:00. Lire ici le texte original en italien sur Corrispondenza romana.

© leblogdejeannesmits pour la traduction

[/size]

Aidez-moi à maintenir le rythme des publications sur ce blog !

[size]


[size=15]Ce blog est d'accès gratuit et je tiens à ce qu'il en soit ainsi. La très grande majorité des textes et traductions publiés ici – telle la traduction que vous venez de lire – le sont de manière bénévole. Un très grand merci à ceux d'entre vous qui ont versé ou qui verseront une libre participation via le lien ci-dessous :


paypal.me/SmitsJeanne

Facture adressée par mail sur simple demande ; contactez-moi via les commentaires si vous souhaitez contribuer et ne disposez pas de PayPal.

[/size]

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner




Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Feed-icon32x32  S'abonner à un flux





© leblogdejeannesmits

[/size]

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMer 25 Déc - 16:12

Du blog de Jeanne Smits : Joyeux et saint Noël. - 24 décembre 2019 -


https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/12/joyeux-et-saint-noel.html

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyVen 17 Jan - 15:49

Du blog de Jeanne Smits - 16 janvier 2020 -

* Le "contrôle" de Mgr Gânswein sur Benoit XVI dénoncé par Mgr Carlo Maria Vigano.

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2020/01/le-controle-de-mgrganswein-sur-benoit.html


… Tout se dévoile petit à petit comme il était dit ! … Un peu désolée quand même pour ceux qui défendent à bloc "pape François", mais c'est pas du "joli joli". Sad 

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMar 7 Avr - 11:49

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2020/04/le-cardinal-pell-acquitte-lunanimite.html?fbclid=IwAR2IS1koH8lhZ2TFjLbzcjn88o7C1JAXqczV-mEPGq2IAMC3K-dM6KQAwj4#.Xowl3_2SlDc.facebook

07 avril, 2020




Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 DSC_1945

Le cardinal George Pell a enfin obtenu justice. Après 14 mois passés en prison à Melbourne, Australie, il a été immédiatement libéré à 12 h 30, heure locale. Les sept juges de la Haute Cour d’Australie ont jugé à l’unanimité que le cardinal George Pell n’aurait pas dû être condamné pour agressions sexuelles sur mineurs sur la foi des témoignages qui ont conduit aux verdicts de culpabilité à son égard.

Le communiqué de la Haute Cour indique que le jury de la cour d’appel de Melbourne aurait dû, en « agissant rationnellement au vu de l’ensemble des preuves », retenir le doute quant aux accusations. La Haute Cour a « ordonné que les condamnations soient annulées et que des verdicts d’acquittement soient prononcés à leur place »

La décision, extraordinaire au vu de la pratique judiciaire australienne, témoigne dans sa radicalité de la mesure de l’injustice dont le cardinal Pell fut victime. on savait depuis le début de cette affaire que les accusations le concernant étaient des plus invraisemblables. Il s’est trouvé pris dans les filets d’une sorte de machination appuyée sur la mécanique d’un appareil judiciaire avide de le condamner.

Il est rare qu’une affaire criminelle passe la barre du réexamen par la Haute Cour. en matière d’agression sexuelle sur mineur, il est même rarissime que celle-ci accepte de se pencher sur une condamnation par les juridictions inférieures. La Haute cour de Melbourne l’a pourtant fait. Elle aurait pu dès lors décider que le droit avait été bien appliqué, en rejetant la demande du cardinal. Elle aurait pu aussi renvoyer l’affaire devant une autre cour d’appel. Mais elle a choisi, et ce en un mois à peine après avoir entendu les arguments de la défense, de l’acquitter purement et simplement. Un tel désaveu de l’ensemble des juridictions inférieures, nous disait-on avant l’annonce de sa décision, serait inouï. Mais voilà : c’est fait.

Et l’Alléluia que lancera le cardinal en cette nuit de Pâques qui approche sera sans aucun doute le plus beau de sa vie, lui qui depuis des mois est privé même de la possibilité de célébrer la messe.
Le jugement de la Haute Cour expose l’ensemble de l’affaire en  rappelant d’emblée qu’elle reposait sur le témoignage de deux enfants de chœur qui affirmaient avoir été sexuellement agressés  à une date indéterminée entre le 1er juillet et le 31 décembre 1996. Il rappelle que l’un des accusateurs est mort avant que l’affaire ne vienne devant la justice mais qu’il avait eu le temps de répondre à sa mère n’avoir jamais en réalité été victime d’attouchements de la part du prélat.

Un premier procès n’avait pas abouti, faute d’accord du jury. L’affaire avais alors été rejugée dans une ambiance médiatiquement survoltée, et quasi totalement à charge contre le cardinal George Pell.
On a même pu voir en ligne les images de son premier interrogatoire qui le montrent stupéfait de se voir accuser d’avoir « violé » un enfant de chœur à la suite d’une messe solennelle, portant toujours les ornements liturgiques, dans une sacristie qui au moment où les faits auraient eu lieu eût nécessairement été pleine de monde. Le crime qu’on lui reprochait était matériellement impossible.

Cette impossibilité a été constamment plaidé par les défenseurs du cardinal, mais selon les juridictions inférieures, cette argumentation n’était pas suffisante pour justifier qu’un doute puisse exister sur la culpabilité. La Haute Cour, à l’inverse, s’est intéressée de près à la configuration des lieux où le crime aurait eu lieu : la cathédrale de Melbourne et l’ensemble de sacristies et d’autres pièces se trouvant à proximité du chœur. Elle a également tenu compte avec une grande précision de la manière dont le cardinal était vêtu pour célébrer la messe.

Les juges de la Haute Cour notent également que le procureur a demandé et obtenu la possibilité d’interroger les multiples témoins habituellement présents lors de telles célébrations avant le procès lui-même, dans la mesure où il craignait, selon la Haute Cour, que ces témoignages ne fussent défavorables à la thèse de la culpabilité. Ces témoins ont notamment affirmé avec force qu’il n’était pas conforme à la pratique constante que George Pell ait pu rentrer seul dans la cathédrale pour aller se dévêtir à la sacristie. Mais il était clair néanmoins que le maître de chœur ou le sacristain étaient toujours avec lui à l'issue des célébrations : ils l'ont affirmé.

Ces témoignages ayant été procéduralement minimisés, l’on aboutit à des  condamnation fondées sur l’idée qu’il existait une « possibilité réaliste » que les agressions avaient eu lieu.

Ils montrent aussi que la cour d’appel, en se laissant convaincre par la force et la crédibilité du témoignage du seul accusateur survivant dans cette affaire, n’ont pas tenu compte des éléments concrets apportés par la défense et qui étaient de nature à justifier le doute quant à ce témoignage. Tous s’est joué sur l’idée qu’il y avait une possibilité que l’accusateur du cardinal Pell eût raison, conduisant à un verdict  de culpabilité pris à deux contre un, le troisième juge s’en désolidarisant de manière spectaculaire.

Le jugement de la Haute Cour souligne encore l’imprécision des dates, l’impossibilité pour le cardinal Pell de pouvoir apporter des preuves plus de vingt ans après les faits, et le refus des juges de tenir compte de témoignages qui soulevaient de « vifs doutes » quant à la possibilité que les accusations contre le cardinal fussent vraies, simplement  parce que ces témoignages relataient des faits habituels et non précis.

C’est le leitmotiv de la décision : sans cesse, les juges qui ont condamné le cardinal Pell ont refusé de prendre en compte le très sérieux doute quant à la véracité des accusations d’un homme seul, doute qu’imposaient les multiples témoignages des autres participants aux cérémonies auxquelles participait celui qui était alors archevêque de Melbourne, mais aussi la configuration des lieux, le déroulement habituel des cérémonies liturgiques, la manière dont le George Pell était vêtu et le fait qu’il n’aurait pas pu commettre les agressions dont un homme l’accusait sans être vu par les nombreuses personnes habituellement présentes dans les lieux où elles étaient supposées avoir été commises.

Toutes choses que l’on savait dès le début de cette affaire…

Le cardinal Pell, 78 ans, qui faisait partie du conseil rapproché du pape François, chargé particulièrement des affaires économiques en tant que Secrétaire à l’Economie – et qui venait de témoigner de nombreuses irrégularités dans les comptes du Vatican – est rentré en Australie dès qu’il a été formellement accusé afin de pouvoir répondre à la justice et assurer sa défense. On ne peut pas dire que le Vatican lui ait alors signifié un soutien manifeste.

Certains pensent qu’il s’opposait notamment à un emprunt de 50 millions d’euros pour financer l’achat par le Vatican d’une clinique à Rome entourée d’un parfum de scandale financier impliquant le pape François lui-même.

Jugé coupable par les juridictions inférieures, il a fait l’objet d’un traitement exceptionnellement dur de la part des autorités australiennes, se voyant priver de la possibilité de célébrer la messe en prison ; il fut même transféré dans un établissement de haute sécurité, à l’isolement, bénéficiant seulement d’une heure par jour de promenade surveillée en dehors de sa cellule.

Le voici libre.

Son premier souci a été de dire qu’il ne gardait pas rancune envers son accusateur.

Voici son communiqué (ma traduction) :

Citation :
J’ai toujours clamé mon innocence alors que je souffrais d’une grave injustice. 

Citation :
Il y a été remédié aujourd’hui par la décision unanime de la Haute Cour. 

Citation :
J’ai hâte de lire en détail le jugement et les motifs de la décision. 

Citation :
Je n’ai aucune rancune envers mon accusateur, je ne veux pas que mon acquittement ajoute à la douleur et à l’amertume ressenties par un grand nombre ; il y a certainement déjà eu suffisamment de douleur et d’amertume. 

Citation :
Toutefois, mon procès n’était pas un référendum sur l’Église catholique, ni sur la manière dont les autorités ecclésiastiques australiennes ont traité les crimes de lac pédophilie au sein de l’Église. 

Citation :
La question était de savoir si j’avais commis ces crimes horribles : je ne les ai pas commis. 

Citation :
Le seul fondement qui permette une guérison à long terme est la vérité et le seul fondement de la justice est la vérité, car la justice signifie la vérité pour tous. 

Citation :
Un merci tout particulier pour toutes les prières et les milliers de lettres de soutien reçues. 

Citation :
Je tiens à remercier en particulier ma famille pour son amour et son soutien et pour ce qu’elle a dû endurer ; ma petite équipe de conseillers ; ceux qui ont parlé en ma faveur et qui ont souffert en conséquence ; et tous mes amis et sympathisants ici et à l’étranger. 

Citation :
Je remercie également toute mon équipe juridique pour sa détermination inébranlable à faire triompher la justice, à faire la lumière sur une obscurité fabriquée, et à révéler la vérité. 

Citation :
Enfin, je suis au courant de la crise sanitaire actuelle. Je prie pour toutes les personnes touchées et pour notre personnel médical de première ligne. 

Citation :
Cardinal George Pell

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyJeu 16 Juil - 23:43

... Du blog de Jeanne Smits : 15/07/2020 

* Pour un débat honnête et calme sur Vatican II : la lettre de soutien à Mgr. Schneider et à Mgr. Vigano de plus de 50 prêtres, universitaires et journalistes.

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2020/07/pour-un-debat-honnete-et-calme-sur.html


Citation :

15 juillet, 2020


Pour un débat honnête et calme sur Vatican II : la lettre de soutien à Mgr Schneider et à Mgr Viganò de plus de 50 prêtres, universitaires et journalistes



Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2020-07-15%2Ba%25CC%2580%2B17.58.46
[size]
Une cinquantaine d'ecclésiastiques, universitaires et journalistes ont adressé une lettre ouverte à Mgr  Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de Sainte Marie in Astana, et à Mgr Carlo Maria Viganò, archevêque et ancien nonce apostolique, pour les remercier des récents écrits par lesquels ils ont, chacun à sa manière, demandé que le débat sur les erreurs et ambiguïtés de Vatican II ait lieu et qu'on puisse y apporter une réponse allant de l'« oubli » pur et simple du Concile, comme l'a suggéré Mgr Viganò, à sa rectification explicite, comme le préconise Mgr Schneider.

J'ai l'honneur de figurer parmi les signataires auxquels d'autres sont appelés à se joindre. Ecclésiastiques et universitaires souhaitant se joindre à l'initiative sont invités à se manifester ici : 
Openlettercouncil@gmail.com.

Une pétition ouverte à tous est également disponible ici sur change.org.

Aux yeux des « traditionalistes » français, cette lettre pourra sembler quelque peu défaillante, puisqu'on semble y passer sous silence l'important combat mené par tant de Français dès les années du concile Vatican II pour en dénoncer les ambiguïtés, les erreurs, les conséquences néfastes, notamment sur le plan de la liturgie qui n'est pas abordée dans le texte ci-dessous. Au risque d'en oublier beaucoup, je citerai d'abord par affinité personnelle Jean Madiran et tous ceux qui ont bataillé avec lui dans Itinéraires et Présent ; mais aussi Mgr Lefebvre, l'abbé Berto, Louis Salleron, l'abbé Georges de Nantes et tant d'autres… Et je ne parle même pas de ceux qui ont combattu, analysé, résisté dans d'autres pays, à commencer par l'Italie.

Mais il ne s'agit pas ici de découvrir la lune : l'heure est à une nouvelle bataille, c'est d'elle que la lettre se réjouit. En témoigne par exemple la signature de Roberto de Mattei, auteur notamment de Vatican II, une histoire à écrire. A noter, également, de nombreuses signatures de personnes qui ont commencé à poser des questions sur « le Concile » de manière relativement récente, à mesure que ses conséquences se déroulent de manière de plus en plus visible.

La traduction française ci-dessous est une traduction de travail qui pourra être révisée dans les jours à venir. Le temps m'a tout simplement manqué pour la faire paraître en même temps que les versions anglaiseitalienneespagnole publiées à 14 h 00 ce mercredi, auxquelles se sont ajoutées les versions portugaise et néerlandaise tout récemment. La version anglaise comporte tous les liens vers les textes cités, je tâcherai de les ajouter tout en signalant que certains textes cités de Mgr Schneider ont été traduites en français à l'aide de traducteurs automatiques et comportent des contresens en cette langue. – J.S.



[/size]
*
[size]


9 juillet 2020

Excellences,

Nous, soussignés, souhaitons vous exprimer notre sincère gratitude pour votre courage et votre souci des âmes lors de la crise actuelle de la foi au sein de l'Église catholique. Vos déclarations publiques en faveur d'une discussion honnête et ouverte sur le concile Vatican II et les changements dramatiques qui l'ont suivi tant sur le plan des croyances que des pratiques catholiques ont été une source d'espoir et de consolation pour de nombreux catholiques fidèles. En tant qu'événement le concile Vatican II apparaît aujourd'hui, plus de cinquante ans après son terme, comme unique dans l'histoire de l'Église. Jamais avant notre époque un concile œcuménique n'a été suivi d'une période aussi prolongée de confusion, de corruption, de perte de  la foi et d'humiliation pour l'Église du Christ.

Le catholicisme s'est distingué de certaines fausses religions par son insistance sur le fait que l'homme est une créature rationnelle et que la croyance religieuse encourage plutôt qu'elle ne fait obstacle à la réflexion critique des catholiques. Nombreux sont ceux, parmi lesquels l'actuel Saint-Père, qui semblent placer le concile Vatican II – ainsi que ses textes, ses actes et sa mise en œuvre – hors de portée de l'analyse critique et du débat. Face aux préoccupations et aux objections soulevées par les catholiques de bonne volonté, le Concile a été présenté par certains comme un « super-concile », dont l'invocation met fin au débat plutôt que de le favoriser. Votre invitation à remonter aux racines de la crise actuelle de l'Église et à demander que des mesures soient prises pour corriger toute virage pris lors de Vatican II, et dont on constate aujourd'hui qu'il s'agit d'une erreur, est un exemple de mise en œuvre de l'office épiscopal de la transmission de la foi telle que l'Église l'a reçue.

Nous vous sommes reconnaissants de vos appels à un débat ouvert et honnête sur la vérité de ce qui s'est passé à Vatican II et sur la question de savoir si le Concile et sa mise en œuvre contiennent des erreurs ou des aspects qui favorisent les erreurs ou nuisent à la Foi. Un tel débat ne peut pas avoir pour point de départ la conclusion selon laquelle le concile Vatican II, dans son ensemble et dans ses parties, est en soi en continuité avec la Tradition. Une telle exigence préalable au débat interdit toute analyse critique et toute argumentation et permet seulement la production de preuves qui viennent étayer la conclusion déjà annoncée. La question de savoir si Vatican II peut ou non être réconcilié avec la tradition est la question à débattre, et non une prémisse posée, à  suivre aveuglément même si elle s'avère contraire à la raison. La continuité de Vatican II avec la tradition est une hypothèse à vérifier et à débattre, et non un fait incontestable. Pendant de trop longues décennies, l'Église a connu trop peu de bergers prêts à autoriser, et encore moins à encourager, un tel débat.

Il y a onze ans, Mgr Brunero Gherardini avait déjà fait une supplique filiale au Pape Benoît XVI : « Il y a déjà longtemps que l’idée (que j’ose à présent soumettre à Votre Sainteté) m’était venue d’une mise au point grandiose, et si possible définitive, sur le dernier concile, concernant chacun de ses aspects et de ses contenus. Il paraît, en effet, logique, et il me semble impératif que chacun de ces aspects et contenus soit étudié en soi et dans le contexte de tous les autres, en observant attentivement toutes les sources, et sous l’angle spécifique de la continuité avec le Magistère ecclésiastique précédent, qu’il soit solennel ou ordinaire. A partir d’un travail scientifique et critique aussi ample et irréprochable que possible, en lien avec le Magistère traditionnel de l’Eglise, il sera possible de tirer ensuite matière à une évaluation sûre et objective de Vatican II. »

Nous vous sommes également reconnaissants d'avoir pris l'initiative d'identifier certains des sujets doctrinaux les plus importants qui doivent être abordés dans le cadre d'un tel examen critique et d'avoir fourni le modèle d'un débat franc, mais courtois, qui peut comporter des désaccords. Nous avons recueilli, à partir de vos récentes interventions, quelques exemples des sujets que vous avez indiqués comme devant être abordés et, s'ils s'avèrent problématiques, corrigés. Nous espérons que ce recueil servira de cadre à une discussion et un débat plus approfondis. Nous ne prétendons pas que cette liste soit exclusive, parfaite ou complète. Nous ne sommes pas non plus forcément tous d'accord avec la nature précise de chacune des critiques citées ci-dessous ni sur la réponse aux questions que vous soulevez, mais nous sommes tous convaincus que vos questions méritent des réponses honnêtes plutôt que d'être balayées, non sans des accusations ad hominem de désobéissance ou de rupture de communion. Si ce que chacun d'entre vous affirme est faux, que vos interlocuteurs le prouvent ; dans le cas contraire, la hiérarchie devrait accorder du crédit à vos affirmations.


[/size]
Citation :
La liberté religieuse pour toutes les religions considérée comme un droit naturel voulu par Dieu 

Citation :
• Mgr Schneider : « Parmi les exemples de cela, on peut citer certaines expressions du Concile sur le thème de la liberté religieuse (comprise comme le droit naturel, et donc positivement voulue par Dieu, de pratiquer et de diffuser une fausse religion, ce qui peut comprendre l'idolâtrie ou pire encore)… »

Citation :
• Mgr Schneider : « Hélas, quelques phrases plus loin, le Concile [dans Dignitatis Humanae] sape cette vérité en énonçant une théorie jamais enseignée auparavant par le magistère constant de l'Église, à savoir que l'homme a le droit, fondé sur sa propre nature, « forcé d’agir contre sa conscience ni empêché d’agir, dans de justes limites, selon sa conscience, en privé comme en public, seul ou associé à d’autres » (ut in re religiosa neque impediatur, quominus iuxta suam conscientiam agat privatim et publice, vel solus vel aliis consociatus, intra debitos limites, n. 2). Selon cette affirmation, l'homme aurait le droit, fondé sur la nature elle-même (et donc de la volonté positive de Dieu) de ne pas être empêché de choisir, de pratiquer et de répandre, même de manière collective, le culte d'une idole, et même le culte de Satan, puisqu'il existe des religions qui adorent Satan, par exemple, l'“église de Satan”. En effet, dans certains pays, l'“église de Satan” est reconnue comme ayant la même valeur légale que toutes les autres religions. » 

Citation :
L'identité entre l'Église du Christ et l'Église catholique et le nouvel œcuménisme

Citation :
• Mgr Schneider : « [Cette] distinction entre l'Église du Christ et l'Église catholique (le problème du « subsistit in » donne l'impression qu'il existe deux réalités : d'un côté, l'Église du Christ, et de l'autre, l'Église catholique) ; et sa position à l'égard des religions non chrétiennes et du monde contemporain. 

Citation :
• Mgr Schneider : « Affirmer que les musulmans adorent avec nous le seul Dieu (« nobiscum Deum adorant »), comme l’a fait le Concile Vatican II dans Lumen Gentium n.16, est théologiquement une affirmation très ambiguë. Que nous, catholiques, adorions avec les musulmans le seul Dieu n’est pas vrai. Nous n’adorons pas avec eux. Dans l’acte d’adoration, nous adorons toujours la Sainte Trinité, nous n’adorons pas simplement « le Dieu unique » mais, plutôt, la Sainte Trinité, explicitement – Père, Fils et Saint-Esprit. L’islam rejette la Sainte Trinité. Lorsque les musulmans adorent, ils n’adorent pas au niveau surnaturel de la foi. Même notre acte d’adoration est radicalement différent. Il est essentiellement différent. Précisément parce que nous nous tournons vers Dieu et l’adorons comme des enfants constitués dans la dignité ineffable de l’adoption filiale divine, et nous le faisons avec une foi surnaturelle. Mais les musulmans n’ont pas une foi surnaturelle. » 

Citation :
• Mgr Viganò : « Nous savons bien que, renforcés par l’adage paulinien Littera enim occidit, spiritus autem vivificat, les progressistes et les modernistes ont su habilement cacher dans les textes du Concile ces ambiguïtés, qui à l’époque semblaient inoffensives pour la plupart des gens, mais qui aujourd’hui se manifestent dans leur valeur subversive. C’est la méthode du subsistit in : dire une demi-vérité non pas tant pour ne pas offenser l’interlocuteur (en supposant qu’il soit licite de taire la vérité de Dieu par respect pour l’une de ses créatures), mais dans le but de pouvoir utiliser la demi erreur que l’entière vérité dissiperait instantanément. Ainsi, “Ecclesia Christi subsistit in Ecclesia Catholica” ne précise pas l’identité des deux, mais la subsistance de l’une dans l’autre et, par cohérence, également dans d’autres églises : c’est l’ouverture aux célébrations inter-ecclésiales, aux prières œcuméniques, à la fin inexorable de la nécessité de l’Église pour le salut, de son unicité, de sa nature missionnaire. » 

Citation :
La primauté du pape et la nouvelle collégialité 

Citation :
• Mgr Schneider : « Par exemple, le fait même qu'une “nota explicativa praevia” au document Lumen Gentium ait été nécessaire montre que le texte de Lumen Gentium, au n. 22, est ambigu en ce qui concerne le sujet des relations entre la primauté du pape et la collégialité épiscopale. Les documents clarifiant le magistère à l'époque post-conciliaire, tels les encycliques Mysterium FideiHumanae Vitae, et le Credo du Peuple de Dieu du Pape Paul VI, ont été d'une grande valeur et d'une grande aide, mais ils n'ont pas clarifié les déclarations ambiguës du  concile Vatican II mentionnées ci-dessus. » 

Citation :
Le Concile et ses textes sont la cause de nombreux scandales et erreurs actuels 

Citation :
• Mgr Viganò : « Si la Pachamama a pu être vénérée dans une église, nous le devons à Dignitatis humanae. Si nous avons une liturgie protestante et parfois même paganisée, nous le devons aux actions révolutionnaires de l’évêque Annibale Bugnini et aux réformes post-conciliaires. Si nous avons signé le document d’Abou Dhabi, nous le devons à Nostra Aetate. Si nous en sommes arrivés à déléguer des décisions aux conférences épiscopales — même en violation très grave du Concordat, comme cela s’est produit en Italie — nous le devons à la collégialité, et à sa version actualisée dans la synodalité. Grâce à ce processus synodal nous nous sommes retrouvés avec Amoris Laetitia à devoir chercher un moyen d’éviter ce qui était évident pour tout le monde, à savoir que ce document, préparé par une impressionnante machine organisationnelle, devait légitimer la Communion pour les divorcés et les concubins, tout comme Querida Amazonia devait servir de légitimation pour les femmes prêtres (voir le cas très récent d’une “vicaire épiscopale” à Fribourg) et l’abolition du Saint Célibat. » 

Citation :
• Mgr Viganò : « Mais si à l’époque il pouvait être difficile de penser que la liberté religieuse condamnée par Pie IX dans Mortalium animos pouvait être affirmée par Dignitatis humanæ, ou que le Pontife romain pouvait voir son autorité usurpée par un fantomatique Collège épiscopal, nous comprenons aujourd’hui que ce qui était alors habilement dissimulé dans Vatican II, est aujourd’hui affirmé ore rotundo dans les documents pontificaux précisément au nom de l’application cohérente du Concile. » 

Citation :
• Mgr Viganò : « Nous pouvons donc affirmer que l’esprit du Concile est le Concile lui-même, que les erreurs du post-Concile sont contenues in nuce dans les Actes conciliaires, tout comme il est dit à juste titre que le Novus Ordo Missæ est la messe du Concile, même si en présence des Pères on célébrait la messe que les progressistes appellent significativement préconciliaire. » 

Citation :
• Mgr Schneider : "Pour toute personne intellectuellement honnête, qui ne cherche pas à faire la quadrature du cercle, il est clair que l'affirmation de Dignitatis Humanae selon laquelle tout homme a le droit, en vertu de sa propre nature (et donc de la volonté positive de Dieu), de pratiquer et de diffuser une religion selon sa propre conscience, ne diffère pas substantiellement de la déclaration d'Abu Dhabi, qui affirme : « Le pluralisme et les diversités de religion, de couleur, de sexe, de race et de langue sont une sage volonté divine, par laquelle Dieu a créé les êtres humains. Cette Sagesse divine est l’origine dont découle le droit à la liberté de croyance et à la liberté d’être différents. » 
[size]

Nous avons pris bonne note des différences que vous avez soulignées entre les solutions que chacun d'entre vous a proposées pour répondre à la crise déclenchée lors du Concile Vatican II et qui l'a suivi. Par exemple, Mgr Viganò a fait valoir qu'il serait préférable d'« oublier » complètement le Concile, tandis que Mgr Schneider, en désaccord avec lui sur ce point précis, propose de ne corriger officiellement que les parties des documents du Concile qui contiennent des erreurs ou qui sont ambiguës. Votre échange d'opinions courtois et respectueux devrait servir de modèle pour le débat plus vigoureux que nous souhaitons, vous comme nous. Trop souvent pendant ces cinquante dernières années, les désaccords au sujet de Vatican II ont été rejetés par de simples attaques ad hominem plutôt que par une argumentation calme. Nous invitons tous ceux qui participeront à ce débat à suivre votre exemple.

Nous prions pour que Notre très sainte Mère, la Vierge Marie, saint Pierre, Prince des Apôtres, saint Athanase et saint Thomas d'Aquin protègent et préservent vos Excellences. Puissent-ils vous récompenser pour votre fidélité à l'Église et vous confirmer dans votre défense de la Foi et de l'Église.

In Christo Rege,

(signé)

Donna F. Bethell, J.D.

Pr Dr Brian McCall

Paul A. Byrne, M.D.

Edgardo J. Cruz-Ramos, Président Una Voce Porto Rico

Dr Massimo de Leonardis, professeur (ret.) d'histoire des relations internationales

Pr Roberto de Mattei, Président de la Fondazione Lepanto

P. Jerome W. Fasano 

Mauro Faverzani, journaliste

Timothy S. Flanders, auteur et fondateur d'un apostolat laïque

Matt Gaspers, rédacteur en chef, Catholic Family News

Corrado Gnerre, leader du mouvement italien “Il Cammino dei Tre Sentieri”.

M. Virginia O. de Gristelli, directrice du Cercle de formation Saint-Bernard de Clairvaux, Argentine

Jorge Esteban Gristelli, rédacteur en chef, Argentine

Dr Maria Guarini STB, rédactrice du site web Chiesa e postconcilio

Kennedy Hall, auteur

Pr Dr em. Robert D. Hickson

Pr Dr.rer.nat. Dr.rer.pol. Rudolf Hilfer, Stuttgart, Allemagne

Révérend John Hunwicke, chercheur émérite, Pusey House, Oxford

Pr Dr Peter Kwasniewski

Leila M. Lawler, écrivain

Pedro L. Llera Vázquez, directeur d'école et auteur à InfoCatólica

James P. Lucier PhD

Massimo Magliaro, journaliste, rédacteur en chef de “Nova Historica”

Antonio Marcantonio, MA

Dr Taylor Marshall, auteur de l'ouvrage Infiltration : Le complot pour détruire l'Eglise de l'intérieur

Le révérend Deacon, Eugene G. McGuirk

P. Michael McMahon, Prieur de St. Dennis Calgary

P. Cor Mennen

P. Michael Menner

Dr Stéphane Mercier, Ph.D., S.T.B.

M. Andrew P. Napolitano, analyste judiciaire principal, Fox News ; professeur associé de droit,
Université Hofstra

P. Dave Nix, Ermite diocésain

Prof. Paolo Pasqualucci

P. Dean Perri

Dr Carlo Regazzoni, Philosophe de la culture, Therwill, Suisse

P. Luis Eduardo Rodríguez Rodríguez 

Don Tullio Rotondo

John F. Salza, avocat et apologiste catholique

Wolfram Schrems, Wien, Mag. theol., Mag. Phil., catéchiste

Henry Sire, historien et auteur

Robert Siscoe, auteur

Jeanne Smits, journaliste

Dr sc. Zlatko Šram, Centre croate pour la recherche sociale appliquée

P. Glen Tattersall, curé de la paroisse de St John Henry Newman (Melbourne, Australie)

Marco Tosatti, journaliste

Giovanni Turco, professeur adjoint de philosophie du droit public à l'université d'Udine (Italie)

Jose Antonio Ureta

Aldo Maria Valli, journaliste

Dr Thomas Ward, président de l'Association nationale des familles catholiques

John-Henry Westen, co-fondateur et rédacteur en chef de LifeSiteNews.com

Willy Wimmer, secrétaire d'État, ministère de la défense (à la retraite.)

Le 15 juillet, s'y sont ajoutés :

P. Jay Finelli

Renacito Refuerzo Ramos, MD, DFM, médecin catholique


Les autres prêtres et universitaires qui souhaitent signer cette lettre ouverte peuvent nous contacter à l'adresse suivante : Openlettercouncil@gmail.com



• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner[/size]

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyVen 17 Juil - 1:03

Il est 0h43 et je ne vais donc pas me lancer dans un grand commentaire.


Juste un mot sur la liberté religieuse.
Prenons comme exemple les mathématiques ; nous sommes tenues de penser que 2+2= 4 et nous n'avons pas le droit ni la liberté de penser autre chose. Maintenant si quelqu'un n'est pas assez évolué pour le penser il est intellectuellement libre, sinon il n'y aurait aucune possibilité pour lui d'évoluer. 


De même en religion, et à condition d'être de bonne foi, quelqu'un peut être dans une ignorance invincible non coupable et ne pas le mettre en prison pour cela (l'inquisition ne l'a jamais fait). Mais ça ne veut pas dire que Dieu veut l'ignorance invincible même s'il la tolère. Non ! Le Père n'a voulu que la religion Catholique.


Je choisis en option libre d'aller en vacances à la mer ou en montagne, d'aller dans telle ou telle paroisse, mais le choix de telle ou telle religion n'est pas en option libre, dés lors que pour moi la Vérité est évidente, pas plus que je n'ai en option libre la liberté de me fabriquer ma propre morale à ma convenance. Ce serait du libéralisme morale. 


J'ai l'impression que Vatican II a fabriqué une ambiguïté, et maintenant nous sommes tous plus ou moins intoxiqués par cette confusion de l'intelligence.

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyVen 17 Juil - 7:28

Un grand merci @ Philippe pour ton commentaire tardif !  Smile 

Nous sommes catholique et nous défendrons toujours l'Eglise Catholique, Celle voulue par Notre Seigneur Jésus-Christ lui-même au prix de la Croix et de son Sang.

Ce concile Vatican II, le seul que l'on ait vraiment connu et vécu, s'est voulu oecuménique, et nous en voyons les failles.

Jamais avant notre époque un concile œcuménique n'a été suivi d'une période aussi prolongée de confusion, de corruption, de perte de la foi et d'humiliation pour l'Église du Christ.


Pardon, oui pardon Seigneur ! Aide-nous à te rester fidèle  afin que nous puissions vivre tes promesses. Aide-nous à traverser les horribles épreuves de ce temps où tout est inversé, le mal prenant le pas sur le bien. Aide-nous Seigneur, sans Toi, nous sommes perdus, sans voix, devant l'atrocité de ce qui se déroule sous nos yeux. 
Oui, Seigneur Jésus, nous avons confiance en toi, en Toi Seul. Donne-nous la force d'avancer  en suivant tes préceptes.
Merci Mon Dieu, Merci ! C'est uni à Ton Sacré-Coeur et au Coeur Immaculé de Marie que nous y arriverons.

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
consacré
consacré
Philippe

Messages : 1482
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyVen 17 Juil - 13:08

Je pense pour ma part que l'Eglise est entrée dans l'errance  avec Jean XXIII.


Dans ces trois grandes apparitions, Lourdes, La Salette et Fatima, notre maman du ciel n'a eu de cesse de nous dire : 
                    "pénitence pénitence pénitence. Les prêtres sont devenus un cloaque d'impureté et le monde est pire qu'au temps de Sodome. Si vous n'êtes pas dans la prière le repentir et la pénitence, le Père des Cieux va envoyer un terrible châtiment sur le monde comme il n'y en a jamais eu auparavant et beaucoup d'âmes tomberont en enfer".  


Oui, juste avant le concile, Jean XXIII a sorti une encyclique (ICI) Qui est une invitation à la pénitence pour la préparation du concile. Mais Jean XXIII  a t'il initié un concile qui serait lui-même une invitation à la pénitence du monde et de l'Eglise comme le demandait Marie ? 
J'ai l'impression que c'est plutôt le contraire. Marie vient nous dire : "Ça va très mal mes enfants; le monde est épouvantable et vous êtes au bord de la catastrophe", et le concile est venu nous dire : " Tout va très bien tout le monde il est bon tout le monde il est gentil". 


Et ensuite par loyauté les autres papes ont suivi ce chemin d'errance ; moi aussi d'ailleurs. Mais a un moment il faut quand même avoir la simplicité de se dire : "on s'est planté les gars car on n'a pas voulu écouter notre maman du ciel".

====================================================================================
Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Françoise
consacré
consacré
Françoise

Messages : 4230
Date d'inscription : 12/06/2016

Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 EmptyMar 8 Sep - 6:43


====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Du blog de Jeanne Smits...    Du blog de Jeanne Smits...  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Du blog de Jeanne Smits...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: ACTUALITÉ INFO-
Sauter vers: