Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 24 mai : Saint Syméon le Stylite (le jeune)
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:22

» Méditation avec Le Traité de l'Amour de Dieu de St François de Sales
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:05

» Chapelet NDML : chaque jour, venez prier avec nous !
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar Françoise Hier à 19:29

» Dom Pius Parsch au sujet de la patience
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 7:20

» Sainte Hildegarde prophétise sur l'Antéchrist et l'Avertissement.
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar Françoise Mer 22 Mai - 22:20

» 22 mai Sainte Rita de Cascia
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mer 22 Mai - 7:02

» Xavier Ayral
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar Philippe Mar 21 Mai - 22:06

» 21 mai : Saint Eugène de Mazenod
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mar 21 Mai - 8:03

» 20 mai : Saint Bernardin de Sienne
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Dim 19 Mai - 23:08

» 19 mai 2024 : Solennité de la Pentecôte
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Sam 18 Mai - 23:51

» Du 10 au 18 mai 2024 Neuvaine au Saint Esprit p
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar Françoise Sam 18 Mai - 19:10

» 18 mai : Saint Venant de Camérino
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Sam 18 Mai - 10:20

» 17 mai : Saint Pascal Baylon
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Ven 17 Mai - 1:04

» Du site "La fin des temps"... Journal des prophéties.
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar Françoise Jeu 16 Mai - 21:19

» 16 mai Saint Simon Stock
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mer 15 Mai - 19:35

» 15 mai : Saint Michel Garicoïts
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mer 15 Mai - 13:32

» 14 mai : Saint Matthias
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mar 14 Mai - 8:16

» 13 mai Notre-Dame de Fatima
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Dim 12 Mai - 22:36

» 12 mai : Bienheureux Alvaro del Portillo
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Dim 12 Mai - 2:14

» 11 mai : Saint Mamert de Vienne
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Dim 12 Mai - 2:13

» 10 mai : Bienheureux Ivan Merz
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Ven 10 Mai - 8:00

» 9 mai 2024 L'Ascension du Seigneur
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 9 Mai - 7:48

» 8 mai : Fête de St Michel Archange sur le Mont Gargan (Italie)
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mer 8 Mai - 7:46

» 7 mai : Bienheureuse Marie-Louise Trichet
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mar 7 Mai - 7:56

» 6 mai : Saint Jean Porte Latine
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Lun 6 Mai - 7:35

» Georgio Bergoglio est-il pape ou antipape ?
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar Philippe Dim 5 Mai - 22:42

» 5 mai : Vénérable Michel Le Nobletz
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Dim 5 Mai - 0:02

» 4 mai : Bienheureux Jean-Martin Moyë
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Sam 4 Mai - 6:48

» 3 mai : Invention de la Sainte Croix
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Ven 3 Mai - 1:48

» 2 mai : Saint Athanase d'Alexandrie
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mer 1 Mai - 22:52

» 1er mai : Saint Joseph, artisan
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Mer 1 Mai - 0:30

» 30 avril : Saint Joseph-Benoît Cottolengo
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Lun 29 Avr - 23:29

» 29 avril : Sainte Catherine de Sienne
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Dim 28 Avr - 23:36

» 28 avril : Saint Pierre Chanel
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Sam 27 Avr - 22:56

» 27 avril : Sainte Zita de Lucques
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Emptypar ami de la Miséricorde Sam 27 Avr - 0:30

-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 22 Aoû - 22:26

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

ORAISON DÉDICATOIRE

Doux Jésus, mon Seigneur, mon Sauveur et mon Dieu, me voici prosterné devant votre Majesté, vouant et consacrant cet écrie à votre gloire.

Animez les paroles qui y sont de votre bénédiction, à ce que les âmes tour lesquelles je l'ai fait en puissent recevoir les inspirations sacrées que je leur désire, et particulièrement celle d'implorer sur moi votre immense Miséricorde, afin que, montrant aux autres le chemin de la dévotion en ce monde, je ne sois pas réprouvé et confondu éternellement en l'autre; ains qu'avec eux je chante à jamais pour cantique de triomphe, le mot que de tout mon coeur je prononce en témoignage de fidélité, parmi les hasards de cette vie mortelle :

VIVE JÉSUS, VIVE JÉSUS ! Oui, Seigneur Jésus, vivez et régnez en nos coeurs ès siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Mon cher Lecteur,

je te prie de lire cette Préface pour ta satisfaction et la mienne.

La bouquetière Glycéra savait si proprement diversifier la disposition et le mélange des fleurs, qu'avec les mêmes fleurs elle faisait une grande variété de bouquets, de sorte que le peintre Pausias demeura court, voulant contrefaire à l'envi cette diversité douvrage, car il ne sut changer sa peinture en tant de façons comme Glycéra faisait ses bouquets :

ainsi le Saint-Esprit dispose et arrange avec tant de variété les enseignements de dévotion, qu'il donne par les langues et les plumes de ses serviteurs, que la doctrine étant toujours une même, les discours néanmoins qui s'en font sont bien différents, selon les diverses façons desquelles ils sont composés.

Je ne puis, certes, ni veux, ni dois écrire en cette Introduction que ce qui a déjà été publié par nos prédécesseurs sur ce sujet; ce sont les mêmes fleurs que je te présente, mon Lecteur, mais le bouquet que j'en ai fait sera différent des leurs, à raison de la diversité de l'agencement dont il est façonné.

Ceux qui ont traité de la dévotion ont presque tous regardé l'instruction des personnes fort retirées du commerce du monde, ou au moins ont enseigné une sorte de dévotion qui conduit à cette entière retraite.

Mon intention est d'instruire ceux qui vivent ès villes, ès ménages, en la cour, et qui par leur condition sont obligés de faire une vie commune quant à l'extérieur, lesquels bien souvent, sous le prétexte d'une prétendue impossibilité, ne veulent seulement pas penser à l'entreprise de la vie dévote, leur étant avis que, comme aucun animal n'ose goûter de la graine de lherbe nommée Palma Christi, aussi nul homme ne doit prétendre à la palme de la piété chrétienne, tandis qu'il vit emmi la presse des affaires temporelles.

Et je leur montre que comme les mères perles vivent emmi la mer sans prendre aucune goutte d'eau marine, et que vers les îles Chélidoines il y a des fontaines d'eau bien douce au milieu de la mer, et que les piraustes volent dedans les flammes sans brûler leurs ailes, ainsi peut une âme vigoureuse et constante vivre au monde sans recevoir aucune humeur mondaine, trouver des sources d'une douce piété au milieu des ondes amères de ce siècle, et voler entre les flammes des convoitises terrestres sans brûler les ailes des sacrés désirs de la vie dévote.

Il est vrai que cela est malaisé, et c'est pourquoi je désirerais que plusieurs y employassent leur soin avec plus d'ardeur quon na pas fait jusques à présent; comme, tout faible que je suis, je m'essaie par cet écrit de contribuer quelque secours à ceux qui d'un coeur généreux feront cette digne entreprise.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMer 23 Aoû - 22:36

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

PREFACE

A Annecy, le jour de Sainte Madeleine 1609


Mais ce n'a toutefois pas été par mon élection ou inclination que cette Introduction sort en public une âme vraiment pleine dhonneur et de vertu ayant, il y a quelque temps, reçu de Dieu la grâce de vouloir aspirer à la vie dévote, désira ma particulière assistance pour ce regard.

Et moi, qui lui avais plusieurs sortes de devoirs, et qui avais longtemps auparavant remarqué en elle beaucoup de disposition pour ce dessein, je me rendis fort soigneux de la bien instruire, et l'ayant conduite par tous les exercices convenables à son désir et sa condition, je lui en laissai des mémoires par écrit, afin qu'elle y eût recours, à son besoin.

Elle, depuis, les communiqua à un grand, docte et dévot Religieux, lequel estimant que plusieurs en pourraient tirer du profit, m'exhorta fort de les faire publier: ce qui lui fut aisé de me persuader, parce que son amitié avait beaucoup de pouvoir sur ma volonté, et son jugement, une grande autorité sur le mien.

Or, afin que le tout fût plus utile et agréable, je l'ai revu et y ai mis quelque sorte d'entresuite, ajoutant plusieurs avis et enseignements propres à mon intention. Mais tout cela je l'ai fait sans nulle sorte presque de loisir; c'est pourquoi tu ne verras rien ici d'exact, ains seulement un amas d'avertissements de bonne foi, que j'explique par des paroles claires et intelligibles; au moins ai-je désiré de le faire.

Et quant au reste des ornements du langage, je n'y ai pas seulement voulu penser, comme ayant assez d'autres choses à faire.

J'adresse mes paroles à Philothée, parce que, voulant réduire à l'utilité commune de plusieurs âmes ce que j'avais premièrement écrit pour une seule, je l'appelle du nom commun à toutes celles qui veulent être dévotes; car Philothée veut dire amatrice ou amoureuse de Dieu.

Regardant donc en tout ceci une âme qui, par le désir de la dévotion, aspire à l'amour de Dieu, j'ai fait cette Introduction de cinq Parties, en la première desquelles je m'essaie, par quelques remontrances et exercices, de convertir le simple désir de Philothée en une entière résolution, qu'elle fait à la parfin après sa confession générale par une solide protestation, suivie de la très sainte communion, en laquelle, se donnant à son Sauveur et le recevant, elle entre heureusement en son saint amour.

Cela fait, pour la conduire plus avant, je lui montre deux grands moyens de s'unir de plus en plus à sa divine Majesté:

l'usage des sacrements par lesquels ce bon Dieu vient à nous, et la sainte oraison par laquelle il nous tire à soi; et en ceci j'emploie la seconde Partie.

En la troisième, je lui fais voir comme elle se doit exercer en plusieurs vertus plus propres à son avancement, ne m'amusant pas sinon à certains avis particuliers qu'elle n'eût pas su aisément prendre ailleurs, ni d'elle-même.

En la quatrième, je lui fais découvrir quelques embûches de ses ennemis, et lui montre comme elle s'en doit démêler et passer outre.

Et finalement, en la cinquième Partie, je la fais un peu retirer à part soi pour se rafraîchir, reprendre haleine et réparer ses forces, afin qu'elle puisse par après plus heureusement gagner pays et s'avancer en la vie dévote.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 24 Aoû - 22:17

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

PREFACE

A Annecy, le jour de Sainte Madeleine 1609


Cet âge est fort bizarre, et je prévois bien que plusieurs diront qu'il n'appartient qu'aux religieux et gens de dévotion de faire des conduites si particulières à la piété; qu'elles requièrent plus de loisir que n'en peut avoir un évêque chargé d'un diocèse si pesant comme est le mien ; que cela distrait trop l'entendement qui doit être employé à choses importantes.

Mais moi, mon cher Lecteur, je te dis avec le grand saint Denis, quil appartient principalement aux évêques de perfectionner les âmes, d'autant que leur ordre est le suprême entre les hommes, comme celui des Séraphins entre les anges, si que leur loisir ne peut être mieux destiné qu'à cela.

Les anciens évêques et Pères de l'Eglise étaient pour le moins autant affectionnés à leur charge que nous, et ne laissaient pourtant pas d'avoir soin de la conduite particulière de plusieurs âmes qui recouraient à leur assistance, comme il appert par leurs épîtres; imitant en cela les Apôtres qui, emmi la moisson générale de l'univers, recueillaient néanmoins certains épis plus remarquables avec une spéciale et particulière affection.

Qui ne sait que Timothée, Tite, Philémon, Onésime, sainte Thècle, Appia, étaient les chers enfants du grand saint Paul, comme saint Marc et sainte Pétronille, de saint Pierre ?

Sainte Pétronille, dis-je, laquelle, comme prouvent doctement Baronius et Galonius, ne fut pas fille charnelle, mais seulement spirituelle de saint Pierre.

Et saint Jean n'écrit-il pas une de ses Epîtres canoniques à la dévote dame Electa?

C'est une peine, je le confesse, de conduire les âmes en particulier, mais une peine qui soulage, pareille à celle des moissonneurs et vendangeurs, qui ne sont jamais plus contents que d'être fort embesognés et chargés.

C'est un travail qui délasse et avive le coeur par la suavité qui en revient à ceux qui l'entreprennent, comme fait le cinamone, ceux qui le portent parmi l'Arabie Heureuse.

On dit que la tigresse, ayant retrouvé l'un de ses petits que le chasseur lui laisse sur le chemin pour l'amuser, tandis qu'il emporte le reste de la litée, elle s'en charge, pour gros qu'il soit, et pour cela n'en est point plus pesante, ains plus légère à la course qu'elle fait pour le sauver dans sa tanière, l'amour naturel l'allégeant par ce fardeau.

Combien plus un coeur paternel prendra-t-il volontiers en charge une âme, quil aura rencontrée au désir de la sainte perfection, la portant en son sein comme une mère fait son petit enfant, sans se ressentir de ce faix bien aimé.

Mais il faut sans doute que ce soit un coeur paternel; et c'est pourquoi les Apôtres et hommes Apostoliques appellent leurs disciples non seulement leurs enfants, mais encore plus tendrement leurs petits enfants.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyVen 25 Aoû - 21:46

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

PREFACE

A Annecy, le jour de Sainte Madeleine 1609


Au demeurant, mon cher Lecteur, il est vrai que j'écris de la vie dévote sans être dévot, mais non pas certes sans désir de le devenir, et c'est encore cette affection qui me donne courage à t'en instruire; car, comme disait un grand homme de lettres, la bonne façon d'apprendre, c'est d'étudier; la meilleure, c'est découter, et la très bonne, c'est denseigner.

Il advint souvent, dit saint Augustin, écrivant à sa dévote Florentine, que l'office de distribuer sert de mérite pour recevoir, et l'office d'enseigner, de fondement pour apprendre.

Alexandre fit peindre la belle Compaspé, qui lui était si chère, par la main de l'unique Apelles; Apelles, forcé de considérer longuement Compaspé, à mesure qu'il en exprimait les traits sur le tableau, en imprima l'amour en son coeur, et en devint tellement passionné, qu'Alexandre, l'ayant reconnu et en ayant pitié, la lui donna en mariage, se privant pour l'amour de lui de la plus chère amie qu'il eût au monde:

en quoi, dit Pline, il montra la grandeur de son coeur, autant qu'il eût fait par une bien grande victoire.

Or, il m'est avis, mon Lecteur mon ami, qu"étant évêque, Dieu veut que je peigne sur les coeurs des personnes non seulement les vertus communes, mais encore sa très chère et bien aimée dévotion; et moi je l'entreprends volontiers, tant pour obéir et faire mon devoir, que pour l'espérance que j'ai qu'en la gravant dans 'lesprit des autres, le mien à l'aventure en deviendra saintement amoureux.

Or, si jamais sa divine Majesté m'en voit vivement épris, elle me la donnera en mariage éternel.

La belle et chaste Rébecca, abreuvant les chameaux dIsaac, fut destinée pour être son épouse, recevant de sa part des pendants d'oreilles et des bracelets d'or; ainsi je me promets de limmense bonté de mon Dieu que, conduisant ses chères brebis aux eaux salutaires de la dévotion, il rendra mon âme son épouse, mettant en mes oreilles les paroles dorées de son saint amour, et en mes bras la force de les bien exécuter, en quoi gît l'essence de la vraie dévotion, que je supplie sa Majesté me vouloir octroyer et à tous les enfants de son Eglise.

Eglise à laquelle je veux à jamais soumettre mes écrits, mes actions, mes paroles, mes volontés et mes pensées.

CHAPITRE I

DESCRIPTION DE LA VRAIE DÉVOTION


Vous aspirez à la dévotion, très chère Philothée, parce qu'étant chrétienne, vous savez que c'est une vertu extrêmement agréable à la divine Majesté :

mais, dautant que les petites fautes que lon commet au commencement de quelque affaire s'agrandissent infiniment au progrès et sont presque irréparables à la fin, il faut avant toutes choses que vous sachiez que c'est que la vertu de dévotion; car, d'autant qu'il n'y en a aucune vraie, et qu'il y en a une quantité de fausses et vaines, si vous ne connaissiez qu'elle est la vraie, vous pourriez vous tromper et vous amuser à suivre quelque dévotion impertinente et superstitieuse.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptySam 26 Aoû - 22:49

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE I

DESCRIPTION DE LA VRAIE DÉVOTION


Arélius peignait toutes les faces des images quil faisait, à l'air et ressemblance des femmes qu'il aimait, et chacun peint la dévotion selon sa passion et fantaisie. Celui qui est adonné au jeûne se tiendra pour bien dévot pourvu qu'il jeûne, quoique son coeur soit plein de rancune; et n'osant point tremper sa langue dedans le vin ni même dans l'eau, par sobriété, ne se feindra point de la plonger dedans le sang du prochain par la médisance et calomnie.

Un autre s'estimera dévot parce qu'il dit une grande multitude d'oraisons tous les jours, quoiqu'après cela sa langue se fonde toute en paroles fâcheuses, arrogantes et injurieuses parmi ses domestiques et voisins.

L'autre tire fort volontiers l'aumône de sa bourse pour la donner aux pauvres, mais il ne peut tirer la douceur de son coeur pour pardonner à ses ennemis; l'autre pardonnera à ses ennemis, mais de tenir raison à ses créanciers, jamais qu'à vive force de justice.

Tous ces gens-là sont vulgairement tenus pour dévots, et ne le sont pourtant nullement. Les gens de Saül cherchaient David en sa maison; Michol ayant mis une statue dedans un lit et l'ayant couverte des habillements de David, leur fit accroire que c'était David même qui dormait malade :

ainsi beaucoup de personnes se couvrent de certaines actions extérieures appartenant à la sainte dévotion, et le monde croit que ce soient gens vraiment dévots et spirituels; mais en vérité ce ne sont que des statues et fantômes de dévotion.

La vraie et vivante dévotion, o Philothée, présuppose l'amour de Dieu, ains elle n'est autre chose qu'un vrai amour de Dieu; mais non pas toutefois un amour tel quel: car, en tant que l'amour divin embellit notre âme, il s'appelle grâce, nous rendant agréables à sa divine Majesté; en tant qu'il nous donne la force de bien faire, il s'appelle charité; mais quand il est parvenu jusques au degré de perfection auquel il ne nous fait pas seulement bien faire, ains nous fait opérer soigneusement, fréquemment et promptement, alors il s'appelle dévotion.

Les autruches ne volent jamais; les poules volent, pesamment toutefois, bassement et rarement; mais les ,aigles, les colombes et les arondelles volent souvent, vitement et hautement.

Ainsi les pécheurs ne volent point en Dieu, ains font toutes leurs courses en la terre et pour la terre; les gens de bien qui n'ont pas encore atteint la dévotion volent en Dieu par leurs bonnes actions, mais rarement, lentement et pesamment.

Les personnes dévotes volent en Dieu fréquemment, promptement et hautement. Bref, la dévotion n'est autre chose qu'une agilité et vivacité spirituelle par le moyen de laquelle la charité fait ses actions en nous, ou nous par elle, promptement et affectionnément; et comme il appartient à la charité de nous faire généralement et universellement pratiquer tous les commandements de Dieu, il appartient aussi à la dévotion de les nous faire faire promptement et diligemment.

C'est pourquoi celui qui n'observe tous les commandements de Dieu, ne peut être estimé ni bon ni dévot, puisque pour être bon il faut avoir la charité, et pour être dévot il faut avoir, outre la charité, une grande vivacité et promptitude aux actions charitables.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyDim 27 Aoû - 21:46

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE I

DESCRIPTION DE LA VRAIE DÉVOTION


Et d'autant que la dévotion gît en certain degré d'excellente charité, non seulement elle nous rend prompts et actifs et diligents à l'observation de tous les commandements de Dieu; mais outre cela, elle nous provoque à faire promptement et affectionnément le plus de bonnes oeuvres que nous pouvons, encore qu'elles ne soient aucunement commandées, ains seulement conseillées ou inspirées.

Car tout ainsi quun homme qui est nouvellement guéri de quelque maladie chemine autant qu'il lui est nécessaire, mais lentement et pesamment, de même le pécheur étant guéri de son iniquité, il chemine autant que Dieu lui commande, pesamment néanmoins et lentement jusques à tant qu'il ait atteint à la dévotion; car alors, comme un homme bien sain, non seulement il chemine, mais il court et saute « en la voie des commandements de Dieu », et, de plus, il passe et court dans les sentiers des conseils et inspirations célestes.

Enfin, la charité et la dévotion ne sont non plus différentes l'une de l'autre que la flamme l'est du feu, d'autant que la charité étant un feu spirituel, quand elle est fort enflammée elle s'appelle dévotion : si que la dévotion n'ajoute rien au feu de la charité, sinon la flamme qui rend la charité prompte, active et diligente, non seulement à l'observation des commandements de Dieu, mais à l'exercice des conseils et inspirations célestes.

CHAPITRE II

PROPRIÉTÉ ET EXCELLENCE DE LA DÉVOTION


Ceux qui décourageaient les Israélites d'aller en la terre de promission leur disaient que c'était un pays qui «dévorait les habitants », c'est-à-dire, que l'air y était si malin qu'on n'y pouvait vivre longuement, et que réciproquement les habitants étaient des gens si prodigieux qu'ils mangeaient les autres hommes comme des locustes :

ainsi le monde, ma chère Philothée, diffame tant qu'il peut la sainte dévotion, dépeignant les personnes dévotes avec un visage fâcheux, triste et chagrin, et publiant que la dévotion donne des humeurs mélancoliques et insupportables.

Mais, comme Josué et Caleb protestaient que non seulement la terre promise était bonne et belle, ains aussi que la possession en serait douce et agréable, de même le Saint Esprit, par la bouche de tous les saints, et Notre Seigneur par la sienne même nous assure que la vie dévote est une vie douce» heureuse et aimable.

Le monde voit que les dévots jeûnent» prient et souffrent les injures, servent les malades, donnent aux pauvres, veillent, contraignent leur colère, suffoquent et étouffent leurs passions, se privent des plaisirs sensuels et font telles et autres sortes dactions, lesquelles en elles-mêmes et de leur propre substance et qualité sont âpres et rigoureuses; mais le monde ne voit pas la dévotion intérieure et cordiale, laquelle rend toutes ces actions agréables, douces et faciles.

Regardez les abeilles sur le thym: elles y trouvent un suc fort amer, mais en le suçant elles le convertissent en miel, parce que telle est leur propriété. O mondains, les âmes dévotes trouvent beaucoup d'amertume en leurs exercices de mortification, il est vrai, mais en les faisant elles les convertissent en douceur et suavité.

Les feux, les flammes, les roues et les épées semblaient des fleurs et des parfums aux martyrs, parce qu'ils étaient dévots; que si la dévotion peut donner de la douceur aux plus cruels tourments et à la mort même, qu'est-ce quelle fera pour les actions de la vertu ?

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 28 Aoû - 22:40

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE II
PROPRIÉTÉ ET EXCELLENCE DE LA DÉVOTION


Le sucre adoucit les fruits mal mûrs et corrige la crudité et nuisance de ceux qui sont bien mûrs; or, la dévotion est le vrai sucre spirituel, qui ôte l'amertume aux mortifications et la nuisance aux consolations :

elle ôte le chagrin aux pauvres et l'empressement aux riches, la désolation à l'oppressé et l'insolence au favorisé, la tristesse aux solitaires et la dissolution à celui qui est en compagnie; elle sert de feu en hiver et de rosée en été, elle sait abonder et souffrir pauvreté» elle rend également utile l'honneur et le mépris, elle reçoit le plaisir et la douleur avec un coeur presque toujours semblable, et nous remplit d'une suavité merveilleuse.

Contemplez l'échelle de Jacob (car cest le vrai portrait de la vie dévote) : les deux côtés entre lesquels on monte, et auxquels les échelons se tiennent, représentent l'oraison qui impètre l'amour de Dieu et les sacrements qui le confèrent.

Les échelons ne sont autre chose que les divers degrés de charité par lesquels l'on va de vertu en vertu, ou descendant par l'action au secours et support du prochain, ou montant par la contemplation à l'union amoureuse de Dieu. Or voyez, je vous prie, ceux qui sont sur léchelle : ce sont des hommes qui ont des coeurs angéliques, ou des anges qui ont des corps humains.

Ils ne sont pas jeunes, mais ils le semblent être, parce qu'ils sont pleins de vigueur et agilité spirituelle ; ils ont des ailes pour voler, et s'élancent en Dieu par la sainte oraison, mais ils ont des pieds aussi pour cheminer avec les hommes par une sainte et amiable conversation; leurs visages sont beaux et gais, d'autant qu'ils reçoivent toutes choses avec douceur et suavité.

Leurs jambes, leurs bras et leurs têtes sont tout à découvert, d'autant que leurs pensées, leurs affections et leurs actions n'ont aucun dessein ni motif que de plaire à Dieu. Le reste de leurs corps est couvert, mais d'une belle et légère robe, parce qu'ils usent voirement de ce monde et des choses mondaines, mais d'une façon toute pure et sincère, n'en prenant que légèrement ce qui est requis pour leur condition : telles sont les personnes dévotes.

Croyez-moi, chère Philothée, la dévotion est la douceur des douceurs et la reine des vertus, car c'est la perfection de la charité. Si la charité est un lait, la dévotion en est la crème; si elle est une plante, la dévotion en est la fleur; si elle est une pierre précieuse, la dévotion en est l'éclat ; si elle est un baume précieux, la dévotion en est l'odeur, et l'odeur de suavité qui conforte les hommes et réjouit les anges.

CHAPITRE III
QUE LA DÉVOTION EST CONVENABLE A TOUTES SORTES DE VOCATION ET PROFESSIONS


Dieu commanda en la création aux plantes de porter leurs fruits, chacune « selon son genre ainsi commande-t-il aux chrétiens, qui sont les plantes vivantes de son Eglise, qu'ils produisent des fruits de dévotion, un chacun selon sa qualité et vacation.

La dévotion doit être différemment exercée par le gentilhomme, par l'artisan, par le valet, par le prince, par la veuve, par la fille, par la mariée; et non seulement cela, mais il faut accommoder la pratique de la dévotion aux forces, aux affaires et aux devoirs de chaque particulier.

Je vous prie, Philothée, serait-il à propos que l'évêque voulût être solitaire comme les chartreux ? Et si les mariés ne voulaient rien amasser non plus que les capucins, si l'artisan était tout le jour à l'église comme le religieux, et le religieux toujours exposé à toutes sortes de rencontres pour le service du prochain, comme l'évêque, cette dévotion ne serait-elle pas ridicule, déréglée et insupportable ? Cette faute néanmoins arrive bien souvent, et le monde qui ne discerne pas, ou ne veut pas discerner, entre la dévotion et lindiscrétion de ceux qui pensent être dévots, murmure et blâme la dévotion, laquelle ne peut mais de ces désordres.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 29 Aoû - 22:19

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE III

QUE LA DÉVOTION EST CONVENABLE A TOUTES SORTES DE VOCATION ET PROFESSIONS


Non, Philothée, la dévotion ne gâte rien quand elle est vraie, ains elle perfectionne tout, et lorsqu'elle se rend contraire à la légitime vacation de quelqu'un, elle est sans doute fausse.

L'abeille, dit Aristote, tire son miel des fleurs sans les intéresser, les laissant entières et fraîches comme elle les a trouvées; mais la vraie dévotion fait encore mieux, car non seulement elle ne gâte nulle sorte de vacation ni d'affaires, ains au contraire elle les orne et embellit.

Toutes sortes de pierreries jetées dedans le miel en deviennent plus éclatantes, chacune selon sa couleur, et chacun devient plus agréable en sa vacation la conjoignant à la dévotion:

le soin de la famille en est rendu paisible, l'amour du mari et de la femme plus sincère, le service du prince plus fidèle, et toutes sortes d'occupations plus suaves et amiables.

C'est une erreur, ains une hérésie, de vouloir bannir la vie dévote de la compagnie des soldats, de la boutique des artisans, de la cour des princes, du ménage des gens mariés.

Il est vrai, Philothée, que la dévotion purement contemplative, monastique et religieuse ne peut être exercée en ces vacations-l.

Mais aussi, outre ces trois sortes de dévotion, il y en a plusieurs autres, propres à perfectionner ceux qui vivent ès états séculiers.

Abraham, Isaac et Jacob, David, Job, Tobie, Sara, Rébecca et Judith en font foi pour l'ancien testament; et quant au nouveau, saint Joseph, Lydia et saint Crépin furent parfaitement dévots en leurs boutique.

Sainte Anne, sainte Marthe, sainte Monique, Aquila, Priscilla, en leurs ménages; Cornélius, saint Sébastien, saint Maurice, parmi les armes; Constantin, Hélène, saint Louis, le bienheureux Amé, saint Edouard, en leurs trônes.

Il est même arrivé que plusieurs ont perdu la perfection en la solitude, qui est néanmoins si désirable pour la perfection, et l'ont conservée parmi la multitude, qui semble si peu favorable à la perfection :

Loth, dit saint Grégoire, qui fut si chaste en la ville, se souilla en la solitude. Où que nous soyons, nous pouvons et devons aspirer à la vie parfaite.

CHAPITRE IV

DE LA NÉCESSITÉ DUN CONDUCTEUR POUR ENTRER ET FAIRE PROGRÈS EN LA DÉVOTION


Le jeune Tobie commandé d'aller en Ragès: « Je ne sais nullement le chemin, dit-il ». « Va donc, répliqua le père, et cherche quelque homme qui te conduise ». Je vous en dis de même, ma Philothée: voulez-vous à bon escient vous acheminer à la dévotion?

cherchez quelque homme de bien qui vous guide et conduise; c'est ici l'avertissement des avertissements. Quoi que vous cherchiez, dit le dévot Avila, vous ne trouverez jamais si assurément la volonté de Dieu que par le chemin de cette humble obéissance, tant recommandée et pratiquée par tous les anciens dévots.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 31 Aoû - 9:04

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE IV

DE LA NÉCESSITÉ D'UN CONDUCTEUR POUR ENTRER ET FAIRE PROGRÈS EN LA DÉVOTION


La bienheureuse mère Thérèse, voyant que madame Catherine de Cordoue faisait de grandes pénitences désira fort de limiter en cela, contre l'avis de son confesseur qui le lui défendait, auquel elle était tentée de ne point obéir pour ce regard; et Dieu lui dit: « Ma fille, tu tiens un bon et assuré chemin.

Vois-tu la pénitence qu'elle fait ? mais moi, je fais plus de cas de ton obéissance. Aussi elle aimait tant cette vertu, qu'outre l'obéissance qu'elle devait à ses supérieurs, elle en voua une toute particulière à un excellent homme, s'obligeant de suivre sa direction et conduite, dont elle fut infiniment consolée; comme, après et devant elle, plusieurs bonnes âmes, qui pour se mieux assujettir à Dieu, ont soumis leur volonté à celle de ses serviteurs, ce que sainte Catherine de Sienne loue infiniment en ses Dialogues.

La dévote princesse sainte Elisabeth se soumit avec une extrême obéissance au docteur maître Conrad; et voici l'un des avis que le grand saint Louis fit à son fils avant que mourir: «Confesse-toi souvent, élis un confesseur idoine, qui soit prudhomme et qui te puisse sûrement enseigner à faire les choses qui te sont nécessaires.

« L'ami fidèle, dit l'Ecriture Sainte, est une forte protection; celui qui la trouvé, a trouvé un trésor. L'ami fidèle est un médicament de vie et dimmortalité; ceux qui craignent Dieu le trouvent ».

Ces divines paroles regardent principalement limmortalité, comme vous voyez, pour laquelle il faut sur toutes choses avoir cet ami fidèle qui guide nos actions par ses avis et conseils, et par ce moyen nous garantit des embûches et tromperies du malin.

Il nous sera comme un trésor de sapience en nos afflictions, tristesses et chutes ; il nous servira de médicament pour alléger et consoler nos coeurs ès maladies spirituelles.

Il nous gardera du mal, et rendra notre bien meilleur ; et quand il nous arrivera quelque infirmité, il empêchera quelle ne soit pas à la mort, car i! nous en relèvera.

Mais qui trouvera cet ami? Le Sage répond : « Ceux qui craignent Dieu »; c'est-à-dire les humbles qui désirent fort leur avancement spirituel. Puisqu'il vous importe tant, Philothée, d'aller avec un bon guide en ce saint voyage de dévotion, priez Dieu avec une grande instance qu'il vous en fournisse d'un qui soit selon son coeur, et ne doutez point; car, quand il devrait envoyer un ange du ciel, comme il fit au jeune Tobie, il vous en donnera un bon et fidèle.

Or, ce doit toujours être un ange pour vous c'est-à-dire, quand vous l'aurez trouvé, ne le considérez pas comme un simple homme, et ne vous confiez point en icelui ni en son savoir humain, mais en Dieu, lequel vous favorisera et parlera par l'entremise de cet homme, mettant dedans le coeur et dedans la bouche dicelui ce qui sera requis pour votre bonheur.

Si que vous le devez écouter comme un ange qui descend du ciel pour vous y mener. Traitez avec lui à coeur ouvert, en toute sincérité et fidélité, lui manifestant clairement votre bien et votre mal, sans feintise ni dissimulation : et par ce moyen, votre bien sera examiné et plus assuré, et votre mal sera corrigé et remédié.

Vous en serez allégée et fortifiée en vos afflictions, modérée et réglée en vos consolations. Ayez en lui une extrême confiance mêlée d'une sacrée révérence, en sorte que la révérence ne diminue point la confiance, et que la confiance n'empêche point la révérence; confiez. vous en lui avec le respect d'une fille envers son père, respectez-le avec la confiance d'un fils envers sa mère: bref, cette amitié doit être forte et douce, toute sainte, toute sacrée, toute divine et toute spirituelle.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 31 Aoû - 22:10

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE IV

DE LA NÉCESSITÉ D'UN CONDUCTEUR POUR ENTRER ET FAIRE PROGRÈS EN LA DÉVOTION


Et pour cela, choisissez-en un entre mille, dit Avila ; et moi je dis entre dix mille, car il sen trouve moins que lon ne saurait dire qui soient capables de cet office.

Il le faut plein de charité, de science et de prudence: si lune de ces trois parties lui manque, il y a du danger. Mais je vous dis derechef, demandez-le à Dieu, et layant obtenu bénissez sa divine Majesté, demeurez ferme et nen cherchez point dautres, ains allez simplement, humblement et confidemment, car vous ferez un très heureux voyage.

CHAPITRE V

QU'IL FAUT COMMENCER PAR LA PURGATION DE L'AME


« Les fleurs, dit l'Epoux sacré, apparaissent en notre terre, le temps d'émonder et tailler est venu. » Qui sont les fleurs de nos coeurs, o Philothée, sinon les bons désirs ? Or, aussitôt qu'ils paraissent, il faut mettre la main à la serpe, pour retrancher de notre conscience toutes les oeuvres mortes et superflues.

La fille étrangère, pour épouser l'Israélite, devait ôter la robe de sa captivité, rogner ses ongles et raser ses cheveux: et l'âme qui aspire à l'honneur d'être épouse du Fils de Dieu, se doit « dépouiller du vieil homme et se revêtir du nouveau », quittant le péché; puis, rogner et raser toutes sortes d'empêchements qui détournent de l'amour de Dieu. C'est le commencement de notre santé que d'être purgé de nos humeurs peccantes.

Saint Paul tout en un moment fut purgé d'une purgation parfaite, comme fut aussi sainte Catherine de Gênes, sainte Madeleine, sainte Pélagie et quelques autres; mais cette sorte de purgation est toute miraculeuse et extraordinaire en la grâce, comme la résurrection des morts en la nature, si que nous ne devons pas y prétendre.

La purgation et guérison ordinaire, soit des corps soit des esprits, ne se fait que petit à petit, par progrès, d'avancement en avancement, avec peine et loisir.

Les anges ont des ailes sur l'échelle de Jacob, mais ils ne volent pas, ains montent et descendent par ordre, d'échelon en échelon.

L'âme qui monte du péché à la dévotion est comparée à l'aube, laquelle s'élevant ne chasse pas les ténèbres en un instant, mais petit à petit. La guérison, dit l'aphorisme, qui se fait tout bellement, est toujours plus assurée; les maladies du coeur aussi bien que celles du corps, viennent à cheval et en poste, mais elles s'en revont à pied et au petit pas.

Il faut donc être courageuse et patiente, o Philothée, en cette entreprise. Hélas ! quelle pitié est-ce de voir des âmes lesquelles, se voyant sujettes à plusieurs imperfections après s'être exercées quelquefois en la dévotion, commencent à s'inquiéter, se troubler et décourager, laissant presque emporter leur coeur à la tentation de tout quitter et retourner en arrière.

Mais aussi, de l'autre côté, n'est-ce pas un extrême danger aux âmes lesquelles, par une tentation contraire, se font accroire d'être purgées de leurs imperfections le premier jour de leur purgation, se tenant pour parfaites avant presque d'être faites, en se mettant au vol sans ailes?

O Philothée, quelles sont en grand péril de rechoir, pour s'être trop tôt ôtées dentre les mains du médecin!
Ah! ne vous levez pas « avant que la lumière soit arrivée, dit le Prophète, levez-vous après que vous aurez été assis » ; et lui-même pratiquant cette leçon et ayant été déjà lavé et nettoyé, demande de l'être derechef.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyVen 1 Sep - 23:26

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE V
QU'IL FAUT COMMENCER PAR LA PURGATION DE L'AME


L'exercice de la purgation de l'âme ne se peut ni doit finir qu'avec notre vie: ne nous troublons donc point de nos imperfections, car notre perfection consiste à les combattre, et nous ne saurions les combattre sans les voir, ni les vaincre sans les rencontrer. Notre victoire ne gît pas à ne les sentir point, mais à ne point leur consentir; mais ce n'est point leur consentir que d'en être incommodé.

Il faut bien que pour l'exercice de notre humilité, nous soyons quelquefois blessés en cette bataille spirituelle; néanmoins nous ne sommes jamais vaincus sinon lorsque nous avons perdu ou la vie ou le courage. Or, les imperfections et péchés véniels ne nous sauraient ôter la vie spirituelle, car elle ne se perd que par le péché mortel ; il reste donc seulement qu'elles ne nous fassent point perdre le courage :

«Délivre-moi, Seigneur, disait David, de la couardise et découragement ». C'est une heureuse condition pour nous en cette guerre, que nous soyons toujours vainqueurs, pourvu que nous voulions combattre.

CHAPITRE VI
DE LA PREMIÈRE PURGATION, QUI EST CELLE DES PÉCHÉS MORTELS


La première purgation qu'il faut faire c'est celle du péché; le moyen de la faire c'est le saint sacrement de la Pénitence.

Cherchez le plus digne confesseur que vous pourrez ; prenez en main quelqu'un des petits livres qui ont été faits pour aider les consciences à se bien confesser, comme Grenade, Bruno, Arias, Auger; lisez-les bien, et remarquez de point en point en quoi vous avez offensé, à prendre depuis que vous eûtes l'usage de raison jusques à l'heure présent.

Si vous vous défiez de votre mémoire, mettez en écrit ce que vous aurez remarqué. Et ayant ainsi préparé et ramassé les humeurs peccantes de votre conscience, détestez-les et les rejetez par une contrition et déplaisir aussi grand que votre coeur pourra souffrir, considérant ces quatre choses: Que par le péché vous avez perdu la grâce de Dieu, quitté votre part de paradis, accepté les peines éternelles de l'enfer et renoncé à l'amour éternel de Dieu.

Vous voyez bien, Philothée, que je parle d'une confession générale de toute la vie, laquelle certes je confesse bien n'être pas toujours absolument nécessaire, mais je considère bien aussi qu'elle vous sera extrêmement utile en ce commencement c'est pourquoi je vous la conseille grandement.

Il arrive souvent que les confessions ordinaires de ceux qui vivent d'une vie commune et vulgaire sont pleines de grands défauts: car souvent on ne se prépare point ou fort peu, on n'a point la contrition requise; ains il advient maintes fois que l'on va se confesser avec une volonté tacite de retourner au péché, d'autant qu'on ne veut pas éviter l'occasion du péché, ni prendre les expédients nécessaires à l'amendement de la vie.

En tous ces cas ici la confession générale est requise pour assurer l'âme. Mais outre cela, la confession générale nous appelle à la connaissance de nous-mêmes, nous provoque à une salutaire confusion pour notre vie passée, nous fait admirer la Miséricorde de Dieu qui nous a attendus en patience.

Elle apaise nos coeurs, délasse nos esprits, excite en nous des bons propos, donne sujet à notre père spirituel de nous faire des avis plus convenables à notre condition, et nous ouvre le coeur pour avec confiance nous bien déclarer aux confessions suivantes.Parlant donc d'un renouvellement général de notre coeur et d'une conversion universelle de notre âme à Dieu, par l'entreprise de la vie dévote, j'ai bien raison, ce me semble, Philothée, de vous conseiller cette confession générale.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptySam 2 Sep - 22:41

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE VII
DE LA SECONDE PURGATION, QUI EST CELLE DES AFFECTIONS DU PÉCHÉ

 
Tous les Israélites sortirent en effet de la terre dEgypte, mais ils n'en sortirent pas tous d'affection ; c'est pourquoi emmi le désert plusieurs d'entre eux regrettaient de n'avoir pas les oignons et les chairs dEgypte.
 
Ainsi il y a des pénitents qui sortent en effet du péché et n'en quittent pourtant pas l'affection : c'est-à-dire, ils proposent de ne plus pécher, mais c'est avec un certain contrecoeur qu'ils ont de se priver et abstenir des malheureuses délectations du péché ; leur coeur renonce au péché et s'en éloigne, mais il ne laisse pas pour cela de se retourner souventefois de ce côté-là, comme fit la femme de Loth du côté de Sodome.
 
Ils s'abstiennent du péché comme les malades font des melons, lesquels ils ne mangent pas parce que le médecin les menace de mort s'ils en mangent; mais ils s'inquiètent de s'en abstenir, ils en parlent et marchandent s'il se pourrait faire, ils les veulent au moins sentir, et estiment bien heureux ceux qui en peuvent manger.
 
Car ainsi ces faibles et lâches pénitents s'abstiennent pour quelque temps du péché, mais c'est à regret; ils voudraient bien pouvoir pécher sans être damnés, ils parlent avec ressentiment et goût du péché et estiment contents ceux qui les font.
 
Un homme résolu de se venger changera de volonté en la confession, mais tôt après on le trouvera parmi ses amis qui prend plaisir à parler de sa querelle, disant que si ce n'eût été la crainte de Dieu, il eût fait ceci et cela, et que la loi divine en cet article de pardonner est difficile; que plût à Dieu quil fût permis de se venger !
 
Ah! qui ne voit qu'encore que ce pauvre homme soit hors du péché, et quétant hors dEgypte en effet, il y est encore en appétit, désirant les aulx et les oignons qu'il y soulait manger!
 
Comme fait cette femme qui ayant détesté ses mauvaises amours, se plaît néanmoins d'être muguetée et environnée. Hélas! que telles gens sont en grand péril !
 
O Philothée, puisque vous voulez entreprendre la vie dévote, il ne vous faut pas seulement quitter le péché, mais il faut tout à fait émonder votre coeur de toutes les affections qui dépendent du péché; car, outre le danger qu'il y aurait de faire rechute, ces misérables affections alanguiraient perpétuellement votre esprit, et l'appesantiraient en telle sorte quil ne pourrait pas faire les bonnes oeuvres promptement, diligemment et fréquemment, en quoi gît néanmoins la vraie essence de la dévotion.
 
Les âmes lesquelles sorties de l'état du péché ont encore ces affections et alanguissements, ressemblent à mon avis aux filles qui ont les pâles couleurs, lesquelles ne sont pas malades, mais toutes leurs actions sont malades : elles mangent sans goût, dorment sans repos, rient sans joie, et se traînent plutôt que de cheminer ; car de même, ces âmes font le bien avec des lassitudes spirituelles si grandes, quelles ôtent toute la grâce à leurs bons exercices, qui sont peu en nombre et petits en effet.
 
Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyDim 3 Sep - 21:57

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE VIII

DU MOYEN DE FAIRE CETTE SECONDE PURGATION


Or, le premier motif pour parvenir à cette seconde purgation, c'est la vive et forte appréhension du grand mal que le péché nous apporte, par le moyen de laquelle nous entrons en une profonde et véhémente contrition; car tout ainsi que la contrition, pourvu quelle soit vraie, pour petite quelle soit, et surtout étant jointe à la vertu des sacrements, nous purge suffisamment du péché, de même quand elle est grande et véhémente, elle nous purge de toutes les affections qui dépendent du péché.

Une haine ou rancune faible et débile nous fait avoir à contrecoeur celui que nous haïssons et nous fait fuir sa compagnie ; mais si c'est une haine mortelle et violente, non seulement nous fuyons et abhorrons celui à qui nous la portons, ains nous avons à dégoût et ne pouvons souffrir la conversation de ses alliés, parents et amis, non pas même son image, ni chose qui lui appartienne.

Ainsi, quand le pénitent ne hait le péché que par une légère, quoique vraie contrition, il se résout voirement bien de ne plus pécher, mais quand il le hait dune contrition puissante et vigoureuse, non seulement il déteste le péché, ains encore toutes les affections, dépendances et acheminements du péché.

Il faut donc, Philothée, agrandir tant quil nous sera possible notre contrition et repentance, afin quelle sétende jusques aux moindres appartenances du péché.

Ainsi Madeleine en sa conversion perdit tellement le goût du péché et des plaisirs quelle y avait pris, que jamais plus elle n'y pensa; et David protestait de non seulement haïr le péché, mais aussi toutes les voies et sentiers dicelui : en ce point consiste le rajeunissement de l'âme, que ce même prophète compare au renouvellement de l'aigle.

Or, pour parvenir à cette appréhension et contrition, il faut que vous vous exerciez soigneusement aux méditations suivantes, lesquelles étant bien pratiquées déracineront de votre coeur, moyennant la grâce de Dieu, le péché et les principales affections du péché; aussi les ai-je dressées tout à fait pour cet usage.

Vous les ferez l'une après l'autre selon que je les ai marquées, n'en prenant qu'une pour chaque jour, laquelle vous ferez le matin, s'il est possible, qui est le temps le plus propre pour toutes les actions de l'esprit, et la ruminerez le reste de la journée.

Que si vous n'êtes encore pas duite à faire la méditation, voyez ce qui en sera dit en la seconde Partie.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 4 Sep - 22:46

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE IX
Méditation I

DE LA CRÉATION
Préparation

1. Mettez-vous en présence de Dieu.
2. Suppliez-le quil vous inspire.

Considérations

1. Considérez qu'il n'y a que tant dans que vous n'étiez point au monde, et que votre être était un vrai rien. Où étions-nous, o mon âme, en ce temps-là ? Le monde avait déjà tant duré, et de nous, il n'en était nulle nouvelle.

2. Dieu vous a fait éclore de ce rien, pour vous rendre ce que vous êtes, sans qu'il eût besoin de vous, ains par sa seule bonté.

3. Considérez l'être que Dieu vous a donné; car cest le premier être du monde visible, capable de vivre éternellement et de sunir parfaitement à sa divine Majesté.

Affections et résolutions

1. Humiliez-vous profondément devant Dieu, disant de coeur avec le Psalmiste: « O Seigneur, je suis devant vous comme un vrai rien. Et comment eûtes-vous mémoire de moi pour me créer ? » Hélas, mon âme, tu étais abîmée dans cet ancien néant, et y serais encore de présent si Dieu ne t'en eût retirée, et que ferais-tu dedans ce rien ?

2. Rendez grâces à Dieu. O mon grand et bon Créateur, combien vous suis-je redevable puisque vous m'êtes allé prendre dans mon rien, pour me rendre par votre Miséricorde ce que je suis. Quest. ce que je ferai jamais pour dignement bénir votre saint Nom et remercier votre immense bonté ?

3. Confondez-vous. Mais hélas! mon Créateur, au lieu de munir à vous par amour et service, je me suis rendue toute rebelle par mes déréglées affections, me séparant et éloignant de vous pour me joindre au péché, n'honorant non plus votre bonté que si vous n'eussiez pas été mon Créateur.

4. Abaissez-vous devant Dieu. « O mon âme, sache que le Seigneur est ton Dieu ; c'est lui qui ta faite », et tu ne t'es pas faite toi-même. O Dieu, je suis l'ouvrage de vos mains.

5. Je ne veux donc plus désormais me complaire en moi-même, qui de ma part ne suis rien. De quoi te glorifies-tu, o poudre et cendre ? mais plutôt, o vrai néant, de quoi t'exaltes-tu ? Et pour m'humilier, je veux faire telle et telle chose, supporter tel ou tel mépris. Je veux changer de vie et suivre désormais mon Créateur, et m'honorer de la condition de l'être qu'il m'a donné, l'employant tout entièrement à l'obéissance de sa volonté par les moyens qui me seront enseignés, et desquels je m'enquerrai vers mon père spirituel.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 5 Sep - 23:33

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE IX
Méditation I

DE LA CRÉATION
Conclusion


1. Remerciez Dieu. « Bénis, ô mon âme, ton Dieu et que toutes mes entrailles louent son saint Nom »; car sa bonté ma tirée de rien, et sa Miséricorde ma créée.

2. Offrez. O mon Dieu, je vous offre l'être que vous m'avez donné, avec tout mon coeur ; je vous le dédie et consacre.

3. Priez. O Dieu, fortifiez-moi en ces affections et résolutions; o sainte Vierge, recommandez-les à la Miséricorde de votre Fils, avec tous ceux pour qui je dois prier, etc.

Pater noster, Ave.

Au sortir de l'oraison, en vous promenant un peu, recueillez un petit bouquet de dévotion, des considérations que vous avez faites, pour l'adorer le long de la journée.

CHAPITRE X
Méditation II

DE LA FIN - POUR LAQUELLE NOUS SOMMES CRÉÉS
Préparation


1. Mettez-vous devant Dieu.
2. Priez-le quil vous inspire.

Considérations

1. Dieu ne vous a pas mise en ce monde pour aucun besoin quil eût de vous, qui lui êtes du tout inutile, mais seulement afin d'exercer en vous sa bonté, vous donnant sa grâce et sa gloire. Et pour celà il vous a donné l'entendement pour le connaître, la mémoire pour vous souvenir de lui, la volonté pour l'aimer, l'imagination pour vous représenter ses bienfaits, les yeux pour voir les merveilles de ses ouvrages, la langue pour le louer, et ainsi des autres facultés.

2. Etant créée et mise en ce monde à cette intention, toutes actions contraires à icelle doivent être rejetées et évitées, et celles qui ne servent de rien à cette fin doivent être méprisées, comme vaines et superflues.

3. Considérez le malheur du monde qui ne pense point à cela, niais vit comme s'il croyait de n'être créé que pour bâtir des maisons, planter des arbres, assembler des richesses et faire des badineries.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMer 6 Sep - 23:17

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE X
Méditation II

DE LA FIN - POUR LAQUELLE NOUS SOMMES CRÉÉS
Affections et résolutions


1. Confondez-vous, reprochant à votre âme sa misère, qui a été si grande ci-devant qu'elle n'a que peu ou point pensé à tout ceci. Hélas ! ce direz-vous, que pensais-je, o mon Dieu, quand je ne pensais point en vous ? de quoi me ressouvenais-je quand je vous oubliais ? qu'aimais-je quand je ne vous aimais pas ? Hélas ! je me devais repaître de la vérité, et je me remplissais de la vanité et servais le monde qui n'est fait que pour me servir.

2. Détestez la vie passée. Je vous renonce, pensées vaines et cogitations inutiles; je vous abjure, o souvenirs détestables et frivoles; je vous renonce, amitiés infidèles et déloyales, services perdus et misérables, gratifications ingrates, complaisances fâcheuses.

3. Convertissez-vous à Dieu. Et vous, o mon Dieu, mon Sauveur, vous serez dorénavant le seul objet de mes pensées; non, jamais je n'appliquerai mon esprit à des cogitations qui vous soient désagréables: ma mémoire se remplira tous les jours de ma vie, de la grandeur de votre débonnaireté, si doucement exercée en mon endroit.

Vous serez les délices de mon coeur et la suavité de mes affections. Ah donc, tels et tels fatras et amusements auxquels je m'appliquais, tels ou tels vains exercices auxquels j'employais mes journées, telles et telles affections qui engageaient mon coeur, me seront désormais en horreur.

Et à cette intention j'userai de tels et tels remèdes.

Conclusion

1. Remerciez Dieu qui vous a faite pour une fin si excellente. Vous m'avez faite, o Seigneur, pour vous, afin que je jouisse éternellement de l'immensité de votre gloire: quand sera-ce que j'en serai digne, et quand vous bénirai-je selon mon devoir ?

2. Offrez. Je vous offre, o mon cher Créateur, toutes ces mêmes affections et résolutions, avec toute mon âme et mon coeur.

3. Priez. Je vous supplie, o Dieu d'avoir agréables mes souhaits et mes voeux, et de donner votre sainte bénédiction à mon âme, à celle fin qu'elle les puisse accomplir par le mérite du sang de votre Fils répandu sur la Croix, etc.

Faites le petit bouquet de dévotion.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 7 Sep - 23:22

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XI

Méditation III

DES BÉNÉFICES DE DIEU


Préparation

1. Mettez-vous en la présence de Dieu.
2. Priez-le qu'il vous inspire.

Considérations

1. Considérez les grâces corporelles que Dieu vous a données : quel corps, quelles commodités de l'entretenir, quelle santé, quelles consolations loisibles pour icelui, quels amis, quelles assistances. Mais cela considérez-le avec une comparaison de tant d'autres personnes qui valent mieux que vous, lesquelles sont destituées de ces bénéfices : les uns gâtés de corps, de santé, de membres; les autres abandonnés à la merci des opprobres et du mépris et déshonneur; les autres accablés de pauvreté; et Dieu n'a pas voulu que vous fussiez si misérable.

2. Considérer les dons de l'esprit: combien y a-t-il au monde de gens hébétés, enragés, insensés; et pourquoi n'êtes-vous pas du nombre ? Dieu vous a favorisée. Combien y en a-t-il qui ont été nourris rustiquement et en une extrême ignorance; et la Providence divine vous a fait élever civilement et honorablement.

3. Considérez les grâces spirituelles : o Philothée ! vous êtes des enfants de lEglise; Dieu vous a enseigné sa connaissance dès votre jeunesse. Combien de fois vous a-t-il donné ses sacrements ? combien de fois, des inspirations, des lumières intérieures, des répréhensions pour votre ? combien de fois vous a-t-il pardonné vos fautes ? combien de fois, délivrée des occasions de vous perdre où vous étiez exposée ?

Et ces années passées, n'étaient-ce pas un loisir et commodité de vous avancer au bien de votre âme? Voyez un peu parle menu combien Dieu vous a été doux et gracieux.

Affections et résolutions

1. Admirez la bonté de Dieu. Oh! que mon Dieu est bon en mon endroit! Oh! qu'il est bon! Que votre coeur, Seigneur, est riche en Miséricorde et libéral en débonnaireté ! O mon âme, racontons à jamais combien de grâces il nous a faites.

2. Admirez votre ingratitude. Mais que suis-je, Seigneur, que vous ayez eu mémoire de moi? Oh! que mon indignité est grande! Hélas! j'ai foulé au pied vos bénéfices; j'ai déshonoré vos grâces, les convertissant en abus et mépris de votre souveraine bonté; j'ai opposé l'abîme de mon ingratitude à l'abîme de votre grâce et faveur.

3. Excitez-vous à reconnaissance. Sus donc, o mon coeur, ne veuille plus être infidèle, ingrat et déloyal à ce grand bienfaiteur. Et comment mon âme ne sera-t-elle pas meshui sujette à Dieu, qui a fait tant de merveilles et de grâces en moi et pour moi?

4. Ah donc, Philothée, retirez votre corps de telles et telles voluptés, rendez-le sujet au service de Dieu qui a tant fait pour lui; appliquez votre âme à le connaître et reconnaître, par tels et tels exercices qui sont requis pour cela ; employez soigneusement les moyens qui sont en l'Eglise pour vous sauver et aimer Dieu. Oui, je fréquenterai l'oraison, les sacrements, j'écouterai la sainte parole, je pratiquerai les inspirations et conseils.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyVen 8 Sep - 22:36

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XI
Méditation III
DES BÉNÉFICES DE DIEU


Conclusion

1. Remerciez Dieu de la connaissance quil vous a donnée maintenant de votre devoir, et de tous les bienfaits ci-devant reçus.
2. Offrez-lui votre coeur avec toutes vos résolutions.
3. Priez-le qu'il vous fortifie, pour les pratiquer fidèlement par le mérite de la mort de son Fils; implorez lintercession de la Vierge et des Saints.

Pater noster, etc.

Faites le petit bouquet spirituel.

CHAPITRE XII
Méditation IV
DES PÉCHÉS


Préparation

1. Mettez-vous en la présence de Dieu.
2. Suppliez-le qu'il vous inspire.

Considérations

1. Pensez combien il y a que vous commencez à pécher, et voyez combien dès ce premier commencement les péchés se sont multipliés en votre coeur; comme tous les jours vous les avez accrus contre Dieu, contre vous-même, contre le prochain, par oeuvre, par parole, par désir et pensée.

2. Considérez vos mauvaises inclinations, et combien vous les avez suivies. Et par ces deux points vous verrez que vos coulpes sont en plus grand nombre que les cheveux de votre tête, voire que le sable de la mer.

3. Considérez à part le péché d'ingratitude envers Dieu, qui est un péché général, lequel sépanche par tous les autres et les rend infiniment plus énormes: voyez donc combien de bénéfices Dieu vous a faits, et que de tous, vous avez abusé contre le donateur ; singulièrement, combien d'inspirations méprises, combien de bons mouvements rendus inutiles.

Et encore plus que tout, combien de fois avez-vous reçu les sacrements, et où en sont les fruits ? que sont devenus ces précieux joyaux dont votre cher époux vous avait ornée?

tout cela a été couvert sous vos iniquités. Avec quelle préparation les avez-vous reçus ? Pensez à cette ingratitude, que Dieu vous ayant tant couru après pour vous sauver, vous avez toujours fui devant lui pour vous perdre.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptySam 9 Sep - 23:55

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XII
Méditation IV
DES PÉCHÉS


Préparation

1. Mettez-vous en la présence de Dieu.
2. Suppliez-le qu'il vous inspire.

Affections et résolutions

1. Confondez-vous en votre misère. O mon Dieu, comment osé-je comparaître devant vos yeux.

Hélas je ne suis qu'un apostème du monde et un égoût d'ingratitude et d'iniquité. Est-il possible que j'aie été si déloyale, que je n'aie laissé pas un seul de mes sens, pas une des puissances de mon âme, que je n'aie gâtés, violés et souillés, et que pas un jour de ma vie ne soit écoulé auquel je n'aie produit de si mauvais effets ?

Est-ce ainsi que je devais contrechanger les bénéfices de mon Créateur et le sang de mon Rédempteur ?

2. Demandez pardon, et vous jetez aux pieds du Seigneur comme un enfant prodigue, comme une Madeleine, comme une femme qui aurait souillé le lit de son mariage de toutes sortes d'aultères.

O Seigneur, Miséricorde sur cette pécheresse; hélas, o source vive de compassion, ayez pitié de cette misérable.

3. Proposez de vivre mieux. O Seigneur, non, jamais plus, moyennant votre grâce, non, jamais plus je ne m'abandonnerai au péché. Hélas, je ne l'ai que trop aimé; je le déteste, et vous embrasse, o Père de Miséricorde; je veux vivre et mourir en vous.

4. Pour effacer les péchés passés, je m'en accuserai courageusement, et n'en laisserai pas un que je ne pousse dehors.

5. Je ferai tout ce que je pourrai pour en déraciner entièrement les plantes de mon coeur, particulièrement de tels et de tels qui me sont plus ennuyeux.

6. Et pour ce faire, j'embrasserai constamment les moyens qui me seront conseillés, ne me semblant d'avoir jamais assez fait pour réparer de si grandes fautes.

Conclusion

1. Remerciez Dieu qui vous a attendue jusques à cette heure, et vous a donné ces bonnes affections.
2. Faites-lui offrande de votre coeur pour les effectuer.
3. Priez-le qu'il vous fortifie, etc.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miéricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyDim 10 Sep - 23:04

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIII
Méditation V
DE LA MORT


Préparation

1. Mettez-vous en présence de Dieu.
2. Demandez-lui sa grâce.
3. Imaginez-vous d'être malade en extrémité dans le lit de la mort, sans espérance aucune d'en échapper.

Considérations

1. Considérez l'incertitude du jour de votre mort. O mon âme, vous sortirez un jour de ce corps. Quand sera-ce ? sera-ce en hiver ou en été ? en la ville ou au village ? de jour ou de nuit ? sera-ce à limpourvu ou avec avertissement ? sera-ce de maladie ou d'accident ?

Aurez-vous le loisir de vous confesser, ou non ? serez-vous assistée de votre confesseur et père spirituel! Hélas, de tout cela nous n'en savons rien du tout; seulement cela est assuré que nous mourrons, et toujours plus tôt que nous ne pensons.

2. Considérez qu'alors le monde finira pour ce qui vous regarde, il n'y en aura plus pour vous; il renversera sans dessus dessous devant vos yeux. Oui, car alors les plaisirs, les vanités, les joies mondaines, les affections vaines nous apparaîtront comme des fantômes et nuages.

Ah chétive, pour quelles bagatelles et chimères ai-je offensé mon Dieu ? Vous verrez que nous avons quitté Dieu pour néant. Au contraire, la dévotion et les bonnes oeuvres vous sembleront alors si désirables et douces: et pourquoi n'ai-je suivi ce beau et gracieux chemin ? Alors les péchés qui semblaient bien petits paraîtront gros comme des montagnes, et votre dévotion bien petite.

3. Considérez les grands et langoureux adieux que votre âme dira à ce bas monde: elle dira adieu aux richesses, aux vanités et vaines compagnies, aux plaisirs, aux passetemps, aux amis et voisins, aux parents, aux enfants, au mari, à la femme, bref, à toute créature; et, en fin finale, à son corps, quelle délaissera pâle, have, défait, hideux et puant.

4. Considérez les empressements qu'on aura pour lever ce corps-là et le cacher en terre, et que, cela fait, le monde ne pensera plus guère en vous, ni n'en sera plus mémoire, non plus que vous n'avez guère pensé aux autres : Dieu lui fasse paix, dira-t-on, et puis, c'est tout. O mort, que tu es considérable, que tu es impiteuse !

5. Considérez, qu'au sortir du corps, l'âme prend son chemin ou à droite ou à gauche. Hélas, où ira la vôtre ? quelle voie tiendra-t-elle ? non autre que celle quelle aura commencée en ce monde.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 12 Sep - 9:38

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIII
Méditation V
DE LA MORT


Affections et résolutions

1. Priez Dieu et vous jetez entre ses bras. Seigneur, recevez-moi en votre protection pour ce jour effroyable; rendez-moi cette heure heureuse et favorable, et que plutôt toutes les autres de ma vie me soient tristes et d'affliction.

2. Méprisez le monde. Puisque je ne sais l'heure en laquelle il te faut quitter, o monde, je ne me veux point attacher à toi. O mes chers amis, mes chères alliances, permettez-moi que je ne vous affectionne plus que par une amitié sainte, laquelle puisse durer éternellement ; car, pourquoi munir à vous en sorte quil faille quitter et rompre la liaison?

3. Je me veux préparer à cette heure, et prendre le soin requis pour faire ce passage heureusement; je veux assurer l'état de ma conscience de tout mon pouvoir, et veux mettre ordre à tels et tels manquements.

Conclusion

Remerciez Dieu de ces résolutions qu'il vous a données; offrez-les à sa Majesté; suppliez-la derechef quelle vous rende votre mort heureuse par le mérite de celle de son Fils. Implorez l'aide de la Vierge et des saints.

Pater, Ave Maria.

Faites un bouquet de myrrhe.

CHAPITRE XIV
Méditation VI
DU JUGEMENT


Préparation

1. Mettez-vous devant Dieu.
2. Suppliez-le qu'il vous inspire.

Considérations

1. Enfin, après le temps que Dieu a marqué pour la durée de ce monde, et après une quantité de signes et présages horribles pour lesquels les hommes sécheront d'effroi et de crainte, le feu venant comme un déluge brûlera et réduira en cendre toute la face de la terre, sans qu'aucune des choses que nous voyons sur icelle en soit exempte.

2. Après ce déluge de flammes et de foudres, tous les hommes ressusciteront de la terre, excepté ceux qui sont déjà ressuscités et à la voix de l'archange comparaîtront en la vallée de Josaphat. Mais hélas! avec quelle différence ! car les uns y seront en corps glorieux et resplendissants, et les autres en corps hideux et horribles.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 12 Sep - 22:41

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIV
Méditation VI
DU JUGEMENT


3. Considérez la majesté avec laquelle le souverain Juge comparaîtra, environné de tous les anges et saints, ayant devant soi sa croix plus reluisante que le soleil, enseigne de grâce pour les bons, et de rigueur pour les mauvais.

4. Ce souverain Juge, par son commandement redoutable et qui sera soudain exécuté, séparera les bons des mauvais, mettant les uns à sa droite, les autres à sa gauche; séparation éternelle, et après laquelle jamais plus ces deux bandes ne se trouveront ensemble.

5. La séparation faite et les livres des consciences ouverts, on verra clairement la malice des mauvais et le mépris dont ils ont usé contre Dieu; et dailleurs, la pénitence des bons et les effets de la grâce de Dieu qu'ils ont reçue, et rien ne sera caché. O Dieu, quelle confusion pour les uns, quelle consolation pour les autres.

6. Considérez la dernière sentence des mauvais: «Allez, maudits, au feu éternel qui est préparé au diable et à ses compagnons ».

Pesez ces paroles si pesantes. « Allez », dit-il: c'est un mot d'abandonnement perpétuel que Dieu fait de tels malheureux, les bannissant pour jamais de sa face.

Il les appelle « maudits » : o mon âme, quelle malédiction ! malédiction générale, qui comprend tous les maux; malédiction irrévocable, qui comprend tous les temps et l'éternité. Il ajoute, « au feu éternel » : regarde, o mon coeur, cette grande éternité. O éternelle éternité des peines, que tu es effroyable!

7. Considérez la sentence des bons : « Venez », dit le Juge; ah, c'est le mot agréable de salut, par lequel Dieu nous tire à soi et nous reçoit dans le giron de sa bonté; «bénis de mon Père » : o chère bénédiction, qui comprend toute bénédiction! « possédez le royaume qui vous est préparé dès la constitution du monde ». O Dieu, quelle grâce, car ce royaume n'aura jamais fin !

Affections et résolutions

1. Tremble, o mon âme, à ce souvenir. O Dieu, qui me peut assurer pour cette journée, en laquelle les colonnes du ciel trembleront de frayeur ?
2. Détestez vos péchés, qui seuls vous peuvent perdre en cette journée épouvantable.
3. Ah! je me veux juger moi-même maintenant, afin que je ne sois pas jugée; je veux examiner ma conscience et me condamner, m'accuser et me corriger, afin que le Juge ne me condamne en ce jour redoutable : je me confesserai donc, j'accepterai les avis nécessaires, etc.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMer 13 Sep - 23:33

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIV
Méditation VI
DU JUGEMENT


Conclusion

1. Remerciez Dieu qui vous a donné moyen de vous assurer pour ce jour-là, et le temps de faire pénitence.
2. Offrez-lui votre coeur pour la faire.
3. Priez-le qu'il vous fasse la grâce de vous en bien acquitter.

Pater noster, Ave.

Faites un bouquet.

CHAPITRE XV
Méditation VII
DE LENFER


Préparation

1. Mettez-vous en la présence divine.
2. Humiliez-vous et demandez son assistance.
3. Imaginez-vous une ville ténébreuse, toute brûlante de soufre et de poix puante, pleine de citoyens qui n'en peuvent sortir.

Considérations

1. Les damnés sont dedans l'ab!me infernal comme dedans cette ville infortunée, en laquelle ils souffrent des tourments indicibles en tous leurs sens et en tous leurs membres, parce que, comme ils ont employé tous leurs sens et leurs membres pour pécher, ainsi souffriront-ils en tous leurs membres et en tous leurs sens les peines dues au péché: les yeux, pour leurs faux et mauvais regards, souffriront l'horrible vision des diables et de l'enfer; les oreilles, pour avoir pris plaisir aux discours vicieux, n'ouïront jamais que pleurs, lamentations et désespoirs ; et ainsi des autres.

2. Outre tous ces tourments, il y en a encore un plus grand, qui est la privation et perte de la gloire de Dieu, laquelle ils sont forclos de jamais voir. Que si Absalon trouva que la privation de la face amiable de son père David était plus ennuyeuse que son exil, o Dieu! quel regret d'être à jamais privé de voir votre doux et suave visage!

3. Considérez surtout léternité de ces peines, laquelle seule rend l'enfer insupportable. Hélas! si une puce en notre oreille, si la chaleur d'une petite fièvre nous rend une courte nuit si longue et ennuyeuse, combien sera épouvantable la nuit de l'éternité avec tant de tourments! De cette éternité, naissent le désespoir éternel, les blasphèmes et rages infinies.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 14 Sep - 23:12

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XV
Méditation VII
DE L'ENFER


Affections et résolutions

1. Epouvantez votre âme par les paroles de Job: « O mon âme, pourrais-tu bien vivre éternellement avec ces ardeurs perdurables et emmi ce feu dévorant ? Veux-tu bien quitter ton Dieu pour jamais?
2. Confessez que vous l'avez mérité, mais combien de fois! Or, désormais je veux prendre parti au chemin contraire; pourquoi descendrais-je en cet abîme ?
3. Je ferai donc tel et tel effort pour éviter le péché, qui seul peut me donner cette mort éternelle.

Remerciez, offrez, priez.

CHAPITRE XVI
Méditation VIII
DU PARADIS


Préparation

1. Mettez-vous en la présence de Dieu.
2. Faites linvocation.

Considérations

1. Considérez une belle nuit bien sereine, et pensez combien il fait bon voir le ciel avec cette multitude et variété d'étoiles. Or, joignez maintenant cette beauté avec celle d'un beau jour, en sorte que la clarté du soleil n'empêche point la claire vue des étoiles ni de la lune; et puis après, dites hardiment que toute cette beauté mise ensemble n'est rien au prix de l'excellence du grand paradis. Oh! que ce lieu est désirable et amiable, que cette cité est précieuse!

2. Considérez la noblesse, la beauté et la multitude des citoyens et, habitants de cet heureux pays: ces millions de millions, d'anges, de chérubins et séraphins, cette troupe d'apôtres, de martyrs, de confesseurs, de vierges, de saintes dames; la multitude est innumérable. Oh! que cette compagnie est heureuse! Le moindre de tous est plus beau à voir que tout le monde; que sera-ce de les voir tous? Mais, mon Dieu, qu'ils sont heureux! toujours ils chantent le doux cantique de l'amour éternel; toujours ils jouissent d'une constante allégresse; ils s'entredonnent les uns aux autres des contentements indicibles, et vivent en la consolation d'une heureuse et indissoluble société.

3. Considérez enfin quel bien ils ont tous de jouir de Dieu qui les gratifie pour jamais de son amiable regard, et par icelui répand dedans leurs coeurs un abîme de délices. Quel bien d'être à jamais uni à son principe ! Ils sont là comme des heureux oiseaux, qui volent et chantent à jamais dedans l'air de la divinité qui les environne de toutes parts de plaisirs incroyables ; là, chacun à qui mieux mieux, et sans envie, chante les louanges du Créateur. Béni soyez-vous à jamais, o notre doux et souverain Créateur et Sauveur, qui nous êtes si bon, et nous communiquez si libéralement votre gloire. Et réciproquement, Dieu bénit d'une bénédiction perpétuelle tous ses saints: «Bénies soyez-vous à jamais, dit-il, mes chères créatures, qui m'avez servi et qui me louez éternellement avec si grand amour et courage. »

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 18 Sep - 23:24

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XVII

Méditation IX

PAR MANIÈRE D'ÉLECTION ET CHOIX DU PARADIS


.4. Jésus-Christ, du haut du ciel, vous regarde en sa débonnaireté et vous invite doucement : «Viens, o ma chère âme, au repos éternel entre les bras de ma bonté, qui ta préparé les délices immortelles en l'abondance de son amour ». Voyez de vos yeux intérieurs la sainte Vierge qui vous convie maternellement:

«Courage, ma fille, ne veuille pas mépriser les désirs de mon Fils, ni tant de soupirs que je jette pour toi, respirant avec lui ton salut éternel ».

Voyez les saints qui vous exhortent, et un million de saintes âmes qui vous convient doucement ne désirant que de voir un jour votre coeur joint au leur, pour louer Dieu, à jamais, et vous assurant que le chemin du ciel nest point si malaisé que le monde le fait :

«Hardiment, vous disent-elles, très chère amie; qui considérera bien le chemin de la dévotion par lequel nous sommes montées, il verra que nous sommes venues en ces délices, par des délices incomparablement plus souèvesque celles du monde.

Election

1. O enfer, je te déteste maintenant et éternellement; je déteste tes tourments et tes peines; je déteste ton infortunée et malheureuse éternité, et surtout ces éternels blasphèmes et malédictions que tu vomis éternellement contre mon Dieu.

Et retournant mon coeur et mon âme de ton côté, o beau paradis, gloire éternelle, félicité perdurable, je choisis à jamais irrévocablement mon domicile et mon séjour dedans tes belles et sacrées maisons, et en tes saints et désirables tabernacles.

Je bénis, o mon Dieu, votre Miséricorde et accepte l'offre qu'il vous plaît de m'en faire.

O Jésus, mon Sauveur, j'accepte votre amour éternel, et avoue l'acquisition que vous avez faite pour moi d'une place et logis en cette bienheureuse Jérusalem, non tant pour aucune autre chose, comme pour vous aimer et bénir à jamais.

2. Acceptez les faveurs que la Vierge et les saints vous présentent; promettez-leur que vous vous acheminerez à eux ; tendez la main à votre bon ange afin qu'il vous y conduise; encouragez votre âme à ce choix.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 18 Sep - 23:30

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XVIII

Méditation X

PAR MANIÈRE DÉLECTION ET CHOIX QUE LAME FAIT DE LA VIE DÉVOTE


Préparation

1. Mettez-vous en la présence de Dieu.
2. A baissez-vous devant sa face ; requérez son aide.

Considérations

1. Imaginez-vous d'être derechef en une rase campagne, avec votre bon ange toute seule, et à côté gauche vous voyez le diable assis sur un grand trône haut élevé, avec plusieurs des esprits infernaux auprès de lui, et tout autour de lui, une grande troupe de mondains qui tous à tête nue le reconnaissent et lui font hommage, les uns par un péché, les autres par un autre.

Voyez la contenance de tous les infortunés courtisans de Cet abominable roi: regardez les uns furieux de haine, denvie et de colère; les autres qui sentre tuent ; les autres haves, pensifs et empressés à faire des richesses; les autres attentifs à la vanité, sans aucune sorte de plaisir qui ne soit inutile et vain; les autres vilains, perdus, pourris en leurs brutales affections.

Voyez comme ils sont tous sans repos, sans ordre et sans contenance; voyez comme ils se méprisent les uns les autres et comme ils ne saiment que par des faux semblants. Enfin, vous verrez une calamiteuse république, tyrannisée de ce roi maudit, qui vous fera compassion.

2. Du côté droit, voyez Jésus-Christ crucifié, qui, avec un amour cordial, prie pour ces pauvres endiablés, afin qu'ils sortent de cette tyrannie, et qui les appelle à soi; voyez une grande troupe de dévots qui sont autour de lui avec leurs anges. Contemplez la beauté de ce royaume de dévotion.

Qu'il fait beau voir cette troupe de vierges, hommes et femmes, plus blanches que le lys ; cette assemblée de Veuves, pleines dune sacrée mortification et humilité Voyez le rang de plusieurs personnes mariées qui vivent si doucement ensemble avec respect mutuel, qui ne peut être sans une grande charité:

voyez comme ces dévotes âmes marient le soin de leur maison extérieure avec le soin de l'intérieur, l'amour du mari avec celui de l'Epoux céleste.

Regardez généralement partout, vous les verrez tous en une contenance sainte, douce, amiable, qu'ils écoutent Notre Seigneur, et tous le voudraient planter au milieu de leur coeur.

Ils se réjouissent, mais d'une joie gracieuse, charitable et bien réglée; ils s'entraiment, mais d'un amour sacré et très pur.

Ceux qui ont des afflictions en ce peuple dévot, ne se tourmentent pas beaucoup et n'en perdent point contenance. Bref, voyez les yeux du Sauveur qui les console, et que tous ensemblement aspirent à lui.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMer 20 Sep - 0:49

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XVIII
Méditation X

PAR MANIÈRE DÉLECTION ET CHOIX QUE LAME FAIT DE LA VIE DÉVOTE


3. Vous avez meshui quitté Satan avec sa triste et malheureuse troupe, par les bonnes affections que vous avez conçues, et néanmoins vous n'êtes pas encore arrivée au Roi Jésus, ni jointe à son heureuse et sainte compagnie de dévots, ains vous avez été toujours entre lun et lautre.

4. La Vierge sainte avec saint Joseph, saint Louis, sainte Monique, et cent mille autres qui sont en l'escadron de ceux qui ont vécu emmi le monde, vous invitent et encouragent.

5. Le Roi crucifié vous appelle par votre nom propre : « Venez, o ma bien aimée, venez afin que je vous couronne. »

Election

1. O monde, o troupe abominable, non, jamais vous ne me verrez sous votre drapeau : j ai quitté pour jamais vos forceneries et vanités. Roi dorgueil, o roi de malheur, esprit infernal, je te renonce avec toutes tes vaines pompes ; je te déteste avec toutes tes oeuvres.

2. Et me convertissant à vous, mon doux Jésus, Roi de bonheur et de gloire éternel, je vous embrasse de toutes les forces de mon âme, je vous adore de tout mon coeur, je vous choisis, maintenant et pour jamais, pour mon Roi, et par mon inviolable fidélité je vous fais un hommage irrévocable ; je me soumets à l'obéissance de vos saintes lois et ordonnances.

3. O Vierge sainte, ma chère Dame, je vous choisis pour mon guide, je me rends sous votre enseigne, je vous offre un particulier respect et une révérence spéciale.

O mon saint ange, présentez-moi à cette sacrée assemblée; ne m'abandonnez point jusques à ce que j'arrive avec cette heureuse compagnie, avec laquelle je dis et dirai à jamais pour témoignage de mon choix: « Vive Jésus, vive Jésus! »

CHAPITRE XIX
COMME IL FAUT FAIRE LA CONFESSION GÉNÉRALE


Voilà donc, ma chère Philothée, les méditations requises à notre intention. Quand vous les aurez faites, allez courageusement en esprit d'humilité faire votre confession générale; mais, je vous prie, ne vous laissez point troubler par aucune sorte d'appréhension.

Le scorpion qui nous a piqués est vénéneux en nous piquant, mais étant réduit en huile c'est un grand médicament contre sa propre piqûre : le péché nest honteux que quand nous le faisons, mais étant converti en confession et pénitence, il est honorable et salutaire.

La contrition et confession sont si belles et de si bonne odeur, qu'elles effacent la laideur et dissipent la puanteur du péché.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 21 Sep - 11:39

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIX
COMME IL FAUT FAIRE LA CONFESSION GÉNÉRALE

 
Simon le lépreux disait que Madeleine était pécheresse; mais Notre Seigneur dit que non, et ne parle plus sinon des parfums qu'elle répandit et de la grandeur de sa charité. Si nous sommes bien humbles, Philothée, notre péché nous déplaira infiniment parce que Dieu en est offensé, mais l'accusation de notre péché nous sera douce et agréable, parce que Dieu en est honoré: ce nous est une sorte dallégement de bien dire au médecin ce qui nous tourmente.

 Quand vous serez arrivée devant votre père spirituel, imaginez-vous d'être en la montagne le Calvaire sous les pieds de Jésus-Christ crucifié, duquel le sang précieux distille de toutes parts pour vous laver de vos iniquités ; car, bien que ce ne soit pas le propre sang du Sauveur, c'est néanmoins le mérite de son sang répandu qui arrose abondamment les pénitents autour des confessionnaux. 

Ouvrez donc bien votre coeur pour en faire sortir les péchés par la confession; car à mesure qu'ils en sortiront, le précieux mérite de la passion divine y entrera pour le remplir de bénédiction.
Mais dites bien tout, simplement et naïvement; contentez bien votre conscience en cela pour une bonne fois. Et cela fait, écoutez l'avertissement et les ordonnances du serviteur de Dieu, et dites en votre coeur :

 «Parlez, Seigneur, car votre servante vous écoute. » Oui, cest Dieu, Philothée, que vous écoutez, puisqu'il a dit à ses vicaires : « Qui vous écoute, mécoute ». Prenez, par après, en main la protestation suivante, laquelle sert de conclusion à toute votre contrition, et que vous devez avoir premièrement méditée et considérée; lisez-la attentivement et avec le plus de ressentiment qu'il vous sera possible.

CHAPITRE XX
PROTESTATION AUTHENTIQUE POUR GRAVER EN L'AME LA RÉSOLUTION DE SERVIR DIEU ET CONCLURE LES ACTES DE PÉNITENCE

 
Je soussignée, constituée et établie en la présence de Dieu éternel et de toute la cour céleste, ayant considéré limmense Miséricorde de sa divine bonté envers moi, très indigne et chétive créature, quelle a créée de rien, conservée, soutenue, délivrée de tant de dangers, et comblée de tant de bienfaits; mais surtout ayant considéré cette incompréhensible douceur et clémence avec laquelle ce très bon Dieu ma si bénignement tolérée en mes iniquités, si souvent et si amiablement inspirée, me conviant à m'amender, et si patiemment attendue à pénitence et repentance jusques à cette N. année de mon âge, nonobstant toutes mes ingratitudes, déloyautés et infidélités par lesquelles, différant ma conversion et méprisant ses grâces, je l'ai si impudemment offensé ; après avoir considéré qu'au jour de mon sacré baptême je fus si heureusement et saintement vouée et dédiée à mon Dieu pour être sa fille, et que, contre la profession qui fut alors faite en mon nom, j'aie tant et tant de fois si malheureusement et détestablement profané et violé mon esprit, l'appliquant et l'employant contre la divine Majesté; enfin, revenant maintenant à moi-même, prosternée de coeur et desprit devant le trône de la justice divine, je me reconnais, avoue et confesse pour légitimement atteinte et convaincue du crime de lèse-majesté divine, et coupable de la mort et passion de Jésus-Christ, à raison des péchés que j'ai commis, pour lesquels il est mort et a souffert le tourment de la croix, si que je suis digne, par conséquent, d'être à jamais perdue et damnée.

  Source : Livres-mystiques.com
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 21 Sep - 22:52

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XX

PROTESTATION AUTHENTIQUE POUR GRAVER EN L'AME LA RÉSOLUTION DE SERVIR DIEU ET CONCLURE LES ACTES DE PÉNITENCE


Mais me retournant devers le trône de linfinie Miséricorde de ce même Dieu, après avoir détesté de tout mon coeur et de toutes mes forces les iniquités de ma vie passée, je demande et requiers humblement grâce et pardon et merci, avec entière absolution de mon crime, en vertu de la mort et passion de ce même Seigneur et Rédempteur de mon âme, sur laquelle m'appuyant comme sur l'unique fondement de mon espérance, j avoue derechef et renouvelle la sacrée profession de la fidélité faite de ma part à mon Dieu en mon baptême, renonçant au diable, au monde et à la chair, détestant leurs malheureuses suggestions, vanités et concupiscences, pour tout le temps de ma vie présente et de toute l'éternité.

 Et me convertissant à mon Dieu débonnaire et pitoyable, je désire, propose, délibère et me résous irrévocablement de le servir et aimer maintenant et éternellement, lui donnant à ces fins, dédiant et consacrant mon esprit avec toutes ses facultés, mon âme avec toutes ses puissances, mon coeur avec toutes ses affections, mon corps avec tous ses sens; protestant de ne jamais plus abuser d'aucune partie de mon être contre sa divine volonté et souveraine Majesté, à laquelle je me sacrifie et immole en esprit, pour lui être à jamais loyale, obéissante et fidèle créature, sans que je veuille onques m'en dédire ni repentir. 

Mais hélas, si par suggestion de l'ennemi ou par quelque infirmité humaine, il m'arrivait de contrevenir en chose quelconque à cette mienne résolution et consécration, je proteste dès maintenant, et me propose, moyennant la grâce du Saint-Esprit, de m'en relever si tôt que je m'en apercevrai, me convertissant derechef à la Miséricorde divine, sans retardation ni dilation quelconque.

Ceci est ma volonté, mon intention et ma résolution inviolable et irrévocable, laquelle javoue et confirme sans réserve ni exception, en la même présence sacrée de mon Dieu et à la vue de l'Eglise militante ma Mère, qui entend cette mienne déclaration en la personne de celui qui, comme officier dicelle, m'écoute en cette action.

 Plaise vous, o mon Dieu éternel, tout puissant et tout bon, Père, Fils et Saint-Esprit, confirmer en moi cette résolution, et accepter ce mien sacrifice cordial et intérieur en odeur de suavité; et comme il vous a plu me donner l'inspiration et volonté de le faire, donnez-moi aussi la force et la grâce requise pour le parfaire. 

O mon Dieu, vous êtes mon Dieu, Dieu de mon coeur, Dieu de mon âme, Dieu de mon esprit; ainsi je vous reconnais et adore maintenant et pour toute léternité. Vive Jésus!

  Source : Livres-mystiques.com
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyVen 22 Sep - 22:51

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XX

PROTESTATION AUTHENTIQUE POUR GRAVER EN L'AME LA RÉSOLUTION DE SERVIR DIEU ET CONCLURE LES ACTES DE PÉNITENCE


Mais me retournant devers le trône de linfinie Miséricorde de ce même Dieu, après avoir détesté de tout mon coeur et de toutes mes forces les iniquités de ma vie passée, je demande et requiers humblement grâce et pardon et merci, avec entière absolution de mon crime, en vertu de la mort et passion de ce même Seigneur et Rédempteur de mon âme, sur laquelle m'appuyant comme sur l'unique fondement de mon espérance, j avoue derechef et renouvelle la sacrée profession de la fidélité faite de ma part à mon Dieu en mon baptême, renonçant au diable, au monde et à la chair, détestant leurs malheureuses suggestions, vanités et concupiscences, pour tout le temps de ma vie présente et de toute l'éternité.

Et me convertissant à mon Dieu débonnaire et pitoyable, je désire, propose, délibère et me résous irrévocablement de le servir et aimer maintenant et éternellement, lui donnant à ces fins, dédiant et consacrant mon esprit avec toutes ses facultés, mon âme avec toutes ses puissances, mon coeur avec toutes ses affections, mon corps avec tous ses sens; protestant de ne jamais plus abuser d'aucune partie de mon être contre sa divine volonté et souveraine Majesté, à laquelle je me sacrifie et immole en esprit, pour lui être à jamais loyale, obéissante et fidèle créature, sans que je veuille onques m'en dédire ni repentir.

Mais hélas, si par suggestion de l'ennemi ou par quelque infirmité humaine, il m'arrivait de contrevenir en chose quelconque à cette mienne résolution et consécration, je proteste dès maintenant, et me propose, moyennant la grâce du Saint-Esprit, de m'en relever si tôt que je m'en apercevrai, me convertissant derechef à la Miséricorde divine, sans retardation ni dilation quelconque.

Ceci est ma volonté, mon intention et ma résolution inviolable et irrévocable, laquelle javoue et confirme sans réserve ni exception, en la même présence sacrée de mon Dieu et à la vue de l'Eglise militante ma Mère, qui entend cette mienne déclaration en la personne de celui qui, comme officier dicelle, m'écoute en cette action.

Plaise vous, o mon Dieu éternel, tout puissant et tout bon, Père, Fils et Saint-Esprit, confirmer en moi cette résolution, et accepter ce mien sacrifice cordial et intérieur en odeur de suavité; et comme il vous a plu me donner l'inspiration et volonté de le faire, donnez-moi aussi la force et la grâce requise pour le parfaire.

O mon Dieu, vous êtes mon Dieu, Dieu de mon coeur, Dieu de mon âme, Dieu de mon esprit; ainsi je vous reconnais et adore maintenant et pour toute léternité. Vive Jésus!

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptySam 23 Sep - 23:04

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XXII
QUIL SE FAUT PURGER DES AFFECTIONS QUE LON A AUX PÉCHÉS VÉNIELS


Et je dis maintenant qu'il faut purger son âme de toutes les affections qu'elle a aux péchés véniels, c'est-à-dire qu'il ne faut point nourrir volontairement la volonté de continuer et persévérer en aucune sorte de péché véniel; car aussi serait-ce une lâcheté trop grande de vouloir, tout à notre escient, garder en notre conscience une chose si déplaisante à Dieu comme est la volonté de lui vouloir déplaire.

Le péché véniel, pour petit qu'il soit, déplaît à Dieu, bien qu'il ne lui déplaise pas tant que pour icelui il nous veuille damner ou perdre. Que si le péché véniel lui déplaît, la volonté et l'affection que l'on a au péché véniel n'est autre chose qu'une résolution de vouloir déplaire à sa divine Majesté. Est-il bien possible qu'une âme bien ne veuille non seulement déplaire à son Dieu, mais affectionner de lui déplaire?

Ces affections, Philothée, sont directement contraires à la dévotion, comme les affections au péché mortel le sont à la charité : elles alanguissent les forces de lesprit, empêchent les consolations divines, ouvrent la porte aux tentations; et bien qu'elles ne tuent pas l'âme, elles la rendent extrêmement malade.

«Les mouches mourantes, dit le Sage, perdent et gâtent la suavité de longuent »: il veut dire que les mouches, ne s'arrêtant guère sur longuent, mais le mangeant en passant, ne gâtent que ce qu'elles prennent, le reste demeurant en son entier; mais quand elles meurent emmi longuent, elles lui ôtent son prix-et le mettent à dédain.

Et de même, les péchés véniels, arrivant en une âme dévote et ne s'y arrêtant pas longtemps, ne l'endommagent pas beaucoup; mais si ces mêmes péchés demeurent dans l'âme pour l'affection qu'elle y met, ils lui font perdre sans doute la suavité de longuent, c'est-à-dire la sainte dévotion.

Les araignes ne tuent pas les abeilles, mais elles gâtent et corrompent leur miel, et, embarrassent leurs rayons des toiles qu'elles y font en sorte que les abeilles ne peuvent plus faire leur ménage; et cela s'entend quand elles y font du séjour.

Ainsi le péché véniel ne tue pas notre âme, mais il gâte pourtant la dévotion, et embarrasse si fort de mauvaises habitudes et inclinations les puissances de l'âme, qu'elle ne peut plus exercer la promptitude de la charité, en laquelle gît la dévotion; mais cela sentend quand le péché véniel séjourne en notre conscience par l'affection que nous y mettons.

Ce nest rien, Philothée, de dire quelque petit mensonge, de se dérégler un peu en paroles, en actions, en regards, en habits, en jolivetés, en jeux, en danses, pourvu que tout aussitôt que ces araignes spirituelles sont entrées en notre conscience, nous les en rechassions et bannissions, comme les mouches à miel font les araignes corporelles.

Mais si nous leur permettons d'arrêter dans nos coeurs, et non seulement cela, mais que nous nous affectionnions à les y retenir et multiplier, bientôt nous verrons notre miel perdu, et la ruche de notre conscience empestée et défaite. Mais je dis encore une fois, quelle apparence y a-t-il qu'une âme généreuse se plaise à déplaire à son Dieu, s'affectionne à lui être désagréable, et veuille vouloir ce qu'elle sait lui être ennuyeux?

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 25 Sep - 1:17

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XXIII
QUIL SE FAUT PURGER DE LAFFECTION AUX CHOSES INUTILES ET DANGEREUSES


Les jeux, les bals, les festins, les pompes, les comédies, en leur substance ne sont nullement choses mauvaises ains indifférentes, pouvant être bien et mal exercées; toujours néanmoins ces choses-là sont dangereuses, et de s'y affectionner cela est encore plus dangereux.

Je dis donc, Philothée, quencore quil soit loisible de jouer, danser, se parer, ouïr des honnêtes comédies, banqueter, si est-ce que d'avoir de l'affection à cela, c'est chose contraire à la dévotion et extrêmement nuisible et périlleuse.

Ce n'est pas mal de le faire, mais oui bien de s'y affectionner. C'est dommage de semer en la terre de notre coeur des affections si vaines et sottes: cela occupe le lieu des bonnes impressions, et empêche que le suc de notre âme ne soit employé ès bonnes inclinations.

Ainsi les anciens Nazariens s'abstenaient non seulement de tout ce qui pouvait enivrer, mais aussi des raisins et du verjus; non point que le raisin et le verjus enivre, mais parce qu'il y avait danger en mangeant du verjus d'exciter le désir de manger des raisins, et en mangeant des raisins, de provoquer l'appétit à boire du moût et du vin.

Or, je ne dis pas que nous ne puissions user de ces choses dangereuses; mais je dis bien pourtant que nous ne pouvons jamais y mettre de l'affection sans intéresser la dévotion.

Les cerfs ayant pris trop de venaison s'écartent et retirent dedans leurs buissons, connaissant que leur graisse les charge en sorte qu'ils ne sont pas habiles à courir, si d'aventure ils étaient attaqués :

le coeur de l'homme se chargeant de ces affections inutiles, superflues et dangereuses, ne peut sans doute promptement, aisément et facilement courir après son Dieu, qui est le vrai point de la dévotion.

Les petits enfants s'affectionnent et séchauffent après les papillons; nul ne le trouve mauvais, parce qu'ils sont enfants. Mais n'est-ce pas une chose ridicule, ains plutôt lamentable, de voir des hommes faits s'empresser et s'affectionner après des bagatelles si indignes, comme sont les choses que j'ai nommées, lesquelles, outre leur inutilité, nous mettent en péril de nous dérégler et désordonner à leur poursuite ?

C'est pourquoi, ma chère Philothée, je vous dis qu'il se faut purger de ces affections; et, bien que les actes ne soient pas toujours contraires à la dévotion, les affections néanmoins lui sont toujours dommageables.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 25 Sep - 23:14

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XXIV

QU'IL SE FAUT PURGER DES MAUVAISES INCLINATIONS


Nous avons encore, Philothée, certaines inclinations naturelles lesquelles, pour n'avoir pris leur origine de nos péchés particuliers, ne sont pas proprement péché, ni mortel ni véniel, mais s'appellent imperfections, et leurs actes, défauts et manquements.

Par exemple, sainte Paule, selon le récit de saint Jérôme, avait une grande inclination, aux tristesses et regrets, si qu'en la mort de ses enfants et de son mari elle courut toujours fortune de mourir de déplaisir: cela était une imperfection et non point un péché, puisque c'était contre son gré et sa volonté.

II y en a qui de leur naturel sont légers, les autres rébarbatifs, les autres durs à recevoir les opinions d'autrui, les autres sont inclinés à lindignation, les autres à la colère, les autres à l'amour; et en somme, il se trouve peu de personnes esquelles on ne puisse remarquer quelques sortes de telles imperfections.

Or, quoiquelles soient comme propres et naturelles à un chacun, si est-ce que par le soin et affection contraire on les peut corriger et modérer, et même on peut s'en délivrer et purger: et je vous dis, Philothée, qu'il le faut faire.

On a bien trouvé le moyen de changer les amandiers amers en amandiers doux, en les perçant seulement au pied pour en faire sortir le suc; pourquoi est-ce que nous ne pourrons pas faire sortir nos inclinations perverses pour devenir meilleurs ?

Il n'y a point de si bon naturel qui ne puisse être rendu mauvais par les habitudes vicieuses ; il n'y a point aussi de naturel si revêche qui, par la grâce de Dieu premièrement, puis par l''industrie et diligence, ne puisse être dompté et surmonté.

Je m'en vais donc maintenant donner des avis et proposer des exercices par le moyen desquels vous purgerez votre âme des affections dangereuses, des imperfections et de toutes affections aux péchés véniels, et si assurerez de plus en plus votre conscience contre tout péché mortel. Dieu vous fasse la grâce de les bien pratiquer.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 26 Sep - 22:55

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

SECONDE PARTIE DE L'INTRODUCTION
CONTENANT DIVERS AVIS POUR L'ÉLÉVATION DE L'AME A DIEU PAR L'ORAISON ET LES SACREMENTS

CHAPITRE I
DE LA NÉCESSITÉ DE L'ORAISON


1. L'oraison mettant notre entendement en la clarté et lumière divine, et exposant notre volonté à la chaleur de l'amour céleste, il n'y a rien qui purge tant notre entendement de ses ignorances et notre volonté de ses affections dépravées : c'est l'eau de bénédiction qui, par son arrosement, fait reverdir et fleurir les plantes de nos bons désirs, lave nos âmes de leurs imperfections et désaltère nos coeurs de leurs passions.

2. Mais surtout je vous conseille la mentale et cordiale, et particulièrement celle qui se fait autour de la vie et passion de Notre Seigneur: en le regardant souvent par la méditation, toute votre âme se remplira de lui ; vous apprendrez ses contenances, et formerez vos actions au modèle des siennes.

Il est la lumière du monde: c'est donc en lui, par lui et pour lui que nous devons être éclairés et illuminés; c'est l'arbre de désir à lombre duquel nous nous devons rafraîchir; c'est la vive fontaine de Jacob pour le lavement de toutes nos souillures. Enfin, les enfants à force d'ouïr leurs mères et de bégayer avec elles, apprennent à parler leur langage; et nous, demeurant près du Sauveur par la méditation, et observant ses paroles, ses actions et ses affections, nous apprendrons, moyennant sa grâce, à parler, faire et vouloir comme lui.

Il faut s'arrêter là, Philothée, et croyez-moi, nous ne saurions aller à Dieu le Père que par cette porte; car tout ainsi que la glace d'un miroir ne saurait arrêter notre vue si elle n'était enduite détain ou de plomb par derrière, aussi la Divinité ne pourrait être bien contemplée par nous en ce bas monde, si elle ne se fût jointe à la sacrée humanité du Sauveur, duquel la vie et la mort sont l'objet le plus proportionné, souef, délicieux et profitable que nous puissions choisir pour notre méditation ordinaire.

Le Sauveur ne s'appelle pas pour néant le pain descendu du ciel; car, comme le pain doit être mangé avec toutes sortes de viandes, aussi le Sauveur doit être médité, considéré et recherché en toutes nos oraisons et actions. Sa vie et mort a été disposée et distribuée en divers points pour servir à la méditation, par plusieurs auteurs: ceux que je vous conseille sont saint Bonaventure, Bellintani, Bruno, Capilia, Grenade, Du Pont.

3. Employez-y chaque jour une heure devant dîner, s'il se peut au commencement de votre matinée, parce que vous aurez votre esprit moins embarrassé et plus frais après le repos de la nuit. N'y mettez pas aussi davantage d'une heure, si votre père spirituel ne le vous dit expressément.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMer 27 Sep - 22:20

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

SECONDE PARTIE DE L'INTRODUCTION
CONTENANT DIVERS AVIS POUR L'ÉLÉVATION DE L'AME A DIEU PAR L'ORAISON ET LES SACREMENTS

CHAPITRE I
DE LA NÉCESSITÉ DE L'ORAISON


4. Si vous pouvez faire cet exercice dans léglise, et que vous y trouviez assez de tranquillité, ce vous sera une chose fort aisée et commode parce que nul, ni père, ni mère, ni femme, ni mari, ni autre quelconque ne pourra vous bonnement empêcher de demeurer une heure dans l'église, là où étant en quelque sujétion vous ne pourriez peut-être pas vous promettre davoir une heure si franche dedans votre maison.

5. Commencez toutes sortes d'oraisons, soit mentale soit vocale, par la présence de Dieu, et tenez cette règle sans exception, et vous verrez dans peu de temps combien elle vous sera profitable.

6. Si vous me croyez, vous direz votre Pater, votre Ave Maria et le Credo en latin; mais vous apprendrez aussi à bien entendre les paroles qui y sont, en votre langage, afin que, les disant au langage commun de l'Eglise, vous puissiez néanmoins savourer le sens admirable et délicieux de ces saintes oraisons, lesquelles il faut dire fichant profondément votre pensée et excitant vos affections sur le sens dicelles, et ne vous hâtant nullement pour en dire beaucoup, mais vous étudiant de dire ce que vous direz, cordialement ; car un seul Pater dit avec sentiment vaut mieux que plusieurs récités vitement et couramment.

7. Le chapelet est une très utile manière de prier, pourvu que vous le sachiez dire comme il convient : et pour ce faire, ayez quelqu'un des petits livres qui enseignent la façon de le réciter. Il est bon aussi de dire les litanies de Notre Seigneur, de Notre Dame et des saints, et toutes les autres prières vocales qui sont dedans les Manuels et Heures approuvées, à la charge néanmoins que si vous avez le don de l'oraison mentale, vous lui gardiez toujours la principale place; en sorte que si après icelle, ou pour la multitude des affaires ou pour quelque autre raison, vous ne pouvez point faire de prière vocale, vous ne vous en mettiez point en peine pour cela, vous contentant de dire simplement, devant ou après la méditation, l'oraison dominicale, la salutation angélique et le symbole des apôtres.

8. Si faisant l'oraison vocale, vous sentez votre coeur tiré et convié à loraison intérieure ou mentale, ne refusez point d'y aller, mais laissez tout doucement couler votre esprit de ce côté-là, et ne vous souciez point de n'avoir pas achevé les oraisons vocales que vous vous étiez proposées; car la mentale que vous aurez faite en leur place est plus agréable à Dieu et plus utile à votre âme. J'excepte l'office ecclésiastique si vous êtes obligée de le dire; car en ce cas-là, il faut rendre le devoir.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 28 Sep - 23:30

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE I
DE LA NÉCESSITÉ DE L'ORAISON


9. S'il advenait que toute votre matinée se passât sans cet exercice sacré de loraison mentale, ou pour la multiplicité des affaires, ou pour quelque autre cause (ce que vous devez procurer nadvenir point, tant qu'il vous sera possible), tâchez de réparer ce défaut l'après-dînée, en quelque heure la plus éloignée du repas, parce que ce faisant sur icelui, et avant que la digestion soit fort acheminée, il vous arriverait beaucoup d'assoupissement, et votre santé en serait intéressée. Que si en toute la journée vous ne pouvez la faire, il faut réparer cette perte, multipliant les oraisons jaculatoires, et par la lecture de quelque livre de dévotion avec quelque pénitence qui empêche la suite de ce défaut et, avec cela, faites une forte résolution de vous remettre en train le jour suivant.

CHAPITRE II
BRIÈVE MÉTHODE POUR LA MÉDITATION ET PREMIÈREMENT DE LA PRÉSENCE DE DIEU PREMIER POINT DE LA PRÉPARATION


Mais vous ne savez peut-être pas, Philothée, comme il faut faire l'oraison mentale; car c'est une chose laquelle, par malheur, peu de gens savent en notre âge. Cest pourquoi je vous présente une simple et brève méthode pour cela, en attendant que, par la lecture de plusieurs beaux livres qui ont été composés sur ce sujet, et surtout par l'usage, vous en puissiez être plus amplement instruite. Je vous marque premièrement la préparation, laquelle consiste en deux points, dont le premier est de se mettre en la présence de Dieu, et le second, d'invoquer son assistance. Or, pour vous mettre en la présence de Dieu, je vous propose quatre principaux moyens, desquels vous vous pourrez servir à ce commencement.

Le premier gît en une vive et attentive appréhension de la toute présence de Dieu, c'est-à-dire que Dieu est en tout et partout, et qu'il n'y a lieu ni chose en ce monde où il ne soit d'une très véritable présence; de sorte que, comme les oiseaux, où qu'ils volent, rencontrent toujours l'air, ainsi, où que nous allions, où que nous soyons, nous trouvons Dieu présent.

Chacun sait cette vérité, mais chacun n'est pas attentif à l'appréhender. Les aveugles ne voyant pas un prince qui leur est présent, ne laissent pas de se tenir en respect s'ils sont avertis de sa présence; mais la vérité est que d'autant qu'ils ne le voient pas, ils s'oublient aisément quil s'oit présent, et s'en étant oubliés, ils perdent encore plus aisément le respect et la révérence.

Hélas, Philothée, nous ne voyons pas Dieu qui nous est présent; et, bien que la foi nous avertisse de sa présence, si est-ce que ne le voyant pas de nos yeux, nous nous en oublions bien souvent, et nous comportons comme si Dieu était bien loin de nous; car encore que nous sachions bien qu'il est présent à toutes choses, si est-ce que n'y pensant point, c'est tout autant comme si nous ne le savions pas.

C'est pourquoi toujours, avant l'oraison, il faut provoquer notre âme à une attentive pensée et considération de David, quand il s'écriait : « Si je monte au ciel, o mon Dieu, vous y êtes; si je descends aux enfers, vous y êtes » ; et ainsi nous devons user des paroles de Jacob, lequel ayant vu l'échelle sacrée : «Qh ! que ce lieu, dit-il, est redoutable! Vraiment Dieu est ici, et je n'en savais rien ». ii veut dire qu'il n'y pensait pas; car au reste il ne pouvait ignorer que Dieu ne fût en tout et partout. Venant donc à la prière, il vous faut dire de tout votre coeur et à votre coeur: « O mon coeur, mon coeur, Dieu est vraiment ici. »

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptySam 30 Sep - 23:33

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE III
DE L'INVOCATION, SECOND POINT DE LA PRÉPARATION


« Ne me rejetez point, O mon Dieu, de devant votre face, et ne m'ôtez point la faveur de votre Saint Esprit. Eclairez votre face sur votre servante, et je considérerai vos merveilles.

Donnez-moi l'entendement, et je regarderai votre loi et la garderai de tout mon coeur. Je suis votre servante, donnez-moi lesprit »; et telles paroles semblables à cela. Il vous servira encore d'ajouter l'invocation de votre bon ange et des sacrées personnes qui se trouveront au mystère que vous méditez.:

comme en celui de la mort de Notre Seigneur, vous pourrez invoquer Notre Dame, saint Jean, la Madeleine, le bon larron, afin que les sentiments et mouvements intérieurs qu'ils y reçurent vous soient communiqués; et en la méditation de votre mort, vous pourrez invoquer votre bon ange, qui se trouvera présent, afin quil vous inspire des considérations convenables; et ainsi des autres mystères.

CHAPITRE IV
DE LA PROPOSITION DU MYSTÈRE . TROISIÈME POINT DE LA PRÉPARATION.


Après ces deux points ordinaires de la méditation, il y en a un troisième qui n'est pas commun à toutes sortes de méditations : c'est celui que les uns appellent fabrication du lieu, et les autres, leçon intérieure. Or, ce n'est autre chose que de proposer à son imagination le corps du mystère que lon veut méditer, comme s'il se passait réellement et de fait en notre présence.

Par exemple, si vous voulez méditer Notre Seigneur, en la façon que les Evangélistes le décrivent. J'en dis de même quand vous méditerez la mort, ainsi que je l'ai marqué en la méditation dicelle, comme aussi à celle de l'enfer, et en tous semblables mystères où il sagit de choses visibles et sensibles ; car, quant aux autres mystères, de la grandeur de Dieu, de l'excellence des vertus, de la fin pour laquelle nous sommes créés, qui sont des choses invisibles, il n'est pas question de vouloir se servir de cette sorte d'imagination.

Il est vrai que l'on peut bien employer quelque similitude et comparaison pour aider à la considération; mais cela est aucunement difficile à rencontrer, et je ne veux traiter avec vous que fort simplement, et en sorte que votre esprit ne soit pas beaucoup travaillé à faire des inventions.

Or, par le moyen de cette imagination, nous enfermons notre esprit dans le mystère que nous voulons méditer, afin quil n'aille pas courant çà et là, ni plus ni moins que l'on enferme un oiseau dans une cage, ou bien comme l'on attache l'épervier à ses longes, afin quil demeure dessus le poing.

Quelques-uns vous diront néanmoins qu'il est mieux d'user de la simple pensée de la foi, et d'une simple appréhension toute mentale et spirituelle, en la représentation de ces mystères, ou bien de considérer que les choses se font en votre propre esprit; mais cela est trop subtil pour le commencement, et jusques à ce que Dieu vous élève plus haut, je vous conseille, Philothée, de vous retenir en la basse vallée que je vous montre.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyDim 1 Oct - 23:06

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE V
DES CONSIDÉRATIONS SECONDE PARTIE DE LA MÉDITATION


Après l'action de l'imagination, sensuit laction de lentendement que nous appelons méditation, qui n'est autre chose qu'une ou plusieurs considérations faites afin démouvoir nos affections en Dieu et aux choses divines : en quoi la méditation est différente de l'étude et des autres pensées et considérations, lesquelles ne se font pas pour acquérir la vertu ou l'amour de Dieu, mais pour quelques autres fins et intentions, comme pour devenir savant, pour en écrire ou disputer.

Ayant donc enfermé votre esprit, comme j'ai dit, dans l'enclos du sujet que vous voulez méditer, ou par l'imagination, si le sujet est sensible, ou par la simple proposition, s'il est insensible, vous commencerez à faire sur icelui des considérations, dont vous verrez des exemples tout formés ès méditations que je vous ai données.

Que si votre esprit trouve assez de goût, de lumière et de fruit sur l'une des considérations, vous vous y arrêterez sans passer plus outre, faisant comme les abeilles qui ne quittent point la fleur tandis quelles y trouvent du miel à recueillir.

Mais si vous ne rencontrez pas selon votre souhait en l'une des considérations, après avoir un peu marchandé et essayé, vous passerez à une autre; mais allez tout bellement et simplement en cette besogne, sans vous y empresser.

CHAPITRE VI
DES AFFECTIONS ET RÉSOLUTIONS TROISIÈME PARTIE DE LA MÉDITATION


La méditation répand des bons mouvements en la volonté ou partie effective de notre âme, comme sont l'amour de Dieu et du prochain, le désir du paradis et de la gloire, le zèle du salut des âmes, limitation de la vie de Notre Seigneur, la compassion, l'admiration, la réjouissance, la crainte de la disgrâce de Dieu, du jugement et de lenfer, la haine du péché, la confiance en la bonté et miséricorde de Dieu, la confusion pour notre mauvaise vie passée:

et en ces affections, notre esprit se doit épancher et étendre le plus quil lui sera possible. Que si vous voulez être aidée pour cela, prenez en main le premier tome des Méditations de dom André Capilia, et voyez sa préface, car en icelle il montre la façon avec laquelle il faut dilater ses affections; et plus amplement, le Père Arias en son Traité de l'Oraison.

Il ne faut pas pourtant, Philothée, s'arrêter tant à ces affections générales, que vous ne les convertissiez en des résolutions spéciales et particulières pour votre correction et amendement. Par exemple, la première parole que Notre Seigneur dit sur la croix répandra sans doute une bonne affection d'imitation en votre âme, à savoir, le désir de pardonner à vos ennemis et de les aimer.

Or, je dis maintenant que cela est peu de chose, si vous n'y ajoutez une résolution spéciale en cette sorte: or sus donc, je ne me piquerai plus de telles paroles fâcheuses qu'un tel ou une telle, mon voisin ou ma voisine, mon domestique ou ma domestique disent de moi, ni de tel et tel mépris qui m'est fait par cestui-ci ou cestui-là; au contraire, je dirai et ferai telle et telle chose pour le gagner et adoucir, et ainsi des autres. Par ce moyen, Philothée, vous corrigerez vos fautes en peu de temps, là où par les seules affections vous le ferez tard et malaisément.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 2 Oct - 22:53

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE VII
DE LA CONCLUSION ET BOUQUET SPIRITUEL


Enfin il faut conclure la méditation par trois actions, qu'il faut faire avec le plus d'humilité que l'on peut. La première, c'est l'action de grâces, remerciant Dieu des affections et résolutions qu'il nous a données, et de sa bonté et Miséricorde que nous avons découvertes au mystère de la méditation.

La seconde, c'est l'action d'offrande par laquelle nous offrons à Dieu sa même bonté et Miséricorde, la mort, le sang, les vertus de son Fils, et, conjointement avec icelles, nos affections et résolutions.

La troisième action est celle de la supplication, par laquelle nous demandons à Dieu et le conjurons de nous communiquer les grâces et vertus de son Fils, et de donner la bénédiction à nos affections et résolutions, afin que nous les puissions fidèlement exécuter; puis nous prions de même pour l'Eglise, pour nos pasteurs, parents, amis et autres, employant à cela l'intercession de Notre Dame, des anges, des saints. Enfin j'ai remarqué qu'il fallait dire le Pater noster et Ave Maria, qui est la générale et nécessaire prière de tous les fidèles.

A tout cela, j'ai ajouté qu'il fallait cueillir un petit bouquet de dévotion; et voici que je veux dire. Ceux qui se sont promenés en un beau jardin nen sortent pas volontiers sans prendre en leur main quatre ou cinq fleurs pour les odorer et tenir le long de la journée: ainsi notre esprit ayant discouru sur quelque mystère par la méditation, nous devons choisir un ou deux ou trois points que nous aurons trouvés plus à notre goût, et plus propres à notre avancement, pour nous en ressouvenir le reste de la journée et les odorer spirituellement.

Or, cela se fait sur le lieu même auquel nous avons fait la méditation, en nous y entretenant ou promenant solitairement quelque temps après.

CHAPITRE VIII
QUELQUES AVIS UTILES SUR LE SUJET DE LA MÉDITATION


Il faut surtout, Philothée, qu'au sortir de votre méditation vous reteniez les résolutions et délibérations que vous aurez prises, pour les pratiquer soigneusement ce leur-là.

C'est le grand fruit de la méditation, sans lequel elle est bien souvent, non seulement inutile, mais nuisible, parce que les vertus méditées et non pratiquées enflent quelquefois l'esprit et le courage, nous étant bien avis que nous sommes tels que nous avons résolu et délibéré d'être, ce qui est sans doute véritable si les résolutions sont vives et solides; mais elles ne sont pas telles, ains vaines et dangereuses, si elles ne sont pratiquées.

Il faut donc par tous moyens s'essayer de les pratiquer, et en chercher les occasions petites ou grandes : par exemple, si jai résolu de gagner par douceur l'esprit de ceux qui m'offensent, je chercherai ce jour-là de les rencontrer pour les saluer amiablement ; et si je ne les puis rencontrer, au moins de dire bien deux, et prier Dieu en leur faveur.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 3 Oct - 23:31

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE VIII
QUELQUES AVIS UTILES SUR LE SUJET DE LA MÉDITATION


Au sortir de cette oraison cordiale, il vous faut prendre garde de ne point donner de secousse à votre coeur, car vous épancheriez le baume que vous avez reçu par le moyen de loraison; je veux dire qu'il faut garder, s'il est possible, un peu de silence, et remuer tout doucement votre coeur, de l'oraison aux affaires, retenant le plus longtemps qu'il vous sera possible le sentiment et les affections que vous aurez conçues.

Un homme qui aurait reçu dans un vaisseau de belle porcelaine, quelque liqueur de grand prix pour l'apporter dans sa maison, il irait doucement, ne regardant point à côté, mais tantôt devant soi, de peur de heurter à quelque pierre ou faire quelque mauvais pas, tantôt à son vase pour voir s'il penche point.

Vous en devez faire de même au sortir de la méditation : ne vous distrayez pas tout à coup, mais regardez simplement devant vous; comme serait à dire, s'il vous faut rencontrer quelqu'un que vous soyez obligée d'entretenir ou ouïr, il n'y a remède, il faut s'accommoder à cela, mais en telle sorte que vous regardiez aussi à votre coeur, afin que la liqueur de la sainte oraison ne s'épanche que le moins qu'il sera possible.

Il faut même que vous vous accoutumiez à savoir passer de l'oraison à toutes sortes d'actions que votre vacation et profession requiert justement et légitimement de vous, quoiqu'elles semblent bien éloignées des affections que nous avons reçues en l'oraison.

Je veux dire, un avocat doit savoir passer de l'oraison à la plaidoirie ; le marchand, au trafic; la femme mariée, au devoir de son mariage et an tracas de son ménage, avec tant de douceur et de tranquillité que pour cela son esprit n'en soit point troublé; car, puisque l'un et l'autre est selon la volonté de Dieu, il faut faire le passage de l'un à l'autre en esprit d'humilité et dévotion.

Il vous arrivera quelquefois qu'incontinent après la préparation, votre affection se trouvera toute émue en Dieu : alors, Philothée, il lui faut lâcher la bride, sans vouloir suivre la méthode que je vous ai donnée; car bien que pour l'ordinaire, la considération doive précéder les affections et résolutions, si est-ce que le Saint-Esprit vous donnant les affections avant la considération, vous ne devez pas rechercher la considération, puisqu'elle ne se fait que pour émouvoir l'affection.

Bref, toujours quand les affections se présenteront à vous, il les faut recevoir et leur faire place, soit qu'elles arrivent avant ou après toutes les considérations.

Et quoique j'aie mis les affections après toutes les considérations, je ne l'ai fait que pour mieux distinguer les parties de l'oraison; car au demeurant, c'est une règle générale qu'il ne faut jamais retenir les affections, ains les laisser toujours sortir quand elles se présentent.

Ce que je dis non seulement pour les autres affections, mais aussi pour l'action de grâces, l'offrande et la prière qui se peuvent faire parmi les considérations; car il ne les faut non plus retenir que les autres affections, bien que, par après, pour la conclusion de la méditation, il faille les répéter et reprendre.

Mais quant aux résolutions, il les faut faire après les affections et sur la fin de toute la méditation, avant la conclusion, d'autant qu'ayant à nous représenter des objets particuliers et familiers, elles nous mettraient en danger, si nous les faisions parmi les affections, d'entrer en des distractions.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMer 4 Oct - 23:17

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE VIII
QUELQUES AVIS UTILES SUR LE SUJET DE LA MÉDITATION


Emmi les affections et résolutions, il est bon d'user de colloque, et parler tantôt à Notre Seigneur, tantôt aux anges et aux personnes représentées aux mystères, aux saints et à soi-même, à son coeur, aux pécheurs et même aux créatures insensibles, comme l'on voit que David fait en ses psaumes, et les autres saints, en leurs méditations et oraisons.

CHAPITRE IX
POUR LES SÉCHERESSES QUI ARRIVENT EN LA MÉDITATION


S'il vous arrive, Philothée, de n'avoir point de goût ni de consolation en la méditation, je vous conjure de ne vous point troubler, mais quelquefois ouvrez la porte aux paroles vocales : lamentez-vous de vous-même à Notre Seigneur, confessez votre indignité, priez-le qu'il vous soit en aide, baisez son image si vous lavez, dites-lui ces paroles de Jacob :

« Si ne vous laisserai-je point, Seigneur, que vous ne m'ayez donné votre bénédictions; ou celles de la Chananée: « Oui, Seigneur, je suis une chienne, mais les chiens mangent des miettes de la table de leur maître. »

Autres fois, prenez un livre en main, et le lisez avec attention jusques à ce que votre esprit soit réveillé et remis en vous ; piquez quelquefois votre coeur par quelque contenance et mouvement de dévotion extérieure, vous prosternant en terre, croisant les mains sur l'estomac, embrassant un crucifix: cela sentend si vous êtes en quelque lieu retiré.

Que si après tout cela vous n'êtes point consolée, pour grande que soit votre sécheresse, ne vous troublez point, mais continuez à vous tenir en une contenance dévote devant votre Dieu. Combien de courtisans y a-t-il qui vont cent fois lannée eu la chambre du prince sans espérance de lui parler, mais seulement pour être vus de lui et rendre leur devoir.

Ainsi devons-nous venir, ma chère Philothée, à la sainte oraison, purement et simplement pour rendre notre devoir et témoigner notre fidélité. Que s'il plaît à la divine Majesté de nous parler et s'entretenir avec nous par ses saintes inspirations et consolations intérieures, ce nous sera sans doute un grand honneur et un plaisir délicieux.

Mais s'il ne lui plaît pas de nous faire cette grâce, nous laissant là sans nous parler, non plus que s'il ne nous voyait pas et que nous ne fussions pas en sa présence, nous ne devons pourtant pas sortir, ains au contraire nous devons demeurer là, devant cette souveraine bonté, avec un maintien dévotieux et paisible; et lors infailliblement il agréera notre patience, et remarquera notre assiduité et persévérance, si qu'une autre fois, quand nous reviendrons devant lui, il nous favorisera et s'entretiendra avec nous par ses consolations, nous faisant voir l'aménité de la sainte oraison.

Mais quand il ne le ferait pas, contentons-nous, Philothée, que ce nous est un honneur trop plus grand dêtre auprès de lui et à sa vue.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 5 Oct - 22:32

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE X
EXERCICE POUR LE MATIN


Outre cette oraison mentale entière et formée, et les autres oraisons vocales que vous devez faire une fois le jour, il y a cinq autres sortes doraisons plus courtes, et qui sont comme agencements et surgeons de l'autre grande oraison, entre lesquelles, la première est celle qui se fait le matin, comme une préparation générale à toutes les oeuvres de la journée. Or, vous la ferez en cette sorte:

1. Remerciez et adorez Dieu profondément pour la grâce quil vous a faite de vous avoir conservée la nuit précédente; et si vous aviez en icelle commis quelque péché, vous lui demanderez pardon.

2. Voyez que Je jour présent vous est donné afin qu'en icelui vous puissiez gagner le jour à venir de l'éternité, et ferez un ferme propos de bien employer la journée à cette intention.

3. Prévoyez quelles affaires, quels commerces et quelles occasions vous pouvez rencontrer cette journée-là pour servir Dieu, et quelles tentations vous pourront survenir de l'offenser, ou par colère ou par vanité, ou par quelque autre dérèglement; et, par une sainte résolution, préparez-vous à bien employer les moyens qui se doivent offrir à vous de servir Dieu et avancer votre dévotion; comme au contraire, disposez-vous à bien éviter, combattre et vaincre ce qui peut se présenter contre votre salut et la gloire de Dieu.

Et ne suffit pas de faire cette résolution, mais il faut préparer les moyens pour la bien exécuter. Par exemple, si je prévois de devoir traiter de quelque affaire avec une personne passionnée et prompte à la colère, non seulement je me résoudrai de ne point me relâcher à l'offenser, mais je préparerai des paroles de douceur pour la prévenir, ou l'assistance de quelque personne qui la puisse contenir. Si je prévois de vouloir visiter un malade, je disposerai l'heure et les consolations et secours que j'ai à lui faire ; et ainsi des autres.

4. Cela fait, humiliez-vous devant Dieu, reconnaissant que de vous-même vous ne sauriez rien faire de ce que vous avez délibéré, soit pour fuir le mal, soit pour exécuter le bien. Et comme si vous teniez votre coeur en vos mains, offrez-le avec tous vos bons desseins à la divine Majesté, la suppliant de le prendre en sa protection et le fortifier pour bien réussir en son service, et ce par telles ou semblables paroles intérieures :

« O Seigneur, voilà ce pauvre et misérable coeur qui, par votre bonté, a conçu plusieurs bonnes affections; mais hélas! il est trop faible et chétif pour effectuer le bien quil désire, si vous ne lui départez votre céleste bénédiction, laquelle à cette intention je vous requiers, o Père débonnaire, par le mérite de la Passion de votre Fils, à l'honneur duquel je consacre cette journée et le reste de ma vie. Invoquez Notre Dame, votre bon ange et les saints, afin qu'ils vous assistent à cet effet.

Mais toutes ces actions spirituelles se doivent faire brièvement et vivement, devant que l'on sorte de la chambre s'il est possible, afin que, par le moyen de cet exercice, tout ce que vous ferez le long de la journée soit arrosé de la bénédiction de Dieu; mais je vous prie, Philothée, de n'y manquer jamais.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptySam 7 Oct - 10:24

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XI
DE L'EXERCICE DU SOIR ET DE L'EXAMEN DE CONSCIENCE


Comme devant votre dîner temporel vous ferez le dîner spirituel par le moyen de la méditation, ainsi avant votre souper il vous faut faire un petit souper, au moins une collation dévote et spirituelle.

Gagnez donc quelque loisir un peu devant l'heure du souper, et, prosternée devant Dieu, ramassant votre esprit auprès de Jésus-Christ crucifié (que vous vous représenterez par une simple considération et oeillade intérieure), rallumez le feu de votre méditation du matin en votre coeur, par une douzaine de vives aspirations, humiliations et élancements amoureux que vous ferez sur ce divin Sauveur de votre âme; ou bien en répétant les points que vous aurez plus savourés en la méditation du matin, ou bien vous excitant par quelque autre nouveau sujet, selon que vous aimerez mieux.

Quant à l'examen de conscience qui se doit toujours faire avant qu'aller coucher, chacun sait comme il le faut pratiquer.

1. On remercie Dieu de la conservation qu'il a faite de nous en la journée passée.

2. On examine comme on s'est comporté en toutes les heures du jour; et pour faire cela plus aisément, on considérera où, avec qui, et en qu'elle occupation on a été.

3. Si l'on trouve d'avoir fait quelque bien, on en fait action de grâces à Dieu; si au contraire l'on a fait quelque mal, en pensées, en paroles ou en oeuvres, on en demande pardon à sa divine Majesté, avec résolution de s'en confesser à la première occasion et de s'en amender soigneusement.

4. Après cela, on recommande à la Providence divine son corps, son âme, l'Eglise, les parents, les amis ; on prie Notre Dame, le bon ange et les saints de veiller sur nous et pour nous ; et avec la bénédiction de Dieu, on va prendre le repos qu'il a voulu nous être requis.Cet exercice ici ne doit jamais être oublié, non plus que celui du matin ; car par celui du matin vous ouvrez les fenêtres de votre âme au Soleil de justice, et par celui du soir, vous les fermez aux ténèbres de l'enfer.

CHAPITRE XII
DE LA RETRAITE SPIRITUELLE


Cest ici, chère Philothée, où je vous souhaite fort affectionnée à suivre mon conseil ; car en cet article consiste l'un des plus assurés moyens de votre avancement spirituel.Rappelez le plus souvent que vous pourrez parmi la journée votre esprit en la présence de Dieu par l'une des quatre façons que je vous ai remarquées; regardez ce que Dieu fait et ce que vous faites vous verrez ses yeux tournés de votre côté, et perpétuellement fichés sur vous par un amour incomparable.

O Dieu, ce direz-vous, pourquoi ne vous regardé-je toujours, comme toujours vous me regardez ? Pourquoi pensez-vous en moi si souvent, mon Seigneur, et pourquoi pensé-je si peu souvent en vous? Où sommes-nous, o mon âme? notre vraie place, c'est Dieu, et où est-ce que nous nous trouvons ?

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptySam 7 Oct - 21:59

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XII

DE LA RETRAITE SPIRITUELLE


Comme les oiseaux ont des nids sur les arbres pour faire leur retraite quand ils en ont besoin, et les cerfs ont leurs buissons et leurs forts dans lesquels ils se recèlent et mettent à couvert, prenant la fraîcheur de l'ombre en été; ainsi, Philothée, nos coeurs doivent prendre et choisir quelque place chaque jour, ou sur le mont de Calvaire, ou ès plaies de Notre Seigneur, ou en quelque autre lieu proche de lui, pour y faire leur retraite à toutes sortes d'occasions, et là s'alléger et recréer entre les affaires extérieures, et pour y être comme dans un fort, afin de se défendre des tentations.

Bienheureuse sera l'âme qui pourra dire en vérité à Notre Seigneur : « Vous êtes ma maison de refuge, mon rempart assuré, mon toit contre la pluie et mon ombre contre la chaleur. »

Ressouvenez-vous donc, Philothée, de faire toujours plusieurs retraites en la solitude de votre coeur, pendant que corporellement vous êtes parmi les conversations et affaires; et cette solitude mentale ne peut nullement être empêchée par la multitude de ceux qui vous sont autour, car ils ne sont pas autour de votre coeur, ains autour de votre corps, si que votre coeur demeure lui tout seul en la présence de Dieu seul.

C'est l'exercice que faisait le roi David parmi tant d'occupations qu'il avait, ainsi qu'il le témoigne par mille traits de ses psaumes, comme quand il dit :

« O Seigneur, et moi je suis toujours avec vous. Je vois mon Dieu toujours devant moi. J'ai élevé mes yeux à vous, o mon Dieu, qui habitez au ciel. Mes yeux sont toujours à Dieu. »

Et aussi les conversations ne sont pas ordinairement si sérieuses qu'on ne puisse de temps en temps en retirer le coeur pour le remettre en cette divine solitude.

Les père et mère de sainte Catherine de Sienne lui ayant ôté toute commodité du lieu et de loisir pour prier et méditer, Notre Seigneur l'inspira de faire un petit oratoire intérieur en son esprit, dedans lequel se retirant mentalement, elle pût parmi les affaires extérieures vaquer à cette sainte solitude cordiale.

Et depuis, quand le monde l'attaquait, elle n'en recevait nulle incommodité, parce, disait-elle, qu'elle s'enfermait dans son cabinet intérieur, où elle se consolait avec son céleste Epoux.

Aussi dès lors elle conseillait à ses enfants spirituels de se faire une chambre dans le coeur et d'y demeurer.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyDim 8 Oct - 22:52

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XII

DE LA RETRAITE SPIRITUELLE


Retirez donc quelquefois votre esprit dedans votre coeur, où, séparée de tous les hommes, vous puissiez traiter coeur à coeur de votre âme avec son Dieu, pour dire avec David : « J'ai veillé et ai été semblable au pélican de la solitude; j'ai été fait comme le chat-huant ou le hibou dans les masures, comme le passereau solitaire au toit.

Lesquelles paroles, outre leur sens littéral (qui témoigne que ce grand roi prenait quelques heures pour se tenir solitaire en la contemplation des choses spirituelles), nous montrent en leur sens mystique trois excellentes retraites et comme trois hermitages, dans lesquels nous pouvons exercer notre solitude à l'imitation de notre Sauveur, lequel sur le mont de Calvaire fut comme le pélican de la solitude, qui de son sang ravive ses poussins morts; en sa Nativité dans une établerie déserte, il fut comme le hibou dedans la masure, plaignant et pleurant nos fautes et péchés; et au jour de son Ascension, il fut comme le passereau, se retirant et volant au ciel qui est comme le toit du monde ; et en tous ces trois lieux, nous pouvons faire nos retraites emmi le tracas des affaires.

Le bienheureux Elzéar, comte dArian en Provence, ayant été longuement absent de sa dévote et chaste Delfine, elle lui envoya un homme exprès pour savoir de sa santé, et il lui fit réponse : « Je me porte fort bien, ma chère femme; que si vous me voulez voir, cherchez-moi en la plaie du côté de notre doux Jésus, car c'est là où j'habite et où vous me trouverez; ailleurs, vous me chercherez pour néant ». C'était un chevalier chrétien, celui-là !

CHAPITRE XIII

DES ASPIRATIONS, ORAISONS JACULATOIRES ET BONNES PENSÉES


On se retire en Dieu parce qu'on aspire à lui, et on y aspire pour s'y retirer; si que l'aspiration en Dieu et la retraite spirituelle s'entretiennent l'une lautre, est toutes deux proviennent et naissent des bonnes pensées.

Aspirez donc bien souvent en Dieu, Philothée, par des courts mais ardents élancements de votre coeur: admirez sa beauté, invoquez son aide, jetez-vous en esprit au pied de la croix, adorez sa bonté, interrogez-le souvent de votre salut, donnez-lui mille fois le jour votre âme, fichez vos yeux intérieurs sur sa douceur, tendez-lui la main, comme un petit enfant à son père, afin qu'il vous conduise, mettez-lui sur votre poitrine comme un bouquet délicieux, plantez-le en votre âme comme un étendard, et faites mille sortes de divers mouvements de votre coeur pour vous donner de l'amour de Dieu, et vous exciter à une passionnée et tendre dilection de ce divin Epoux.

On fait ainsi les oraisons jaculatoires, que le grand saint Augustin conseille si soigneusement à la dévote dame Proba. Philothée, notre esprit s'adonnant à la hantise, privauté et familiarité de son Dieu, se parfumera tout de ses perfections ; et si, cet exercice nest point malaisé, car il se peut entrelacer en toutes nos affaires et occupations, sans aucunement les incommoder, d'autant que, soit en la retraite spirituelle, soit en ces élancements intérieurs, on ne fait que des petits et courts divertissements qui n'empêchent nullement, ains servent de beaucoup à la poursuite de ce que nous faisons.

Le pélerin qui prend un peu de vin pour réjouir son coeur et rafraîchir sa bouche, bien quil sarrête un peu pour cela, ne rompt pourtant pas son voyage, ains prend de la force pour le plus vitement et aisément parachever, ne s'arrêtant que pour mieux aller.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyLun 9 Oct - 22:57

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIII

DES ASPIRATIONS, ORAISONS JACULATOIRES ET BONNES PENSÉES


Plusieurs ont ramassé beaucoup d'aspirations vocales, qui vraiment sont fort utiles; mais par mon avis, vous ne vous astreindrez point à aucune sorte de paroles, ains prononcerez ou de coeur ou de bouche celles que l'amour vous suggérera sur le champ, car il vous en fournira tant que vous voudrez.

Il est vrai qu'il y a certains mots qui ont une force particulière pour contenter le coeur en cet endroit, comme sont les élancements semés si dru dedans les psaumes de David, les invocations diverses du nom de Jésus, et les traits d'amour qui sont imprimés au Cantique des Cantiques. Les chansons spirituelles servent encore à même intention, pourvu qu'elles soient chantées avec attention.

Enfin, comme ceux qui sont amoureux d'un amour humain et naturel ont presque toujours leurs pensées tournées du côté de la chose aimée, leur coeur plein d'affection envers elle, leur bouche remplie de ses louanges, et qu'en son absence ils ne perdent point d'occasion de témoigner leurs passions par lettres, et ne trouvent point d'arbre sur l'écorce duquel ils n'écrivent le nom de ce qu'ils aiment; ainsi ceux qui aiment Dieu ne peuvent cesser de penser en lui, respirer pour lui, aspirer à lui et parler de lui, et voudraient, s'il était possible, graver sur la poitrine de toutes les personnes du monde le saint et sacré nom de Jésus.

A quoi même toutes choses les invitent, et n'y a créature qui ne leur annonce la louange de leur bien-aimé; et, comme dit saint Augustin après saint Antoine, tout ce qui est au monde leur parle d'un langage muet mais fort intelligible en faveur de leur amour; toutes choses les provoquent à des bonnes pensées, desquelles par après naissent force saillies et aspirations en Dieu. Et voici quelques exemples:

Saint Georges, évêque de Nazianze, ainsi que lui-même racontait à son peuple, se promenant sur le rivage de la mer, considérait comme les ondes savançant sur la grève laissaient des coquilles et petits cornets, tiges dherbes, petites huîtres et semblables brouilleries que la mer rejetait, et par manière de dire crachait dessus le bord ; puis, revenant par des autres vagues, elle reprenait et engloutissait derechef une partie de cela, tandis que les rochers des environs demeuraient fermes et immobiles, quoique les eaux vinssent rudement battre contre iceux.

Or sur cela, il fit cette belle pensée: que les faibles, comme coquilles, cornets et tiges dherbes, se laissent emporter tantôt à l'affliction, tantôt à la consolation, à la merci des ondes et vagues de la fortune, mais que les grands courages demeurent fermes et immobiles à toutes sortes dorages ; et de cette pensée, il fit naître ces élancements de David:

« O Seigneur, sauvez-moi, car les eaux ont pénétré jusques à mon âme! O Seigneur, délivrez-moi du profond des eaux! Je suis porté au profond de la mer et la tempête ma submergé. Car alors il était en affliction pour la malheureuse usurpation que Maximus avait entreprise sur son évêché.

Saint Fulgence, évêque de Ruspe, se trouvant en une assemblée générale de la noblesse romaine que Théodoric, roi des Goths, haranguait, et voyant la splendeur de tant de seigneurs qui étaient en rang chacun selon sa qualité:

« O Dieu, dit-il, combien doit être belle la Jérusalem céleste, puisqu'ici-bas on voit si pompeuse Rome la terrestre! Et si en ce monde tant de splendeur est concédée aux amateurs de la vanité, quelle gloire doit être réservée en l'autre monde aux contemplateurs de la vérité! »

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMar 10 Oct - 23:40

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIII

DES ASPIRATIONS, ORAISONS JACULATOIRES ET BONNES PENSÉES


On dit que saint Anselme, archevêque de Cantorbéry, duquel la naissance a grandement honoré nos montagnes, était admirable en cette pratique des bonnes pensées.

Un levraut pressé des chiens accourut sous le cheval de ce saint prélat, qui pour lors voyageait, comme à un refuge que le péril éminent de la mort lui suggérait; et les chiens clabaudant tout autour nosaient entreprendre de violer limmunité à laquelle leur proie avait eu recours; spectacle certes extraordinaire, qui faisait rire tout le train, tandis que le grand Anselme, pleurant et gémissant :

« Ah! vous riez, disait-il, mais la pauvre bête ne rit pas; les ennemis de l'âme, poursuivie et malmenée par divers détours en toutes sortes de péchés, l'attendent au détroit de la mort pour la ravir et dévorer et elle, tout effrayée, cherche partout secours et refuge ; que si elle nen trouve point, ses ennemis s'en moquent et s'en rient.

Ce qu'ayant dit, il s'en alla soupirant. Constantin le Grand écrivit honorablement à saint Antoine; de quoi les religieux qui étaient autour de lui furent fort étonnés, et il leur dit:

« Comme admirez-vous qu'un roi écrive à un homme? Admirez plutôt de quoi Dieu éternel a écrit sa loi aux mortels, ains leur a parlé bouche à bouche en la personne de son Fils. »

Saint François voyant une brebis toute seule emmi un troupeau de boucs : « Regardez, dit-il à son compagnon, comme cette pauvre petite brebis est douce parmi ces chèvres.

Notre Seigneur allait ainsi doux et humble entre les Pharisiens. » Et voyant une autre fois un petit agnelet, mangé par un pourceau: « Eh ! petit agnelet, dit-il tout en pleurant, que tu représentes vivement la mort de mon Sauveur! »

Ce grand personnage de notre âge, François Borgia, pour lors encore duc de Gandie, allant à la chasse faisait mille dévotes conceptions:

« J'admirais, dit-il lui-même par après, comme les faucons reviennent sur le poing, se laissent couvrir les yeux et attacher à la perche, et que les hommes se rendent si revêches à la voix de Dieu.

Le grand saint Basile dit que la rose emmi les épines fait cette remontrance aux hommes : « Ce qui est de plus agréable en ce monde, o mortels, est mêlé de tristesse; rien ny est pur :

le regret est toujours collé à l'allégresse, la viduité au mariage, le soin à la fertilité, l'ignominie à la gloire, la dépense aux honneurs, le dégoût aux délices et la maladie à la santé.

C'est une belle fleur, dit ce saint personnage, que la rose; mais elle me donne une grande tristesse, m'avertissant de mon péché, pour lequel la terre a été condamnée de porter les épines. » Une âme dévote regardant un ruisseau, et y voyant le ciel représenté avec les étoiles en une nuit bien sereine:

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyMer 11 Oct - 22:50

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIII

DES ASPIRATIONS, ORAISONS JACULATOIRES ET BONNES PENSÉES


« O mon Dieu, dit-elle, ces mêmes étoiles seront dessous mes pieds quand vous m'aurez logée dans vos saints tabernacles; et comme les étoiles du ciel sont représentées en la terre, ains les hommes de la terre sont représentés au ciel en la vive fontaine de la charité divine. »

L'autre, voyant un fleuve flotter, s'écriait ainsi : « Mon âme n'aura jamais repos qu'elle ne se soit abîmée dedans la mer de la Divinité qui est son origine.

Sainte Françoise, considérant un agréable ruisseau sur le rivage duquel elle sétait agenouillée pour prier, fut ravie en extase, répétant plusieurs fois ces paroles tout bellement : « La grâce de mon Dieu coule ainsi doucement et souèvement comme ce petit ruisseau. »

Un autre voyant les arbres fleuris soupirait : « Pourquoi suis-je seul défleuri au jardin de l'Eglise ? » Un autre voyant des petits poussins ramassés sous leur mère: « O Seigneur, dit-il, conservez-nous sous l'ombre de vos ailes. »

L'autre, voyant le tourne-soleil, dit : « Quand sera-ce, mon Dieu, que mon âme suivra les attraits de votre bonté? » Et voyant des pensées de jardin, belles à la vue mais sans odeur : « Eh ! dit-il, telles sont mes cogitations, belles à dire, mais sans effet ni production. »

Voilà, ma Philothée, comme l'on tire les bonnes pensées et saintes aspirations de ce qui se présente en la variété de cette vie mortelle.

Malheureux sont ceux qui détournent les créatures de leur Créateur pour les contourner au péché; bienheureux sont ceux qui contournent les créatures à la gloire de leur Créateur, et emploient leur vanité à l'honneur de la vérité.

« Certes, dit saint Grégoire Nazianzène, j'ai accoutumé de rapporter toutes choses à, mon profit spirituel » Lisez la dévote épitaphe que saint Jérôme a faite de sa sainte Paule; car c'est belle chose à voir comme elle est toute parsemée des aspirations et conceptions sacrées qu'elle faisait à toutes sortes de rencontres.

Or, en cet exercice de la retraite spirituelle et des oraisons jaculatoires gît la grande oeuvre de la dévotion : il peut suppléer au défaut de toutes les autres oraisons, mais le manquement dicelui ne peut presque point être réparé par aucun autre moyen.

Sans icelui, on ne peut pas bien faire la vie contemplative, et ne saurait-on que mal faire la vie active; sans icelui, le repos n'est quoisiveté, et le travail, qu'embarrassement; c'est pourquoi je vous conjure de l'embrasser de tout votre coeur, sans jamais vous en départir.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyJeu 12 Oct - 22:50

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIV

DE LA TRÈS-SAINTE-MESSE ET COMME IL LA FAUT OUÏR


1. Je ne vous ai encore point parlé du soleil des exercices spirituels, qui est le très saint, sacré et très souverain sacrifice et sacrement de la messe, centre de la religion chrétienne, coeur de la dévotion, âme de la piété, mystère ineffable qui comprend l'abîme de la charité divine, et par lequel Dieu s'appliquant réellement à nous, nous communique magnifiquement ses grâces et faveurs.

2. L'oraison faite en l'union de ce divin sacrifice a une force indicible, de sorte, Philothée, que par icelui, l'âme abonde en célestes faveurs, comme appuyée sur son bien-aimé, qui la rend si pleine d'odeurs et suavités spirituelles, qu'elle ressemble à une colonne de fumée de bois aromatique, de la myrrhe, de l'encens et de toutes les poudres du parfumeur, comme il est dit ès Cantiques.

3. Faites donc toutes sortes d'efforts pour assister tous les jours à la sainte messe, afin d'offrir avec le prêtre le sacrifice de votre Rédempteur à Dieu son Père, pour vous et pour toute l'Eglise.

Toujours les anges en grand nombre s'y trouvent présents, comme dit saint Jean Chrysostôme, pour honorer ce saint mystère; et nous y trouvant avec eux et avec une même intention, nous ne pouvons que recevoir beaucoup d'influences propices par une telle société.

Les choeurs de l'Eglise triomphante et ceux de l'Eglise militante se viennent attacher et joindre à Notre Seigneur en cette divine action, pour avec lui, en lui et par lui ravir le coeur de Dieu le Père et rendre sa Miséricorde toute nôtre.

Quel bonheur a une âme de contribuer dévotement ses affections pour un bien si précieux et désirable.

4. Si, par quelque force forcée, vous ne pouvez pas vous rendre présente à la célébration de ce souverain sacrifice, d'une présence réelle, au moins faut-il que vous y portiez votre coeur pour y assister d(une présence spirituelle.

A quelque heure donc du matin, allez en esprit, si vous ne pouvez autrement, en l'église; unissez votre intention à celle de tous les chrétiens, et faites les mêmes actions intérieures au lieu où vous êtes, que vous feriez si vous étiez réellement présente à l'office de la sainte messe en quelque église.

5. Or pour ouïr, ou réellement ou mentalement, la sainte messe comme il est convenable : 1. Dès le commencement jusques à ce que le prêtre se soit mis à l'autel, faites avec lui la préparation, laquelle consiste à se mettre en la présence de Dieu, reconnaître votre indignité et demander pardon de vos fautes.

2. Depuis que le prêtre est à l'autel jusques à l'évangile, considérez la venue et la vie de Notre Seigneur en ce monde, par une simple et générale considération.

3. Depuis l'évangile jusques après le Credo, considérez la prédication de notre Sauveur; protestez de vouloir vivre et mourir en la foi et obéissance de sa sainte parole et en l'union de la sainte Eglise catholique.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
ami de la Miséricorde
consacré
consacré
ami de la Miséricorde


Messages : 6311
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 66
Localisation : Région parisienne

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales EmptyVen 13 Oct - 21:59

Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales 5cf7c0ed0af9da14ed4da5c5a24bff2b

CHAPITRE XIV

DE LA TRÈS-SAINTE-MESSE ET COMME IL LA FAUT OUÏR


4. Depuis le Credo jusques au Pater noster, appliquez votre coeur aux mystères de la mort et passion de notre Rédempteur, qui sont actuellement et essentiellement représentés en ce saint sacrifice, lequel avec le prêtre et avec le reste du peuple, vous offrirez à Dieu le Père pour son honneur et pour votre salut.

5. Depuis le Pater noster, jusqu'à la communion, efforcez-vous de faire mille désirs de votre coeur, souhaitant ardemment d'être à jamais jointe et unie à notre Sauveur par amour éternel.

6. Depuis la communion jusques à la fin, remerciez sa divine Majesté de son incarnation, de sa vie, de sa mort, de sa passion et de l'amour qu'il nous témoigne en ce saint sacrifice, le conjurant par icelui de vous être à jamais propice, à vos parents, à vos amis et à toute l'Eglise ; et vous humiliant de tout votre coeur, recevez dévotement la bénédiction divine que Notre Seigneur vous donne par l'entremise de son officier.

Mais si vous voulez pendant la messe faire votre méditation sur les mystères que vous allez suivant de jour en jour, il ne sera pas requis que vous vous divertissiez à faire ces particulières actions; ains suffira qu'au commencement vous dressiez votre intention à vouloir adorer et offrir ce saint sacrifice par l'exercice de votre méditation et oraison, puis qu'en toute méditation se trouvent les actions susdites, ou expressément ou tacitement et virtuellement.

CHAPITRE XV

DES AUTRES EXERCICES PUBLICS ET COMMUNS


Outre cela, Philothée, les fêtes et dimanches il faut assister à l'office des heures et des vêpres, tant que votre commodité le permettra; car ces jours-là sont dédiés à Dieu, et faut bien faire plus d'actions à son honneur et gloire en iceux que non pas ès autres jours.

Vous sentirez mille douceurs de dévotion par ce moyen, comme faisait saint Augustin, qui témoigne en ses Confessions que oyant les divins offices au commencement de sa conversion, son coeur se fondait en suavité, et ses yeux, en larmes de piété.

Puis (afin que je le dise une fois pour toutes), il y a toujours plus de bien et de consolation aux offices publics de l'Eglise, que non pas aux actions particulières, Dieu ayant ainsi ordonné que la communion soit préférée à toute sorte de particularité.

Entrez volontiers aux confréries du lieu où vous êtes, et particulièrement en celles desquelles les exercices apportent plus de fruit et dédification; car en cela vous ferez une sorte d'obéissance fort agréable à Dieu, d'autant qu'encore que les confréries ne soient pas commandées, elles sont néanmoins recommandées par l'Eglise, laquelle, pour témoigner qu'elle désire que plusieurs s'y enrôlent, donne des indulgences et autres privilèges aux confrères.

Et puis, c'est toujours une chose fort charitable de concourir avec plusieurs et coopérer aux autres pour leurs bons desseins. Et, bien qu'il puisse arriver que l'on fît d'aussi bons exercices à part soi comme l'on fait aux confréries en commun, et que peut-être lon goûtât plus de les faire en particulier, si est-ce que Dieu est plus glorifié de l'union et contribution que nous faisons de nos bienfaits avec nos frères et prochains.

Source : Livres-mystiques.com
Revenir en haut Aller en bas
http://saintmichel-princedesanges.com
Contenu sponsorisé





Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty
MessageSujet: Re: Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales   Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation avec L'introduction à la vie dévote de St François de Sales
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Méditation avec Le Traité de l'Amour de Dieu de St François de Sales
» Le nom de Purgatoire par Saint François de Sales
» 24 janvier : Saint François de Sales
» Saint François de Sales et le Purgatoire
» 24 janvier : Saint François de Sales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: Vivre avec notre Seigneur et sa mère ::  FORMATION-
Sauter vers: