Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 14 avril : Saint Bénezet d'Avignon
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:48

» Méditation avec Le Traité de l'Amour de Dieu de St François de Sales
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:28

» Chapelet NDML : chaque jour, venez prier avec nous !
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Hier à 19:13

» 13 avril : Saint Herménégild
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 10:38

» Abus sexuels dans la Cté St Jean : des religieuses dénoncent la loi du Silence.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Ven 12 Avr - 20:10

» Apparition de Notre Dame de l'Apocalypse Tre Fontane il y a 77 ans.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Ven 12 Avr - 19:20

» 12 avril Sainte Teresa de Los Andes (Jeanne Fernandez Solar)
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Ven 12 Avr - 1:13

» 11 avril : Sainte Gemma Galgani
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Mer 10 Avr - 23:22

» 10 avril : Saint Fulbert de Chartres
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Mer 10 Avr - 7:58

» 9 avril : Bienheureuse Célestine Faron
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Lun 8 Avr - 22:55

» Ô Marie, prends nos prières.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Lun 8 Avr - 20:29

» 8 avril 2024 Annonciation
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Dim 7 Avr - 23:30

» A Toi la gloire, Ô Ressuscité.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Dim 7 Avr - 20:41

» Chapelle de la Colombière à Paray Le Monial.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Dim 7 Avr - 20:30

» Du 29 mars au 6 avril 2024 Neuvaine à la Miséricorde Divine
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Dim 7 Avr - 20:12

» 7 avril 2024 Dimanche de la Miséricorde Divine
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Sam 6 Avr - 23:52

» Prière de guérison et d'intercession pour le monde avec le Père James Manjackal.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Ven 5 Avr - 9:10

» 5 avril : Saint Vincent Ferrier
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 4 Avr - 23:45

» 4 avril : Saint Francisco Marto
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Mer 3 Avr - 23:55

» Appel à mobilisation du Pr. Christian Perronne (2 avril 2024)
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Mer 3 Avr - 19:30

» La dévotion au Sacré-Cœur de Jésus et les neuf premiers vendredis du mois
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Mer 3 Avr - 19:09

» 3 avril : Saint Pancrace de Taormina
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Mar 2 Avr - 22:58

» 2 avril : Saint François de Paule
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Lun 1 Avr - 22:50

» 1er avril : Sainte Marie l'Egyptienne
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Lun 1 Avr - 0:42

» Pâques 2024 endeuillé par une actualité morose.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Dim 31 Mar - 21:54

» Sœur Beghe
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Dim 31 Mar - 21:13

» Du site "La fin des temps"... Journal des prophéties.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Dim 31 Mar - 20:59

» Dimanche de Pâques
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Sam 30 Mar - 23:45

» L'EXULTET de la Vigile Pascale ! ... MAGNIFIQUE.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Sam 30 Mar - 19:00

» PANGE LINGUA GLORIOSI - Chant du Jeudi-Saint au Reposoir -
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Ven 29 Mar - 21:50

» Je cherche le visage par John Littleton.
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar Françoise Ven 29 Mar - 19:23

» Samedi Saint
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Ven 29 Mar - 18:54

» Vendredi Saint
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Ven 29 Mar - 0:06

» 28 mars : Saint Gontran de Bourgogne
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Mer 27 Mar - 23:19

» 27 mars : Bienheureux Louis-Edouard Cestac
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Emptypar ami de la Miséricorde Mar 26 Mar - 22:08

Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

 

 Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah.

Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
consacré
consacré
Françoise


Messages : 9093
Date d'inscription : 12/06/2016

Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Empty
MessageSujet: Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah.   Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. EmptyMar 28 Sep - 19:45

Lu sur "Le Salon Beige" - 5 septembre 2021 -

* Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal SARAH.

Comparaison du message de La Salette et des écrits du cardinal Sarah - Le Salon Beige




Citation :

Comparaison du message de la Salette et des écrits du cardinal Sarah

Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. 5b9d5189a5cef-bpthumbPar Michel Janva le 5 septembre 2021Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah. Cardinal-Sarah-1050x591

Un lecteur m’envoie le tableau ci-dessous, mettant en parallèle le message de la sainte Vierge à La Salette et les écrits du cardinal Sarah.
« Si mon peuple continue, ce que je vais vous dire arrivera plus tôt, s’il change un peu, ce sera un peu plus tard. » Message donné à Maximin le 19 septembre 1846.
Extraits de « Le soir approche et déjà le jour baisse »  du cardinal Robert Sarah. Editions Fayard 2019

Message de La SaletteCardinal Robert Sarah
– Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les Saints Mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté.

 
… Parmi nous, dans nos rangs, se sont introduits des prédateurs. (p 12)

– Certains hommes de Dieu sont devenus les agents du Mauvais. (p 12)
– Nous vivons le mystère d’iniquité, le mystère de la trahison, le mystère de Judas. (p 12)
– Il ne sied pas que le prêtre célébrant se tienne « de l’autre côté de l’autel », comme s’il prenait la place de Dieu. Ce faisant, il est comme un écran qui cache la Transcendance de Dieu. Il est un voile qui cache la majesté de Dieu.
– il n’est pas rare que des évêques et des prêtres négligent l’adoration. Ils ne trouvent pas le temps pour Dieu, parce qu’ils ont perdu le sens de Dieu. Dieu n’a plus beaucoup de place dans leur vie. (p 44)
 
Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils !– L’Eglise souffre, elle est bafouée et ses ennemis sont à l’intérieur. (p 15)

– Toute la déchristianisation est venue du clergé. (p 72)
– Parler pour susciter des applaudissements, parler en fonction de ce que les hommes veulent entendre, parler en obéissant à la dictature des opinions communes, cela est considéré comme une sorte de prostitution de la parole et de l’âme. (p 93)
– La lumière du sacerdoce est obscurcie. (p 64)
– Des prêtres sont tombés dans les pièges grossiers du pouvoir médiatique. (p 296)
– Notre foi est devenue tiède, tel un souvenir qui s’estompe peu à peu.
 
Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel– Le mystère de Judas plane sur notre temps. Le mystère de la trahison suinte des murs de l’Eglise. (p 12) – Cette trahison-là a été préparée et causée par beaucoup d’autres. (p 12)

– Chez certains prêtres, il existe une peur d’apparaître comme étrangers au monde. (p 70)
– Nous avons trop souvent laissés faire, fermer les yeux… (p 64)
– Certains clercs affichent une complaisance avec les théories théologiques les plus incertaines. Ils en viennent à mépriser la foi des petits et des simples. (p 73)
– Le travail de déconstruction d’une certaine théologie qui a perdu l’esprit ecclésial se répercute forcément… (p 121)
Oui, la crise sacerdotale est profonde… (p 184)
; il n’y a plus personne digne d’offrir la Victime sans tache à l’Eternel en faveur du monde.

 
– Le diable veut déchirer l’Eglise en s’attaquant d’abord au sacerdoce. Satan entend détruire les prêtres et l’enseignement de la doctrine. Il a en horreur la liturgie, les sacrements et la succession apostolique. (p 170)

– Le diable cherche à instiller la tiédeur et le doute chez les prêtres. (p 170)
La dégradation de la liturgie en spectacle, la négligence dans les célébrations et les confessions, la mondanité spirituelle n’en sont que les symptômes. (p 138)
– Nous avons désacralisé la célébration eucharistique.  Nous avons transformé nos célébrations eucharistiques en un spectacle folklorique, en un événement social, en un divertissement, en un dialogue insipide entre le prêtre et l’assemblée chrétienne. Y a-t-il encore une place pour le Très-Haut dans nos liturgies. (p 139)
– Dans la célébration de la Messe, les fantaisies les plus incroyables sont venues ternir le mystère pascal. (p 176)
– Je crois que la véritable source de la crise de la théologie morale est la peur qui a envahi le cœur des clercs. Nous avons peur de passer pour des inquisiteurs cruels. (p 175)
 
 
Malheur aux habitants de la terre ! Dieu va épuiser sa colère, et personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis.

 
– « Nous devons nous préparer à subir de grandes épreuves dans un futur qui n’est pas très éloigné. » (p 170 – K. Wojtyla)

– Les eaux furieuses de nos passions prennent le dessus sur la raison. L’homme post moderne est traîné dans les boues les plus malsaines. Dieu a en horreur ces mouvements diaboliques. (p 332)
 
– Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le démon a obscurci leurs intelligences– Oui, comme lui, nous avons trahi ! Nous avons abandonné la prière. (p 13)

– Peut-être est-ce l’habitude d’une trop grande richesse qui nous (les prêtres) rend peu à peu incapables de risquer notre vie par amour. Nous devenons avare, installés dans le confort et la sécurité. (p 92)
– Le confort matériel entraîne une bureaucratisation mondaine bourgeoise du clergé. (p 302)
– La prière est rongée par l’activisme… (p 110)
 
– Dieu permettra au vieux serpent de mettre des divisions parmi les régnants, dans toutes les sociétés et dans toutes les familles – Le signe de Satan est la division. Aujourd’hui, il existe des conflits graves au sein du clergé. Le diable est à la fête. Le diable aime à diviser l’Eglise. (p 168)

– Le diable nous pousse à la division et au schisme. (p 15)
– Je suis meurtri de voir tant de pasteurs brader la doctrine catholique et installer la division parmi les fidèles. (p 18)
– Au travers des familles, le diable veut profaner l’unité  trinitaire. (p 205)
 
 
La société est à la veille des fléaux les plus terribles et des plus grands événements– Tant que nous n’aurons pas conscience de la gravité de notre déchéance, nous ne réagirons pas. (p 137)

– La rupture avec Dieu entraînera une révolution anthropologique sans équivalent dans l’histoire de l’humanité. (p 286)
 
En l’année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l’Enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu– Le monde occidental n’a plus l’expérience du surnaturel. (p 59)

– Nous préférons considérer que le démon n’existe plus. Des évêques affirment même qu’il n’est qu’une image symbolique. (p 57)
– Le mal de l’activisme efficace s’est infiltré partout.  (p 13)
– Ce sont des mercenaires introduits en fraude dans la bergerie. (p 19)
– Tant de haine et de divisions défigurent l’Eglise. (p 21)
– Quand cette obsession de la consommation et du confort entre à l’intérieur de l’Eglise, elle conduit à la trahison des promesses faites au Christ. (p 302)
 
Plusieurs abandonneront la foi, et le nombre des prêtres et des religieux qui se sépareront de la vraie religion sera grand ; parmi ces personnes il se trouvera même des Evêques.

 
; plusieurs maisons religieuses perdront entièrement la foi et perdront beaucoup d’âmes.
 
– La doctrine catholique est mise en doute. Au nom de postures soi-disant intellectuelles, des théologiens s’amusent à déconstruire les dogmes, à vider la morale de son sens profond. Le relativisme est le masque de Judas déguisé en intellectuel. (p 13-14)

– Le diable cherche à nous faire douter de l’Eglise. (p 15)
– L’Eglise se meurt parce que les pasteurs ont peur de parler en toute vérité et clarté. Nous avons peur des medias, peur de l’opinion, peur de nos propres frères ! (p 16)
– Certains croyants choisissent de croire à tel article du Credo et rejettent tel autre. (p 411)
– Je crois que la véritable source de la crise de la théologie morale est la peur qui a envahi le cœur des clercs. Nous avons peur de passer pour des inquisiteurs cruels. (p 175)
– Les chrétiens tremblent, vacillent, doutent. (p 14)
– Les chrétiens sont désorientés. (p 11)
– La barque est battue par la tempête. L’eau y entre en quantité : tenez ferme la barque, autrement dit, tenez ferme la doctrine et priez intensément. (p 394)
 
 
des prêtres, parce qu’ils ne seront pas conduits par le bon esprit de l’Evangile, qui est un esprit d’humilité, de charité et de zèle pour la gloire de Dieu.

 
– La lumière du sacerdoce est obscurcie. (p 64)

Nous avons affirmé : je ne suis pas sûr de lui, des Evangiles, des dogmes, de la morale chrétienne.
Nous avons eu honte des saints et des martyrs,
Nous avons rougi de Dieu, de son Eglise et de sa liturgie, tremblé devant le monde et ses serviteurs.
Tel est le sens de la crise contemporaine de la foi. Nous ne voulons pas regarder vers celui que nous avons crucifié. Aussi courons-nous vers le suicide. (p 26)
– Vouloir gagner la popularité médiatique au prix de la vérité revient à faire l’œuvre de Judas. (p 19)
– Les prêtres s’occupent-ils du Christ et de l’évangélisation du monde ou du bien-être terrestre des hommes ? Le surnaturel semble être absorbé et englouti par le naturel. Nous devenons sourds, autistes et aveugles aux choses de Dieu. 58-59
– Les mauvais livres abonderont sur la terre et les esprits de ténèbres répandront partout un relâchement universel pour tout ce qui regarde le service de Dieu– La crise de l’Eglise est comme un cancer qui ronge le corps à l’intérieur. (p 109)

Aujourd’hui, de faux prophètes essaient de charmer et d’endormir le peuple de Dieu en diluant l’Evangile dans un langage ambigu et confus, menaçant d’affadir notre foi pour obtenir l’attention bienveillante du monde. (p 150)
– La recherche de la vérité n’existe plus. Le mal et le bien sont confondus (en Europe). (p 278)
– En rejetant la présence du sacré dans notre vie, nous créons un monde uniforme et sans relief, un monde aplati…
 
prêcheront un autre Evangile, contraire à celui du vrai Jésus-Christ, niant l’existence du Ciel, soit encore les âmes des damnés– Je déplore que nombre d’évêques et de prêtres négligent leur mission essentielle, qui est leur propre sanctification et l’annonce de l’Evangile

– Ceux qui annoncent à grand fracas le changement et la rupture sont des faux prophètes. Ils ne cherchent pas le bien du troupeau
– Beaucoup dans l’Eglise n’osent plus enseigner la réalité du salut et la vie éternelle. Dans les homélies, il y a un étrange silence concernant les fins dernières…On évite de parler du péché originel… Le sens du péché semble avoir disparu. Le bien et le mal n’existent plus .. (p 57)
Nous oublions que le ciel existe. (p 58-59)
– L’Eglise ne consacre plus de prêches à l’âme, à l’éternité et aux fins dernières. Les prêtres ont peur de susciter des railleries. (p 275)
– Peut-être est-ce la peur de parler de l’enfer qui nous rend si pusillanimes à prêcher notre vocation divine à la sainteté. (p 403)
– User de son autorité pour prêcher une doctrine humaine… sont autant de comportements qui nient la vérité profonde du sacerdoce et mettent en danger le salut des fidèles. (p 64)
 
 
Malheur aux Princes de l’Eglise, qui ne seront occupés qu’à entasser richesses sur richesses, qu’à sauvegarder leur autorité et à dominer avec orgueil !

 
– Nous avons voulu briller aux yeux du monde (26)

– Si le prêtre ne prie pas, alors son offrande est une coquille vide, un acte social et mondain. Peu à peu les fidèles s’éloignent car le puits où ils espéraient trouver de l’eau est à sec (p 69)
– Il règne aujourd’hui une vraie cacophonie dans les enseignements des pasteurs, évêques et prêtres. 113
 
La sainte foi de Dieu étant oubliée, chaque individu voudra se guider par lui-même et être supérieur à ses semblables– Cette perte du sens de la foi est la racine profonde de la crise de civilisation que nous vivons (p 37)

– Dieu nous a élus pour l’adorer. Pourtant, l’être humain ne veut pas s’agenouiller.  (p 36)
– Le niveau de vie catéchétique est souvent indigne, à tel point que les chrétiens ne connaissent plus les fondements de leur propre foi. (p 76)
– Combien je comprends tous les chrétiens qui souffrent de voir l’Eglise défigurée par tant de renoncements et d’abus. (p 145)
– Le père du mensonge et prince de ce monde a pris possession du cœur de ceux qui, ont le pouvoir. (p 335)
 
On abolira les pouvoirs civils et ecclésiastiques, tout ordre et toute justice seront foulés aux pieds– Les élites ont décidé d’évacuer toute référence à une culture morale ou chrétienne. (p 346)

– La crise de la foi s’inscrit dans une société sécularisée, coupée de Dieu et des réalités surnaturelles…. 59
on ne verra qu’homicides, haine, jalousie, mensonge et discorde, sans amour pour la patrie ni pour la famille– La barbarie de l’inculture est dominée par la recherche d’une jouissance sans fin et par la satisfaction de nos instincts et de nos passions. (p 348)

– Le mensonge est la pratique courante d’un monde qui ne craint plus Dieu. (348)
– Nous devons être fiers de nos patries. (p 396)
– Je crois que la famille est une réalité proprement insupportable au démon. (p 205)
– Au travers des familles, le diable veut profaner l’unité  trinitaire. (p 205)
 
Les gouvernants civils auront tous le même dessein qui sera d’abolir et de faire disparaître tout principe religieux, pour faire place au matérialisme, à l’athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices.

 
– Aujourd’hui, les principes moraux et le bonheur des peuples sont sournoisement piétinés par le cynisme de nombreux gouvernements et compagnies financières. (p 343-344)

– En Occident, la disparition de Dieu a entraîné le bannissement de tout ce qui est sacré dans l’existence humaine. Le sacré est devenu quantité négligeable. (p 162)
– Le monde post moderne est le royaume des idoles, des sorciers et des astrologues. (p 165)
– Je crois qu’au sommet de ce nouveau panthéon trône l’idole de l’argent. (p 165)
– La démocratie est divinisée. Or elle présente désormais des dérives totalitaires. (p 351)
– Aujourd’hui, nous sommes revenus à l’époque du veau d’or. L’argent est au cœur des préoccupations du monde occidental, mais aussi de beaucoup de peuples à travers le monde. (p 332)
 
dans les couvents, les fleurs de l’Eglise seront putréfiées et le démon se rendra comme le roi des cœurs.

 
– Les comportements contraires au célibat consacrés se multiplient dans certaines régions du monde… Le pire est que certains clercs revendiquent ces actes comme normaux et bénins. (p 137)

– L’Eglise fait l’expérience de la nuit obscure. Le mystère d’iniquité l’enveloppe et l’aveugle. (p 11)
– Si, pour éviter les difficultés inhérentes  au témoignage de notre foi, nous sacrifions la vérité, alors le chrétien perd son sel ; il ne sert plus à rien. (p 151)
 
le démon usera de toute sa malice pour introduire dans les ordres religieux des personnes adonnées au péché– La contestation n’a pas épargné les religieux : on les a trouvés au premier rang des contestataires. Ils ont été souvent au nombre des « enragés ». (p 185 cardinal Garone)

– On a souvent confondu chez les religieux « renouveau » et « commodité ». Ainsi l’abandon de l’habit religieux est-il regrettable, de même que le remplacement de l’office nocturne par des veilles communautaires. On a même mis en question la pauvreté religieuse, et plus généralement l’utilité des vœux. (p 186)
 
les désordres et l’amour des plaisirs charnels seront répandus par toute la terre.

 
– Je veux clamer avec tant de mes frères prêtres ma profonde souffrance devant le mépris du célibat sacerdotal ! Ce trésor ne peut pas être relativisé !  (p 78)

– La prostitution, la pornographie, et leurs dérivés sont devenus des grands marchés. (p 216)
 
– La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l’Italien avec l’Italien ; ensuite, il y aura une guerre (civile) générale qui sera épouvantable.– Dans de nombreux pays occidentaux, la volonté de rompre avec le passé et toutes ses traditions a provoqué des situations de guerre civile larvée… Les guerres civiles pointent à l’horizon. (p 365)

 
Dieu ne se souviendra plus de la France, ni de l’Italie, parce que l’Evangile de Jésus-Christ n’est plus connu.

 
 
 
– Le monde a choisi de s’organiser sans Dieu, de vivre sans Dieu, de se penser sans Dieu. Il est en train de faire une terrible expérience : partout où Dieu n’est pas, là est l’enfer. Qu’est-ce que l’enfer sinon la privation de Dieu ? (p 222)

– La tiédeur, le refus des exigences évangéliques, la perte du sens du péché, l’attachement à l’argent trouvent dans la perte du sens de Dieu leur racine commune. (p 138)
– La médiacratie tente par tous les moyens de mettre en pièces les restes de la chrétienté. (p 286)
 
il y aura une espèce de fausse paix dans le monde ; on ne pensera qu’à se divertir ; les méchants se livreront à toutes sortes de péché– L’homme européen danse au bord d’un volcan. (p 288)

– La loi morale est détestée. (p 290)
– Nous sommes entrés dans une civilisation du chaos des désirs. (p 291)
– Les profanations se multiplient… images de la Sainte Vierge, tabernacle lui-même, cimetières… haine diabolique… (p 167)
 
les lieux saints sont dans la corruption ; beaucoup de couvents ne sont plus les maisons de Dieu, mais les pâturages d’Asmodée et des siens.

 
– Nos relativisons le sens du célibat… certains vont même jusqu’à revendiquer le droit à des comportements homosexuels. Les scandales se succèdent, chez les prêtres et chez les évêques. (p 14)

– Comment ne pas être attristé par l’avalanche de scandales qui arrivent aujourd’hui par des hommes d’Eglise ? (p 42)
Des hommes consacrés commettent des abominations et continuent à exercer leur ministère comme si de rien n’était ; ils ne craignent pas Dieu ni son jugement mais craignent seulement d’être découverts et démasqués. (p 63)
– Comme le disait saint Paul VI, les fumées de Satan nous envahissent. L’Eglise, qui devrait être un lieu de lumière, est devenue un repère de ténèbres. Elle devrait être une maison de famille sûre et paisible, et voilà qu’elle est devenue une caverne de brigands ! (p 11-12)
 
Les démons de l’air avec l’antéchrist feront de grands prodiges sur la terre et dans les airs et les hommes se pervertiront de plus en plus.

 
– « Nous sommes aujourd’hui devant la lutte finale entre l’Eglise et l’anti-Eglise, entre l’Evangile et l’anti-Evangile, entre le Christ et l’anti-Christ. » (p 170 – K. Wojtyla 1976)

 
  j’appelle les Apôtres des derniers temps, les fidèles disciples de Jésus-Christ qui ont vécu dans un mépris du monde et d’eux-mêmes, dans la pauvreté et dans l’humilité, dans le mépris et le silence, dans l’oraison et dans la mortification, dans la chasteté et dans l’union avec Dieu, dans la souffrance et inconnus du monde.

 
– il y a une nécessité et une urgence à nous convertir. Il y a une nécessité et une urgence à changer de direction. (p 61)

 
Il est temps qu’ils sortent et viennent éclairer la Terre. Allez et montrez-vous comme mes enfants chéris ; je suis avec vous et en vous, pourvu que votre foi soit la lumière qui vous éclaire dans ces jours de malheurs– Dieu seul peut nous sauver. Il ne le fera que si nous le prions. (p 18)

 
L’Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation – Quand la foi du clergé s’étiole, il se produit comme une éclipse : le monde est plongé dans les ténèbres obscures. (p 72)

– J’en ai la certitude : la paganisation de l’Occident paganisera le monde entier et l’effondrement de l’Occident provoquera un cataclysme général, un bouleversement culturel, démographique et religieux total. (p 346)
– Nous assistons impuissants au passage d’un âge humain à un âge bestial. (285)
 

  
 Le texte complet du Message de La Salette avec l’imprimatur de Mgr Zola, évêque de Lecce (Italie) sont envoyés gratuitement sur simple demande à :
Communauté N.D. de Fatima – La Salette
486 rue Belharra
40230 St Geours de Maremne

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Comparaison du message de La Salette et des écrits du Cardinal Sarah.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cardinal Sarah
» Le cardinal Sarah dénonce l'immigration
» Du Cardinal Sarah : la force du silence
» Le Cardinal Sarah écrit aux Evêques.
» QUE SONT DEVENUS ÉVÊQUES QUI ONT COMBATTU LE MESSAGE DE LA SALETTE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS ::  PROPHÉTIES ET APPARITIONS-
Sauter vers: