Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  PublicationsPublications  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 14 avril : Saint Bénezet d'Avignon
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:48

» Méditation avec Le Traité de l'Amour de Dieu de St François de Sales
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:28

» Chapelet NDML : chaque jour, venez prier avec nous !
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Hier à 19:13

» 13 avril : Saint Herménégild
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 10:38

» Abus sexuels dans la Cté St Jean : des religieuses dénoncent la loi du Silence.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Ven 12 Avr - 20:10

» Apparition de Notre Dame de l'Apocalypse Tre Fontane il y a 77 ans.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Ven 12 Avr - 19:20

» 12 avril Sainte Teresa de Los Andes (Jeanne Fernandez Solar)
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Ven 12 Avr - 1:13

» 11 avril : Sainte Gemma Galgani
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Mer 10 Avr - 23:22

» 10 avril : Saint Fulbert de Chartres
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Mer 10 Avr - 7:58

» 9 avril : Bienheureuse Célestine Faron
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Lun 8 Avr - 22:55

» Ô Marie, prends nos prières.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Lun 8 Avr - 20:29

» 8 avril 2024 Annonciation
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Dim 7 Avr - 23:30

» A Toi la gloire, Ô Ressuscité.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Dim 7 Avr - 20:41

» Chapelle de la Colombière à Paray Le Monial.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Dim 7 Avr - 20:30

» Du 29 mars au 6 avril 2024 Neuvaine à la Miséricorde Divine
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Dim 7 Avr - 20:12

» 7 avril 2024 Dimanche de la Miséricorde Divine
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Sam 6 Avr - 23:52

» Prière de guérison et d'intercession pour le monde avec le Père James Manjackal.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Ven 5 Avr - 9:10

» 5 avril : Saint Vincent Ferrier
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 4 Avr - 23:45

» 4 avril : Saint Francisco Marto
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Mer 3 Avr - 23:55

» Appel à mobilisation du Pr. Christian Perronne (2 avril 2024)
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Mer 3 Avr - 19:30

» La dévotion au Sacré-Cœur de Jésus et les neuf premiers vendredis du mois
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Mer 3 Avr - 19:09

» 3 avril : Saint Pancrace de Taormina
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Mar 2 Avr - 22:58

» 2 avril : Saint François de Paule
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Lun 1 Avr - 22:50

» 1er avril : Sainte Marie l'Egyptienne
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Lun 1 Avr - 0:42

» Pâques 2024 endeuillé par une actualité morose.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Dim 31 Mar - 21:54

» Sœur Beghe
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Dim 31 Mar - 21:13

» Du site "La fin des temps"... Journal des prophéties.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Dim 31 Mar - 20:59

» Dimanche de Pâques
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Sam 30 Mar - 23:45

» L'EXULTET de la Vigile Pascale ! ... MAGNIFIQUE.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Sam 30 Mar - 19:00

» PANGE LINGUA GLORIOSI - Chant du Jeudi-Saint au Reposoir -
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Ven 29 Mar - 21:50

» Je cherche le visage par John Littleton.
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar Françoise Ven 29 Mar - 19:23

» Samedi Saint
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Ven 29 Mar - 18:54

» Vendredi Saint
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Ven 29 Mar - 0:06

» 28 mars : Saint Gontran de Bourgogne
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Mer 27 Mar - 23:19

» 27 mars : Bienheureux Louis-Edouard Cestac
Cardinal Gerhard Müller  Emptypar ami de la Miséricorde Mar 26 Mar - 22:08

Le deal à ne pas rater :
Fnac : 2 Funko Pop achetées : le 3ème offert (large sélection de ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -49%
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre ...
Voir le deal
319 €

 

 Cardinal Gerhard Müller

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Philippe
consacré
consacré
Philippe


Messages : 2078
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 76
Localisation : Maisons Laffitte

Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Cardinal Gerhard Müller    Cardinal Gerhard Müller  EmptyMer 25 Oct - 21:25

http://reinformation.tv/reforme-cardinal-muller-reponse-nunzio-galantino-evenement-saint-esprit-revolution-smits-76316-2/

Cardinal Gerhard Müller  2017-110

Cardinal Gerhard Müller  Ryin12

Cardinal Gerhard Müller  R%C3%A9forme-cardinal-M%C3%BCller-r%C3%A9ponse-Nunzio-Galantino-%C3%A9v%C3%A9nement-Saint-Esprit-r%C3%A9volution

Alors que le secrétaire général de la conférence des évêques d’Italie, Mgr Nunzio Galantino – nommé à ce poste en 2014 par le pape François lui-même – vient de qualifier la Réforme de Luther d’« événement du Saint-Esprit », le cardinal Gerhard Müller, récemment débarqué de son poste de préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, vient de tenir sur la rupture protestante il y a 500 ans un langage beaucoup plus… catholique. Dans une tribune publiée ce mardi par La Nuova Bussola Quotidiana, répondant directement et ouvertement à cette assertion, le cardinal Müller a souligné qu’il ne s’agissait pas d’une réforme, mais d’une révolution. Nous vous proposons ici notre traduction intégrale de cette réponse du cardinal Müller. – J.S.

La réponse du cardinal Müller à Mgr Nunzio Galantino sur la Réforme de Luther

Il y a une grande confusion aujourd’hui dans le discours sur Luther, et il faut dire clairement que du point de vue de la théologie dogmatique, du point de vue de la doctrine de l’Eglise, il n’y eut pas en réalité une réforme mais une révolution, c’est-à-dire un bouleversement total des fondements de la foi catholique. Il n’est pas réaliste de prétendre que son intention était de lutter contre certains abus relatifs aux indulgences, ou contre les péchés de l’Eglise de la Renaissance. Les abus et les mauvaises actions ont toujours existé dans l’Eglise, et pas seulement à la Renaissance, – il en existe même de nos jours. Nous sommes la Sainte Eglise par la grâce de Dieu et des sacrements, mais tous les hommes d’Eglise sont pécheurs, tous ont besoin de pardon, de la contrition et de la pénitence.

Cette distinction est très importante. Dans le livre écrit par Luther en 1520, De captivitate Babylonica ecclesiae, il semble tout à fait clair que Luther a tourné le dos à tous les principes de la foi catholique, de l’Ecriture Sainte, de la Tradition apostolique et du magistère du Pape et des Conciles, et de l’épiscopat. En ce sens, il a travesti le concept de développement homogène de la doctrine chrétienne, tel qu’on l’a explicité au Moyen Age, en venant jusqu’à nier le sacrement, signe efficace de la grâce qui s’y trouve ; il a remplacé cette efficacité objective des sacrements par une foi subjective. Ce faisant, Luther a aboli cinq sacrements, et il a aussi nié l’Eucharistie : le caractère sacrificiel du sacrement de l’Eucharistie, et la transformation réelle de la substance du pain et du vin en la substance du corps et du sang de Jésus-Christ. Et encore : il a qualifié le sacrement de l’ordre épiscopal, le sacrement de l’ordre, d’invention du pape – défini comme l’Antichrist – et comme ne faisant pas partie de l’Eglise de Jésus-Christ. Nous disons au contraire que la hiérarchie sacramentelle, en communion avec le successeur de Pierre, est un élément essentiel de l’Eglise catholique, et pas seulement un principe d’organisation humaine.

C’est pourquoi nous ne pouvons pas accepter que la réforme de Luther soit définie comme une réforme de l’Eglise au sens catholique. Est catholique une réforme qui est un renouvellement de la foi vécue dans la grâce, dans le renouvellement des coutumes, de l’éthique : un renouvellement spirituel et moral des chrétiens ; pas une nouvelle fondation, une nouvelle Eglise.

Il est donc inacceptable d’affirmer que la réforme de Luther « était un événement du Saint-Esprit »


Il est donc inacceptable d’affirmer que la réforme de Luther « était un événement du Saint-Esprit ». Au contraire, elle était dirigée contre le Saint-Esprit. Parce que le Saint-Esprit aide l’Eglise à maintenir sa continuité à travers le magistère de l’Eglise, surtout dans le ministère pétrinien : c’est sur Pierre seul que Jésus a fondé son Eglise (Mt 16,18), son Eglise qui est « l’Eglise du Dieu vivant, la Colonne et le soutien de la vérité » (1 Tim 3:15). Le Saint-Esprit ne se contredit pas lui-même.
 
On entend beaucoup de voix qui parlent de Luther avec trop d’enthousiasme, sans connaître exactement sa théologie, ses polémiques et les effets désastreux de ce mouvement qui a séparé des millions de chrétiens de l’Eglise catholique. Nous pouvons apprécier sa bonne volonté, l’explication claire des mystères de la foi commune, mais pas ses déclarations contre la foi catholique, surtout en ce qui concerne les sacrements et la structure hiérarchique-apostolique de l’Eglise.
 
Il n’est pas non plus exact d’affirmer que Luther avait au départ de bonnes intentions, en signifiant ainsi que c’était donc l’attitude rigide de l’Eglise qui l’avait poussé sur le mauvais chemin. Ce n’est pas vrai : Luther avait certes la volonté de lutter contre la vente des indulgences, mais la cible n’était pas les indulgences en tant que telles, mais en tant qu’élément du sacrement de pénitence.
 
Il n’est davantage exact que l’Eglise a refusé le dialogue : Luther a d’abord eu une discussion avec Johannes Eck, puis le pape a envoyé cardinal Cajetan comme légat pour dialoguer avec lui. On peut discuter des modalités, mais en ce qui concerne la substance de la doctrine, il faut affirmer que l’autorité de l’Eglise n’a pas commis d’erreur. Sans quoi, il faudrait soutenir que l’Eglise a enseigné pendant mille ans des erreurs par rapport à la foi, alors que nous savons – et il s’agit là d’un élément essentiel de la doctrine – que l’Eglise ne peut pas se tromper sur la transmission du salut dans les sacrements.
 

Pas une réforme, une révolution !



Il ne faut pas confondre les erreurs personnelles, les péchés des personnes dans l’Eglise avec des erreurs quant à la doctrine et aux sacrements. Celui qui fait cela croit que l’Eglise n’est qu’une organisation composée d’hommes, et nie le principe selon lequel Jésus lui-même a fondé son Eglise et qu’Il la protège dans la transmission de la foi et de la grâce dans les sacrements par le Saint-Esprit. Son Eglise n’est pas seulement une organisation humaine : elle est le corps du Christ, où se trouve l’infaillibilité du Concile et du pape, selon des modalités précisément définies. Tous les conciles parlent de l’infaillibilité du magistère par rapport à la proposition de la foi catholique. Dans la confusion actuelle qui touche un si grand nombre on en est arrivé à mettre la réalité sens dessus dessous : ils considèrent le pape comme infaillible lorsqu’il parle en privé, mais quand les papes de toute l’histoire ont proposé la foi catholique, ils disent que cela est faillible.
 
Bien sûr, cinq cents ans ont passé, et l’heure n’est plus à la polémique mais à la recherche de la réconciliation – non, cependant, au prix de la vérité. Il ne faut pas faire de confusion. Si d’une part nous devons savoir saisir l’efficacité de l’Esprit Saint dans ces autres chrétiens non catholiques qui sont de bonne volonté, qui n’ont pas commis personnellement ce péché de séparation d’avec l’Eglise, de l’autre, nous ne pouvons pas changer l’histoire, ce qui est arrivé il y a cinq cents ans. Une chose est le désir d’avoir de bonnes relations avec les chrétiens non-catholiques d’aujourd’hui, afin de se rapprocher d’une pleine communion avec la hiérarchie catholique, et aussi avec l’acceptation de la tradition apostolique selon la doctrine catholique, autre chose est de ne pas comprendre ou de falsifier ce qui s’est passé il y a cinq cents ans, et l’effet désastreux que cela a eu. Un effet contraire à la volonté de Dieu : « Pour que tous ils soient un, comme vous, mon Père, vous êtes en moi, et moi en vous, pour que, eux aussi, ils soient un en nous, afin que le monde croie que vous m’avez envoyé » (Jn 17:21).


Traduction par
 Jeanne Smits

====================================================================================
Cardinal Gerhard Müller  Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Philippe
consacré
consacré
Philippe


Messages : 2078
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 76
Localisation : Maisons Laffitte

Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Cardinal Müller   Cardinal Gerhard Müller  EmptyDim 29 Oct - 11:32

http://www.ncregister.com/blog/edward-pentin/cardinal-mueller-luther-had-disastrous-effect-on-the-church

Cardinal Gerhard Müller  CNA_54b05e21562ee_43766

Le cardinal Müller: Luther a eu un effet désastreux sur l'Eglise

L'ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi reproche à certains catholiques d'être trop enthousiastes à l'égard de Luther dont la «révolution» était «contre le Saint-Esprit».
Edward Pentin

Dans la première d'une série de chroniques régulières pour un journal catholique italien, le cardinal Gerhard Müller a déclaré que la réforme de Martin Luther n'était «pas un événement du Saint-Esprit» mais plutôt une «révolution» car elle changeait totalement les fondements de la foi catholique. "
L' ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi écrit à La Nuova Bussola Quotidiana, basée à Milan, qu'il y a "une grande confusion" dans les discussions d'aujourd'hui sur Luther qui, dit-il, "a aboli cinq sacrements et aussi refusé l'Eucharistie. "
Le mouvement qu'il a commencé a eu un «effet désastreux» sur l'Eglise, a-t-il dit, et a déploré que certains catholiques aujourd'hui soient enthousiastes à son sujet.
Les commentaires du cardinal surviennent alors que les communautés ecclésiales protestantes se préparent à commémorer 500 ans depuis que Luther, un frère augustin, a publié sa thèse 95 sur l'église du château à Wittenberg, Allemagne, le 31 octobre 1517, précipitant le schisme protestant de l'Église catholique.  
Mais le cardinal répond principalement aux remarques de Mgr. Nunzio Galantino, secrétaire général de la conférence des évêques italiens.
La semaine dernière, le numéro deux de la conférence épiscopale a déclaré à l'Université pontificale du Latran à Rome que la Réforme Luther était un "événement du Saint-Esprit", ajoutant: "La Réforme correspond à la vérité exprimée dans le dicton Ecclesia sempre reformanda. '"
Le cardinal Müller a cependant déclaré que la Réforme protestante n'était pas une «réforme» mais un «changement total des fondements de la foi catholique» et que les catholiques d'aujourd'hui discutaient souvent avec trop d'enthousiasme de Martin Luther, principalement par ignorance de la théologie.
Il a rappelé aux lecteurs que Luther appelait le sacrement des Saints Ordres "une invention du Pape - qu'il appelait l'Antéchrist - et non une partie de l'Eglise de Jésus-Christ".
"C'est pourquoi nous ne pouvons pas accepter que la réforme de Luther soit appelée une réforme de l'Église dans un sens catholique", a-t-il dit. "La réforme catholique est un renouvellement de la foi vécue dans la grâce, dans le renouvellement des coutumes, de l'éthique, un renouveau spirituel et moral des chrétiens; pas une nouvelle fondation, pas une nouvelle église. "
Le cardinal a déclaré qu'il était "inacceptable" d'affirmer que la réforme de Luther "était un événement du Saint-Esprit". Au contraire, il a dit: "c'était contre le Saint-Esprit, parce que le Saint-Esprit aide l'Eglise à maintenir sa à travers le magistère de l'Église, surtout au service du ministère pétrinien.
Le Saint-Esprit, a-t-il souligné, "ne se contredit pas".
Il est allé dire que la polémique et la théologie de Luther ont eu un «effet désastreux» sur l'Église qui «a détruit l'unité de millions». Il a également dit qu'il était incorrect de dire que Luther "avait d'abord de bonnes intentions" ou que l'Eglise a refusé de dialoguer avec lui.
Le cardinal a dit que l'Eglise ne peut pas commettre d'erreur dans la transmission du salut dans les sacrements, même si les membres de l'Eglise pèchent et commettent des erreurs personnelles. Mais au milieu de la «confusion d'aujourd'hui», il a dit que beaucoup de gens ont mal compris, surtout quand il s'agit de leur idée de la papauté.
"Ils croient que le pape est infaillible quand il parle en privé", a-t-il dit, "mais quand les papes ont exposé la foi catholique à travers l'histoire, ils disent qu'elle est faillible".
Il a ajouté que "c'est une chose de vouloir avoir de bonnes relations avec les chrétiens non-catholiques aujourd'hui" mais "c'est une toute autre chose de mal comprendre ou de falsifier ce qui s'est passé il y a 500 ans et son effet désastreux".
C'était un effet, disait-il, "contraire à la volonté de Dieu" qui souhaite que "tous soient un".

====================================================================================
Cardinal Gerhard Müller  Sacry_12
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.forumactif.com
Invité
Invité




Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Re: Cardinal Gerhard Müller    Cardinal Gerhard Müller  EmptyLun 24 Sep - 10:18

Cardinal Gerhard Müller  Muller-2

Cardinal Müller : le cléricalisme n’est pas la racine de la crise actuelle

Dans son homélie prononcée à Rome le 15 septembre, lors de l’ordination sacerdotale de Michael Sulzenbacher – de la congrégation des Serviteurs de Jésus et Marie (Servi Jesus et Mariæ)  créée en Allemagne et reconnue de droit pontifical en 1994 –, le cardinal Gerhard Müller, préfet émérite de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a abordé des sujets actuellement débattus et, pour tout dire, des sujets… qui fâchent !
La crise que nous traversons est une « crise profonde de crédibilité causée par des hommes » a affirmé le cardinal. Il voit dans cette crise un danger potentiel de division – il utilise le mot allemand Spaltung qui peut aussi signifier scission –, similaire « à la division de la chrétienté au XVe siècle ou à la sécularisation de la vie spirituelle à la suite des Lumières et de la Révolution française » […] « Ce n’est pas le cléricalisme, quoi que cela puisse signifier, mais plutôt de s’être détourné de la vérité et la licence morale qui sont les racines du mal […] La corruption de la doctrine entraîne toujours la corruption de la morale et s’y manifeste […] Le grave péché contre la sainteté de l’Église, sans en manifester le moindre remord, est la conséquence de la relativisation de la fondation dogmatique de l’Église. C’est la vraie raison d bouleversement et de la déception de millions de fidèles catholiques ». Citant le Père Hubert Jedin (1900-1980), historien des religions, le cardinal Müller tire de son ouvrage Le Concile de Trente cette citation : « Le mot réforme cachait l’hérésie et le schisme qui en résulta » (T. I, p. 151 de l’édition originale en allemand). Puis il poursuit : « Tout comme alors, on parle aussi aujourd’hui de réforme », une « formule de propagande » abondamment reprise dans les médias : « réforme de la curie et réforme de l’Église toute entière […] La vraie réforme ce n’est pas la sécularisation de l’Église mais la sanctification de l’homme pour Dieu ».

Abordant, indirectement, les changements pastoraux voulus par le pape François, le cardinal Müller estime que « c’est une hérésie de penser qu’on puisse préserver l’enseignement de l’Église tout en inventant une nouvelle approche pastorale pour les faiblesses de l’homme, qui édulcorerait la vérité de la Parole de Dieu et la morale chrétienne ». Il s’agit là, pour le cardinal, d’une « nouvelle hérésie christologique  » qui consiste à « opposer l’un à l’autre, le Jésus “Maître de la vérité divine” et le Jésus “bon pasteur” ».

On trouvera l’intégralité de l’homélie en allemand ici sur Kath.net et une synthèse en anglais là sur LifeSiteNews.

https://www.riposte-catholique.fr/en-une/cardinal-muller-le-clericalisme-nest-pas-la-racine-de-la-crise-actuelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Re: Cardinal Gerhard Müller    Cardinal Gerhard Müller  EmptySam 6 Oct - 23:02

Samedi, 6 octobre 2018. Au cours d’une interview accordée à la chaîne de télévision EWTN, le cardinal Gerhard Müller, ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a appelé le pape François à recevoir Mgr Viganò et aussi à donner des réponses claires aux questions soulevées par l’ancien nonce américain. « Le peuple de Dieu a le droit de savoir ce qui s’est passé », à déclaré le cardinal Müller qui a rappelé que « le pape François doit préserver l’unité de l’Eglise et faire en sorte que soient surmontées les divisions des fidèles. Nous sommes une Eglise unie dans la foi, pas une Eglise avec une idéologie conservatrice ou libérale. »
Interrogé sur le « synode pour la jeunesse », le cardinal Müller a déclaré que cette réunion n’a aucune autorité particulière. Et de préciser : « Je ne comprends pas d’où vient cette idée, à savoir que les synodes devraient avoir une autorité. Un synode d’évêques n’est pas un concile œcuménique ; il n’a donc aucune autorité et le pape lui-même ne peut pas changer la constitution de base de l’Eglise. »


Lu sur Pro Liturgia




EWTN


INTERVIEW EXCLUSIVE - LE CARDINAL GERHARD MÜLLER, ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) au Vatican, parle longuement de la dissimulation des abus sexuels commis par le clergé une interview candide et exclusive en studio.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Re: Cardinal Gerhard Müller    Cardinal Gerhard Müller  EmptyDim 25 Nov - 12:29

Le cardinal Gerhard Müller s’exprime sur la crise des abus sexuels et sur celle de la foi dans l’Eglise : une interview de Maike Hickson pour LifeSiteNews

Cardinal Gerhard Müller  DSC_5305

Dans un important entretien mené par Maike Hickson pour LifeSiteNews, l’ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le cardinal Gerhard Müller parle avec franchises des problèmes actuels au sein de l’Eglise, qu’il s’agisse de la gestion de la crise des abus sexuels de la part de clercs, de la question de l’homosexualité et de la reconnaissance dont celle-ci bénéficie de plus en plus, de sa propre éviction de ce qui était jadis le Saint-Office. Le problème n’est pas le cléricalisme, dit-il, mais l’athéisme qui s’est répandu au sein même de l’Eglise à travers le rejet de ce que l’on pourrait résumer sous les termes, droits de Dieu. Il n’est guère besoin de lire beaucoup entre les lignes pour comprendre que l’ancien gardien de la Doctrine estime celle-ci gravement menacée par la faute de la hiérarchie ecclésiastique elle-même. Voilà une interview importante, menée de la manière la plus directe par Maike Hickson, longue certainement mais qui mérite d’être lue attentivement jusqu’au bout. – J.S.

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2018/11/lcardinal-muller-interview-lifesite-Hickson-abus-sexuels.html
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise


Messages : 9093
Date d'inscription : 12/06/2016

Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Re: Cardinal Gerhard Müller    Cardinal Gerhard Müller  EmptyLun 4 Nov - 13:09

Manifeste du Cardinal Müller en vidéo. 

* Rappel  : benoit-et-moi.fr/2019/actualite/la-bombe-du-cardinal-mueller.html

****

C'est notre ami "Panetier" qui nous partage ce fil … Merci Michel, c'est d'une si belle clarté ! Retransmission de son mail de ce matin :


Panetier a écrit:
Cher tous,


Il s'agit de la vidéo qui reflète le Manifeste sur la Foi rédigé il y a quelques mois par le Cardinal Muller. 


Durée : environ 20 minutes.


Images et musique sublimes.


L'essentiel du Catéchisme y est.


Demandez les sous-titres français, c'est disponible.


Bien à vous dans le Christ,


Michel



Manifesto of Faith




MANIFESTO OF FAITH TEASER TRAILER from City of Light Studios on Vimeo.







Manifesto of Faith from City of Light Studios on Vimeo.









Revenir en haut Aller en bas
Françoise
consacré
consacré
Françoise


Messages : 9093
Date d'inscription : 12/06/2016

Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Re: Cardinal Gerhard Müller    Cardinal Gerhard Müller  EmptyMer 16 Nov - 8:47

Lu sur "Life site News" le 15 novembre 2022 :

* Cardinal Müller - : Le pape "perdrait automatiquement sa charge" s'il devenait hérétique.


Cdl. Müller: Pope « perdrait automatiquement sa fonction » s’il devenait hérétique - LifeSite (lifesitenews.com)


Life site news a écrit:
Traduction :

Cardinal Müller : Le pape « perdrait automatiquement sa charge » s'il devenait hérétique

"Un pape pourrait devenir hérétique en tant que personne privée et ainsi automatiquement perdre sa charge si la contradiction avec la révélation et l'enseignement dogmatique de l'Église est évidente", a affirmé l'éminent cardinal.

15/11/2022

''Le Cardinal Gerhard Müller a déclaré dans une récente interview qu'un pape perd sa charge s'il devient hérétique et "si la contradiction avec la révélation et l'enseignement dogmatique de l'Église est évidente".

Le Cardinal Müller a fait ces remarques sur la possibilité qu'un pape perde sa charge en répondant à une question sur l'infaillibilité papale dans une interview publiée sur le site d'information catholique allemand kath.net.

«Les déclarations dogmatiques peuvent avoir la qualité de l'infaillibilité si leur contenu dérive de l'Ecriture Sainte et de la Tradition Apostolique de la Parole de Dieu, et si elles sont formellement présentées pour être crues par l'autorité compétente du Magistère du Pape et des Évêques, avec l'assistance de l'Esprit Saint, comme une vérité révélée par Dieu», a expliqué le cardinal allemand.

(...)

"Il est donc erroné de penser qu'un concile ou un pape puisse annuler un dogme antérieur ou stipuler, par exemple, que la nature du sacrement de l'Ordre ne comporte pas l'exigence du sexe masculin de son destinataire", a déclaré le cardinal allemand, ajoutant qu'il serait également faux de penser que le pape ou un concile puisse introduire le mariage entre deux personnes du même sexe.

"Dans un cas extrême, un pape pourrait devenir hérétique en tant que personne privée et ainsi perdre automatiquement son office si la contradiction avec la révélation et l'enseignement dogmatique de l'Église est évidente", a déclaré le Cardinal Müller.

La position selon laquelle un pape pourrait devenir hérétique et perdre son office a été également tenue par saint Robert Bellarmin, un Docteur de l'Église, qui a écrit sur la question dans le deuxième livre de son ouvrage "De Romano Pontifice" ("Du Pontife Romain"). Selon Bellarmin, ''le pape manifestement hérétique cesse par lui-même d'être pape et chef, de même qu'il cesse d'être chrétien et membre du corps de l'Église; et pour cette raison il peut être jugé et puni par l'Église.'' («De Romano Pontifice», livre II, chapitre 30).

(...)

En outre, le Cardinal Müller a noté dans la même interview que "chaque pape doit distinguer précisément entre sa tâche et lui-même en tant que personne privée", et qu'un pape "ne doit pas imposer ses préférences aux autres chrétiens".

"Un pape ou un évêque ou tout autre supérieur ecclésiastique ne doit pas non plus abuser de la confiance qu'on lui accorde volontiers dans une atmosphère fraternelle pour fournir à ses amis incompétents ou corrompus des sinécures ecclésiastiques", a poursuivi le prélat allemand.

Le Cardinal Müller a mentionné la trahison de Judas et le reniement de Jésus par saint Pierre avant la Passion comme preuves que "les responsables de l'Église dans l'histoire et le présent peuvent aussi échouer et abuser de leur fonction de manière égoïste ou étroite d'esprit".

(...)

Le cardinal allemand et ancien chef de la Congrégation pour la doctrine de la foi a été un fervent critique des récents développements hétérodoxes dans l'Église, en particulier la voie synodale allemande et le Synode du pape François sur la synodalité, qu'il a qualifié de "prise de contrôle hostile de l'Église."

====================================================================================
Seigneur, aide-nous maintenant à être vraiment catholique et à rester dans la grande vérité, en ton Dieu, et ainsi vivre et mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Cardinal Gerhard Müller  Empty
MessageSujet: Re: Cardinal Gerhard Müller    Cardinal Gerhard Müller  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cardinal Gerhard Müller
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cardinal Sarah
» cardinal Burke
» Cardinal Brandmüller
» Le cardinal Müller et le "nouvel ordre mondial" : une interview détonante
» Cardinal Willem Eijk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: NOS PRÊTRES-
Sauter vers: